SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  29
Télécharger pour lire hors ligne
Syndrome d’Ischémie
Musculaire d’Effort (S.I.M.E.)
ou
Syndrome de loge
1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique
d’effort de jambe
- a. La prédominance masculine est très nette, allant jusqu’à 90%
- b. Il y a autant d’hommes que de femmes concernés
- c. L’âge moyen est de l’ordre de 25 ans
- d. La loge antéro-externe de jambe représente 2/3 des cas
- e. Les enfants de moins de 14 ans ne semblent jamais atteints
2. Les sports en causes dans les syndromes de loge chronique d’effort
- a. Au niveau des jambes : course à pied et marche forcée sont les plus
fréquentes
- b. Au niveau des loges antérieures de l’avant bras, motocyclisme et
planche à voile arrivent en tête
- c. Le cyclisme ne semble jamais provoquer de syndrome de loge
- d. L’endofibrose iliaque primitive du cycliste est une cause de syndrome
de loge
- e. Les sports de combats en raison des chocs sur les tibias sont la
cause principale de syndrome de loge de jambe
3. Le syndrome de loge
- a. peut être chronique et évoluer vers le mode aigu
- b. peut être aigu et évoluer vers le mode chronique
- c. peut être traité médicalement
- d. est bilatéral dans 50 à 60% des cas au niveau des jambes
- e. existe aux cuisses, bras, mains, pieds et même en
paravertébral
4. Quelle que soit la localisation, la physiopathologie est toujours
identique :
- a. L’inadéquation entre la perfusion musculaire et le retour veineux
- b. L’inadaptation entre le contenant (loge) et le contenu (muscle)
- c. L’augmentation de la pression tissulaire intracompartimentale
- d. L’anomalie des valvules veineuses
- e. L’augmentation du gradient de pression entre la pression capillaire
et la pression interstitielle
5. La douleur du syndrome de loge chronique
- a. est souvent bilatérale avec un côté prédominant
- b. est reproductible pour un même type d’effort (durée, intensité)
- c. est diffuse sur la loge concernée, à type de crampe ou de serrement
- d. disparaît en moins de deux minutes à l’arrêt de l’effort comme
toutes douleurs de claudication d’effort
- e. est absente entre les efforts
6. L’examen clinique de repos
- a. est normal dans la plupart des syndromes de loge chronique
- b. peut retrouver une discrète asymétrie des pouls périphériques
- c. retrouve parfois une ou plusieurs hernie(s) musculaire(s)
- d. sa normalité est un des éléments importants du diagnostic
positif et différentiel
- e. retrouve parfois un territoire veineux dilaté
7. L’examen clinique post effort déclenchant retrouve :
- a. une tension douloureuse de la loge concernée à la palpation
- b. l’apparition de varices
- c. parfois des troubles sensitifs
- d. aucune modification des pouls distaux
- e. parfois un steppage
8. Le syndrome de loge aigu
- a. est une urgence chirurgicale
- b. présente une douleur qui ne disparaît pas après l’effort déclenchant
- c. peut être responsable de dégâts neuro-musculaires irréversibles
- d. se traduit par une douleur irréductible d’évolution inéluctable
- e. peut être dramatique en moins de 6 heures après son début
9. Les diagnostics différentiels
- a. sont nombreux
- b. concernent aussi bien la pathologie ostéo-articulaire,
musculo-tendineuse, que vasculaire, neurologique ou générale
- c. doivent rechercher en priorité la périostite, la fracture de fatigue
et l’artère poplité piégée
- d. doivent être évoqués dès que la prise de pression intramusculaire
post effort est négative
- e. n’existent pas
10. Examens complémentaires
- a. seul le doppler artériel et veineux est justifié
- b. en dehors de la prise de pression intracompartimentale, ils ont
peu d’intérêt
- c. l’électromyogramme permet de confirmer le syndrome évoqué
par la prise de pression tissulaire
