Choisir son média social - CDEC

2 225 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 225
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
258
Actions
Partages
0
Téléchargements
56
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Choisir son média social - CDEC

  1. 1. CHOISIR LEs BONs MÉDIAs et gérerses conversations<br />Entrezdansl’ère du Web social pour ne rienmanquer<br />
  2. 2. Résumé de la présentation<br />Un passage au Web 2.0;<br />Les valeurs apportée par le Web social;<br />Les nouvellesformes de marketing;<br />L’importance des moteurs de recherche;<br />Faire le lien entre Google et les médiassociaux;<br />Comprendre les principauxoutils du Web 2.0 et leurutilité;<br />Établirvotre plan suivantvosobjectifs et vosressources;<br />Apprendre à réfléchir et agircommevos clients;<br />Mesurer pour évaluer le ROI?<br />Quelquesoutils de mesure pour vous aider;<br />Quelquesconseilsavant de commencer;<br />La procédure à suivre;<br />Les outils de gestion des conversations;<br />
  3. 3. Qui suis-je?<br />Stratège Web<br />Président de l’agence interactive PloggMédia<br />Un passionné des gens et du Web<br />Co-fondateur du concept Plogg.ca – 15 000 Sherbrookois par mois<br />11 ans dans le domaine, déjà!<br />
  4. 4. En 2008, les dépenses publicitaires à l’échelle mondiale sur les sites de réseautage social se sont élevées à 2,2 milliards de dollars comparativement à 1,2 milliard de dollars en 2007.<br />
  5. 5. En 2009, le réseautage social est devenu un élément essentiel du monde du travail. 65% des internautes du monde entier visitent les réseaux sociaux.<br />
  6. 6. En 2006, Time Magazine décerne « La personnalité de l’année » Vous<br />« Les internautes générant du contenu sur Internet. »<br />BarackObama a gagné ce prix en 2008.<br />
  7. 7. Le Québec compte désormais 1 million d’aînés internautes réguliers et 475 000 occasionnels, ce sont 48 % des 55 ans et plus qui sont sur le Net à tous les jours.<br />
  8. 8. Des professionnels de toutes sortes, mais aussi des PDG de grandes entreprises et même le président BarackObama ont leur profil Linkedin.<br />
  9. 9. Internet rejoint plus d’adultes chaque semaine que les magazines ou les journaux.<br />- IAB Canada<br />
  10. 10. Quelques-unsvers des milliers VS des milliersversquelques-uns<br />Vousêtes un média.<br />Tout le mondepeutpartager et diffuser.<br />
  11. 11. Bienvenuedansl’ère du Web social<br />« Un client satisfait peut vendre vos produits »<br />« Un avis favorable se propage autant qu’une pub »<br />« Tous les chemins partent de Google » <br />- Jeff Jarvis<br />
  12. 12. Marketing viral<br />Voir un exemple<br />s’appuiesur les réseauxsociaux, propagation rapide<br />Préparerunecampagne de marketing viral<br />
  13. 13. Marketing de guerilla<br />Petit budget, non-conventionnel<br />Voir un exemple<br />
  14. 14. Street marketing<br />Voir un exemple<br />
  15. 15. Marketing de permission“opt-in”<br />Contraire du marketing d’interruption<br />On obtientuneautorisation<br />Niveaux croissants de permission<br />Part de client et NON part de marché<br />
  16. 16. Pertinent, attendu et personnalisé<br />Ex : infolettre, devenir fans of, demander la documentation, programme de fidélisation, concours<br />
  17. 17. Web 2.0 vers le Web social“Interactivité + personnalisation »<br />Relations, conversations, communications<br />Voir un exemple<br />
  18. 18. La différence avec les médiastraditionnels?<br />Communication bidirectionnelle;<br />Conversation, vousparlez avec unepersonne;<br />Gratuits;<br />Libres et ouverts; <br />Baséssur la participation;<br />Relations humaines;<br />Incontrôlables;<br />NOT “sell sell sellvs give givegive”;<br />Message qui se propage par les gens;<br />
  19. 19. Avant, nous lisions ce qu’on nous disait de lire.Maintenant nous sommes les créateursde l’information<br />Le pouvoir est aux gens. À vous de le prendre.<br />
  20. 20. Web 2.0 vers le Web social“Interactivité + personnalisation »<br />Relations, conversations, communications<br />Voir un exemple<br />
  21. 21. “L’attentionestlimitée, soyezpertinent”<br />- Seth Godin<br />
  22. 22. Les règles du jeu<br />Donner le contrôle à la conversation<br />Tous peuvent créer du contenu<br />Il faut écouter avant, agir ensuite<br />Il faut s’engager dans la conversation<br />S’engager avec transparence et honnêteté<br />
  23. 23. Engagez-vous dans la communauté<br />Présent, fréquence, constant<br />Amenez les gens chez vous physiquement<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  24. 24. Écouter, partager, voter, évaluer, commenter, discuter<br />Vous êtes un participant de la communauté<br />Vous avez intérêt commun avec la communauté<br />Soyez poli, tout le monde vous regarde<br />
  25. 25. Évitez les scandales<br />« Walmartacrossamerica »<br />Motrin pour les femmes enceintes<br />
  26. 26. Interlude « The fun theory »<br />Voir la vidéo<br />
