SlideShare une entreprise Scribd logo
HAYS JOURNAL
5e
EDITION
UNE VISION AVANT-
GARDISTE DU
MONDE DES RH ET
DU RECRUTEMENT
hays.fr
entrepreneurs sociaux
investir dans la societe
Les entrepreneurs sociaux font évoluer les principes
qui se cachent derrière les entreprises prospères,
créent des emplois, engendrent des bénéfices, pour
le plus grand profit de la communauté.
CES QUATRE DERNIERES années de récession
ont vu un nombre incalculable de personnes
dans le monde perdre leur emploi. Mais une
lueur d’espoir inattendue se profile à l’horizon
du recrutement : la croissance des entreprises
sociales qui s’insurgent contre la tendance
économique négative, se multiplient et créent plus
d’emplois que leurs homologues conventionnels.
Et elles y parviennent en fournissant des produits
et des services d’une valeur bien au-delà des
résultats financiers.
Les entrepreneurs sociaux créent des entreprises
qui ont pour but d’apporter un changement
social et environnemental mesurable. Mais ces
entreprises sociales ne sont pas toutes créées
par des particuliers, ni ne cherchent à apporter
systématiquement un changement. Certaines
sont fondées par des gouvernements, des
organisations caritatives ou des entreprises.
Elles visent à créer des emplois spécifiques
ou à répondre à certains besoins sociaux au
niveau local. Alors que les entreprises sociales
répondent à un besoin sociétal, tout en générant
des bénéfices, tout le profit est réinvesti dans
l’entreprise pour générer davantage de croissance
et d’opportunités d’emploi.
Soushiant Zanganehpour, Manager du Skoll
Centre for Social Entrepreneurship à la Said
Business School de l’Université d’Oxford
(Royaume-Uni), déclare : « Nous voyons
davantage de talents attirés par l’entrepreneuriat
social parmi les professionnels en milieu de
carrière, les consultants tournés vers les analystes
et les directeurs d’unités commerciales curieux
de découvrir les nouvelles façons de faire. »
On estime que près de 800 000 personnes sont
employées par les entreprises sociales rien qu’au
Royaume-Uni, alors qu’aux États-Unis, le premier
Great Social Enterprise Census (mené fin 2012) a
révélé que le secteur des entreprises sociales du
pays représentait plus de dix millions d’employés
et engendrait des revenus de l’ordre de 500
milliards de dollars US. Peut-être plus important
encore, dans une réflexion portant sur la rapide
croissance du secteur, 60 % des entreprises
sociales américaines ont été créées en 2006, ou
plus tard, dont 29 % ont vu le jour depuis 2011.
Selon Nick Temple, Directeur du développement
commercial au sein de l’organisme représentatif
Social Enterprise UK, il s’agit d’un phénomène
global, bénéficiant d’une croissance au Royaume-
Uni, aux États-Unis, en Asie et en Afrique de l’Est
et, bien que comptant une grande partie de start-
ups et de petites et moyennes entreprises (PME),
on peut également noter quelques organisations
sociales étonnamment grandes. « Le groupe HCT
met en circulation des services de bus à usage non
commercial dans différentes parties du Royaume-
Uni et son chiffre d’affaires s’élève à 40 millions
de livres. GLL, qui dirige des services de loisirs
communautaires, génère environ 100 millions de
livres, » assure-t-il. « Tous deux réinvestissent tout
leur profit dans des actions visant à améliorer
leurs services et à créer des entités à l’échelle
réelle ainsi que de nouveaux emplois. »
SUBVENIR AUX BESOINS DE CHACUN
Mais l’entreprise sociale n’est pas un phénomène
propre aux économies riches ou occidentales.
Buy One Give One (B1G1), société siégeant à
Singapour, a été créée en 2007 et son modèle
philanthrope a attiré près de 900 membres
dans le monde. Lors de l’achat d’un produit
ou d’un service par un client, la société offre ce
même produit ou service à l’une des centaines
de nobles causes et de projets internationaux.
Parmi ces projets, on compte des programmes
de micro-financement et des entreprises sociales
elles-mêmes.
Paul Dunn, Président de B1G1, explique que de
tels programmes prennent de plus en plus
d’ampleur : « Nous voyons davantage de
personnes qui souhaitent travailler dans le
secteur et je pense que le « soulèvement »
est tel que dans quelques années, nous ne
parlerons plus de « secteur » mais d’un courant
absolument dominant. »
Heureusement, de plus en plus de candidats
sont attirés par le travail au sein d’une entreprise
sociale, certaines données prouvant que ce
secteur crée des emplois plus rapidement que
les entreprises dépourvues de portée sociale.
FightbackBritain, un rapport de 2011 publié par
Social Enterprise UK, a comparé les entreprises
sociales aux sociétés présentant un chiffre
d’affaires semblable, mais avec différentes
priorités financières.
Les conclusions du rapport ont révélé plusieurs
différences notables en matière de création
d’emplois. Seule un peu plus de la moitié (51
%) des entreprises sociales emploient moins de
dix personnes, 19 % emploient entre 10 et 49
personnes, et 12 % comptent plus de 50 employés.
Dans les entreprises semblables dépourvues
de mode opératoire « social », 84 % emploient
moins de 10 personnes, 14 % emploient entre
10 et 49 personnes, et seulement 2,5 % en
emploient plus de 50.
