SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  60
1
COMMUNICATION INTERPERSONNELLE
ET AFFIRMATION DE SOI
Sensibiliser les séminaristes à la prise en compte de
«LA DIMENSION HUMAINE » sous-jacente à tout acte
de communication
OBJECTIF GENERAL
OBJECTIFS PARTICULIERS
Connaitre le processus de la communication,
Identifier les obstacles à la communication,
Améliorer son écoute,,
Comprendre l’affirmation de soi et Utiliser l’assertivité.
LATIN COMMUNICARE (1361): ETRE EN RELATION AVEC,
S’ASSOCIER A, PARTICIPER A…, PARTAGER
E R
M
E
N
C
O
D
A
G
E
D
E
C
O
D
A
G
E
CANAL
FEED-BACK
Importance du feed-back
•SUR L’EMETTEUR
•Perception des obstacles à la
communication
•Connaissance des récepteurs
( niveau, capacités)
•Adaptation du message (plus
grande efficacité de la
communication)
•Sensibilisation croissante aux
signes verbaux et non verbaux
•SUR LA RELATION ENTRE E ET R
•Augmentation de sécurité pour E
•Augmentation de sécurité pour R
•Intensification de la confiance entre les
deux
•Facilitation de la communication par
apprentissage des codes, des normes,
des rôles…
•Intensification des motivations à
communiquer
PAYS, REGION
CULTURE
LANGUE
US ET COUTUMES
ÂGE
SEXE
ETUDES
EXPERIENCES
OBJECTIFS DANS LA VIE
ENVIRONNEMENT
ET COMBIEN DE CHOSES ENCORE…?
RELIGION
CROYANCE
VISION DU
MONDE
E R
CANAL DE TRANSMISSION
C
O
D
A
G
E
D
E
C
O
D
A
G
E
FEED-BACK
M
Cadre de
référence
ZONE DE
COMMUNICATION
SITUATION
DE A
SITUATION
DE B
LES BRUITS PHYSIQUES
LES BRUITS PHYSIOLOGIQUES
LES BRUITS PSYCHOLOGIQUES
EMETTEUR
VEUT DIRE
DIT REELLEMENT
RECEPTEUR
ENTEND
COMPREND
RETIENT
EMETTEUR
SCHEMA DES PERTES DANS LA
COMMUNICATION
RECEPTEUR
Ce que l’on a l’intention de dire
Ce que l’on peut dire
Ce que l’on dit en réalité
Ce qu’il entend
Ce qu’il écoute
Ce qu’il comprend
Ce qu’il retient
Ce qu’il ajoute
EMETTEUR
RECEPTEUR
« CE QUE JE VEUX DIRE N’EST MALHEUREUSEMENT
PAS EXACTEMENT CE QUE J’AI ECRIT »
HERZBERG
« AH! SI JE SAVAIS DIRE COMME JE SAIS PENSER!
MAIS IL EST ECRIT LA-HAUT QUE J’AURAIS LES
CHOSES DANS MA TÊTE ET QUE LES MOTS NE ME
VIENDRAIENT PAS »
D. DIDEROT : « JACQUES LE FATALISTE »
1ER PRINCIPE
ON NE PEUT PAS NE PAS COMMUNIQUER
2EME PRINCIPE
3EME PRINCIPE
TOUT COMPORTEMENT EST PORTEUR DE MESSAGE
IL N’Y A PAS DE NON-COMPORTEMENT
 L’ACUITE DE SES SENS ET DE SES INSTRUMENTS
 SON EXPERIENCE VECUE, SA CULTURE, LA VISION
DU MONDE QUI L’IMBIBE
 SES OBJECTIFS DANS LA VIE
« Ecouter une personne sans porter de jugement
sur ce qu’elle dit et lui refléter ce qu’elle
communique de façon à lui indiquer que nous
avons bien saisi ses sentiments » CARL ROGERS
SE RENDRE DISPONIBLE
FAIRE ATTENTION A L’EXPRESION
VERBALE
VOCALE
CORPORELLE
ACCEPTER L’AUTRE TEL QU’IL EST
EVITER LES A PRIORI
LAISSER L’INTERLOCUTEUR S’EXPRIMER SELON SA PROPRE
LOGIQUE
DE FAIRE SEMBLANT D’ECOUTER
DE N’ECOUTER QUE CE QUI NOUS INTERESSE
D’ECOUTER DE MANIERE INTERMITTENTE
ARRETEZ DE PARLER
FAITES QUE LE PARLANT SE SENTE A L’AISE
MONTREZ AU PARLANT QUE VOUS VOULEZ L’ECOUTER
ELIMINEZ LES DISTRACTIONS
AYEZ DE L’EMPATHIE POUR LE PARLANT
SOYEZ PATIENT
CONTROLEZ VOTRE TEMPERAMENT
SOYEZ SEREIN DEVANT LA CRITIQUE
POSEZ DES QUESTIONS
ARRETEZ DE PARLER
" Afin de parler, une nécessité, écoute
d'abord, apprend à parler par l'écoute."
Djalal ad-Din Rumi (Philosophe persan,
1207-1273)
« Ne sachant pas écouter, ils ne
savent pas non plus parler. »
Héraclite d’Ephèse 576-
480 avant J.C.
S’INTERDIRE DE
DONNER D’EMBLEE SON AVIS
DE PARLER DE SOI…
REFORMULATION-REFLET
ELLE REPREND TOUT
CE QUI A ETE DIT
AVEC D’AUTRES
MOTS SANS QUE
RIEN NE SOIT
AJOUTE, JUGE OU
INTERPRETE
ELLE EST ADAPTEE
AUX SITUATIONS
D’ENTRETIENS
CENTRES SUR UNE
DECISION A
PRENDRE, UNE
ACTION A MENER,
UNE INFORMATION A
ASSIMILER:
NEGOCIATION,
ENQUETE
CETTE
REFORMULATION
GARANTIT UNE
BONNE ECOUTE
PUISQUE LES
INFORMATIONS
REDITES NE DOIVENT
SUBIR AUCUNE
MODIFICATION
« JE SUIS
DECOURAGE, JE N’EN
PEUX PLUS »
« AINSI VOUS VOUS
SENTEZ A BOUT. »
C’EST QUOI ? QUAND
L’UTILISER ?
DANS QUEL
BUT?
EXEMPLE
REFORMULATION-CLARIFICATION
ELLE REPREND
L’ESSENTIEL DE CE
QUI A ETE DIT. CELUI
QUI ECOUTE ET
REFORMULE DOIT
ANALYSER
RAPIDEMENT CE
QU’IL A ENTENDU ET
SE GARDER
D’INTERPRETER LES
PROPOS.
ENTRETIENS QUI
PORTENT UN
DIAGNOSTIC:
recrutement,
promotion, mutation,
et entretiens de
discussion, de
concertation.