  27. 27. Les Sites Web les plus populaires de la planète<br />Google<br />Facebook<br />Youtube<br />Yahoo<br />Live.com<br />Baidu.com<br />Wikipedia.org<br />Blogger.com<br />Blogspot.com<br />Twitter<br />QQ.com<br />msn.com<br />Wordpress<br />27. Linkedin.com<br />Référence : Alexa Ranking<br />
  28. 28. « Aujourd’hui, ne pas être sur Google revient à ne pas exister… »- Jeff Jarvis<br />C’est le cas avec Facebook et bientôt avec Linkedin<br />
  29. 29. Pourquoi les moteurs de recherche sont importants?<br />85% des utilisateurs ne se rendent pas plus loin que la 2e page de résultat des moteurs de recherche<br /> Réf : NeutralizeSEM<br />
  30. 30. Quevoyez-vous?<br />Voir<br />Images, vidéos, réseauxsociaux, blogues, localisation<br />
  31. 31. Le jargon de base<br />Pour commencer il faut démystifier le jargon du milieu<br />Exemple<br />
  32. 32. Pourquoi Google?<br />Google possède 67,45% des parts de marché<br />Microsoft – 7,05%<br />Yahoo – 2,92%<br />Baidu – 7,02%<br />Ebay – 1,52%<br />Ask – 1,14%<br />Facebook – 0,77%<br />
  33. 33. Raisons de plus?<br />
  34. 34. Position = pertinence + notoriété<br />33% des internautes pensent qu’une entreprise qui apparaît dans les premières positions des moteurs de recherche est une entreprise leader sur son marché <br /> Réf. : SiAOStast<br />
  35. 35. Triangle d’or<br />« Pour être vu, trouvé et cliqué, il faut être en haut »<br />Position 1 : 100%, Position 2 : 100% Position 3 : 100% Position 4 : 85%<br />Position 5 : 60% Position 6 : 50% Position 7 : 50% Position 8 : 30%<br />Position 9 : 30% Position 10 : 20%<br />Consulter l’étude<br />
  36. 36.
  37. 37. Faites-vous des amis!<br />
  38. 38. Cas « kryptonitelock »<br />Perdre la face dans les moteurs de recherche… ça dur une éternité!<br />Surveillezvoscontenus et surtoutcequ’onditsurvous<br />Exemple de mauvaise situation<br />
  39. 39. SMO, optimisation des médias sociaux<br />Se faire découvrir par le biais des médias sociaux;<br />Participation dans les médias sociaux;<br />Blogues – blogosphère;<br />Partage de photos et vidéos;<br />Baladodiffusion;<br />Augmenter votre position dans les moteurs;<br />Générer du « bouche à oreille »;<br />Présencedans les réseauxsociaux;<br />
  40. 40. Passage au Web 2.0<br />Vous êtes un média, vous êtes un participant <br />dans la création de l’information.<br />Ex : Youtube, Facebook, Flickr, Linkedin n’existe pas sans votre participation.<br />
  41. 41. Les types d’outilsdisponibles<br />Musique, ebooks, advergaming, webisodes, blogues, podcasts, vidéo aggregation, réseauxsociaux, localisation, réseaux de services, réseaux de niche, SMS voice, lifestreams, micromedia, réputation, bookmarks, images, Livecast, wiki, événements, documents<br />
  42. 42. Partage de photos<br />Quevoyezvous?<br />Flickr.com, photobocket.com<br />
  43. 43. Partage de vidéos<br />Quevoyezvous?<br />Youtube.com, vimeo.com, dailymotion.com, video.google.com<br />
  44. 44. Home Depot, do it youself<br />Canal youtube<br />
  45. 45. Where the hell is Matt?<br />Exemple<br />
  46. 46. Site Web “social” de Home depot<br />Site Web avec des revues, questions <br />et commentaires sur les produits<br />http://www.homedepot.ca<br />
  47. 47. Youtube constitue une occasion d’affaires extraordinaire pour ceux qui savent profiter de cet outil de communication.<br />
  48. 48. Youtube en statistiques<br />Plus de 50% de l’audience de Youtube a plus de 35 ans;<br />24h de vidéo sont « téléversées » toutes les minutes.<br />Deux milliards de vidéos écoutées chaque jour;<br />185,39 millions de visionnements « Lady Gaga, bad romance »<br />
  49. 49. Plus de statistiques<br />
  50. 50. Webisodes: Série BMW – The hire<br />Voir un extrait<br />
  51. 51. Quelssont les avantages?<br />Temps d’antennegratuit<br />Pas de règles du CRTC (vitesse)<br />Intemporelle<br />Virale<br />S’écoutesur mobile<br />
  52. 52. Will it blend? <br />Créativitésuryoutube<br />
  53. 53. Universvirtuels...?<br />Secondlife.com <br />
  54. 54. Réseauxsociaux<br />Facebook, hi5, bebo, orkut, <br />
  55. 55. Les sites de réseaux sociaux« un phénomène mondial »<br />Référence : comscore.com, data passeport<br />
  56. 56. La portée de cesréseaux<br />Chine : 1,33 milliards d’habitants<br />Inde : 1,187 milliards d’habitants<br />Facebook : 500 millions d’habitants<br />États-Unis : 310 millions d’habitants<br />Indonésie : 237 millonsd’habitants<br />Brésil : 193 millions d’habitants<br />14. Allemagne : 81 millions d’habitants<br />15. Linkedin : 80 millions d’habitantsprofessionnels<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  57. 57. Les réseauxsociauxsontutilisés par 40% des entreprisesde la planète<br />https://www.regus.presscentre.com/Resource-Library/Social-Media-1cf.aspx<br />
  58. 58. Qu’est-ce que le « réseautage social numérique? »<br />Explication en vidéo<br />
  59. 59. Six degrés de séparation « mapping des relations »<br />
