SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  64
Télécharger pour lire hors ligne
Œdème aigu des poumons
GHADDAB ANIS
Service Anesthésie Réanimation . CHU Farhat Hached Sousse
Alvéole
P hydrostatique
interstitielle
P hydrostatique
Capillaire
P oncotique
capillaire
P oncotique
interstitielle
Equation de Starling : Flux sortant des capillaires vers interstitium
Q = P x S x [ (Pc –Pi ) – σ (πc- πi) ]
OAP hydrostatique ( cardiogénique )
↑ Pression hydrostatique capillaire
Q = P x S x [ (Pc –Pi ) – (πc- πi) ]
OAP lésionnel ( SDRA)
Atteinte membrane alveolocapillaire
σ = 0
Q = P x S x [ (Pc –Pi ) –σ (πc- πi) ]
OAP Hydrostatique
• Insuffisance ventriculaire gauche ++
• Rétrécissement mitral / Myxoeme OG
• Volume plasmatique : Insuffisance rénale anurique
Causes d’Insuffisance ventriculaire gauche
(augmentation PTD VG )
1) Altération de la fonction systolique :
Cardiopathie ischémique ++, myocardiopathie , myocardite
3) Dysfonction diastolique : OAP à fonction systolique conservée
(FEVG) > 50 %
Troubles de la compliance et/ou de la relaxation
→↑ pression OG pour assurer remplissage diastolique du VG
• Cardiopathies hypertensives et CMH primitives
Facteurs déclenchants : élévation de post charge par HTA
mal contrôlée ou AC/FA, surcharge hydro sodée ...
Signes de gravité
• Etat de choc cardiogénique
· Cyanose marquée ou résistante à l'oxygène
· Impossibilité de parler
· Bradypnée, tirage, silence auscultatoire
· Signes cliniques d'hypercapnie
· Troubles de la conscience, agitation anxieuse
· Spo2< à 85% Paco2 > à 42 mmhg
• Radiographie thorax
• ECG
• GDSA
• Echographie cardiaque
• BNP ET TROPONINES
Doppler pulsé mitral
Dosage du BNP : peptide natriuretique type B
OAP hydrostatique
400 pg/ml
• Position semi assise
• Oxygénothérapie
• Diurétiques
• Vasodilatateurs
• Inotropes positifs si EDC cardiogéniques
• Traiter la cause
Oxygénation
• Objectifs : SPO2 > 95 % ( 90 % si BPCO)
• Masque à haute concentration
• Ventilation non invasive
• Intubation trachéale
Ventilation non invasive
• Ventilation spontanée + aide inspiratoire + PEEP :
VS –AI – PEEP
• Ventilation spontanée avec PEEP : CPAP
PEEP = 5 mmHg Fi02 > 0,4
Furosémide (Lasilix ®) : 1 mg/kg
En l'absence d'amélioration rapide, ces doses peuvent être répétées au
bout de 15 minutes
L'amélioration symptomatique précède l'apparition de la diurèse
( aux alentours de 20 minutes)
Diurétiques de l’anse
Vasodilatateurs
si PAS > 110 mmHg
Dérivés nitrés : VDV et coronaire
Trinitrine (Lenitral) : 1 à 3 mg/h
Dinitrate d’isosorbide ( Risordan) : 2 à 3 mg puis 1 à 5
mg/heure
Inotrope positif : Dobutamine
• EDC cardiogénique :
PAS < 90 mmHg ou ↓ PAM > 30 mmHg / PAM de base
+ Signes d’ypoperfusion périphérique
• OAP réfractaire aux diurétiques et aux vasodilatateurs
• Commencer par 5 µg/kg/min = 25 mg/heure
Le syndrome de détresse respiratoire aiguë
(SDRA)
• Insuffisance respiratoire aiguë
• Opacités parenchymateuses alvéolaires bilatérales
• PAPO < 18 mmHg
• PaO2/FiO2 ≤ 200
Définition
Physiopathologie
1) Phase Exsudative : Oedème lésionnel inflammatoire : 7 jours
• Destruction de la membrane alvéolo-capillaire
2) Phase Proliférative :
• Afflux de fibroblastes : prolifération endothéliale et épithéliale
• Evolution→ fibrose pulmonaire Ou restitution ad integrum
3) Phase de fibrose : > 15 jours
Fibrose interstitielle et alvéolaire
Hypoxémie persistante Pronostic vital sombre
Volume(L)
Pressions (cmH2O)VRE
VR
↓Compliance pulmonaire (élasticité poumon)
Pmax - Pplat = pression résistive liée aux résistances
à l'écoulement du gaz dans les VAE et la sonde IOT
Normal
Hétérogénéité des rapports ventilation/perfusion
Radiographie thorax
TDM thoracique
• Type du SDRA ( diffus ou focal )
• Emphysème interstitiel pulmonaire (pneumatocèles) ,
pneumothorax et des pneumomédiastins
• Intubation trachéale et ventilation mécanique
• Monoxyde d’azote
• Almitrine
Intubation trachéale et ventilation
mécanique
• Ventilation protectrice : éviter Acute Lung Injury (VILI)
• Prévenir le barotraumatisme
• Prévenir le volotraumatisme
• VT = 6 à 8 ml/kg poids idéal théorique
Hypercapnie permissive mais PaCO2 < 65 mmHg
( PH = 7,2)
(CI si Traumatisme crânien )
• Pplateau < 30 cmH2O
• Mode volume contrôlé
• FIO2 = Objectif : 90 % < SaO2 < 96%
Pplateau < 30 cmH2O
Comment limiter l’hypercapnie?
FRp optimale
• Fréquence maximale qui ne génère pas de PEP
intrinsèque = 14 à 25 cycles /min
Réduction de l'espace mort instrumental
• Connecter directement la pièce en Y sur l’extrémité proximale
de la sonde d’IOT
Recrutement alvéolaire
=
Application d’une PEEP externe
• Ouverture d'alvéoles préalablement collabées
• Ré-aération de territoires pulmonaires condensés ++
PEEP = 0 PEEP = 10 cmH2O
• PEEP ≥ 5 cmH20
• Maintenir PPlateau ≤ 30 cmH2O
SDRA Diffus
• PEEP > 15 cmH2O permet la réaération du
poumon sans entraîner de surdistension notable
• Intêret de la courbe Pression-Volume +++
Point d’inflexion inférieur :
Début de recrutement alvéolaire
Point d’inflexion supérieur :
fin de recrutement et début de
l’hyperinflation alvéolaire
(surdistension)
Pourrait indiquer la P Plateau à
ne pas dépasser
SDRA Focal
• Risque : surdistension bronchio-alveolaire des
zones normalement aérées
→ Maintenir PEEP < 10 cmH2O
Aspirations trachéales en circuit fermé sans déconnexion du
ventilateur
Monoxyde d’azote inhalé
• Intérêt si HTAP ++ ou hypoxie persistante
• Posologie optimale du NOi : 0,5 à 5 ppm (2 ppm en moyenne)
• Il est possible d'arrêter brutalement le NOi : pas d’effet rebond
• Contres indications :
Thrombopénie sévère, saignement
Almitrine
• Son utilisation systématique n’est pas recommandée
• 2 à 4 μg/kg/min
• Contres indications :
Défaillance ventriculaire droite, défaillance hépatique