L’ECOUTE SE CENTRE
SUR L’ACTION ET SUR
LE VECU DES
PERSONNES
CETTE
REFORMULATION
RENFORCE L’ECOUTE.
ELLE DEMANDE UNE
ANALYSE ET UNE
SYNTHESE
IMMEDIATES DES
PROPOS.
ELLE PERMET DE
MIEUX CONNAÎTRE
CELUI QUI S’EXPRIME.
« AU TRAVAIL, ON NE
TIENT PAS COMPTE
DE MON AVIS PEUT-
ÊTRE PARCE QUE JE
SUIS UNE FEMME
PARMI TROIS
HOMMES »
« DANS VOTRE
TRAVAIL, LE FAIT
D’ÊTRE UNE FEMME
VOUS DONNE LE
SENTIMENT D’ÊTRE
TENUE A L’ECART.»
C’EST QUOI ? QUAND
L’UTILISER ?
DANS QUEL
BUT?
EXEMPLE
REFORMULATION- REFLET INVERSE
ELLE EXPRIME
EXPLICITEMENT CE
QUE LES PAROLES
LAISSENT SOUS-
ENTENDRE:
L’IMPLICITE. CELUI
QUI ECOUTE
REFORMULE CE QUI
RESTE PLUS OU
MOINS CACHE PAR
DES DETAILS OU DES
DIGRESSIONS
ON L’UTILISE DANS LES
ENTRETIENS
D’ORIENTATION
PROFESSIONNELLE, DE
CONSULTATION
CONJUGALE OU DANS
LES ENTRETIENS
THERAPEUTIQUES.
L’ECOUTE SE CENTRE
SUR LA PERSONNE ET
SON VECU
ELLE APPROFONDIT
LA RELATION AVEC LA
PERSONNE QUI
DEMANDE DE L’AIDE.
CETTE PERSONNE EST
GUIDEE VERS UNE
MEILLEURE
CONNAISSANCE
D’ELLE MÊME.
« UN VOYAGE A
L’ETRANGER FERAIT
DU BIEN A MA FILLE.
CELA LUI
CHANGERAIT LES
IDEES, MAIS ELLE NE
VEUT RIEN
ENTENDRE.»
« LE
COMPORTEMENT DE
VOTRE FILLE REMET
EN CAUSE VOTRE
AUTORITE.»
C’EST QUOI ? QUAND
L’UTILISER ?
DANS QUEL
BUT?
EXEMPLE
PERMET
DE S’INFORMER
D’APPROFONDIR
D’ORIENTER
L’assertivité
DÉFINIR L’AFFIRMATION DANS SON TRAVAIL
EFFECTUER UN DIAGNOSTIC
EXPÉRIMENTER UN OUTIL POUR S’AFFIRMER : LE DESC
S’affirmer
sereinement
dans ses activités
28
29
L’Affirmation de soi
• « Assertiveness » ou assertivité : attitude
pragmatique
• Un état d’esprit au quotidien
• Une philosophie « gagnant-gagnant »
• Des outils et des techniques
30
3 comportements refuges autour de
l’affirmation de soi
Affirmation
de soi
Manipulation Agressivité
Passivité
31
3 comportements refuges autour de
l’affirmation de soi
Affirmation
de soi
Passivité
32
La Passivité ou l’art d’être trop
conciliant
• Dès qu’on n’ose pas
• Dès qu’on ne se met pas assez en valeur
• Dès qu’on reste dans la plainte sans proposer
ou agir
• Dès qu’on ne se respecte
pas assez
33
Les conséquences de la passivité
• Les 4 dragons de la passivité :
– frustration
– remords
– irritation
– colère contre les autres, colère contre soi
• « Je me conforte et je suis conforté dans
les seconds rôles »
34
3 comportements refuges autour de
l’affirmation de soi
Affirmation
de soi Agressivité
35
L’Agressivité ou l’art d’être trop
combatif
• Dès qu’on est impulsif
• Dès qu’on répond sur le mode de l’attaque
• Dès qu’on a des mots forts qui nous
échappent
• Dès qu’on est trop réactif
36
Les conséquences de l’agressivité
• Gaspillage d’énergie
• Perte de vue de l’objectif
• Escalade
• Agressivité ou passivité de l’autre en retour
37
3 comportements refuges autour de
l’affirmation de soi
Affirmation
de soi
Manipulation
38
La Manipulation ou l’art de ruser
• Dès qu’on est sur le mode de la flatterie
de la séduction
• Dès qu’on dévalorise, culpabilise
• Dès qu’on fait du chantage affectif
39
Les conséquences de la manipulation
• La méfiance engendre la méfiance
• Perte de crédibilité
• Climat malsain
• Manque de synergie
40
Exercice
Vous avez actuellement beaucoup de travail.
Le soir, vous partez généralement vers 18 h.
Depuis plusieurs jours, vous êtes resté(e) plus tard.
Aujourd’hui, 17h45, l’adjoint de votre responsable
arrive avec un dossier à revoir pour la réunion de
demain matin.
Parmi les réactions suivantes, quelles sont celles
qui sont affirmées, passives, agressives ou
manipulatrices.
41
1. Vous ne dites rien tout en pensant qu’il ne fait
pas attention à vous
2. Vous réagissez et dites « vous auriez dû me
l’apporter avant, j’ai encore des rapports à
finir »
3. Vous faites un grand sourire à cet adjoint en lui
promettant de revoir le dossier et vous pensez
mentalement que vous avez autre chose à finir
4. Vous reformulez ses attentes avant de vous
engager
42
5. Vous prenez le travail et vous dites « il
faudrait vraiment que l’on reparle de notre
organisation, pouvons-nous nous rencontrer
demain ? »
6. Vous réagissez en disant « c’est toujours la
même chose sur ces réunions …laissez-le là,
je vais le faire »
7. Vous restez très tard pour finir le dossier
43
Réponses
1. Vous ne dites rien tout en pensant
qu’il ne fait pas attention à vous :
passivité