  60. 60. Utiliser les réseaux des clients<br />Référence : FacebookEra – Clara Shih<br />
  61. 61. Utiliser les « amis des amis »<br />Référence : FacebookEra – Clara Shih<br />
  62. 62. Utiliser les réseaux des employés<br />Référence : FacebookEra – Clara Shih<br />
  63. 63. Un ami qui « connaît » le client que vous prospectez<br />Les réseauxsociauxnumériquesrendent visible les relations et vousdonnentaccès à n’importe qui.<br />
  64. 64. En quoi Facebookest différent?<br />Valider l’identité des autres <br />Extension du monde réel<br />On y trouve beaucoup de gens<br />
  65. 65. Les utilités de Facebook<br />Échange de messages privés<br />Partage de photos et vidéos<br />Interactions sociales<br />Influence sociale<br />Gestion d’événements<br />Jouer en ligne avec d’autres<br />Référence : http://www.slideshare.net/nicole.landguth/facebook-bootcamp-for-pr?from=share_email<br />
  66. 66. Google VS Facebook<br />Google : mode de recherche (besoinactuel);<br />Facebook : mode de socialisation (besoin latent);<br />
  67. 67. La différence entre le moteur et le média social<br />
  68. 68.
  69. 69. « Fini la publicité pour une personne, maintenant c’est la publicité entre les personnes »- Clara Shih<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  70. 70. Courriel VS Facebook<br />« Vous n’enverrez pas un email à tout le monde pour indiquer que vous venez de décrocher un nouveau contrat » ;<br />Facebookréduit le coût d’envoyer des informations;<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  71. 71. Statistiques Facebook<br />Plus de 500 millions d’utilisateurs actifs;<br />50% se connectent chaque jour;<br />Moyenne de 130 amis par personne;<br />700 milliards de minutes passéeschaque mois sur le réseau;<br />L’utilisateur moyen crée 90 éléments de contenu par mois (photos, vidéos, liens, autre);<br />30 milliards de contenu sont publiés chaque mois;<br />14 millions de photos ajoutées tous les mois;<br />L’outil de partage de photos le plus utilisé sur la planète;<br />Tous les continents ont vu doubler leur croissance à l’exception de l’Europe;<br />Référence : http://www.facebook.com/press/info.php?statistics<br />
  72. 72. Statistiques Facebook encore…<br />20 pays dans lequel 1% de la population a joint Facebook durant le dernier mois;<br />La Russie et le Chine n’aime pas Facebook;<br />Référence : http://www.insidefacebook.com/2010/09/16/a-look-back-at-facebooks-third-quarter/<br />
  73. 73. Linkedin et Facebook permettent de garderune « trace » des gens que vous rencontrez<br />Classer par intérêts, passions, activités, professions, etc.Un carnet d’adressemaisaussi un moteur de recherche de relations.<br />
  74. 74. « Imaginez dans 10 ans la portée de votre réseau de contacts…  » <br />Des relations, ça se construit à long terme. <br />C’estpourquoi, ilfaut commencer maintenant.<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  75. 75. Pourquoi être sur Linkedin?<br />Être plus efficace à gérer vos relations professionnelles;<br />Rester en contact avec des clients;<br />Retrouver des gens (université, cégep, secondaire);<br />S’assurer que vos clients se rappellent que vous existez;<br />Trouver des clients, des partenaires et des collaborateurs;<br />Faire de la veille stratégique;<br />Vous faire connaître et faire connaître votre entreprise;<br />
  76. 76. Développer votre réseau de contacts à partir de vos contacts existants<br />Accéder aux réseaux de contacts de vos clients, employés, partenaires, fournisseurs, etc.<br />
  77. 77. Vous ne savez pas qui pourra vous être utile dans le futur…<br />Notaire, partenaire de tennis, dentiste, professeur de golf, médecin, peintre.<br />
  78. 78. Veille stratégique« suivre l’actualitéde vos clients, prospects et compétiteurs »<br />Exemple : Que font Deloitte & Touche?<br />
  79. 79. Accélérer le processus de construction des relation d’affaires<br />- Confiance, notoriété, expertise, recommandations<br />
  80. 80. Bâtir la confiance grâce aux recommandations de vos clients<br />Utiliser la fonctionrecommandationsurLinkedin.<br />Facile, rapide, moinsgênant, incitatif et interactif.<br />
  81. 81. “Christian est quelqu'un de passionné, de motivant et motivé, pour qui les défis sont une source de stimulation. Son énergie contagieuse et sa personnalité chaleureuse font de lui un être exceptionnel avec qui travailler devient un véritable plaisir. Faites confiance à Christian et vous n'en serez pas déçus...” 12 juillet 2010<br />Patrick Hardy, Chef d'entreprise , Environnement PH inc.était dans une autre entreprise quand il/elle a travaillé avec Christian <br />
  82. 82. “Homme d'idées et d'action... voici ce qui décrit le mieux Christian. Intègre, passionné et très compétent, il saura vous aider dans le développement de vos affaires et dans l'atteinte de vos objectifs !” 27 mai 2010<br />François Desmarais, directeur général , La Chambre de commerce de Fleurimont<br />
  83. 83.
