SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
QUELQUES RAPPELS
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Fréquence
• 40 à 78% des
traumatisés graves sont
en hypothermie
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Tazarourte K, Rouxel JMP, Leblanc PE, Goix L, Vigné B. Qualité de la prise en
charge pré-hospitalière des traumatisés crâniens graves en Ile de France.
Ann Fr Anesth Réanim 2000;19(suppl 1):312
Rousseau JM, Marsigny B, Cauchy E, Bonsignour JP. Hypothermie en
traumatologie. Ann Fr Anesth Réanim 1997;16:885-94
Luna G.K, Maier R.V, Pavlin E.G. Incidence and effect of hypothermia in
seriously injured patients. J Trauma, 1987;27,9:1014-18
Etiologies
Diminution de la
production de
chaleur
endocrinopathies
facteurs carentiels
Anomalies de la
thermo-
régulation
système nerveux
périphérique
système nerveux
central
Augmentation
des pertes de
chaleur
vasodilatation
causes
dermatologiques :
brûlures, dermatite
causes iatrogènes
causes liées à
l'environnement
Causes diverses
polytraumatisme,
choc, états
septiques
bactériens, viraux
ou parasitaires,
insuffisance rénale
chronique.
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Effets du froid
Plaquettes
• Dysfonction plaquettaire constante
• Diminution agrégation
Endothélium
• Thromboses micro-vasculaires
• Adhésion anormale des cellules sanguines
Coagulation
• Allongement des temps de coagulation
• Diminution de l’activité fonctionnelle des facteurs
Fibrinolyse
• Activée entre 28 et 34°C
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Effets du froid
• Coagulopathie = 4x plus
de décès
• 100% de décès si
température <32°C
Augmentation
des besoins en
facteurs
Augmentation
transfusion
Mortalité
accrue
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Reynold BR. & al. Hypothermia in massive transfusion: have we
been paying enough attention to it? J Trauma Acute Care Surgery.
2012 Aug;73(2):486-9
Sédation
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Marcos Díaz, and Daniel E. Becker, Thermoregulation: Physiological and Clinical Considerations during Sedation and General
Anesthesia. Anesth Prog. 2010 Spring; 57(1): 25–33.
Langhelle A, Lockey D, Harris T, Davies G. Body temperature of trauma patients on admission to hospital: a comparison of
anaesthetised and non-anaesthetised patients. Emerg Med J. 2012 Mar;29(3):239-42. Epub 2010 Oct 20
Hypothermie
Hypotha
lamus
Vasodila
tation
Perte
frisson
• Température de la salle
• Perte par convection
(courant d’air)
• Majoré par :
– Propofol
– Opioïdes
Exploration de la coagulopathie
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
• Test réalisés à 37°C
• Coagulopathie
fonctionnelle sous-
estimée
Monitorer la température
• Idéalement
température centrale :
– Rectale à 10cm de la
marge anale
– Oesophagienne (risque
de trouble du rythme)
• En continu
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
RÉCHAUFFER
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Réchauffer
• Réchauffement externe
• After Drop
• Vasodilatation
périphérique
• Choc distributif
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Réchauffement externe
• Couverture de survie
• Eviter la perte de
chaleur
• Couverture chauffante
• Limiter la déperdition
thermique en péri-
opératoire
• Commencer plutôt par
chauffer la SAUV 28-
32°C
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Réchauffement interne
• Réchauffement de l’air
inspiré
• Lavage gastrique,
vésical chaud
• Lavage péritonéal
• Plus simple : réchauffer
les solutés…
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Réchauffer les solutés
• Pas fréquent aux
urgences
• Inconnu en SMUR
• Recettes exotiques
• Matériel adapté
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Réchauffer les solutés
+0,33°C de température
centrale
1L de
soluté à
42°C
• Petit rappel :
– les solutés dans un
service sont au mieux à
25°C,
– Les PFC et CGR sont
froids,
– donc favorisent
l’hypothermie…
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Réchauffeur adapté aux urgences
SMUR
• Compact
• Simple
• Sur batteries
• Peu de matériels
adaptés disponibles en
France
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux
Méfiez-vous du froid!
Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH
Evreux

