SlideShare une entreprise Scribd logo
UNIVERSITÉ ABDELMALEK ESSADI
ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION TANGER
Adresse BP 1255, Tanger Principal, Téléphone : 039-31-34-87/88/89, Fax : 039-31-34-93

MASTER SPECIALISE LOGISTIQUE & TRANSPORT

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

1
PLAN
-Introduction
1- Le transport routier
2- Le transport ferroviaire
3- Le transport maritime
4- Le transport aérien
- Conclusion

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

2
Axe N° 1 :Le transport routier
Activité réglementée de transports terrestres, qui
s'exerce sur la route, et qui comprend :
Le transport routier de personnes
Le transport routier de marchandises
Le déménagement

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

3
l’offre du secteur du transport routier au Maroc
Répartition du parc des véhicules porteurs(camions et
remorques) selon le type de véhicule
Type de
véhicule

benne

plateau

citerne

frigo

autres

total

Nombre de
véhicules

7741

11378

1321

987

290

21720

Pourcentage
du total de
véhicules

36

52

6

5

1

100

source: direction des transports routiers, MET.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

4
Répartition du parc de véhicules selon le type
(camions, tracteurs, remorques)

Type de
véhicule

tracteurs

camions

remorques

nombre

7603

13524

8196

source: direction des transports routiers, MET.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

5
L’offre marocaine de transport routier est dans son ensemble abondante
mais elle manque de spécialisation et de qualité de service.

Les activités des principaux prestataires logistiques
La voie
express

SDTM

Marotrans

Exel

Geodis

Maersk
logistics

marocain

marocain

marocain

étranger

étranger

étranger

entreposage

Non

Non

oui

oui

oui

oui

Gestion du stock

Oui

Non

Oui

Oui

Oui

oui

Préparation des
commandes

Non

Non

Oui

Oui

Oui

non

transport

Oui

Oui

Oui

oui

oui

oui

recouvrement

Oui

Oui

Oui

Non

Non

non

conseil

Non

Non

Non

Oui

non

non

Services
informatique

Non

Non

Non

Oui

Non

Non

Source: Banque Mondiale , La Logistique du Commerce et la Compétitivité du Maroc, Mai 2006
27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

6
évolution du trafic routier en million véhicules / jour (1997-2007)

Routes Nationales

Routes Régionales

Routes
Provinciales

Total

1997

23,72

7,83

4,83

36,38

1998

25,76

8,26

5

39,02

1999

27,37

9,24

4,97

41,58

2000

28,95

9,44

5,15

43,55

2001

30,448

10,054

5,62

46,122

2002

31,26

10,23

6,1

47,59

2003

32,27

10,19

6,41

48,87

2004

35,37

10,77

6,63

52,77

2005

35,24

12,24

7,4

54,88

Source : http://www.mtpnet.gov.ma
7

Organisation et suivi des opérations de
transport

27/10/2013
Proportion de routes classées en état bon à acceptable

Année

Longueur
(km)

Routes
Nationales

Routes
Régionales

Routes
Provinciales

1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002
2004

26.491
28.083
28.230
29.498
29.866
30.296
32.029
35.069

56,9
61,3
67,7
69,3
68,1
70,2
68,7
67,1

55,6
63,7
65,5
64,6
69,2
70,2
67,3
68,6

49,5
49,6
55,4
57,8
59,6
60,6
60,6
60,9

Source : Document de la Banque Mondiale (Rapport No : 35118-MA) ; 15 Mars 2006

8

Organisation et suivi des opérations de
transport

27/10/2013

Moyenne
Réseau
classé
53,3
56,4
61,8
63,1
64,7
66
64,7
64,5
évolution du parc automobile en circulation
2001

2002

2003

2004

2005

Variation
2005/2004

Motocyclettes

20 866

21 388

21 887

22 304

23 227

4,14%

Véhicules de
tourisme

1 278 262

1 326 108

Véhicules
utilitaires

441 050

460 101

TOTAL

1 740 178

1 807 597

1 372 274 1 420 775 1 477 330

480 708

1 874 869 1 950 802 2 036 329

Source : http://www.mtpnet.gov.ma et suivi des opérations de
Organisation
9

transport

507 723 535 772

27/10/2013

3,98%

5,52%

4,38%
répartition régionale du parc automobile en circulation
2002
Oued Ed-Dahab-Lagouira

2003

2004

2005

Répartition

720

937

1 045

1 091

0,05%

10 500

11 230

11 819

12 338

0,61%

4 520

4 743

4 939

5 156

0,25%

106 000

110 749

114 958

119 998

5,89%

Gharb-Chrarda-Benihssine

47 000

48 934

51 670

53 936

2,65%

Chaouia-ouardiga

36 700

39 897

41 813

43 646

2,14%

Marrakech-Tansift-Al Haouz

89 000

92 637

96 819

101 064

4,96%

Oriental

139 000

143 146

148 368

154 872

7,21%

Grand-Casablanca

654 757

677 990

705 161

736 076

36,15%

Rabat-Salé-Zemmour-Zaer

289 000

304 160

318 317

332 273

16,32%

Doukala-Abda

48 000

49 459

50 997

53 232

2,61%

Tadla-Azilal

36 700

37 141

38 309

39 988

1,96%

Meknes-Tafilalet

87 500

91 062

94 003

98 124

4,82%

Fés-Boulmane

88 200

88 590

92 500

96 556

4,74%

Taza-Al hoceima-Taounate

35 000

35 266

36 565

38 168

1,87%

135 000

138 928

143 519

149 811

7,36%

Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra
Guelmim-Es-Semara
Souss-Massa-Daraa

Tanger-Tetouan

Source : http://www.mtpnet.gov.ma
Organisation et suivi des opérations de
10

transport

27/10/2013
Dysfonctionnements
 une prédominance du secteur informel,
 une offre de transport particulièrement atomisée
 une limitation des opérations internationales à quelque
entreprises ;
 une vétusté du parc de camions
 une distance parcourue par les camions de moins de 8 tonnes
de PTAC supérieure à ce qu’elle devrait être ;
 une absence d’assurance-transport ;
 un tarif moyen est en deçà du prix de revient, notamment
dans le transport informel.

11

Organisation et suivi des opérations de
transport

27/10/2013
Problème d’infrastructures
 la route entre Agadir et Casablanca
 la saturation du trafic des véhicules liée aux activités
des ports de Casablanca et de Tanger.

une autoroute de Casablanca à Marrakech est entrée en
service en 2007 et un projet d’extension est en cours
entre Marrakech et Agadir pour une mise en service en
2009.
12

Organisation et suivi des opérations de
transport

27/10/2013
La demande du secteur de transport routier au Maroc
avec l’émergence des chaînes logistiques intégrées, la demande de
transport s’oriente de plus en plus vers :
• une augmentation de l’externalisation du transport
• un recours à un nombre plus limité d’entreprises de transport
• une augmentation des volumes transportés

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

13
Actions et réformes engagées pour le développement de la
logistique au Maroc
Réforme du transport routier de marchandise
 Suppression du monopole d’affrètement de l’ONT ;
 Libéralisation de la tarification;
 Intégration dans le secteur organisé des propriétaires des véhicules
de 8 tonnes et moins
 Mise en place de critères qualitatifs d’accès aux métiers de transport

14

Organisation et suivi des opérations de
transport

27/10/2013
Extension du réseau routier

Schéma d’armature autoroutier

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

15
réalisations autoroutières depuis fin 2002 se présente comme
suit :
 le tronçon Tanger-Port Tanger Med sur 54 km, mis en service
mars 2008.
 le tronçon Tétouan- Fnideq sur 28 km, mis en service en
juillet 2008

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

16
Aujourd’hui, un total de 553 km est en cours de travaux. Il s’agit des
tronçons :
 Marrakech - Agadir sur 233 km dont les travaux ont été lancés par
SA MAJESTE LE ROI le 3 janvier 2006,

 Fès - Oujda sur 320 km dont les travaux ont été lancés par SA
MAJESTE LE ROI le 16 janvier 2007.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

17
Effort considérable

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

18
Indicateurs de la réussite de la réforme
 52.385 véhicules enregistrés dans les registres ouverts au
niveau des délégations des transports
 L’intégration d’environ 21.000 camions de moins de 8 tonnes
dans le secteur organisé ;
 Plus de 4.400 nouvelles entreprises de transport de
marchandises ont été crées permettant la création de plus de
7.200 emplois

 40 % des entreprises nouvellement crées sont gérés par des
cadres supérieurs et spécialisés.
27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

19
Au niveau externe
 Les exportations manufacturières pour la traversée du
détroit de Gibraltar;
 Les importations via Tanger principalement pour les
importations d’intrants nécessaires aux industries
exportatrices;
 Les exportations des produits de l’horticulture en
provenance de la région d’Agadir, utilisant le TIR;

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

20
Temps de transport terrestre en Europe

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

21
Axe N° 2: le transport ferroviaire

1- Présentation du secteur ferroviaire au Maroc
2- L’offre ferroviaire au Maroc

3- Les atouts du rail
4- Les principaux clients du transport ferroviaire
5- Le secteur ferroviaire en Europe

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

22
Axe N° 2: le transport ferroviaire
1- présentation du secteur ferroviaire au Maroc:
- Le réseau des chemins de fer marocain est aujourd’hui l’un des plus
modernes d’Afrique; il relie toutes les villes principales;
- Lorsque le Maroc accède à l’indépendance en 1956, il hérite un réseau
moderne et en bon état;

-L’ONCF a été constituée le 1er janvier 1963 par l’État marocain par le rachat
des concessions attribuées antérieurement aux CFM et CMO;

-Le transport ferroviaire de fret est surtout adapté aux distances importantes
où il peut faire valoir ses économies d’échelle intrinsèques.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

23
Carte du transport ferroviaire au Maroc

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

24
2- L’offre ferroviaire au Maroc

1537 km à
voie unique
80%

370 km à
double voie

Le réseau
ferroviaire
marocain est
constitué de
1 907 Km

20%

dont 1 022 (53%) Km sont électrifiés alors que 904 km sont exploités en fraction
diesel
27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport
Source: Site Internet, ONCF.ma

25
2- L’offre ferroviaire au Maroc
L’Office national des chemins de fer (ONCF) est un établissement public marocain qui
est chargé d’exploiter le réseau ferroviaire du pays.

