Courslicenceaudio

1 382 vues

Publié le

Description de l'efficacité publicitaire de la vidéo

Publié dans : Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 382
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
594
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Courslicenceaudio

  1. 1. Innovation et nouveaux métiers du Web. INFLUENCE DU NUMÉRIQUE SUR L’UTILISATION DE L’IMAGE (PRINT) ET DE LA VIDÉO
  2. 2. Mon parcoursUn avant Les médias traditionnelsUn après Le numérique 10/04/2011
  3. 3. UN EXEMPLE, LES OUTILS COLLABORATIFS
  4. 4. AUTRE EXEMPLE, LA MODE DE L’INFOGRAPHIE SOURCE WEBILUS 10/04/2011
  5. 5. ET AUSSI…
  6. 6. Pourquoi le numérique change tout ? (1) Le consommateur  Réseau social  Commerce social  Web 2.0 L’entreprise  Cloud  Management 2.0  Entreprise éclatée : mode projet, méthodes agiles Les nouveaux acteurs  Les moteurs de recherche  La bataille de la télévision interactive  La fin du copy right ?  La fin des agences traditionnelles ?
  7. 7. Pourquoi le numérique change tout ? (2) Les modes de communication  Les tags partout = publicité contextuelle  Le story telling ou le contenu généré par les utilisateurs  Le branding versus la performance  Le SEO et le SEM  L’affiliation, le display, l’e-mailing  Le cross média et le transmédia  LA DELINEARISATION  LE CATCH-UP TV  ET L’IMAGE ?
  8. 8. PROJECTIONS VERS LE FUTUR 10/04/2011
  9. 9. INSERTIONS VERS LE PRESENT 10/04/2011
  10. 10. ETAPE 1FIXE, CORPORATE, PRODUIT
  11. 11. ETAPE 2PERSUASION = BODY LOURDE, IMAGE FACTUELLE
  12. 12. ETAPE 3IMAGE DETOUREE, RETOUCHEE, POST-PRODUCTION A FOND TEXTE DISCRET : BASELINE
  13. 13. ETAPE 4FLAMEPAINTBOXA TOUT VA IMAGE ONIRIQUE IREELLE
  14. 14. ETAPE 5
  15. 15. MERCEDES CLASSE A CHEVAL DE TROIE LE TEMPS LES MODES LES COURANTS
  16. 16. ETAPE 6
  17. 17. L’état du marché UN MARCHE ATOMISE PLUSIEURS CENTAINES DE REGIES PLUSIEURS MILLIERS DE SITES UNE GESTION DES INVENDUS DELICATE UN MARCHE QUI SE CHERCHE (Créativité, rich media) UN MARCHE FONDE SUR LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL (juridique, évolution)
  18. 18. Point sur le ciblage comportemental Cookies : utilisés pour qualifier et marquer de manière dynamique l’internaute lors des phases d’observation (consultation d’articles, call to action, achat en ligne, abandon d’un panier) Actions marketing peuvent être programmées selon la nature des cookies présents dans le navigateur de l’utilisateur ATTENTION : données faiblement nominatives, on ne peut pas identifier l’internaute  MAIS CROISEMENT DE TANT D’INFORMATIONS, EST-CE POSSIBLE ?
  19. 19. 5 types de publicités comportementales enligne Target discovery : analyse des profils ayant réagi favorablement à une publicité  VERIFIER OU REAJUSTER LES CIBLES AUPRES DESQUELLES LES ANNONCEURS SOUHAITENT COMMUNIQUER Lifestage targeting : publicité ciblée en fonction du statut de l’internaute par rapport à la marque (achat, réachat etc…)  IDENTIFICATION DE SEGMENTS Extended reach : publicité destinée à un individu ayant récemment eu un contact avec un site de la régie thématisé  ELARGIR LE POTENTIEL DE DIFFUSION DE SES ANNONCES A D’AUTRES SITES THEMATIQUES DE LA REGIE Retargeting : voir Critéo
  20. 20. DESTRUCTION DE VALEUR
  21. 21. Le Search, Google Adwords, Google Adsense
  22. 22. Temps de cerveau disponibleQUELLE VALEUR ?
  23. 23. MARKETINGTECHNOLOGIQUE
  24. 24. RAPPELS
  25. 25. Le marché du displayQui est il ? LA PUBLICITE GRAPHIQUE (initialement)
