SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  21
AIRES PROTEGÉES D’HAITI 
Avancées en 2013
et perspectives pour 2014

Parc Macaya
QU’EST-CE QU’UNE AIRE PROTÉGÉE
(AP)?

Un territoire terrestre ou aquatique
géographiquement délimité (parc, foret,
baie,…), dont l'encadrement juridique et
administratif visent spécifiquement à
assurer la protection et le maintien de la
diversité biologique et des ressources
naturelles (espèces animales, végétales,
gènes,…) et culturelles associées.
IMPORTANCE D’UNE AIRE PROTÉGÉE

Bénéfices sur les plans:
 Environnemental

(alimentation
protection faune et flore,… );

nappes

phréatiques,

 Socio-économique

(écotourisme,
protection
contre
inondations, sources de matière première pour la sante,
création d’emplois, réduction de la pauvreté, … ) ;

 Scientifique (conservation des gènes, laboratoire naturel

facilitant les recherches,…);

 Éducatif (réservoir de matériels pour l’éducation);
 Culturel

et spirituel (invocations mystiques, vertus
guérisseuses des chutes et des sources,
pratiques
naturalistes et folkloriques).
SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011
Bon nombre d’espèces (oiseaux, petits mammifères,
grenouilles, plantes, etc….) endémiques, figurent sur la
liste rouge des espèces en danger critique d’extinction
(Société Audubon Haïti 2012). D’autres probablement déjà
disparues.
Au Parc Macaya (Sud et Grand Anse) il a été inventorié :
 102 espèces de fougères, dont trois endémiques;
 141 variétés d'orchidées, dont 38 endémiques;

 99 espèces de mousse;
 367 variétés de plantes à fleurs, dont 55 endémiques;
 2 mammifères terrestres endémiques - (zagouti) Plagiodontia aedium et (nez

long) Solenodon paradoxus;

 65 espèces d'oiseaux sur un total de 230 pour Haïti;
 57 espèces de mollusques;
 onze espèces de papillon, dont le Callisto loxias qui est endémique.
SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN
HAÏTI AVANT 2011 (SUITE)

Des Dispositions d’ordre légal ont été prises
depuis la première moitie du vingtième
siècle mais, il n’y a eu aucun mécanisme
de prise en charge de ces sites . D’où la
situation critique observée au niveau de
ces sites.
SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011 (SUITE)
Lois et décrets

Objet

3 février 1926

Premières lois sur les forêts réservées

30 avril 1926

Forêt nationales de Saint-Raphaël

13 aout 1937
6 octobre 1937
4 avril 1944

Source Cerisier-Plaisance
Forêt des pins réserve nationale
La Tortue et La Gonâve réserve

16 mars 1947

Morne du Cap

27 aout 1963

Morne L’Hôpital
Sources Puantes
Sources Grandes

18 mars 1968

Source Cerisier Plaisance
Fort Mercredi
Fort Jacques et Alexandre
Lac Péligre

4 avril 1974

Citadelle
Parc la Visite et Macaya
SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI
AVANT 2011 (SUITE)
Illustration du niveau de dégradation des sites

Parc Macaya
SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN
HAÏTI
AVANT 2011 (SUITE)
Illustration du niveau de dégradation des sites
Parc la Visite
SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI APRES 2011
ARRIVÉE DU GOUVERNEMENT MARTELLY/LAMOTHE AU
POUVOIR

Priorisation
de la Gestion
de
l’environnement
un des 5 E

2013
décrétée
Année
De
l’environnement

Opérationnalisation
de l’Agence
Nationale
des Aires Protégées
(ANAP)

Arrêtés
Créant,
délimitant et
bornant
les APs
(CIAT/MDE)
IMPORTANCE DE LA DÉLIMITATION
ET DU BORNAGE D’UNE AIRE
PROTÉGÉE
La délimitation permet de préciser l’étendue

de l’Aire à Protéger.

