SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
IV. Juste à temps
Introduction
propose
d’acheter ou de
produire le produit
demandé seulement
dans la quantité
nécessaire, en
temps utile, pour
qu’il soit disponible
à l’emplacement
voulu, ainsi les
objectifs sont :
Pour le service client :
Zéro délai - Zéro défaut – Sureté des
informations.
Pour le coût de production : Minimiser les
manutentions - Zéro Stocks – Zéro
panne
Pour le service client :
Ne produire que suite à la demande –
fractionnement des lots – Zéro panne
– Simplifier les méthodes de gestion
comptables.
Le Juste A Temps = ne produire que ce qui sera vendue mais tout ce qui sera
vendue et ceci juste à temps.
Juste a temps
• Origines : l’approche TOYOTA
Les 5 ZEROS du JAT
(0 Stock – 0 Délais- 0 Papiers – 0 Pannes – 0 Défauts)
1- JIT:
méthodes de production
(implantation rationnelle + SMED + 5S)
=
0 délais
systèmes d’information: (KANBAN)
0 papiers
2- Autonomation:
Qualité:TQM (Total Quality
Management) - Poka-yoke –
Autocontrôle …
0 défauts
Maintenance:
(Maintenance corrective -
Maintenance Préventive. -
Maintenance prédictive. -
Maintenance productive totale )
0 pannes.
4 zéros  Flux continue de production  0 stocks
I. Procédure JAT
1/ L’organisation du cadre de travail
Seiton
une place pour chaque
chose
Seiri
Chaque chose a sa place
Seiketsu
Propreté
Seisi
Lavage et balayage
Shitsuke
Discipline
Shukan
Seconde nature
Les Japonais parlent es 5 S (6S)
• Single Minute Exchange of Die = Changement de
fabrication en moins de 1 mn
• OTED (One Touch Exchange of Die) qui consiste à limiter
au maximum les interventions humaines dans le
changement de série
• actuellement : la méthode NTED (No Touch Exchange of
Die) qui consiste à réaliser des temps de changement
apparemment nuls, en temps masqués, sans aucune
intervention humaine.
I. Procédure JAT
2/ Importance du transport
3/ Importance de la qualité
4/ SMED
Etapes du SMED
• Des opérations internes (IED Input Exchange Die) qui ne peuvent être effectuées que
lorsque la machine est a l’arrêt.
• Des opérations externes (OED Output Exchange Die) qui doivent être effectuées
pendant le fonctionnement de la machine.
Pour la mise en œuvre du SMED il faut suivre 7
ETAPES :
1. Etablir une distinction entre IED et OED.
2. Transformation des IED en OED.
3. Standardisation des fonctions.
4. Adoption de serrages fonctionnels.
5. Synchronisation des taches.
6. Mécanisation.
0 délais
Lissage de la production
• Les cycles de production sont long
– Transports
– Manutentions des en-cours
– Attentes
– Temps de changement de série.
 Implantation rationnelle + Réduction des temps de
changement d’outils + 5S…
Implantation rationnelle
• Implantation rationnelle : Souvent l’implantation des machines dans
un atelier est source de nombreux gaspillages, transports inutiles
abondance des stocks intermédiaires, délais trop longs. Le type
d’implantation dépend principalement de la typologie du processus :
• L’atelier flow shop : dans ce cas le flux des pièces est évident, les
machines sont en générale dédiée c’est le cas du travail en série, dans
ce cas on doit constituer des lignes de production.
• Atelier job shop : dans ce cas l’approche est plus délicate, il faut opter
pour la technologie de groupe et les méthodes d’implantation (méthode
des chaînons). La technologie de groupe préconise de constituer des
cellules flexibles (ensemble de machines disposées en U pouvant
réaliser un ensemble de pièces, en passant rapidement de la
fabrication d’une pièce à l’autre).
Méthode SMED