La génération Y (celle des travailleurs nés après
1980) est une cohorte qui aspire de plus en
plus à travailler pour un employeur engagé et
responsable sur le plan social. Selon les recherches
internationales menées par le géant des services
professionnels Deloitte, plus de la moitié de ces
jeunes employés estiment que les entreprises
auront à l’avenir un plus grand rôle à jouer en
vue de la résolution des plus grands défis de la
société que toute autre entité. De nombreuses
études ont également indiqué que ces jeunes
idéalistes sont à la recherche d’un travail
épanouissant sur le plan professionnel.
Ils ne sont pas les seuls. Un nombre croissant
d’anciens travailleurs déçus s’épanouissent avec
cette nouvelle vague d’employeurs ou envisagent
même de créer leur propre entreprise sociale.
Paul Dunn, de chez B1G1, ajoute : « Parmi les
entrepreneurs sociaux, nous voyons le cas
classique « Je travaillais dans les affaires mais
je n’étais pas satisfait », et les personnes fondent
désormais leur propre entreprise sociale ou
travaillent pour l’une d’entre elles. De nouvelles
start-ups sociales voient le jour et ont pour
point central la restitution, contrairement à
l’accumulation. »
Nick Temple est d’accord. Il explique : « Alors que
le secteur mûrit, nous trouvons qu’il y a de réelles
opportunités pour les personnes compétentes
et expérimentées dans des domaines tels que
les systèmes, le marketing, la gestion de projet
et la finance. Nous assistons à l’apparition d’un
sentiment croissant où les personnes veulent plus
que de l’argent – elles veulent un véritable objectif
dans leur travail et beaucoup de ces entreprises
sociales répondent parfaitement à leurs attentes. »
Le soutien apporté à l’entrepreneuriat social ne
cesse de croître. En République d’Irlande, par
exemple, Social Entrepreneurs Ireland, qui, en
2004, est devenue la première organisation
du pays à promouvoir et à soutenir le secteur,
a supervisé un investissement de 4,9 millions
de livres dans plus de 160 entreprises sociales,
qui ont, à leur tour, eu un impact sociétal et
économique croissant. Le rôle encourageant des
talents situés au cœur du secteur est une histoire
Extrait du Hays Journal N°5 - Mai 2013
Extrait du Hays Journal N°5 - Mai 2013
brillante dans un contexte économique morose
pour l’Irlande et, d’ailleurs, pour le reste du monde.
Sean Coughlan, PDG de Social Entrepreneurs
Ireland, affirme : « Ce sont les fondateurs de ces
entreprises, les entrepreneurs sociaux, qui font
preuve de créativité et de vision et trouvent les
idées, prennent les risques et, enfin, stimulent la
croissance du secteur. »
Alors que ces entreprises sociales s’enracinent de
plus en plus, créent des opportunités d’emplois
et développent une conscience de la marque,
elles pourraient attirer davantage de candidats
talentueux et soucieux du caractère social dans
l’acquisition de talent, l’engagement de l’employé
et le développement de carrière.
Ainsi, grâce à ces personnes expérimentées qui
ont souvent le bras long, un soutien accru de
la part des entreprises privées et une volonté
croissante générale d’apporter un avantage social
ou environnemental aux communautés locales,
l’entreprise sociale devient-elle une force réelle
avec laquelle il faut compter ? Pour Coughlan,
c’est peut-être le cas : « Nous n’en sommes qu’au
début, mais il n’est pas difficile d’envisager un
secteur d’entreprises sociales offrant des plans de
carrière aussi viables que ceux proposés dans les
autres secteurs. »
POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS
veuillez contacter : haysjournal@hays.com
TOUT LE MONDE Y GAGNE
Des entrepreneurs sociaux
performants peuvent fonder
des organisations prospères
et générer des bénéfices
CASE STUDY
LA SAUT DE CAMARA DANS L’INCONNU
CAMARA EST DEVENUE l’une des plus grandes entreprises sociales performantes de la
République d’Irlande en créant des emplois locaux dont le pays avait tant besoin, parallèlement
à son objectif d’aide pour l’éducation des enfants en Afrique. De très nombreux volontaires
employés par la société s’en sont servi comme tremplin pour enrichir leur expérience
professionnelle et trouver un emploi rémunéré ailleurs.
Camara a été fondée en 2006 par un ancien conseiller en placement, Cormac Lynch, qui a vu là
une opportunité de rénover des ordinateurs et des logiciels éducatifs désuets et de les vendre
pour un prix très modique aux écoles africaines.
Les centres de ressources de Camara au Royaume-Uni, en Irlande, aux États-Unis et en
Afrique emploient près de 60 personnes à temps plein. Lynch déclare : « Avant 2008,
tout le monde courait après l’argent. Aujourd’hui, ils se demandent comment ils peuvent
utiliser leurs compétences commerciales pour réaliser véritablement ce qu’ils souhaitent
dans leur carrière professionnelle. »
« Le secteur des entreprises sociales n’a pas encore vraiment fait ses preuves ; la rémunération
n’y est pas aussi élevée que dans le secteur privé, ni aussi sure que dans le secteur public, mais
on y retrouve des entrepreneurs désireux de renoncer au profit en faveur du changement social,
et cette volonté suffit à elle seule à attirer quelques talents incroyables. »

