SlideShare une entreprise Scribd logo
Prescription d’un bilan de thrombophilie
ULTRASONS CERVICO-ENCÉPHALIQUE ET NEURO VASCULAIRE ARTÉRIOPATHIE DES MEMBRES INFÉRIEURS LYMPHOLOGIEMALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE MALADIE VEINEUSE CHRONIQUE MICROCIRCULATION
Les Fiches de la Lettre
du Médecin Vasculaire
mars2012
3 ORDONNANCES
• Le bilan
• Attestation de consultation
• Consentement de prélèvement dans un but d'étude génétique et /ou de conservation
dans la banque d'ADN
QUAND ?
Idéalement à distance MTEV et anti coagulation
En pratique possible en phase aigue alors que le patient est traité par HBPM mais pas
de dosage de l’AT. Lors du traitement AVK, mais pas de dosage de la Protéine C et S
Lors de le prescription de ce bilan le traitement et prise d’un anti coagulant, le préciser.
BILAN ENTRE DANS LE CADRE D’UNE RECHERCHE ÉTIOLOGIQUE CHEZ UN PATIENT AYANT
PRÉSENTÉ UN ÉPISODE DOCUMENTÉ DE MTEV
• AT, Protéine C et S
• Mutation Facteur V Leiden
• Mutation Facteur II Leiden (mutation G 20210A du facteur II, gène de la prothrombine)
Anticorps Anti-Phospholipides (APL) :
• TP
• Fibrinogène, TCA
• ACC de type lupique
• Anticorps antibêta 2 glycoprotéine I,
• Anticorps anticardiolipine IGG, IGM
Si APL+, à renouveler 12 semaines après
BILAN ENTRANT DANS LE CADRE D’UNE RECHERCHE FAMILIALE CHEZ UN PATIENT
ASYMPTOMATIQUE POUR LA MTEV
Même bilan mais sans les Anticorps Anti phospholipides, mais ce type de bilan chez des sujet
asymptomatiques est à discuter au cas par cas, les médecins prescripteurs doivent être habilités.
CE QUI PEUT MODIFIER LES RÉSULTATS, CAUSES PRINCIPALES
• AVK : diminution Protéine C et S
• Héparine : diminution AT
• Fondaparinux : on ne sait pas mais la plupart du temps pas de modification
• Grossesse : diminution Protéine S
• Certains cancers peuvent diminuer la Protéine C et la S, de même que l’insuffisance
rénale sévère.
• A noter qu’a priori le Fondaparinux ne modifie pas les résultats.
ATTESTATION DE CONSULTATION
Je soussigné
Dr
Avoir reçu en consultation
ce jour :
Et avoir
• Apporté les informations
selon l’article R 1131-4
• Recueilli le consentement
éclairé
Commentaire : il s’agit
d’expliquer au patient ce
qui motive ce bilan et ses
conséquences
CONSENTEMENT
LMV18 fiche.qxp 5/03/12 23:44 Page 1
Prescription d’un bilan de thrombophilie
ULTRASONS CERVICO-ENCÉPHALIQUE ET NEURO VASCULAIRE ARTÉRIOPATHIE DES MEMBRES INFÉRIEURS LYMPHOLOGIEMALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE MALADIE VEINEUSE CHRONIQUE MICROCIRCULATION
Les Fiches de la Lettre
du Médecin Vasculaire
mars2012
PRESCRIPTION (PATIENT SYMPTOMATIQUE)
Prise de sang pour bilan de thrombophilie :
• NFS, Plaquettes
• AT
• Activité Protéine C et S
• Mutation Facteur V Leiden
• Mutation Facteur II Leiden (mutation G 20210A du facteur II, gène de la prothrombine)
• TCA
• TP
• Fibrinogène
• Lupus anticoagulant circulant
• Anticorps anti bêta2 glycoprotéine I
• Anticorps anti-cardiolipine IGG, IGM
PRESCRIPTION DANS LE CADRE D’UNE ENQUÊTE FAMILIALE
• NFS, Plaquettes
• AT
• Activité Protéine C et S
• Mutation Facteur V Leiden
• Mutation Facteur II (mutation G 20210A du facteur II, gène de la prothrombine)
NE PAS OUBLIER
LA RECHERCHE D’UNE THROMBOPHILIE REPOSE SUR LES RECOMMANDATIONS DU GEHT
(GROUPE ETUDE THROMBOSE HÉMOSTASE) DE 2008.
PRESCRIRE un bilan de thrombophilie c’est simple, mais prendre en charge le patient en cas de bilan
anormal, c’est autre chose. Il faut expliquer au cours d’une consultation (durée moyenne 1 h) avec
le patient et souvent son entourage, les tenants et les aboutissants du résultat, remettre les documents,
