Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1

1 725 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 725
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
942
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1

  1. 1. Pratique d’activité physique et condition physique des jeunes<br />Marie-Eve Mathieu<br />Département de kinésiologie, Université de Montréal<br />Centre de recherche, CHU Sainte-Justine<br />
  2. 2. Objectifs<br />Identifier les composantes clés de la pratique d’activité physique et de la condition physique associées à la santé cardiovasculaire.<br />Pouvoir recueillir les informations pertinentes (ex. mesurer la condition physique) dans un contexte clinique.<br />Savoir interpréter, expliquer et utiliser les résultats obtenus pour supporter l’intervention.<br />
  3. 3. Syndrome métabolique chez le jeune…<br />
  4. 4.
  5. 5. Ex. pression artérielle élevée (garçons)sans excès de poids 11%, excès de poids 21% et obésité 31%<br />
  6. 6. 202 jeunes, 13-17 ans<br />J Physiol Biochem. 2009 Sep;65(3):277-89<br />
  7. 7. Entre 6 et 9 ans, <br />Changement de l’épaisseur des plis cutanés indépendamment associé aux changements:<br /><ul><li> Cholestérol total, LDL, PAD et PAS.</li></ul>Changement de la capacité aérobie indépendamment associé aux changements:<br /><ul><li> Cholestérol total, HDL et PAS.</li></ul>J Phys Act Health. 2010 Jan;7(1):37-44;<br />J Physiol Biochem. 2009 Sep;65(3):277-89<br />
  8. 8. Jeunes obèses et pré-pubères<br />Répartition aléatoire<br />Groupe 1: Entraînement (3 mois)<br /><ul><li> 80 min/semaine (3x60) (+ 135 min d’éducation physique)
  9. 9. Supervision (éducateurs physiques)
  10. 10. 30 minutes cardiovasculaire (55-65% VO2 max)
  11. 11. + 20 min renforcement (2-3 séries de 10-15 reps)
  12. 12. + 10 min. flexibilité/relaxation
  13. 13. Pas d’intervention nutritionnelle</li></ul>Groupe 2: aucune intervention (3 mois)<br />Mois 3 à 6: même entraînement pour tous mais 2 fois/sem (groupes 1 et 2)<br />J Am Coll Cardiol. 2009 Dec 15;54(25):2396-406.<br />
  14. 14. J Am Coll Cardiol. 2009 Dec 15;54(25):2396-406.<br />
  15. 15. J Am Coll Cardiol. 2009 Dec 15;54(25):2396-406.<br />
  16. 16. Enfant sportif, adulte en santé?<br />Portrait d’environ 1500 jeunes de 3 à 18 ans et suivi 21 ans plus tard (Finlande)<br />Yang et al. IJO (2009)<br />
  17. 17. L’activité physique quand on n’est pas en âge de voter<br />Agence de Santé Publique du Canada<br />
  18. 18. Être alité 23h30 par jour pendant 5 jours…<br /><ul><li>20 jeunes adultes en santé</li></ul>Hamburg et al. 2008<br />
  19. 19. Être alité 23h30 par jour pendant 5 jours…<br /><ul><li>Poids (- 0.5 kg)
  20. 20. Cholestérol +
  21. 21. LDL (+)
  22. 22. HDL =
  23. 23. Triglycérides +</li></ul>Hamburg et al. 2008<br />
  24. 24. Prévalence du syndrome métabolique (%)<br />Mark et al. , Journal Public Health (2008)<br />http://timesupkidz.com<br />http://www.familysafemedia.com<br />
  25. 25. Assis sur un ballon: 4 kcal/h de plus<br />Eur J Appl Physiol. 2008 Jun;103(3):353-60. <br />
  26. 26. Si 2 garçons de 1,4 m <br />courent 1h à 8 km/h…<br />43 kg<br />360 kcal (+30%)<br />La dépense énergétique serait équivalente si le jeune de 43 kg <br /><ul><li>fait 1h à 6 km/h ou
  27. 27. fait 45 min à 8 hm/h</li></ul>33 kg<br />280 kcal <br />
  28. 28. Perception parentale du statut pondéral de son enfant vs le statut pondéral mesuré<br />ME Mathieu et al. Soumis à Int J Pediatrics (2010)<br />
  29. 29. 2x +<br />=<br />=<br />=<br />2x +<br />=<br />=<br />ME Mathieu et al. Soumis à Int J Pediatrics (2010)<br />
  30. 30. Évaluer la pratique d’activité physique<br />Questions précises<br />Fréquence, durée, intensité et modalité d’AP<br />Activités sédentaires<br />Mesures objectives<br />Podomètre<br />90 minutes = 16 500 pas<br />15 000 pas<br />12 000 (filles) et 15 000 (garçons) pas<br />1 pas = ? (50 cm)<br />Accéléromètre<br />Cardiofréquencemètre<br />GPS<br />Évaluer est un moyen d’intervenir!<br />VanSlujis, J Clin Epidemiol (2006) 59: 404.<br />
  31. 31.
  32. 32.