Trains journaliers

L’ONCF opère sur 3 marchés

Trains voyageurs 140

Activités

Trafics ( 2007)

Trains frets

35

Activité Voyageurs

26

Trains
phosphates

36

Activité Fret

8

TOTAL

220

Activité Phosphate

27

Nombre de gares

Structure du chiffre d’affaires par
activité
50%

30%
20%

27/10/2013

101

Organisation et suivi des opérations de
transport

voyageurs
fret
phosphate

Source: Ministre de l’Equipement et des Transports

26
EVOLUTION DU TRAFIC VOYAGEURS
2002

2004

2005

2007

14 685

Voyageurs Transportés
(En milliers)

2003
16 515

18 542

21 006

26 000

Source: Ministre de l’Equipement et des Transports

EVOLUTION DU TRAFIC MARCHANDISES
2002

2003

2004

2005

Variation
2005/2004

Tonnes Kms
réalisées
(en milliers)

4 973 793

5 146 435

5 563 323

5 919 000

6,39%

-Phosphates

3 930 287

4 009 623

4 436 466

4 673 000

5,33%

Autres
marchandises

1 007 058

1 102 553

1 099 235

1 194 000

8,62%

Transport de
service

36 448

34 259

27 622

52 000

88,26%

Organisation et suivi des opérations de
Source:
27/10/2013 Ministre de l’Equipement et des Transports
transport

27
EVOLUTION DU TRAFIC MARCHANDISES

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

28
L’offre ferroviaire au Maroc
-Projets en cours :
L’augmentation du trafic aussi bien des marchandises que des voyageurs:

programme de développement
17,2 milliards de dirhams
2005-2009.
- La construction, l’extension et l’aménagement d’une trentaine des complexes ferroviaires ;
- L’achèvement du dédoublement de la voie jusqu’à Fès (1,3 milliard de dirhams) ;
- Lancement des travaux de dédoublement de la voie sur les tronçons Sidi El Aidi-Settat (400
millions de dirhams) et Nouacer-El Jorf (879 millions) ;
- L’acquisition de 24 rames automotrices à deux niveaux;
-La desserte ferroviaire du nouveau port de Tanger Méditerranée sur une cinquantaine de km;
(2,8 milliards)
-Le projet de Train à grande vitesse (TGV) reliera les villes de Tanger et Casablanca en 2h 10mn
Organisation et suivi 20 milliards
au lieu de 5 h 45 mn aujourd’hui. (4 ans+ 2013 + des opérations de de DH).
27/10/2013
29
transport
3- Les atouts du rail sont les suivants :
• Sécurité et respect de l’environnement ;
• Massification possible du trafic ;

• Possibilité de transport groupé après le port (alors qu’aujourd’hui le dépotage
se fait sur le port) ;
• Suppression d’un mouvement de manutention (si le déchargement a lieu
directement sur les wagons) ;
• Des prix attractifs sur des distances supérieures à 200 kilomètres, notamment
entre Fès, Marrakech et Casablanca ou entre Tanger et Casablanca (0,75 dirhams
par 54 tonne-kilomètre pour un transport aller-retour ) ;
• Disponibilité de foncier bien situé à mettre en valeur.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

30
ONCF en chiffres
- Operateur historique de premier plan qui détient le monopole de transport
ferroviaire;
- L’Office a réalisé en 2007, un chiffre d’affaires global ayant franchi le seuil des 3
Milliards de DH, en progression de près de 6% par rapport à 2006;

-L’Office a réalisé en 2007 un trafic de 26 Millions de voyageurs et 36,5 Millions de
tonnes de marchandises;
-ONCF envisage devenir fleuron de la logistique ferroviaire nationale
(l’inauguration , Juillet dernier, à Casablanca du premier port sec sous douane au
Maroc.
-Construction d’un réseau de plateformes logistiques couvrant les principaux
centres économiques du Royaume : Casablanca, Fès, Marrakech et Tanger.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

31
4- Les principaux clients du transport
ferroviaire
Le transport de phosphates tient une place prépondérante dans l’activité
ferroviaire;(1er client,70 % des tonnes kilomètres marchandises, 55% des recettes
totales)

L’ONCF assure pour le groupe OCP le transport de plus de 27 millions de
tonnes de phosphates par an ;( le 1/3 pour l'export et les 2/3 sont livrées aux
industries chimiques du groupe)

Il est assuré par 14 trains/jour sur l’axe Khouribga, Casablanca et Jorf
Lasfar et 9 trains/jour sur l’axe Benguérir / Youssoufia / Safi.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

32
Les principaux clients du transport
ferroviaire
Les produits agricoles:
Le FRET ONCF transporte annuellement 500.000 tonnes de céréales,
300.000T d’engrais. ( des régions productrices de l'intérieur vers' les ports
d'exportation de Casablanca et Kenitra)

Les produits pétroliers et le charbon ( 2 millions de tonnes par an) :
Les transports de produits pétroliers ont pour origine les deux raffineries
situées à Mohammedia et à Sidi Kacem (SAMIR) .

Les produits divers:
Ciments; les eaux minérales ; le bois.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

33
La réforme du secteur de transport
ferroviaire Au Maroc
Objectifs visés par la nouvelle loi

Axes fondamentaux de la reforme:

( La loi n°52.03 relative à l'organisation, la gestion
et l'exploitation du réseau ferroviaire national )

La séparation des fonctions de régulation
et d´exploitation commerciale ;

L´accroissement de la compétitivité
du
transport
ferroviaire
et
l´amélioration de la qualité du
service et la réduction des couts;

La libéralisation des tarifs du transport
ferroviaire
La transformation de l´ONCF en société
anonyme la SMCF (Société Marocaine des
Chemins de Fer) qui est détenue à 100% par l’Etat.

La réduction et la rationalisation
des transfert financiers de l´Etat.

27/10/2013

Dans le cadre d’une convention de concession fixée à
50 ans, la SMCF aura la charge de gérer les
infrastructures exploitées et en cours de
construction d’une part et d’exploiter
techniquement et commercialement les services de
Organisation et suivi des opérations de
transport ferroviaire d’autre part
34
transport
5 - Le secteur ferroviaire en Europe
- Le réseau ferré européen est le 3ème au monde par sa longueur mais il n’achemine plus
que 8 % des marchandises, contre 21 % en 1970.
- Les principaux clients du fer en Europe ( transport en grandes masses):

Les produits sidérurgiques
• Les matériaux de construction
Les produits pétroliers
• L’agro-alimentaire ( eaux minérales)

Les produits agricoles

-les chargeurs réguliers sont généralement embranchés;
- Ce mode est utilisé pour les langues distances opérations de à 450 Km)*.
Organisation et suivi des ( supérieurs
27/10/2013

transport

35
Les principaux segments de marché du fret
ferroviaire aujourd’hui
Segment

Type de marchandises
transportées

Part de marché
(en volume)

Environnement
concurrentiel

Train complet

Charbon, acier, matériaux
de construction

35%

- Concurrence du
fluvial,

Wagon isolé

Produits chimiques,
véhicules et machines

50%

Concurrence de la
route, marché
fermé

Intermodal

Produits finis,
containeurs

15%

Forte concurrence
de la route, marché
en croissance

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

36
Faible part de marché pour le fret ferroviaire
En Europe
En 2006: en Europe
Part du marché
Route

73%

Le chemin de fer

17%

les voies navigables
intérieures

10%

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

37

Source: Eurostat

Sources: Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes
Les raisons de ce déclin

-Sa fiabilité,( flux tendu,livraison rapide et fréquente )

- Les capacités disponibles, ( manque d’investissements)
-Sa gestion de l'information, sa vitesse moyenne; ( EDI , suivi en temps réel)
-Sa flexibilité. ( rupture de charge, entreprises embranchés)

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

38
Transports de marchandises suivant le mode de transport
en France
1980
FER
ROUTE
VOIE
FLUVILAE
Total

1990

2000

2003

2004

2005

209,1
1724,0
58,4

142,4
1706,0
35,5

141,94
1 919
27,6

120,68
1980
27,6

121,97
2072
28

107,53
2 056
29,2

1991,5

1883,5

2088,54

2128,28

2221,97

2192,73

Unité: Millions de tonnes
Source : Mémento des statistiques des transports; DAEI Ministère de l’équipement , du logement, des transports et du
tourisme, édition 2007.

