Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Cours REP-2300

349 vues

Publié le

Présence dans le cours de Julie Lussier (Université de Montréal)

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Cours REP-2300

  1. 1. Les médias sociaux, les relations publiques et l’information Mario Asselin 4 février 2017 1
  2. 2. Mes intentions de communication... Anticiper sur l’importance et le rayonnement des médias sociaux dans l’univers médiatique québécois Nommer quelques bonnes pratiques pour les professionnels en RP Documenter l’impact de l’arrivée des médias sociaux pour les gens de relations publiques 2
  3. 3. 3
  4. 4. 4
  5. 5. 5
  6. 6. Curation... La curation est la technique utilisée pour sélectionner, filtrer, organiser, commenter et partager des liens de façon manuelle (dans un monde idéal) sur des contenus verticaux. Le content curator (curateur de contenu si je peux oser traduire ainsi) est la personne qui réalise cette curation. Source: http://www.vincentabry.com/curation-curator-nouvelle-tendance-web-2011-10817 6
  7. 7. La pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager du contenu a été baptisée par les Américains curation ou Content Curation, par analogie avec la mission du curator, le commissaire d’exposition chargé de sélectionner des œuvres d’art et de les mettre en valeur pour une exposition. Curation... Source: http://pro.01net.com/editorial/529624/le-guide-de-la-curation-%281%29-les-concepts/ 7
  8. 8. Crédits Photo : Barbara Kinney, former Clinton White House photographe — https://pbs.twimg.com/media/CtOKr_OXEAExpMh.jpg 8
  9. 9. 9
  10. 10. La longue traîne (« Long tail ») L’expression « longue traîne » a été inventée par Chris Anderson en 2006 dans son ouvrage “The Long Tail : « Why the Future of Business Is Selling Less of More ». Il désigne un type particulier d’entreprises dont la majeure partie du chiffre d’affaire provient d’une infinité de petites ventes, comme Amazon (ou même Google avec son système de liens payants). Source: http://www.davidmarbac.com/blog/longue-traine/, visité le 31 octobre 2010 10
  11. 11. Quand chacun peut devenir... producteur de contenu Source: Chris Anderson, http://www.longtail.com/the_long_tail/2005/03/index.html et Wikipédia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle_économie 11
  12. 12. 12
  13. 13. 13
  14. 14. Génération digitales natives ? Je préfère Génération C… Communiquer Collaborer Créer 14
  15. 15. Le blogue de Martha Payne, NeverSeconds Source : http://www.telegraph.co.uk/foodanddrink/healthyeating/9347341/Martha-Payne-decides-to-end-her-school-dinners-blog.html 15
  16. 16. 16
  17. 17. 17
  18. 18. Source : http://www.21siecle.quebec/table-des-matieres-2/les-reseaux-sociaux/ Les réseaux sociaux... 18
  19. 19. Source : https://twitter.com/wetpaintmena/status/585810382905675777 19
  20. 20. Le contenu généré par les utilisateurs... ‣ On ne peut rien escompter d’une communauté composée de membres avec qui on a oublié de tisser des liens ‣ Les artistes se mettent en scène et sont plus autonomes dans leur mise en marché. ‣ Ils collaborent entre eux dans une souplesse qui déborde de l’organisation initiale. ‣ Ils ont une bien meilleure prise sur les situations de résolution de problème. ‣ Leur créativité est débridée, et ils peuvent produire et diffuser. ‣ Les rétroactions et la reconnaissance du milieu sont immédiates. ‣ La communauté est plus riche de réponses que peut en apporter une seule personne. ‣ Une charte d’utilisation (netiquette, politique éditoriale, etc.) est indispensable ‣ L’authenticité doit être valorisée ‣ En général, on n’entretient pas la conversation avec des organisations, mais avec des individus ‣ La transparence, c’est d’appliquer ce qu’on s’est promis d’appliquer ‣ Échanger des points de vue divergents, c’est aussi développer des solidarités à partir de ce qui nous unis plutôt que de se quereller sur ce qui nous divisent ‣ Les relations publiques traditionnelles ne fonctionnent pas bien sur les médias sociaux (contrôle du message, autopromotion en fort %, traitement de faveur aux journalistes, «off the record», etc.) ‣ La communauté est plus riche de réponses que peut en apporter une seule personne ‣ L’écoute active est garante d’une communication bidirectionnelle 20