Contenu connexe

Tendances

Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
ESDES Université Catholique de Lyon
 
Booklet ashoka
Booklet ashokaBooklet ashoka
Booklet ashoka
Independent consultant
 
Présentation sur l'entrepreneuriat porteur de sens
Présentation sur l'entrepreneuriat porteur de sensPrésentation sur l'entrepreneuriat porteur de sens
Présentation sur l'entrepreneuriat porteur de sens
Chris Delepierre
 
L'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économique
L'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économiqueL'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économique
L'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économique
Hejer Zhiri
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
TayssirLimem
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
TayssirLimem
 
Bilan Ticket for Change 2014
Bilan Ticket for Change 2014Bilan Ticket for Change 2014
Bilan Ticket for Change 2014
Ticket for Change
 
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROCPFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
BEL MRHAR Mohamed Amine
 
Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...
Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...
Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...
110809
 
Livret (Handi)Cap Entrepreneuriat
Livret (Handi)Cap EntrepreneuriatLivret (Handi)Cap Entrepreneuriat
Livret (Handi)Cap Entrepreneuriat
Jean-Pierre Levayer
 
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016
Académie des Entrepreneurs Sociaux
 
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de coursL'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
Charfi Mohamed Amin
 

Tendances (13)

Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
 
Booklet ashoka
Booklet ashokaBooklet ashoka
Booklet ashoka
 
Présentation sur l'entrepreneuriat porteur de sens
Présentation sur l'entrepreneuriat porteur de sensPrésentation sur l'entrepreneuriat porteur de sens
Présentation sur l'entrepreneuriat porteur de sens
 
L'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économique
L'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économiqueL'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économique
L'entrepreneuriat comme vecteur de dynamique économique
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
 
Entrepreneuriat social
Entrepreneuriat socialEntrepreneuriat social
Entrepreneuriat social
 
Bilan Ticket for Change 2014
Bilan Ticket for Change 2014Bilan Ticket for Change 2014
Bilan Ticket for Change 2014
 
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROCPFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
 
Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...
Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...
Pour un renforcement structurel des pme en haiti par emmanuel grégory morisse...
 
Livret (Handi)Cap Entrepreneuriat
Livret (Handi)Cap EntrepreneuriatLivret (Handi)Cap Entrepreneuriat
Livret (Handi)Cap Entrepreneuriat
 
Intro et chap1
Intro et chap1Intro et chap1
Intro et chap1
 
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2016
 
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de coursL'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
L'entrepreneuriat un phénomène économique et social complément de cours
 

En vedette

Ressources electroniques utiles - seance 1 - EM Normandie
Ressources electroniques utiles - seance 1 - EM NormandieRessources electroniques utiles - seance 1 - EM Normandie
Ressources electroniques utiles - seance 1 - EM Normandie
jeromeguedon
 
Exemple de liens entrants (backlinks)
Exemple de liens entrants (backlinks)Exemple de liens entrants (backlinks)
Exemple de liens entrants (backlinks)
Jean Boucher
 
Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !
Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !
Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !
CNSDnational
 
NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015
NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015
NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015
PYME ON LINE - Cr. Sergio Lazzarin
 
Tourisme & Réseaux sociaux
Tourisme & Réseaux sociauxTourisme & Réseaux sociaux
Tourisme & Réseaux sociaux
Nadège Belloche Lemarchand
 
06 un-test-de-vocabulaire-francais
06 un-test-de-vocabulaire-francais06 un-test-de-vocabulaire-francais
06 un-test-de-vocabulaire-francais
Sekolah Vokasi UGM
 
E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13
E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13
E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13
CCI Alsace Eurométropole
 
De DIET à SysFera
De DIET à SysFeraDe DIET à SysFera
De DIET à SysFera
SysFera
 
Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...
Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...
Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...
valéry ridde
 
Sug bordeaux 20110914
Sug bordeaux 20110914Sug bordeaux 20110914
Sug bordeaux 20110914
Philippe Launay
 
Nsp 16 11-11
Nsp 16 11-11Nsp 16 11-11
Nsp 16 11-11
manaliadvt
 
French House Vocab Unite 9B C'est à toi
French House Vocab Unite 9B C'est à toiFrench House Vocab Unite 9B C'est à toi
French House Vocab Unite 9B C'est à toi
gingerhansen
 
Recherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'Ouest
Recherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'OuestRecherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'Ouest
Recherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'Ouest
valéry ridde
 
Repondre chiffres-2011
Repondre chiffres-2011Repondre chiffres-2011
Repondre chiffres-2011
tomtom56
 
Tibet Juin 2011
Tibet Juin 2011Tibet Juin 2011
Tibet Juin 2011
ppbaron
 
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
valéry ridde
 

En vedette (20)

Ressources electroniques utiles - seance 1 - EM Normandie
Ressources electroniques utiles - seance 1 - EM NormandieRessources electroniques utiles - seance 1 - EM Normandie
Ressources electroniques utiles - seance 1 - EM Normandie
 
Exemple de liens entrants (backlinks)
Exemple de liens entrants (backlinks)Exemple de liens entrants (backlinks)
Exemple de liens entrants (backlinks)
 
Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !
Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !
Tarifs dentaitres en Europe / La France championne... du monde cher !
 
NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015
NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015
NOTA PUBLICADA SOBRE FACTURA ELECTRÓNICA - REVISTA PYMES - 06-2015
 
Tourisme & Réseaux sociaux
Tourisme & Réseaux sociauxTourisme & Réseaux sociaux
Tourisme & Réseaux sociaux
 
06 un-test-de-vocabulaire-francais
06 un-test-de-vocabulaire-francais06 un-test-de-vocabulaire-francais
06 un-test-de-vocabulaire-francais
 
E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13
E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13
E_Wies_reseau_sociaux_cogito_expo13
 
De DIET à SysFera
De DIET à SysFeraDe DIET à SysFera
De DIET à SysFera
 
Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...
Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...
Gratuité des soins et résilience des populations vulnérables au Sahel du Burk...
 
Sug bordeaux 20110914
Sug bordeaux 20110914Sug bordeaux 20110914
Sug bordeaux 20110914
 
Nsp 16 11-11
Nsp 16 11-11Nsp 16 11-11
Nsp 16 11-11
 
French House Vocab Unite 9B C'est à toi
French House Vocab Unite 9B C'est à toiFrench House Vocab Unite 9B C'est à toi
French House Vocab Unite 9B C'est à toi
 
Recherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'Ouest
Recherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'OuestRecherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'Ouest
Recherches sur les politiques d exemption en Afrique de l'Ouest
 
Action quotidienne
Action quotidienneAction quotidienne
Action quotidienne
 
Repondre chiffres-2011
Repondre chiffres-2011Repondre chiffres-2011
Repondre chiffres-2011
 
marla
marlamarla
marla
 
Course outline
Course outlineCourse outline
Course outline
 
Tibet Juin 2011
Tibet Juin 2011Tibet Juin 2011
Tibet Juin 2011
 
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
 
Programme Éthiopiques 2014
Programme Éthiopiques 2014Programme Éthiopiques 2014
Programme Éthiopiques 2014
 

Similaire à Entrepreneurs sociaux

2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation
2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation
2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation
Aurelie GASTINEAU
 
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Académie des Entrepreneurs Sociaux
 
The youngdeal
The youngdealThe youngdeal
The youngdeal
Amelle Nebia
 
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
nous sommes vivants
 
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
armelleguillermet
 
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
CroissancePlus
 
1 an loi ess brochure
1 an loi ess brochure1 an loi ess brochure
1 an loi ess brochure
aprova84
 
