SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  22
Télécharger pour lire hors ligne
Le Sud-Ouest : une mosaïque territoriale propice au
développement du pâturage additionnel
1
Carole JOUSSEINS – Institut de l’Elevage
Brebis_Link
Partenaires techniques
Action1
Action2
Action3
Tester ces pratiques afin de favoriser leur
appropriation : mise en place et suivi d’essais
pâturage en vigne, vergers et céréales
Recenser et analyser les pratiques : 50 enquêtes
auprès des éleveurs ovins, cultivateurs et
collectivités
Favoriser les lien au sein du territoire étudié via la diffusion
de supports techniques, d’outils d’aide à la mise en relation
Le pâturage additionnel
Soutiens
Projet CASDAR
2018/2021
Une offre importante de surfaces potentiellement
pâturables par les ovins dans le Sud-Ouest
3
STH exploitations
42%
STH hors
exploitations
14%
Landes
10%
Céréales
21%
Oléagineux
6% Protéagineux
1%
Vergers
1%
Vignobles
5%
Surfaces additionnelles
34%
Sources : AGRESTE : statistique agricole annuelle provisoire 2019;
BDNI 2018, alimentée par les EdE, traitement Institut de l'Elevage
4 M d’ha
3,3 M d’ha
9,5 M d’ha 25 467
Eleveurs Ovins
allaitants
84%
Eleveurs Ovins
laitiers
16%
Reproducteurs
Ovins
allaitants
55%
Reproducteurs
Ovins laitiers
45%
3,1 M
La mosaïque territoriale du Sud-Ouest
offre une ressource intéressante toute l’année
4
Période de pâturage
conseillée
Pâturage possible sous
conditions
Une offre herbagère disponible tout au long de l’année, en combinant les périodes propices au pâturage ovin
des différentes surfaces additionnelles.
Un enherbement naturel majoritaire, appétant et variée mais qualitativement et quantitativement aléatoire.
Adapter les lots de brebis au pâturage :
Vignes: des animaux à faibles besoins, Vergers: tout le troupeau, parcelles inclues dans la rotation, Couverts: des
brebis gestantes ou des agneaux en finition sur un fourrage à forte valeur nutritive l’hiver.
Semer un couvert : souvent à la charge du propriétaire mais le choix du couvert n’est pas fait en fonction des
besoins des brebis dans la majorité des cas.
Source: Enquêtes Brebis_Link 2018
A la recherche d’un partenariat équilibré
5
ENTRETIEN
QUALITE ET
QUANTITE
FOURRAGERE
Des accords tacites entre éleveurs et propriétaires
Accords de pâturage verbaux : pas de contrat
7
enquêtés
2
3
8
enquêtés
1
Arboriculteurs-éleveurs
Partenariat trouvé de
manière informelle
Partenariat trouvé en
passant par la Chambre
d’agriculture
« Pour que ce système fonctionne, il faut rester dans une
logique gagnant-gagnant. Il ne faut pas marchandiser
l’affaire ni en faire un bazar administratif »
« On a cherché à écrire un contrat mais on pas vraiment trouvé la
bonne formule. C’est délicat car au fil des années, il peut être
assimilé à une vente d’herbe et donc à du fermage »
Eleveur sous pruniers, Lot
Eleveur sous noyers, Lot
Source: Enquêtes Brebis_Link 2018
Vergers Vignes
En dehors du cadre des
Associations Foncières Pastorales
Libres (AFPL) ou des mises en
pension : des partenariats
informels, pas toujours équilibrés,
sans échange financier.
7
Clôtures
Travaux
culturaux
Gestion des
déjections
L’équilibre n’est pas toujours facile à trouver…
7
Périodes de
pâturage?
Lots et
nombre de
brebis
Déplacement
du troupeau
Gardiennage
Dégâts sur
les arbres
Échange
financier?
Tassement
du sol
Gestion des
clôtures
Traitement
ENTRETIEN
Abri
Eau
QUALITE ET
QUANTITE
FOURRAGERE
Répartition
des tâches?
Collectifs …recherchent brebis…désespérément
8
Crédit photo: Christophe Hutin
Crédit photo: Département du Lot
Commune
Association foncière
Pastorale Libre
Conseil départemental
• Mais aussi apporter de la vitalité au
territoire
• Animer le territoire
• Évènements festifs, transhumance
locale
• Mission pédagogique
• Améliorer l’autonomie alimentaire
territoriale
• Un besoin général : préserver un cadre de
vie et le paysage
• Eviter le travail d’entretien sur les
espaces communaux
• Maitriser l’embroussaillement pour
limiter les risques d’incendie (AFPL)
• Préserver une mosaïque de milieux
riches en biodiversité (AFPL)
• Entretien des espaces communaux :
• Entreprise d’écopâturage
