At jeloneck mattei

1 696 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 696
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 311
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

At jeloneck mattei

  1. 1. Construire l’image touristique d’un territoireSORTIR DES CLICHÉSAnne-Marie Jelonek, Catherine Mattéi
  2. 2. Un atelier qui vous donnera les clés pour construire!  Un brief efficace : pour l’agence, le photographe!  Un brief adapté au support : magazine, plaquette,annonce presse, affiche, site Internet.Mais, avant toute chose, 1 constat :les usages des réseaux sociaux ont fortementbousculé l’écriture photo!Et 2 questions :Comment suivre les nouvelles tendances visuelles ?Faut-il les suivre ?
  3. 3. Des images + ou – efficaces
  4. 4. © Stéphanie Tetu © Tourisme Creuse© http://www.citadelle.comImage avec un impact positif
  5. 5. Image avec un impact moins fort© http://www.citadelle.com
  6. 6. Image impactante / moins impactante© Tourisme Creuse© Franck Bel / Bergamote Presse
  7. 7. Quels ingrédients pour réussir une bonne image ?"  Un(e) photographe bien choisi(e)Choisir le/la photographe selon son imaginaire visuel et culturel,c’est ici que la photo prend naissance!Choisir le/la photographe dont l’écriture est appropriée ausupport retenu : publicité, communication, reportage!"  Une compositionUn équilibre, un cadrage, des lignes de force, un format."  Un traitementL’image délivre des impressions, des sentiments, une intention.
  8. 8. L’impact des média sociauxsur les tendances visuelles
  9. 9. L’humain est au centre de l’image
  10. 10. "  Les images produites et partagéespar les internautes ont une forte influencesur la production photographiquepublicitaire et éditoriale."  Le lecteur/internaute se projette plusfacilement dans un paysage s’il y a présencehumaine, même suggérée.Le partage s’invitedans la communication touristique
  11. 11. PARTAGER / RENCONTRER : vivre une expérience ET la partager© Sato Naïto / Bergamote Presse
  12. 12. FABRIQUER : partager les savoir-faire© Franck Bel / Bergamote Presse
  13. 13. SE RESSOURCER : partager ses sensations, ses contemplationshttp://www.doubs.travel/
  14. 14. HÉRITAGE : partager son environnement avec les générations futures© CRT Picardie
  15. 15. !  L’image de tourisme est devenueune image art de vivrehabitée d’une présence humaine réelle ou suggérée.!  Le paysage, le patrimoine,deviennent des lieux à expérimenter.On y fait des rencontres, on y vitdes expériences et des émotions que l’on partageet que l’on recommande à son entourage.
  16. 16. © Marie Barlois /Bergamote Presse
  17. 17. Commentsuivre les tendances photo
  18. 18. Trouver une agence avec qui engagerun dialogue artistiquePour cerner l’univers iconographique attendu mais surtout!Aller plus loin!  Conseiller son client sur les évolutions visuelles.Choisir celle qui va permettre de se différencier.Par exemple : recommander le photographe auteur qui associera sonnom à un territoire et le valorisera au-delà du cliché par un travailartistique.Aller dans la bonne direction!  Conseiller son client pour qu’il adopte le bon ton, adapté à chaquecible, chaque support.Par exemple : le style Iphone sera réservé à une communicationévénementielle
  19. 19. Choisir des regards différents selon les supportsReportage : le regard artistique intimiste (ici, le château de la Ballue)• © Sato Naïto / Bergamote Presse
  20. 20. Le regard informatif distant sur le même château de la Ballue
  21. 21. L’influence des écransLes bannières horizontales ont généralisé l’usage du formatpanoramique.La Picardie en a fait son format de communication privilégiédans une charte très poussée.Adapter des regards différents selon les supports
  22. 22. Exemples de cadrage dans l’esprit picard
  23. 23. Exemples d’application dans des documents existants
  24. 24. Varier les formatsAffiches, annonces presse, magazines : ne pas oublier les hauteurs.Varier les usagesUn reportage n’aura pas le même usage qu’une photo plus conceptuelledédiée à la pub, au publi-reportage, aux catalogues!Varier les directions artistiquesPour entrer en relation avec les cibles, selon leurs âges, CSP, etc.Ne pas céder aux traitements visuelsà la mode pour une communicationqui s’inscrit dans la durée
  25. 25. Comment former votre regard ?
  26. 26. Ouvrez l’œil
  27. 27. " Réponses photo / version papier + Facebook" lejournaldelaphotographie.com/" Une multitude de journaux en kiosques." Des diaporamas en ligne sur les sites des magazinesde news, etc.Feuilletez, surfez
  28. 28. VoyagezLes revues étrangères, plus orientées « art de vivre »