#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange
#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange
#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange
Sébastien Bourguignon
 
Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion
Apec RH novembre 2019 - numéro inclusionApec RH novembre 2019 - numéro inclusion
Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion
Apec
 
Neuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durables
Neuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durablesNeuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durables
Neuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durables
Groupe One
 
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Sébastien Bourguignon
 
Ashoka présentation 1,2,3 GO Social
Ashoka présentation 1,2,3 GO SocialAshoka présentation 1,2,3 GO Social
Ashoka présentation 1,2,3 GO Social
123GOSocial
 
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entrepriseRapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
Mehdia Belkaid
 
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarismeRapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Société Tripalio
 
Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ?
Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ? Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ?
Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ?
Fabernovel
 
Financer des projets d'intégration professionnelle au monde associatif
Financer des projets d'intégration professionnelle au monde associatifFinancer des projets d'intégration professionnelle au monde associatif
Financer des projets d'intégration professionnelle au monde associatif
judewaow
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7
CABINET MGRH
 
Rapport d'activité FACE 2013
Rapport d'activité FACE 2013Rapport d'activité FACE 2013
Rapport d'activité FACE 2013
Fondation Agir Contre l'Exclusion
 

Similaire à Entrepreneurs sociaux (20)

2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation
2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation
2014 saison3 100 jours pour entreprendre_livret de presentation
 
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
 
The youngdeal
The youngdealThe youngdeal
The youngdeal
 
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
 
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
 
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
 
1 an loi ess brochure
1 an loi ess brochure1 an loi ess brochure
1 an loi ess brochure
 
#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange
#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange
#PortraitDeStartuper #77 - microDON - Pierre-Emmanuel Grange
 
Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion
Apec RH novembre 2019 - numéro inclusionApec RH novembre 2019 - numéro inclusion
Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion
 
Neuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durables
Neuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durablesNeuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durables
Neuf leçons apprises sur le terrain de la création d'entreprises durables
 
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
 
Jobb french
Jobb frenchJobb french
Jobb french
 
Ashoka présentation 1,2,3 GO Social
Ashoka présentation 1,2,3 GO SocialAshoka présentation 1,2,3 GO Social
Ashoka présentation 1,2,3 GO Social
 
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entrepriseRapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
 
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarismeRapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
 
Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ?
Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ? Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ?
Le Futur des Ressources Humaines - Demain plus de DRH ?
 
Financer des projets d'intégration professionnelle au monde associatif
Financer des projets d'intégration professionnelle au monde associatifFinancer des projets d'intégration professionnelle au monde associatif
Financer des projets d'intégration professionnelle au monde associatif
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7
 
Rapport d'activité FACE 2013
Rapport d'activité FACE 2013Rapport d'activité FACE 2013
Rapport d'activité FACE 2013
 
Surfe sur la crise
Surfe sur la criseSurfe sur la crise
Surfe sur la crise
 

Plus de Hays France

LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ?
LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ? LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ?
LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ?
Hays France
 
Etude de rémunération Monaco 2018
Etude de rémunération Monaco 2018Etude de rémunération Monaco 2018
Etude de rémunération Monaco 2018
Hays France
 
5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail
5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail
5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail
Hays France
 
Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...
Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...
Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...
Hays France
 
Etude de remuneration Luxembourg 2018
Etude de remuneration Luxembourg 2018Etude de remuneration Luxembourg 2018
Etude de remuneration Luxembourg 2018
Hays France
 
5 leviers pour recompenser vos salaries
5 leviers pour recompenser vos salaries5 leviers pour recompenser vos salaries
5 leviers pour recompenser vos salaries
Hays France
 
Enquete Hays - Manager : Role, missions et defis
Enquete Hays - Manager : Role, missions et defisEnquete Hays - Manager : Role, missions et defis
Enquete Hays - Manager : Role, missions et defis
Hays France
 
Enquete Hays : La cohabitation des generations au travail
Enquete Hays : La cohabitation des generations au travailEnquete Hays : La cohabitation des generations au travail
Enquete Hays : La cohabitation des generations au travail
Hays France
 
5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche
5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche
5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche
Hays France
 
Le recrutement en pleine mutation
Le recrutement en pleine mutationLe recrutement en pleine mutation
Le recrutement en pleine mutation
Hays France
 
Etude de remuneration Hays 2018
Etude de remuneration Hays 2018Etude de remuneration Hays 2018
Etude de remuneration Hays 2018
Hays France
 