• Proposer à un éleveur local ses
surfaces pour sécuriser le système
• Maitriser l’embroussaillement pour limiter
les risques d’incendie (AFPL)
• Trouver un éleveur local
• Regroupement de troupeaux éloignés
avec berger salariés
• Installer un éleveur sur l’AFPL
• Se rendre attractif pour l’éleveur – du
moins essayer
• Mise à disposition d’autres surfaces
• Clôtures et aménagements des
parcelles
• Locations de bâtiments ou d’habitation
• Offrir des débouchés pour les produits
• Remplacement / berger salarié
• Animer le dispositif collectif pour
faciliter l’intégration de l’éleveur
Le travail : il faut y penser avant de commencer
pour ne pas le subir, chez soi et chez les autres
9
• Le pâturage additionnel entre tiers: le travail de
négociation en amont
• Se rencontrer, visiter les parcelles
• Définir les périodes de pâturage, de travaux
dans la parcelle
• Définir quels équipements seront mis en place,
modifiés, et par qui, qui les finance – le choix du
type d’équipement va affecter l’astreinte de la
gestion du pâturage additionnel au quotidien
• Préparer la surface à accueillir le troupeau
• Layonnage, débroussaillage, équipements
• Protection des arbres, des systèmes d’irrigation
• Clôtures, abris, abreuvement
• Diminuer le travail d’astreinte sur le troupeau
• Moins de stocks fourragers à réaliser
• Moins de paillage, curage dans la bergerie
• Moins de temps à traiter le troupeau
• Gérer au quotidien la parcelle
• Dans la majorité des cas, le temps d’entretien
du couvert végétal diminue
S A de
l’exploitation de
l’éleveur
S A appartenant à
des tiers proches
de l’exploitation
de l’éleveur
S A appartenant à des
tiers éloignées de
l’exploitation de
l’éleveur
Mise en pension
des animaux
Surfaces
équipées
en clôtures
fixes et
abreuvement
Aucun / peu de travail supplémentaire
par rapport à du pâturage sur SFP
équipée
Travail supplémentaire
pour déplacer les
animaux et assurer la
surveillance Délégation totale
du travail de
gestion du
pâturage
Surfaces
NON équipées
en clôtures
fixes et
abreuvement
Travail supplémentaire pour installer et
déplacer les clôtures par rapport à une
SFP équipée pour le pâturage
Travail supplémentaire
pour déplacer les
animaux, installer et
déplacer les clôtures
mobiles, assurer la
surveillance…
Recours à un
berger salarié
Délégation du travail de gestion du pâturage
Une pratique ressentie comme durable qui apporte de
la satisfaction à ceux qui la mettent en place
10
Social
Entretien
écologique
et / ou
économique
Fourrage
Territoire
Pour définir le pâturage de surfaces additionnelles, éleveurs et
cultivateurs évoquent spontanément les piliers de la durabilité.
Par contre, seuls les propriétaires fonciers évoquent l’amélioration de
l’image du territoire.
On se rend service
mutuellement, c’est un
partage d’expérience, c’est
refaire du lien entre
élevage et culture. C’est
une relation de confiance
(viticulteur 24).
Cela permet au berger
d’alimenter ses brebis pendant
l’hiver, on limite les quantités de
phyto et les broyages, donc des
économies de carburant, moins
de compactage de la terre et un
apport d’azote (céréalier 33)
Il y a sans doute un effet sur
l’innoculum tavelure car les
brebis mangent les pommes
tavelées tombées et
piétinent les feuilles
(arboriculteur 87).
J’économise en
moyenne 7 heures
de tonte par hectare
(Nuciculteur 24)
Source: Enquêtes Brebis_Link 2018
Brebis _Link : connaître, faire savoir et savoir faire
• Se baser sur des agriculteurs qui font, qui expérimentent pour partager les
expériences:
• « Il faut se lancer car c'est toujours rageant de voir perdre de la ressource. Il
faudrait sans doute le réfléchir d'une façon plus collective. »
• « Je leur conseillerai de le faire et je leur ferai part de mon expérience. »
• « Je ne leur dirai pas grand-chose, si ce n'est de chercher des éleveurs près
de chez eux pour venir pâturer leurs surfaces.»
11
LES LIVRABLES
13
GUIDE DE PARTENARIAT
entre éleveurs et cultivateurs
14
GUIDE DE PARTENARIAT
entre éleveurs et cultivateurs
Les clés d’un
partenariat
Équitable et durable
Inter-AGIT + c’est …
Lever les freins au
développement du pâturage