Marché français, évolution de la répartition par mode en % ( Tonne/KM)
Mode

1980

1990

2004

2005

Fer

35,6 %

25,5 %

18,6 %

17 %

Route

60 %

70,4 %

79,4 %

80,8 %

Voie fluviale

4,4 %

4,0 %

1,8

2,2 %

Unité: Millions de tonnes- kilomètres
Source : Mémento des statistiques des transports; DAEI Ministère de l’équipement , du logement, des transports et du
Organisation et suivi des opérations de
tourisme, édition 2007.
27/10/2013
transport

39
- Glissement de la demande de transport des modes fer et voie fluviale vers la route

- Les marchés sur lesquels le rail conserve une pertinence incontestable sont en effet:
- Les distances transeuropéennes, pour le transport à grande vitesse;
- Le transport de marchandises;

- Les transports régionaux dans les zones à forte densité de population.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

40
La libération du transport ferroviaire en Europe

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

41
AXE III : Le transport maritime
-Le transport maritime international
- La hausse considérable des échanges
- Le rôle de la conteneurisation
- Vers le gigantisme naval

- Le marché du transport maritime national
- Etat des lieux
- Le rôle vital pour l’économie nationale
- Contribution de l’offre nationale dans le total échangé
- Trafic tributaire des importations
- Tarifs portuaires nationaux

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

42
Transport maritime : Une hausse considérable des échanges
« Transport par voie maritime des grands types de marchandises, en milliards de tonnes, 1960-2002 »

Capacité
Compétitif
Sécurité
Ecologique
- Plus de 8 800 milliards de dollars de marchandises ont été exportés en 2004
- Augmentation des X des m/ses de 9,8%
- En volume : Augmentation des X de 9 % contre 3,8 % seulement pour la production mondiale
Organisation et suivi des opérations de
27/10/2013
Source : eduscol.education.fr/edd « le transport maritime de marchandises »
transport

43
Le rôle de la conteneurisation

Conteneurisation

Echanges
internationaux

Conteneurisation en chiffres :
- 80 % du trafic maritime se fait par conteneurisation
- En 2006: 120 millions de conteneurs (pleins) ont été transportés
- 1975-2005: le nombre des EVP est passé de 420 000 à 7.301.982 EVP
- Fabrication: 1.500.000 conteneurs/an

27/10/2013

(2/3 en chine)

Organisation et suivi des opérations de
transport

44
Vers le gigantisme naval
Les générations des navires*
Première génération (1956-1970)

Longueur

+ Converted Cargo Vessel

135 m

+ Converted Tanker

200 m

Tirant d’eau

Deuxième génération (1970-1980)
+ Cellular Containership

215 m

Troisième génération (1980-1988)
+ Panamax Class

500
<9m

250 m
290 m

Quatrième génération (1988-2000)
+ Post Panamax

10 m

800
1 000 - 2 500

3 000 - 4 000
11-12 m

275 m
305 m

EVP

4 000 - 5 000
11-13 m

Cinquième génération (2000 - ??)
+ Post Panamax plus

335 m
385 m

+ Malaca max

396 m

13 - 14 m
15 m

5 000 - 8 000
10 000 - 12 000
jusqu’à 18 000

Organisation et suivi des opérations de
45
transport
* La conteneurisation dans les échanges maritimes internationaux par RAJAONARISON – master du droit maritime et du transport P: 16
27/10/2013
Prévisions de la demande de ports à conteneurs par régions d’ici à 2015
(millions d’EVP)

Source : Ocean Shipping Consultants Limited, communiqué de des opérations de 2005
Organisation et suivi presse, Janvier
27/10/2013

transport

46
Le marché du transport maritime national
Etat des lieux

98% des échanges extérieurs par voie maritime
11 ports maritimes spécialisés
- En 2004 :

43 NAVIRES

- En valeur : 192 Md MAD

TX DE PARTICIPATION
NATIONAL: 13.5%

- En volume : 62 Mt

CA: 3.3 Md MAD

Un tutelle étatique pesante ( MET,DP,DPCM,DMM,MARSA MAROC)
27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

47
Le marché du transport maritime national : Un rôle vital pour
l’économie nationale
Evolution des volumes échangés
-2001: 57.5 Mt
-2004: 61.5 Mt
- TCAM [ 2001-2004 ]
- M : 1.6%
- X : 3.1%

Source : Direction de la marine marchande

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

48
Le marché du transport maritime national : Un rôle vital pour
l’économie nationale
Evolution des échanges extérieurs en valeur
-2001: 204,3 Md MAD
-2004: 242.7 Md MAD
Evolution de 5.9%

8% de la valeur des M

Source: Direction de la marine marchande

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

49
Le marché du transport maritime national : Un rôle vital pour
l’économie nationale
- Contribution de l’offre nationale dans le total échangé
L’armement national : Evolution du tonnage transporté

2001

2004

TCA

6.095.858 tonnes

8.200.492 tonnes

10.4 %

L’armement national : part dans la balance des paiements

CA de la flotte En 2004

BP

3.3 Md MAD

17.2 %

L’armement national: participation au transport des échanges extérieurs

2004
2003

13.8 %

2002

12 %

2001
27/10/2013

13.3 %

10.5 %
Organisation et suivi des opérations de
transport

Source : Transport maritime au Maroc 2005- page 14 & 15

50
Le marché du transport maritime national :
- Trafic en expansion mais tributaire des importations

Direction de la marine marchande

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

51
Le marché du transport maritime national :
- Part importante du trafic commercial au détriment de la pêche et le transport des passagers

Ministère de l’équipement et des transports
27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

52
Le marché du transport maritime national :
- Des tarifs encore non-compétitifs
Comparaison internationale des coûts de manutention des 40 pieds

Comparaison internationale des coûts de manutention
des 20 pieds

27/10/2013

Direction de la

Organisation et suivi des opérations de
transport
marine marchande

53
Axe N° 4 :Transport aérien
plan

-Environnement
-Positionnement du fret aérien

-Industrie du fret aérien au Maroc
-La RAM
-le transport aérien international

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

54
Transport aérien
Environnement
1- plan politique:
-Les accords de libre échange confortent la vision d´une plate forme
pluraliste situant le Maroc au cœur de échanges entre l´AMN, l´europe , le
moyen orient et l´Afrique.
2- plan économique:
-Les investissements extérieurs favorisent les échanges dans les secteurs á
haute technologie,
-Les attentes des clients s´inscrivent dans les enjeux croissants de la
production globalisée du time to market et du JIT

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

55
Transport aérien
Environnement
3- plan technologique:
-La réussite des projets initiés par l´ADII illustre l´avancement du Maroc
dans ce domaine,
-Le déploiement parallèle des acteurs internationaux favorise
l´implantation de nouveaux standards logistiques.

4- plan infrastructures:
-Les principaux operateurs entament une démarche de renouvellement de
leurs infrastructures,
-L´intermodalité devient une préoccupation partagée

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

56
Transport aérien
Environnement
5- plan réglementaire:
-La libéralisation du transport aérien est favorable au développement de
l´activité:
Les vols passagers réguliers et charter offrent des capacités
supplémentaires pour le cargo;
La démultiplication des operateurs est favorable á la baisse des prix: SN
BRUSSELS,KLM,CORSAIR,KE,QR…;
Les accords d´open sky encouragent les nouveaux entrants: USA,
canada, Italie, pays bas, Belgique, Angleterre.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

57
Transport aérien
Environnement
6-contraintes: l´économie des flux
-L´économie des flux intègre plusieurs paramètres:
Volume des flux;
Régularité des flux;
Equilibre sens aller et retour;
Saisonnalité.
7- opportunités

-L´équilibre des flux
-Maroc plate forme régionale

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

58
Transport aérien
Positionnement du fret aérien entre l´offre et la demande

-La performance des modes de transport concurrents impose la quête
continue de l´avantage compétitif.
-Les atouts du fret aérien s´expriment selon plusieurs critères:
La valeur du produit ;
La taille de l´expédition;
La distance;
Le niveau de service attendu.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

59
Transport aérien
1- critère de valeur:
-plus le produit est cher, mieux il supporte le fret aérien.
-a contrario, plus basse est la valeur du produit, plus prépondérante est la
part du fret.
facteurs clés de succès:
-Le prix de revient devient un facteur clés de succès.
bénéfice pour le client:

-Le client bénéficie d´une meilleure compétitivité de ses produits á
destination

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

60
Transport aérien
2-critère taille de l´expédition:

-le fret aérien et plus compétitif pour les petites expéditions.
-c´est donc un moyen tout á fait adapté pour explorer un marché ou
diversifier l´activité sur des marchés de niche.
facteurs clés de succès:
-la densité et l´étendue du réseau devient un facteur clés de succès.
bénéfice pour le client:

-Le client bénéficie de nouvelles opportunités de diversification de ses
marchés.
-de plus ,il se rapproche du client final et améliore sa marge.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

61
Transport aérien
3-critère de service:
-plus la distance est courte ,plus le service intervient dans la compétitivité
du fret aérien.

facteurs clés de succès:
-la proximité avec l´Europe doit se concrétiser par un meilleur service :
délai, flexibilité, réactivité, soins, périmètre.
bénéfice pour le client:
-Le service á VA génère de la valeur pour le client.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

62
Transport aérien
critère distance:

-plus la distance est courte, plus l´avantage transport aérien est décisif.

facteurs clés de succès:
-la fiabilité du délai devient un facteur clés de succès.
bénéfice pour le client:
-Le client bénéficie d´une meilleure maîtrise de sa supply chain et de couts
d´immobilisation réduits.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

63
Transport aérien
l´industrie du fret aérien au Maroc

-les principaux operateurs:
Compagnies aériennes: RAM,AF,LUFTHANSA,EMIRATES;

Intégrateurs :DHL,FEDEX,UPS,TNT.
transitaires: EXEL,PANALPINA,GEODIS.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

64
Transport aérien
l´industrie du fret aérien au Maroc
compagnie

RAM

Type de stratégie

-diversification produit
-partenariats compagnies
et transitaires
-Plate forme régionale

aériennes

AF

-Diversification produit
-sky team cargo: alliance globale á
couverture mondiale

EMIRATES

Evolution vers le service logistique

DHL,FEDEX,UPS,TNT

Service intégré á couverture mondiale

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

65
Transport aérien
l´industrie du fret aérien au Maroc
Poids
villes

+45 kg

+250kg

+500kg

Paris

13,60

12,75

11,80

Amsterdam

17,65

16,50

15,50

Londres

17,55

16,40

15,45

Cologne

16,95

16,50

15,50

Barcelone

9,40

8,80

8,35

Rome

13,70

12,90

12,15

Djeddah

41,25

38,75

36,25

New York

40,00

23,75

21,80

Montréal

39,60

23,35

21,00

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

66
Transport aérien

la royale air Maroc

1-choix stratégiques:
La stratégie de RAM cargo s´inscrit dans le cadre du projet industriel de
RAM concrétisé par ses filiales:
SMES ,en partenariat avec SNECMA, maintenance des moteurs;
MATIS en partenariat avec BOIENG et LABINAL, production des câbles;

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

67
Transport aérien

la royale air Maroc

2- les piliers de la stratégie:

La plate forme d´échange;
L´orientation business to business;
L´intégration dans la chaine logistique internationale;

Le partenariat au plan national et international;
La maitrise des risque.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

68
Transport aérien

la royale air Maroc
3-Potentiel marche

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

69
Transport aérien

la royale air Maroc
4-services de la RAM cargo
-la stratégie se décline en quatre segments:
Cargo général;
Cargo expert ;
Cargo direct ;
Cargo business.

