Réseau Vauban     au patrimoine mondial         de l’UNESCODe la candidature à l’inscription
LE RESEAU DES SITES MAJEURS VAUBAN •  12 sites, 1 bien inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO •  13 communes, •  6 site...
Arras
Besançon
Blaye/Cussac-Fort-Médoc
Briançon
Camaret-sur-Mer
Longwy
Mont-Dauphin
Mont-Louis
Neuf-Brisach
Saint-Martin-de-Ré
Tatihou/La Hougue
Villefranche-de-Conflent
LE RESEAU DES SITES MAJEURS VAUBAN •  Association 1901, créée le 30 mars 2005 Elle a pour objectifs : •  de coordonner les...
LE RESEAU DES SITES MAJEURS VAUBAN2003/2004 : •  Mise en place du projet d’inscription à Besançon •  Recherche de partenai...
Les obstacles à franchir :Une candidature française,pas transnationale
Les obstacles à franchir :Une concurrence nationale et internationale                        	    	        	        	     ...
Les obstacles à franchir :Et aussi … •  Inégalité de moyens entre les membres du Réseau •  Un budget limité •  Des attente...
Les obstacles à franchir :En terme de communication … •  La nécessité de gérer les « égos » tout en laissant respirer le r...
GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU Les principales règles du réseau : •  Une charte graphique du Résea...
GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU
GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU                   Les principales règles du réseau :               ...
GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU Une difficulté à donner une visibilité territoriale au Réseau •  Ép...
GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU La force du réseau : •  La mutualisation et l’échanges d’outils et ...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 1. Le temps de la recherche de soutien et ...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 1. Le temps de la recherche de soutien et ...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 2. Le temps du lobbying international : • ...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 2. Le temps du lobbying international : • ...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 3. Le temps particulier de l’annonce de l’...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 3. Le temps particulier de l’annonce de l’...
GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 4. Pendant toute la conduite du dossier… •...
TROUVER LA BONNE TONALITE •  Règle numéro 1 : il n’y a pas de règle ! •  Parti pris : prudence et modestie •  La nécessité...
CONCLUSION :DES REUSSITES, DES DIFFICULTES ET UN DEFI A RELEVER Facteurs de réussite : •  Savoir profiter de tous les levi...
CONCLUSION :DES REUSSITES, DES DIFFICULTES ET UN DEFI A RELEVER Après l’inscription, de nouveaux défis à relever : •  Pass...
BESANÇON, L’IRRÉSISTIBLE I CAMPAGNE 2010Annonces presse…
BESANÇON, L’IRRÉSISTIBLE I CAMPAGNE 2010Déclinaison d’une nouvelle marque…
Merci à tous
AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon
AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon
AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon
AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon
AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon

624 vues

Publié le

Publié dans : Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
624
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AT13 - Construire une démarche patrimoine mondial -Ville de Besançon