notamment la génétique qui est adressée uniquement au médecin prescripteur, une fiche de liaison
Thrombophilie (à montrer pour toute consultation médicale), expliquer les conséquences d’un traitement
anticoagulant, le risque de récidive de MTE , la contraception, la grossesse, les enfants etc.
POUR EN SAVOIR PLUS :
G. Pernod, C. Biron-Andreani, P.-E. Morange, F. Boehlen, J. Constans, F. Couturaud, L. Drouet, B. Jude, T.
Lecompte, G. Le Gal, N. Trillot, D. Wahl, for the French group on haemostasis and thrombosis and the French
Society of vascular medicine. Recommendations on testing for thrombophilia in venous thromboembolic
disease : a French consensus guideline, Journal des Maladies Vasculaires (2009) 34, 156-203
FICHE DE LIAISON DOCUMENT À REMETTRE AU PATIENT INCLUANT :
Nom du patient, Date de Naissance, Nom de son Médecin traitant, type de l’anomalie, symptomatique
ou asymptomatique, TVP et ou EP, avec date, traitement anticoagulant éventuel, est ce que le bilan
familial a été réalisé ?
Dans une 2° partie : Chaque fois que vous êtes en situation de risque veineux : alitement, chirurgie,
CO, grossesse, autre traitement hormonal, montrez ce document au médecin qui vous prend en charge.
DOCUMENT D’INFORMATION DESTINE AU PATIENT
Vous êtes porteurs d’une THROMBOPHILIE. Cette anomalie a été mise en évidence chez vous parce que vous
avez soit présenté une phlébite et/ou une embolie pulmonaire ou parce que vos parents ou vos frères ou
sœurs présentent une thrombophilie.
DIAGNOSTIC : il s’agit d’une anomalie biologiquement identifiable recherchée par test de laboratoire, encore
appelé “thrombophilie biologique”, qui regroupe les anomalies et particularités constitutionnelles (génétiques)
ou acquises de la coagulation qui prédisposent à la phlébite et/ou à l’embolie pulmonaire uniquement.
COMMENT RECHERCHER UNE THROMBOPHILIE ? : Par une prise de sang
QUAND RECHERCHER UNE THROMBOPHILIE ? : En cas de survenue SPONTANEE de phlébite et/ou d’embolie
pulmonaire, sans facteur déclenchant surtout si vous avez moins de 50 ans. Cette recherche peut être
réalisée en phase aigue de la phlébite et/ou de l’embolie pulmonaire, mais aussi à distance de l’épisode et
en dehors de traitement anticoagulant, lequel peut perturber les résultats.
LISTE DES THROMBOPHILIES “GÉNÉTIQUES”, HÉRÉDITAIRES :
• Déficit en antithrombine (AT)
• Déficit en protéine C
• Déficit en protéine S
• Mutation du Facteur V de Leiden, à l’état hétérozygote ou homozygote
• Mutation du Facteur II de Leiden, à l’état hétérozygote ou homozygote
LISTE DES THROMBOPHILIES ACQUISES, NON HÉRÉDITAIRES :
• Syndrome des antiphospholipides ( SAPL)
LES ANOMALIES GÉNÉTIQUES SONT LES PLUS FRÉQUENTES. DANS LA MESURE OÙ IL S’AGIT D’UNE ANOMALIE
GÉNÉTIQUE IL N’Y A AUCUN TRAITEMENT MÉDICAL.
MAIS ALORS À QUOI BON LES RECHERCHER ? : Leur mise en évidence permet de comprendre pourquoi vous avez
présenté une phlébite et/ou une embolie pulmonaire sans raison évidente. De plus leur découverte permettra dans
certaines circonstances dites à risque veineux (intervention chirurgicale, immobilisation, traitement hormonal,
grossesse, voyage en avion) de mettre en place une prévention du risque de la phlébite. Dernier point si vous avez
des enfants il sera important pour eux de rechercher ces anomalies, toujours dans le but de prévenir la phlébite
dans les circonstances décrites précédemment.
Lorsque l’on est porteur d’une thrombophilie, il est nécessaire de disposer d’un document attestant cette anomalie
et de le montrer chaque fois que vous consultez un médecin qui ne vous connait pas, quelque soit sa spécialité.
LMV18fiche.qxp5/03/1223:44Page2

