SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Télécharger pour lire hors ligne
Année universitaire: 2010/2011
Supprimer Etre
                  Rendre
    Seiri
      10         Seiso
            Seiton rigoureux Shitsuke
              l’inutile
                 évident
                           seiketsu
                        Ranger ettoyer
                             N




    1       2     3      4      5

.               Les cinq S
Japon
       Attention!!

 l’origine des 5S est le
japon surtout que son
nom nous donne cette
      impression??

    Seiri     整理
   Seiton     整頓
   Seiso      清掃
   Seiketsu 清潔
   Shitsuke 躾
USA

•L’origine des 5S est
     l’amérique
 À la fin de la 2ème
 guerre mondiale.
   •Méthode TWI
                        1. Job Instruction: accroître la productivité et qualité
model de base de la
                        de service  réduire pertes de temps liés aux
    méthode 5S.         instructions insuffisantes / inadéquates.
                        2. Job Relations : harmoniser
                         relations au travail/collaboration entre collègues.
                        3. Job Methods : utilisation efficiente des
                        matériaux et équipements/amélioration continue et
                        chasse au gaspillage
Les bonnes questions à poser:
    POURQUOI?
                             COMMENT?
        QUI?
                             COMBIEN?
        Où?
                              QUEL?
    QUAND?


P   Q          O   Q     C     C        Q
P                Q            O              Q        C   C   Q

POURQUOI
Utliser les 5S?
      QUI
      Utilise les 5S?
          Où
          Faire les 5S
                  QUAND
                  Pratiquer les 5S?
                    COMMENT
                    Se manifeste le problème ?
                         COMBIEN
                         Ça coute ?
                                 QUEL
                                 Objectif nous fixons nous?
Pour …..      Qualité de vie!!!



            Les pannes!!!




Libérer espace!!
Pour éliminer le temps perdu à chercher ses outils, ses habits…

   •clef dans l’atelier dernière personne de l’équipe précédente
   ne l’a pas rangée à sa place…

Pour améliorer la sécurité :
   •Prévention des incendies et des accidents ( chute d’objets, la
   pollution…)

Pour avoir une meilleure qualité de vie :
   •Propreté  meilleur rendement/ qualité de vie
- Pour diminueret prévenir les pannes :
   •les machines ne veulent plus redémarrerla poussière s’y
   dépose au cours du week-end.

- Pour libérer de l’espace inutilement utilisé :
    •Etre plus organisé

- Pour inspirer confiance :
    •un médecin, qui a une salle de soins bien rangée, inspire
    confiance.

-Pour ne plus courir :
   •rapport que le chef a demandé alors qu’on l’a pas vu depuis
   longtemps!
Qui ?
  •à   chaque personne de les appliquer.

Qui est concerné ?
  •Personnes qui vivent ou travaillent dans une zone.

Qui pourrait aider à le résoudre ?
  •sens pratique / n’est pas conservateur de nature.
  •Quelqu’un n’ayant pas de souvenir sur la zone.
Qui est gêné par les 5S?
  •personnes désordonné.
Où faire du 5 S ?
   • Appartement
   • Bureau
   • Atelier

Quand pratiquer le 5 S ?
   • Immédiatement et à tout instant.
   • Aucun matériel nécessaire


Comment se manifeste le problème ?
  • Ne plus retrouver un document/ un outil/ une assiette…


Combien ça coûte?
   • RIEN


 Quel objectif?
    • zone quelconque.
Supprimer l’inutile
                                   Suivre




                                  Standardiser
Ranger                 Nettoyer
SEIRI —
SUPPRIMER
L’INUTILE

Trier et ne
conserver que le
strict nécessaire
sur le poste et se
débarrasser du
reste.
Application:
Pour vérifier si un objet est utile :on suit la démarche
suivante: On trace un tableau pareil à celui ci-dessous.
Chaque fois que quelqu’un aura besoin de cet objet, il
marquera son nom et la date d’utilisation
Après quelques jours ou quelques semaines, nous
regarderons les noms qui figurent sur l’étiquette pour
décider si on va le garder ou non.