des intercultures par les
ovins et les bovins
Intercultures = couverts végétaux,
repousses de cultures, végétation
spontanée
Dans les fermes et au sein
des territoires
Freins techniques,
sociaux, économiques
& juridiques
Sol
Culture
Animal
Parcelle
Ferme
Territoire
Technicien
Eleveur
Céréalier
En amont du projet – mars à
septembre 2021 : Ewen
Tumoine, stagiaire 6 mois,
encadré par la CRANA, l’UMT
Pasto et l’INRAE
Action 1 – Identifier et caractériser les
systèmes à expertiser
Action 2 – Tester, analyser, ré ajuster et
proposer des modèles agricoles
économiquement et socialement durables
Action 3 – Adapter les structures et les territoires
pour plus de mixité
Action 4 – Pour s’inscrire durablement dans les territoires : impliquer les
acteurs, sensibiliser et outiller les prescripteurs, convaincre les céréaliers et
faciliter l’accueil des éleveurs
Action 5 – Coordination générale du projet
Resp. Laura Dupuy (CDA24)
& Carole Jousseins (IDELE)
Resp. Sébastien Minette (CRANA)
& Richard Raynaud (CDA24)
Resp. Camille Ducourtieux (CDA24)
& Carole Jousseins (IDELE)
Resp. Solène Pissonnier (APT)
& Sonia Ramonteu (ACTA)
Resp. Laura Dupuy (CDA24)
& Pascal Rousseau (Océalia)
Inter AGIT + : les ACTIONS
Inter AGIT + : Retour sur le stage d’Ewen Tumoine
Questionnaire internet
Entretiens semis directifs
La gestion du couvert
La gestion des animaux
Le partenariat entre exploitants
Diffusion
Groupes facebook, réseaux des partenaires
du projet
Résultats
56 réponses web et 15 entretiens
3
8
3
1
12
20
1
14
1
Quels types d’animaux sont concernés ?
Inter AGIT + : Résultats du stage d’Ewen Tumoine
orientation fourragère orientation agronomique
ÉLEVEURS CÉRÉALIERS / POLYCULTEURS-ÉLEVEURS
1 fois sur 2, choisit seul
la composition
3 fois sur 10, demande
son avis à l’éleveur
Dates de semis et composition des couverts
• Semis : du 1er juillet au 15 août, après des cultures d’automne.
• Dans 9 cas sur 10 : au moins 2 espèces.
Arbitrage entre fonction fourragère et agronomique
Où les éleveurs font-ils pâturer les
intercultures à leurs animaux?
LEGUMINEUSES
41 %
35 %
32 %
31 %
Avoine rude/brésilienne
RGI
Sorgho fourrager
Avoine d’hiver
50 %
39 %
32 %
Colza fourrager
Radis structurator
Moutarde
GRAMINEES
CRUCIFERES
AUTRES
Vesce commune
Trèfle d’Alexandrie
Trèfle incarnat
Féverole
56 %
49 %
39 %
32 %
Tournesol
Sarrazin
Phacélie 37 %
34 %
23 %
**Fréquences à laquelle les différentes espèces ont été citées
**
**
**
**
Etonnant : Les éleveurs trouvent que les couverts sont de meilleure qualité chez les céréaliers…mais sans aucune mesure objective!
Inter AGIT + : Résultats du stage d’Ewen Tumoine
• 3 fois sur 4 : alimentation des
animaux > conduite agronomique
• pâturage entre fin d’été et
automne.
D’UN ÉLEVEUR D’UN CÉRÉALIER / POLYCULTEUR-ÉLEVEUR
Critères de décision pour faire entrer le troupeau dans la parcelle
• 1 fois sur 3 : conduite agronomique
> alimentation des animaux
• Pâturage en automne/hiver***
***conditions de portances peu problématiques
car ce sont souvent des ovins.
51 % des couverts ne
sont pas fertilisés
1 couvert sur 2 n’a pas
besoin d’un destruction
supplémentaire après le
pâturage
Conduite du couvert
70% de clôtures
électriques mobiles
Focus technique
30% de filets
L’éleveur est toujours
responsable de la gestion du
troupeau, même chez les
céréaliers
Gestion du pâturage
Abris Points d’eau
9 fois sur 10
4 fois sur 10
2 fois sur 10
CHEZ LES ÉLEVEURS
8 fois sur 10
Abris Points d’eau
Attention à garantir l’accès à l’eau et à un abri
CHEZ LES CÉRÉALIERS / POLYCULTEURS-ÉLEVEURS
L’accès à l’eau et à un abri est
obligatoire pour le bien être des
animaux !
Inter AGIT + : Résultats du stage d’Ewen Tumoine
Pas d’échange
Agneau, fumier, entraide,
argent en contrepartie du
pâturage de l’interculture
Pas de partenariat formalisé
Formalisation orale
Convention de
mise à disposition
9 % 50 %
41 %
40 % 60 %
Des partenariats majoritairement informels et souvent gratuits
Elevage Interculture
à pâturer
5kms 10 kms 15kms
1 éleveur sur 2
8 éleveurs sur 10
80% du pâturage d’inter-cultures dans un rayon de 15 km
A votre disposition pour répondre à des questions
22