-pour accompagner et anticiper les tendances du marché et répondre aux
attentes des clients.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

70
Transport aérien
le transport aérien international
1-description de la chaine demande

Demande reliée á l´économie ;
Plusieurs facteurs favorisent le transport aérien ;

Echanges domines par les USA et Europe de l´ouest ;
Forte valeur marchande des produits transportés.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

71
Transport aérien
le transport aérien international
1-description de la chaine demande
8 secteurs á fort potentiel:
Produits pharmaceutiques;
Vêtement;
Bijouterie;
Ouvrage de fonte , fer, ou acier;
Aéronautique et aérospatiale;
Imprimerie commerciale;
Films et produits cinématographiques.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

72
Transport aérien
le transport aérien international
2-description de la chaine offre
-Les grands marchés réguliers couvrent un grand marché dominé par
Europe et USA .
-Les USA constitue le principal marché des intégrateurs.
-Le marché asiatique est dominé par air canada , les intégrateurs air France
et les autres transporteurs réguliers.
-Les transporteurs européens dominent les marchés du moyen orient et
de l´Afrique.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

73
Transport aérien
le transport aérien international
3-FEDEX

-Federal Express Corporation est une compagnie aérienne américaine
spécialisée dans le transport international de fret. Le Groupe est composé
d'entreprises indépendantes (FedEx Express, FedEx Ground, FedEx Freight,
FedEx Kinko's, FedEx Custom Critical, FedEx Trade Networks, FedEx Supply
Chain Services ou FedEx Services). Ses principaux concurrents sont TNT,
DHL, UPS et Chronopost.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

74
Transport aérien
le transport aérien international
3-le hub de FEDEX au USA

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

75
Transport aérien
le transport aérien international
3-le hub de FEDEX en France

-Le hub de FEDEX est aujourd´hui le plus grand hub de FEDEX hors des
USA.
-Il centralise le transit et la réalisation des colis á travers Europe et le
monde entier.
-La société a inaugure en 1999 son centre de tri européen Roissy CDG afin
de répondre au développement de son activité en Europe ,l´Afrique et le
moyen orient.

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

76
Transport aérien
le transport aérien international
4-La logistique intermodale et le transport aérien
90% du cargo aérien peut être qualifié de bimodal.
Route

air

Route

Emergence d´un nouveau marché: maritime aérien :sea-air

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

77
Transport aérien
le transport aérien international

Comparaison des temps de transit par mode de transport:
Pour la marchandise en provenance de la chine

destination

aérien

Maritime -aérien

maritime

Europe

3j-5j

13j-19j

20j-28j

canada

2j-4j

17j-18j

19j-25j

Amérique centrale et
du sud

4-7j

16j-23-

30j ou plus

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

78
-Ministre de l’Equipement et des Transports;
-Mémento des statistiques des transports; DAEI Ministère de l’équipement , du
logement, des transports et du tourisme, édition 2007.
-Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes
-L’Europe en chiffres Annuaire Eurostat 2008;
-Direction des transports routiers, MET;
-Banque Mondiale , La Logistique du Commerce et la Compétitivité du Maroc,
Mai 2006;
-http://www.mtpnet.gov.ma

27/10/2013

Organisation et suivi des opérations de
transport

79

Contenu connexe

Tendances

Icd2015 transport maritime
Icd2015 transport maritimeIcd2015 transport maritime
Icd2015 transport maritime
CCI Nantes St-Nazaire
 
L’offre des transports
L’offre des transportsL’offre des transports
L’offre des transports
Dounia ZAIDOUNE
 
La logistique et le transport
La logistique et le transportLa logistique et le transport
La logistique et le transport
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Transport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptxTransport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptx
SunShine416924
 
Les e nj eux de la logistique
Les e nj eux de la logistiqueLes e nj eux de la logistique
Les e nj eux de la logistique
Mostapha Azouzi
 
Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)
Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)
Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)
Ilham Yachaoui
 
les intermediaires du transport international
les intermediaires du transport internationalles intermediaires du transport international
les intermediaires du transport international
Kaoutar Ihssane
 
M16 chapitre1
M16 chapitre1M16 chapitre1
M16 chapitre1
Abidi Bilel
 
Economie de transport
Economie de transportEconomie de transport
Economie de transport
ChaymaeSerrad
 
S 1 introduction au cours et à la logistique internationale
S 1   introduction au cours et à la logistique internationaleS 1   introduction au cours et à la logistique internationale
S 1 introduction au cours et à la logistique internationale
BobDurelle
 
Transport logistique et tic
Transport logistique et ticTransport logistique et tic
Transport logistique et tic
Professeur Falloul
 
Transport aérien
Transport aérienTransport aérien
Transport aérien
Halima RADOUANE
 
Transport international
Transport internationalTransport international
Transport international
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Transport maritime
Transport maritimeTransport maritime
Transport maritime
Asmaà Chaouti
 
Activites du transistaire
Activites du transistaireActivites du transistaire
Activites du transistaire
Rabah HELAL
 
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docxversion finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
IlhamNajib3
 
Transport de Marchandise
Transport de MarchandiseTransport de Marchandise
Transport de Marchandise
Med El Assi
 
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
Ilham Yachaoui
 
Rapport de stage .pdf
Rapport de stage .pdfRapport de stage .pdf
Rapport de stage .pdf
chakrounoussama2
 

Tendances (20)

Icd2015 transport maritime
Icd2015 transport maritimeIcd2015 transport maritime
Icd2015 transport maritime
 
L’offre des transports
L’offre des transportsL’offre des transports
L’offre des transports
 
La logistique et le transport
La logistique et le transportLa logistique et le transport
La logistique et le transport
 
Transport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptxTransport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptx
 
Les e nj eux de la logistique
Les e nj eux de la logistiqueLes e nj eux de la logistique
Les e nj eux de la logistique
 
Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)
Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)
Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)
 
les intermediaires du transport international
les intermediaires du transport internationalles intermediaires du transport international
les intermediaires du transport international
 
M16 chapitre1
M16 chapitre1M16 chapitre1
M16 chapitre1
 
Economie de transport
Economie de transportEconomie de transport
Economie de transport
 
S 1 introduction au cours et à la logistique internationale
S 1   introduction au cours et à la logistique internationaleS 1   introduction au cours et à la logistique internationale
S 1 introduction au cours et à la logistique internationale
 
Transport logistique et tic
Transport logistique et ticTransport logistique et tic
Transport logistique et tic
 
Transport aérien
Transport aérienTransport aérien
Transport aérien
 
Transport international
Transport internationalTransport international
Transport international
 
Transport maritime
Transport maritimeTransport maritime
Transport maritime
 
Activites du transistaire
Activites du transistaireActivites du transistaire
Activites du transistaire
 
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docxversion finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
 
Transport de Marchandise
Transport de MarchandiseTransport de Marchandise
Transport de Marchandise
 
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
 
M5 logistique du transport international sp
M5  logistique du transport international spM5  logistique du transport international sp
M5 logistique du transport international sp
 
Rapport de stage .pdf
Rapport de stage .pdfRapport de stage .pdf
Rapport de stage .pdf
 

Similaire à L'offre et la demande du transport au niveau national et international

Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
ghfcvghh
 
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
CGEM - Confédération Générale des Entreprises du Maroc
 
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...
OECD Governance
 
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantationInstallation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Ayoub Minen
 
ECE.TRANSfdddfddddddddddddddddddddddddddd
ECE.TRANSfdddfdddddddddddddddddddddddddddECE.TRANSfdddfddddddddddddddddddddddddddd
ECE.TRANSfdddfddddddddddddddddddddddddddd
citeeslimen
 
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiauxPousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Said ZARGUAN
 
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiauxPousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Said ZARGUAN
 
Promotion du secteur transport à madagascar
Promotion du secteur transport à madagascarPromotion du secteur transport à madagascar
Promotion du secteur transport à madagascar
Daniella BEHAJAINA
 
La logistique au maroc
La logistique au marocLa logistique au maroc
La logistique au maroc
Khchaf Mouna
 
16. fadel abdellaoui fleet performance ignite mars 2010
16. fadel abdellaoui fleet performance   ignite mars 201016. fadel abdellaoui fleet performance   ignite mars 2010
16. fadel abdellaoui fleet performance ignite mars 2010
Salah Benzakour
 
Réseau routier pour Maroc presentation.pptx
Réseau routier pour Maroc presentation.pptxRéseau routier pour Maroc presentation.pptx
Réseau routier pour Maroc presentation.pptx
FatimaezzahraHadane
 
Gestion de projet création d’une plateforme logistique
Gestion de projet création d’une plateforme logistiqueGestion de projet création d’une plateforme logistique
Gestion de projet création d’une plateforme logistique
Said ZARGUAN
 
TGV ONCF
TGV ONCF TGV ONCF
TGV ONCF
KaritaLee
 
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du MarocLa logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
ASCAME
 
Stratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire MarocStratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire Maroc
Hookaagee
 
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
Lhoussaine Makhdach
 
Transport routier formel et informel au maroc
Transport routier formel et informel au marocTransport routier formel et informel au maroc
Transport routier formel et informel au maroc
Ayoub Minen
 
Strategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfrStrategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfr
Hookaagee
 
Bilan metl-fr-2012-2016-vers-web
Bilan metl-fr-2012-2016-vers-webBilan metl-fr-2012-2016-vers-web
Bilan metl-fr-2012-2016-vers-web
Nizar KHAIROUN
 
Système d’homologation et de contrôle des véhicules
Système d’homologation et de contrôle des véhiculesSystème d’homologation et de contrôle des véhicules
Système d’homologation et de contrôle des véhicules
CNPAC
 

Similaire à L'offre et la demande du transport au niveau national et international (20)

Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
 
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Agadir, 19-20...
 