                   OUI      NE SAIS PAS        NON

            Conserver    Temps            Ne pas conserver
                         d’observation
          Ranger                          Réemployer
                                          Recycler
                                          Jeter
Remarque:
On peut aussi trier les objets grâce à la
classification de Pareto ;les classes seront donc:
A = usage quotidien,
B = usage hebdomadaire ou mensuel,
C = usage rarissime
Permet de déterminer ce qui mérite
effectivement d'être au poste de travail, ce que
l'on peut en éloigner et ce dont il faut se
débarrasser.
SEITON – SITUER, RANGER

But: Déterminer une place pour ranger
les choses utiles

Regrouper les objets par nature.


C’est un « arrangement » pour visualiser
et/ou situer facilement les objets



Chaque pièce et chaque outil se voient
attribuer une place bien
définie, facilement accessible.
Fréquence d’utilisation       Emplacement
Utilisation Très Fréquente    Au poste de travail

Utilisation courante          A proximité du poste

Utilisation épisodique        Au magasin



             Utilisation                  Rangement
 Plusieurs fois par ¼ heure   Sur opérateur
 Plusieurs fois par heure     Sur poste
 Plusieurs fois par jour      Tiroirs inférieurs


En fonction de la fréquence d’utilisation de
l’objet ,on va lui accorder un emplacement
spécifique.
Application

Recherche efficace et rapide
d’outils ou de pièces



*Réduire les temps d’arrêt
machine pour changements de
séries ou d’outils.



*Réduire les temps
d’indisponibilité des
machines, lors de l’entretien ou de
pannes
Seiso – Nettoyer,
faire scintiller

Dans un environnement propre on détecte
plus rapidement la fuite.
•Examiner le poste de travail point par point.
•Nettoyer le poste de travail et son
environnement.
•Identifier et si possible éliminer les causes
de salissures
•Définir ce qui doit être nettoyé, les moyens
et la fréquence.
Le nettoyage
 régulier est
 une forme
d’inspection
Seiketsu — Standardiser

Standardiser et respecter les 3S
précédents.
Trois premiers S : Actions à mener
sur le terrain,
 Quatrième S :construire un cadre
formel pour les respecter et les
faire respecter.
Favoriser les:
*Standards visuels.
*Repérages de couleurs.
*Repérages de zones.
Exemple:
La standardisation peut consister à repérer les serrages sur les
écrous.
Une fois les écrous serrés à la valeur du couple voulu, on trace un
trait de couleur indélébile sur l’écrou en débordant sur le support
 De cette manière, tout desserrage ou serrage excessif se verra par
le désalignement des deux portions de trait.
Shitsuke — Suivre et faire évoluer
(la rigueur)

Pour faire vivre les quatre premiers S,
il faut les stabiliser et les maintenir.
Surveiller régulièrement l’application
des règles.
Les remettre en mémoire, en corriger
les dérives mais aussi les faire évoluer
en fonction des progrès accomplis.
Domaines d’application:   5S d’atelier
5S de bureau
Bureau
   Trier -
                  Pas de documents périmés, les documents obsolètes
 Débarrasser

    Ranger         Documents et classeurs, identifiés, facile à trouver

                  Pas de salissure, environnement agréable (mobilier,
   Nettoyer
                                         vitres,...)

 Conserver en       Eradiquer les causes de salissures, l'origine des
ordre et propre                       poussières

  Impliquer /
                  Le Respect des consignes, les procédures, l'affichage
  Formaliser
Exemple d’application
5S: Une Démarche Incontournable
pour Accélérer les progrès du groupe
Gemy premier distributeur de
voiture PEUGEOT en France.
Appliqués de manière systématique
sur leurs sites du réseau GEMY, les 5S
connaissent un succès grandissant
leur quotidien.
•Résultats immédiats en Qualité Coûts Délais et
Sécurité grâce à une plus grande efficacité au
poste de travail.
• Augmentation forte et durable de la motivation
et de l'état d'esprit «Amélioration Continue» de
chaque collaborateur.
•Démarrer un chantier 5S a permis d'apprécier
ses multiples facettes et d'en tirer les premiers
bénéfices.
•Réalisation : Jean Marc BOULAY ... Gemy
PEUGEOT atelier Sur la période de 5 mois(1 S
chaque mois)
Lien vidéo:
http://www.youtube.com/watc
h?v=blGM6aNrxCE