  84. 84. Générer de bouche à oreille« faites parler de vous par les autres »<br />Le marketing le moins cher et le plus efficace qui soit.<br />Vousévitez les courrielsimpertinents.<br />
  85. 85. Rappelez vous que : Facebook et Linkedin sont des graphes sociaux des relations de millions de personnes et de leurs intérêts<br />Vousavezaccès à toutescesinformationsinstantanément.<br />
  86. 86.
  87. 87. Le premier appel « moins risqué »« moins d’appel mais de bons appels »<br />Les réseaux sociaux permettent d’adapter le message à la personne puisqu’on récupère des informations avant de lui téléphoner et on répond à ses besoins avec notre offre. Il y a beaucoup plus de chances qu’elle réponde positivement.<br />Référence : FacebookEra – Clara Shih<br />
  88. 88. Un message personnel et pertinent« une conversation privilégier »<br />Grâce aux informationsreceuilliesprécédemmentsurLinkedinou/et Facebookvousavez des sujets pour favoriser la conversation.<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  89. 89. La vente c’est « sociale »<br />Les gens font des affaires avec des gens en qui ils ont confiance.  Les bons vendeurs sont des bâtisseurs naturels de relations .<br />« La vente c’est du réseautage social »<br />- Geoffrey Moore<br />Référence : FacebookEra – Clara Shih<br />
  90. 90. https://www.regus.presscentre.com/Resource-Library/Social-Media-1cf.aspx<br />
  91. 91. L’important ce n’est pas ce que vous connaissez mais bien QUI vous connaissez<br />Les réseauxsociauxnumériquesviennentrenforncercette idée.<br />
  92. 92. Deuxièmepartie : planifier<br />
  93. 93. Résumé de la présentation<br />Comprendre les bases de Twitter;<br />La puissance du blogue;<br />Le concept des wikis;<br />La baladodiffusionou podcasting;<br />Le RSS, un outilessentielsur le Web;<br />--------------------------------------------------------------------------------------------------<br />Établirvotre plan suivantvosobjectifs et vosressources;<br />Apprendre à réfléchir et agircommevos clients;<br />Mesurer pour évaluer le ROI?<br />Quelquesoutils de mesure pour vous aider;<br />Quelquesconseilsavant de commencer;<br />La procédure à suivre;<br />Les outils de gestion des conversations;<br />
  94. 94. Facebooket Twitter représentent à euxseul22% du temps passé sur Internetsur 2 milliards d’internautes<br />Les moteurs de recherchereprésentent 11,33%<br />Référence : Nielsen Company<br />
  95. 95. Twitter…c’est quoi?<br />Informations en temps réel;<br />Réseau public et accessible à tout le monde;<br />Créer un lien unidirectionnel(Followers);<br />Outil pour partagerdes intérêtssimilaires;<br />Communications rapides, courtes (moins de 140 caractères);<br />Beaucoup de comptesinactifs;<br />Encore peuutilisémalgré tout.<br />Vidéo explicative<br />
  96. 96. Twitter…ça sert à quoi?<br />Demander de l’aide à la communauté;<br />Bénéficier de l’effet “retweet”;<br />Lancer des idées et obtenirde la rétroaction du public;<br />Socialiseravec des gens quevous ne connaissez pas;<br />Connecter avec des gens aux intérêtssimilaires;<br />Se faire des nouveaux contacts;<br />Gérerla réputation, veillestratégique;<br />Offrir un service à la clientèle;<br />Obtenir les dernièresnouvelles; fil de presse;<br />Lancer des promotions instantanément;<br />Trouver des clients potentiellementintéresséspar vosproduits et services;<br />Conserver des favoris en faisant des Tweets.<br />
  97. 97. Les avantages de Twitter<br />Public et unidirectionnel;<br />Court et rapide;<br />Utilisation surmobile;<br />Peuou pas de barrièreà l’entrée;<br />Êtreréférencédansvotredomaine;<br />Visibilité de votrecomptedans les résultats de recherchede Google;<br />Se connecter et influencer votredomained’activité;<br />Suivrel’actualité;<br />Intégration facile à votre site ouvotreblogue;<br />Essayez-le, vous y trouverez sans doutevotrecompte!<br />
  98. 98.