Contenu connexe

Similaire à UMTPasto2022 Atelier Integration Culture Elevage

Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015severinlavoyer
 
Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...
Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...
Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine
 
GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...
GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...
GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...Institut de l'Elevage - Idele
 
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvresCapherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvresInstitut de l'Elevage - Idele
 
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...FAO
 
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...Institut de l'Elevage - Idele
 
Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...
Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...
Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...Institut de l'Elevage - Idele
 
Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...
Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...
Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...Institut de l'Elevage - Idele
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Ministère de l'Environnement
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat social
LUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat socialLUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat social
LUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat socialLUXEMBOURG CREATIVE
 
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...Institut de l'Elevage - Idele
 
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...Global Water Initiative - West Africa
 
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentableProduire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentableInstitut de l'Elevage - Idele
 
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à UMTPasto2022 Atelier Integration Culture Elevage (20)

Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015
 
Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...
Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...
Le foncier, outil et levier pour l'installation en agriculture en Nouvelle-Aq...
 
GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...
GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...
GAOv2021 : Brebis_link - Pâturage des surfaces additionnelles. triplé gagnant...
 
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvresCapherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
 
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
 
Sommet2018 biothemas reine mathilde
Sommet2018 biothemas reine mathildeSommet2018 biothemas reine mathilde
Sommet2018 biothemas reine mathilde
 
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
 
Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...
Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...
Am travovin Entre faire et faire faire, quelle stratégie d'organisation du tr...
 
Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...
Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...
Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lau...
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
 
Atelier travail umt pasto 30 janv 2020
Atelier travail umt pasto 30 janv 2020Atelier travail umt pasto 30 janv 2020
Atelier travail umt pasto 30 janv 2020
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat social
LUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat socialLUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat social
LUXEMBOURG CREATIVE 2015-09-17 : agriculture et entrepreneuriat social
 
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
 
PATURALE webinaire décembre 22.pdf
PATURALE webinaire décembre 22.pdfPATURALE webinaire décembre 22.pdf
PATURALE webinaire décembre 22.pdf
 
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergersJto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
 
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
 
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
 
Des échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bio
Des échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bioDes échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bio
Des échanges pour cultiver l'autonomie des fermes bio
 
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentableProduire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
Produire autrement pour un élevage ovin durable et rentable
 