Contenu connexe

Tendances (20)

La syncope
La syncopeLa syncope
La syncope
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
 
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptxSyndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
 
Douleur thoracique
Douleur thoraciqueDouleur thoracique
Douleur thoracique
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaireEmbolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
Coeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chroniqueCoeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chronique
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Abces du poumon
Abces du poumonAbces du poumon
Abces du poumon
 
accident vasculaire cérébral (avec mp3)
accident vasculaire cérébral (avec mp3)accident vasculaire cérébral (avec mp3)
accident vasculaire cérébral (avec mp3)
 
mesures et surveillances hemodynamique le PICCO
mesures et surveillances hemodynamique le PICCOmesures et surveillances hemodynamique le PICCO
mesures et surveillances hemodynamique le PICCO
 
Abcès du poumon
Abcès du poumonAbcès du poumon
Abcès du poumon
 
Oxygenotherapie.pptx 2
Oxygenotherapie.pptx 2Oxygenotherapie.pptx 2
Oxygenotherapie.pptx 2
 
Hydrocéphalie
HydrocéphalieHydrocéphalie
Hydrocéphalie
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
Anatomie des poumons
Anatomie des poumonsAnatomie des poumons
Anatomie des poumons
 
Dyskaliémie
DyskaliémieDyskaliémie
Dyskaliémie
 
Les cardiopathies cyanogènes et non cyanogènes(corrigee)
Les cardiopathies cyanogènes et non cyanogènes(corrigee)Les cardiopathies cyanogènes et non cyanogènes(corrigee)
Les cardiopathies cyanogènes et non cyanogènes(corrigee)
 
Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontanéPneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 

En vedette

OAP lésionnel
OAP lésionnelOAP lésionnel
OAP lésionnelBen Mekki
 
Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015
Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015
Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015hivlifeinfo
 
Non invasive ventilation
Non invasive ventilationNon invasive ventilation
Non invasive ventilationMEEQAT HOSPITAL
 
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Ventilation vni cardio
Ventilation  vni cardioVentilation  vni cardio
Ventilation vni cardioDocthib
 
Non invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMU
Non invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMUNon invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMU
Non invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMUShahnaali
 
Acute Heart Failure Current Perspectives
Acute Heart Failure Current PerspectivesAcute Heart Failure Current Perspectives
Acute Heart Failure Current Perspectivesdrucsamal
 
niv-121110032232-phpapp01_2
niv-121110032232-phpapp01_2niv-121110032232-phpapp01_2
niv-121110032232-phpapp01_2Manish Masih
 
Fid. Politica de Investigacion Teorica y Aplicada
Fid. Politica de Investigacion Teorica y AplicadaFid. Politica de Investigacion Teorica y Aplicada
Fid. Politica de Investigacion Teorica y Aplicadafundafid
 
Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...
Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...
Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...co2online gem. GmbH
 
Présentation com et réseau
Présentation com et réseauPrésentation com et réseau
Présentation com et réseauPhilippe Cabon
 
TABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIX
TABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIXTABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIX
TABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIXNet Avance
 

En vedette (20)

Presentation oap
Presentation   oapPresentation   oap
Presentation oap
 
OAP lésionnel
OAP lésionnelOAP lésionnel
OAP lésionnel
 
Nppv3
Nppv3Nppv3
Nppv3
 
Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015
Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015
Acute Heart Failure: Current Standards and Evolution of Care.2015
 
Non invasive ventilation
Non invasive ventilationNon invasive ventilation
Non invasive ventilation
 
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Pour le BNP JNUC4 Deauville 2015
 
Ventilation vni cardio
Ventilation  vni cardioVentilation  vni cardio
Ventilation vni cardio
 
Non invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMU
Non invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMUNon invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMU
Non invasive ventilation for nurses-dr Shahna Ali,JNMC,AMU
 
Acute Heart Failure Current Perspectives
Acute Heart Failure Current PerspectivesAcute Heart Failure Current Perspectives
Acute Heart Failure Current Perspectives
 
niv-121110032232-phpapp01_2
niv-121110032232-phpapp01_2niv-121110032232-phpapp01_2
niv-121110032232-phpapp01_2
 
OAP JNUC4 Deauville 2015
OAP JNUC4 Deauville 2015OAP JNUC4 Deauville 2015
OAP JNUC4 Deauville 2015
 
OAP
OAPOAP
OAP
 
Fid. Politica de Investigacion Teorica y Aplicada
Fid. Politica de Investigacion Teorica y AplicadaFid. Politica de Investigacion Teorica y Aplicada
Fid. Politica de Investigacion Teorica y Aplicada
 
3D
3D3D
3D
 
Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...
Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...
Co2-Hochtemperaturwärmepumpen für die Industrie (Prof. Dipl.-Ing. Eberhard Wo...
 
Présentation com et réseau
Présentation com et réseauPrésentation com et réseau
Présentation com et réseau
 
TABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIX
TABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIXTABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIX
TABLEAU D’AFFICHAGE DES PRIX
 
BV-FAMILY DOLLAR
BV-FAMILY DOLLARBV-FAMILY DOLLAR
BV-FAMILY DOLLAR
 
Formato proyecto
Formato proyectoFormato proyecto
Formato proyecto
 
03 Sat French V9
03 Sat French V903 Sat French V9
03 Sat French V9
 

Similaire à OAP

Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Haifa Ben Abid
 
Ventilation de l obese 2
Ventilation de l obese 2Ventilation de l obese 2
Ventilation de l obese 2Syl44
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueHaifa Ben Abid
 
Angioplastie pulmonaire percutanée
Angioplastie pulmonaire percutanéeAngioplastie pulmonaire percutanée
Angioplastie pulmonaire percutanéeHervé Faltot
 