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretienLes competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Hays France
 
Hays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretien
Hays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretienHays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretien
Hays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretien
Hays France
 
5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous
5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous
5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous
Hays France
 
Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management
Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management
Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management
Hays France
 
Index mondial des competences Hays 2017
Index mondial des competences Hays 2017Index mondial des competences Hays 2017
Index mondial des competences Hays 2017
Hays France
 
Etude sur la diversite en entreprise
Etude sur la diversite en entrepriseEtude sur la diversite en entreprise
Etude sur la diversite en entreprise
Hays France
 
Hays journal 14
Hays journal 14Hays journal 14
Hays journal 14
Hays France
 
Webinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire face
Webinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire faceWebinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire face
Webinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire face
Hays France
 
Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018
Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018
Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018
Hays France
 

Plus de Hays France (20)

LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ?
LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ? LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ?
LES STARTUPS : DES STRUCTURES PLUS INNOVANTES ?
 
Etude de rémunération Monaco 2018
Etude de rémunération Monaco 2018Etude de rémunération Monaco 2018
Etude de rémunération Monaco 2018
 
5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail
5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail
5 etapes pour eradiquer vos mauvaises habitudes au travail
 
Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...
Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...
Enquete Hays 2018 Technologies et robotisation : menace ou opportunite pour l...
 
Etude de remuneration Luxembourg 2018
Etude de remuneration Luxembourg 2018Etude de remuneration Luxembourg 2018
Etude de remuneration Luxembourg 2018
 
5 leviers pour recompenser vos salaries
5 leviers pour recompenser vos salaries5 leviers pour recompenser vos salaries
5 leviers pour recompenser vos salaries
 
Enquete Hays - Manager : Role, missions et defis
Enquete Hays - Manager : Role, missions et defisEnquete Hays - Manager : Role, missions et defis
Enquete Hays - Manager : Role, missions et defis
 
Enquete Hays : La cohabitation des generations au travail
Enquete Hays : La cohabitation des generations au travailEnquete Hays : La cohabitation des generations au travail
Enquete Hays : La cohabitation des generations au travail
 
5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche
5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche
5 conseils pour negocier au mieux son salaire a l'embauche
 
Le recrutement en pleine mutation
Le recrutement en pleine mutationLe recrutement en pleine mutation
Le recrutement en pleine mutation
 
Etude de remuneration Hays 2018
Etude de remuneration Hays 2018Etude de remuneration Hays 2018
Etude de remuneration Hays 2018
 
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretienLes competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
Les competences et soft skills auxquelles vous ne pensez pas en entretien
 
Hays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretien
Hays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretienHays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretien
Hays webinar les erreurs a ne pas commettre en entretien
 
5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous
5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous
5 signes qui montrent que le recruteur veut travailler avec vous
 
Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management
Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management
Etude Hays 2017 : les enjeux des metiers du Credit Management
 
Index mondial des competences Hays 2017
Index mondial des competences Hays 2017Index mondial des competences Hays 2017
Index mondial des competences Hays 2017
 
Etude sur la diversite en entreprise
Etude sur la diversite en entrepriseEtude sur la diversite en entreprise
Etude sur la diversite en entreprise
 
Hays journal 14
Hays journal 14Hays journal 14
Hays journal 14
 
Webinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire face
Webinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire faceWebinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire face
Webinar Le burn-out : signaux d’alerte, moyens d’y faire face
 
Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018
Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018
Remunerations Audit et Expertise Comptable 2017-2018
 