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
 

UMTPasto2022 Atelier Integration Culture Elevage

  • 1. Le Sud-Ouest : une mosaïque territoriale propice au développement du pâturage additionnel 1 Carole JOUSSEINS – Institut de l’Elevage
  • 2. Brebis_Link Partenaires techniques Action1 Action2 Action3 Tester ces pratiques afin de favoriser leur appropriation : mise en place et suivi d’essais pâturage en vigne, vergers et céréales Recenser et analyser les pratiques : 50 enquêtes auprès des éleveurs ovins, cultivateurs et collectivités Favoriser les lien au sein du territoire étudié via la diffusion de supports techniques, d’outils d’aide à la mise en relation Le pâturage additionnel Soutiens Projet CASDAR 2018/2021
  • 3. Une offre importante de surfaces potentiellement pâturables par les ovins dans le Sud-Ouest 3 STH exploitations 42% STH hors exploitations 14% Landes 10% Céréales 21% Oléagineux 6% Protéagineux 1% Vergers 1% Vignobles 5% Surfaces additionnelles 34% Sources : AGRESTE : statistique agricole annuelle provisoire 2019; BDNI 2018, alimentée par les EdE, traitement Institut de l'Elevage 4 M d’ha 3,3 M d’ha 9,5 M d’ha 25 467 Eleveurs Ovins allaitants 84% Eleveurs Ovins laitiers 16% Reproducteurs Ovins allaitants 55% Reproducteurs Ovins laitiers 45% 3,1 M
  • 4. La mosaïque territoriale du Sud-Ouest offre une ressource intéressante toute l’année 4 Période de pâturage conseillée Pâturage possible sous conditions Une offre herbagère disponible tout au long de l’année, en combinant les périodes propices au pâturage ovin des différentes surfaces additionnelles. Un enherbement naturel majoritaire, appétant et variée mais qualitativement et quantitativement aléatoire. Adapter les lots de brebis au pâturage : Vignes: des animaux à faibles besoins, Vergers: tout le troupeau, parcelles inclues dans la rotation, Couverts: des brebis gestantes ou des agneaux en finition sur un fourrage à forte valeur nutritive l’hiver. Semer un couvert : souvent à la charge du propriétaire mais le choix du couvert n’est pas fait en fonction des besoins des brebis dans la majorité des cas. Source: Enquêtes Brebis_Link 2018
  • 5. A la recherche d’un partenariat équilibré 5 ENTRETIEN QUALITE ET QUANTITE FOURRAGERE
  • 6. Des accords tacites entre éleveurs et propriétaires Accords de pâturage verbaux : pas de contrat 7 enquêtés 2 3 8 enquêtés 1 Arboriculteurs-éleveurs Partenariat trouvé de manière informelle Partenariat trouvé en passant par la Chambre d’agriculture « Pour que ce système fonctionne, il faut rester dans une logique gagnant-gagnant. Il ne faut pas marchandiser l’affaire ni en faire un bazar administratif » « On a cherché à écrire un contrat mais on pas vraiment trouvé la bonne formule. C’est délicat car au fil des années, il peut être assimilé à une vente d’herbe et donc à du fermage » Eleveur sous pruniers, Lot Eleveur sous noyers, Lot Source: Enquêtes Brebis_Link 2018 Vergers Vignes En dehors du cadre des Associations Foncières Pastorales Libres (AFPL) ou des mises en pension : des partenariats informels, pas toujours équilibrés, sans échange financier. 7
  • 7. Clôtures Travaux culturaux Gestion des déjections L’équilibre n’est pas toujours facile à trouver… 7 Périodes de pâturage? Lots et nombre de brebis Déplacement du troupeau Gardiennage Dégâts sur les arbres Échange financier? Tassement du sol Gestion des clôtures Traitement ENTRETIEN Abri Eau QUALITE ET QUANTITE FOURRAGERE Répartition des tâches?
  • 8. Collectifs …recherchent brebis…désespérément 8 Crédit photo: Christophe Hutin Crédit photo: Département du Lot Commune Association foncière Pastorale Libre Conseil départemental • Mais aussi apporter de la vitalité au territoire • Animer le territoire • Évènements festifs, transhumance locale • Mission pédagogique • Améliorer l’autonomie alimentaire territoriale • Un besoin général : préserver un cadre de vie et le paysage • Eviter le travail d’entretien sur les espaces communaux • Maitriser l’embroussaillement pour limiter les risques d’incendie (AFPL) • Préserver une mosaïque de milieux riches en biodiversité (AFPL) • Entretien des espaces communaux : • Entreprise d’écopâturage • Proposer à un éleveur local ses surfaces pour sécuriser le système • Maitriser l’embroussaillement pour limiter les risques d’incendie (AFPL) • Trouver un éleveur local • Regroupement de troupeaux éloignés avec berger salariés • Installer un éleveur sur l’AFPL • Se rendre attractif pour l’éleveur – du moins essayer • Mise à disposition d’autres surfaces • Clôtures et aménagements des parcelles • Locations de bâtiments ou d’habitation • Offrir des débouchés pour les produits • Remplacement / berger salarié • Animer le dispositif collectif pour faciliter l’intégration de l’éleveur
