SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
Applications
pratiques des AUT
Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut Régional de Médecine du Sport
PLAN
Ø Législation des AUT
Ø Les AUT standards et abrégées
Ø En pratique
LES A.U.T
Ø Permet à un sportif avec une pathologie avérée
d’être autorisé à utiliser des substances normalement
interdites
Ø Gérées par l’Agence Française de Lutte contre le
Dopage (AFLD) en collaboration avec l’Agence
Mondiale Antidopage (AMA)
Ø Pour tous les sportifs pratiquant des compétitions
LES A.U.T
Ø A remplir par le médecin traitant
Ø Site AFLD :www.afld.fr
Ø Envoi du dossier par le sportif à l’AFLD en
recommandé avec AR:
ƒ 229, bvd St Germain 75007 PARIS
ƒ tel: 01 40 62 76 76
ƒ fax: 01 40 62 77 39
A.U.T STANDARD
Ø Médicaments présents sur la liste de produits interdits ou
soumis à restriction
Ø Demande d’AUT complète adressée par le sportif à l’AFLD au
minimum 30 jours avant la compétition par lettre recommandée
avec AR
Ø Chèque de 40 euros
Ø Délai de 30 jours ou l’AFLD notifie sa réponse auprès du sportif
Ø Prend effet à une date antérieure si urgence, pathologie aigue
ou impossibilité de respecter le délai de 30 jours avec portée
rétroactive à la date de la compétition
Ø Commission de 3 médecins experts
A.U.T ABREGEE
Ø Pour beta 2 agonistes
Ø Glucocorticoïdes par voie non systémique (locale)
ƒ infiltration intraarticulaire, périarticulaire, péri tendineuse
ƒ infiltration épidurale
ƒ inhalés
Ø Même procédé que AUT standard pour l'envoi de l’AUT
(possibilité de faxer en plus)
Ø Réputée acquise dès réception du dossier complet (date de l’AR)
Ø Envoi d’une notification de l’AFLD sous 8 jours
Ø Pas de commission d’experts sauf si demande du médecin de
l’AFLD
EN PRATIQUE
INFILTRATIONS LOCALES (GC)
Ø Préparation du dossier complet:
ƒ AUT abrégée (site AFLD)
ƒ Copie des ordonnances, compte rendu radio/tdm, aide par
questionnaire type si besoin
ƒ Envoi du dossier par le sportif en recommandé avec AR par la
sportif à l’AFLD ( +/-fax)
ƒ Copie AUT au patient
Ø Validation de l’AUT:
ƒ Présumée accordée dès réception du dossier complet
ƒ Envoi notification au joueur dans les 10 jours
ƒ Valable pour une durée d’un mois
Ø Joueur pro de Hockey/glace, Discopathie L5S1
persistante , Décision d’une infiltration articulaire
postérieure L5
INFILTRATION INTRAMUSCULAIRE
Ø Remplir une AUT standard ( site AFLD):
ƒ Préparation dossier, ordonnances, copie imagerie
ƒ Cheque 40 euros
ƒ Envoi du dossier complet à l’AFLD par le sportif en recommandé avec AR
ƒ Copie au sportif
Ø Validation de l’AUT:
ƒ Peut jouer à partir de la date de la compétition (portée rétroactive car
mesure d’urgence)
ƒ Notification par lettre recommandée et information à la fédération et AMA
ƒ Valable 1 mois
Ø Footballeur aux atcds de déchirure des ischios jambiers, présence d’une
calcification intramusculaire avec fibrose cicatricielle
Décision d’une infiltration de GC intramusculaire sous échographie
ASTHME
Ø Être certain du diagnostic (hyperréactivité bronchique,
asthme d’effort, asthme allergique…)
Ø Essai autre traitement (anti H1, antileucotrienes type
Singulair), car pas d’AUT nécessaire
Ø Si nécessité de prendre beta 2 agonistes et
GC inhalés:
ƒ faire dossier AUT abrégée
ƒ description détaillée des symptômes
ƒ historique des troubles, bilan allergologique
ƒ aide par le questionnaire de l’AFLD
ƒ résultats EFR +/- test d’effort avec courbe
ASTHME
EFFECTUER DES EFR : indispensable +++
Ø Conditions préalables
Ø Spirométrie de repos
Ø Test de réversibilité bronchique ( si syndrome
obstructif):
ƒ positif si VEMS > 12%
Ø Test d’effort de provocation bronchique (si EFR repos
normale ou test de réversibilité négatif)
ASTHME
Ø Test d’effort de provocation bronchique
ƒ EE sur ergocycle ou tapis roulant
ƒ Durée 6-8 min, intensité à 80 % FC max
ƒ Mesures VEMS pendant la récupération
ƒ Positif quand chute du VEMS>10%
Ø test de terrain si environnement sportif asthmogène
ƒ Positif si chute VEMS>15%
Ø Test à la métacholine (si tests négatifs )
ƒ positif si chute VEMS >20% pour dose cumulée<3100microg
ASTHME EN PRATIQUE
Ø Remplir AUT abrégée
Ø Joindre EFR et différents tests (épreuve d’effort,
test à la métacholine)
Ø Envoi du dossier à l’AFLD en recommandé avec AR ,
gratuit (double au sportif)
Ø Présumée acquise dès réception du dossier
Ø Notification au sportif dans les 10 jours
Ø Renouvellement des examens tous les 2 ans
URGENCE VITALE
Ø Sportif faisant un oedème de Quincke à la suite de la
prise de pénicilline
Ø Traitement approprié dont injection de célestène IM
Ø AUT standard et envoi à l’AFLD en recommandé
avec AR
Ø Chèque 40 euros
Ø Rétroactivité à la date du traitement car mesure
d’urgence
Ø Valable 1 mois
JUSTIFICATIFS THERAPEUTIQUES
Ø Toujours valables
Ø Copie des ordonnances et des examens
complémentaires donnés au sportif
Ø Envoi au médecin de ligue ou de la fédération
Ø Si contrôle +: déclenchement procédure disciplinaire
CONCLUSION
Ø AUT pour les sportifs en compétition
Ø Réévaluation du traitement avant de
lancer une AUT
Ø Les sportifs sont des patients avant
tout à traiter sans excès...