• Single Minute Exchange of Die = Changement de
fabrication en moins de 1 mn
• OTED (One Touch Exchange of Die) qui consiste à limiter
au maximum les interventions humaines dans le
changement de série
• actuellement : la méthode NTED (No Touch Exchange of
Die) qui consiste à réaliser des temps de changement
apparemment nuls, en temps masqués, sans aucune
intervention humaine.
Etapes du SMED
• Des opérations internes (IED Input Exchange Die) qui ne peuvent être effectuées que
lorsque la machine est a l’arrêt.
• Des opérations externes (OED Output Exchange Die) qui doivent être effectuées
pendant le fonctionnement de la machine.
Pour la mise en œuvre du SMED il faut suivre 7
ETAPES :
1. Etablir une distinction entre IED et OED.
2. Transformation des IED en OED.
3. Standardisation des fonctions.
4. Adoption de serrages fonctionnels.
5. Synchronisation des taches.
6. Mécanisation.
0 défauts Qualité:TQM (Total Quality
Management) - Poka-yoke – Autocontrôle …
• Le TQM introduit quatre révolutions dans la pensée managériale :
– clients et la satisfaction de leurs besoins
– Amélioration continue des processus
– participation totale de leur personnel
– développement des connaissances du réseau social
• Le TQM (Total Quality Management) est un mode de
management d’un organisme centré sur la qualité, basé sur la
participation de tous ses membres et une implication forte et
permanente de la direction et visant au succès à long terme par
la satisfaction du client, et à des avantages pour tous les
membres de l’organisme et pour la société. »
Selon ISO 9000
Poka-yoke ポカヨケ : Un détrompeur ou anti-erreur est un dispositif, généralement
mécanique, permettant d’éviter les erreurs d'assemblage, de montage ou de
branchement.
0 papiers
KANBAN
• Kanban est un mot japonais du vocabulaire courant qui signifie
étiquette, enseigne. La méthode Kanban, quant à elle, a au départ
fondé tout son fonctionnement sur la circulation d’étiquettes.
• Élaborée par M. Ohno dans l’entreprise Toyota Motor Company dès
1958
• Nous allons décrire les trois principaux types de Kanban que l’on
rencontre dans l’industrie :
– le Kanban spécifique
– Le CONWIP
– le Kanban générique.
Principe d’enchainement
par KANBAN
• Atelier amont • Atelier aval
K
K
K
K
K
K
Bacs avec
kanban
Kanban des bacs
entamés
le Kanban spécifique
Gestion des priorités des KANBAN
•Pour le produit A, il y a 5 Kanban de 10 pièces en circulation, dont 4 sont
vides (ont été consommés)
•Pour le produit B, 5 Kanban en circulation, 3 vides
•Pour le produit C, 4 Kanban en circulation, tous sont pleins
Méthode KANBAN
• Tout produit doit être transporté sur un
contenant
• Tout produit transporté doit être accompagné
d’une information (KANBAN).
• Tout contenant vide +un kanban est un OF.
• Tout contenant plein +un kanban est un Flux.
Fiche KANBAN
REFERENCE
TYPE DE CONTAINER
NOMBRE PAR CONTAINER
ATELIER
AMONT
ATELIER
AVAL
Tableau de lancement
Programme de production
Pièce 1 Pièce 2 Pièce 4Pièce 3
Fiches retour
de l ’aval
zone verte
zone orange
zone rouge
Fiches en cour
de fabrication.
Sensderemplissage
Etude de cas
Convivialité MRP/Kanban
• Entreprises ayant une production répétitive et régulière >> Kanban
• MRP et Kanban ne peuvent se concurrencer puisqu’ils s’appliquent à
des plans différents
– Kanban : système d’atelier à court terme et ne peut traiter les infos
prévisionnelles. Elle n’est pas adaptée à déclencher des
approvisionnements et des production quand le délai d’anticipation
est plus grand.
• Possibilité d’ordonnancement simultanées MRP et Kanban.