2. Vous réagissez et dites « vous auriez
dû me l’apporter avant,
j’ai encore des rapports à finir » :
agressivité
3. Vous faites un grand sourire à cet
adjoint en lui promettant de revoir
le dossier et vous pensez
mentalement que vous avez autre
chose à finir : manipulation
4. Vous reformulez ses attentes avant
de vous engager : affirmation
5. Vous prenez le travail et vous
dites « il faudrait vraiment qu’on
reparle de notre organisation,
pouvons-nous nous rencontrer
demain ?» : affirmation
6. Vous réagissez en disant « c’est
toujours la même chose sur ces
réunions …laissez-le là, je vais le
faire » : passivité
7. Vous restez très tard pour finir le
dossier : passivité
44
Quelques conseils pour sortir des
comportements refuges
• J’ose dire « je » / j’encourage l’autre à donner
son avis
• J’explique sans me justifier / je stoppe les
justifications
• Je reconnais les bonnes idées des autres, ils
n’ont quand même pas entièrement tort
• Je clarifie mes objectifs et mes besoins / je fais
clarifier
• Je pose des questions précises et directes / je
reformule pour obtenir une information claire
45
S’affirmer dans son poste
Affirmation
de soi
46
S’affirmer dans son poste
• Dès qu’on fait respecter ses droits
tout en respectant ceux d’autrui
• Dès qu’on est vrai sans naïveté
ni méfiance excessive
• Dès qu’on établit des relations de
coopération : volonté de travailler
AVEC et pas seulement POUR
47
Savoir faire une critique constructive
• Décrire les faits
• Exprimer son opinion, son sentiment
• Suggérer des solutions
• Conséquences positives pour vous
et pour l’autre
48
Créez votre DESC à partir du mini-cas
suivant
• Un(e) collègue, avec laquelle vous travaillez
régulièrement, vous redonne un dossier
incomplet alors que vous devez le finaliser et
le présenter à votre manager.
– Prenez quelques minutes pour préparer votre
DESC par écrit
– Présentez-le à votre voisin(e)
– Vérifiez que les 4 étapes sont respectées
49
Développer la confiance en soi
• La confiance est un moteur, un élan vital,
un sentiment qui donne des ailes
• C’est ce que ressent une personne lorsqu’elle
sait qu’elle peut compter sur elle-même pour
accomplir sa vie
50
1. Faites la liste de ses connaissances,
compétences
2. Prenez un moment, régulièrement, pour revoir
et noter tout ce que vous entreprenez de bien
3. Offre-vous un temps de plaisir, de
ressourcement, chaque jour
4. Pensez à ce que vous aimeriez entreprendre
dans la semaine, dans l’année
5. Riez, pratiquer l’humour au quotidien, prenez
les choses avec légèreté
5 actions
pour muscler la confiance en soi !
•ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI/AFFIRMATION DE SOI
•L’Estime de soi personnelle: jugement de valeur global que
nous portons sur notre personne.
• La Confiance en soi: notre sentiment de compétence
personnelle, notre confiance en notre capacité à agir, à
décider.
•ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI/AFFIRMATION DE SOI
L’affirmation de soi: notre capacité à exprimer nos opinions,
nos émotions, afin de faire respecter nos droits tout en
respectant les opinions, les émotions et les droits d’autrui.
•ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI/AFFIRMATION DE SOI
•Affirmation de soi: Mes compétences relationnelles
• Confiance en soi: Mes compétences personnelles
•Estime de soi: Mon opinion de moi même
EN RESUME
55
Bibliographie
• « S’estimer pour réussir » Elisabeth Couzon,
Agnès Nicoulaud – ESF éditeur, 2004
• « L’Affirmation de soi » Dominique Chalvin -
ESF éditeur, ré-édition 2004
LA COMMUNICATION EST AUSSI VITALE QUE:
L’AIR QUE NOUS RESPIRONS,
L’EAU QUE NOUS BUVONS,
OU LA NOURRITURE QUE NOUS ABSORBONS.
LA COMMUNICATION EST AUSSI UN ART, UNE
TECHNIQUE ET MÊME UNE SCIENCE.
C’EST ENFIN UN ENGAGEMENT SINCERE POUR
PARTAGER, COMPRENDRE ET AIDER L’AUTRE
DANS SA COMPLEXITE, SA DIFFERENCE ET
SURTOUT SA SUBJECTIVITE.
« Aucun de nous ne sait ce que nous
savons tous, ensemble »
Euripide, ± 480 avant JC – ± 460 avant JC Dramaturge grec
Ce n’est pas parce que les choses
sont difficiles que nous n’osons
pas, c’est parce nous n’osons pas
qu’elles sont difficiles.
SENEQUE
J’entends et
j’oublie
Je vois et je me
souviens
Je fais je
comprends
Confucius
Merci pour votre remarquable
participation
Et votre aimable attention