- d. l’IRM devient l’examen de choix
- e. la biologie (dosage des enzymes musculaires) est indispensable
11. La prise de pression intracompartimentale
- a. est anormalement élevée dès le repos
- b. est inutile en continu
- c. est significative de syndrome de loge si supérieure à 30mmhg
à l’acmé de l’effort et de la douleur
- d. est significative de syndrome de loge si supérieure à 30mmhg
5 mn après l’arrêt de l’effort
- e. la précision au mm de hg près est indispensable
12. Le traitement médical
- a. repose sur le port d’orthèse plantaire
- b. est inefficace
- c. n’est pas curatif, tout au plus symptomatique
- d. est toujours préventif
- e. repose sur un travail excentrique spécifique des loges
concernées
Notions épidémiologiques
Fréquence sous estimée
Prédominance masculine à 90 %
Age moyen de découverte 25 ans
Extrêmes de 15 ans à 50 ans
Ne semble pas exister chez l’enfant
Notions épidémiologiques
Localisation la plus fréquente: 2/3 des cas
loge antéro-externe de jambe
Course à pied et marche forcée sont les
sports les plus fréquemment en cause
60% des cas sont bilatéraux
Moto et planche à voile sont les sports en
cause pour les membres sup
Jamais de cycliste
Notions épidémiologiques
Autres localisations possibles: psoas,
mains, pieds, paravertébraux…
22% de prévalence sur les douleurs d’effort
des jambes
incidence moyenne par centre spécialisé:
1997: 3,5/an
2007: 7/an (6 pour les membres sup)
Physiopathologie:
Cercle vicieux
inadaptation du contenant (loge ) avec le contenu
(muscle)
Augmentation de la pression tissulaire
intracompartimental
Ultrafiltration capillaire, extravasation, oedème
Augmentation du gradient de pression
capillaire/interstitielle
Hypoperfusion musculaire…
Physiopathologie:
Cercle vicieux
Le seuil critique de pression intra-musculaire est de
30 mm Hg
drainage de retour diminue
augmentation du volume musculaire
compression augmente….
Physiopathologie:
Cercle vicieux
PIM
Volume interstitiel
Flux capillaire
Flux veineux
Flux lymphatique
Ischémie
Oedème
Volume
musculaire
Aponévrose rigide
Pas de modification de la pression sur les gros troncs artériels
= persistance des pouls périphériques
Physiopathologie:
Facteurs favorisants
Aponévroses épaisses
Hématomes , cals
Séquelles de contusion
Compression veineuse poplité
Diagnostic repose sur:
terrain prédisposant (overuse)
douleur type (topographie, évolution)
examen clinique normal au repos
La douleur :
stéréotypée (crampe, serrement)
diffuse au niveau de la loge
souvent bilatérale
impose souvent l’arrêt de l’effort
disparaît en 10 à 30 mn
reproductible, aggravation progressive
Examen clinique :
normal
parfois hernies musculaire
sensibilisé par l’effort
parfois troubles sensitifs
parfois steppage
Diagnostics différentiels :
nombreux
ostéo-articulaires, musculo-tendineux,
vasculaires, neurologiques, iatrogènes…
Trois diagnostics différentiels :
Périostite
Fracture de fatigue
Artère poplitée piégée
Examens complémentaires
PIM seule nécessaire
Au début (normale)
Dès la fin de l’effort (souvent > 30 )
5 mn après (reste > 30 mmhg)
Traitement
traitement médical inefficace
non curatif
tout au plus symptomatique
voir préventif
Traitement chirurgical
PIM
Volume interstitiel
Flux capillaire
Flux veineux
Flux lymphatique
Ischémie
Oedème
Volume
musculaire
Aponévrose rigide
Pas de modification de la pression sur les gros troncs artériels
= persistance des pouls périphériques
aponévrotomie
est une urgence chirurgicale
présente une douleur qui ne disparaît pas après l’effort
déclenchant
peut être responsable de dégâts neuro-musculaires
irréversibles
se traduit par une douleur irréductible d’évolution
inéluctable
peut être dramatique en moins de 6 heures après son
début
peut faire suite à un syndrome chronique
Le syndrome de loge aigu