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantationInstallation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
 
ECE.TRANSfdddfddddddddddddddddddddddddddd
ECE.TRANSfdddfdddddddddddddddddddddddddddECE.TRANSfdddfddddddddddddddddddddddddddd
ECE.TRANSfdddfddddddddddddddddddddddddddd
 
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiauxPousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
 
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiauxPousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
 
Promotion du secteur transport à madagascar
Promotion du secteur transport à madagascarPromotion du secteur transport à madagascar
Promotion du secteur transport à madagascar
 
La logistique au maroc
La logistique au marocLa logistique au maroc
La logistique au maroc
 
16. fadel abdellaoui fleet performance ignite mars 2010
16. fadel abdellaoui fleet performance   ignite mars 201016. fadel abdellaoui fleet performance   ignite mars 2010
16. fadel abdellaoui fleet performance ignite mars 2010
 
Réseau routier pour Maroc presentation.pptx
Réseau routier pour Maroc presentation.pptxRéseau routier pour Maroc presentation.pptx
Réseau routier pour Maroc presentation.pptx
 
Gestion de projet création d’une plateforme logistique
Gestion de projet création d’une plateforme logistiqueGestion de projet création d’une plateforme logistique
Gestion de projet création d’une plateforme logistique
 
TGV ONCF
TGV ONCF TGV ONCF
TGV ONCF
 
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du MarocLa logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
 
Stratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire MarocStratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire Maroc
 
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
 
Transport routier formel et informel au maroc
Transport routier formel et informel au marocTransport routier formel et informel au maroc
Transport routier formel et informel au maroc
 
Strategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfrStrategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfr
 
Bilan metl-fr-2012-2016-vers-web
Bilan metl-fr-2012-2016-vers-webBilan metl-fr-2012-2016-vers-web
Bilan metl-fr-2012-2016-vers-web
 
Système d’homologation et de contrôle des véhicules
Système d’homologation et de contrôle des véhiculesSystème d’homologation et de contrôle des véhicules
Système d’homologation et de contrôle des véhicules
 

Plus de bouchra elabbadi

La méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketingLa méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
bouchra elabbadi
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
bouchra elabbadi
 
Les risques fiscaux
Les risques fiscauxLes risques fiscaux
Les risques fiscaux
bouchra elabbadi
 
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
bouchra elabbadi
 
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit FiscalL’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
bouchra elabbadi
 
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du MarocRapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
bouchra elabbadi
 
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit FiscalAudit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
bouchra elabbadi
 
Les positionnements épistémologiques et Outils méthodologiques
Les positionnements épistémologiques et Outils méthodologiquesLes positionnements épistémologiques et Outils méthodologiques
Les positionnements épistémologiques et Outils méthodologiques
bouchra elabbadi
 
Cours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesCours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiques
bouchra elabbadi
 
Principes comptables, normes internationales,comparaison
Principes comptables, normes internationales,comparaisonPrincipes comptables, normes internationales,comparaison
Principes comptables, normes internationales,comparaison
bouchra elabbadi
 
Code général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptableCode général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptable
bouchra elabbadi
 
Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales
bouchra elabbadi
 
Monnaie
MonnaieMonnaie
Réforme bancaire et monétaire et politique monétaire du Maroc
Réforme bancaire et monétaire et politique monétaire du MarocRéforme bancaire et monétaire et politique monétaire du Maroc
Réforme bancaire et monétaire et politique monétaire du Maroc
bouchra elabbadi
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
bouchra elabbadi
 
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction généraleOrganisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
bouchra elabbadi
 

Plus de bouchra elabbadi (16)

La méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketingLa méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
 
Les risques fiscaux
Les risques fiscauxLes risques fiscaux
Les risques fiscaux
 
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
 
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit FiscalL’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
 
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du MarocRapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
 
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit FiscalAudit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
 
Les positionnements épistémologiques et Outils méthodologiques
Les positionnements épistémologiques et Outils méthodologiquesLes positionnements épistémologiques et Outils méthodologiques
Les positionnements épistémologiques et Outils méthodologiques
 
Cours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiquesCours epistémologie outils méthodologiques
Cours epistémologie outils méthodologiques
 
Principes comptables, normes internationales,comparaison
Principes comptables, normes internationales,comparaisonPrincipes comptables, normes internationales,comparaison
Principes comptables, normes internationales,comparaison
 
Code général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptableCode général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptable
 
Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales
 
Monnaie
MonnaieMonnaie
Monnaie
 
Réforme bancaire et monétaire et politique monétaire du Maroc
Réforme bancaire et monétaire et politique monétaire du MarocRéforme bancaire et monétaire et politique monétaire du Maroc
Réforme bancaire et monétaire et politique monétaire du Maroc
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
 
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction généraleOrganisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
 