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabhaifa ben abid
 
Atelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 FittingAtelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 FittingPierre Trudelle
 
envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidienneshaifa ben abid
 
Prise en charge-v2-1.pdf
Prise en charge-v2-1.pdfPrise en charge-v2-1.pdf
Prise en charge-v2-1.pdfOumaymaBziouech
 
conduite pratique devant un OAP Reghmit.pdf
conduite pratique devant un OAP Reghmit.pdfconduite pratique devant un OAP Reghmit.pdf
conduite pratique devant un OAP Reghmit.pdfIdrissRG2
 
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015Islem Soualhi
 
Hémodynamique cardiaque
Hémodynamique cardiaqueHémodynamique cardiaque
Hémodynamique cardiaqueHervé Faltot
 

Similaire à OAP (20)

Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
 
Ventilation de l obese 2
Ventilation de l obese 2Ventilation de l obese 2
Ventilation de l obese 2
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
 
Angioplastie pulmonaire percutanée
Angioplastie pulmonaire percutanéeAngioplastie pulmonaire percutanée
Angioplastie pulmonaire percutanée
 
Lecture des courbes du ventilateur
Lecture des courbes du ventilateurLecture des courbes du ventilateur
Lecture des courbes du ventilateur
 
Urgene hypertensive
Urgene hypertensiveUrgene hypertensive
Urgene hypertensive
 
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
 
Remplissage vasculaire en anesthesie
Remplissage vasculaire en anesthesieRemplissage vasculaire en anesthesie
Remplissage vasculaire en anesthesie
 
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'UrgenceB-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
 
Atelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 FittingAtelier JFK 2009 Fitting
Atelier JFK 2009 Fitting
 
envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennes
 
ICA
ICAICA
ICA
 
Noyades
NoyadesNoyades
Noyades
 
Prise en charge-v2-1.pdf
Prise en charge-v2-1.pdfPrise en charge-v2-1.pdf
Prise en charge-v2-1.pdf
 
VNI Pratique
VNI PratiqueVNI Pratique
VNI Pratique
 
conduite pratique devant un OAP Reghmit.pdf
conduite pratique devant un OAP Reghmit.pdfconduite pratique devant un OAP Reghmit.pdf
conduite pratique devant un OAP Reghmit.pdf
 
Urgences cardio
Urgences cardioUrgences cardio
Urgences cardio
 
Htpp des-t hevenot
Htpp des-t hevenotHtpp des-t hevenot
Htpp des-t hevenot
 
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
 
Hémodynamique cardiaque
Hémodynamique cardiaqueHémodynamique cardiaque
Hémodynamique cardiaque
 

Plus de Haifa Ben Abid

Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Haifa Ben Abid
 
Le polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierLe polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierHaifa Ben Abid
 
Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Haifa Ben Abid
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESHaifa Ben Abid
 
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Haifa Ben Abid
 
Intoxication au Paracetamol
Intoxication au ParacetamolIntoxication au Paracetamol
Intoxication au ParacetamolHaifa Ben Abid
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brèveHaifa Ben Abid
 

Plus de Haifa Ben Abid (20)

Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
 
thérapeutique
thérapeutiquethérapeutique
thérapeutique
 
Urgences Aventis
Urgences AventisUrgences Aventis
Urgences Aventis
 
Le polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierLe polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalier
 
Hyponatrémie
HyponatrémieHyponatrémie
Hyponatrémie
 
Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.
 
sca 2010
sca 2010sca 2010
sca 2010
 
remplissage
remplissageremplissage
remplissage
 
Noyades
NoyadesNoyades
Noyades
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
 
sepsis severe
sepsis severesepsis severe
sepsis severe
 
avc 2010
avc 2010avc 2010
avc 2010
 
asthme
asthmeasthme
asthme
 
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
 
Intoxication au Paracetamol
Intoxication au ParacetamolIntoxication au Paracetamol
Intoxication au Paracetamol
 
Intoxiaction au CO
Intoxiaction au COIntoxiaction au CO
Intoxiaction au CO
 
AVC
AVCAVC
AVC
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Choc Anaphylactique
Choc AnaphylactiqueChoc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brève
 

