e-commerce et sécurié

1 745 vues

Publié le

Exposé sur l'e-commerce et sécurité avec des chiffres et statistiques concernant la France et le Maroc

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 745
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
87
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Brahim
  • B
  • b
  • B
    Placement sur le site
    Commande et confirmation
    Préparer et trier les commandes
    Gestion du stockage
    Les objets sont choisies, emballées et nommées

  • b
  • B
    B2B
    Business to business = commerce électronique entre deux commerçants ou commerce interentreprises ou du commerce entre une entreprise et son fournisseur. Le B2B pur implique qu'il n'y a pas d'intermédiaire. Ces entreprises utilisent surtout l'EDI (Échange de documents informatisés) pour s'échanger des données. Exceptions : Voir les intermédiaires
  • B
    B2C Business to consumers = commerce électronique entre un commerçant et un consommateur. Tous les commerces de détails qui ont un site transactionnel entrent dans cette catégorie. Exemples: CanadianTire, Sears,Wal-Mart, FuturShop... Exception: Les intermédiaires de transactions ne sont pas des B2C.
  • B

    C2B Consumers to business = commerce électronique entre un ou des consommateur(s) et une entreprise (fabricant) Il y a les courtiers-fournisseurs. Ces sites regroupent des commandes d'acheteurs désirant acheter chacun des petites quantités. Provenant des particuliers ou des entreprises , ce regroupement de petites quantités sert à négocier un prix d'achat chez le fabricant.
  • B
    C2C Consumers to consumers = commerce électronique entre un consommateur et un autre consommateur. Le site pur de C2C serait le site du consommateur lui-même qui indique sur son site qu'il désire vendre un ou des produits et services sans en faire le commerce. Ces sites sont rares. Pour aider les transactions entre consommateurs, il existe des sites "Marchés aux puces virtuels" que l'on désigne aussi comme sites de petites annonces classées virtuelles
  • b
  • b
  • b
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • Brahim
    Amazon was started in 1995 as online store for books . But very sooner, they expanded to all other trendy products like DVD,electronics and other ones. Amazon now do have nearly 1 lakh employees .It is said that amazon do have more 250 M unique visits per month

    Alibaba is the global version of Chinese company and it is world’s largest online business-to-business trading platform for small businesses. This same alibaba group owns Tmall andTaobao . It do have nearly 80 million registered users.

    Flipkart is the leading e-commerce company of India found in 2007.

    Walmart is an American owned company

    Snapdeal is on of the biggest ecommerce platforms in India
  • Brah
    Amazon was started in 1995 as online store for books . But very sooner, they expanded to all other trendy products like DVD,electronics and other ones. Amazon now do have nearly 1 lakh employees .It is said that amazon do have more 250 M unique visits per month
  • B

    1990 où des étudiants chinois ont inventé le jour des célibataires en 11/11. chaque année après le 11/11 trouve plus de suiveurs et en 2009 la communauté ali baba a réflechi de commencer à transformer ce jour en jour du shopping en mettant une stratégie de vente qui consiste à faire des promotions exclusifs ce jour là des cadeaux et des points à gangner… etc
  • b
    PayPal est un service de paiement en ligne qui permet de payer des achats, de recevoir des paiements, ou d’envoyer et de recevoir de l’argent
  • b
  • b
  • b
  • b
  • b
  • s
  • s
  • s
    Une galaxie de petits sites - D'après la Fevad, seuls 4700 sites enregistrent en France plus de 5.000 transactions par mois, sur un marché global qui compte donc plus de 117.000 sites marchands. Le marché France repose donc en grande partie sur une myriade de petits e-commerçants dont 43% réalisent ainsi chaque mois moins de 100 transactions. 
  • s
    Le tourisme et les voyages privilégiés - Les achats liés au tourisme et aux voyages sont ceux qui concernent le plus grand nombre d'internautes en France (59%), devant une autre catégorie pourtant très large, les services (52%), qui englobe aussi bien  les développements de photos numériques que la souscription d'abonnements à Internet ou à la téléphonie. D'autres domaines restent eux à développer comme l'achat de pièces auto qui ne concerne encore que 14% d'internautes, mais aussi les jeux et jouets (19%).
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • s
  • S
    On appelle ces sites de deal qui fleurissent un peu partout sur la toile des sites d'achats groupés ou du "social shopping". Chaque jour ils proposent aux internautes, ville par ville, d'acquérir une offre valable pendant 24 heures et à des prix très attractifs (de -30 à -90% par rapport aux prix initial). La transaction n'est validée que si un nombre minimum d'acheteurs défini à l'avance (entre le site et le commerçant porteur de l'offre) a acheté le deal. Vous êtes alors avertie par mail de la confirmation de l'offre et vous êtes débitée à ce moment là. Si le nombre de participants n'est pas atteint, la transaction est annulée. 
  • brahim
  • b
  • b
  • b
  • b
  • b
  • b
  • Said
  • b
  • b
  • b
  • b
  • S & B
  • b
  • e-commerce et sécurié

