Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle

550 vues

Publié le

Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle - Présentation de la 5e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Jean Biram SARR - Etudiant - Chercheur - Institut de Recherche pour le Développement (IRD) - Dakar, Sénégal - sarrjeanbirame@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
550
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle

  1. 1. BioBioBioBio éééécologie des anophcologie des anophcologie des anophcologie des anophèèèèleslesleslesEt CapacitEt CapacitEt CapacitEt Capacitéééé VectorielleVectorielleVectorielleVectorielleJean Biram SARREspoir Pour La Santé IRD-UR024Atelier Paludisme 2007Institut Pasteur de MadagascarEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. NiveauTransmissionFacteursEntomologiquesAn. gambiaeAn. gambiaeAn. gambiaeAn. gambiaeAn. funestusAn. funestusAn. funestusAn. funestusFacteurs parasitairesFacteurs génétiqueshumainsFacteursÉcologiqueshumainsTempérature: cycle gonotrophique & sporogoniqueClimat: Diapause (An. messae en eurasie), Estivation (An. arabiensis)Conditions microclimatiques: humidité & sécheresse → endophilieL’altitude: pas ou faible transmission au dessus de 1800mIntroduction
  3. 3. Cycle biologique des anophèles
  4. 4. REPAS DE SANG REPAS DE SANG REPAS DE SANGREPAS DE SANGEMERGENCE PONTEPHASE PREPHASE PRE--GRAVIDEGRAVIDEFFFPREMIER CYCLE CYCLES ULTERIEURSNullipares ParesTemps écoulé entre 2 repassanguins successifs (2-3j)Cycle Gonotrophique
  5. 5. AnophèleHommeGlandessalivairesSporozoïteEstomacOocysteOokinèteZygoteExflagellationMacrogamèteMicrogamètocyte ♂♂♂♂Macrogamètocyte♀♀♀♀PiqûrePiqûreCycle Sporogonique10-12 jours
  6. 6. Capacité vectoriellem.a = densité des femelles agressives capturées (PHN)a = fréquence journalière de piqûres humaine (nbre repas/femelle/jour)La capacité vectorielle (CV) d’une population de vecteurs est le nombre denouvelles inoculations parasitaires attendues par jour, à partir d’un cas humaininfectant en contact avec une population anophéliennem.a2pnCVCVCVCV=-ln p---- pn- lnp= l’espérance de vie infectante des femelles exprimée en joursp= taux quotidiens de survie estimés à partir des taux de paritén= de la durée du cycle sporogonique du parasite (Tmoy)
  7. 7. Facteurs influençant la capacité vectorielle (1)ExempleExempleLongLongéévitvitéé moyenne = 3 semainesmoyenne = 3 semainesCycle gonotrophique des femelles pares = 2 joursCycle gonotrophique des femelles pares = 2 joursCycle sporogonique deCycle sporogonique de P. falciparumP. falciparum = 10 jours= 10 jours11ererrepas de sangrepas de sang àà ll’’âge de 3 jours (repas non infectant)âge de 3 jours (repas non infectant)22èèmemerepasrepas àà ll’’âge de 5 jours et absorbe des gamâge de 5 jours et absorbe des gaméétocytes,tocytes,elle sera infectanteelle sera infectante àà ll’’âge de 15 joursâge de 15 jourstous les repas que la femelle fera jusqutous les repas que la femelle fera jusqu’à’à sa mort seront infectants, csa mort seront infectants, c’’estest--àà--diredire àà J15, J17, J19 et J21J15, J17, J19 et J21TransmissionTransmission àà 4 reprises (si 30 jours4 reprises (si 30 jours 8 possibilit8 possibilitéés de transmission)s de transmission)• Détermination de l’âge épidémiologiquement dangereux•• LongLongéévitvitéé > cycle> cycle sporogoniquesporogonique transmissiontransmissionLongévité