OAP

  • 1. Œdème aigu des poumons GHADDAB ANIS Service Anesthésie Réanimation . CHU Farhat Hached Sousse
  • 2.
  • 3. Alvéole P hydrostatique interstitielle P hydrostatique Capillaire P oncotique capillaire P oncotique interstitielle Equation de Starling : Flux sortant des capillaires vers interstitium Q = P x S x [ (Pc –Pi ) – σ (πc- πi) ]
  • 4.
  • 5. OAP hydrostatique ( cardiogénique ) ↑ Pression hydrostatique capillaire Q = P x S x [ (Pc –Pi ) – (πc- πi) ]
  • 6. OAP lésionnel ( SDRA) Atteinte membrane alveolocapillaire σ = 0 Q = P x S x [ (Pc –Pi ) –σ (πc- πi) ]
  • 8. • Insuffisance ventriculaire gauche ++ • Rétrécissement mitral / Myxoeme OG • Volume plasmatique : Insuffisance rénale anurique
  • 9. Causes d’Insuffisance ventriculaire gauche (augmentation PTD VG )
  • 10. 1) Altération de la fonction systolique : Cardiopathie ischémique ++, myocardiopathie , myocardite
  • 11. 3) Dysfonction diastolique : OAP à fonction systolique conservée (FEVG) > 50 % Troubles de la compliance et/ou de la relaxation →↑ pression OG pour assurer remplissage diastolique du VG • Cardiopathies hypertensives et CMH primitives Facteurs déclenchants : élévation de post charge par HTA mal contrôlée ou AC/FA, surcharge hydro sodée ...
  • 12. Signes de gravité • Etat de choc cardiogénique · Cyanose marquée ou résistante à l'oxygène · Impossibilité de parler · Bradypnée, tirage, silence auscultatoire · Signes cliniques d'hypercapnie · Troubles de la conscience, agitation anxieuse · Spo2< à 85% Paco2 > à 42 mmhg
  • 13. • Radiographie thorax • ECG • GDSA • Echographie cardiaque • BNP ET TROPONINES
  • 14.
  • 15.
  • 17. Dosage du BNP : peptide natriuretique type B OAP hydrostatique 400 pg/ml
  • 18.
  • 19. • Position semi assise • Oxygénothérapie • Diurétiques • Vasodilatateurs • Inotropes positifs si EDC cardiogéniques • Traiter la cause
  • 20. Oxygénation • Objectifs : SPO2 > 95 % ( 90 % si BPCO) • Masque à haute concentration • Ventilation non invasive • Intubation trachéale
  • 21. Ventilation non invasive • Ventilation spontanée + aide inspiratoire + PEEP : VS –AI – PEEP • Ventilation spontanée avec PEEP : CPAP
  • 22. PEEP = 5 mmHg Fi02 > 0,4
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29. Furosémide (Lasilix ®) : 1 mg/kg En l'absence d'amélioration rapide, ces doses peuvent être répétées au bout de 15 minutes L'amélioration symptomatique précède l'apparition de la diurèse ( aux alentours de 20 minutes) Diurétiques de l’anse
  • 30. Vasodilatateurs si PAS > 110 mmHg Dérivés nitrés : VDV et coronaire Trinitrine (Lenitral) : 1 à 3 mg/h Dinitrate d’isosorbide ( Risordan) : 2 à 3 mg puis 1 à 5 mg/heure
  • 31. Inotrope positif : Dobutamine • EDC cardiogénique : PAS < 90 mmHg ou ↓ PAM > 30 mmHg / PAM de base + Signes d’ypoperfusion périphérique • OAP réfractaire aux diurétiques et aux vasodilatateurs • Commencer par 5 µg/kg/min = 25 mg/heure
  • 32.
  • 33. Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA)
  • 34. • Insuffisance respiratoire aiguë • Opacités parenchymateuses alvéolaires bilatérales • PAPO < 18 mmHg • PaO2/FiO2 ≤ 200 Définition
  • 35.
  • 37. 1) Phase Exsudative : Oedème lésionnel inflammatoire : 7 jours • Destruction de la membrane alvéolo-capillaire 2) Phase Proliférative : • Afflux de fibroblastes : prolifération endothéliale et épithéliale • Evolution→ fibrose pulmonaire Ou restitution ad integrum 3) Phase de fibrose : > 15 jours Fibrose interstitielle et alvéolaire Hypoxémie persistante Pronostic vital sombre
  • 39. Pmax - Pplat = pression résistive liée aux résistances à l'écoulement du gaz dans les VAE et la sonde IOT
  • 40. Normal Hétérogénéité des rapports ventilation/perfusion
  • 42. TDM thoracique • Type du SDRA ( diffus ou focal ) • Emphysème interstitiel pulmonaire (pneumatocèles) , pneumothorax et des pneumomédiastins
  • 43.
  • 44. • Intubation trachéale et ventilation mécanique • Monoxyde d’azote • Almitrine
  • 45. Intubation trachéale et ventilation mécanique
  • 46. • Ventilation protectrice : éviter Acute Lung Injury (VILI) • Prévenir le barotraumatisme • Prévenir le volotraumatisme
  • 47. • VT = 6 à 8 ml/kg poids idéal théorique Hypercapnie permissive mais PaCO2 < 65 mmHg ( PH = 7,2) (CI si Traumatisme crânien ) • Pplateau < 30 cmH2O • Mode volume contrôlé • FIO2 = Objectif : 90 % < SaO2 < 96%
  • 48. Pplateau < 30 cmH2O
  • 49.
  • 51. FRp optimale • Fréquence maximale qui ne génère pas de PEP intrinsèque = 14 à 25 cycles /min
  • 52. Réduction de l'espace mort instrumental • Connecter directement la pièce en Y sur l’extrémité proximale de la sonde d’IOT
  • 54. • Ouverture d'alvéoles préalablement collabées • Ré-aération de territoires pulmonaires condensés ++
  • 55. PEEP = 0 PEEP = 10 cmH2O
  • 56. • PEEP ≥ 5 cmH20 • Maintenir PPlateau ≤ 30 cmH2O
  • 57. SDRA Diffus • PEEP > 15 cmH2O permet la réaération du poumon sans entraîner de surdistension notable • Intêret de la courbe Pression-Volume +++
  • 58. Point d’inflexion inférieur : Début de recrutement alvéolaire Point d’inflexion supérieur : fin de recrutement et début de l’hyperinflation alvéolaire (surdistension) Pourrait indiquer la P Plateau à ne pas dépasser
  • 59. SDRA Focal • Risque : surdistension bronchio-alveolaire des zones normalement aérées → Maintenir PEEP < 10 cmH2O
  • 60. Aspirations trachéales en circuit fermé sans déconnexion du ventilateur
  • 62. • Intérêt si HTAP ++ ou hypoxie persistante • Posologie optimale du NOi : 0,5 à 5 ppm (2 ppm en moyenne) • Il est possible d'arrêter brutalement le NOi : pas d’effet rebond • Contres indications : Thrombopénie sévère, saignement
  • 64. • Son utilisation systématique n’est pas recommandée • 2 à 4 μg/kg/min • Contres indications : Défaillance ventriculaire droite, défaillance hépatique