  • 9. Le travail : il faut y penser avant de commencer pour ne pas le subir, chez soi et chez les autres 9 • Le pâturage additionnel entre tiers: le travail de négociation en amont • Se rencontrer, visiter les parcelles • Définir les périodes de pâturage, de travaux dans la parcelle • Définir quels équipements seront mis en place, modifiés, et par qui, qui les finance – le choix du type d’équipement va affecter l’astreinte de la gestion du pâturage additionnel au quotidien • Préparer la surface à accueillir le troupeau • Layonnage, débroussaillage, équipements • Protection des arbres, des systèmes d’irrigation • Clôtures, abris, abreuvement • Diminuer le travail d’astreinte sur le troupeau • Moins de stocks fourragers à réaliser • Moins de paillage, curage dans la bergerie • Moins de temps à traiter le troupeau • Gérer au quotidien la parcelle • Dans la majorité des cas, le temps d’entretien du couvert végétal diminue S A de l’exploitation de l’éleveur S A appartenant à des tiers proches de l’exploitation de l’éleveur S A appartenant à des tiers éloignées de l’exploitation de l’éleveur Mise en pension des animaux Surfaces équipées en clôtures fixes et abreuvement Aucun / peu de travail supplémentaire par rapport à du pâturage sur SFP équipée Travail supplémentaire pour déplacer les animaux et assurer la surveillance Délégation totale du travail de gestion du pâturage Surfaces NON équipées en clôtures fixes et abreuvement Travail supplémentaire pour installer et déplacer les clôtures par rapport à une SFP équipée pour le pâturage Travail supplémentaire pour déplacer les animaux, installer et déplacer les clôtures mobiles, assurer la surveillance… Recours à un berger salarié Délégation du travail de gestion du pâturage
  • 10. Une pratique ressentie comme durable qui apporte de la satisfaction à ceux qui la mettent en place 10 Social Entretien écologique et / ou économique Fourrage Territoire Pour définir le pâturage de surfaces additionnelles, éleveurs et cultivateurs évoquent spontanément les piliers de la durabilité. Par contre, seuls les propriétaires fonciers évoquent l’amélioration de l’image du territoire. On se rend service mutuellement, c’est un partage d’expérience, c’est refaire du lien entre élevage et culture. C’est une relation de confiance (viticulteur 24). Cela permet au berger d’alimenter ses brebis pendant l’hiver, on limite les quantités de phyto et les broyages, donc des économies de carburant, moins de compactage de la terre et un apport d’azote (céréalier 33) Il y a sans doute un effet sur l’innoculum tavelure car les brebis mangent les pommes tavelées tombées et piétinent les feuilles (arboriculteur 87). J’économise en moyenne 7 heures de tonte par hectare (Nuciculteur 24) Source: Enquêtes Brebis_Link 2018
  • 11. Brebis _Link : connaître, faire savoir et savoir faire • Se baser sur des agriculteurs qui font, qui expérimentent pour partager les expériences: • « Il faut se lancer car c'est toujours rageant de voir perdre de la ressource. Il faudrait sans doute le réfléchir d'une façon plus collective. » • « Je leur conseillerai de le faire et je leur ferai part de mon expérience. » • « Je ne leur dirai pas grand-chose, si ce n'est de chercher des éleveurs près de chez eux pour venir pâturer leurs surfaces.» 11
  • 13. 13 GUIDE DE PARTENARIAT entre éleveurs et cultivateurs
  • 14. 14 GUIDE DE PARTENARIAT entre éleveurs et cultivateurs Les clés d’un partenariat Équitable et durable
  • 15.