Contenu connexe

Tendances

La traumatologie du joueur de tennis
La traumatologie du joueur de tennisLa traumatologie du joueur de tennis
La traumatologie du joueur de tennisIRMSHN276
 
Les syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxLes syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxIRMSHN276
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIREIRMSHN276
 
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifconduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifYann Gomiero
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLIIRMSHN276
 
Coarctation Aortique
Coarctation AortiqueCoarctation Aortique
Coarctation AortiqueMede Space
 
la maladie veineuse des MI
la maladie veineuse des MIla maladie veineuse des MI
la maladie veineuse des MIsguif
 
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)MD TIEN
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeSandro Zorzi
 
La maladie athéromateuse
La maladie athéromateuseLa maladie athéromateuse
La maladie athéromateuseimma-dr
 
Thème vi pathologie circulatoire
Thème vi pathologie circulatoireThème vi pathologie circulatoire
Thème vi pathologie circulatoirePianissimoSiriusH
 
Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)
Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)
Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)The CRUDEM Foundation
 
Varices francais
Varices francaisVarices francais
Varices francaisJohn Rowen
 
Douleur thoracique paramedicaux
Douleur thoracique paramedicauxDouleur thoracique paramedicaux
Douleur thoracique paramedicauxbilal abboub
 

Tendances (19)

La physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthroseLa physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthrose
 
La traumatologie du joueur de tennis
La traumatologie du joueur de tennisLa traumatologie du joueur de tennis
La traumatologie du joueur de tennis
 
Les syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxLes syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciaux
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
 
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifconduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
 
Coarctation Aortique
Coarctation AortiqueCoarctation Aortique
Coarctation Aortique
 
la maladie veineuse des MI
la maladie veineuse des MIla maladie veineuse des MI
la maladie veineuse des MI
 
Cours 4 - Pathologie vasculaire
Cours 4 - Pathologie vasculaireCours 4 - Pathologie vasculaire
Cours 4 - Pathologie vasculaire
 
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
SYNDROMES DE LA TRAVERSEE CERVICO-THORACO-BRACHIALE (STCTB)
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndrome
 
La maladie athéromateuse
La maladie athéromateuseLa maladie athéromateuse
La maladie athéromateuse
 
Thème vi pathologie circulatoire
Thème vi pathologie circulatoireThème vi pathologie circulatoire
Thème vi pathologie circulatoire
 
Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)
Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)
Neuropathy and Foot Exam - Diabetes Symposia (French)
 
Varices francais
Varices francaisVarices francais
Varices francais
 
AnéVrysme Bf
AnéVrysme BfAnéVrysme Bf
AnéVrysme Bf
 
Douleurs thoraciques-semiologie
Douleurs thoraciques-semiologieDouleurs thoraciques-semiologie
Douleurs thoraciques-semiologie
 
Douleur thoracique paramedicaux
Douleur thoracique paramedicauxDouleur thoracique paramedicaux
Douleur thoracique paramedicaux
 
Ivf
IvfIvf
Ivf
 

En vedette

physio de la douleur
physio de la douleurphysio de la douleur
physio de la douleurimlen gan
 
Douleurs et activité physique
Douleurs et activité physiqueDouleurs et activité physique
Douleurs et activité physiqueIRMSHN276
 
Les étirements - mise au point
Les étirements - mise au pointLes étirements - mise au point
Les étirements - mise au pointIRMSHN276
 
Des stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epoDes stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epoIRMSHN276
 
Applications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUTApplications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUTIRMSHN276
 
Algies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesAlgies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesIRMSHN276
 
Les ondes de choc - retour sur 108 patients traités
Les ondes de choc - retour sur 108 patients traitésLes ondes de choc - retour sur 108 patients traités
Les ondes de choc - retour sur 108 patients traitésIRMSHN276
 
Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires ret...
Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires   ret...Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires   ret...
Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires ret...IRMSHN276
 
Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauIRMSHN276
 
Dopage sous controle
Dopage sous controleDopage sous controle
Dopage sous controleIRMSHN276
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...IRMSHN276
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifIRMSHN276
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesIRMSHN276
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetIRMSHN276
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesIRMSHN276
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundiIRMSHN276
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des autIRMSHN276
 
Addiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueAddiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueIRMSHN276
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »IRMSHN276
 

En vedette (20)

Syndrome des loges
Syndrome des logesSyndrome des loges
Syndrome des loges
 
physio de la douleur
physio de la douleurphysio de la douleur
physio de la douleur
 