Contenu connexe

Tendances

Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Arbaoui Bouzid
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
Med Achraf Hadj Ali
 
Chap 4 b barragesvoûtes
Chap 4 b barragesvoûtesChap 4 b barragesvoûtes
Chap 4 b barragesvoûtes
Souhila Benkaci
 

Tendances (20)

Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui    faculté de  medecine  et  hg...
Brulures caustiques oesogastriques Pr Arbaoui faculté de medecine et hg...
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
Pbve dr hacid
Pbve  dr hacidPbve  dr hacid
Pbve dr hacid
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Anatomie abdomen
Anatomie abdomenAnatomie abdomen
Anatomie abdomen
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenales
 
Kystes hépatiques Le point en 2022
Kystes hépatiques Le point en 2022Kystes hépatiques Le point en 2022
Kystes hépatiques Le point en 2022
 
Crises convulsives
Crises convulsivesCrises convulsives
Crises convulsives
 
Presentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptxPresentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptx
 
Cat devant convulsion du nrs
Cat devant  convulsion du nrsCat devant  convulsion du nrs
Cat devant convulsion du nrs
 
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiquesLombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
 
CAT devant une Pleurésie
CAT devant une PleurésieCAT devant une Pleurésie
CAT devant une Pleurésie
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
 
Kyste hydatique du foie
Kyste hydatique du foieKyste hydatique du foie
Kyste hydatique du foie
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenir
 
Cat epigastralgies by imadlast
Cat epigastralgies by imadlastCat epigastralgies by imadlast
Cat epigastralgies by imadlast
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Chap 4 b barragesvoûtes
Chap 4 b barragesvoûtesChap 4 b barragesvoûtes
Chap 4 b barragesvoûtes
 

En vedette

En vedette (20)

Ramcloud
RamcloudRamcloud
Ramcloud
 
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgenceI doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
I doctor ; le smartphone en médecine d'urgence
 
Prescriptions anticipées aux urgences
Prescriptions anticipées aux urgencesPrescriptions anticipées aux urgences
Prescriptions anticipées aux urgences
 
Plyo
PlyoPlyo
Plyo
 
Coagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulationCoagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulation
 
Safecodone
SafecodoneSafecodone
Safecodone
 
All hazards - protection NRBC
All hazards - protection NRBCAll hazards - protection NRBC
All hazards - protection NRBC
 
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adultePrise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
Prise en charge d’une première crise d’épilepsie de l’adulte
 
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgencesSédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
Sédation préalable aux gestes douloureux aux urgences
 
Smartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgenceSmartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgence
 
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine EvreuxPartenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
Partenariat Service de Santé des Armées / CH Eure Seine Evreux
 
Damage control JL Daban HIA Percy
Damage control JL Daban HIA PercyDamage control JL Daban HIA Percy
Damage control JL Daban HIA Percy
 
Prise en charge des Hémorragies traumatiques
Prise en charge des Hémorragies traumatiquesPrise en charge des Hémorragies traumatiques
Prise en charge des Hémorragies traumatiques
 
Intoxication par les rodenticides
Intoxication par les rodenticidesIntoxication par les rodenticides
Intoxication par les rodenticides
 
Oxynorm-Mode d'emploi
Oxynorm-Mode d'emploiOxynorm-Mode d'emploi
Oxynorm-Mode d'emploi
 
Antalgie anticipée sfmu Mylan
Antalgie anticipée sfmu MylanAntalgie anticipée sfmu Mylan
Antalgie anticipée sfmu Mylan
 
Prise en charge du blessé balistique
Prise en charge du blessé balistiquePrise en charge du blessé balistique
Prise en charge du blessé balistique
 
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertTraumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
 
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgenceUrgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
 
Antalgie anticipée IAO CH Evreux
Antalgie anticipée IAO CH EvreuxAntalgie anticipée IAO CH Evreux
Antalgie anticipée IAO CH Evreux
 

Similaire à Hypothermie et coagulopathie

07 biologie embarquée presentation deauville -mars 2014
07 biologie embarquée presentation deauville -mars 201407 biologie embarquée presentation deauville -mars 2014
07 biologie embarquée presentation deauville -mars 2014
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
laamlove
 
Brulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophageBrulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophage
Hana Hanouna
 

Similaire à Hypothermie et coagulopathie (20)

Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
 
Antalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuseAntalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuse
 
Therapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Therapeutiques antalgiques non medicamenteusesTherapeutiques antalgiques non medicamenteuses
Therapeutiques antalgiques non medicamenteuses
 
Douleurs induites Carrefours Douleur Mylan 2019
Douleurs induites Carrefours Douleur Mylan 2019Douleurs induites Carrefours Douleur Mylan 2019
Douleurs induites Carrefours Douleur Mylan 2019
 
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse chevilleTraumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
 
Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526
Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526
Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526
 
Prise en charge de la douleur aux urgences
Prise en charge de la douleur aux urgencesPrise en charge de la douleur aux urgences
Prise en charge de la douleur aux urgences
 
Envenimations en normandie
Envenimations en normandieEnvenimations en normandie
Envenimations en normandie
 
Les nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleurLes nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleur
 
07 biologie embarquée presentation deauville -mars 2014
07 biologie embarquée presentation deauville -mars 201407 biologie embarquée presentation deauville -mars 2014
07 biologie embarquée presentation deauville -mars 2014
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
 
ESCale news
ESCale newsESCale news
ESCale news
 
Envenimations vipérines
Envenimations vipérinesEnvenimations vipérines
Envenimations vipérines
 
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie digestive et bariatrique
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie digestive et bariatriqueChirurgie ambulatoire - Chirurgie digestive et bariatrique
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie digestive et bariatrique
 
Anevrismes de l'aorte sous rénale, bases du traitement endovasculaire
Anevrismes de l'aorte sous rénale, bases du traitement endovasculaireAnevrismes de l'aorte sous rénale, bases du traitement endovasculaire
Anevrismes de l'aorte sous rénale, bases du traitement endovasculaire
 
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
Traumatisés crâniens graves Recommandations 2016
 
Thérapeutiques antalgiques non médicamenteuses
Thérapeutiques antalgiques non médicamenteusesThérapeutiques antalgiques non médicamenteuses
Thérapeutiques antalgiques non médicamenteuses
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
Circulation extra corporelle-i-philip_2005 (2)
Circulation extra corporelle-i-philip_2005 (2)Circulation extra corporelle-i-philip_2005 (2)
Circulation extra corporelle-i-philip_2005 (2)
 
Brulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophageBrulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophage
 

Plus de Arnaud Depil-Duval

Plus de Arnaud Depil-Duval (20)

Intelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptxIntelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptx
 
Justified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptxJustified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptx
 
Justified IPP.pptx
Justified IPP.pptxJustified IPP.pptx
Justified IPP.pptx
 
Urgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsjUrgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsj
 
Innovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soinsInnovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soins
 
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numeriqueDigital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
 
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la siesteOptimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
 
Les urgences du futur
Les urgences du futurLes urgences du futur
Les urgences du futur
 
Tele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generaleTele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generale
 
Le cabinet médical numérique
Le cabinet médical numériqueLe cabinet médical numérique
Le cabinet médical numérique
 
La tele sante en pratique
La tele sante en pratiqueLa tele sante en pratique
La tele sante en pratique
 
Souffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetdSouffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetd
 
Led project certdc
Led project certdcLed project certdc
Led project certdc
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
 
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgencesAlcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
 
Nouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdFNouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdF
 
Guide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPMGuide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPM
 
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrieEasy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
 
Sieste ANFH Concordance des temps
Sieste ANFH Concordance des tempsSieste ANFH Concordance des temps
Sieste ANFH Concordance des temps
 
Infirmière de pratique avancée et numérique les bases
Infirmière de pratique avancée et numérique les basesInfirmière de pratique avancée et numérique les bases
Infirmière de pratique avancée et numérique les bases
 

Dernier

Dernier (7)

Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 

Hypothermie et coagulopathie

  • 1. Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 2. QUELQUES RAPPELS Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 3. Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 4. Fréquence • 40 à 78% des traumatisés graves sont en hypothermie Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux Tazarourte K, Rouxel JMP, Leblanc PE, Goix L, Vigné B. Qualité de la prise en charge pré-hospitalière des traumatisés crâniens graves en Ile de France. Ann Fr Anesth Réanim 2000;19(suppl 1):312 Rousseau JM, Marsigny B, Cauchy E, Bonsignour JP. Hypothermie en traumatologie. Ann Fr Anesth Réanim 1997;16:885-94 Luna G.K, Maier R.V, Pavlin E.G. Incidence and effect of hypothermia in seriously injured patients. J Trauma, 1987;27,9:1014-18
  • 5. Etiologies Diminution de la production de chaleur endocrinopathies facteurs carentiels Anomalies de la thermo- régulation système nerveux périphérique système nerveux central Augmentation des pertes de chaleur vasodilatation causes dermatologiques : brûlures, dermatite causes iatrogènes causes liées à l'environnement Causes diverses polytraumatisme, choc, états septiques bactériens, viraux ou parasitaires, insuffisance rénale chronique. Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 6. Effets du froid Plaquettes • Dysfonction plaquettaire constante • Diminution agrégation Endothélium • Thromboses micro-vasculaires • Adhésion anormale des cellules sanguines Coagulation • Allongement des temps de coagulation • Diminution de l’activité fonctionnelle des facteurs Fibrinolyse • Activée entre 28 et 34°C Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 7. Effets du froid • Coagulopathie = 4x plus de décès • 100% de décès si température <32°C Augmentation des besoins en facteurs Augmentation transfusion Mortalité accrue Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux Reynold BR. & al. Hypothermia in massive transfusion: have we been paying enough attention to it? J Trauma Acute Care Surgery. 2012 Aug;73(2):486-9
  • 8. Sédation Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux Marcos Díaz, and Daniel E. Becker, Thermoregulation: Physiological and Clinical Considerations during Sedation and General Anesthesia. Anesth Prog. 2010 Spring; 57(1): 25–33. Langhelle A, Lockey D, Harris T, Davies G. Body temperature of trauma patients on admission to hospital: a comparison of anaesthetised and non-anaesthetised patients. Emerg Med J. 2012 Mar;29(3):239-42. Epub 2010 Oct 20 Hypothermie Hypotha lamus Vasodila tation Perte frisson • Température de la salle • Perte par convection (courant d’air) • Majoré par : – Propofol – Opioïdes
  • 9. Exploration de la coagulopathie Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux • Test réalisés à 37°C • Coagulopathie fonctionnelle sous- estimée
  • 10. Monitorer la température • Idéalement température centrale : – Rectale à 10cm de la marge anale – Oesophagienne (risque de trouble du rythme) • En continu Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 11. RÉCHAUFFER Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 12. Réchauffer • Réchauffement externe • After Drop • Vasodilatation périphérique • Choc distributif Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 13. Réchauffement externe • Couverture de survie • Eviter la perte de chaleur • Couverture chauffante • Limiter la déperdition thermique en péri- opératoire • Commencer plutôt par chauffer la SAUV 28- 32°C Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 14. Réchauffement interne • Réchauffement de l’air inspiré • Lavage gastrique, vésical chaud • Lavage péritonéal • Plus simple : réchauffer les solutés… Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 15. Réchauffer les solutés • Pas fréquent aux urgences • Inconnu en SMUR • Recettes exotiques • Matériel adapté Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 16. Réchauffer les solutés +0,33°C de température centrale 1L de soluté à 42°C • Petit rappel : – les solutés dans un service sont au mieux à 25°C, – Les PFC et CGR sont froids, – donc favorisent l’hypothermie… Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 17. Réchauffeur adapté aux urgences SMUR • Compact • Simple • Sur batteries • Peu de matériels adaptés disponibles en France Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux
  • 18. Méfiez-vous du froid! Dr Arnaud Depil Duval - Urgences CH Evreux

Notes de l'éditeur

  1. Recette de poisson en papillote selon les urgences : Prenez le poisson mettez le dans le papier alu ; posez le sur la table il va cuire tout seul…
  2. Appel aux fabricants