SlideShare une entreprise Scribd logo
Prise en charge du
blessé balistique
Lésions par balles et engins explosifs
Exercice urgences Evreux février 2017
Les agents vulnérants
Balles
• Projectile à haute vélocité
• Armes de guerre : balle blindée
• Risques :
• Tireur actif en mouvement
• Tireur actif à longue distance
• Fragments de la munition
(ricochet)
• Actions :
• Zone de sécurité
• Couverture
• Progression tactique
Balles : lésions attendues
• Multiples calibres avec des effets
très variables
• Trajet in-corpore souvent
instable
• Rechercher point d’entrée -
sortie
Engins Explosifs Improvisés (EEI)
• Blast :
• Primaire : lésions liées à l’onde de choc
• Secondaire : lésions liées à la projection de
débris (d’explosif ou de l’environnement) ou
criblage
• Tertiaire : lésions causées par la projection
de la victime elle même
• Brûlures associées
• Risques :
• Phénomène ponctuel
• Risque écroulement
• Risque de second EEI
• Actions :
• Sécurisation préalable
• Limiter le temps sur site
EEI : Lésions attendues
• Polycriblage
• Fragments souvent peu profonds
• Brûlures
SAFE
MARCHERYAN
SAFE
SAFE
• Secure
• Mise en sécurité
• Assess the scene
• Evaluation globale
• Observer avant d’agir
• Free of danger for you
• Ne pas s’exposer
• Rester en zone de sécurité
• Evaluate
• MARCHE / ABCDE
• RYAN
MARCHE
M-Massive bleeding control
Compression
directe
Pansement
israelien
Garrot Quick Clot
Pansement israélien
Garrot tactique
• Positionner le garrot :
• 1 travers de main au dessus de ce qui
saigne
• De préférence sur la cuisse ou le bras
(os unique)
• 2ème garrot en amont si besoin
• Serrer la sangle
• Verrouiller la vis
• Tourner la barre jusqu’à l’arrêt du
saignement
• Verrouiller la barre dans un des
triangles
• Noter l’heure de pose
Quick clot combat gauze
• Compresses imprégnées de
kaolin
• Hémostase de type clou
plaquettaire
• En Z pour remplir la plaie
• Efficace sur saignement veineux
et artériel modéré
iT Clamp
• Pince hémostatique
• Plus rapide que le fil
• Solution d’attente
• Scalp+++
• Peut être utilisé comme
fermeture sur Clot
Ceinture pelvienne
• En cas de doute sur une fracture
du bassin
• Pas de risque de sur-pose
A-Airways
• Toujours impressionnant
• Suicide : arrachement fréquent
du massif facial
• Pas toujours de troubles
ventilatoires :
• primum non nocere…
• ½ assis
• Cricothyrothomie si fracas facial
ET détresse respiratoire
R-Respiration
• Cyanose
• Sueurs
• Polypnée
• Asymétrie respiratoire
• Actions :
• Oxygène
• Ventilation
• Exsufflation
Pneumothorax
• Risque de pneumothorax
compressif :
• Hypotension
• Turgescence jugulaire
• Exsufflation :
• 2ème espace intercostal
• Drainage en 2ème intention
Pansement 3 côtés
• Plaie thoracique
• Limite le risque de
pneumothorax compressif
• « Valve anti-retour »
• Version « luxe »
C-Circulation
• Pâleur cutané
• Fréquence cardiaque
• Pouls radial présent
• Pression artérielle
• Pas d’intérêt de l’hémocue
• Actions :
• Perfusion IV/IO
• Remplissage modéré
• Acide tranexamique
• Plasma (PLYO/PFC) (prévenir la triade
létale)
C-Circulation
• Objectifs :
• PAS > 90 mmHg si pas de TC
• PAM > 80 mmHg si TC
• Remplissage par cristalloïdes
• Noradrénaline
H-Head
• Evaluation neurologique
• Pupilles symétriques
• Pupilles réactives
• Déficit moteur
• Actions :
• ACSOS
• Intubation
H-Hypothermie
• Prévention de l’hypothermie
• Prévenir la triade létale
• Isoler du sol
• Réchauffement des solutés
• Réchauffement d’ambiance
• Couverture chauffante
E-Evacuation
• Anticiper l’évacuation
• Avant le conditionnement final
• Lieu adapté
• Moyen adapté
• « Le bon patient au bon
endroit »…
RYAN
R-Réévaluer
• Refaire le MARCHE
• Contrôler les garrots
• Contrôler les sondes
• Vérifier que tout ce qui devait
être fait a été fait
Y-Yeux
• Gérer les plaies oculaires :
• Nettoyage sérum physiologique
• Pansement occlusif
• Risque fonctionnel
• Gérer les plaies d’oreilles
A-Analgésie
• Rassurer le patient (voire
hypnose conversationnelle)
• Titration opioïde (ou syrette
morphine)
• Anesthésie loco-régionale,
MEOPA, etc.
• Immobiliser les fractures de
membres
N-Nettoyer
• Nettoyer et emballer les plaies
• Antibiothérapie
• Pansement de brûlures lors des
explosions
Prise en charge du blessé balistique