Contenu connexe

Tendances

Icru 50
Icru 50Icru 50
Aapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapy
Aapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapyAapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapy
Aapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapy
karuppusamya
 
beam modifying devises
beam modifying devisesbeam modifying devises
beam modifying devises
saikishore15
 
RADIOTHERAPY CALCULATION
RADIOTHERAPY CALCULATIONRADIOTHERAPY CALCULATION
RADIOTHERAPY CALCULATION
Nik Noor Ashikin Nik Ab Razak
 
Muscle biopsy adrija
Muscle biopsy  adrijaMuscle biopsy  adrija
Muscle biopsy adrija
pathakadrija
 
radiotherapy for keloid
radiotherapy for keloidradiotherapy for keloid
radiotherapy for keloid
Mohammad Ashour
 
Serum Free Light Chains
Serum Free Light ChainsSerum Free Light Chains
Serum Free Light Chains
HOWARD ROBIN
 
Tissue radiosensitivity
Tissue radiosensitivityTissue radiosensitivity
Tissue radiosensitivity
DeepaGautam
 
Srs and srt
Srs and srtSrs and srt
Srs and srt
Purvi Rathod
 
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
 CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio... CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
Elisabeth RUSS
 
Liver sbrt
Liver sbrtLiver sbrt
Low grade gliomas
Low grade gliomasLow grade gliomas
Low grade gliomas
Erion Junior de Andrade
 
Plasma cell disorders
Plasma cell disorders Plasma cell disorders
Plasma cell disorders
DR. JITHIN GEORGE
 
Treatment plannings i kiran
Treatment plannings i   kiranTreatment plannings i   kiran
Treatment plannings i kiran
Kiran Ramakrishna
 
2 d vs 3d planning in pelvic malignancies
2 d vs 3d planning in pelvic malignancies2 d vs 3d planning in pelvic malignancies
2 d vs 3d planning in pelvic malignancies
Abhishek Soni
 
Igrt Perspectives
Igrt PerspectivesIgrt Perspectives
Igrt Perspectives
fondas vakalis
 
Leptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPC
Leptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPCLeptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPC
Leptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPC
Neurology Residency
 
recent advancement in management of Recurrent Glioblastoma
recent advancement in management of Recurrent Glioblastomarecent advancement in management of Recurrent Glioblastoma
recent advancement in management of Recurrent Glioblastoma
khalil ahmed
 
Hsct copy
Hsct   copyHsct   copy
Hsct copy
Nilesh Kucha
 
Basinç sunu
Basinç sunuBasinç sunu
Basinç sunuaytuloge
 

Tendances (20)

Icru 50
Icru 50Icru 50
Icru 50
 
Aapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapy
Aapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapyAapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapy
Aapm tg63 on hip prosthesis consideration during pelvic radiotherapy
 
beam modifying devises
beam modifying devisesbeam modifying devises
beam modifying devises
 
RADIOTHERAPY CALCULATION
RADIOTHERAPY CALCULATIONRADIOTHERAPY CALCULATION
RADIOTHERAPY CALCULATION
 
Muscle biopsy adrija
Muscle biopsy  adrijaMuscle biopsy  adrija
Muscle biopsy adrija
 
radiotherapy for keloid
radiotherapy for keloidradiotherapy for keloid
radiotherapy for keloid
 
Serum Free Light Chains
Serum Free Light ChainsSerum Free Light Chains
Serum Free Light Chains
 
Tissue radiosensitivity
Tissue radiosensitivityTissue radiosensitivity
Tissue radiosensitivity
 
Srs and srt
Srs and srtSrs and srt
Srs and srt
 
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
 CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio... CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
 