Contenu connexe

Tendances

Prise de parole en public
Prise de parole en publicPrise de parole en public
Prise de parole en publicYves MASSOT
 
La politique de la rémunération
La politique de la rémunérationLa politique de la rémunération
La politique de la rémunérationBOUJDI ZOUHEIR
 
Gestion des conflits : la démarche gagnant / gagnant
Gestion des conflits : la démarche gagnant / gagnantGestion des conflits : la démarche gagnant / gagnant
Gestion des conflits : la démarche gagnant / gagnantFrançoise HECQUARD
 
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretienLes competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretienHays France
 
Introduction à la Communication Non Violente
Introduction à la Communication Non ViolenteIntroduction à la Communication Non Violente
Introduction à la Communication Non ViolenteAlexandre Martinez
 
Management : Bonnes Pratiques
Management : Bonnes PratiquesManagement : Bonnes Pratiques
Management : Bonnes PratiquesHR SCOPE
 
La motivation au travail
La motivation au travailLa motivation au travail
La motivation au travailHassana baazizi
 
Schéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelleSchéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelleHervé Garrido
 
La Communication
La Communication La Communication
La Communication Signos
 
La Communication Non Violente
La Communication Non ViolenteLa Communication Non Violente
La Communication Non Violentemsmpp-nantes
 
Chapitre2 Communication verbale_non verbale
  Chapitre2 Communication verbale_non verbale  Chapitre2 Communication verbale_non verbale
Chapitre2 Communication verbale_non verbaleDaniel Cornelis
 
Introduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelleIntroduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnellemaggica
 
Managers 4 Clés pour Réussir la Gestion des Talents
Managers 4 Clés pour Réussir la Gestion des TalentsManagers 4 Clés pour Réussir la Gestion des Talents
Managers 4 Clés pour Réussir la Gestion des TalentsHR SCOPE
 

Tendances (20)

Travail d quipe_a
Travail d quipe_aTravail d quipe_a
Travail d quipe_a
 
Prise de parole en public
Prise de parole en publicPrise de parole en public
Prise de parole en public
 
Communication
CommunicationCommunication
Communication
 
La politique de la rémunération
La politique de la rémunérationLa politique de la rémunération
La politique de la rémunération
 
Le travail en equipe
Le travail en equipeLe travail en equipe
Le travail en equipe
 
Gestion des conflits : la démarche gagnant / gagnant
Gestion des conflits : la démarche gagnant / gagnantGestion des conflits : la démarche gagnant / gagnant
Gestion des conflits : la démarche gagnant / gagnant
 
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretienLes competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
 
Introduction à la Communication Non Violente
Introduction à la Communication Non ViolenteIntroduction à la Communication Non Violente
Introduction à la Communication Non Violente
 
Management : Bonnes Pratiques
Management : Bonnes PratiquesManagement : Bonnes Pratiques
Management : Bonnes Pratiques
 
Manager vs leader
Manager vs leader Manager vs leader
Manager vs leader
 
La motivation au travail
La motivation au travailLa motivation au travail
La motivation au travail
 
La communication
La communicationLa communication
La communication
 
Schéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelleSchéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelle
 
La Communication
La Communication La Communication
La Communication
 
La Communication Non Violente
La Communication Non ViolenteLa Communication Non Violente
La Communication Non Violente
 
Chapitre2 Communication verbale_non verbale
  Chapitre2 Communication verbale_non verbale  Chapitre2 Communication verbale_non verbale
Chapitre2 Communication verbale_non verbale
 
Introduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelleIntroduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelle
 