Contenu connexe

Tendances

Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence RésuméPrise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Arnaud Depil-Duval
 
7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr
Salah Eddine
 
Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.L-ilia
 
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatriqueAspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
ROBERT ELBAUM
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
imma-dr
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)Med Achraf Hadj Ali
 
Les fractures osseuses
Les fractures osseusesLes fractures osseuses
Les fractures osseuses
drcusse
 
les injections.ppt
les injections.pptles injections.ppt
les injections.ppt
NwantouTchouameni
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fractures
medo parta
 
Fracture de l'extrémité supérieur du femur
Fracture de l'extrémité supérieur du femurFracture de l'extrémité supérieur du femur
Fracture de l'extrémité supérieur du femurHamlaoui Saddek
 
Chariot d'urgence
Chariot d'urgenceChariot d'urgence
Chariot d'urgence
sylviepezeril
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
Mede Space
 
Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2
Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2
Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2raymondteyrouz
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioElsa von Licy
 
deshydratation aigue du nourisson
deshydratation aigue du nourissondeshydratation aigue du nourisson
deshydratation aigue du nourisson
Jawad Fassi fihri
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
BadrAbouAlia
 
Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation
Michel Triffaux
 

Tendances (20)

Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence RésuméPrise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
 
7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr
 
Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.
 
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatriqueAspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
 
12 poignet - fractures
12  poignet - fractures12  poignet - fractures
12 poignet - fractures
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
 
Les fractures osseuses
Les fractures osseusesLes fractures osseuses
Les fractures osseuses
 
les injections.ppt
les injections.pptles injections.ppt
les injections.ppt
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fractures
 
Fracture de l'extrémité supérieur du femur
Fracture de l'extrémité supérieur du femurFracture de l'extrémité supérieur du femur
Fracture de l'extrémité supérieur du femur
 
Chariot d'urgence
Chariot d'urgenceChariot d'urgence
Chariot d'urgence
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
 
Les infections de la main
Les infections de la mainLes infections de la main
Les infections de la main
 
Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2
Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2
Imagerie Cerebrale 03 02 09 Fp2
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradio
 
Icono imagerie ecn
Icono imagerie ecnIcono imagerie ecn
Icono imagerie ecn
 
deshydratation aigue du nourisson
deshydratation aigue du nourissondeshydratation aigue du nourisson
deshydratation aigue du nourisson
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
 
Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation
 

En vedette

Anesthésie loco régionale en service d’urgence
Anesthésie loco régionale en service d’urgenceAnesthésie loco régionale en service d’urgence
Anesthésie loco régionale en service d’urgence
Arnaud Depil-Duval
 
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Arnaud Depil-Duval
 
Zéro garde veine
Zéro garde veineZéro garde veine
Zéro garde veine
Arnaud Depil-Duval
 
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertTraumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Arnaud Depil-Duval
 
Smartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgenceSmartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgence
Arnaud Depil-Duval
 
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adultePrise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Arnaud Depil-Duval
 
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgencesSédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Arnaud Depil-Duval
 
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine EvreuxPartenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Arnaud Depil-Duval
 
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...
Arnaud Depil-Duval
 
Damage control JL Daban HIA Percy
Damage control JL Daban HIA PercyDamage control JL Daban HIA Percy
Damage control JL Daban HIA Percy
Arnaud Depil-Duval
 
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgenceUrgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Arnaud Depil-Duval
 
Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?
Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?
Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?
Arnaud Depil-Duval
 
Conduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranienConduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranienAsma Semsouma
 
Prescriptions anticipées aux urgences
Prescriptions anticipées aux urgencesPrescriptions anticipées aux urgences
Prescriptions anticipées aux urgences
Arnaud Depil-Duval
 
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgenceI doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
Arnaud Depil-Duval
 
Coagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulationCoagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulation
Arnaud Depil-Duval
 
Plyo
PlyoPlyo
Safecodone
SafecodoneSafecodone
Safecodone
Arnaud Depil-Duval
 
Hypothermie et coagulopathie
Hypothermie et coagulopathieHypothermie et coagulopathie
Hypothermie et coagulopathie
Arnaud Depil-Duval
 
Malaises aux urgences
Malaises aux urgencesMalaises aux urgences
Malaises aux urgences
Arnaud Depil-Duval
 

En vedette (20)

Anesthésie loco régionale en service d’urgence
Anesthésie loco régionale en service d’urgenceAnesthésie loco régionale en service d’urgence
Anesthésie loco régionale en service d’urgence
 
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
 
Zéro garde veine
Zéro garde veineZéro garde veine
Zéro garde veine
 
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertTraumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
 
Smartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgenceSmartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgence
 
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adultePrise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
 
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgencesSédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
 
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine EvreuxPartenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
 
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...
Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence (copie en conflit de d...
 