Douleurs et activité physique
Douleurs et activité physiqueDouleurs et activité physique
Douleurs et activité physique
 
Les étirements - mise au point
Les étirements - mise au pointLes étirements - mise au point
Les étirements - mise au point
 
Des stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epoDes stages en altitude à l'epo
Des stages en altitude à l'epo
 
Applications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUTApplications pratiques des AUT
Applications pratiques des AUT
 
Algies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennesAlgies peri-pubiennes
Algies peri-pubiennes
 
Les ondes de choc - retour sur 108 patients traités
Les ondes de choc - retour sur 108 patients traitésLes ondes de choc - retour sur 108 patients traités
Les ondes de choc - retour sur 108 patients traités
 
Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires ret...
Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires   ret...Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires   ret...
Les ondes de choc appliquées aux pathologies tendineuses et musculaires ret...
 
Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveau
 
Dopage sous controle
Dopage sous controleDopage sous controle
Dopage sous controle
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
 
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportifApport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
Apport pronostique de l’échographie dans les tendinopathies du sportif
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniques
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des aut
 
Addiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueAddiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physique
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
 

Similaire à Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge

Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdfArthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdfAbdelaliElbouhti
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfDiandraTchadeu
 
Imagerie du Rachis du Rugbyman
Imagerie du Rachis du RugbymanImagerie du Rachis du Rugbyman
Imagerie du Rachis du RugbymanRegenlab
 
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome Marc MICHNOWSKI
 
Les Fractures de Fatigue Chez Le Sportif
Les Fractures de Fatigue Chez Le SportifLes Fractures de Fatigue Chez Le Sportif
Les Fractures de Fatigue Chez Le SportifYann Gomiero
 
Cours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachisCours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachiskillua zoldyck
 
La myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleLa myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleBenjamin NICOT
 
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...VitamineB
 
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...Urgencehsj
 
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSEDr Riyadh Essefi
 
Anémie du sportif Dr Said El Kettani
Anémie du sportif Dr Said El KettaniAnémie du sportif Dr Said El Kettani
Anémie du sportif Dr Said El KettaniSaidELKETTANI2
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursimma-dr
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursimma-dr
 
AIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'icebergAIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'icebergPelouze Guy-André
 
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu sanPrise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu sanAbryda Aity
 

Similaire à Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge (20)

Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdfArthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
 
Imagerie du Rachis du Rugbyman
Imagerie du Rachis du RugbymanImagerie du Rachis du Rugbyman
Imagerie du Rachis du Rugbyman
 
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
physiotherapy for pubic or pelvic syndrome
 
Les Fractures de Fatigue Chez Le Sportif
Les Fractures de Fatigue Chez Le SportifLes Fractures de Fatigue Chez Le Sportif
Les Fractures de Fatigue Chez Le Sportif
 
Cours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachisCours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachis
 
La myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleLa myélopathie cervicale
La myélopathie cervicale
 
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
La chirurgie des tendinopathies d’adducteur - Dr Gilles Reboul - 1ère Journée...
 
Endofibrose jifa 2013
Endofibrose jifa 2013Endofibrose jifa 2013
Endofibrose jifa 2013
 
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
 
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
 
Anémie du sportif Dr Said El Kettani
Anémie du sportif Dr Said El KettaniAnémie du sportif Dr Said El Kettani
Anémie du sportif Dr Said El Kettani
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
 
AIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'icebergAIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'iceberg
 
Qu'est-ce que la sciatalgie / douleur au nerf sciatique?
Qu'est-ce que la sciatalgie / douleur au nerf sciatique?Qu'est-ce que la sciatalgie / douleur au nerf sciatique?
Qu'est-ce que la sciatalgie / douleur au nerf sciatique?
 
