Gpao 5 Méthode OPT

2 500 vues

Publié le

Gpao 5 Méthode OPT

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 500
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
828
Actions
Partages
0
Téléchargements
50
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gpao 5 Méthode OPT

  1. 1. V. Méthode OPT
  2. 2. La gestion d’atelier par les contraintesOptimized Production TechnologyOPT(Optimized ProductionTechnology)Les gouletsRessources dont la capacitéest inférieure ou égale à lademande du marché;Les non-gouletsRessources dont la capacitéest supérieure à la demandedu marché.
  3. 3. Etude de cas
  4. 4. règles de l’OPT1. Il faut équilibrer les flux et non les capacités.2. Le niveau d’utilisation d’un non-goulet n’est pas déterminé par sonpropre potentiel mais par d’autres contraintes du système.3. Utilisation et plein emploi d’une ressource ne sont pas synonymes.4. Une heure perdue sur un goulet d’étranglement est une heure perduepour tout le système.5. Une heure gagnée sur une machine non-goulet est un leurre.6. Les goulets déterminent à la fois le débit de sortie et le niveau desstocks.7. Souvent, la taille des lots de transfert ne doit pas être égale au lot defabrication.8. Les lots de fabrication doivent être variables et non fixes.
  5. 5. Règles de l’OPT9. Il faut équilibrer les flux et non les capacités.10.Etablir les programmes en prenant en compte toutes lescontraintes simultanément. les délais de fabrication sont lesrésultat d’un programme et ne peuvent donc pas êtreprédéterminés.11.La somme des optimums locaux n’est pas l’optimum d’unsystème global.
  6. 6. L’OPT Concepts1. Il faut équilibrer les flux et non les capacités. Lesgoulets sont non seulement inévitables mais souhaitables.2. Il y a interaction entre les ressources goulets et non-goulets et leurs effets sur les coûts, le débit et le niveau desstocks.3. Il existe deux types de lots qui doivent être géréedynamiquement: les lots de fabrication et les lots detransfert.4. L’ordonnancement des tâches doit prendre en compte àla fois les contraintes de matières et les contraintes decapacité pour assurer une bonne synchronisation.

×