Contenu connexe

Tendances

Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Rahma Karmani
 
Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)
herve62400
 
Jeu du kanban 2013
Jeu du kanban 2013Jeu du kanban 2013
Jeu du kanban 2013
CIPE
 
Jat et kanban finaaal
Jat et kanban finaaalJat et kanban finaaal
Jat et kanban finaaal
Loulya Hani
 

Tendances (20)

La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secrets
 
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
 
Lean manufacturing
Lean manufacturingLean manufacturing
Lean manufacturing
 
Lean Management - 10 outils essentiels
Lean Management - 10 outils essentielsLean Management - 10 outils essentiels
Lean Management - 10 outils essentiels
 
la gestion de stocks
la gestion de stocks la gestion de stocks
la gestion de stocks
 
Cours lean _partie1_2013
Cours lean _partie1_2013Cours lean _partie1_2013
Cours lean _partie1_2013
 
Performance Industrielle : Rendre efficients vos flux de production​ avec le ...
Performance Industrielle : Rendre efficients vos flux de production​ avec le ...Performance Industrielle : Rendre efficients vos flux de production​ avec le ...
Performance Industrielle : Rendre efficients vos flux de production​ avec le ...
 
Log2 cours1
 Log2 cours1 Log2 cours1
Log2 cours1
 
Methode kanban
Methode kanbanMethode kanban
Methode kanban
 
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
 
Système MRP
Système MRPSystème MRP
Système MRP
 
Le Juste A Temps (JAT)
Le Juste A Temps (JAT)Le Juste A Temps (JAT)
Le Juste A Temps (JAT)
 
Conférence Lean & Digital
Conférence Lean & DigitalConférence Lean & Digital
Conférence Lean & Digital
 
Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)
 
Jeu du kanban 2013
Jeu du kanban 2013Jeu du kanban 2013
Jeu du kanban 2013
 
G Liegois Lean France Sqop09 Afeit
G Liegois Lean France Sqop09 AfeitG Liegois Lean France Sqop09 Afeit
G Liegois Lean France Sqop09 Afeit
 
GP Chapitre 3 La gestion des stocks
GP Chapitre 3 La gestion des stocks GP Chapitre 3 La gestion des stocks
GP Chapitre 3 La gestion des stocks
 
Jat et kanban finaaal
Jat et kanban finaaalJat et kanban finaaal
Jat et kanban finaaal
 
5 s dans un entrepôt
5 s dans un entrepôt5 s dans un entrepôt
5 s dans un entrepôt
 
exercices gestion de stock
exercices gestion de stock exercices gestion de stock
exercices gestion de stock
 

En vedette

Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
hadhoum
 
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entrepriseGP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
ibtissam el hassani
 

En vedette (20)

GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
 
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du coursLean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
 
Entrepôts et plate formes logistiques
Entrepôts et plate formes logistiquesEntrepôts et plate formes logistiques
Entrepôts et plate formes logistiques
 
Le juste à temps (JAT)
Le juste à temps (JAT)Le juste à temps (JAT)
Le juste à temps (JAT)
 
Gpao 2 Système d’information de la production
Gpao 2 Système d’information de la productionGpao 2 Système d’information de la production
Gpao 2 Système d’information de la production
 
Gpao 3 La planification de la production MRP2
Gpao 3 La planification de la production MRP2Gpao 3 La planification de la production MRP2
Gpao 3 La planification de la production MRP2
 
GP Chapitre 4 : La planification de production
GP Chapitre 4 : La planification de production GP Chapitre 4 : La planification de production
GP Chapitre 4 : La planification de production
 
Tableaux kanban pas à pas FR
Tableaux kanban pas à pas FRTableaux kanban pas à pas FR
Tableaux kanban pas à pas FR
 
Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre3
6sigma ibtissam el hassani-chapitre36sigma ibtissam el hassani-chapitre3
6sigma ibtissam el hassani-chapitre3
 
Gpao 1 - Position du problème de la GPAO
Gpao 1 - Position du problème de la GPAOGpao 1 - Position du problème de la GPAO
Gpao 1 - Position du problème de la GPAO
 
6sigma -chapitre 5 : INNOVER
6sigma  -chapitre 5 : INNOVER6sigma  -chapitre 5 : INNOVER
6sigma -chapitre 5 : INNOVER
 
Gpao 5 Méthode OPT
Gpao 5  Méthode OPTGpao 5  Méthode OPT
Gpao 5 Méthode OPT
 
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entrepriseGP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
GP Chapitre 1 : La fonction Industrielle de l'entreprise
 
6sigma - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser
6sigma  - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser6sigma  - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser
6sigma - chapitre 6-7 : Contrôler et Standardiser
 
6 sigma -chapitre4 : Analyser
6 sigma -chapitre4 : Analyser6 sigma -chapitre4 : Analyser
6 sigma -chapitre4 : Analyser
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre1
6sigma ibtissam el hassani-chapitre16sigma ibtissam el hassani-chapitre1
6sigma ibtissam el hassani-chapitre1
 
Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016
Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016
Amélioration continue - 6 sigma - ibtissam el hassani-chapitre 2015-2016
 
Gpao 6 - Ordonnancement
Gpao 6 - OrdonnancementGpao 6 - Ordonnancement
Gpao 6 - Ordonnancement
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 46sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
 