  29. 29. Les attentes des lecteurs-touristes étrangers!  Décrypter l’art de vivre à la française,partager les bonnes adresses, des savoir-faireBien plus que dans la presse française,le lecteur/touriste est guidé par des humains – artisansd’art, de bouche, créateurs, restaurateurs –dans une France « tendance » ou pittoresque.!  Retrouver les incontournables, les intemporels :grands sites et paysages emblématiques.
  30. 30. Une école de référence"  Le Laboratoire d’histoire visuelle contemporainehttp://www.lhivic.org/info/Lhivic est hébergé par l’Ecole des hautes études ensciences socialesIl se consacre à l’étude des pratiques iconographiquescontemporaine issues des technologiesd’enregistrement (photographie, cinéma, vidéo,illustration).Pour aller plus loin dans la théorie
  31. 31. Une ferme de blogsculturevisuelle.orgLe média scientifique collaboratif du Lhivic.Chercheurs, enseignants et étudiants dialoguentsur les questions de culture visuelle.Les réseaux sociaux" Twitter et Facebook (1,60 milliard d’utilisateurs ;26 millions de France)" Flickr" Instagram : 100 millions d’internautes" Pinterest : 20 millions de membres
  32. 32. InterludeLes médias sociaux ont fait émergerdes tendances visuelles qui mettent l’humainau centre.Parfois trop ?Look at this instagram nickelback parody
  33. 33. La bonne imageen pratique
  34. 34. Brief : prendre le temps de l’échangeLa commande photo passe par les mots.Il faut parler :!  du sujet à photographier!  de l’utilisation finale des images!  des cibles!  du styleS’assurer de :!  partager le même niveau d’informations!  partager les mêmes objectifs
  35. 35. Le bon brief photographe/agence en 5 points1.  Le choix des motsFaire une liste de mots clés cohérents pour esquisser un universvisuel et sensoriel.2.  Définir des intentions de cadrages. Ils varient selon les supports!  Sur le web : la largeur s’impose, voire le panoramique!  Pour les autres supports : ne pas oublier les hauteurs !3.  Définir un style!  Distance ou proximité!  Utilisation du flou ou profondeur de champ!  Couleur, NB, saturation, etc.4.  Quels sont les éléments à photographier : lieux, personnes,autorisations, contraintes, etc.5.  La cession de droits : périmètre d’utilisation des images et durée.
  36. 36. 5 questions pour repérer un bon directeur artistique1.  A-t-il l’habitude de briefer un photographe pourune commande ?2.  Connaît-il le travail des photographes indépendantsde sa région ?3.  En dehors de Fotolia, Corbis ou Getty, connaît-il lescollectifs, les agences photographiques ?4.  Connaît-il les pratiques tarifaires et le droit à l’image ?5.  Pour l’achat d’art, fait-il ses recherches lui-mêmeou a-t-il recours à un(e) iconographe ?
  37. 37. 2 façons de trouver des images « humanisées »1.  Demander à un(e) professionnel(le) de l’imagede faire une recherche photo et acheter les droitsde reproduction à l’agence.L’agence photo a géré les droits mannequins et facture des droitsde reproduction.2.  Produire ses propres images!  En reportage, faire signer des autorisations de publicationà chaque personne présente, reconnaissable sur l’image.!  Avec des figurants professionnels. Les rémunérer pourl’utilisation de leur image dans ce cadre très précis.!  Casting de bénévoles. Faire également signer une autorisationde publication.
  38. 38. Une bonne image, combien ça coûte ?Achat d’images (achat d’art)! Droit géré : le tarif dépend de l’utilisation finale(format et tirage du support).! Libre de droit : pour une somme forfaitairevous achetez les droits de reproduction sur tous vossupports.Entre 400 et 600 euros l’image avec des figurants.
  39. 39. Production d’images de reportageTarif journée du photographe+ droits de reproduction / cession de droits, duréeet périmètre+ frais (déplacement, repas)= Total÷ 50 images uniques et utilisables sur tousvos supports selon la négociations des droits(pub incluse ou non).= meilleur rapport qualité-prix-singularité
  40. 40. Production d’images mises en scèneTarif journée+ frais figurants, stylisme, repérage,chargé de production (gestion des autorisations)+ droits de reproduction étendus+ frais (déplacement, repas)÷ 25 à 35 images uniques et utilisablessur tous vos supports selon la négociations des droits(pub incluse ou non).= meilleur rapport qualité-prix-singularité
  41. 41. © Emanuela Cino et Anne Loiseau / Bergamote Presse
  42. 42. De bonnes images,!  uniques, singulières,!  visibles nulle part ailleurs,!  produites dans le cadre d’une politiqueimage à long termene coûtent pas plus cher que des images banalesachetées au coup par coup et que vous risquezde retrouver partout!
  43. 43. D’autres bonnes imagessur bergamotepresse-photo.combanque d’images art de vivre et tourisme
  44. 44. Ensemble, (ré)inventons vos médiasPrint • Web • Réseaux sociaux

×