Managers 4 Clés pour Réussir la Gestion des Talents
Managers 4 Clés pour Réussir la Gestion des TalentsManagers 4 Clés pour Réussir la Gestion des Talents
Managers 4 Clés pour Réussir la Gestion des Talents
 
Formation communication interpersonnelle aurore & valérie
Formation communication interpersonnelle aurore & valérieFormation communication interpersonnelle aurore & valérie
Formation communication interpersonnelle aurore & valérie
 
Connaissance de soi et des autres
Connaissance de soi et des autresConnaissance de soi et des autres
Connaissance de soi et des autres
 

Similaire à communication interpersonnelle 2022.pptx

communication dans un contexte professionnel
communication dans un contexte professionnelcommunication dans un contexte professionnel
communication dans un contexte professionnelkamali az
 
COURS ISPITS 8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptx
COURS ISPITS  8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptxCOURS ISPITS  8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptx
COURS ISPITS 8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptxlamourmed1994
 
J2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.ppt
J2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.pptJ2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.ppt
J2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.pptImedMAATOUK3
 
2013.03.19 cours #4 - prendre la parole devant un public
2013.03.19   cours #4 - prendre la parole devant un public2013.03.19   cours #4 - prendre la parole devant un public
2013.03.19 cours #4 - prendre la parole devant un publicOlivier Moch
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGINeurocoach
 
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20Christelle LEBEAU
 
Comment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfComment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfOpenWorld
 
les bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleles bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleSami Lamqaddam
 
Webinar reconversion professionnelle 02 07 20
Webinar reconversion professionnelle 02 07 20Webinar reconversion professionnelle 02 07 20
Webinar reconversion professionnelle 02 07 20Christelle LEBEAU
 
Communiquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillanceCommuniquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillanceFrançoise HECQUARD
 
PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...
PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...
PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...Hervé LUDIN
 
M02 - Le charisme relationnel
M02 - Le charisme relationnelM02 - Le charisme relationnel
M02 - Le charisme relationnelPascal STIEVENARD
 
Impact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennis
Impact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennisImpact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennis
Impact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennisGérard Vaillant
 

Similaire à communication interpersonnelle 2022.pptx (20)

communication dans un contexte professionnel
communication dans un contexte professionnelcommunication dans un contexte professionnel
communication dans un contexte professionnel
 
Bien etre au_travail
Bien etre au_travailBien etre au_travail
Bien etre au_travail
 
COURS ISPITS 8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptx
COURS ISPITS  8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptxCOURS ISPITS  8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptx
COURS ISPITS 8 et 11 NOVEMBRE. CROUSP pptx
 
J2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.ppt
J2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.pptJ2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.ppt
J2Techniques-de-Communication et de Négociation OXFAM-VC-.ppt
 
Les 7 habitudes
Les 7 habitudesLes 7 habitudes
Les 7 habitudes
 
2013.03.19 cours #4 - prendre la parole devant un public
2013.03.19   cours #4 - prendre la parole devant un public2013.03.19   cours #4 - prendre la parole devant un public
2013.03.19 cours #4 - prendre la parole devant un public
 
Formation process com
Formation process com Formation process com
Formation process com
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
 
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
 
Comment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfComment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdf
 
les bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleles bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelle
 
Webinar reconversion professionnelle 02 07 20
Webinar reconversion professionnelle 02 07 20Webinar reconversion professionnelle 02 07 20
Webinar reconversion professionnelle 02 07 20
 
Communication
CommunicationCommunication
Communication
 
Art oratoire et leadership: des enjeux de pouvoir
Art oratoire et leadership: des enjeux de pouvoirArt oratoire et leadership: des enjeux de pouvoir
Art oratoire et leadership: des enjeux de pouvoir
 
Communiquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillanceCommuniquer avec efficacite et bienveillance
Communiquer avec efficacite et bienveillance
 
Groupe de Balint
Groupe de BalintGroupe de Balint
Groupe de Balint
 
Support Assertivité
Support AssertivitéSupport Assertivité
Support Assertivité
 
PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...
PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...
PROTEGER SA CARRIERE DES MANIPULATEURS - Hervé LUDIN (Essec 77) - EOS Conseil...
 
M02 - Le charisme relationnel
M02 - Le charisme relationnelM02 - Le charisme relationnel
M02 - Le charisme relationnel
 
Impact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennis
Impact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennisImpact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennis
Impact stress emotion_performance_conference_science_performance_tennis
 