  33. 33. Évaluation de la capacité aérobie<br />ACSM’s guidelines for exercise testing and prescription, 6th edition<br />Skinner J. Exercise testing and exercise prescription for special cases, 2nd edition<br />
  34. 34. Test navette ou Léger-Boucher<br />6, 8 ou 12 minutes de Cooper<br />Course: 1 km, 2 km, 5 km…<br />Protocole Step test : Jette et al. (1984) <br />marches de 20 cm<br />Voir les normes spécifiques et percentiles/condition physique<br />
  35. 35.
  36. 36. Critères pour déterminer si le test aérobie est maximal:<br />Atteindre ou dépasser la FCmax prédite (220-âge) ou 195 battements/minute<br />Quotient d’échange respiratoire (VCO2/VO2) > 1,0 <br />Plateau de FC ou VO2 malgré une augmentation de l ’intensité d ’effort<br />VO2 (ml d’O2 x kg-1 x min -1<br />
  37. 37. Échelle OMNI de perception de la fatigue<br />
  38. 38. Des METs? Des ml x kg-1 x min-1?<br />11 METs = 11 fois plus d’effort qu’au repos<br />Test sur vélo (watts) = nombre d’ampoules de X watts<br />Tests par palier = côtes<br />Test avec inclinaison = monter X étages<br />Test de marche/course = vitesse des animaux ou distance parcourue<br />Rythme cardiaque au maximum = X fois la valeur de repos<br />Rétroaction<br />RQES (1991) 62:225-231.<br />
  39. 39. 100<br />AP prescrite(résultats pour la santé, <br />la condition physique et <br />le comportement)<br />AP générale(habiletés motrices)<br />Importante relative (%)<br />10 ans<br />Adaptée de Malina (1991) et Janssen (2007)<br />
  40. 40. http://www.canadiansportforlife.ca<br />Med Sci Sports Exerc. 2001 Nov;33(11):1899-904.<br />J Adolesc Health. 2009 Mar;44(3):252-9.<br />
  41. 41. http://www.canadiansportforlife.ca<br />
  42. 42. Le DLTA: Développement à Long Terme de l’Athlète<br />http://www.canadiansportforlife.ca<br />
  43. 43. On doit éviter d’effectuer des entraînements dans des conditions extrêmes de chaleur.<br />La thermolyse sudorale chez les enfants est inférieure à celle des adultes.<br />Une bonne progression doit être observée pour éviter les blessures ostéoarticulaires<br />L’appareil moteur passif de l’enfant s’adapte moins vite que l’appareil moteur actif <br />Jusqu’à 80% du VO2 max, l ’enfant peut bouger sans problème<br />L ’enfant adopte naturellement une stratégie adaptée à ses capacités <br />Ex. utilisation de bases lors de jeux de course<br />Privilégier l’entraînement <br />continu (intensité faible à moyenne)<br />par intervalles brefs (intense, 3 à 5 secondes)<br />Éviter l’entraînement lactique avant la poussée de croissance<br />distances de 600 à 1200 mètres<br />Skinner; Lehmann, 1980<br />
  44. 44. Nous aimons tous gagner, mais combien aiment s’entraîner?Mark Spitz<br />Jeu d’orientation<br />Course par intervalles et pauses = activités de jonglerie<br /> « Biathlon » en équipe: Les deux doivent avoir complété l’épreuve avant de recommencer la course<br />Course de l’âge<br />Course pyramidale; 1,2,3,4,3,2,1 avec une minute de repos entre chaque<br />Course prédiction; Arrêt de la course quand il pense qu’il a complété le temps<br />Course aller-retour: Aller en suivant le prof.; Retour de même durée mais seul<br />Course/vélo 2 par 2:Un cours, l’autre pédale et changement selon la capacité de chacun<br />Triathlon, «Xathlon »… (Temps total compte)<br />
  45. 45. « Les pieds sont les organes de la circulation »Jean-Charles Extrait du recueil de paroles d’élèves de La Foire aux cancres <br />Merci<br />
  46. 46. Causes of sudden cardiac death in competitive athletes <br />The annual incidence ofsudden cardiac death during exercise is 1 per 200 000 to 250000 healthy young people,1 whereas in competitive athletes,sudden cardiac death is very rare, despite the publicity, withonly 20 to 25 sports-related sudden cardiac deaths from cardiac causesannually in the United States.9<br />As with some other risk factors, the overall impact of activity on sudden cardiac death may be small. In the Maastricht Sudden Death study, 67% of the sudden death victims were physically inactive at the time of the event.3<br />Zipes, D. P. et al. Circulation 1998;98:2334-2351<br />Copyright ©1998 American Heart Association<br />

×