 Le

bornage permet de voir les limites
physiques et visibles de l’Aire à Protéger.
AIRES PROTEGÉES DELIMITÉES EN 2013
Nom
Parc National Historique
Citadelle Sans-Soucis
Ramiers
Parc National La Visite
Parc National Forêt des
Pins
Parc National des
Macaya
Parc National des Trois
Baies
Parc National Naturel
Ile-à-Vache
Aire Protégée
Habitats/Espèces de
Fond des Cayes

Superficie

Date d’adoption

(hectare)

par décret

2 500 (B+D)

4 avril 1974

Parc National

11 426 (D)

4 avril 1983

Parc National

18 780 (D)

6 octobre 1937

Catégorie
Patrimoine mondial par
UNESCO

8 726 (C+D)
Parc National

(2000 ha avant et en
2013 le gouvernement

27 mars 2013

l’a augmenté à 8726 ha)
Parc National

90 359 (C+D)

août 2013

Parc National

11 235 (C+D)

26 août 2013

2 365 (C+D)

26 août 2013

Protection de la diversité
biologique
AIRES PROTEGÉES DELIMITÉES EN 2013
Nom
Aire Protégée
Habitats/Espèces de
Grosse Caye/Zone
Humide d’Aquin
Aire Protégée
Habitats/Espèces
Olivier/Zanglais
Aire Protégée
Habitats/Espèces de
Cahouane
Aire Protégée
Habitats/Espèces de
Pointe Abacou
Paysage Naturel Marin
et Terrestre Port-Salut
Grotte Marie Jeanne
Total

Catégorie
Protection de la
diversité biologique
Protection de la
diversité biologique
Protection de la
diversité biologique
Protection de la
diversité biologique
Protection de la
diversité biologique
Elément Naturel
exceptionnel

Superficie
(hectare)
10 974 (C+D)

Date d’adoption
par décret
26 aout 2013

7 553 (C+D)

26 aout 2013

5 940 (C+D)

26 aout 2013

1 840 (C+D)

26 aout 2013

1 840 (C+D)

26 aout 2013

31 (C+D)

26 aout 2013

173 569 ha
LE PARC NATIONAL HISTORIQUE
Citadelle-Sans Soucis-Ramier 2500 ha
PARC NATIONAL LA VISITE 11,426
ha
PARC NATIONAL FORET DES PINS (18780
ha)
PARC NATIONAL MACAYA (8726 ha)
ACTIVITÉS RÉALISÉES EN 2013
DANS LES AIRES PROTÉGÉES
 Une (1) Aire Protégée bornée (Parc

National Historique, citadelle);

 Trois (3) Aires Protégées délimitées;
 9 Aires Protégées crées et délimitées;
Une superficie de 173 569 hectares mis

sous protection, soit 6,25% du territoire
national
PERSPECTIVES POUR 2014
AIRES PROTÉGÉES À CRÉER
ET DÉLIMITER
Avec 6,25% du territoire en aires protégées,

Haïti a le plus bas taux de la caraïbe.
Selon l’objectif 11 du Protocole de Nagoya
(2010) sur la biodiversité, les pays membres
doivent avoir:
 17 % de leur territoire national en Aires Protégées

terrestres
 10% en Aires Protégées marines
PERSPECTIVES POUR 2014
AIRES PROTÉGÉES À CRÉER ET
DÉLIMITER (SUITE)
Pour arriver a cet objectif, d’autres sites sont ciblés
pour 2014
situés dans des Zones Clés de la Biodiversité
(ZCB)( dont 83% des reptiles et amphibiens sont
endémiques et menacés d’extinctions);
des zones qui alimentent les nappes souterraines;
des bassins versants qui contribuent à la

protection civile;

des plans d’eau qui servent, entre autres,

d’habitats aux oiseaux migrateurs et autres
PERSPECTIVES POUR 2014:
AIRES PROTÉGÉES À CRÉER ET DÉLIMITER (SUITE)
Nom

Mois prévu

Grande Colline (Chardonnières/Sud)

Janvier

Morne Garnier (Parc du Canapé Vert)

Février

Marmelade (Artibonite)

Mars

Grand Boucan (Les Anglais/Sud )

Avril

Trois étangs (Laborde, Lachaux et Derat/Sud)

Mai

Lagon aux Huitres (Sud-Est/Belle-Anse)