communication interpersonnelle 2022.pptx

  • 2. Sensibiliser les séminaristes à la prise en compte de «LA DIMENSION HUMAINE » sous-jacente à tout acte de communication OBJECTIF GENERAL OBJECTIFS PARTICULIERS Connaitre le processus de la communication, Identifier les obstacles à la communication, Améliorer son écoute,, Comprendre l’affirmation de soi et Utiliser l’assertivité.
  • 3. LATIN COMMUNICARE (1361): ETRE EN RELATION AVEC, S’ASSOCIER A, PARTICIPER A…, PARTAGER
  • 6.
  • 7. •SUR L’EMETTEUR •Perception des obstacles à la communication •Connaissance des récepteurs ( niveau, capacités) •Adaptation du message (plus grande efficacité de la communication) •Sensibilisation croissante aux signes verbaux et non verbaux •SUR LA RELATION ENTRE E ET R •Augmentation de sécurité pour E •Augmentation de sécurité pour R •Intensification de la confiance entre les deux •Facilitation de la communication par apprentissage des codes, des normes, des rôles… •Intensification des motivations à communiquer
  • 8. PAYS, REGION CULTURE LANGUE US ET COUTUMES ÂGE SEXE ETUDES EXPERIENCES OBJECTIFS DANS LA VIE ENVIRONNEMENT ET COMBIEN DE CHOSES ENCORE…? RELIGION CROYANCE VISION DU MONDE
  • 9. E R CANAL DE TRANSMISSION C O D A G E D E C O D A G E FEED-BACK M Cadre de référence ZONE DE COMMUNICATION SITUATION DE A SITUATION DE B
  • 10. LES BRUITS PHYSIQUES LES BRUITS PHYSIOLOGIQUES LES BRUITS PSYCHOLOGIQUES
  • 12. EMETTEUR SCHEMA DES PERTES DANS LA COMMUNICATION RECEPTEUR Ce que l’on a l’intention de dire Ce que l’on peut dire Ce que l’on dit en réalité Ce qu’il entend Ce qu’il écoute Ce qu’il comprend Ce qu’il retient Ce qu’il ajoute EMETTEUR RECEPTEUR
  • 13. « CE QUE JE VEUX DIRE N’EST MALHEUREUSEMENT PAS EXACTEMENT CE QUE J’AI ECRIT » HERZBERG « AH! SI JE SAVAIS DIRE COMME JE SAIS PENSER! MAIS IL EST ECRIT LA-HAUT QUE J’AURAIS LES CHOSES DANS MA TÊTE ET QUE LES MOTS NE ME VIENDRAIENT PAS » D. DIDEROT : « JACQUES LE FATALISTE »
  • 14. 1ER PRINCIPE ON NE PEUT PAS NE PAS COMMUNIQUER 2EME PRINCIPE 3EME PRINCIPE TOUT COMPORTEMENT EST PORTEUR DE MESSAGE IL N’Y A PAS DE NON-COMPORTEMENT
  • 15.  L’ACUITE DE SES SENS ET DE SES INSTRUMENTS  SON EXPERIENCE VECUE, SA CULTURE, LA VISION DU MONDE QUI L’IMBIBE  SES OBJECTIFS DANS LA VIE
  • 16. « Ecouter une personne sans porter de jugement sur ce qu’elle dit et lui refléter ce qu’elle communique de façon à lui indiquer que nous avons bien saisi ses sentiments » CARL ROGERS SE RENDRE DISPONIBLE FAIRE ATTENTION A L’EXPRESION VERBALE VOCALE CORPORELLE
  • 17. ACCEPTER L’AUTRE TEL QU’IL EST EVITER LES A PRIORI LAISSER L’INTERLOCUTEUR S’EXPRIMER SELON SA PROPRE LOGIQUE
  • 18. DE FAIRE SEMBLANT D’ECOUTER DE N’ECOUTER QUE CE QUI NOUS INTERESSE D’ECOUTER DE MANIERE INTERMITTENTE
  • 19. ARRETEZ DE PARLER FAITES QUE LE PARLANT SE SENTE A L’AISE MONTREZ AU PARLANT QUE VOUS VOULEZ L’ECOUTER ELIMINEZ LES DISTRACTIONS AYEZ DE L’EMPATHIE POUR LE PARLANT SOYEZ PATIENT CONTROLEZ VOTRE TEMPERAMENT SOYEZ SEREIN DEVANT LA CRITIQUE POSEZ DES QUESTIONS ARRETEZ DE PARLER
  • 20. " Afin de parler, une nécessité, écoute d'abord, apprend à parler par l'écoute." Djalal ad-Din Rumi (Philosophe persan, 1207-1273)
  • 21. « Ne sachant pas écouter, ils ne savent pas non plus parler. » Héraclite d’Ephèse 576- 480 avant J.C.
  • 22. S’INTERDIRE DE DONNER D’EMBLEE SON AVIS DE PARLER DE SOI…
  • 23. REFORMULATION-REFLET ELLE REPREND TOUT CE QUI A ETE DIT AVEC D’AUTRES MOTS SANS QUE RIEN NE SOIT AJOUTE, JUGE OU INTERPRETE ELLE EST ADAPTEE AUX SITUATIONS D’ENTRETIENS CENTRES SUR UNE DECISION A PRENDRE, UNE ACTION A MENER, UNE INFORMATION A ASSIMILER: NEGOCIATION, ENQUETE CETTE REFORMULATION GARANTIT UNE BONNE ECOUTE PUISQUE LES INFORMATIONS REDITES NE DOIVENT SUBIR AUCUNE MODIFICATION « JE SUIS DECOURAGE, JE N’EN PEUX PLUS » « AINSI VOUS VOUS SENTEZ A BOUT. » C’EST QUOI ? QUAND L’UTILISER ? DANS QUEL BUT? EXEMPLE