    1. 1. UNIVERSITE CADI AYYAD FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES E-COMMERCE & SÉCURITÉ RÉALISÉ PAR : • MOUNJI SAID • BELGHMI BRAHIM
    2. 2. PLAN • E-commerce • Historique • Forme juridique • Sécurité en ligne • Sites Leaders • Chiffres et statistiques • Outils de mise en oeuvre • Démonstration • Conclusion 2
    3. 3. E-COMMERCE  On appelle « Commerce électronique » (ou eCommerce) l’utilisation d’un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales La plupart du temps il s’agit de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de eCommerce englobe aussi les mécanismes d’achat par internet 3
    4. 4. E-COMMERCE 4
    5. 5. TYPES DE E-COMMERCE Il y a plusieurs types de e-Commerce Les plus connus sont: 5
    6. 6. BUSINESS TO BUSINESS (B2B) • L'entreprise fait ses transactions en ligne avec une autre entreprise. 6
    7. 7. BUSINESS TO CONSUMER (B2C) • Les transactions en ligne sont faites entre l'entreprise et le consommateur. 7
    8. 8. CONSUMER-TO-BUSINESS (C2B) • La vente en ligne est initiée par un individu ayant pour clientèle les entreprises 8
    9. 9. CONSUMER-TO-CONSUMER (C2C) • Les transactions en ligne sont faites entre individus. 9
    10. 10. HISTORIQUE 10
    11. 11. HISTORIQUE 11
    12. 12. HISTORIQUE 12
    13. 13. FORME JURIDIQUE  Loi 24-96 relative à la poste et aux télécommunications (7 août 1997)  Loi 55-01 modifiant et complétant la loi 24-96 relative à la poste et aux télécommunications (4 novembre 2004) 13
    14. 14. SÉCURITÉ EN LIGNE • Est-ce que les transactions commerciales électroniques sont sécurisées? 14
    15. 15. Schéma des Etapes de la Transaction 1- Commande et paiement par carte de crédit sécurisé par SSL Internet Certifict SSL Autorité de Certification Client Marchand Certi fictS SL Emission du Certificat serveur SSL 4- Acceptation ou Refus de la transaction Centre d ’autorisation 4- Acceptation ou Refus de la transaction 3- Acceptation ou Refus de la transaction Banque du Client Réseau bancaire 2- Demande d ’autorisation 2- Demande d ’autorisation 5-Relevé bancaire et notification de la transaction 5-Relevé bancaire et notification de la transaction Banque du marchand 5- Règlement
    16. 16. SÉCURITÉ EN LIGNE 16 X = Signature électronique Y = cryptographie Z = Certificat électronique Consiste à associer une empreinte infalsifiable au message à envoyer Permet d’authentifier le propriétaire du certificat. Assure la confidentialité des messages transmis.
    17. 17. LES PROTOCOLES DE SÉCURITÉ (SSL) SSL (Secure Socket Layer) : • permet la sécurisation des échanges entre le serveur et ses clients lors de l’établissement d’une session (https correspond à HTTP au-dessus de SSL ) • Développé par Netscape. •Renommé TLS (transport Layer Security) depuis sa version 3.1 17
    18. 18. LES PROTOCOLES DE SÉCURITÉ (SSL) 18 Signature numérique cryptographie Certificat numérique MAC basée sur les fonctions de hachage MD5 ou SHA-1 Algorithmes à chiffrement symétrique : DES, RC2… X.509 Authentification Intégrité Confidentialité
    19. 19. CENTRE MONÉTIQUE INTERBANCAIRE • Le CMI (Centre Monétique Interbancaire) est un rassemblement des banques marocaines qui a été créer pour facilité les transactions interbancaire. 19 www.cmi.co.ma