Les facteurs de risque de l’arthrose
Les facteurs de risque de l’arthroseLes facteurs de risque de l’arthrose
Les facteurs de risque de l’arthrose
 
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu sanPrise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
 
Epaule 2009 Marc
Epaule 2009 MarcEpaule 2009 Marc
Epaule 2009 Marc
 

Plus de IRMSHN276

Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...IRMSHN276
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...IRMSHN276
 
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...IRMSHN276
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...IRMSHN276
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHETIRMSHN276
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUEIRMSHN276
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhDIRMSHN276
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTINIRMSHN276
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVREIRMSHN276
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaireIRMSHN276
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETIRMSHN276
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMIRMSHN276
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONIRMSHN276
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. MouilhadeIRMSHN276
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfIRMSHN276
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratiqueIRMSHN276
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheIRMSHN276
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiquesIRMSHN276
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceIRMSHN276
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsIRMSHN276
 

Plus de IRMSHN276 (20)

Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
 

Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge

  • 1. Syndrome d’Ischémie Musculaire d’Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge
  • 2. 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d’effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant jusqu’à 90% - b. Il y a autant d’hommes que de femmes concernés - c. L’âge moyen est de l’ordre de 25 ans - d. La loge antéro-externe de jambe représente 2/3 des cas - e. Les enfants de moins de 14 ans ne semblent jamais atteints
  • 3. 2. Les sports en causes dans les syndromes de loge chronique d’effort - a. Au niveau des jambes : course à pied et marche forcée sont les plus fréquentes - b. Au niveau des loges antérieures de l’avant bras, motocyclisme et planche à voile arrivent en tête - c. Le cyclisme ne semble jamais provoquer de syndrome de loge - d. L’endofibrose iliaque primitive du cycliste est une cause de syndrome de loge - e. Les sports de combats en raison des chocs sur les tibias sont la cause principale de syndrome de loge de jambe
  • 4. 3. Le syndrome de loge - a. peut être chronique et évoluer vers le mode aigu - b. peut être aigu et évoluer vers le mode chronique - c. peut être traité médicalement - d. est bilatéral dans 50 à 60% des cas au niveau des jambes - e. existe aux cuisses, bras, mains, pieds et même en paravertébral
  • 5. 4. Quelle que soit la localisation, la physiopathologie est toujours identique : - a. L’inadéquation entre la perfusion musculaire et le retour veineux - b. L’inadaptation entre le contenant (loge) et le contenu (muscle) - c. L’augmentation de la pression tissulaire intracompartimentale - d. L’anomalie des valvules veineuses - e. L’augmentation du gradient de pression entre la pression capillaire et la pression interstitielle
  • 6. 5. La douleur du syndrome de loge chronique - a. est souvent bilatérale avec un côté prédominant - b. est reproductible pour un même type d’effort (durée, intensité) - c. est diffuse sur la loge concernée, à type de crampe ou de serrement - d. disparaît en moins de deux minutes à l’arrêt de l’effort comme toutes douleurs de claudication d’effort - e. est absente entre les efforts
  • 7. 6. L’examen clinique de repos - a. est normal dans la plupart des syndromes de loge chronique - b. peut retrouver une discrète asymétrie des pouls périphériques - c. retrouve parfois une ou plusieurs hernie(s) musculaire(s) - d. sa normalité est un des éléments importants du diagnostic positif et différentiel - e. retrouve parfois un territoire veineux dilaté
  • 8. 7. L’examen clinique post effort déclenchant retrouve : - a. une tension douloureuse de la loge concernée à la palpation - b. l’apparition de varices - c. parfois des troubles sensitifs - d. aucune modification des pouls distaux - e. parfois un steppage
  • 9. 8. Le syndrome de loge aigu - a. est une urgence chirurgicale - b. présente une douleur qui ne disparaît pas après l’effort déclenchant - c. peut être responsable de dégâts neuro-musculaires irréversibles - d. se traduit par une douleur irréductible d’évolution inéluctable - e. peut être dramatique en moins de 6 heures après son début