Contenu connexe

En vedette

Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...IRMSHN276
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifIRMSHN276
 
Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauIRMSHN276
 
Dopage sous controle
Dopage sous controleDopage sous controle
Dopage sous controleIRMSHN276
 
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesConflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesIRMSHN276
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesIRMSHN276
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetIRMSHN276
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesIRMSHN276
 
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxDiagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxIRMSHN276
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des autIRMSHN276
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundiIRMSHN276
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculairesIRMSHN276
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeIRMSHN276
 
Addiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueAddiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueIRMSHN276
 
Les syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxLes syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxIRMSHN276
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »IRMSHN276
 
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...IRMSHN276
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfIRMSHN276
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...IRMSHN276
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiquesIRMSHN276
 

En vedette (20)

Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
 
Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveau
 
Dopage sous controle
Dopage sous controleDopage sous controle
Dopage sous controle
 
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesConflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniques
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
 
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxDiagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des aut
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
 
Addiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueAddiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physique
 
Les syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxLes syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciaux
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
 
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
 

Plus de IRMSHN276

Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...IRMSHN276
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...IRMSHN276
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHETIRMSHN276
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUEIRMSHN276
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhDIRMSHN276
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTINIRMSHN276
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLIIRMSHN276
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIREIRMSHN276
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVREIRMSHN276
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaireIRMSHN276
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETIRMSHN276
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMIRMSHN276
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONIRMSHN276
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. MouilhadeIRMSHN276
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratiqueIRMSHN276
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheIRMSHN276
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceIRMSHN276
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsIRMSHN276
 
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité   activité physique sur ordonnancePrevention de l'obesité   activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnanceIRMSHN276
 
Preparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisPreparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisIRMSHN276
 

Plus de IRMSHN276 (20)

Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
 
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité   activité physique sur ordonnancePrevention de l'obesité   activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
 
Preparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisPreparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennis
 