    20. 20. MAROC TÉLÉCOMMERCE • La société Maroc Telecommerce, premier opérateur de Commerce Electronique au Maroc, a été créée en 2001 à l'initiative des banques marocaines et d'investisseurs dans les TIC. • Filiale à 100% du Centre Monétique Interbancaire (CMI) • Sa mission est de mettre à la disposition des entreprises une infrastructure technologique sécurisée leur permettant de diversifier leurs canaux d’encaissement et de vente aussi bien au Maroc qu'à l'étranger. 20 www.maroctelecommerce.com
    21. 21. SÉCURITÉ EN LIGNE • Le système de sécurisation des paiements électroniques mis en place par Maroc Telecommerce est certifié et reconnu par le Centre Monétique Interbancaire (CMI), par les Banques marocaines ainsi que par les organismes internationaux VISA et MasterCard. 21
    22. 22. Schéma des Etapes de la Transaction 1- Commande et paiement par carte de crédit sécurisé par SSL Internet Autorité de Certification Client Marchand Certi fictS SL Emission du Certificat serveur SSL 4- Acceptation ou Refus de la transaction Centre d ’autorisation 4- Acceptation ou Refus de la transaction 3- Acceptation ou Refus de la transaction Banque du Client Réseau bancaire 2- Demande d ’autorisation 2- Demande d ’autorisation 5-Relevé bancaire et notification de la transaction 5-Relevé bancaire et notification de la transaction Banque du marchand 5- Règlement
    23. 23. SÉCURITÉ EN LIGNE Le paiement en ligne par carte bancaire au Maroc est entièrement sécurisé : Vos données bancaires sont protégées : • Elles sont saisies directement sur la plate-forme sécurisée de Maroc Télécommerce sur un canal chiffré qui rend impossible leur récupération par un tiers malveillant • Elles sont ensuite transmises via un réseau bancaire sécurisé directement à votre banque • Elles ne sont jamais accessibles au Marchand 23
    24. 24. SÉCURITÉ EN LIGNE  Vérifier si la page est sécurisée (utilise HTTPS ).  Mettre fin à la session et fermer votre navigateur Internet à la fin de chaque session placement en ligne ou Banque en direct.  Veiller à la confidentialité de vos mots de passe.  Examiner l'activité de vos comptes en ligne, vos relevés.  Sans intermédiaire, prudence ! 24
    25. 25. CONFIDENTIALITÉ • Les informations personnelles fournies par les usagers sont souvent mal protégées, trafiquées par des EC malhonnêtes ou interceptées par des pirates. • Les usagers en sont très sensibles. • Pour ce faire, des EC utilisent des interactions cryptées et affichent un code de vie privée pour mettre les usagers en confiance (privacy). 25
    26. 26. CONFIDENTIALITÉ • Le milieu du EC est encore peu règlementé. • Les lois et règlements d’un pays ne s’appliquent pas dans les autres pays. • La protection de la vie privée ou des informations personnelles n’est suivie de la même manière dans tous les pays. • La dimension mondiale d’internet et le manque d’uniformisation des décisions rendent difficile la réglementation dans le EC. 26
    27. 27. SITES LEADERS 27
    28. 28. AMAZON.COM • Lancé en 1995 comme une boutique en ligne des livres. • Etendue pour vendre différents types de produits(DVD, électroniques …) • Nombre d’employées : 88,400 • Moyenne des visites uniques par mois : 250 Million 28