Entrepreneurs sociaux

  • 1. HAYS JOURNAL 5e EDITION UNE VISION AVANT- GARDISTE DU MONDE DES RH ET DU RECRUTEMENT hays.fr
  • 2. entrepreneurs sociaux investir dans la societe Les entrepreneurs sociaux font évoluer les principes qui se cachent derrière les entreprises prospères, créent des emplois, engendrent des bénéfices, pour le plus grand profit de la communauté. CES QUATRE DERNIERES années de récession ont vu un nombre incalculable de personnes dans le monde perdre leur emploi. Mais une lueur d’espoir inattendue se profile à l’horizon du recrutement : la croissance des entreprises sociales qui s’insurgent contre la tendance économique négative, se multiplient et créent plus d’emplois que leurs homologues conventionnels. Et elles y parviennent en fournissant des produits et des services d’une valeur bien au-delà des résultats financiers. Les entrepreneurs sociaux créent des entreprises qui ont pour but d’apporter un changement social et environnemental mesurable. Mais ces entreprises sociales ne sont pas toutes créées par des particuliers, ni ne cherchent à apporter systématiquement un changement. Certaines sont fondées par des gouvernements, des organisations caritatives ou des entreprises. Elles visent à créer des emplois spécifiques ou à répondre à certains besoins sociaux au niveau local. Alors que les entreprises sociales répondent à un besoin sociétal, tout en générant des bénéfices, tout le profit est réinvesti dans l’entreprise pour générer davantage de croissance et d’opportunités d’emploi. Soushiant Zanganehpour, Manager du Skoll Centre for Social Entrepreneurship à la Said Business School de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni), déclare : « Nous voyons davantage de talents attirés par l’entrepreneuriat social parmi les professionnels en milieu de carrière, les consultants tournés vers les analystes et les directeurs d’unités commerciales curieux de découvrir les nouvelles façons de faire. » On estime que près de 800 000 personnes sont employées par les entreprises sociales rien qu’au Royaume-Uni, alors qu’aux États-Unis, le premier Great Social Enterprise Census (mené fin 2012) a révélé que le secteur des entreprises sociales du pays représentait plus de dix millions d’employés et engendrait des revenus de l’ordre de 500 milliards de dollars US. Peut-être plus important encore, dans une réflexion portant sur la rapide croissance du secteur, 60 % des entreprises sociales américaines ont été créées en 2006, ou plus tard, dont 29 % ont vu le jour depuis 2011. Selon Nick Temple, Directeur du développement commercial au sein de l’organisme représentatif Social Enterprise UK, il s’agit d’un phénomène global, bénéficiant d’une croissance au Royaume- Uni, aux États-Unis, en Asie et en Afrique de l’Est et, bien que comptant une grande partie de start- ups et de petites et moyennes entreprises (PME), on peut également noter quelques organisations sociales étonnamment grandes. « Le groupe HCT met en circulation des services de bus à usage non commercial dans différentes parties du Royaume- Uni et son chiffre d’affaires s’élève à 40 millions de livres. GLL, qui dirige des services de loisirs communautaires, génère environ 100 millions de livres, » assure-t-il. « Tous deux réinvestissent tout leur profit dans des actions visant à améliorer leurs services et à créer des entités à l’échelle réelle ainsi que de nouveaux emplois. » SUBVENIR AUX BESOINS DE CHACUN Mais l’entreprise sociale n’est pas un phénomène propre aux économies riches ou occidentales. Buy One Give One (B1G1), société siégeant à Singapour, a été créée en 2007 et son modèle philanthrope a attiré près de 900 membres dans le monde. Lors de l’achat d’un produit ou d’un service par un client, la société offre ce même produit ou service à l’une des centaines de nobles causes et de projets internationaux. Parmi ces projets, on compte des programmes de micro-financement et des entreprises sociales elles-mêmes. Paul Dunn, Président de B1G1, explique que de tels programmes prennent de plus en plus d’ampleur : « Nous voyons davantage de personnes qui souhaitent travailler dans le secteur et je pense que le « soulèvement » est tel que dans quelques années, nous ne parlerons plus de « secteur » mais d’un courant absolument dominant. » Heureusement, de plus en plus de candidats sont attirés par le travail au sein d’une entreprise sociale, certaines données prouvant que ce secteur crée des emplois plus rapidement que les entreprises dépourvues de portée sociale. FightbackBritain, un rapport de 2011 publié par Social Enterprise UK, a comparé les entreprises sociales aux sociétés présentant un chiffre d’affaires semblable, mais avec différentes priorités financières. Les conclusions du rapport ont révélé plusieurs différences notables en matière de création d’emplois. Seule un peu plus de la moitié (51 %) des entreprises sociales emploient moins de dix personnes, 19 % emploient entre 10 et 49 personnes, et 12 % comptent plus de 50 employés. Dans les entreprises semblables dépourvues de mode opératoire « social », 84 % emploient moins de 10 personnes, 14 % emploient entre 10 et 49 personnes, et seulement 2,5 % en