Damage control JL Daban HIA Percy
Damage control JL Daban HIA PercyDamage control JL Daban HIA Percy
Damage control JL Daban HIA Percy
 
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgenceUrgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
 
Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?
Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?
Quels objets connectés pour outiller les urgentistes?
 
Conduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranienConduite a tenir devant un traumatisme cranien
Conduite a tenir devant un traumatisme cranien
 
Prescriptions anticipées aux urgences
Prescriptions anticipées aux urgencesPrescriptions anticipées aux urgences
Prescriptions anticipées aux urgences
 
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgenceI doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
 
Coagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulationCoagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulation
 
Plyo
PlyoPlyo
Plyo
 
Safecodone
SafecodoneSafecodone
Safecodone
 
Hypothermie et coagulopathie
Hypothermie et coagulopathieHypothermie et coagulopathie
Hypothermie et coagulopathie
 
Malaises aux urgences
Malaises aux urgencesMalaises aux urgences
Malaises aux urgences
 

Plus de Arnaud Depil-Duval

Intelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptxIntelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptx
Arnaud Depil-Duval
 
Justified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptxJustified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptx
Arnaud Depil-Duval
 
Justified IPP.pptx
Justified IPP.pptxJustified IPP.pptx
Justified IPP.pptx
Arnaud Depil-Duval
 
Urgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsjUrgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsj
Arnaud Depil-Duval
 
Innovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soinsInnovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soins
Arnaud Depil-Duval
 
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numeriqueDigital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
Arnaud Depil-Duval
 
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la siesteOptimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Arnaud Depil-Duval
 
Les urgences du futur
Les urgences du futurLes urgences du futur
Les urgences du futur
Arnaud Depil-Duval
 
Tele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generaleTele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generale
Arnaud Depil-Duval
 
Le cabinet médical numérique
Le cabinet médical numériqueLe cabinet médical numérique
Le cabinet médical numérique
Arnaud Depil-Duval
 
La tele sante en pratique
La tele sante en pratiqueLa tele sante en pratique
La tele sante en pratique
Arnaud Depil-Duval
 
Souffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetdSouffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetd
Arnaud Depil-Duval
 
Led project certdc
Led project certdcLed project certdc
Led project certdc
Arnaud Depil-Duval
 
ESCale news
ESCale newsESCale news
ESCale news
Arnaud Depil-Duval
 
Les nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleurLes nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleur
Arnaud Depil-Duval
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
Arnaud Depil-Duval
 
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgencesAlcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
Arnaud Depil-Duval
 
Nouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdFNouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdF
Arnaud Depil-Duval
 
Guide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPMGuide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPM
Arnaud Depil-Duval
 
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrieEasy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Arnaud Depil-Duval
 

Plus de Arnaud Depil-Duval (20)

Intelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptxIntelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptx
 
Justified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptxJustified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptx
 
Justified IPP.pptx
Justified IPP.pptxJustified IPP.pptx
Justified IPP.pptx
 
Urgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsjUrgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsj
 
Innovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soinsInnovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soins
 
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numeriqueDigital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
 
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la siesteOptimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
 
Les urgences du futur
Les urgences du futurLes urgences du futur
Les urgences du futur
 
Tele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generaleTele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generale
 
Le cabinet médical numérique
Le cabinet médical numériqueLe cabinet médical numérique
Le cabinet médical numérique
 
La tele sante en pratique
La tele sante en pratiqueLa tele sante en pratique
La tele sante en pratique
 
Souffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetdSouffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetd
 
Led project certdc
Led project certdcLed project certdc
Led project certdc
 
ESCale news
ESCale newsESCale news
ESCale news
 
Les nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleurLes nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleur
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
 
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgencesAlcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
 
Nouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdFNouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdF
 
Guide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPMGuide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPM
 
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrieEasy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
 