  26. 26. Chocapic, la réalité augmentée on-line L’idée de départ : Novembre 2009, sortie d’Arthur et la vengeance de Maltazard » Réalité augmentée on-pack Chocapic : transformer son paquet de céréales en jeu vidéo 3D  Voir la vidéo explicative
  27. 27. Chocapic, la réalité augmentée Transposition du jeu sur le net  Via la souris : l’internaute dirige avec la souris la boule rouge qui passe différentes étapes  Via la Webcam : l’internaute dirige le jeu avec les mouvements de sa tête La campagne  Un partenariat exclusif avec MSN  Home Page du site  Display au CPC pour amener du trafic sur le site
  28. 28. Chocapic, la réalité augmentée La campagne 100 000 interactions avec le jeu + de 30% de participation au jeu dont un tiers via la Webcam Budget 200 000 euros
  29. 29. Novotel, Rich Web et Silverlight L’idée et les objectifs :  Créer un évènement technologique innovant permettant de renforcer l’image de la marque Novotel auprès de sa clientèle CSP+  Mise en place d’un show room Novotel à travers des contenus exclusifs hébergés sur lemonde.fr  Création d’un partenariat avec le Monde autour d’un module de visites virtuelles fondé sur la technologie Microsoft Silverlight  Sponsoring d’une application Iphone : une application du Monde a été brandée aux couleurs de Novotel et elle indiquait où trouver le Novotel le plus proche  Organisation d’un jeu-concours (jeu de piste sur le site et découverte d’indices par les internautes)
  30. 30. Novotel, Rich Web et Silverlight Les résultats  25 000 000 de contacts uniques  Plus de 40 600 visites sur l’espace dédié  1,33 minute par visite et 51 200 clics associés  Plus de 25 000 inscrits au jeu concours  6302 nuitées vendues
  31. 31. Biotherm, marier le display à d’autrescanaux L’idée : Biotherm lance Force, parfum masculin  TV  Créer de la viralité via Facebook  Créer du trafic sur le site de la marque  Développer la base de données via un jeu concours  CALCULEZ SON QUOTIENT DE FORCE ET ENVOYER LA VIDEO A SES AMIS  Visualisation de la campagne TV  Navigation par Webcam sur le site
  32. 32. Yourforce.frLa navigation par la Webcam
  33. 33. Biotherm, marier le display à d’autrescanaux Une très forte campagne Display  Dailymotion,You Tube, Libération, L’équipe, GQ, Allociné, Canal+, Facebook…  +  Application I-Phone, couponning par échantillonnage  PLV interactive
  34. 34. POINT SUR LES FORMATS Voir dans IAB France les formats standards (taille en pixel, poids en kilo octets, emplacement publicitaire) 80% des campagnes réalisées avec une dizaine de formats  La bannière 468x60 pixels est en plein déclin  La mégabanner ou bannière large constitue 20% des créations  Le pavé, la star du moment constitue 20% des créations et est idéal pour diffuser de la vidéo  Le skyscraper 120x600 a une part de marché qui baisse (encore 14% des campagnes)  Le flash transparent (on voit la page en dessous) intrusif (capping à 2 ou 3, recommandations de l’IAB)  L’expand (taille variable, se déplie quand l’internaute passe la souris dessus)  L’habillage : une marque « brande » la home page d’un site  L’intersticiel : message en plein écran entre deux pages d’un même site
  35. 35. Mégabanner
  36. 36. Skyscraper
  37. 37. PAVE
  38. 38. Habillage
  39. 39. Flash transparent
  40. 40. Formats vidéos Pré-roll : avant l’accès au programme Mid-roll : au milieu Post-roll : après le programme