Applications pratiques des AUT

  • 1. Applications pratiques des AUT Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut Régional de Médecine du Sport
  • 2. PLAN Ø Législation des AUT Ø Les AUT standards et abrégées Ø En pratique
  • 3. LES A.U.T Ø Permet à un sportif avec une pathologie avérée d’être autorisé à utiliser des substances normalement interdites Ø Gérées par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) en collaboration avec l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) Ø Pour tous les sportifs pratiquant des compétitions
  • 4. LES A.U.T Ø A remplir par le médecin traitant Ø Site AFLD :www.afld.fr Ø Envoi du dossier par le sportif à l’AFLD en recommandé avec AR: ƒ 229, bvd St Germain 75007 PARIS ƒ tel: 01 40 62 76 76 ƒ fax: 01 40 62 77 39
  • 5. A.U.T STANDARD Ø Médicaments présents sur la liste de produits interdits ou soumis à restriction Ø Demande d’AUT complète adressée par le sportif à l’AFLD au minimum 30 jours avant la compétition par lettre recommandée avec AR Ø Chèque de 40 euros Ø Délai de 30 jours ou l’AFLD notifie sa réponse auprès du sportif Ø Prend effet à une date antérieure si urgence, pathologie aigue ou impossibilité de respecter le délai de 30 jours avec portée rétroactive à la date de la compétition Ø Commission de 3 médecins experts
  • 6. A.U.T ABREGEE Ø Pour beta 2 agonistes Ø Glucocorticoïdes par voie non systémique (locale) ƒ infiltration intraarticulaire, périarticulaire, péri tendineuse ƒ infiltration épidurale ƒ inhalés Ø Même procédé que AUT standard pour l'envoi de l’AUT (possibilité de faxer en plus) Ø Réputée acquise dès réception du dossier complet (date de l’AR) Ø Envoi d’une notification de l’AFLD sous 8 jours Ø Pas de commission d’experts sauf si demande du médecin de l’AFLD
  • 8. INFILTRATIONS LOCALES (GC) Ø Préparation du dossier complet: ƒ AUT abrégée (site AFLD) ƒ Copie des ordonnances, compte rendu radio/tdm, aide par questionnaire type si besoin ƒ Envoi du dossier par le sportif en recommandé avec AR par la sportif à l’AFLD ( +/-fax) ƒ Copie AUT au patient Ø Validation de l’AUT: ƒ Présumée accordée dès réception du dossier complet ƒ Envoi notification au joueur dans les 10 jours ƒ Valable pour une durée d’un mois Ø Joueur pro de Hockey/glace, Discopathie L5S1 persistante , Décision d’une infiltration articulaire postérieure L5
  • 9. INFILTRATION INTRAMUSCULAIRE Ø Remplir une AUT standard ( site AFLD): ƒ Préparation dossier, ordonnances, copie imagerie ƒ Cheque 40 euros ƒ Envoi du dossier complet à l’AFLD par le sportif en recommandé avec AR ƒ Copie au sportif Ø Validation de l’AUT: ƒ Peut jouer à partir de la date de la compétition (portée rétroactive car mesure d’urgence) ƒ Notification par lettre recommandée et information à la fédération et AMA ƒ Valable 1 mois Ø Footballeur aux atcds de déchirure des ischios jambiers, présence d’une calcification intramusculaire avec fibrose cicatricielle Décision d’une infiltration de GC intramusculaire sous échographie
  • 10. ASTHME Ø Être certain du diagnostic (hyperréactivité bronchique, asthme d’effort, asthme allergique…) Ø Essai autre traitement (anti H1, antileucotrienes type Singulair), car pas d’AUT nécessaire Ø Si nécessité de prendre beta 2 agonistes et GC inhalés: ƒ faire dossier AUT abrégée ƒ description détaillée des symptômes ƒ historique des troubles, bilan allergologique ƒ aide par le questionnaire de l’AFLD ƒ résultats EFR +/- test d’effort avec courbe
  • 11. ASTHME EFFECTUER DES EFR : indispensable +++ Ø Conditions préalables Ø Spirométrie de repos Ø Test de réversibilité bronchique ( si syndrome obstructif): ƒ positif si VEMS > 12% Ø Test d’effort de provocation bronchique (si EFR repos normale ou test de réversibilité négatif)
  • 12. ASTHME Ø Test d’effort de provocation bronchique ƒ EE sur ergocycle ou tapis roulant ƒ Durée 6-8 min, intensité à 80 % FC max ƒ Mesures VEMS pendant la récupération ƒ Positif quand chute du VEMS>10% Ø test de terrain si environnement sportif asthmogène ƒ Positif si chute VEMS>15% Ø Test à la métacholine (si tests négatifs ) ƒ positif si chute VEMS >20% pour dose cumulée<3100microg
  • 13. ASTHME EN PRATIQUE Ø Remplir AUT abrégée Ø Joindre EFR et différents tests (épreuve d’effort, test à la métacholine) Ø Envoi du dossier à l’AFLD en recommandé avec AR , gratuit (double au sportif) Ø Présumée acquise dès réception du dossier Ø Notification au sportif dans les 10 jours Ø Renouvellement des examens tous les 2 ans
  • 14. URGENCE VITALE Ø Sportif faisant un oedème de Quincke à la suite de la prise de pénicilline Ø Traitement approprié dont injection de célestène IM Ø AUT standard et envoi à l’AFLD en recommandé avec AR Ø Chèque 40 euros Ø Rétroactivité à la date du traitement car mesure d’urgence Ø Valable 1 mois
  • 15. JUSTIFICATIFS THERAPEUTIQUES Ø Toujours valables Ø Copie des ordonnances et des examens complémentaires donnés au sportif Ø Envoi au médecin de ligue ou de la fédération Ø Si contrôle +: déclenchement procédure disciplinaire
  • 16. CONCLUSION Ø AUT pour les sportifs en compétition Ø Réévaluation du traitement avant de lancer une AUT Ø Les sportifs sont des patients avant tout à traiter sans excès...