  8. 8. Facteurs influençant la capacité vectorielle (2)TempératureCycle gonotrophiqueGuillermo L RúaI and al; 2005In Danis et Mouchet, 1991Cycle sporogoniqueA 25°C: 10j (P.vivax) 13 (P.falci) 18j (P.ovale & P. malaria)051015202530354010 15 20 25 30VivaxP.falciJourstempérature
  9. 9. Kenya: An. gambiaeDéforestation vs forêt↑ Température de 1.2°C – 1.8°C↓ Durée du cycle gonotrophique- Taux de piqûre sur homme- Densité des anophèles↓ Durée du cycle sporogoniqueAugmentation de la capacité vectorielleFacteurs influençant la capacité vectorielle (3)TempératureAfrane, YA and al, 2005
  10. 10. Lieu de repos : abris extérieur, végétation basse, creux, crevasse, etc.Anthropophilie vs Zoophilie qui pique l’homme vs l’animal(An.gambiae s.s vs An. rufipes)Endophagie vs Exophagie qui se nourrit à l’intérieur vsextérieur des maisons (An.gambiae vs An.albimanus)Endophilie vs Exophilie qui reste vs sort vite des maisonsaprès le repas de sang-Heure piqûre: début de nuit (nullipares), 23h-3h (pares)PréférencestrophiquesFacteurs influençant la capacité vectorielle (4)Comportement des anophèles
  11. 11. Saison: Eau Abondance gîtes densités des populations anophéliennesHamad, 2002Autres facteurs: Taux de parité, urbanisation….Facteurs influençant la capacité vectorielle (5)
  12. 12. Bio écologie & Capacité vectorielle:IntérêtConnaître, reconnaître les vecteurs responsables de la transmissionConnaître leur biologie, écologie, éthologie (comportements/sujets humains)écologie larvaire, écologie imaginale dans le but de planifier des mesures decontrôle et lutte plus efficacesSuivre l’impact des mesures de contrôleExple: évaluer les changements dans les densités de populations desvecteurs, les taux d’infections, la sensibilité des vecteurs aux insecticides…Contribuer à l’investigation des zones à problèmes, là où les mesures decontrôle ont été inefficacesApproche de sensibilisation et d’éducation des communautés dans la luttecontre le paludisme
  13. 13. Longévité +++, Anthropophilie +++,Cycle gonotrophique court +++, AbondanceCapacité vectorielle élevéeWHOComplex gambiae& funestusAn. darlingiConclusion
  14. 14. 1. Mouchet J, Carnevale P, Coosemans M, Julvez J, Manguin S, Richard-LenobleD, Sircoulon J: Biodiversité du paludisme dans le monde, 2004, John LibbeyEurotext, Paris2. Danis M, Mouchet J. Paludisme.Paris : Ellipses/AUPELF, 1991 : 2403. Guillermo L RúaI; Martha L QuiñonesI; Iván D VélezI; Juan S ZuluagaII;William RojasII; Germán PovedaIII; Daniel RuizIII: Laboratory estimation of theeffects of increasing temperatures on the duration of gonotrophic cycle ofAnopheles albimanus (Diptera: Culicidae) Mem Inst Oswaldo Cruz, Rio deJaneiro, Vol. 100(5): 515-520, August 20054. Hamad AA, Nugud Ael H, Arnot DE, Giha HA, Abdel-Muhsin AM, Satti GM,Theander TG, Creasey AM, Babiker HA, Elnaiem DE. A marked seasonality ofmalaria transmission in two rural sites in eastern Sudan. Acta Trop. 2002Jul;83(1):71-82.5. Afrane YA, Lawson BW, Githeko AK, Yan G: Effects of microclimatic changescaused by land use and land cover on duration of gonotrophic cycles ofAnopheles gambiae (Diptera: Culicidae) in western Kenya highlands. J MedEntomol. 2005 Nov;42(6):974-80Bibliographie
  15. 15. Merci de votreattention

×