emploient plus de 50. La génération Y (celle des travailleurs nés après 1980) est une cohorte qui aspire de plus en plus à travailler pour un employeur engagé et responsable sur le plan social. Selon les recherches internationales menées par le géant des services professionnels Deloitte, plus de la moitié de ces jeunes employés estiment que les entreprises auront à l’avenir un plus grand rôle à jouer en vue de la résolution des plus grands défis de la société que toute autre entité. De nombreuses études ont également indiqué que ces jeunes idéalistes sont à la recherche d’un travail épanouissant sur le plan professionnel. Ils ne sont pas les seuls. Un nombre croissant d’anciens travailleurs déçus s’épanouissent avec cette nouvelle vague d’employeurs ou envisagent même de créer leur propre entreprise sociale. Paul Dunn, de chez B1G1, ajoute : « Parmi les entrepreneurs sociaux, nous voyons le cas classique « Je travaillais dans les affaires mais je n’étais pas satisfait », et les personnes fondent désormais leur propre entreprise sociale ou travaillent pour l’une d’entre elles. De nouvelles start-ups sociales voient le jour et ont pour point central la restitution, contrairement à l’accumulation. » Nick Temple est d’accord. Il explique : « Alors que le secteur mûrit, nous trouvons qu’il y a de réelles opportunités pour les personnes compétentes et expérimentées dans des domaines tels que les systèmes, le marketing, la gestion de projet et la finance. Nous assistons à l’apparition d’un sentiment croissant où les personnes veulent plus que de l’argent – elles veulent un véritable objectif dans leur travail et beaucoup de ces entreprises sociales répondent parfaitement à leurs attentes. » Le soutien apporté à l’entrepreneuriat social ne cesse de croître. En République d’Irlande, par exemple, Social Entrepreneurs Ireland, qui, en 2004, est devenue la première organisation du pays à promouvoir et à soutenir le secteur, a supervisé un investissement de 4,9 millions de livres dans plus de 160 entreprises sociales, qui ont, à leur tour, eu un impact sociétal et économique croissant. Le rôle encourageant des talents situés au cœur du secteur est une histoire Extrait du Hays Journal N°5 - Mai 2013
  • 3. Extrait du Hays Journal N°5 - Mai 2013 brillante dans un contexte économique morose pour l’Irlande et, d’ailleurs, pour le reste du monde. Sean Coughlan, PDG de Social Entrepreneurs Ireland, affirme : « Ce sont les fondateurs de ces entreprises, les entrepreneurs sociaux, qui font preuve de créativité et de vision et trouvent les idées, prennent les risques et, enfin, stimulent la croissance du secteur. » Alors que ces entreprises sociales s’enracinent de plus en plus, créent des opportunités d’emplois et développent une conscience de la marque, elles pourraient attirer davantage de candidats talentueux et soucieux du caractère social dans l’acquisition de talent, l’engagement de l’employé et le développement de carrière. Ainsi, grâce à ces personnes expérimentées qui ont souvent le bras long, un soutien accru de la part des entreprises privées et une volonté croissante générale d’apporter un avantage social ou environnemental aux communautés locales, l’entreprise sociale devient-elle une force réelle avec laquelle il faut compter ? Pour Coughlan, c’est peut-être le cas : « Nous n’en sommes qu’au début, mais il n’est pas difficile d’envisager un secteur d’entreprises sociales offrant des plans de carrière aussi viables que ceux proposés dans les autres secteurs. » POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS veuillez contacter : haysjournal@hays.com TOUT LE MONDE Y GAGNE Des entrepreneurs sociaux performants peuvent fonder des organisations prospères et générer des bénéfices CASE STUDY LA SAUT DE CAMARA DANS L’INCONNU CAMARA EST DEVENUE l’une des plus grandes entreprises sociales performantes de la République d’Irlande en créant des emplois locaux dont le pays avait tant besoin, parallèlement à son objectif d’aide pour l’éducation des enfants en Afrique. De très nombreux volontaires employés par la société s’en sont servi comme tremplin pour enrichir leur expérience professionnelle et trouver un emploi rémunéré ailleurs. Camara a été fondée en 2006 par un ancien conseiller en placement, Cormac Lynch, qui a vu là une opportunité de rénover des ordinateurs et des logiciels éducatifs désuets et de les vendre pour un prix très modique aux écoles africaines. Les centres de ressources de Camara au Royaume-Uni, en Irlande, aux États-Unis et en Afrique emploient près de 60 personnes à temps plein. Lynch déclare : « Avant 2008, tout le monde courait après l’argent. Aujourd’hui, ils se demandent comment ils peuvent utiliser leurs compétences commerciales pour réaliser véritablement ce qu’ils souhaitent dans leur carrière professionnelle. » « Le secteur des entreprises sociales n’a pas encore vraiment fait ses preuves ; la rémunération n’y est pas aussi élevée que dans le secteur privé, ni aussi sure que dans le secteur public, mais on y retrouve des entrepreneurs désireux de renoncer au profit en faveur du changement social, et cette volonté suffit à elle seule à attirer quelques talents incroyables. »