Notes de l'éditeur

  1. C’est donc l’incapacité du VG à se relaxer, à se laisser distendre et à se remplir correctement [3]. La relaxation défaillante et/ou la diminution de la compliance du VG rendent nécessaire l’augmentation de la pression auriculaire gauche afin de remplir correctement le VG pendant la diastole.
  2. la systole auriculaire étant indispensable au bon remplissage du VG chez ces patients.
  3. CHERCHER ACIDOSE LACTIQUE OU SIGNES GRAVITS HYPERCAPNIE
  4. améliorer l&amp;apos;oxygénation (en augmentation les volumes pulmonaires en fin d&amp;apos;expiration par recrutement alvéolaire), réduire le travail respiratoire (en augmentant la compliance pulmonaire) et la charge systolique à l&amp;apos;éjection du ventricule gauche (l&amp;apos;augmentation des pressions intrathoraciques réduisant la charge systolique à l&amp;apos;éjection du ventricule gauche par réduction des pressions transmurales ventriculaires et aortiques (5)), sans toutefois de réduction marquée de la précharge ventriculaire
  5. car ces diurétiques sont classiquement dotés d&amp;apos;une action relaxante sur le système vasculaire veineux
  6. LENITRAL 3 mg 2 ml
  7. Maximum : 20 μg/kg/min Un traitement prolongé (&amp;gt; 48 h) peut aboutir à un phénomène de tolérance du fait d’une down-regulation des récepteurs Β adrénergiques.
  8. L&amp;apos;insufflation d&amp;apos;un même volume chez un patient atteint de SDRA entraîne une augmentation de pression plus importante que chez un sujet sain car la compliance pulmonaire est abaissée dans le SDRA.
  9. Cependant, la pression de crête reflète à la fois la pression alvéolaire (pulmonaire) mais aussi la pression à travers les circuits du ventilateur.
  10. Coexistence de zones pulmonaires comblées d&amp;apos;œdème (postérieures, dorsales) et des zones normalement aérées (antérieures, céphaliques)
  11. SaO2 &amp;gt; 98% Avant toute mobilisation ou manipulation du patient (change, transport, aspiration trachéale, retournement, )