  21. 21. • La somme des traces que je laisse lors de mes interactions, interventions et publications sur Internet ou grâce à Internet. http://webo-id-numerique.wikispaces.com Identité numérique 21
  22. 22. 22 22
  23. 23. 23 23
  24. 24. Dix moyens pour bâtir une communauté ‣ Affichez l’objectif de la communauté. ‣ Offrez un vrai motif de participation aux membres de la communauté. ‣ L’animateur doit servir l’intérêt de la communauté et non l’inverse. ‣ Donnez aux membres les moyens de réellement devenir des ambassadeurs de la communauté. ‣ Soignez la présentation du profil des membres. ‣ Ayez de quoi occuper les membres de la communauté et sachez valoriser les membres les plus actif. ‣ Feedback : écoutez, écoutez et écoutez les membres de la communauté. ‣ Affichez les règles de fonctionnement de la communauté. ‣ Favorisez les rencontres hors ligne de membres de la communauté. ‣ Croissance : comencez petit, mais voyez grand. Source : Luc Legay, http://ru3.com/luc/tag/reseaux-sociaux/comment-construire-une- communaute-10-conseils-indispensables.html 24
  25. 25. Même fonction... Différentes appellations ! 25
  26. 26. • Rédiger des contenus (billets sur les blogues, commentaires, etc.). • Assurer une présence sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, linkedin, etc.). • Animer certains lieux de la blogosphère en proposant du contenu, en répondant aux questions, en suscitant des échanges entre membres, etc. • Recenser les individus/groupes sur le web pouvant être intéressés par ma communauté, les mettre en valeur et participer à la mise en place d’actions de recrutement de membres en ligne. • Renforcer la cohésion de la communauté (lancer des sujets permettant de susciter le débat ou le partage d'expérience, veiller à la qualité des réponses et des critiques). • Gérer l'historique et l'archivage des informations concernant la communauté sur le web. • Rechercher de nouveaux médias sociaux qui permettraient d'élargir l'audience. • Analyser de façon permanente l'audience. • Collaborer avec le service des communications pour corriger les problématiques et faire le suivi en ligne. • Sensibiliser les membres de la communauté qui sont contributeurs de contenu sur le web à faire attention au référencement, aux mots clés... Description de tâches (type) d’un animateur de communauté 26
  27. 27. Proportion du contenu généré par une communauté d’apprenants 20% : Partager une trouvaille liée à sa ligne éditoriale 15% : Relayer un contenu en provenance d’un membre de la communauté 15% : Intervenir dans les espaces numériques des membres de la communauté 15% : Répondre à une sollicitation ou donner un feedback suite à une mention 15% : Échanger sur un sujet hors de sa ligne éditoriale sans «se tirer une balle dans le pied» 15% : Autopromotion ou message de l’organisation 5% : Modérer des contributions de membres de la communauté Le défi : de «one to many» à «many to many»... 27
  28. 28. Vers le développement de nouveaux modèles d’affaires DE la mise en valeur des contenus éditoriaux et des marchés d’audience VERS la mise à contribution des communautés d’intérêts et des marchés d’individus. Un accueil de qualité aux individus qui acceptent de s’identifier sur une plate-forme. L’aménagement d’un système de gestion des identités, souple et efficace. La reconnaissance du fait que ces individus peuvent contribuer à l’enrichissement des contenus. L’aménagement de modalités de participation exemptes de complication. Le défi : de «one to many» à «many to many»... 28
  29. 29. Source : https://www.facebook.com/agiszaloki/photos/a.394962020517233.108885.262164763796960/940443185969111/?type=1&theater 29
  30. 30. 30
  31. 31. PRÉSENTATION 31

×