Similaire à Gpao 4 Juste à temps Kanban

InitiationLeanManufacturing.ppt
InitiationLeanManufacturing.pptInitiationLeanManufacturing.ppt
InitiationLeanManufacturing.ppt
SiboussN
 
Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?
Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?
Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?
reporter4change
 
xavier_assurance_de_la_qualite.ppt
xavier_assurance_de_la_qualite.pptxavier_assurance_de_la_qualite.ppt
xavier_assurance_de_la_qualite.ppt
HomHomAmine
 

Similaire à Gpao 4 Juste à temps Kanban (20)

InitiationLeanManufacturing.ppt
InitiationLeanManufacturing.pptInitiationLeanManufacturing.ppt
InitiationLeanManufacturing.ppt
 
dokumen.tips_le-juste-a-temps-jat.ppt
dokumen.tips_le-juste-a-temps-jat.pptdokumen.tips_le-juste-a-temps-jat.ppt
dokumen.tips_le-juste-a-temps-jat.ppt
 
presentatin methode smed.pptx
presentatin methode smed.pptxpresentatin methode smed.pptx
presentatin methode smed.pptx
 
Smed
SmedSmed
Smed
 
Petite histoire du Lean
Petite histoire du LeanPetite histoire du Lean
Petite histoire du Lean
 
Gestion_de_Production_ISTA COURS4 LeanManufacturing part 1.ppt
Gestion_de_Production_ISTA COURS4 LeanManufacturing part 1.pptGestion_de_Production_ISTA COURS4 LeanManufacturing part 1.ppt
Gestion_de_Production_ISTA COURS4 LeanManufacturing part 1.ppt
 
Jeu lean construction manufacturing
Jeu lean construction manufacturingJeu lean construction manufacturing
Jeu lean construction manufacturing
 
poka yoké, knban , kaizen
poka yoké, knban , kaizenpoka yoké, knban , kaizen
poka yoké, knban , kaizen
 
Vsm
VsmVsm
Vsm
 
Jeu de la GPAO 2015
Jeu de la GPAO 2015Jeu de la GPAO 2015
Jeu de la GPAO 2015
 
Jeu du mrp2
Jeu du mrp2Jeu du mrp2
Jeu du mrp2
 
SMED : comment réduire la taille des lots vers le flux tendu
SMED : comment réduire la taille des lots vers le flux tenduSMED : comment réduire la taille des lots vers le flux tendu
SMED : comment réduire la taille des lots vers le flux tendu
 
Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?
Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?
Construire une ligne de produits logiciels : Toyotisme ou Fordisme ?
 
jeu stratégie de maintenance
jeu stratégie de maintenancejeu stratégie de maintenance
jeu stratégie de maintenance
 
Quelles sont les étapes pour implanter un partenariat opérations - maintenanc...
Quelles sont les étapes pour implanter un partenariat opérations - maintenanc...Quelles sont les étapes pour implanter un partenariat opérations - maintenanc...
Quelles sont les étapes pour implanter un partenariat opérations - maintenanc...
 
Lexique lean
Lexique leanLexique lean
Lexique lean
 
Toyota production system
Toyota production system Toyota production system
Toyota production system
 
xavier_assurance_de_la_qualite.ppt
xavier_assurance_de_la_qualite.pptxavier_assurance_de_la_qualite.ppt
xavier_assurance_de_la_qualite.ppt
 
Smed
SmedSmed
Smed
 
Créez une culture de résolution des problèmes, de qualité du 1er coup
Créez une culture de résolution des problèmes, de qualité  du 1er coup Créez une culture de résolution des problèmes, de qualité  du 1er coup
Créez une culture de résolution des problèmes, de qualité du 1er coup
 

Plus de ibtissam el hassani

Plus de ibtissam el hassani (13)

Management des risques - Support de cours - ibtissam el hassani-2015-2016
Management des risques - Support de cours -  ibtissam el hassani-2015-2016Management des risques - Support de cours -  ibtissam el hassani-2015-2016
Management des risques - Support de cours - ibtissam el hassani-2015-2016
 
Cours GPAO el hassani Ibtissam - ENSEM Casablanca
Cours GPAO el hassani Ibtissam - ENSEM CasablancaCours GPAO el hassani Ibtissam - ENSEM Casablanca
Cours GPAO el hassani Ibtissam - ENSEM Casablanca
 
Sureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANI
Sureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANISureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANI
Sureté de fonctionnement - mis à jours 2017 - Ibtissam EL HASSANI
 
Management des risques 6 : HAZOP, HAZard and OPerability
Management des risques 6 :  HAZOP, HAZard and OPerabilityManagement des risques 6 :  HAZOP, HAZard and OPerability
Management des risques 6 : HAZOP, HAZard and OPerability
 
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
Management des risques 7 : Outils de Sûreté de Fonctionnement pour l’Analyse ...
 