  • 10. 9. Les diagnostics différentiels - a. sont nombreux - b. concernent aussi bien la pathologie ostéo-articulaire, musculo-tendineuse, que vasculaire, neurologique ou générale - c. doivent rechercher en priorité la périostite, la fracture de fatigue et l’artère poplité piégée - d. doivent être évoqués dès que la prise de pression intramusculaire post effort est négative - e. n’existent pas
  • 11. 10. Examens complémentaires - a. seul le doppler artériel et veineux est justifié - b. en dehors de la prise de pression intracompartimentale, ils ont peu d’intérêt - c. l’électromyogramme permet de confirmer le syndrome évoqué par la prise de pression tissulaire - d. l’IRM devient l’examen de choix - e. la biologie (dosage des enzymes musculaires) est indispensable
  • 12. 11. La prise de pression intracompartimentale - a. est anormalement élevée dès le repos - b. est inutile en continu - c. est significative de syndrome de loge si supérieure à 30mmhg à l’acmé de l’effort et de la douleur - d. est significative de syndrome de loge si supérieure à 30mmhg 5 mn après l’arrêt de l’effort - e. la précision au mm de hg près est indispensable
  • 13. 12. Le traitement médical - a. repose sur le port d’orthèse plantaire - b. est inefficace - c. n’est pas curatif, tout au plus symptomatique - d. est toujours préventif - e. repose sur un travail excentrique spécifique des loges concernées
  • 14. Notions épidémiologiques Fréquence sous estimée Prédominance masculine à 90 % Age moyen de découverte 25 ans Extrêmes de 15 ans à 50 ans Ne semble pas exister chez l’enfant
  • 15. Notions épidémiologiques Localisation la plus fréquente: 2/3 des cas loge antéro-externe de jambe Course à pied et marche forcée sont les sports les plus fréquemment en cause 60% des cas sont bilatéraux Moto et planche à voile sont les sports en cause pour les membres sup Jamais de cycliste
  • 16. Notions épidémiologiques Autres localisations possibles: psoas, mains, pieds, paravertébraux… 22% de prévalence sur les douleurs d’effort des jambes incidence moyenne par centre spécialisé: 1997: 3,5/an 2007: 7/an (6 pour les membres sup)
  • 17. Physiopathologie: Cercle vicieux inadaptation du contenant (loge ) avec le contenu (muscle) Augmentation de la pression tissulaire intracompartimental Ultrafiltration capillaire, extravasation, oedème Augmentation du gradient de pression capillaire/interstitielle Hypoperfusion musculaire…
  • 18. Physiopathologie: Cercle vicieux Le seuil critique de pression intra-musculaire est de 30 mm Hg drainage de retour diminue augmentation du volume musculaire compression augmente….
  • 19. Physiopathologie: Cercle vicieux PIM Volume interstitiel Flux capillaire Flux veineux Flux lymphatique Ischémie Oedème Volume musculaire Aponévrose rigide Pas de modification de la pression sur les gros troncs artériels = persistance des pouls périphériques
  • 20. Physiopathologie: Facteurs favorisants Aponévroses épaisses Hématomes , cals Séquelles de contusion Compression veineuse poplité
  • 21. Diagnostic repose sur: terrain prédisposant (overuse) douleur type (topographie, évolution) examen clinique normal au repos
  • 22. La douleur : stéréotypée (crampe, serrement) diffuse au niveau de la loge souvent bilatérale impose souvent l’arrêt de l’effort disparaît en 10 à 30 mn reproductible, aggravation progressive
  • 23. Examen clinique : normal parfois hernies musculaire sensibilisé par l’effort parfois troubles sensitifs parfois steppage
  • 24. Diagnostics différentiels : nombreux ostéo-articulaires, musculo-tendineux, vasculaires, neurologiques, iatrogènes…
  • 25. Trois diagnostics différentiels : Périostite Fracture de fatigue Artère poplitée piégée
  • 26. Examens complémentaires PIM seule nécessaire Au début (normale) Dès la fin de l’effort (souvent > 30 ) 5 mn après (reste > 30 mmhg)
  • 27. Traitement traitement médical inefficace non curatif tout au plus symptomatique voir préventif
  • 28. Traitement chirurgical PIM Volume interstitiel Flux capillaire Flux veineux Flux lymphatique Ischémie Oedème Volume musculaire Aponévrose rigide Pas de modification de la pression sur les gros troncs artériels = persistance des pouls périphériques aponévrotomie
  • 29. est une urgence chirurgicale présente une douleur qui ne disparaît pas après l’effort déclenchant peut être responsable de dégâts neuro-musculaires irréversibles se traduit par une douleur irréductible d’évolution inéluctable peut être dramatique en moins de 6 heures après son début peut faire suite à un syndrome chronique Le syndrome de loge aigu