L'offre et la demande du transport au niveau national et international

  • 1. UNIVERSITÉ ABDELMALEK ESSADI ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION TANGER Adresse BP 1255, Tanger Principal, Téléphone : 039-31-34-87/88/89, Fax : 039-31-34-93 MASTER SPECIALISE LOGISTIQUE & TRANSPORT 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 1
  • 2. PLAN -Introduction 1- Le transport routier 2- Le transport ferroviaire 3- Le transport maritime 4- Le transport aérien - Conclusion 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 2
  • 3. Axe N° 1 :Le transport routier Activité réglementée de transports terrestres, qui s'exerce sur la route, et qui comprend : Le transport routier de personnes Le transport routier de marchandises Le déménagement 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 3
  • 4. l’offre du secteur du transport routier au Maroc Répartition du parc des véhicules porteurs(camions et remorques) selon le type de véhicule Type de véhicule benne plateau citerne frigo autres total Nombre de véhicules 7741 11378 1321 987 290 21720 Pourcentage du total de véhicules 36 52 6 5 1 100 source: direction des transports routiers, MET. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 4
  • 5. Répartition du parc de véhicules selon le type (camions, tracteurs, remorques) Type de véhicule tracteurs camions remorques nombre 7603 13524 8196 source: direction des transports routiers, MET. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 5
  • 6. L’offre marocaine de transport routier est dans son ensemble abondante mais elle manque de spécialisation et de qualité de service. Les activités des principaux prestataires logistiques La voie express SDTM Marotrans Exel Geodis Maersk logistics marocain marocain marocain étranger étranger étranger entreposage Non Non oui oui oui oui Gestion du stock Oui Non Oui Oui Oui oui Préparation des commandes Non Non Oui Oui Oui non transport Oui Oui Oui oui oui oui recouvrement Oui Oui Oui Non Non non conseil Non Non Non Oui non non Services informatique Non Non Non Oui Non Non Source: Banque Mondiale , La Logistique du Commerce et la Compétitivité du Maroc, Mai 2006 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 6
  • 7. évolution du trafic routier en million véhicules / jour (1997-2007) Routes Nationales Routes Régionales Routes Provinciales Total 1997 23,72 7,83 4,83 36,38 1998 25,76 8,26 5 39,02 1999 27,37 9,24 4,97 41,58 2000 28,95 9,44 5,15 43,55 2001 30,448 10,054 5,62 46,122 2002 31,26 10,23 6,1 47,59 2003 32,27 10,19 6,41 48,87 2004 35,37 10,77 6,63 52,77 2005 35,24 12,24 7,4 54,88 Source : http://www.mtpnet.gov.ma 7 Organisation et suivi des opérations de transport 27/10/2013
  • 8. Proportion de routes classées en état bon à acceptable Année Longueur (km) Routes Nationales Routes Régionales Routes Provinciales 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 26.491 28.083 28.230 29.498 29.866 30.296 32.029 35.069 56,9 61,3 67,7 69,3 68,1 70,2 68,7 67,1 55,6 63,7 65,5 64,6 69,2 70,2 67,3 68,6 49,5 49,6 55,4 57,8 59,6 60,6 60,6 60,9 Source : Document de la Banque Mondiale (Rapport No : 35118-MA) ; 15 Mars 2006 8 Organisation et suivi des opérations de transport 27/10/2013 Moyenne Réseau classé 53,3 56,4 61,8 63,1 64,7 66 64,7 64,5
  • 9. évolution du parc automobile en circulation 2001 2002 2003 2004 2005 Variation 2005/2004 Motocyclettes 20 866 21 388 21 887 22 304 23 227 4,14% Véhicules de tourisme 1 278 262 1 326 108 Véhicules utilitaires 441 050 460 101 TOTAL 1 740 178 1 807 597 1 372 274 1 420 775 1 477 330 480 708 1 874 869 1 950 802 2 036 329 Source : http://www.mtpnet.gov.ma et suivi des opérations de Organisation 9 transport 507 723 535 772 27/10/2013 3,98% 5,52% 4,38%
  • 10. répartition régionale du parc automobile en circulation 2002 Oued Ed-Dahab-Lagouira 2003 2004 2005 Répartition 720 937 1 045 1 091 0,05% 10 500 11 230 11 819 12 338 0,61% 4 520 4 743 4 939 5 156 0,25% 106 000 110 749 114 958 119 998 5,89% Gharb-Chrarda-Benihssine 47 000 48 934 51 670 53 936 2,65% Chaouia-ouardiga 36 700 39 897 41 813 43 646 2,14% Marrakech-Tansift-Al Haouz 89 000 92 637 96 819 101 064 4,96% Oriental 139 000 143 146 148 368 154 872 7,21% Grand-Casablanca 654 757 677 990 705 161 736 076 36,15% Rabat-Salé-Zemmour-Zaer 289 000 304 160 318 317 332 273 16,32% Doukala-Abda 48 000 49 459 50 997 53 232 2,61% Tadla-Azilal 36 700 37 141 38 309 39 988 1,96% Meknes-Tafilalet 87 500 91 062 94 003 98 124 4,82% Fés-Boulmane 88 200 88 590 92 500 96 556 4,74% Taza-Al hoceima-Taounate 35 000 35 266 36 565 38 168 1,87% 135 000 138 928 143 519 149 811 7,36% Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra Guelmim-Es-Semara Souss-Massa-Daraa Tanger-Tetouan Source : http://www.mtpnet.gov.ma Organisation et suivi des opérations de 10 transport 27/10/2013
  • 11. Dysfonctionnements  une prédominance du secteur informel,  une offre de transport particulièrement atomisée  une limitation des opérations internationales à quelque entreprises ;  une vétusté du parc de camions  une distance parcourue par les camions de moins de 8 tonnes de PTAC supérieure à ce qu’elle devrait être ;  une absence d’assurance-transport ;  un tarif moyen est en deçà du prix de revient, notamment dans le transport informel. 11 Organisation et suivi des opérations de transport 27/10/2013
  • 12. Problème d’infrastructures  la route entre Agadir et Casablanca  la saturation du trafic des véhicules liée aux activités des ports de Casablanca et de Tanger. une autoroute de Casablanca à Marrakech est entrée en service en 2007 et un projet d’extension est en cours entre Marrakech et Agadir pour une mise en service en 2009. 12 Organisation et suivi des opérations de transport 27/10/2013
  • 13. La demande du secteur de transport routier au Maroc avec l’émergence des chaînes logistiques intégrées, la demande de transport s’oriente de plus en plus vers : • une augmentation de l’externalisation du transport • un recours à un nombre plus limité d’entreprises de transport • une augmentation des volumes transportés 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 13
  • 14. Actions et réformes engagées pour le développement de la logistique au Maroc Réforme du transport routier de marchandise  Suppression du monopole d’affrètement de l’ONT ;  Libéralisation de la tarification;  Intégration dans le secteur organisé des propriétaires des véhicules de 8 tonnes et moins  Mise en place de critères qualitatifs d’accès aux métiers de transport 14 Organisation et suivi des opérations de transport 27/10/2013
  • 15. Extension du réseau routier Schéma d’armature autoroutier 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 15
  • 16. réalisations autoroutières depuis fin 2002 se présente comme suit :  le tronçon Tanger-Port Tanger Med sur 54 km, mis en service mars 2008.  le tronçon Tétouan- Fnideq sur 28 km, mis en service en juillet 2008 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 16
  • 17. Aujourd’hui, un total de 553 km est en cours de travaux. Il s’agit des tronçons :  Marrakech - Agadir sur 233 km dont les travaux ont été lancés par SA MAJESTE LE ROI le 3 janvier 2006,  Fès - Oujda sur 320 km dont les travaux ont été lancés par SA MAJESTE LE ROI le 16 janvier 2007. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 17
  • 18. Effort considérable 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 18
  • 19. Indicateurs de la réussite de la réforme  52.385 véhicules enregistrés dans les registres ouverts au niveau des délégations des transports  L’intégration d’environ 21.000 camions de moins de 8 tonnes dans le secteur organisé ;  Plus de 4.400 nouvelles entreprises de transport de marchandises ont été crées permettant la création de plus de 7.200 emplois  40 % des entreprises nouvellement crées sont gérés par des cadres supérieurs et spécialisés. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 19
  • 20. Au niveau externe  Les exportations manufacturières pour la traversée du détroit de Gibraltar;  Les importations via Tanger principalement pour les importations d’intrants nécessaires aux industries exportatrices;  Les exportations des produits de l’horticulture en provenance de la région d’Agadir, utilisant le TIR; 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 20
  • 21. Temps de transport terrestre en Europe 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 21
  • 22. Axe N° 2: le transport ferroviaire 1- Présentation du secteur ferroviaire au Maroc 2- L’offre ferroviaire au Maroc 3- Les atouts du rail 4- Les principaux clients du transport ferroviaire 5- Le secteur ferroviaire en Europe 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 22
  • 23. Axe N° 2: le transport ferroviaire 1- présentation du secteur ferroviaire au Maroc: - Le réseau des chemins de fer marocain est aujourd’hui l’un des plus modernes d’Afrique; il relie toutes les villes principales; - Lorsque le Maroc accède à l’indépendance en 1956, il hérite un réseau moderne et en bon état; -L’ONCF a été constituée le 1er janvier 1963 par l’État marocain par le rachat des concessions attribuées antérieurement aux CFM et CMO; -Le transport ferroviaire de fret est surtout adapté aux distances importantes où il peut faire valoir ses économies d’échelle intrinsèques. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 23
  • 24. Carte du transport ferroviaire au Maroc 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 24
  • 25. 2- L’offre ferroviaire au Maroc 1537 km à voie unique 80% 370 km à double voie Le réseau ferroviaire marocain est constitué de 1 907 Km 20% dont 1 022 (53%) Km sont électrifiés alors que 904 km sont exploités en fraction diesel 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport Source: Site Internet, ONCF.ma 25
  • 26. 2- L’offre ferroviaire au Maroc L’Office national des chemins de fer (ONCF) est un établissement public marocain qui est chargé d’exploiter le réseau ferroviaire du pays. Trains journaliers L’ONCF opère sur 3 marchés Trains voyageurs 140 Activités Trafics ( 2007) Trains frets 35 Activité Voyageurs 26 Trains phosphates 36 Activité Fret 8 TOTAL 220 Activité Phosphate 27 Nombre de gares Structure du chiffre d’affaires par activité 50% 30% 20% 27/10/2013 101 Organisation et suivi des opérations de transport voyageurs fret phosphate Source: Ministre de l’Equipement et des Transports 26
  • 27. EVOLUTION DU TRAFIC VOYAGEURS 2002 2004 2005 2007 14 685 Voyageurs Transportés (En milliers) 2003 16 515 18 542 21 006 26 000 Source: Ministre de l’Equipement et des Transports EVOLUTION DU TRAFIC MARCHANDISES 2002 2003 2004 2005 Variation 2005/2004 Tonnes Kms réalisées (en milliers) 4 973 793 5 146 435 5 563 323 5 919 000 6,39% -Phosphates 3 930 287 4 009 623 4 436 466 4 673 000 5,33% Autres marchandises 1 007 058 1 102 553 1 099 235 1 194 000 8,62% Transport de service 36 448 34 259 27 622 52 000 88,26% Organisation et suivi des opérations de Source: 27/10/2013 Ministre de l’Equipement et des Transports transport 27
  • 28. EVOLUTION DU TRAFIC MARCHANDISES 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 28