    29. 29. ALIBABA.COM • Explosion historique du commerce électronique en Chine • Alibaba, le site chinois de commerce électronique a enregistré 278 millions de commandes pour plus de 9,5 milliards de dollars le 11 novembre, « journée nationale chinoise des célibataires » • De la journée des célibataires à la journée du shopping 29
    30. 30. TYPES DE PAIEMENT Quelques types de paiements électroniques: • Paiement avec la carte de crédit • Paiement avec les cartes bancaires (débit) • Paiement via Paypal et d’autres intermédiaires • Paiement avec les chèques électroniques • Paiement avec l’argent électronique 30
    31. 31. CHIFFRES ET STATISTIQUES 31
    32. 32. CHIFFRES ET STATISTIQUES 32 *Etude faite Par RetailMeNot
    33. 33. CHIFFRES ET STATISTIQUES 33 *Etude faite Par RetailMeNot
    34. 34. CHIFFRES ET STATISTIQUES 34 *Etude faite Par RetailMeNot
    35. 35. FRANCE 35
    36. 36. FRANCE • 51,1 milliards d'euros dépensés en 2013 36
    37. 37. FRANCE • Amazon, champion français 37
    38. 38. FRANCE • Une galaxie de petits sites 38
    39. 39. FRANCE • Le tourisme et les voyages privilégiés 39
    40. 40. FRANCE 40
    41. 41. FRANCE 41
    42. 42. FRANCE 42
    43. 43. MAROC 43
    44. 44. EVOLUTION DU E-COMMERCE AU MAROC : 44
    45. 45. 2001-2007  Création de Maroc Telecommerce  lancement de plusieurs sites marchands proposant le service de paiement par cartes internationales  Certification par le CMI et les Banques Marocaines.  Ouverture du service de paiement aux Cartes Marocaines. 45
    46. 46. 2008-2010  Lancement d’une dizaine de nouveaux Sites marchands marocains.  Lancement des premiers projets de paiement des créances (Factures, Taxes,..)  Ajout de nouveaux moyens de paiement  Lancement Plate-forme de paiement Multi-canal Fatourati Lancement des chantiers Maroc Numeric 2013 46
    47. 47. 2011-2014  Lancement de nouveaux concepts de shopping innovants :  les sites de deals.  ventes privés.  tickets de spectacles  le paiement des frais de scolarité et d’assurances.  Nouveaux moyens et canaux de paiements:  Mobile et Cash dans des points de services 47
    48. 48. MAROC 48
    49. 49. LES SITES DE DEAL • des sites d'achats groupés ou du "social shopping". • une offre valable pendant 24 heures • des prix très attractifs (de -30 à -90% par rapport aux prix initial). • La transaction n'est validée que si un nombre minimum d'acheteurs défini à acheté le deal. • Si le nombre de participants n'est pas atteint, la transaction est annulée. 49
    50. 50. ENQUETE AVERTY.MA • Une enquête a été faite par le site marocain averty.ma expert dans les enquêtes et les sondages d’opinion. • L’enquête a étudié les attitudes face à l'achat en ligne des acheteurs et des non acheteurs, les motivations, les comportements et pratiques des utilisateurs de l’achat en ligne, puis les freins au recours à l'achat en ligne chez les non utilisateurs. 50
    51. 51. MAROC 51
    52. 52. MAROC 52
    53. 53. MAROC 53
    54. 54. MAROC 54
    55. 55. MAROC 55
    56. 56. MAROC 56
    57. 57. MAROC 57
    58. 58. MAROC 58
    59. 59. MAROC 59
    60. 60. MAROC 60
    61. 61. MAROC 61
    62. 62. MAROC 62
    63. 63. MAROC 63
    64. 64. MAROC 64
    65. 65. MAROC 65
    66. 66. MAROC 66
    67. 67. MAROC 67
    68. 68. MAROC 68
    69. 69. OUTILS DE MISE EN OEUVRE 69
    70. 70. DÉMONSTRATION 70
    71. 71. CONCLUSION 71
    72. 72. MERCI DE VOTRE ATTENTION 72

    ×