Juin

Aire Marine protégée Baradères/Cayemites

Juillet

Lac Péligre (Mirebalais)

aout

Les Matheux (Ouest)

septembre

Morne L’Hopital (Ouest )

Octobre

Deux Mamelles (Tiburon/Sud et Grande-anse)

Novembre

Vallières (Nord-est)

décembre
Bromelia

Parc Macaya

Nez Long

Zagouti

MERCI

Contenu connexe

En vedette

Expertise scientifique et décision politique
Expertise scientifique et décision politiqueExpertise scientifique et décision politique
Expertise scientifique et décision politique
Daniel Dufourt
 
A5 b1 risk assessement_suzanne gibson_fr
A5 b1 risk assessement_suzanne gibson_frA5 b1 risk assessement_suzanne gibson_fr
A5 b1 risk assessement_suzanne gibson_fr
ocasiconference
 
BrandPower
BrandPowerBrandPower
BrandPower
dnltan
 
Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!
Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!
Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!
PMI-Montréal
 
SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...
SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...
SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...
PMI-Montréal
 
Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...
Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...
Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...
PMI-Montréal
 
L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...
L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...
L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...
Frank Vermeulen
 
Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?
Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?
Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?
PMI-Montréal
 

En vedette (20)

No 437
No 437No 437
No 437
 
Expertise scientifique et décision politique
Expertise scientifique et décision politiqueExpertise scientifique et décision politique
Expertise scientifique et décision politique
 
A5 b1 risk assessement_suzanne gibson_fr
A5 b1 risk assessement_suzanne gibson_frA5 b1 risk assessement_suzanne gibson_fr
A5 b1 risk assessement_suzanne gibson_fr
 
Mener une recherche de type réaliste en promotion de la santé
Mener une recherche de type réaliste en promotion de la santéMener une recherche de type réaliste en promotion de la santé
Mener une recherche de type réaliste en promotion de la santé
 
Formation recherche documentaire doctorants sciences 27 10_10
Formation recherche documentaire doctorants sciences 27 10_10Formation recherche documentaire doctorants sciences 27 10_10
Formation recherche documentaire doctorants sciences 27 10_10
 
BrandPower
BrandPowerBrandPower
BrandPower
 
Manager la performance et l'évaluation
Manager la performance et l'évaluationManager la performance et l'évaluation
Manager la performance et l'évaluation
 
Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!
Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!
Fonctions de Cadre exécutif et de Gestion de projet; compatibilités et conflits!
 
[FRANCE] Crédit d'Impôt Recherche : Les bonnes pratiques face à un contrôle f...
[FRANCE] Crédit d'Impôt Recherche : Les bonnes pratiques face à un contrôle f...[FRANCE] Crédit d'Impôt Recherche : Les bonnes pratiques face à un contrôle f...
[FRANCE] Crédit d'Impôt Recherche : Les bonnes pratiques face à un contrôle f...
 
SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...
SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...
SYMPOSIUM 2016 : CONFÉRENCE 703 - LA GOUVERNANCE DES GRANDS PROJETS D’INFRAST...
 
Stratégies et outils de veille
Stratégies et outils de veilleStratégies et outils de veille
Stratégies et outils de veille
 
Tout savoir pour une gestion autonome et complète de son Crédit Impôt Recherche
Tout savoir pour une gestion autonome et complète de son Crédit Impôt RechercheTout savoir pour une gestion autonome et complète de son Crédit Impôt Recherche
Tout savoir pour une gestion autonome et complète de son Crédit Impôt Recherche
 
Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...
Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...
Ayez de l’attitude dans vos projets: découvrez des outils pour accroitre l’en...
 
Évaluation de la performance environnementale en co-conception architecturale
Évaluation de la performance environnementale en co-conception architecturaleÉvaluation de la performance environnementale en co-conception architecturale
Évaluation de la performance environnementale en co-conception architecturale
 
La création de valeur dans les entreprises de haute technologie : une évaluat...
La création de valeur dans les entreprises de haute technologie : une évaluat...La création de valeur dans les entreprises de haute technologie : une évaluat...
La création de valeur dans les entreprises de haute technologie : une évaluat...
 