  99. 99. Service client sur Twitter- Home Depot<br />Exemple<br />
  100. 100. Réseauxsociauxspécialisés<br />Linkedin.com (professionnels)<br />Twittermoms.com (mères)<br />PloggSherbrooke(Sherbrookois)<br />Ning(tout ce qui peutexister)<br />
  101. 101. Le blogue« La conversation commence! »<br />vidéo explicative<br />En 2009, Jupiter Research a constaté que 50 % des internautes consultent un blogue avant de faire un achat. <br />
  102. 102. La force du blogue<br />L’utilisateur clique sur le titre du blogue<br />L’utilisateur lit et apprécie le billet<br />Il publie le billet sur Facebook (200 amis)<br />Il publie le billet sur Twitter (45 followers)<br />40 de ses amis lisent l’histoire<br />15 de ses amis publie l’histoire sur Facebook et Twitter<br />10 des amis qui ont lu « tags » l’histoire (delicious)<br />Et, ça recommence pour chacune des personnes qui publient l’histoire…<br />
  103. 103. Pourquoibloguer?<br />Vous faire connaître<br />Vendre<br />Influencer<br />Résauter<br />Être vu<br />Communiquer<br />Se souvenir<br />Provoquer (exemple la saga bell)<br />Apprendre<br />Informer<br />- Référence : Livre « Pourquoi Bloguer ? » Michelle Blanc<br />
  104. 104.
  105. 105. La plupart du temps, sivousrépondez à la question du consommateurvousavez un nouveau client.<br />
  106. 106. Exemples de blogues<br />Michelleblanc.com<br />Google<br />Michelle Blanc<br />Seth Godin<br />Dell<br />Desjardins<br />Mères<br />Best blogs 2009 (TIME)<br />
  107. 107. La puissance du blogue<br />Gratuit et souventdéveloppé par la communauté;<br />Outil simple et facile à utiliser par tout le monde;<br />Actualisation de votre site par la publication de billets;<br />Outil social qui se connecte via les RSS à tous les médiassociaux;<br />À l’inverse, les médiassociauxs’intègrentdansvotreblogue;<br />Construit pour faire de l’affiliation par le biais de la blogoliste;<br />Efficacesdans les résultats de recherches;<br />Présencedans la blogosphère;<br />Interactivité: commenter, partager et voter l’information;<br />Structure du site trèsappréciée par les moteurs de recherche;<br />
  108. 108. Pourquoi un blogue?<br />Pour être  « cherchable » et trouvé sur Google<br />Démontrer votre capacité à vous adapter aux nouvelles technologies.<br />Alimenter des conversations sur des réseaux sociaux grâce aux RSS.<br />
  109. 109. RSS…hein?<br />Abonnement au flux RSS<br />Exemple d’utilisation avec Google Reader<br />Format XML standardisé (mobile, PC, vidéo, MP3)<br />Vos visiteurs suivent à distance!<br />Diffusion d’actualités sur Internet<br />Syndication : accès depuis un autre site<br />Aggrégation de flux avec avec Google<br />
  110. 110. Des outils pour bloguer<br />Wordpress.com ou wordpress.org<br />Blogger.com<br />Typepad.com<br />
  111. 111. Wiki<br />Page Web écrite par plusieurs personnes<br />Exemple : www.wikipedia.org<br />
  112. 112. Wikipedia = Quick<br />Encyclopédie multilingue universelle<br />Écrites par les internautes grâce à l’outil wiki<br />
  113. 113. Baladodiffusion“podcasting”<br />Chroniques en audio ou en vidéo<br />Émission de radio<br />Portable sur les lecteur MP3, iphone et autres<br />On écoutequand on a le temps!<br />Ex : Guide de voyage dansl’avion<br />
  114. 114. Indice de priorité des médias<br />
  115. 115. Que désirez-vous accomplir?<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  116. 116. Des outils pour gérer les conversations<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  117. 117. « 20% rapportent 80% »<br />Ne vous adressez pas à tout le monde, choissez une niche<br />Préférez quelques visiteurs ciblés à des centaines qui ne sont pas intéressés<br />
  118. 118. « Thinkbig, startsmall and move fast »- Mitch Joel<br />Penser c’est bien, agir c’est encore mieux.<br />Explorer c’est innover.<br />
  119. 119.
