SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
http://www.MedeSpace.net
                                     Share what you know, learn what you don't




A. PNEUMONIE À LÉGIONNELLE                                       présence d’agglutinines froides est très
                                                           La


                                                           évocatrice de mycoplasme, mais non spécifique ;
                                                           présente dans plus de 50% des cas. Il s’agit d’IgM
             5%     des    pneumonies     bactériennes
Environs

                                                           anti-érythrocytaires.
communautaires
                                                               test de Coombs direct est positif
      épidémies existent ; le germe se développe au        Le
Des

                                                               diagnostic repose sur la sérologie
contact de l’eau, les réservoirs (climatiseurs, travaux    Le


                                                                         est favorable en 1 à 2 semaines ; la
de terrassement)                                           L’évolution


                                                           guérison     radiologique     est    retardée ;   une
   s’agit souvent de formes sporadiques
Il

                                                           hyperréactivité bronchique résiduelle est possible
     début est rapidement progressif avec fièvre
Le


élevée, frissons ; toux sèches
             clinique retrouve souvent des signes
L’examen


                                                           C. PNEUMONIE À CHLAMYDIA
extra-respiratoires évocateurs : troubles digestifs ;
neurologiques (confusion, agitation, céphalées) ;              début est progressif avec fièvre élevée > 39°C ;
                                                           Le


rénaux (oligurie) ; myalgie.                               toux
    : opacités alvéolaires floues, confluentes,                     extra-respiratoires : rash cutané, myalgie,
Rx                                                        Signes


arrondies, mal limitées, parfois bilatérales ; non         splénomégalie
                                                                       psitacci ⇒ ornithose psittacose
systématisées                                              Chlamydia


          : lymphopénie ; hyponatrémie ; discret                signes
Biologie                                                  Des


cytolyse hépatique ; hématurie ; protéinurie ;                           des ADP médiastinales bilatérales
                                                           Rarement


rhabdomyolyse avec  des enzymes musculaires               évocatrices
(CPK, aldolases).                                              diagnostic repose sur la sérologie
                                                           Le


                        directe : spécifié > 90% mais
Immunofluorescence


sensibilité médiocre (50%) : examen direct de
l’expectoration… (peu intéressante)                        D. PNEUMONIE EXCAVÉS
     Ag urinaires assez sensibles (70%) et spécifiques            groupes de germes prédomines : anaérobies ;
Les


permettent le diagnostic de certitude rapide
                                                           Trois


                                                           Klebsiella ; Staphylococcus aureus
     sérologie permet le diagnostic rétrospectif de                    en faveurs des anaérobies : fétidité de
La


certitude
                                                           Eléments


                                                           l’haleine ; altération marquée de l’état générale
       macrolides (érythromycine) représentent le                            d’inhalation (anaérobies) : mauvais
Les


traitement de choix (durée : 3 semaines). Autres (en
                                                           Pneumopathie


                                                           état dentaire ; éthylisme ; accidents neurologiques
association avec l’érythromycine) = rifampicine,           avec fausse route ; troubles de la déglutition par
fluoroquinolone.
                                                           obstacle.
                                                                         déclives (anaérobies) : Nelson, segment
                                                           Territoires


                                                           post d’un lobe supérieur
B. PNEUMONIE À MYCOPLASME                                                (anaérobies) : Péni G ; clindamycine en
                                                           Traitement


           10 à 20 % des pneumopathies bactériennes        cas d’allergie
Environs


communautaires                                                  Klebsiella donne toujours une pneumopathie
                                                           La


          volontiers les sujets jeunes bien portants,      responsable d’un tableau sévère ; expectoration
Touche


sans passé pathologique ; souvent par épidémies            abondante purulente.
familiales ou des collectivités
    début est progressif. La fièvre est peu élevée
Le


(38°C) ; rhinopharyngite ; toux sèche tenace ;
asthénie ; céphalées ; myalgies.
         interstitielles bilatérales le plus souvent ;
Images


parfois images alvéolaires mal systématisées.
       NFS      est     souvent    normale     (parfois
La


hyperleucocytose à PNN modérée) ; la VS est très
élevée. Une anémie hémolytique est possible

Contenu connexe

Tendances

Valvulopathies
ValvulopathiesValvulopathies
ValvulopathiesMede Space
 
Cancer Broncho Pulmonaire
Cancer Broncho PulmonaireCancer Broncho Pulmonaire
Cancer Broncho PulmonaireMede Space
 
lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4Mede Space
 
Lupus Erythémateux Disséminé2
Lupus Erythémateux Disséminé2Lupus Erythémateux Disséminé2
Lupus Erythémateux Disséminé2Mede Space
 
lupus Erythémateux Disséminé3
lupus Erythémateux Disséminé3lupus Erythémateux Disséminé3
lupus Erythémateux Disséminé3Mede Space
 
Lupus Erythémateux Disséminé1
Lupus Erythémateux Disséminé1Lupus Erythémateux Disséminé1
Lupus Erythémateux Disséminé1Mede Space
 