  • 16. Inter-AGIT + c’est … Lever les freins au développement du pâturage des intercultures par les ovins et les bovins Intercultures = couverts végétaux, repousses de cultures, végétation spontanée Dans les fermes et au sein des territoires Freins techniques, sociaux, économiques & juridiques Sol Culture Animal Parcelle Ferme Territoire Technicien Eleveur Céréalier
  • 17. En amont du projet – mars à septembre 2021 : Ewen Tumoine, stagiaire 6 mois, encadré par la CRANA, l’UMT Pasto et l’INRAE Action 1 – Identifier et caractériser les systèmes à expertiser Action 2 – Tester, analyser, ré ajuster et proposer des modèles agricoles économiquement et socialement durables Action 3 – Adapter les structures et les territoires pour plus de mixité Action 4 – Pour s’inscrire durablement dans les territoires : impliquer les acteurs, sensibiliser et outiller les prescripteurs, convaincre les céréaliers et faciliter l’accueil des éleveurs Action 5 – Coordination générale du projet Resp. Laura Dupuy (CDA24) & Carole Jousseins (IDELE) Resp. Sébastien Minette (CRANA) & Richard Raynaud (CDA24) Resp. Camille Ducourtieux (CDA24) & Carole Jousseins (IDELE) Resp. Solène Pissonnier (APT) & Sonia Ramonteu (ACTA) Resp. Laura Dupuy (CDA24) & Pascal Rousseau (Océalia) Inter AGIT + : les ACTIONS
  • 18. Inter AGIT + : Retour sur le stage d’Ewen Tumoine Questionnaire internet Entretiens semis directifs La gestion du couvert La gestion des animaux Le partenariat entre exploitants Diffusion Groupes facebook, réseaux des partenaires du projet Résultats 56 réponses web et 15 entretiens 3 8 3 1 12 20 1 14 1
  • 19. Quels types d’animaux sont concernés ? Inter AGIT + : Résultats du stage d’Ewen Tumoine orientation fourragère orientation agronomique ÉLEVEURS CÉRÉALIERS / POLYCULTEURS-ÉLEVEURS 1 fois sur 2, choisit seul la composition 3 fois sur 10, demande son avis à l’éleveur Dates de semis et composition des couverts • Semis : du 1er juillet au 15 août, après des cultures d’automne. • Dans 9 cas sur 10 : au moins 2 espèces. Arbitrage entre fonction fourragère et agronomique Où les éleveurs font-ils pâturer les intercultures à leurs animaux? LEGUMINEUSES 41 % 35 % 32 % 31 % Avoine rude/brésilienne RGI Sorgho fourrager Avoine d’hiver 50 % 39 % 32 % Colza fourrager Radis structurator Moutarde GRAMINEES CRUCIFERES AUTRES Vesce commune Trèfle d’Alexandrie Trèfle incarnat Féverole 56 % 49 % 39 % 32 % Tournesol Sarrazin Phacélie 37 % 34 % 23 % **Fréquences à laquelle les différentes espèces ont été citées ** ** ** ** Etonnant : Les éleveurs trouvent que les couverts sont de meilleure qualité chez les céréaliers…mais sans aucune mesure objective!
  • 20. Inter AGIT + : Résultats du stage d’Ewen Tumoine • 3 fois sur 4 : alimentation des animaux > conduite agronomique • pâturage entre fin d’été et automne. D’UN ÉLEVEUR D’UN CÉRÉALIER / POLYCULTEUR-ÉLEVEUR Critères de décision pour faire entrer le troupeau dans la parcelle • 1 fois sur 3 : conduite agronomique > alimentation des animaux • Pâturage en automne/hiver*** ***conditions de portances peu problématiques car ce sont souvent des ovins. 51 % des couverts ne sont pas fertilisés 1 couvert sur 2 n’a pas besoin d’un destruction supplémentaire après le pâturage Conduite du couvert 70% de clôtures électriques mobiles Focus technique 30% de filets L’éleveur est toujours responsable de la gestion du troupeau, même chez les céréaliers Gestion du pâturage Abris Points d’eau 9 fois sur 10 4 fois sur 10 2 fois sur 10 CHEZ LES ÉLEVEURS 8 fois sur 10 Abris Points d’eau Attention à garantir l’accès à l’eau et à un abri CHEZ LES CÉRÉALIERS / POLYCULTEURS-ÉLEVEURS L’accès à l’eau et à un abri est obligatoire pour le bien être des animaux !
  • 21. Inter AGIT + : Résultats du stage d’Ewen Tumoine Pas d’échange Agneau, fumier, entraide, argent en contrepartie du pâturage de l’interculture Pas de partenariat formalisé Formalisation orale Convention de mise à disposition 9 % 50 % 41 % 40 % 60 % Des partenariats majoritairement informels et souvent gratuits Elevage Interculture à pâturer 5kms 10 kms 15kms 1 éleveur sur 2 8 éleveurs sur 10 80% du pâturage d’inter-cultures dans un rayon de 15 km
  • 22. A votre disposition pour répondre à des questions 22