  120. 120. Avant de commencer<br />Quelleest la mission de votreentreprise?<br />Quelssontvosobjectifsd’affaires?<br />Qui sontvos clients cibles? Quecherchent-ils?<br />Quellessont les communautés de clients existantes?<br />Qui sontvoscompétiteurs?<br />Quepensent les gens de voscompétiteurs?<br />Quelssont les canauxutilisés par vos clients cibles<br />Quelssont les canauxpouvantvous faire connaître?<br />Quecherchentvos clients cibles?<br />Quellesontvosressources? (humaines, temps, financières)<br />
  121. 121. Objectifs généraux<br />Amener du trafic sur votre site Web;<br />Faire des liens pertinentsversvotre site Web;<br />Faire connaîtrevotreentrepriseouvous-même;<br />Convertir les visiteurs aux actions payantes (vendre);<br />Générer des conversations survoscontenus;<br />Établir la confiance;<br />Revitaliserl’image de l’entreprise;<br />Démontrerl’expertise;<br />Faire parler de votreentreprise par les gens;<br />Êtreprésent en ligne;<br />Faire bonne impression en ligne;<br />
  122. 122. Qui çaintéresse?<br />Âge <br />Sexe <br />Éducation <br />Poste occupé <br />Localisation géographique <br />Langue parlée<br />Familiarité avec le domaine <br />Néophyte, utiliser un langage populaire? <br />Culture <br />Nationalité<br />Appartenance à une famille. <br />Appartenance à une entreprise. <br />Mythes. <br />Valeurs<br />Niveau de langage et de lecture. <br />Handicap (audio, mobilité, visibilité). <br />Statut (étudiant, employé, travailleur autonome, retraité)<br />Situation financière<br />Sites Web les plus consultés (5) ;<br />Familiarité avec la navigation sur le Web ;<br />Niveau de confiance/connaissance avec votre entreprise ;<br />
  123. 123. À qui on s’adresse?<br />Qui achèteouconsommevos services? <br />Hommes, femmes, enfants, adolescents, entreprises, personnesâgées, autres?<br />Quels sites fréquentent-ils?<br />Oùcherchent-ils? (Google, portails, forums, etc.)<br />Sont-ilssociaux? (Facebook, Linkedin, Twitter, Plogg); <br />Allezdoncvoirce qui se ditsurvotre champ d’activité; <br />Search.twitter.com, Google, FacebookLexicon, Google Alert;<br />Quedisent les gens de voscompétiteurs?<br />Bons, douteux, manque de service<br />
  124. 124. À qui on s’adresse?<br />4. Quelsoutilsutilisent-ils?<br /><ul><li>Designers Web : photoshop -> Top 10 des trucsphotoshop
  125. 125. Architecte : autocad, papier, crayons spécialisés</li></ul>5. Quel type de contenupréfèrent-ils lire?<br />Avocat -> article sousforme de texte;<br />Design -> billet de blogue avec des images;<br />Mère -> images de bébés<br />
  126. 126. Comprendre votre auditoire<br />Qui est votre audience? D’où proviennent-ils?<br />À quel endroit sur votre site interagissent-ils? <br />À quel moment prennent-ils leur décisions?<br />Pourquoi se comportent-ils de cette manière?<br />Quelles tâches désirez-vous qu’ils accomplissent?<br />Est-ce que votre site permet à vos visiteurs d’accomplir ce qu’ils désirent?<br />
  127. 127. Olivier MermetOlivier est un blogueur sur les médias sociaux<br />24 ans, en couple<br />Souvent dans les cafés Internet<br />Passe beaucoup de temps sur Internet.<br />Tout ce qui est nouveau média et con l’intéresse.<br />CherchesouventsurYoutube<br />Possède un iPhone 4<br />Profil Twitter, Facebook, Linkedin<br />Possède son propreblogue www.bloguedenuite.com<br />Maîtrise en commerce électronique à l’Université de Sherbrooke<br />Poste chez Nurun<br />
  128. 128. Les personnas<br />Déterminer les besoins fonctionnels (« trouver un bon sac à dos pour faire de la randonnée »)<br />Nommer des profils types (ex : « amateur de plein air ») <br />Quels mots a-t-il utilisé pour trouver le site?<br /><ul><li>Combien de temps passera-t-il sur le site?
  129. 129. Est-ce qu’il trouve le contenu pertinent?
  130. 130. Est-ce qu’il est fidèle au site?
  131. 131. Quelest son niveau de langage?
  132. 132. Qui et quoi influence sesachats?