L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...
L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...
L'évaluation de la performance : en théorie et dans les pratiques de l'action...
 
HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...
HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...
HQE Performance - thématique environnement - Capitalisation des résultats - A...
 
Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?
Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?
Le PMO Framework du PMI: qu’est-ce que c’est et à quoi cela devrait servir?
 
CdeP GESTION ORGANISATIONNELLE DE PROJET : Diagnostic maturité (11 septembre...
CdeP GESTION ORGANISATIONNELLE DE PROJET : Diagnostic maturité (11 septembre...CdeP GESTION ORGANISATIONNELLE DE PROJET : Diagnostic maturité (11 septembre...
CdeP GESTION ORGANISATIONNELLE DE PROJET : Diagnostic maturité (11 septembre...
 
5 ETAPES CLES DE LA PREPARATION D'UN PROJET R&D COLLABORATIF
5 ETAPES CLES DE LA PREPARATION  D'UN PROJET R&D COLLABORATIF5 ETAPES CLES DE LA PREPARATION  D'UN PROJET R&D COLLABORATIF
5 ETAPES CLES DE LA PREPARATION D'UN PROJET R&D COLLABORATIF
 

Similaire à ANAP - Aires protegees (presentation conseil des ministres 12 fevrier 2014)

P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05
P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05
P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05
Piet Quataert
 

Similaire à ANAP - Aires protegees (presentation conseil des ministres 12 fevrier 2014) (10)

Aires protégées1.pptx
Aires protégées1.pptxAires protégées1.pptx
Aires protégées1.pptx
 
L'homme dans les écosystèmes forestiers littoraux
L'homme dans les écosystèmes forestiers littorauxL'homme dans les écosystèmes forestiers littoraux
L'homme dans les écosystèmes forestiers littoraux
 
La valorisation du patrimoine, culturel et naturel, comme facteur d’intégrati...
La valorisation du patrimoine, culturel et naturel, comme facteur d’intégrati...La valorisation du patrimoine, culturel et naturel, comme facteur d’intégrati...
La valorisation du patrimoine, culturel et naturel, comme facteur d’intégrati...
 
Les fonctions du bocage - CPIE Sèvre&Bocage
Les fonctions du bocage - CPIE Sèvre&Bocage Les fonctions du bocage - CPIE Sèvre&Bocage
Les fonctions du bocage - CPIE Sèvre&Bocage
 
les zones d'intérêts biologiques aux lacs de l'eau d'heure
les zones d'intérêts biologiques aux lacs de l'eau d'heureles zones d'intérêts biologiques aux lacs de l'eau d'heure
les zones d'intérêts biologiques aux lacs de l'eau d'heure
 
P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05
P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05
P_2015_02_24_stuurgroep_brainstorm_05
 
The rainforest heritage of sumatra
The rainforest heritage of sumatraThe rainforest heritage of sumatra
The rainforest heritage of sumatra
 
Lettre d'information de l'upge août 2016
Lettre d'information de l'upge   août 2016Lettre d'information de l'upge   août 2016
Lettre d'information de l'upge août 2016
 
Recensement de sites de restauration environnementale en estuaire de la Seine...
Recensement de sites de restauration environnementale en estuaire de la Seine...Recensement de sites de restauration environnementale en estuaire de la Seine...
Recensement de sites de restauration environnementale en estuaire de la Seine...
 
Dora Giammarco - Pescara ITALIE
Dora Giammarco - Pescara ITALIEDora Giammarco - Pescara ITALIE
Dora Giammarco - Pescara ITALIE
 

Plus de Ministère de l'Environnement

Depliant formation formateurs evaluation evironnementale
Depliant formation formateurs evaluation evironnementaleDepliant formation formateurs evaluation evironnementale
Depliant formation formateurs evaluation evironnementale
Ministère de l'Environnement
 
Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014
Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014
Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014
Ministère de l'Environnement
 

Plus de Ministère de l'Environnement (20)

Communique de presse le gouvernement haïtien, l’oif et le pnud s’engagent p...
Communique de presse   le gouvernement haïtien, l’oif et le pnud s’engagent p...Communique de presse   le gouvernement haïtien, l’oif et le pnud s’engagent p...
Communique de presse le gouvernement haïtien, l’oif et le pnud s’engagent p...
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
 