  • 29. L’offre ferroviaire au Maroc -Projets en cours : L’augmentation du trafic aussi bien des marchandises que des voyageurs: programme de développement 17,2 milliards de dirhams 2005-2009. - La construction, l’extension et l’aménagement d’une trentaine des complexes ferroviaires ; - L’achèvement du dédoublement de la voie jusqu’à Fès (1,3 milliard de dirhams) ; - Lancement des travaux de dédoublement de la voie sur les tronçons Sidi El Aidi-Settat (400 millions de dirhams) et Nouacer-El Jorf (879 millions) ; - L’acquisition de 24 rames automotrices à deux niveaux; -La desserte ferroviaire du nouveau port de Tanger Méditerranée sur une cinquantaine de km; (2,8 milliards) -Le projet de Train à grande vitesse (TGV) reliera les villes de Tanger et Casablanca en 2h 10mn Organisation et suivi 20 milliards au lieu de 5 h 45 mn aujourd’hui. (4 ans+ 2013 + des opérations de de DH). 27/10/2013 29 transport
  • 30. 3- Les atouts du rail sont les suivants : • Sécurité et respect de l’environnement ; • Massification possible du trafic ; • Possibilité de transport groupé après le port (alors qu’aujourd’hui le dépotage se fait sur le port) ; • Suppression d’un mouvement de manutention (si le déchargement a lieu directement sur les wagons) ; • Des prix attractifs sur des distances supérieures à 200 kilomètres, notamment entre Fès, Marrakech et Casablanca ou entre Tanger et Casablanca (0,75 dirhams par 54 tonne-kilomètre pour un transport aller-retour ) ; • Disponibilité de foncier bien situé à mettre en valeur. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 30
  • 31. ONCF en chiffres - Operateur historique de premier plan qui détient le monopole de transport ferroviaire; - L’Office a réalisé en 2007, un chiffre d’affaires global ayant franchi le seuil des 3 Milliards de DH, en progression de près de 6% par rapport à 2006; -L’Office a réalisé en 2007 un trafic de 26 Millions de voyageurs et 36,5 Millions de tonnes de marchandises; -ONCF envisage devenir fleuron de la logistique ferroviaire nationale (l’inauguration , Juillet dernier, à Casablanca du premier port sec sous douane au Maroc. -Construction d’un réseau de plateformes logistiques couvrant les principaux centres économiques du Royaume : Casablanca, Fès, Marrakech et Tanger. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 31
  • 32. 4- Les principaux clients du transport ferroviaire Le transport de phosphates tient une place prépondérante dans l’activité ferroviaire;(1er client,70 % des tonnes kilomètres marchandises, 55% des recettes totales) L’ONCF assure pour le groupe OCP le transport de plus de 27 millions de tonnes de phosphates par an ;( le 1/3 pour l'export et les 2/3 sont livrées aux industries chimiques du groupe) Il est assuré par 14 trains/jour sur l’axe Khouribga, Casablanca et Jorf Lasfar et 9 trains/jour sur l’axe Benguérir / Youssoufia / Safi. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 32
  • 33. Les principaux clients du transport ferroviaire Les produits agricoles: Le FRET ONCF transporte annuellement 500.000 tonnes de céréales, 300.000T d’engrais. ( des régions productrices de l'intérieur vers' les ports d'exportation de Casablanca et Kenitra) Les produits pétroliers et le charbon ( 2 millions de tonnes par an) : Les transports de produits pétroliers ont pour origine les deux raffineries situées à Mohammedia et à Sidi Kacem (SAMIR) . Les produits divers: Ciments; les eaux minérales ; le bois. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 33
  • 34. La réforme du secteur de transport ferroviaire Au Maroc Objectifs visés par la nouvelle loi Axes fondamentaux de la reforme: ( La loi n°52.03 relative à l'organisation, la gestion et l'exploitation du réseau ferroviaire national ) La séparation des fonctions de régulation et d´exploitation commerciale ; L´accroissement de la compétitivité du transport ferroviaire et l´amélioration de la qualité du service et la réduction des couts; La libéralisation des tarifs du transport ferroviaire La transformation de l´ONCF en société anonyme la SMCF (Société Marocaine des Chemins de Fer) qui est détenue à 100% par l’Etat. La réduction et la rationalisation des transfert financiers de l´Etat. 27/10/2013 Dans le cadre d’une convention de concession fixée à 50 ans, la SMCF aura la charge de gérer les infrastructures exploitées et en cours de construction d’une part et d’exploiter techniquement et commercialement les services de Organisation et suivi des opérations de transport ferroviaire d’autre part 34 transport
  • 35. 5 - Le secteur ferroviaire en Europe - Le réseau ferré européen est le 3ème au monde par sa longueur mais il n’achemine plus que 8 % des marchandises, contre 21 % en 1970. - Les principaux clients du fer en Europe ( transport en grandes masses): Les produits sidérurgiques • Les matériaux de construction Les produits pétroliers • L’agro-alimentaire ( eaux minérales) Les produits agricoles -les chargeurs réguliers sont généralement embranchés; - Ce mode est utilisé pour les langues distances opérations de à 450 Km)*. Organisation et suivi des ( supérieurs 27/10/2013 transport 35
  • 36. Les principaux segments de marché du fret ferroviaire aujourd’hui Segment Type de marchandises transportées Part de marché (en volume) Environnement concurrentiel Train complet Charbon, acier, matériaux de construction 35% - Concurrence du fluvial, Wagon isolé Produits chimiques, véhicules et machines 50% Concurrence de la route, marché fermé Intermodal Produits finis, containeurs 15% Forte concurrence de la route, marché en croissance 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 36
  • 37. Faible part de marché pour le fret ferroviaire En Europe En 2006: en Europe Part du marché Route 73% Le chemin de fer 17% les voies navigables intérieures 10% 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 37 Source: Eurostat Sources: Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes
  • 38. Les raisons de ce déclin -Sa fiabilité,( flux tendu,livraison rapide et fréquente ) - Les capacités disponibles, ( manque d’investissements) -Sa gestion de l'information, sa vitesse moyenne; ( EDI , suivi en temps réel) -Sa flexibilité. ( rupture de charge, entreprises embranchés) 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 38
  • 39. Transports de marchandises suivant le mode de transport en France 1980 FER ROUTE VOIE FLUVILAE Total 1990 2000 2003 2004 2005 209,1 1724,0 58,4 142,4 1706,0 35,5 141,94 1 919 27,6 120,68 1980 27,6 121,97 2072 28 107,53 2 056 29,2 1991,5 1883,5 2088,54 2128,28 2221,97 2192,73 Unité: Millions de tonnes Source : Mémento des statistiques des transports; DAEI Ministère de l’équipement , du logement, des transports et du tourisme, édition 2007. Marché français, évolution de la répartition par mode en % ( Tonne/KM) Mode 1980 1990 2004 2005 Fer 35,6 % 25,5 % 18,6 % 17 % Route 60 % 70,4 % 79,4 % 80,8 % Voie fluviale 4,4 % 4,0 % 1,8 2,2 % Unité: Millions de tonnes- kilomètres Source : Mémento des statistiques des transports; DAEI Ministère de l’équipement , du logement, des transports et du Organisation et suivi des opérations de tourisme, édition 2007. 27/10/2013 transport 39
  • 40. - Glissement de la demande de transport des modes fer et voie fluviale vers la route - Les marchés sur lesquels le rail conserve une pertinence incontestable sont en effet: - Les distances transeuropéennes, pour le transport à grande vitesse; - Le transport de marchandises; - Les transports régionaux dans les zones à forte densité de population. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 40
  • 41. La libération du transport ferroviaire en Europe 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 41
  • 42. AXE III : Le transport maritime -Le transport maritime international - La hausse considérable des échanges - Le rôle de la conteneurisation - Vers le gigantisme naval - Le marché du transport maritime national - Etat des lieux - Le rôle vital pour l’économie nationale - Contribution de l’offre nationale dans le total échangé - Trafic tributaire des importations - Tarifs portuaires nationaux 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 42
  • 43. Transport maritime : Une hausse considérable des échanges « Transport par voie maritime des grands types de marchandises, en milliards de tonnes, 1960-2002 » Capacité Compétitif Sécurité Ecologique - Plus de 8 800 milliards de dollars de marchandises ont été exportés en 2004 - Augmentation des X des m/ses de 9,8% - En volume : Augmentation des X de 9 % contre 3,8 % seulement pour la production mondiale Organisation et suivi des opérations de 27/10/2013 Source : eduscol.education.fr/edd « le transport maritime de marchandises » transport 43
  • 44. Le rôle de la conteneurisation Conteneurisation Echanges internationaux Conteneurisation en chiffres : - 80 % du trafic maritime se fait par conteneurisation - En 2006: 120 millions de conteneurs (pleins) ont été transportés - 1975-2005: le nombre des EVP est passé de 420 000 à 7.301.982 EVP - Fabrication: 1.500.000 conteneurs/an 27/10/2013 (2/3 en chine) Organisation et suivi des opérations de transport 44
  • 45. Vers le gigantisme naval Les générations des navires* Première génération (1956-1970) Longueur + Converted Cargo Vessel 135 m + Converted Tanker 200 m Tirant d’eau Deuxième génération (1970-1980) + Cellular Containership 215 m Troisième génération (1980-1988) + Panamax Class 500 <9m 250 m 290 m Quatrième génération (1988-2000) + Post Panamax 10 m 800 1 000 - 2 500 3 000 - 4 000 11-12 m 275 m 305 m EVP 4 000 - 5 000 11-13 m Cinquième génération (2000 - ??) + Post Panamax plus 335 m 385 m + Malaca max 396 m 13 - 14 m 15 m 5 000 - 8 000 10 000 - 12 000 jusqu’à 18 000 Organisation et suivi des opérations de 45 transport * La conteneurisation dans les échanges maritimes internationaux par RAJAONARISON – master du droit maritime et du transport P: 16 27/10/2013
  • 46. Prévisions de la demande de ports à conteneurs par régions d’ici à 2015 (millions d’EVP) Source : Ocean Shipping Consultants Limited, communiqué de des opérations de 2005 Organisation et suivi presse, Janvier 27/10/2013 transport 46
  • 47. Le marché du transport maritime national Etat des lieux 98% des échanges extérieurs par voie maritime 11 ports maritimes spécialisés - En 2004 : 43 NAVIRES - En valeur : 192 Md MAD TX DE PARTICIPATION NATIONAL: 13.5% - En volume : 62 Mt CA: 3.3 Md MAD Un tutelle étatique pesante ( MET,DP,DPCM,DMM,MARSA MAROC) 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 47
  • 48. Le marché du transport maritime national : Un rôle vital pour l’économie nationale Evolution des volumes échangés -2001: 57.5 Mt -2004: 61.5 Mt - TCAM [ 2001-2004 ] - M : 1.6% - X : 3.1% Source : Direction de la marine marchande 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 48
  • 49. Le marché du transport maritime national : Un rôle vital pour l’économie nationale Evolution des échanges extérieurs en valeur -2001: 204,3 Md MAD -2004: 242.7 Md MAD Evolution de 5.9% 8% de la valeur des M Source: Direction de la marine marchande 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 49