Lupus érythémateux disséminé1
Lupus érythémateux disséminé1Lupus érythémateux disséminé1
Lupus érythémateux disséminé1Med Achraf Hadj Ali
 
Complément de Gastrologie
Complément de GastrologieComplément de Gastrologie
Complément de GastrologieMede Space
 
Oeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de BehçetOeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de Behçetjalila
 
Méningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétiqueMéningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétiqueRose De Sable
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennesmai13
 
Urgences neurologiques non traumatiques
Urgences neurologiques non traumatiquesUrgences neurologiques non traumatiques
Urgences neurologiques non traumatiquesimma-dr
 
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)Fédération Rétine de Paris
 

Tendances (20)

Valvulopathies
ValvulopathiesValvulopathies
Valvulopathies
 
Cancer Broncho Pulmonaire
Cancer Broncho PulmonaireCancer Broncho Pulmonaire
Cancer Broncho Pulmonaire
 
lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4
 
Lupus Erythémateux Disséminé2
Lupus Erythémateux Disséminé2Lupus Erythémateux Disséminé2
Lupus Erythémateux Disséminé2
 
LéSsenti..
LéSsenti..LéSsenti..
LéSsenti..
 
lupus Erythémateux Disséminé3
lupus Erythémateux Disséminé3lupus Erythémateux Disséminé3
lupus Erythémateux Disséminé3
 
Lupus Erythémateux Disséminé1
Lupus Erythémateux Disséminé1Lupus Erythémateux Disséminé1
Lupus Erythémateux Disséminé1
 
Bronchectasie
BronchectasieBronchectasie
Bronchectasie
 
Lupus érythémateux disséminé1
Lupus érythémateux disséminé1Lupus érythémateux disséminé1
Lupus érythémateux disséminé1
 
Complément de Gastrologie
Complément de GastrologieComplément de Gastrologie
Complément de Gastrologie
 
06 03-16
06 03-1606 03-16
06 03-16
 
Oeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de BehçetOeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de Behçet
 
P87
P87P87
P87
 
Méningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétiqueMéningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétique
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
 
Cas clinique
Cas cliniqueCas clinique
Cas clinique
 
Urgences neurologiques non traumatiques
Urgences neurologiques non traumatiquesUrgences neurologiques non traumatiques
Urgences neurologiques non traumatiques
 
P58
P58P58
P58
 
Poumon et Hématologie
Poumon et HématologiePoumon et Hématologie
Poumon et Hématologie
 
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
 

Similaire à Pneumonies BactéRiennes

Maladie de Guillain-Barré
Maladie de Guillain-BarréMaladie de Guillain-Barré
Maladie de Guillain-BarréMede Space
 
Le paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM Foundation
Le paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM FoundationLe paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM Foundation
Le paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM FoundationThe CRUDEM Foundation
 
Généralités en maladie infectieuses
Généralités en maladie infectieusesGénéralités en maladie infectieuses
Généralités en maladie infectieusesMede Space
 
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptxpediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptxssuser42efe9
 
Poster 71 microbiologie
Poster 71 microbiologiePoster 71 microbiologie
Poster 71 microbiologieJIB Congress
 
Avc HéMorragique
Avc HéMorragiqueAvc HéMorragique
Avc HéMorragiqueMede Space
 
Avc HéMorragique
Avc HéMorragiqueAvc HéMorragique
Avc HéMorragiqueMede Space
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Amel Ammar
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Amel Ammar
 
OncogynéCologie
OncogynéCologieOncogynéCologie
OncogynéCologieMede Space
 
fichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdffichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdfNicodemeSodea
 
Lessentiel En NéPhrologie
Lessentiel En NéPhrologieLessentiel En NéPhrologie
Lessentiel En NéPhrologieMede Space
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESHaifa Ben Abid
 
Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.
Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.
Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.Khadija Moussayer
 
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM FoundationPneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM FoundationThe CRUDEM Foundation
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumInstitut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxKHETTABDJOUHER
 

Similaire à Pneumonies BactéRiennes (20)

Maladie de Guillain-Barré
Maladie de Guillain-BarréMaladie de Guillain-Barré
Maladie de Guillain-Barré
 
Le paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM Foundation
Le paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM FoundationLe paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM Foundation
Le paludisme en Haïti Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Généralités en maladie infectieuses
Généralités en maladie infectieusesGénéralités en maladie infectieuses
Généralités en maladie infectieuses
 
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptxpediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
 
Poster 71 microbiologie
Poster 71 microbiologiePoster 71 microbiologie
Poster 71 microbiologie
 
Avc HéMorragique
Avc HéMorragiqueAvc HéMorragique
Avc HéMorragique
 
Avc HéMorragique
Avc HéMorragiqueAvc HéMorragique
Avc HéMorragique
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Vascularites et poumon
Vascularites et poumonVascularites et poumon
Vascularites et poumon
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
 
OncogynéCologie
OncogynéCologieOncogynéCologie
OncogynéCologie
 
fichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdffichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdf
 
Lessentiel En NéPhrologie
Lessentiel En NéPhrologieLessentiel En NéPhrologie
Lessentiel En NéPhrologie
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
 
Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.
Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.
Quatrième rencontre sur les syndromes secs et la maladie de gougerot.
 