CPDN République d'Haiti
CPDN République d'Haiti CPDN République d'Haiti
CPDN République d'Haiti
 
Haïti présente son plan d'action pour l'accord de Paris 2015
Haïti présente son plan d'action pour l'accord de Paris 2015Haïti présente son plan d'action pour l'accord de Paris 2015
Haïti présente son plan d'action pour l'accord de Paris 2015
 
Programme thématique pour l'environnement et la gestion durable des ressource...
Programme thématique pour l'environnement et la gestion durable des ressource...Programme thématique pour l'environnement et la gestion durable des ressource...
Programme thématique pour l'environnement et la gestion durable des ressource...
 
Memorandum d'entente
Memorandum d'ententeMemorandum d'entente
Memorandum d'entente
 
AGAP rapport technique intermédiaire sur la Protection de la Biodiversité et ...
AGAP rapport technique intermédiaire sur la Protection de la Biodiversité et ...AGAP rapport technique intermédiaire sur la Protection de la Biodiversité et ...
AGAP rapport technique intermédiaire sur la Protection de la Biodiversité et ...
 
Depliant formation formateurs evaluation evironnementale
Depliant formation formateurs evaluation evironnementaleDepliant formation formateurs evaluation evironnementale
Depliant formation formateurs evaluation evironnementale
 
Bulletin janvier 2015 du centre dosmond ministere de l'environnement.
Bulletin janvier 2015 du centre dosmond ministere de l'environnement.Bulletin janvier 2015 du centre dosmond ministere de l'environnement.
Bulletin janvier 2015 du centre dosmond ministere de l'environnement.
 
Centre de Propagation Végétale et de Formation Dosmond
Centre de Propagation Végétale et de Formation Dosmond Centre de Propagation Végétale et de Formation Dosmond
Centre de Propagation Végétale et de Formation Dosmond
 
Bon suivi et évaluation
Bon suivi et évaluationBon suivi et évaluation
Bon suivi et évaluation
 
Schéma de la circulation des rapports au sein du volet environnement (haïti)
Schéma de la circulation des rapports au sein du volet environnement (haïti)Schéma de la circulation des rapports au sein du volet environnement (haïti)
Schéma de la circulation des rapports au sein du volet environnement (haïti)
 
PROPOSITIONS DE RECOMANDATIONS DU GROUPE TECHNIQUE AU COMITE MINISTERIEL REL...
PROPOSITIONS DE RECOMANDATIONS DU GROUPE TECHNIQUE AU COMITE MINISTERIEL  REL...PROPOSITIONS DE RECOMANDATIONS DU GROUPE TECHNIQUE AU COMITE MINISTERIEL  REL...
PROPOSITIONS DE RECOMANDATIONS DU GROUPE TECHNIQUE AU COMITE MINISTERIEL REL...
 
Vème Réunion du Comité Technique et Ministériel Trinational du Corridor Biolo...
Vème Réunion du Comité Technique et Ministériel Trinational du Corridor Biolo...Vème Réunion du Comité Technique et Ministériel Trinational du Corridor Biolo...
Vème Réunion du Comité Technique et Ministériel Trinational du Corridor Biolo...
 
Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014
Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014
Accord tripartite sur le Corridor Biologique de la Caraibe 13 nov 2014
 
Lancement de la chanson ''nou an danje''
Lancement de la chanson ''nou an danje''Lancement de la chanson ''nou an danje''
Lancement de la chanson ''nou an danje''
 
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (3)
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (3)Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (3)
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (3)
 
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (1)
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (1)Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (1)
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (1)
 
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (2)
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (2)Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (2)
Atis pou anviwonman, pawol nou an danje (2)
 
Pépinières scolaires
Pépinières scolairesPépinières scolaires
Pépinières scolaires
 

ANAP - Aires protegees (presentation conseil des ministres 12 fevrier 2014)