Liver sbrt
Liver sbrtLiver sbrt
Liver sbrt
 
Low grade gliomas
Low grade gliomasLow grade gliomas
Low grade gliomas
 
Plasma cell disorders
Plasma cell disorders Plasma cell disorders
Plasma cell disorders
 
Treatment plannings i kiran
Treatment plannings i   kiranTreatment plannings i   kiran
Treatment plannings i kiran
 
2 d vs 3d planning in pelvic malignancies
2 d vs 3d planning in pelvic malignancies2 d vs 3d planning in pelvic malignancies
2 d vs 3d planning in pelvic malignancies
 
Igrt Perspectives
Igrt PerspectivesIgrt Perspectives
Igrt Perspectives
 
Leptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPC
Leptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPCLeptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPC
Leptomeningeal metastases, differential diagnosis. CPC
 
recent advancement in management of Recurrent Glioblastoma
recent advancement in management of Recurrent Glioblastomarecent advancement in management of Recurrent Glioblastoma
recent advancement in management of Recurrent Glioblastoma
 
Hsct copy
Hsct   copyHsct   copy
Hsct copy
 
Basinç sunu
Basinç sunuBasinç sunu
Basinç sunu
 

Similaire à Thrombophilie

Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonairesbelaibzino
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
Mede Space
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Dr A. ILBOUDO
 
les MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUles MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHU
Patou Conrath
 
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire frProphylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire frvtesimplified
 
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
iosrjce
 
Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3sfa_angeiologie
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Ali Jendoubi, MD
 
SYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptx
SYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptxSYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptx
SYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptx
GloriaMupoyi
 
Cour n 23 embolie pulmonaires
Cour n  23 embolie pulmonairesCour n  23 embolie pulmonaires
Cour n 23 embolie pulmonairesRose De Sable
 
Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...
Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...
Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...vtesimplified
 
bnp tropo
bnp tropo bnp tropo
bnp tropo
Patou Conrath
 
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frVte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frvtesimplified
 

Similaire à Thrombophilie (20)

Thrombophilie 2010-12
Thrombophilie 2010-12Thrombophilie 2010-12
Thrombophilie 2010-12
 
2010 12-thrombophilies 1
2010 12-thrombophilies 12010 12-thrombophilies 1
2010 12-thrombophilies 1
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonaires
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
les MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUles MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHU
 
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire frProphylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
 
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
 
Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
Exploration thrombophilie2010 09
Exploration thrombophilie2010 09Exploration thrombophilie2010 09
Exploration thrombophilie2010 09
 
Séance 8
Séance 8Séance 8
Séance 8
 
2010 12-thrombophilies 2
2010 12-thrombophilies 22010 12-thrombophilies 2
2010 12-thrombophilies 2
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
 
SYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptx
SYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptxSYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptx
SYNDROME THORACIQUE AIGU chez l'enfant drépanocytose-1.pptx
 
Cour n 23 embolie pulmonaires
Cour n  23 embolie pulmonairesCour n  23 embolie pulmonaires
Cour n 23 embolie pulmonaires
 
Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...
Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...
Traitement et-prophylaxie-secondaire-de-la-tev-chez-les-patients-en-oncologie...
 
Tv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituelTv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituel
 
bnp tropo
bnp tropo bnp tropo
bnp tropo
 
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frVte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
 

Plus de Patou Conrath

4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses
Patou Conrath
 
Notice bbraun perfusor-spaceversionn
Notice bbraun perfusor-spaceversionnNotice bbraun perfusor-spaceversionn
Notice bbraun perfusor-spaceversionn
Patou Conrath
 
bbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-space
bbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-spacebbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-space
bbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-space
Patou Conrath
 
Bbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifiee
Bbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifieeBbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifiee
Bbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifiee
Patou Conrath
 
Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2
Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2
Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2
Patou Conrath
 
Respi evita xl notice d utilisation_evita_xl_drager
Respi evita xl notice d utilisation_evita_xl_dragerRespi evita xl notice d utilisation_evita_xl_drager
Respi evita xl notice d utilisation_evita_xl_drager
Patou Conrath
 
Respi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateur
Respi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateurRespi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateur
Respi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateur
Patou Conrath
 
Boulot ira et covid
Boulot ira et covidBoulot ira et covid
Boulot ira et covid
Patou Conrath
 
Agilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavpAgilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavp
Patou Conrath
 
Boulot hemostase et covid
Boulot hemostase et covidBoulot hemostase et covid
Boulot hemostase et covid
Patou Conrath
 
Ofcf manuel agiliasp
Ofcf manuel agiliaspOfcf manuel agiliasp
Ofcf manuel agiliasp
Patou Conrath
 
Agilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mc
Agilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mcAgilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mc
Agilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mc
Patou Conrath
 
Agilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavpAgilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavp
Patou Conrath
 
Burncenterventilation
BurncenterventilationBurncenterventilation
Burncenterventilation
Patou Conrath
 
Mes 190701-evita infinity-drager
Mes 190701-evita infinity-dragerMes 190701-evita infinity-drager
Mes 190701-evita infinity-drager
Patou Conrath
 
Mes 190701-evita infinity-drager (1)
Mes 190701-evita infinity-drager (1)Mes 190701-evita infinity-drager (1)
Mes 190701-evita infinity-drager (1)
Patou Conrath
 
Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)
Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)
Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)
Patou Conrath
 
Burncenterventilation
BurncenterventilationBurncenterventilation
Burncenterventilation
Patou Conrath
 
Lit arjo message d'erreur
Lit arjo message d'erreurLit arjo message d'erreur
Lit arjo message d'erreur
Patou Conrath
 
respi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primus
respi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primusrespi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primus
respi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primus
Patou Conrath
 

Plus de Patou Conrath (20)

4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses
 
Notice bbraun perfusor-spaceversionn
Notice bbraun perfusor-spaceversionnNotice bbraun perfusor-spaceversionn
Notice bbraun perfusor-spaceversionn
 
bbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-space
bbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-spacebbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-space
bbraun pompe perfusion Manuel utilisateurinfusomat-space
 
Bbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifiee
Bbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifieeBbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifiee
Bbraun Perfusor space-ficheprogrammationsimplifiee
 
Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2
Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2
Rea respi rea det respi3 2-1 echanges gazeux 2
 
Respi evita xl notice d utilisation_evita_xl_drager
Respi evita xl notice d utilisation_evita_xl_dragerRespi evita xl notice d utilisation_evita_xl_drager
Respi evita xl notice d utilisation_evita_xl_drager
 
Respi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateur
Respi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateurRespi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateur
Respi monnal t60 canada yl180117-mu-monnal-t60-manuel-utilisateur
 
Boulot ira et covid
Boulot ira et covidBoulot ira et covid
Boulot ira et covid
 
Agilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavpAgilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavp
 
Boulot hemostase et covid
Boulot hemostase et covidBoulot hemostase et covid
Boulot hemostase et covid
 
Ofcf manuel agiliasp
Ofcf manuel agiliaspOfcf manuel agiliasp
Ofcf manuel agiliasp
 
Agilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mc
Agilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mcAgilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mc
Agilia ps ereapoussesseringuesagiliaofcf tech-agiliasp_mc
 
Agilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavpAgilia pompefcf manuel agiliavp
Agilia pompefcf manuel agiliavp
 
Burncenterventilation
BurncenterventilationBurncenterventilation
Burncenterventilation
 
Mes 190701-evita infinity-drager
Mes 190701-evita infinity-dragerMes 190701-evita infinity-drager
Mes 190701-evita infinity-drager
 
Mes 190701-evita infinity-drager (1)
Mes 190701-evita infinity-drager (1)Mes 190701-evita infinity-drager (1)
Mes 190701-evita infinity-drager (1)
 
Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)
Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)
Is1.48 vari fit_and_facefit_niv_mask_fr_issue_3_web (1)
 
Burncenterventilation
BurncenterventilationBurncenterventilation
Burncenterventilation
 
Lit arjo message d'erreur
Lit arjo message d'erreurLit arjo message d'erreur
Lit arjo message d'erreur
 
respi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primus
respi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primusrespi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primus
respi d'anesthesie prismus dragger Notice d'utilisation primus
 

