10 ème  journée  d’Endocrinologie, Métabolisme et Nutrition Université Paris VI  4 juin 2010   Pièges de l’interprétation ...
Introduction   <ul><li>Une personne sur 20 environ est  touchée par un problème thyroïdien (5% de la population) </li></ul...
Si un paramètre du  bilan thyroïdien  paraît  bizarre.... Bizarre, vous avez dit bizarre!..... <ul><li>Circonstances physi...
<ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>1. Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li>...
Différence  zénith – nadir : compris  entre 2 et 2.5 mUI/L   OUI oui oui
<ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li></u...
Etat  nutritionnel  <ul><li>Les maladies organiques graves et la dénutrition ou le jeûne :  </li></ul><ul><li>syndrome de ...
<ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>1. Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li>...
Influence de l’âge  et du sexe   sur les valeurs usuelles   (hors période pédiatrique) <ul><li>18 - 65 ans hommes : TSH : ...
<ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>1. Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li>...
TSH et  grossesse   Glinoer D et al Regulation of maternel thyroid during pregnancy J Clin Endocrinol Metab. 1990  oui
Augmentation de la synthèse de TBG qui implique augmentation de la T4 Totale et diminution de T4L au 2ème et au 3 ème   tr...
Conclusion grossesse 1er Trimestre  :  - TSH : valeurs de référence moins 30% - Augmentation modérée de la T4L 2 et 3ème T...
L’exposition au tabac p<0,001 entre chaque groupe et pour chaque hormone D’après Soldin OP et al .  Thyroid. 2009 non   TS...
<ul><li>Circonstances physio-pathologiques  </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>(hors maladies thyroïdiennes) </li></ul></ul...
Interférences médicamenteuses
<ul><li>Circonstances physio-pathologiques  </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>(hors maladies thyroïdiennes) </li></ul></ul...
<ul><li>A )  Interférences liées à la  phase pré-analytique </li></ul><ul><li>Le recueil de l’échantillon </li></ul><ul><l...
La conservation et le transfert au laboratoire d’analyses Dispersion des résultats de TSH selon les conditions de conserva...
<ul><li>Spécificité : réactions croisées  </li></ul><ul><ul><ul><li>Grande spécificité , réactions croisées rares </li></u...
L’AVENIR...  la spectrométrie de masse
 
Jonklaas et al. Clin Chem 2009 Evaluation de la TSH  CL-SM/SM  versus  Immunodosages  Immuno dosages  de masse Spectrométr...
Conclusions  <ul><li>Prélever le bilan thyroïdien le matin à jeun </li></ul><ul><li>Demander si le prélèvement doit être r...
 
<ul><li>Spécificité : réactions croisées  surévaluation de la T3  </li></ul><ul><li>réaction croisée lors du dosage de la ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Monique leban

1 883 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 883
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
299
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • J ‘exerce ma fonction dans le Service de Biochimie Endocrinienne et Oncologique du Pr Chambaz dans le groupe Hospitalier Pité Salpé
  • Dans un service comme le n$otre avec le recrutement que peut représenter ce groupe hospitalier nous Efftuons 12000........... 27 000 dossiers   &amp;quot; thyroide “ traités dans notre service en 2009 : oralement seulement d’où nécessité des renseignements cliniques sur le patient à transmettre au laboratoire
  • Dans un service comme le n$otre avec le recrutement que peut représenter ce groupe hospitalier nous Efftuons 12000........... d’où nécessité des renseignements cliniques sur le patient à transmettre au laboratoire
  • Roelfsema Equipe hollandaise qui voulait verifer la sécrétion de TSH lors d’un adénome à TSH Toutes les 1
  • Developper la réa ; mais élargir à personnes âgées dénutries; cancer?? Post chirurgie lourde....
  • 10 000 UI hCG diminue de 0,1 mUI/L TSH
  • Phéytoine et carbamazépine : anti épileptiques Barbituriques: hypnotiques
  • Monique leban