  • 1. AIRES PROTEGÉES D’HAITI  Avancées en 2013 et perspectives pour 2014 Parc Macaya
  • 2. QU’EST-CE QU’UNE AIRE PROTÉGÉE (AP)? Un territoire terrestre ou aquatique géographiquement délimité (parc, foret, baie,…), dont l'encadrement juridique et administratif visent spécifiquement à assurer la protection et le maintien de la diversité biologique et des ressources naturelles (espèces animales, végétales, gènes,…) et culturelles associées.
  • 3. IMPORTANCE D’UNE AIRE PROTÉGÉE Bénéfices sur les plans:  Environnemental (alimentation protection faune et flore,… ); nappes phréatiques,  Socio-économique (écotourisme, protection contre inondations, sources de matière première pour la sante, création d’emplois, réduction de la pauvreté, … ) ;  Scientifique (conservation des gènes, laboratoire naturel facilitant les recherches,…);  Éducatif (réservoir de matériels pour l’éducation);  Culturel et spirituel (invocations mystiques, vertus guérisseuses des chutes et des sources, pratiques naturalistes et folkloriques).
  • 4. SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011 Bon nombre d’espèces (oiseaux, petits mammifères, grenouilles, plantes, etc….) endémiques, figurent sur la liste rouge des espèces en danger critique d’extinction (Société Audubon Haïti 2012). D’autres probablement déjà disparues. Au Parc Macaya (Sud et Grand Anse) il a été inventorié :  102 espèces de fougères, dont trois endémiques;  141 variétés d'orchidées, dont 38 endémiques;  99 espèces de mousse;  367 variétés de plantes à fleurs, dont 55 endémiques;  2 mammifères terrestres endémiques - (zagouti) Plagiodontia aedium et (nez long) Solenodon paradoxus;  65 espèces d'oiseaux sur un total de 230 pour Haïti;  57 espèces de mollusques;  onze espèces de papillon, dont le Callisto loxias qui est endémique.
  • 5. SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011 (SUITE) Des Dispositions d’ordre légal ont été prises depuis la première moitie du vingtième siècle mais, il n’y a eu aucun mécanisme de prise en charge de ces sites . D’où la situation critique observée au niveau de ces sites.
  • 6. SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011 (SUITE) Lois et décrets Objet 3 février 1926 Premières lois sur les forêts réservées 30 avril 1926 Forêt nationales de Saint-Raphaël 13 aout 1937 6 octobre 1937 4 avril 1944 Source Cerisier-Plaisance Forêt des pins réserve nationale La Tortue et La Gonâve réserve 16 mars 1947 Morne du Cap 27 aout 1963 Morne L’Hôpital Sources Puantes Sources Grandes 18 mars 1968 Source Cerisier Plaisance Fort Mercredi Fort Jacques et Alexandre Lac Péligre 4 avril 1974 Citadelle Parc la Visite et Macaya
  • 7. SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011 (SUITE) Illustration du niveau de dégradation des sites Parc Macaya
  • 8. SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI AVANT 2011 (SUITE) Illustration du niveau de dégradation des sites Parc la Visite
  • 9. SITUATION DES AIRES PROTÉGÉES EN HAÏTI APRES 2011 ARRIVÉE DU GOUVERNEMENT MARTELLY/LAMOTHE AU POUVOIR Priorisation de la Gestion de l’environnement un des 5 E 2013 décrétée Année De l’environnement Opérationnalisation de l’Agence Nationale des Aires Protégées (ANAP) Arrêtés Créant, délimitant et bornant les APs (CIAT/MDE)
  • 10. IMPORTANCE DE LA DÉLIMITATION ET DU BORNAGE D’UNE AIRE PROTÉGÉE La délimitation permet de préciser l’étendue de l’Aire à Protéger.  Le bornage permet de voir les limites physiques et visibles de l’Aire à Protéger.