Thrombophilie

  • 1. Prescription d’un bilan de thrombophilie ULTRASONS CERVICO-ENCÉPHALIQUE ET NEURO VASCULAIRE ARTÉRIOPATHIE DES MEMBRES INFÉRIEURS LYMPHOLOGIEMALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE MALADIE VEINEUSE CHRONIQUE MICROCIRCULATION Les Fiches de la Lettre du Médecin Vasculaire mars2012 3 ORDONNANCES • Le bilan • Attestation de consultation • Consentement de prélèvement dans un but d'étude génétique et /ou de conservation dans la banque d'ADN QUAND ? Idéalement à distance MTEV et anti coagulation En pratique possible en phase aigue alors que le patient est traité par HBPM mais pas de dosage de l’AT. Lors du traitement AVK, mais pas de dosage de la Protéine C et S Lors de le prescription de ce bilan le traitement et prise d’un anti coagulant, le préciser. BILAN ENTRE DANS LE CADRE D’UNE RECHERCHE ÉTIOLOGIQUE CHEZ UN PATIENT AYANT PRÉSENTÉ UN ÉPISODE DOCUMENTÉ DE MTEV • AT, Protéine C et S • Mutation Facteur V Leiden • Mutation Facteur II Leiden (mutation G 20210A du facteur II, gène de la prothrombine) Anticorps Anti-Phospholipides (APL) : • TP • Fibrinogène, TCA • ACC de type lupique • Anticorps antibêta 2 glycoprotéine I, • Anticorps anticardiolipine IGG, IGM Si APL+, à renouveler 12 semaines après BILAN ENTRANT DANS LE CADRE D’UNE RECHERCHE FAMILIALE CHEZ UN PATIENT ASYMPTOMATIQUE POUR LA MTEV Même bilan mais sans les Anticorps Anti phospholipides, mais ce type de bilan chez des sujet asymptomatiques est à discuter au cas par cas, les médecins prescripteurs doivent être habilités. CE QUI PEUT MODIFIER LES RÉSULTATS, CAUSES PRINCIPALES • AVK : diminution Protéine C et S • Héparine : diminution AT • Fondaparinux : on ne sait pas mais la plupart du temps pas de modification • Grossesse : diminution Protéine S • Certains cancers peuvent diminuer la Protéine C et la S, de même que l’insuffisance rénale sévère. • A noter qu’a priori le Fondaparinux ne modifie pas les résultats. ATTESTATION DE CONSULTATION Je soussigné Dr Avoir reçu en consultation ce jour : Et avoir • Apporté les informations selon l’article R 1131-4 • Recueilli le consentement éclairé Commentaire : il s’agit d’expliquer au patient ce qui motive ce bilan et ses conséquences CONSENTEMENT LMV18 fiche.qxp 5/03/12 23:44 Page 1
  • 2. Prescription d’un bilan de thrombophilie ULTRASONS CERVICO-ENCÉPHALIQUE ET NEURO VASCULAIRE ARTÉRIOPATHIE DES MEMBRES INFÉRIEURS LYMPHOLOGIEMALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE MALADIE VEINEUSE CHRONIQUE MICROCIRCULATION Les Fiches de la Lettre du Médecin Vasculaire mars2012 PRESCRIPTION (PATIENT SYMPTOMATIQUE) Prise de sang pour bilan de thrombophilie : • NFS, Plaquettes • AT • Activité Protéine C et S • Mutation Facteur V Leiden • Mutation Facteur II Leiden (mutation G 20210A du facteur II, gène de la prothrombine) • TCA • TP • Fibrinogène • Lupus anticoagulant circulant • Anticorps anti bêta2 glycoprotéine I • Anticorps anti-cardiolipine IGG, IGM PRESCRIPTION DANS LE CADRE D’UNE ENQUÊTE FAMILIALE • NFS, Plaquettes • AT • Activité Protéine C et S • Mutation Facteur V Leiden • Mutation Facteur II (mutation G 20210A du facteur II, gène de la prothrombine) NE PAS OUBLIER LA RECHERCHE D’UNE THROMBOPHILIE REPOSE SUR LES RECOMMANDATIONS DU GEHT (GROUPE ETUDE THROMBOSE HÉMOSTASE) DE 2008. PRESCRIRE un bilan de thrombophilie c’est simple, mais prendre en charge le patient en cas de bilan anormal, c’est autre chose. Il faut expliquer au cours d’une consultation (durée moyenne 1 h) avec le patient et souvent son entourage, les tenants et les aboutissants du résultat, remettre les documents, notamment la génétique qui est adressée uniquement au médecin prescripteur, une fiche de liaison Thrombophilie (à montrer pour toute consultation médicale), expliquer les conséquences d’un traitement anticoagulant, le risque de récidive de MTE , la contraception, la grossesse, les enfants etc. POUR EN SAVOIR PLUS : G. Pernod, C. Biron-Andreani, P.