  • 24. REFORMULATION-CLARIFICATION ELLE REPREND L’ESSENTIEL DE CE QUI A ETE DIT. CELUI QUI ECOUTE ET REFORMULE DOIT ANALYSER RAPIDEMENT CE QU’IL A ENTENDU ET SE GARDER D’INTERPRETER LES PROPOS. ENTRETIENS QUI PORTENT UN DIAGNOSTIC: recrutement, promotion, mutation, et entretiens de discussion, de concertation. L’ECOUTE SE CENTRE SUR L’ACTION ET SUR LE VECU DES PERSONNES CETTE REFORMULATION RENFORCE L’ECOUTE. ELLE DEMANDE UNE ANALYSE ET UNE SYNTHESE IMMEDIATES DES PROPOS. ELLE PERMET DE MIEUX CONNAÎTRE CELUI QUI S’EXPRIME. « AU TRAVAIL, ON NE TIENT PAS COMPTE DE MON AVIS PEUT- ÊTRE PARCE QUE JE SUIS UNE FEMME PARMI TROIS HOMMES » « DANS VOTRE TRAVAIL, LE FAIT D’ÊTRE UNE FEMME VOUS DONNE LE SENTIMENT D’ÊTRE TENUE A L’ECART.» C’EST QUOI ? QUAND L’UTILISER ? DANS QUEL BUT? EXEMPLE
  • 25. REFORMULATION- REFLET INVERSE ELLE EXPRIME EXPLICITEMENT CE QUE LES PAROLES LAISSENT SOUS- ENTENDRE: L’IMPLICITE. CELUI QUI ECOUTE REFORMULE CE QUI RESTE PLUS OU MOINS CACHE PAR DES DETAILS OU DES DIGRESSIONS ON L’UTILISE DANS LES ENTRETIENS D’ORIENTATION PROFESSIONNELLE, DE CONSULTATION CONJUGALE OU DANS LES ENTRETIENS THERAPEUTIQUES. L’ECOUTE SE CENTRE SUR LA PERSONNE ET SON VECU ELLE APPROFONDIT LA RELATION AVEC LA PERSONNE QUI DEMANDE DE L’AIDE. CETTE PERSONNE EST GUIDEE VERS UNE MEILLEURE CONNAISSANCE D’ELLE MÊME. « UN VOYAGE A L’ETRANGER FERAIT DU BIEN A MA FILLE. CELA LUI CHANGERAIT LES IDEES, MAIS ELLE NE VEUT RIEN ENTENDRE.» « LE COMPORTEMENT DE VOTRE FILLE REMET EN CAUSE VOTRE AUTORITE.» C’EST QUOI ? QUAND L’UTILISER ? DANS QUEL BUT? EXEMPLE
  • 28. DÉFINIR L’AFFIRMATION DANS SON TRAVAIL EFFECTUER UN DIAGNOSTIC EXPÉRIMENTER UN OUTIL POUR S’AFFIRMER : LE DESC S’affirmer sereinement dans ses activités 28
  • 29. 29 L’Affirmation de soi • « Assertiveness » ou assertivité : attitude pragmatique • Un état d’esprit au quotidien • Une philosophie « gagnant-gagnant » • Des outils et des techniques
  • 30. 30 3 comportements refuges autour de l’affirmation de soi Affirmation de soi Manipulation Agressivité Passivité
  • 31. 31 3 comportements refuges autour de l’affirmation de soi Affirmation de soi Passivité
  • 32. 32 La Passivité ou l’art d’être trop conciliant • Dès qu’on n’ose pas • Dès qu’on ne se met pas assez en valeur • Dès qu’on reste dans la plainte sans proposer ou agir • Dès qu’on ne se respecte pas assez
  • 33. 33 Les conséquences de la passivité • Les 4 dragons de la passivité : – frustration – remords – irritation – colère contre les autres, colère contre soi • « Je me conforte et je suis conforté dans les seconds rôles »
  • 34. 34 3 comportements refuges autour de l’affirmation de soi Affirmation de soi Agressivité
  • 35. 35 L’Agressivité ou l’art d’être trop combatif • Dès qu’on est impulsif • Dès qu’on répond sur le mode de l’attaque • Dès qu’on a des mots forts qui nous échappent • Dès qu’on est trop réactif
  • 36. 36 Les conséquences de l’agressivité • Gaspillage d’énergie • Perte de vue de l’objectif • Escalade • Agressivité ou passivité de l’autre en retour
  • 37. 37 3 comportements refuges autour de l’affirmation de soi Affirmation de soi Manipulation
  • 38. 38 La Manipulation ou l’art de ruser • Dès qu’on est sur le mode de la flatterie de la séduction • Dès qu’on dévalorise, culpabilise • Dès qu’on fait du chantage affectif
  • 39. 39 Les conséquences de la manipulation • La méfiance engendre la méfiance • Perte de crédibilité • Climat malsain • Manque de synergie
  • 40. 40 Exercice Vous avez actuellement beaucoup de travail. Le soir, vous partez généralement vers 18 h. Depuis plusieurs jours, vous êtes resté(e) plus tard. Aujourd’hui, 17h45, l’adjoint de votre responsable arrive avec un dossier à revoir pour la réunion de demain matin. Parmi les réactions suivantes, quelles sont celles qui sont affirmées, passives, agressives ou manipulatrices.
  • 41. 41 1. Vous ne dites rien tout en pensant qu’il ne fait pas attention à vous 2. Vous réagissez et dites « vous auriez dû me l’apporter avant, j’ai encore des rapports à finir » 3. Vous faites un grand sourire à cet adjoint en lui promettant de revoir le dossier et vous pensez mentalement que vous avez autre chose à finir 4. Vous reformulez ses attentes avant de vous engager
  • 42. 42 5. Vous prenez le travail et vous dites « il faudrait vraiment que l’on reparle de notre organisation, pouvons-nous nous rencontrer demain ? » 6. Vous réagissez en disant « c’est toujours la même chose sur ces réunions …laissez-le là, je vais le faire » 7. Vous restez très tard pour finir le dossier