  1. 1. Réseau Vauban au patrimoine mondial de l’UNESCODe la candidature à l’inscription
  2. 2. LE RESEAU DES SITES MAJEURS VAUBAN •  12 sites, 1 bien inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO •  13 communes, •  6 sites propriétés de l’État, •  2 propriétaires privés •  8 comités de soutien régionaux, •  1 comité de soutien national, •  Près de 6 000 noms sur la liste de soutien •  1 500 inscriptions pour la lettre d’information
  3. 3. Arras
  4. 4. Besançon
  5. 5. Blaye/Cussac-Fort-Médoc
  6. 6. Briançon
  7. 7. Camaret-sur-Mer
  8. 8. Longwy
  9. 9. Mont-Dauphin
  10. 10. Mont-Louis
  11. 11. Neuf-Brisach
  12. 12. Saint-Martin-de-Ré
  13. 13. Tatihou/La Hougue
  14. 14. Villefranche-de-Conflent
  15. 15. LE RESEAU DES SITES MAJEURS VAUBAN •  Association 1901, créée le 30 mars 2005 Elle a pour objectifs : •  de coordonner les actions des villes candidates à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO des sites majeurs du génie de Vauban ; •  de favoriser le développement d’un réseau touristique et culturel de valorisation et de gestion des sites de Vauban.
  16. 16. LE RESEAU DES SITES MAJEURS VAUBAN2003/2004 : •  Mise en place du projet d’inscription à Besançon •  Recherche de partenaires2004/2006 : •  Création de l’association et préparation du dossier de candidature •  Création et animation des comités de soutien locaux et national •  Mise en place des outils de communication2006/2007 : •  Commémoration du tricentenaire de la mort de Vauban •  L’État français choisit Vauban !2007/2008 : •  Nouveaux supports de médiation •  Inscription au patrimoine mondial
  17. 17. Les obstacles à franchir :Une candidature française,pas transnationale
  18. 18. Les obstacles à franchir :Une concurrence nationale et internationale  
  19. 19. Les obstacles à franchir :Et aussi … •  Inégalité de moyens entre les membres du Réseau •  Un budget limité •  Des attentes très différentes en terme d’image entre les territoires •  La nécessité de mobiliser les habitants afin qu’ils s’approprient le projet •  Le caractère militaire du patrimoine
  20. 20. Les obstacles à franchir :En terme de communication … •  La nécessité de gérer les « égos » tout en laissant respirer le réseau •  La nécessité d’adapter la communication aux différents temps et étapes du projet
  21. 21. GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU Les principales règles du réseau : •  Une charte graphique du Réseau commune aux différents sites
  22. 22. GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU
  23. 23. GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU Les principales règles du réseau : Une incitation forte à rappeler les autres membres du Réseau
  24. 24. GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU Une difficulté à donner une visibilité territoriale au Réseau •  Éparpillement des sites •  Pas de site emblématique mais quatorze sites à traiter à égalité
  25. 25. GERER LES « EGOS » TOUT EN LAISSANT RESPIRER LE RESEAU La force du réseau : •  La mutualisation et l’échanges d’outils et d’expériences entre les membres du Réseau
  26. 26. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet
  27. 27. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 1. Le temps de la recherche de soutien et mobilisation : •  Fédération du réseau, mobilisation de tous les acteurs •  Commémoration de l’année Vauban (tricentenaire de sa mort) •  Lobbying national, occuper le terrain rendre la candidature incontournable et évidente au niveau national
  28. 28. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 1. Le temps de la recherche de soutien et mobilisation: •  Une charte et des code couleurs rappelant les codes du patrimoine touristique français •  Des outils adaptés à cette phase, autocollants, plaquettes et dépliants grand publique, signalétiques d’entrée sur les sites, événementiels dans le cadre de l’année Vauban (mise en avant forte de Vauban)
  29. 29. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 2. Le temps du lobbying international : •  Discrétion et résolution
  30. 30. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 2. Le temps du lobbying international : •  Discrétion et résolution, mise en sourdine du personnage de Vauban au profit du patrimoine et de son intégration au paysage
  31. 31. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 3. Le temps particulier de l’annonce de l’inscription :
  32. 32. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 3. Le temps particulier de l’annonce de l’inscription :
  33. 33. GERER LE TEMPSLa nécessité d’une communication adaptée à chaque phase du projet 4. Pendant toute la conduite du dossier… •  Une volonté permanente et une occasion de promouvoir le patrimoine et les sites •  Être candidat est un statut
  34. 34. TROUVER LA BONNE TONALITE •  Règle numéro 1 : il n’y a pas de règle ! •  Parti pris : prudence et modestie •  La nécessité d’un travail participatif important avec tous les sites •  Une communication au service du projet et de la valorisation du patrimoine à inscrire
  35. 35. CONCLUSION :DES REUSSITES, DES DIFFICULTES ET UN DEFI A RELEVER Facteurs de réussite : •  Savoir profiter de tous les leviers •  Résolution •  Qualité et cohérence du dossier de candidature •  Une communication adaptée à chaque étape et cohérente Des difficultés : •  Difficulté à faire appliquer, par tous, la charte entre les sites du réseau, mais aussi entre les multiples acteurs à l’intérieur de la ville •  Difficulté à être réactif à 12 •  Difficulté à tout anticiper
  36. 36. CONCLUSION :DES REUSSITES, DES DIFFICULTES ET UN DEFI A RELEVER Après l’inscription, de nouveaux défis à relever : •  Passer d’une communication de candidat à une communication de lauréat •  Dépasser l’image Vauban au profit d’une image de patrimoine exceptionnel •  Gestion du logo Patrimoine mondial/Vauban : une lourde responsabilité •  Continuer à faire vivre le Réseau alors que l’objectif premier est atteint et que certains sites ont changé d’équipe dirigeante •  Intégrer l’inscription à la communication touristique de la Ville
  37. 37. BESANÇON, L’IRRÉSISTIBLE I CAMPAGNE 2010Annonces presse…
  38. 38. BESANÇON, L’IRRÉSISTIBLE I CAMPAGNE 2010Déclinaison d’une nouvelle marque…
  39. 39. Merci à tous

×