-E. Morange, F. Boehlen, J. Constans, F. Couturaud, L. Drouet, B. Jude, T. Lecompte, G. Le Gal, N. Trillot, D. Wahl, for the French group on haemostasis and thrombosis and the French Society of vascular medicine. Recommendations on testing for thrombophilia in venous thromboembolic disease : a French consensus guideline, Journal des Maladies Vasculaires (2009) 34, 156-203 FICHE DE LIAISON DOCUMENT À REMETTRE AU PATIENT INCLUANT : Nom du patient, Date de Naissance, Nom de son Médecin traitant, type de l’anomalie, symptomatique ou asymptomatique, TVP et ou EP, avec date, traitement anticoagulant éventuel, est ce que le bilan familial a été réalisé ? Dans une 2° partie : Chaque fois que vous êtes en situation de risque veineux : alitement, chirurgie, CO, grossesse, autre traitement hormonal, montrez ce document au médecin qui vous prend en charge. DOCUMENT D’INFORMATION DESTINE AU PATIENT Vous êtes porteurs d’une THROMBOPHILIE. Cette anomalie a été mise en évidence chez vous parce que vous avez soit présenté une phlébite et/ou une embolie pulmonaire ou parce que vos parents ou vos frères ou sœurs présentent une thrombophilie. DIAGNOSTIC : il s’agit d’une anomalie biologiquement identifiable recherchée par test de laboratoire, encore appelé “thrombophilie biologique”, qui regroupe les anomalies et particularités constitutionnelles (génétiques) ou acquises de la coagulation qui prédisposent à la phlébite et/ou à l’embolie pulmonaire uniquement. COMMENT RECHERCHER UNE THROMBOPHILIE ? : Par une prise de sang QUAND RECHERCHER UNE THROMBOPHILIE ? : En cas de survenue SPONTANEE de phlébite et/ou d’embolie pulmonaire, sans facteur déclenchant surtout si vous avez moins de 50 ans. Cette recherche peut être réalisée en phase aigue de la phlébite et/ou de l’embolie pulmonaire, mais aussi à distance de l’épisode et en dehors de traitement anticoagulant, lequel peut perturber les résultats. LISTE DES THROMBOPHILIES “GÉNÉTIQUES”, HÉRÉDITAIRES : • Déficit en antithrombine (AT) • Déficit en protéine C • Déficit en protéine S • Mutation du Facteur V de Leiden, à l’état hétérozygote ou homozygote • Mutation du Facteur II de Leiden, à l’état hétérozygote ou homozygote LISTE DES THROMBOPHILIES ACQUISES, NON HÉRÉDITAIRES : • Syndrome des antiphospholipides ( SAPL) LES ANOMALIES GÉNÉTIQUES SONT LES PLUS FRÉQUENTES. DANS LA MESURE OÙ IL S’AGIT D’UNE ANOMALIE GÉNÉTIQUE IL N’Y A AUCUN TRAITEMENT MÉDICAL. MAIS ALORS À QUOI BON LES RECHERCHER ? : Leur mise en évidence permet de comprendre pourquoi vous avez présenté une phlébite et/ou une embolie pulmonaire sans raison évidente. De plus leur découverte permettra dans certaines circonstances dites à risque veineux (intervention chirurgicale, immobilisation, traitement hormonal, grossesse, voyage en avion) de mettre en place une prévention du risque de la phlébite. Dernier point si vous avez des enfants il sera important pour eux de rechercher ces anomalies, toujours dans le but de prévenir la phlébite dans les circonstances décrites précédemment. Lorsque l’on est porteur d’une thrombophilie, il est nécessaire de disposer d’un document attestant cette anomalie et de le montrer chaque fois que vous consultez un médecin qui ne vous connait pas, quelque soit sa spécialité. LMV18fiche.qxp5/03/1223:44Page2