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de PapillonManagement des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
 
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et CartographieManagement des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
 
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
 
Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5
Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5
Management des Risques ibtissam el hassani-chapitre 5
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir
6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir
6sigma ibtissam el hassani-chapitre2-dmaics-définir
 
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSAR
Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSARManagement des risques   ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSAR
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre3 : MADS/MOSAR
 
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADSManagement des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
 
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
 

Dernier

Dernier (14)

Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 

Gpao 4 Juste à temps Kanban

  • 1. IV. Juste à temps
  • 2. Introduction propose d’acheter ou de produire le produit demandé seulement dans la quantité nécessaire, en temps utile, pour qu’il soit disponible à l’emplacement voulu, ainsi les objectifs sont : Pour le service client : Zéro délai - Zéro défaut – Sureté des informations. Pour le coût de production : Minimiser les manutentions - Zéro Stocks – Zéro panne Pour le service client : Ne produire que suite à la demande – fractionnement des lots – Zéro panne – Simplifier les méthodes de gestion comptables. Le Juste A Temps = ne produire que ce qui sera vendue mais tout ce qui sera vendue et ceci juste à temps.
  • 3. Juste a temps • Origines : l’approche TOYOTA Les 5 ZEROS du JAT (0 Stock – 0 Délais- 0 Papiers – 0 Pannes – 0 Défauts) 1- JIT: méthodes de production (implantation rationnelle + SMED + 5S) = 0 délais systèmes d’information: (KANBAN) 0 papiers 2- Autonomation: Qualité:TQM (Total Quality Management) - Poka-yoke – Autocontrôle … 0 défauts Maintenance: (Maintenance corrective - Maintenance Préventive. - Maintenance prédictive. - Maintenance productive totale ) 0 pannes. 4 zéros  Flux continue de production  0 stocks
  • 4. I. Procédure JAT 1/ L’organisation du cadre de travail Seiton une place pour chaque chose Seiri Chaque chose a sa place Seiketsu Propreté Seisi Lavage et balayage Shitsuke Discipline Shukan Seconde nature Les Japonais parlent es 5 S (6S)
  • 5. • Single Minute Exchange of Die = Changement de fabrication en moins de 1 mn • OTED (One Touch Exchange of Die) qui consiste à limiter au maximum les interventions humaines dans le changement de série • actuellement : la méthode NTED (No Touch Exchange of Die) qui consiste à réaliser des temps de changement apparemment nuls, en temps masqués, sans aucune intervention humaine. I. Procédure JAT 2/ Importance du transport 3/ Importance de la qualité 4/ SMED
  • 6. Etapes du SMED • Des opérations internes (IED Input Exchange Die) qui ne peuvent être effectuées que lorsque la machine est a l’arrêt. • Des opérations externes (OED Output Exchange Die) qui doivent être effectuées pendant le fonctionnement de la machine. Pour la mise en œuvre du SMED il faut suivre 7 ETAPES : 1. Etablir une distinction entre IED et OED. 2. Transformation des IED en OED. 3. Standardisation des fonctions. 4. Adoption de serrages fonctionnels. 5. Synchronisation des taches. 6. Mécanisation.
  • 7. 0 délais Lissage de la production • Les cycles de production sont long – Transports – Manutentions des en-cours – Attentes – Temps de changement de série.  Implantation rationnelle + Réduction des temps de changement d’outils + 5S…
  • 8. Implantation rationnelle • Implantation rationnelle : Souvent l’implantation des machines dans un atelier est source de nombreux gaspillages, transports inutiles abondance des stocks intermédiaires, délais trop longs. Le type d’implantation dépend principalement de la typologie du processus : • L’atelier flow shop : dans ce cas le flux des pièces est évident, les machines sont en générale dédiée c’est le cas du travail en série, dans ce cas on doit constituer des lignes de production. • Atelier job shop : dans ce cas l’approche est plus délicate, il faut opter pour la technologie de groupe et les méthodes d’implantation (méthode des chaînons). La technologie de groupe préconise de constituer des cellules flexibles (ensemble de machines disposées en U pouvant réaliser un ensemble de pièces, en passant rapidement de la fabrication d’une pièce à l’autre).