  133. 133. Mettez-vous dans la peau du personnage…
  134. 134. Énumérer les actions : cherche dans le moteur, trouver le site, lire une chronique, abonner à l’infolettre, envoyer un article à un ami, etc.</li></li></ul><li>La publicitén’estpas de la publicitélorsqu’elleestinformative.<br />
  135. 135. Connaissez-vous vos clients?« pensez aussi aux consommateurs potentiels »<br />
  136. 136. Écrirevotrecontenu(émotion + information = succès)<br />Bien répondre à la question des consommateurs.Penser aux émotions des gens.<br />
  137. 137. Cherchercommevos clients?<br />Explicitement<br />ChiroSherbrooke, restaurant végétariensherbrooke, café sherbrooke, animaleriesherbrooke, coursd’anglaissherbrooke, spectacle sherbrooke, vignoblesherbrooke, vendangeestrie, produitsécologiques, savonbiologique, café équitable, graphistesherbrooke, cartesd’affaires pas cher.<br />Problème<br />Maux de dos, mal aux dents, dent brisée, bassindéplacé, alergie au gluten, chienindontable, chat agressif, stress trop intense, quoi faire cesoir? Gêner de parleranglais, manque de compétences, communiquer en anglais, vinbouchonné, où se marier, bon endroit pour se marier, besoind’unesalle de réception, manger vétégarien, économiserl’eau, consommerécolo, chasse moustiquepolluant, trop de contenants de plastique, logo laid, carte d’affaireslaides<br />Symptôme<br />Fatigue constante, maux de tête, inflammation aux coudes, dents jaunes, brûlementd’estomac, célibataire, sans emploi, dents croches, chasse moustiquechimique, surconsommationd’eau, site Web désuet.<br />Nom de produit, partie de produit<br />Nourriturecatshow, vin de bordeau, vinfrançais, champagne, ibrace.<br />
  138. 138. Les émotions de vos clients<br />Plus de contrôle: coursd’anglais, gestion des émotions<br />Plus d’indépendance : coursd’anglais, gestion des émotions, contes<br />Belle apparence : orthodontiste, dentiste, penservert, carte d’affairesuniques<br />Promotion au travail : Coursd’anglais, orthodontiste, dentiste, penservert<br />Liberté : dégustation de vins, animalerie, contes<br />Bien manger : chocolaterie, café croquis, dégustation de vins, manger bio<br />Plus de temps : <br />Plus d’argent: coursd’anglais, site Web performant<br />Meilleure santé : Chiropraticien, kinésiologue, restovégératien, vin rouge, chocolat noir, fondation cancer<br />Sentirinclus: écouteprofessionelle, bonsvins, dentiste, orthodontiste, consommer bio<br />Sécurité : écouteprofessionnel, animalerie, fondation cancer, manger bio<br />Plaisir : dégustation de chocolats, animalerie, contes, café céramique, don fondation, agirvert<br />Être plus vert: produit bio, économied’eau, consommationresponsable<br />
  139. 139. Émotions (suite)<br />Douleur : chropraticien, kinésiologie, écouteprofessionnelle, fondation<br />Sentirstupide: coursd’anglais, carte d’affaire horrible, site Web désuet<br />Embarassé : coursd’anglais, dentiste, surconsommation<br />Êtreignoré: écouteprofessionnelle, dentiste, environnement<br />Critiqué: coursd’anglais, dentiste, récupération, environnement, carte d’affaires “cheap”<br />Douter : cours d’anglais<br />Douleur : dentiste, kinésiologue, chiropraticien, écouteprofessionnelle, fondation cancer<br />Trop risqué : coursd’anglais<br />Trop de travail : vignoble<br />Stupide : coursd’anglais, pas de site Internet, pas de carte d’affaires<br />Solitude : écouteprofessionnelle, chocolaterie, bénévolatfondation<br />Ennuie : vignoble, chocolaterie<br />
  140. 140. Tâches à accomplir<br />Faire une demande d’information;<br />S’abonner à la l’infolettre;<br />DeveniradeptesurFacebook;<br />Télécharger une brochure d’information;<br />Joindre l’entreprise;<br />Recommanderl’entreprise;<br />Vousrecommander;<br />Laisser un commentaire;<br />Acheter un produitou un service;<br />
  141. 141. Comprendrel’entonnoird’achat<br />
  142. 142.
  143. 143. Page d’atterrissage<br />Orienter le visiteur au bon endroit <br />Vérifier que cette page permet de réaliser les actions désirées <br />
  144. 144. Fixez des objectifsSMART<br />Spécifiques : permettrontd’atteindrevosobjectifs.<br />Mesurables : comparer l’évolution à traversunepériode de temps. 200 nouveaux contacts par mois.<br />Atteignables: `Vousavez 15 fans... 1000 clients potentielssur la page Facebookcetteannée.<br />Réalistes : Respectantvosressources (temps, argent).<br />Temps : Mesurer à des périodesprécises.<br />
  145. 145. Vos actions<br />1 nouveau concours par mois(Facebook, site Web);<br />1 nouveau billet de blogue par semaine (site Web);<br />10 nouvelles photos de produits par semaine (Flickr, site Web);<br />1 conférence par mois (Slideshare.net, Site Web);<br />1 envoi du billet par courriel (feedburner.com);<br />1 nouvelle vidéod’information par mois (Youtube, Site Web);<br />
  146. 146. Exempled’objectifs<br />100 nouveaux “fans” surFacebooktous les mois;<br />50 participants par concours (nom, courriel, âge);<br />10 téléchargements de notre brochure corporative par mois;<br />Augmenter le trafic de 20% par mois;<br />100 consultations de la page “Nous joindre” par mois;<br />30 nouveaux abonnés à notreinfolettre;<br />