  • 43. 43 Réponses 1. Vous ne dites rien tout en pensant qu’il ne fait pas attention à vous : passivité 2. Vous réagissez et dites « vous auriez dû me l’apporter avant, j’ai encore des rapports à finir » : agressivité 3. Vous faites un grand sourire à cet adjoint en lui promettant de revoir le dossier et vous pensez mentalement que vous avez autre chose à finir : manipulation 4. Vous reformulez ses attentes avant de vous engager : affirmation 5. Vous prenez le travail et vous dites « il faudrait vraiment qu’on reparle de notre organisation, pouvons-nous nous rencontrer demain ?» : affirmation 6. Vous réagissez en disant « c’est toujours la même chose sur ces réunions …laissez-le là, je vais le faire » : passivité 7. Vous restez très tard pour finir le dossier : passivité
  • 44. 44 Quelques conseils pour sortir des comportements refuges • J’ose dire « je » / j’encourage l’autre à donner son avis • J’explique sans me justifier / je stoppe les justifications • Je reconnais les bonnes idées des autres, ils n’ont quand même pas entièrement tort • Je clarifie mes objectifs et mes besoins / je fais clarifier • Je pose des questions précises et directes / je reformule pour obtenir une information claire
  • 45. 45 S’affirmer dans son poste Affirmation de soi
  • 46. 46 S’affirmer dans son poste • Dès qu’on fait respecter ses droits tout en respectant ceux d’autrui • Dès qu’on est vrai sans naïveté ni méfiance excessive • Dès qu’on établit des relations de coopération : volonté de travailler AVEC et pas seulement POUR
  • 47. 47 Savoir faire une critique constructive • Décrire les faits • Exprimer son opinion, son sentiment • Suggérer des solutions • Conséquences positives pour vous et pour l’autre
  • 48. 48 Créez votre DESC à partir du mini-cas suivant • Un(e) collègue, avec laquelle vous travaillez régulièrement, vous redonne un dossier incomplet alors que vous devez le finaliser et le présenter à votre manager. – Prenez quelques minutes pour préparer votre DESC par écrit – Présentez-le à votre voisin(e) – Vérifiez que les 4 étapes sont respectées
  • 49. 49 Développer la confiance en soi • La confiance est un moteur, un élan vital, un sentiment qui donne des ailes • C’est ce que ressent une personne lorsqu’elle sait qu’elle peut compter sur elle-même pour accomplir sa vie
  • 50. 50 1. Faites la liste de ses connaissances, compétences 2. Prenez un moment, régulièrement, pour revoir et noter tout ce que vous entreprenez de bien 3. Offre-vous un temps de plaisir, de ressourcement, chaque jour 4. Pensez à ce que vous aimeriez entreprendre dans la semaine, dans l’année 5. Riez, pratiquer l’humour au quotidien, prenez les choses avec légèreté 5 actions pour muscler la confiance en soi !
  • 51. •ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI/AFFIRMATION DE SOI •L’Estime de soi personnelle: jugement de valeur global que nous portons sur notre personne.
  • 52. • La Confiance en soi: notre sentiment de compétence personnelle, notre confiance en notre capacité à agir, à décider. •ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI/AFFIRMATION DE SOI
  • 53. L’affirmation de soi: notre capacité à exprimer nos opinions, nos émotions, afin de faire respecter nos droits tout en respectant les opinions, les émotions et les droits d’autrui. •ESTIME DE SOI/ CONFIANCE EN SOI/AFFIRMATION DE SOI
  • 54. •Affirmation de soi: Mes compétences relationnelles • Confiance en soi: Mes compétences personnelles •Estime de soi: Mon opinion de moi même EN RESUME
  • 55. 55 Bibliographie • « S’estimer pour réussir » Elisabeth Couzon, Agnès Nicoulaud – ESF éditeur, 2004 • « L’Affirmation de soi » Dominique Chalvin - ESF éditeur, ré-édition 2004
  • 56. LA COMMUNICATION EST AUSSI VITALE QUE: L’AIR QUE NOUS RESPIRONS, L’EAU QUE NOUS BUVONS, OU LA NOURRITURE QUE NOUS ABSORBONS. LA COMMUNICATION EST AUSSI UN ART, UNE TECHNIQUE ET MÊME UNE SCIENCE. C’EST ENFIN UN ENGAGEMENT SINCERE POUR PARTAGER, COMPRENDRE ET AIDER L’AUTRE DANS SA COMPLEXITE, SA DIFFERENCE ET SURTOUT SA SUBJECTIVITE.
  • 57. « Aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble » Euripide, ± 480 avant JC – ± 460 avant JC Dramaturge grec
  • 58. Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. SENEQUE
  • 59. J’entends et j’oublie Je vois et je me souviens Je fais je comprends Confucius
  • 60. Merci pour votre remarquable participation Et votre aimable attention