  41. 41. L’IAB distingue :• Le pré-roll qui est une publicité vidéo qui s’affiche avant un programme• Le mid-roll qui est une publicité diffusée lors de la lecture d’un contenu vidéo.Comme en télévision, le début et la fin de l’écran publicitaire sont signalés par un jingle.L’écran de coupure est composé de plusieurs sports et sa durée ne peut excéder deuxminutes.• Le post-roll est une publicité vidéo apparaissant en fin de programme et quipeut excéder 30 secondes.Par ailleurs, les pré-rolls peuvent être des pré-rolls à choix (l’internaute choisit la publicitéqu’il veut visionner) ou interactifs (sous la forme de mini-sites). L’IAB recommande auxannonceurs de veiller au temps de chargement qui peut décourager l’internaute, à lacapacité de la bande passante en cas d’une diffusion en streaming.
  42. 42. LE MARCHE DE LA VIDEOUNE REVOLUTION DES USAGES
  43. 43. L’USAGE DE LA VIDEO, UNE REVOLUTION MARKETING ? GOOGLE DEPASSE PAR YOU TUBE EN TERME DE RECHERCHE YOU TUBE APPARTIENT A GOOGLE
  44. 44. VIDEO AD SERVERS
  45. 45. 10/04/2
  46. 46. 10/04/2
  47. 47. L’utilisation de la vidéoL’exemple d’ALLOCINE
  48. 48. EFFICACITE DESPUBLICITES VIDEO
  49. 49. La publicité L’animation d’un site sponsorisée La publicité sur les plateformes vidéo (catch-up TV)La communication B to B webinaires La publicité Display Slideshares REGIES VIDEOS Livres blancs VIDEO
  50. 50. LA PUBLICITE DISPLAY VIDEO
  51. 51. Display vidéo=monétarisation 10/04/2
  52. 52. LA PUBLICITETV CATCH UP
  53. 53. L’ANIMATION D’UN SITE
  54. 54. Comment l’offre des moteurs de recherche évolue ?YOU TUBE : le fer de lance de Google pour la vidéo sponsorisée Vidéo sponsorisée
  55. 55. 10/04/2
  56. 56. L’offre Trueview de Google Réseau Display de Google
  57. 57. • Cost per view : fixé aux enchères• Les utilisateurs peuvent arrêter la publicité vidéo au bout de 5 secondes• L’annonceur ne paie que si l’utilisateur l’a regardée dans sa totalité• 35 à 55% des internautes ont regardé la publicité dans leur totalité• Publicité opt-in, taux d’engagement supérieur aux publicités vidéos actuelles• 2015 : 50% des campagnes en cost-per view RESEAU DE RECHERCHE RESEAU DISPLAY OPTION : ADSENSE, vidéo
  58. 58. 10/04/2011
  59. 59. 10/04/2
  60. 60. 10/04/2REFERENCEMENT NATURELLiens externesEmbeds
  61. 61. 10/04/2
  62. 62. 10/04/2
  63. 63. 10/04/2
  64. 64. 10/04/2
  65. 65. 10/04/2
  66. 66. 10/04/2
  67. 67. 10/04/2STUMBLEExtension de Mozilla FirefoxAjout de sites, de vidéos par lesutilisateurs3 mots tag, évaluation « j’aime »
  68. 68. 10/04/2
  69. 69. 10/04/2
  70. 70. 10/04/2
  71. 71. 10/04/2
  72. 72. AUTOMATISATION DE LA DIFFUSION 10/04/2
  73. 73. 10/04/2
  74. 74. 10/04/2
  75. 75. 10/04/2
  76. 76. 10/04/2
  77. 77. 10/04/2
  78. 78. 10/04/2
  79. 79. 10/04/2
  80. 80. 10/04/2
  81. 81. 10/04/2
  82. 82. Mais il existe aussi… QQ : le Facebook chinois Et si l’on regarde de plus près : Spécialisation par zones géographiques Assez peu par fonction StudiVZ : collèges et universités allemandes Kohtakte : clone de Facebook pour la Russie Orkut : Brésil Bebo: San Francisco, racheté par AOL puis pas CCP, blog early, blog often Imeem : comme You Tube ou My Space, permet de créer des Play lists, clips vidéos, blogs, accord avec les principales majors, 5 millions de titres disponibles, rémunération par la publicité HI5 : Amérique centrale, détrôné par Facebook
  83. 83. 10/04/2
  84. 84. 10/04/2
  85. 85. VIMEO• Plate-forme communautaire de partage et de visionnage de vidéos créées par les utilisateurs
  86. 86. TENDANCESLA CO-CREATION VIDEO ET VIRALE
  87. 87. POUR CONCLURE, TOUTREPOSE SUR LA VALEUR DUCONTENU

×