  147. 147. Que mesure-t-on?<br />Nombre de fois “nommé” dans les discussions;<br />Nombre de commentaires;<br />Nombre de fans Facebook;<br />Nombre de mentions sur les babillards;<br />Nombre de « j’aime »;<br />Nombre de fois vu des vidéos;<br />Trafic sur votre site Web;<br />Nombre de participants aux concours;<br />Nombre de commentaires;<br />Nombre de ReTweets;<br />Transactions hors ligne avec les coupons;<br />Nombre de ventes;<br />Nombred’appels en provenance du Web;<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  148. 148. Évaluer et mesurer <br />Google Analytics : Les statistiques de votre site Web;<br />Google Keywords : Qu’est-cequecherchent les gens sur Google?<br />Kampyle.com : rétroactionsur la qualité de votre site Web;<br />Clicktale.com : reconstituer les visites en vidéos;<br />Addthis.com : nombre de partage des médiassociaux;<br />PublicitéFacebook : déterminer le bassin de clients cibles;<br />Statistiques Page Facebook : résultats de votre page Facebookentreprise;<br />Moteur de personnes Linkedin.com : résultats de recherche de professionnels;<br />search.twitter.com : Recherche et veillesur Twitter;<br />Google Alert : Suivrevotreentrepriseouvotresecteur;<br />
  149. 149. Propagerl’information<br />Catalyseur : Connaît tout le monde;<br />Adopteur : Très heureux, aiment tout ce qui est nouveau, aime découvrir, il est reconnu par les autres et donc son opinion est importante;<br />Vendeur : influence les autres par leur charme et le persuasion;<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  150. 150. Bien commencer<br />Éviter de perdre la face<br />Attention à votre personnalité électronique<br />Google Alert<br />
  151. 151. 1. Soyez constant<br />Maintenez votre fréquence<br />Évitez de faire tous les médias car vous finirez par vous essouffler et perdre le cap<br />
  152. 152. 2. Soyez vrai<br />Assumez-vous publiquement!<br />Définissez-vous un style et maintenez-le<br />Évitez d’être simplement une entreprise c’est très froid comme approche<br />Ne soyez jamais sous un surnom, vous perdez toute crédibilité<br />Utilisez votre nom pour votre entreprise <br />Exemple : Philippe Marchesseault – Plogg Média<br />
  153. 153. 3. Une photo de qualité<br />Vous n’avez pas deux chances de faire une première impression<br />Vous êtes une chaîne média<br />On vous reconnaît<br />Pourquoi pas un photographe professionnel…<br />
  154. 154. 4. Ajouter de la valeur<br />Utilisez votre expertise<br />Soyez reconnu<br />Évitez les commentaires de type « high five » stupides<br />
  155. 155. 5. Répondre vite et, honnêtement <br />Portez attention<br />Si vous ne répondez pas, vous aurez des problèmes…<br />Gérez la rétroaction <br />Assurez le service à la clientèle<br />
  156. 156. 6. Parler en être humain <br />Évitez d’être impersonnel<br />Parler en votre nom<br />
  157. 157. Gérer les conversations en ligne<br />Tweet Deck<br />Seesmic<br />Hootsuite<br />Google Alert<br />Référence : The FacebookEra de Clara Shih<br />
  158. 158. Comment faire pour réussir?<br />Être présentet professionnel;<br />Ce n’est plus le plus riche qui gagne, c’est celui qui s’investitpersonnellement;<br />Expérimenter pour innover;<br />N’ayez pas peur de faire des erreurs;<br />
  159. 159. Que feriez-vous en conférence à la chambre de commerce?<br />« Faite de même sur les réseaux sociaux »<br />
  160. 160. Quelques conseils<br />Aimer les gens et aimer son travail;<br />Avoir desobjectifs précis;<br />Être patient et constant (peu à peu toutes les semaines);<br />Donnez et vous recevrez;<br />Informer, démystifier, dénoter et commenter dans votre secteur d’activité etc.<br />
  161. 161. À éviter<br />Tout faire en même temps;<br />1h30 par semaine;<br />Ne pas répondre;<br />On vous questionne et vous ne répondez pas.<br />Vous obstiner en ligne;<br />Éviter de perdre la face en ligne.<br />Penser à vendre à tout prix;<br />Évitez l’autopromotion, il y a déjà suffisamment de publicité.<br />Faire un coup de vent;<br /> Discuter et disparaître.<br />N’avoir aucun objectif en tête;<br /> Vous finirez rapidement par perdre votre temps.<br />
  162. 162. Respecter les lois<br />Tout ce que vous écrivez sur les réseaux sociaux peut être retenu contre vous.<br />Tout est transparent, tout est enregistré quelque part.<br />
  163. 163. “Commercial organisations that have not yet dipped their toe in the water with professional social networking would be well advised to do so, unless they wish to become marketing laggardsand lose out to their more nimble competitors. “<br />- Regus Media<br />https://www.regus.presscentre.com/Resource-Library/Social-Media-1cf.aspx<br />
  164. 164. « Si vousprenez un coke, vous ne prenez pas un pepsi»<br />- Seth Godin<br />
  165. 165. Merci<br />Ajoutez moi comme contact je peux sans doute vous être utile.<br />Plogg.ca<br />Facebook<br />LinkedIn<br />Twitter<br />Tél. : 819-340-1934<br />pm@ploggmedia.com<br />
  166. 166. Questions?<br />

×