  • 9. Méthode SMED • Single Minute Exchange of Die = Changement de fabrication en moins de 1 mn • OTED (One Touch Exchange of Die) qui consiste à limiter au maximum les interventions humaines dans le changement de série • actuellement : la méthode NTED (No Touch Exchange of Die) qui consiste à réaliser des temps de changement apparemment nuls, en temps masqués, sans aucune intervention humaine.
  • 10. Etapes du SMED • Des opérations internes (IED Input Exchange Die) qui ne peuvent être effectuées que lorsque la machine est a l’arrêt. • Des opérations externes (OED Output Exchange Die) qui doivent être effectuées pendant le fonctionnement de la machine. Pour la mise en œuvre du SMED il faut suivre 7 ETAPES : 1. Etablir une distinction entre IED et OED. 2. Transformation des IED en OED. 3. Standardisation des fonctions. 4. Adoption de serrages fonctionnels. 5. Synchronisation des taches. 6. Mécanisation.
  • 11. 0 défauts Qualité:TQM (Total Quality Management) - Poka-yoke – Autocontrôle … • Le TQM introduit quatre révolutions dans la pensée managériale : – clients et la satisfaction de leurs besoins – Amélioration continue des processus – participation totale de leur personnel – développement des connaissances du réseau social • Le TQM (Total Quality Management) est un mode de management d’un organisme centré sur la qualité, basé sur la participation de tous ses membres et une implication forte et permanente de la direction et visant au succès à long terme par la satisfaction du client, et à des avantages pour tous les membres de l’organisme et pour la société. » Selon ISO 9000 Poka-yoke ポカヨケ : Un détrompeur ou anti-erreur est un dispositif, généralement mécanique, permettant d’éviter les erreurs d'assemblage, de montage ou de branchement.
  • 12. 0 papiers KANBAN • Kanban est un mot japonais du vocabulaire courant qui signifie étiquette, enseigne. La méthode Kanban, quant à elle, a au départ fondé tout son fonctionnement sur la circulation d’étiquettes. • Élaborée par M. Ohno dans l’entreprise Toyota Motor Company dès 1958 • Nous allons décrire les trois principaux types de Kanban que l’on rencontre dans l’industrie : – le Kanban spécifique – Le CONWIP – le Kanban générique.
  • 13. Principe d’enchainement par KANBAN • Atelier amont • Atelier aval K K K K K K Bacs avec kanban Kanban des bacs entamés
  • 15. Gestion des priorités des KANBAN •Pour le produit A, il y a 5 Kanban de 10 pièces en circulation, dont 4 sont vides (ont été consommés) •Pour le produit B, 5 Kanban en circulation, 3 vides •Pour le produit C, 4 Kanban en circulation, tous sont pleins
  • 16. Méthode KANBAN • Tout produit doit être transporté sur un contenant • Tout produit transporté doit être accompagné d’une information (KANBAN). • Tout contenant vide +un kanban est un OF. • Tout contenant plein +un kanban est un Flux.
  • 17. Fiche KANBAN REFERENCE TYPE DE CONTAINER NOMBRE PAR CONTAINER ATELIER AMONT ATELIER AVAL
  • 18. Tableau de lancement Programme de production Pièce 1 Pièce 2 Pièce 4Pièce 3 Fiches retour de l ’aval zone verte zone orange zone rouge Fiches en cour de fabrication. Sensderemplissage
  • 20. Convivialité MRP/Kanban • Entreprises ayant une production répétitive et régulière >> Kanban • MRP et Kanban ne peuvent se concurrencer puisqu’ils s’appliquent à des plans différents – Kanban : système d’atelier à court terme et ne peut traiter les infos prévisionnelles. Elle n’est pas adaptée à déclencher des approvisionnements et des production quand le délai d’anticipation est plus grand. • Possibilité d’ordonnancement simultanées MRP et Kanban.

Notes de l'éditeur

  1. PokaYoké Terme japonais signifiant   « détrompeur ». Le Poka-Yoke est un système permettant d’éviter les   erreurs involontaires humaines. Il met en place des détrompeurs, des codes couleurs, ….Le Poka-Yoke est employé dans l’application de l’autonomation (ou Jidoka),   il permet d’éviter les productions défectueuses et tous les gaspillages associés.