    1. 1. 10 ème journée d’Endocrinologie, Métabolisme et Nutrition Université Paris VI 4 juin 2010 Pièges de l’interprétation du bilan thyro ï dien Monique LEBAN Service de Biochimie Endocrinienne et Oncologique du Pr Chambaz GHU Pitié-Salpêtrière
    2. 2. Introduction <ul><li>Une personne sur 20 environ est touchée par un problème thyroïdien (5% de la population) </li></ul><ul><li>l’hypothyroïdie : 1 à 2 % de la population </li></ul><ul><li>15 % des femmes de + 65 ans </li></ul><ul><li>l’hyperthyroïdie : 1 % de la population </li></ul><ul><li>jusqu’à 6% si + 60 ans, prédominance chez les femmes (sexe ratio 8/1) </li></ul><ul><li>Les outils du diagnostic biologique : </li></ul><ul><li>les dosages de TSH, T4, T3 et de leurs formes libres </li></ul>
    3. 3. Si un paramètre du bilan thyroïdien paraît bizarre.... Bizarre, vous avez dit bizarre!..... <ul><li>Circonstances physio- pathologiques </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>(hors maladies thyroïdiennes) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li>Interférences médicamenteuses </li></ul><ul><li>Interférences analytiques </li></ul>Revoyez :
    4. 4. <ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>1. Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2 .Etat nutritionnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3 . Age et sexe </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4 . Grossesse </li></ul></ul></ul>
    5. 5. Différence zénith – nadir : compris entre 2 et 2.5 mUI/L OUI oui oui
    6. 6. <ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Etat nutritionnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Age et sexe </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Grossesse </li></ul></ul></ul>
    7. 7. Etat nutritionnel <ul><li>Les maladies organiques graves et la dénutrition ou le jeûne : </li></ul><ul><li>syndrome de basse T 3 ( multifactoriel dont rôle des désiodases) </li></ul>oui
    8. 8. <ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>1. Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2 .Etat nutritionnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3. Age et sexe </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4. Grossesse </li></ul></ul></ul>
    9. 9. Influence de l’âge et du sexe sur les valeurs usuelles (hors période pédiatrique) <ul><li>18 - 65 ans hommes : TSH : 1.28+/-1.84 mIU/l (911 hommes) </li></ul><ul><li>18 - 65 ans femmes : TSH : 1.49+/-2.08 mIU/l (690 femmes) </li></ul><ul><li>Jang YY. J Prev Med Public Health. 2008 étude coréenne </li></ul>(>80 ans)  médiane TSH 1·61 mIU/l Parallèlement diminution de la T4 avec augmentation de la TSH  (20–29 ans)  médiane TSH 1·13 mIU/l Boucai L et al . Clin Endocrinol (Oxf). 2009 étude américaine portant sur 22 000 personnes non
    10. 10. <ul><li>Circonstances physiologiques </li></ul><ul><ul><ul><li>1. Horaire: rythme circadien et pulsatilité de la TSH </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2 .Etat nutritionnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3. Age et sexe </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4. Grossesse </li></ul></ul></ul>
    11. 11. TSH et grossesse Glinoer D et al Regulation of maternel thyroid during pregnancy J Clin Endocrinol Metab. 1990 oui
    12. 12. Augmentation de la synthèse de TBG qui implique augmentation de la T4 Totale et diminution de T4L au 2ème et au 3 ème trimestre de grossesse (avec les 2 techniques immunoenzymatiques A et B) Carole A. Spencer Am J Obstet Gynecol 2009. oui
    13. 13. Conclusion grossesse 1er Trimestre : - TSH : valeurs de référence moins 30% - Augmentation modérée de la T4L 2 et 3ème Trimestre : - Normalisation de la TSH sauf si carence iodée ou pathologie auto-immune. - T4L et T3L : valeurs de références moins 10-20 %
    14. 14. L’exposition au tabac p<0,001 entre chaque groupe et pour chaque hormone D’après Soldin OP et al . Thyroid. 2009 non   TSH (mUI/L) T4 (µg/dl) T3 (ng/dl)   Médiane Médiane Médiane FEMMES FUMEUSES 1.02 7.6 92 FEMMES (EXPOSITION PASSIVE) 1.06 7.9 84 FEMMES NON FUMEUSES 1.12 8.7 102