Prise en charge du blessé balistique

  • 1. Prise en charge du blessé balistique Lésions par balles et engins explosifs Exercice urgences Evreux février 2017
  • 3. Balles • Projectile à haute vélocité • Armes de guerre : balle blindée • Risques : • Tireur actif en mouvement • Tireur actif à longue distance • Fragments de la munition (ricochet) • Actions : • Zone de sécurité • Couverture • Progression tactique
  • 4. Balles : lésions attendues • Multiples calibres avec des effets très variables • Trajet in-corpore souvent instable • Rechercher point d’entrée - sortie
  • 5. Engins Explosifs Improvisés (EEI) • Blast : • Primaire : lésions liées à l’onde de choc • Secondaire : lésions liées à la projection de débris (d’explosif ou de l’environnement) ou criblage • Tertiaire : lésions causées par la projection de la victime elle même • Brûlures associées • Risques : • Phénomène ponctuel • Risque écroulement • Risque de second EEI • Actions : • Sécurisation préalable • Limiter le temps sur site
  • 6. EEI : Lésions attendues • Polycriblage • Fragments souvent peu profonds • Brûlures
  • 9. SAFE • Secure • Mise en sécurité • Assess the scene • Evaluation globale • Observer avant d’agir • Free of danger for you • Ne pas s’exposer • Rester en zone de sécurité • Evaluate • MARCHE / ABCDE • RYAN
  • 13. Garrot tactique • Positionner le garrot : • 1 travers de main au dessus de ce qui saigne • De préférence sur la cuisse ou le bras (os unique) • 2ème garrot en amont si besoin • Serrer la sangle • Verrouiller la vis • Tourner la barre jusqu’à l’arrêt du saignement • Verrouiller la barre dans un des triangles • Noter l’heure de pose
  • 14. Quick clot combat gauze • Compresses imprégnées de kaolin • Hémostase de type clou plaquettaire • En Z pour remplir la plaie • Efficace sur saignement veineux et artériel modéré
  • 15. iT Clamp • Pince hémostatique • Plus rapide que le fil • Solution d’attente • Scalp+++ • Peut être utilisé comme fermeture sur Clot
  • 16. Ceinture pelvienne • En cas de doute sur une fracture du bassin • Pas de risque de sur-pose
  • 17. A-Airways • Toujours impressionnant • Suicide : arrachement fréquent du massif facial • Pas toujours de troubles ventilatoires : • primum non nocere… • ½ assis • Cricothyrothomie si fracas facial ET détresse respiratoire
  • 18. R-Respiration • Cyanose • Sueurs • Polypnée • Asymétrie respiratoire • Actions : • Oxygène • Ventilation • Exsufflation
  • 19. Pneumothorax • Risque de pneumothorax compressif : • Hypotension • Turgescence jugulaire • Exsufflation : • 2ème espace intercostal • Drainage en 2ème intention
  • 20. Pansement 3 côtés • Plaie thoracique • Limite le risque de pneumothorax compressif • « Valve anti-retour » • Version « luxe »
  • 21. C-Circulation • Pâleur cutané • Fréquence cardiaque • Pouls radial présent • Pression artérielle • Pas d’intérêt de l’hémocue • Actions : • Perfusion IV/IO • Remplissage modéré • Acide tranexamique • Plasma (PLYO/PFC) (prévenir la triade létale)
  • 22. C-Circulation • Objectifs : • PAS > 90 mmHg si pas de TC • PAM > 80 mmHg si TC • Remplissage par cristalloïdes • Noradrénaline
  • 23. H-Head • Evaluation neurologique • Pupilles symétriques • Pupilles réactives • Déficit moteur • Actions : • ACSOS • Intubation
  • 24. H-Hypothermie • Prévention de l’hypothermie • Prévenir la triade létale • Isoler du sol • Réchauffement des solutés • Réchauffement d’ambiance • Couverture chauffante
  • 25. E-Evacuation • Anticiper l’évacuation • Avant le conditionnement final • Lieu adapté • Moyen adapté • « Le bon patient au bon endroit »…
  • 26. RYAN
  • 27. R-Réévaluer • Refaire le MARCHE • Contrôler les garrots • Contrôler les sondes • Vérifier que tout ce qui devait être fait a été fait
  • 28. Y-Yeux • Gérer les plaies oculaires : • Nettoyage sérum physiologique • Pansement occlusif • Risque fonctionnel • Gérer les plaies d’oreilles
  • 29. A-Analgésie • Rassurer le patient (voire hypnose conversationnelle) • Titration opioïde (ou syrette morphine) • Anesthésie loco-régionale, MEOPA, etc. • Immobiliser les fractures de membres
  • 30. N-Nettoyer • Nettoyer et emballer les plaies • Antibiothérapie • Pansement de brûlures lors des explosions