  • 11. AIRES PROTEGÉES DELIMITÉES EN 2013 Nom Parc National Historique Citadelle Sans-Soucis Ramiers Parc National La Visite Parc National Forêt des Pins Parc National des Macaya Parc National des Trois Baies Parc National Naturel Ile-à-Vache Aire Protégée Habitats/Espèces de Fond des Cayes Superficie Date d’adoption (hectare) par décret 2 500 (B+D) 4 avril 1974 Parc National 11 426 (D) 4 avril 1983 Parc National 18 780 (D) 6 octobre 1937 Catégorie Patrimoine mondial par UNESCO 8 726 (C+D) Parc National (2000 ha avant et en 2013 le gouvernement 27 mars 2013 l’a augmenté à 8726 ha) Parc National 90 359 (C+D) août 2013 Parc National 11 235 (C+D) 26 août 2013 2 365 (C+D) 26 août 2013 Protection de la diversité biologique
  • 12. AIRES PROTEGÉES DELIMITÉES EN 2013 Nom Aire Protégée Habitats/Espèces de Grosse Caye/Zone Humide d’Aquin Aire Protégée Habitats/Espèces Olivier/Zanglais Aire Protégée Habitats/Espèces de Cahouane Aire Protégée Habitats/Espèces de Pointe Abacou Paysage Naturel Marin et Terrestre Port-Salut Grotte Marie Jeanne Total Catégorie Protection de la diversité biologique Protection de la diversité biologique Protection de la diversité biologique Protection de la diversité biologique Protection de la diversité biologique Elément Naturel exceptionnel Superficie (hectare) 10 974 (C+D) Date d’adoption par décret 26 aout 2013 7 553 (C+D) 26 aout 2013 5 940 (C+D) 26 aout 2013 1 840 (C+D) 26 aout 2013 1 840 (C+D) 26 aout 2013 31 (C+D) 26 aout 2013 173 569 ha
  • 13. LE PARC NATIONAL HISTORIQUE Citadelle-Sans Soucis-Ramier 2500 ha
  • 14. PARC NATIONAL LA VISITE 11,426 ha
  • 15. PARC NATIONAL FORET DES PINS (18780 ha)
  • 16. PARC NATIONAL MACAYA (8726 ha)
  • 17. ACTIVITÉS RÉALISÉES EN 2013 DANS LES AIRES PROTÉGÉES  Une (1) Aire Protégée bornée (Parc National Historique, citadelle);  Trois (3) Aires Protégées délimitées;  9 Aires Protégées crées et délimitées; Une superficie de 173 569 hectares mis sous protection, soit 6,25% du territoire national
  • 18. PERSPECTIVES POUR 2014 AIRES PROTÉGÉES À CRÉER ET DÉLIMITER Avec 6,25% du territoire en aires protégées, Haïti a le plus bas taux de la caraïbe. Selon l’objectif 11 du Protocole de Nagoya (2010) sur la biodiversité, les pays membres doivent avoir:  17 % de leur territoire national en Aires Protégées terrestres  10% en Aires Protégées marines
  • 19. PERSPECTIVES POUR 2014 AIRES PROTÉGÉES À CRÉER ET DÉLIMITER (SUITE) Pour arriver a cet objectif, d’autres sites sont ciblés pour 2014 situés dans des Zones Clés de la Biodiversité (ZCB)( dont 83% des reptiles et amphibiens sont endémiques et menacés d’extinctions); des zones qui alimentent les nappes souterraines; des bassins versants qui contribuent à la protection civile; des plans d’eau qui servent, entre autres, d’habitats aux oiseaux migrateurs et autres
  • 20. PERSPECTIVES POUR 2014: AIRES PROTÉGÉES À CRÉER ET DÉLIMITER (SUITE) Nom Mois prévu Grande Colline (Chardonnières/Sud) Janvier Morne Garnier (Parc du Canapé Vert) Février Marmelade (Artibonite) Mars Grand Boucan (Les Anglais/Sud ) Avril Trois étangs (Laborde, Lachaux et Derat/Sud) Mai Lagon aux Huitres (Sud-Est/Belle-Anse) Juin Aire Marine protégée Baradères/Cayemites Juillet Lac Péligre (Mirebalais) aout Les Matheux (Ouest) septembre Morne L’Hopital (Ouest ) Octobre Deux Mamelles (Tiburon/Sud et Grande-anse) Novembre Vallières (Nord-est) décembre

Notes de l'éditeur

  1. UICN: Union Internationale de la Conservation de la Nature
  2. B: bornées D: délimitées C: crées