  • 50. Le marché du transport maritime national : Un rôle vital pour l’économie nationale - Contribution de l’offre nationale dans le total échangé L’armement national : Evolution du tonnage transporté 2001 2004 TCA 6.095.858 tonnes 8.200.492 tonnes 10.4 % L’armement national : part dans la balance des paiements CA de la flotte En 2004 BP 3.3 Md MAD 17.2 % L’armement national: participation au transport des échanges extérieurs 2004 2003 13.8 % 2002 12 % 2001 27/10/2013 13.3 % 10.5 % Organisation et suivi des opérations de transport Source : Transport maritime au Maroc 2005- page 14 & 15 50
  • 51. Le marché du transport maritime national : - Trafic en expansion mais tributaire des importations Direction de la marine marchande 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 51
  • 52. Le marché du transport maritime national : - Part importante du trafic commercial au détriment de la pêche et le transport des passagers Ministère de l’équipement et des transports 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 52
  • 53. Le marché du transport maritime national : - Des tarifs encore non-compétitifs Comparaison internationale des coûts de manutention des 40 pieds Comparaison internationale des coûts de manutention des 20 pieds 27/10/2013 Direction de la Organisation et suivi des opérations de transport marine marchande 53
  • 54. Axe N° 4 :Transport aérien plan -Environnement -Positionnement du fret aérien -Industrie du fret aérien au Maroc -La RAM -le transport aérien international 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 54
  • 55. Transport aérien Environnement 1- plan politique: -Les accords de libre échange confortent la vision d´une plate forme pluraliste situant le Maroc au cœur de échanges entre l´AMN, l´europe , le moyen orient et l´Afrique. 2- plan économique: -Les investissements extérieurs favorisent les échanges dans les secteurs á haute technologie, -Les attentes des clients s´inscrivent dans les enjeux croissants de la production globalisée du time to market et du JIT 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 55
  • 56. Transport aérien Environnement 3- plan technologique: -La réussite des projets initiés par l´ADII illustre l´avancement du Maroc dans ce domaine, -Le déploiement parallèle des acteurs internationaux favorise l´implantation de nouveaux standards logistiques. 4- plan infrastructures: -Les principaux operateurs entament une démarche de renouvellement de leurs infrastructures, -L´intermodalité devient une préoccupation partagée 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 56
  • 57. Transport aérien Environnement 5- plan réglementaire: -La libéralisation du transport aérien est favorable au développement de l´activité: Les vols passagers réguliers et charter offrent des capacités supplémentaires pour le cargo; La démultiplication des operateurs est favorable á la baisse des prix: SN BRUSSELS,KLM,CORSAIR,KE,QR…; Les accords d´open sky encouragent les nouveaux entrants: USA, canada, Italie, pays bas, Belgique, Angleterre. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 57
  • 58. Transport aérien Environnement 6-contraintes: l´économie des flux -L´économie des flux intègre plusieurs paramètres: Volume des flux; Régularité des flux; Equilibre sens aller et retour; Saisonnalité. 7- opportunités -L´équilibre des flux -Maroc plate forme régionale 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 58
  • 59. Transport aérien Positionnement du fret aérien entre l´offre et la demande -La performance des modes de transport concurrents impose la quête continue de l´avantage compétitif. -Les atouts du fret aérien s´expriment selon plusieurs critères: La valeur du produit ; La taille de l´expédition; La distance; Le niveau de service attendu. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 59
  • 60. Transport aérien 1- critère de valeur: -plus le produit est cher, mieux il supporte le fret aérien. -a contrario, plus basse est la valeur du produit, plus prépondérante est la part du fret. facteurs clés de succès: -Le prix de revient devient un facteur clés de succès. bénéfice pour le client: -Le client bénéficie d´une meilleure compétitivité de ses produits á destination 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 60
  • 61. Transport aérien 2-critère taille de l´expédition: -le fret aérien et plus compétitif pour les petites expéditions. -c´est donc un moyen tout á fait adapté pour explorer un marché ou diversifier l´activité sur des marchés de niche. facteurs clés de succès: -la densité et l´étendue du réseau devient un facteur clés de succès. bénéfice pour le client: -Le client bénéficie de nouvelles opportunités de diversification de ses marchés. -de plus ,il se rapproche du client final et améliore sa marge. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 61
  • 62. Transport aérien 3-critère de service: -plus la distance est courte ,plus le service intervient dans la compétitivité du fret aérien. facteurs clés de succès: -la proximité avec l´Europe doit se concrétiser par un meilleur service : délai, flexibilité, réactivité, soins, périmètre. bénéfice pour le client: -Le service á VA génère de la valeur pour le client. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 62
  • 63. Transport aérien critère distance: -plus la distance est courte, plus l´avantage transport aérien est décisif. facteurs clés de succès: -la fiabilité du délai devient un facteur clés de succès. bénéfice pour le client: -Le client bénéficie d´une meilleure maîtrise de sa supply chain et de couts d´immobilisation réduits. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 63
  • 64. Transport aérien l´industrie du fret aérien au Maroc -les principaux operateurs: Compagnies aériennes: RAM,AF,LUFTHANSA,EMIRATES; Intégrateurs :DHL,FEDEX,UPS,TNT. transitaires: EXEL,PANALPINA,GEODIS. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 64
  • 65. Transport aérien l´industrie du fret aérien au Maroc compagnie RAM Type de stratégie -diversification produit -partenariats compagnies et transitaires -Plate forme régionale aériennes AF -Diversification produit -sky team cargo: alliance globale á couverture mondiale EMIRATES Evolution vers le service logistique DHL,FEDEX,UPS,TNT Service intégré á couverture mondiale 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 65
  • 66. Transport aérien l´industrie du fret aérien au Maroc Poids villes +45 kg +250kg +500kg Paris 13,60 12,75 11,80 Amsterdam 17,65 16,50 15,50 Londres 17,55 16,40 15,45 Cologne 16,95 16,50 15,50 Barcelone 9,40 8,80 8,35 Rome 13,70 12,90 12,15 Djeddah 41,25 38,75 36,25 New York 40,00 23,75 21,80 Montréal 39,60 23,35 21,00 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 66
  • 67. Transport aérien la royale air Maroc 1-choix stratégiques: La stratégie de RAM cargo s´inscrit dans le cadre du projet industriel de RAM concrétisé par ses filiales: SMES ,en partenariat avec SNECMA, maintenance des moteurs; MATIS en partenariat avec BOIENG et LABINAL, production des câbles; 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 67
  • 68. Transport aérien la royale air Maroc 2- les piliers de la stratégie: La plate forme d´échange; L´orientation business to business; L´intégration dans la chaine logistique internationale; Le partenariat au plan national et international; La maitrise des risque. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 68
  • 69. Transport aérien la royale air Maroc 3-Potentiel marche 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 69
  • 70. Transport aérien la royale air Maroc 4-services de la RAM cargo -la stratégie se décline en quatre segments: Cargo général; Cargo expert ; Cargo direct ; Cargo business. -pour accompagner et anticiper les tendances du marché et répondre aux attentes des clients. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 70
  • 71. Transport aérien le transport aérien international 1-description de la chaine demande Demande reliée á l´économie ; Plusieurs facteurs favorisent le transport aérien ; Echanges domines par les USA et Europe de l´ouest ; Forte valeur marchande des produits transportés. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 71
  • 72. Transport aérien le transport aérien international 1-description de la chaine demande 8 secteurs á fort potentiel: Produits pharmaceutiques; Vêtement; Bijouterie; Ouvrage de fonte , fer, ou acier; Aéronautique et aérospatiale; Imprimerie commerciale; Films et produits cinématographiques. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 72
  • 73. Transport aérien le transport aérien international 2-description de la chaine offre -Les grands marchés réguliers couvrent un grand marché dominé par Europe et USA . -Les USA constitue le principal marché des intégrateurs. -Le marché asiatique est dominé par air canada , les intégrateurs air France et les autres transporteurs réguliers. -Les transporteurs européens dominent les marchés du moyen orient et de l´Afrique. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 73
  • 74. Transport aérien le transport aérien international 3-FEDEX -Federal Express Corporation est une compagnie aérienne américaine spécialisée dans le transport international de fret. Le Groupe est composé d'entreprises indépendantes (FedEx Express, FedEx Ground, FedEx Freight, FedEx Kinko's, FedEx Custom Critical, FedEx Trade Networks, FedEx Supply Chain Services ou FedEx Services). Ses principaux concurrents sont TNT, DHL, UPS et Chronopost. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 74
  • 75. Transport aérien le transport aérien international 3-le hub de FEDEX au USA 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 75
  • 76. Transport aérien le transport aérien international 3-le hub de FEDEX en France -Le hub de FEDEX est aujourd´hui le plus grand hub de FEDEX hors des USA. -Il centralise le transit et la réalisation des colis á travers Europe et le monde entier. -La société a inaugure en 1999 son centre de tri européen Roissy CDG afin de répondre au développement de son activité en Europe ,l´Afrique et le moyen orient. 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 76
  • 77. Transport aérien le transport aérien international 4-La logistique intermodale et le transport aérien 90% du cargo aérien peut être qualifié de bimodal. Route air Route Emergence d´un nouveau marché: maritime aérien :sea-air 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 77
  • 78. Transport aérien le transport aérien international Comparaison des temps de transit par mode de transport: Pour la marchandise en provenance de la chine destination aérien Maritime -aérien maritime Europe 3j-5j 13j-19j 20j-28j canada 2j-4j 17j-18j 19j-25j Amérique centrale et du sud 4-7j 16j-23- 30j ou plus 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 78
  • 79. -Ministre de l’Equipement et des Transports; -Mémento des statistiques des transports; DAEI Ministère de l’équipement , du logement, des transports et du tourisme, édition 2007. -Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes -L’Europe en chiffres Annuaire Eurostat 2008; -Direction des transports routiers, MET; -Banque Mondiale , La Logistique du Commerce et la Compétitivité du Maroc, Mai 2006; -http://www.mtpnet.gov.ma 27/10/2013 Organisation et suivi des opérations de transport 79