    15. 15. <ul><li>Circonstances physio-pathologiques </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>(hors maladies thyroïdiennes) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li>Interférences médicamenteuses </li></ul><ul><li>Interférences analytiques </li></ul>Pièges de l’interprétation du bilan thyro ï dien
    16. 16. Interférences médicamenteuses
    17. 17. <ul><li>Circonstances physio-pathologiques </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>(hors maladies thyroïdiennes) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li>Interférences médicamenteuses </li></ul><ul><li>Interférences analytiques </li></ul>Pièges de l’interprétation du bilan thyro ï dien
    18. 18. <ul><li>A ) Interférences liées à la phase pré-analytique </li></ul><ul><li>Le recueil de l’échantillon </li></ul><ul><li> la nature du tube de prélèvement à utiliser </li></ul><ul><li>La conservation et le transfert au laboratoire d’analyses </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>la température </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>le délai de conservation </li></ul></ul></ul></ul></ul>
    19. 19. La conservation et le transfert au laboratoire d’analyses Dispersion des résultats de TSH selon les conditions de conservation D’après Valat C, Sapin R Immuno analyse éd.: EDP sciences 2009
    20. 20. <ul><li>Spécificité : réactions croisées </li></ul><ul><ul><ul><li>Grande spécificité , réactions croisées rares </li></ul></ul></ul><ul><li>ex : réaction croisée lors du dosage de la T3 avec TRIAC® ou TA3 ® (L' acide triiodothyroacétique) </li></ul><ul><li>Interférences dues à des anticorps qui entraînent une modification du résultats de T3 ou T4 ou TSH </li></ul><ul><ul><li>Auto anticorps : anticorps anti-T3, anti-T4, anti -TSH </li></ul></ul><ul><ul><li>Anticorps dirigés contre un réactif du dosage </li></ul></ul>B - les interférences analytiques proprement dites
    21. 21. L’AVENIR... la spectrométrie de masse
    22. 23. Jonklaas et al. Clin Chem 2009 Evaluation de la TSH CL-SM/SM versus Immunodosages Immuno dosages de masse Spectrométrie de masse Immuno-dosage r = -0,77 r = -0,48
    23. 24. Conclusions <ul><li>Prélever le bilan thyroïdien le matin à jeun </li></ul><ul><li>Demander si le prélèvement doit être réalisé sur plasma ou sérum </li></ul><ul><li>Remplir la fiche de renseignements </li></ul><ul><li>Transporter rapidement surtout à une température < 37 °C </li></ul><ul><li>Si problème sur les résultats : </li></ul><ul><li>- dialogue clinico-biologiste </li></ul><ul><li>- le biologiste fera éventuellement redoser le ou les paramètres par une autre technique </li></ul>
    24. 26. <ul><li>Spécificité : réactions croisées surévaluation de la T3 </li></ul><ul><li>réaction croisée lors du dosage de la T3 </li></ul><ul><ul><li>ex TA3 ou TRIAC ( l’acide triiodothyroacétique ) hypocholestérolémiant </li></ul></ul><ul><ul><li>et VOLTARÈNE (diclofenac) antiinflammatoire </li></ul></ul><ul><li>Interférences d’anticorps qui entraînent une modification du résultats de T3 ou T4 ou TSH </li></ul><ul><ul><li>Auto anticorps : anticorps anti-T3, anti-T4, anti -TSH </li></ul></ul><ul><ul><li>Anticorps dirigés contre un réactif du dosage </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Anticorps hétérophiles : Ac humains anti –Immunoglobuline animales (faible affinité) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Anticorps anti –animal : Ac humains anti- immunoglobuline d’une espèce animale (forte affinité ) ex.:HAMA </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Anticorps hétérophiles naturels : ex Facteur rhumatoïde </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Anticorps dirigés contre d’autres cibles comme anti- avidine, anti-ruthénium, anti-phase solide, anti-conjugué…. </li></ul></ul></ul></ul>Interférences analytiques B )_ Interférences liées à la phase analytique propremen dite

    ×