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM FoundationPneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 

Plus de Mede Space

FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSFRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSMede Space
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coudeMede Space
 
Obesite et poumon
Obesite et poumonObesite et poumon
Obesite et poumonMede Space
 
Syndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueSyndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueMede Space
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMede Space
 
Evaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesEvaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesMede Space
 
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteRestaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteMede Space
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Mede Space
 
évaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesévaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesMede Space
 
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeQuestions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeMede Space
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilMede Space
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieMede Space
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique EdgewiseMede Space
 
Serodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseSerodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseMede Space
 
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesLa tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesMede Space
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentMede Space
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du reinMede Space
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURMede Space
 
Rein et toxicomanie
Rein et toxicomanieRein et toxicomanie
Rein et toxicomanieMede Space
 

Plus de Mede Space (20)

FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSFRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
 
Obesite et poumon
Obesite et poumonObesite et poumon
Obesite et poumon
 
Syndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueSyndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chronique
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
 
Evaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesEvaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicales
 
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteRestaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1
 
évaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesévaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicales
 
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeQuestions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
 
Serodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseSerodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic Tuberculose
 
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesLa tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTUR
 
Rein et toxicomanie
Rein et toxicomanieRein et toxicomanie
Rein et toxicomanie
 
Infertilite
InfertiliteInfertilite
Infertilite
 

Pneumonies BactéRiennes

  • 1. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't A. PNEUMONIE À LÉGIONNELLE présence d’agglutinines froides est très La évocatrice de mycoplasme, mais non spécifique ; présente dans plus de 50% des cas. Il s’agit d’IgM 5% des pneumonies bactériennes Environs anti-érythrocytaires. communautaires test de Coombs direct est positif épidémies existent ; le germe se développe au Le Des diagnostic repose sur la sérologie contact de l’eau, les réservoirs (climatiseurs, travaux Le est favorable en 1 à 2 semaines ; la de terrassement) L’évolution guérison radiologique est retardée ; une s’agit souvent de formes sporadiques Il hyperréactivité bronchique résiduelle est possible début est rapidement progressif avec fièvre Le élevée, frissons ; toux sèches clinique retrouve souvent des signes L’examen C. PNEUMONIE À CHLAMYDIA extra-respiratoires évocateurs : troubles digestifs ; neurologiques (confusion, agitation, céphalées) ; début est progressif avec fièvre élevée > 39°C ; Le rénaux (oligurie) ; myalgie. toux : opacités alvéolaires floues, confluentes, extra-respiratoires : rash cutané, myalgie, Rx Signes arrondies, mal limitées, parfois bilatérales ; non splénomégalie psitacci ⇒ ornithose psittacose systématisées Chlamydia : lymphopénie ; hyponatrémie ; discret signes Biologie Des cytolyse hépatique ; hématurie ; protéinurie ; des ADP médiastinales bilatérales Rarement rhabdomyolyse avec  des enzymes musculaires évocatrices (CPK, aldolases). diagnostic repose sur la sérologie Le directe : spécifié > 90% mais Immunofluorescence sensibilité médiocre (50%) : examen direct de l’expectoration… (peu intéressante) D. PNEUMONIE EXCAVÉS Ag urinaires assez sensibles (70%) et spécifiques groupes de germes prédomines : anaérobies ; Les permettent le diagnostic de certitude rapide Trois Klebsiella ; Staphylococcus aureus sérologie permet le diagnostic rétrospectif de en faveurs des anaérobies : fétidité de La certitude Eléments l’haleine ; altération marquée de l’état générale macrolides (érythromycine) représentent le d’inhalation (anaérobies) : mauvais Les traitement de choix (durée : 3 semaines). Autres (en Pneumopathie état dentaire ; éthylisme ; accidents neurologiques association avec l’érythromycine) = rifampicine, avec fausse route ; troubles de la déglutition par fluoroquinolone. obstacle. déclives (anaérobies) : Nelson, segment Territoires post d’un lobe supérieur B. PNEUMONIE À MYCOPLASME (anaérobies) : Péni G ; clindamycine en Traitement 10 à 20 % des pneumopathies bactériennes cas d’allergie Environs communautaires Klebsiella donne toujours une pneumopathie La volontiers les sujets jeunes bien portants, responsable d’un tableau sévère ; expectoration Touche sans passé pathologique ; souvent par épidémies abondante purulente. familiales ou des collectivités début est progressif. La fièvre est peu élevée Le (38°C) ; rhinopharyngite ; toux sèche tenace ; asthénie ; céphalées ; myalgies. interstitielles bilatérales le plus souvent ; Images parfois images alvéolaires mal systématisées. NFS est souvent normale (parfois La hyperleucocytose à PNN modérée) ; la VS est très élevée. Une anémie hémolytique est possible