Contenu connexe

Tendances

Fiche catalogue intra 5S
Fiche catalogue intra 5SFiche catalogue intra 5S
Fiche catalogue intra 5SXL Formation
 
Formation 5 S
Formation 5 SFormation 5 S
Formation 5 Syassin86
 
Lean Management pour les PME
Lean Management pour les PMELean Management pour les PME
Lean Management pour les PMEPeter Klym
 
La methode des 5 s
La methode des 5 sLa methode des 5 s
La methode des 5 szazari
 
Améliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPMAméliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPMXL Groupe
 
5s en_quelques_mots
5s en_quelques_mots5s en_quelques_mots
5s en_quelques_motsDidier Roux
 
Présentation kaizen
Présentation kaizenPrésentation kaizen
Présentation kaizenLafargeHolcim
 
Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Aboubakr Moubarak
 
Lean Management et amélioration continue.pptx
Lean Management et amélioration continue.pptxLean Management et amélioration continue.pptx
Lean Management et amélioration continue.pptxKAIDI Hanaa
 
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailWeb-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailXL Groupe
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsXL Groupe
 
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN ibtissam el hassani
 
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du coursLean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du coursibtissam el hassani
 
Amélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCAAmélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCASoulaima Ben salem
 

Tendances (20)

Demarche5 s
Demarche5 sDemarche5 s
Demarche5 s
 
Fiche catalogue intra 5S
Fiche catalogue intra 5SFiche catalogue intra 5S
Fiche catalogue intra 5S
 
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
 
Formation 5 S
Formation 5 SFormation 5 S
Formation 5 S
 
Lean Management pour les PME
Lean Management pour les PMELean Management pour les PME
Lean Management pour les PME
 
La méthode 5S.pdf
La méthode 5S.pdfLa méthode 5S.pdf
La méthode 5S.pdf
 
FORMATION SUR LA METHODE 5S KKW.pptx
FORMATION SUR LA METHODE 5S KKW.pptxFORMATION SUR LA METHODE 5S KKW.pptx
FORMATION SUR LA METHODE 5S KKW.pptx
 
Mise en oeuvre du 5S
Mise en oeuvre du 5SMise en oeuvre du 5S
Mise en oeuvre du 5S
 
La methode des 5 s
La methode des 5 sLa methode des 5 s
La methode des 5 s
 
Améliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPMAméliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPM
 
5s en_quelques_mots
5s en_quelques_mots5s en_quelques_mots
5s en_quelques_mots
 
Présentation kaizen
Présentation kaizenPrésentation kaizen
Présentation kaizen
 
Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise
 
Lean Management et amélioration continue.pptx
Lean Management et amélioration continue.pptxLean Management et amélioration continue.pptx
Lean Management et amélioration continue.pptx
 
Juste à temps (Just in time)
Juste à temps (Just in time)Juste à temps (Just in time)
Juste à temps (Just in time)
 
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailWeb-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secrets
 
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
GP Chapitre 5 : Le juste à temps et la méthode KANBAN
 
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du coursLean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
Lean Manufacturing _ Ibtissam EL HASSANI _ Complément du cours
 
Amélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCAAmélioration continue et PDCA
Amélioration continue et PDCA
 

Similaire à 2 5 s

lamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdf
lamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdflamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdf
lamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdfaminejerbouy
 
Les 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficace
Les 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficaceLes 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficace
Les 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficaceJoel DUFLOT
 
Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017
Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017 Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017
Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017 Sylvain Loubradou
 
The Agilists Agile Tour Bordeaux
The Agilists Agile Tour BordeauxThe Agilists Agile Tour Bordeaux
The Agilists Agile Tour BordeauxBruno Sbille
 
The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"
The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"
The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"Bruno Sbille
 
Ameliorez vous qu ils disaient 2019
Ameliorez vous qu ils disaient 2019Ameliorez vous qu ils disaient 2019
Ameliorez vous qu ils disaient 2019Nicolas Thibert
 
Amelioration poste-travail 2475
Amelioration poste-travail 2475Amelioration poste-travail 2475
Amelioration poste-travail 2475deli liv
 
Les outils 2013 du Presencing institute - process en U en français
Les outils 2013 du Presencing institute - process en U en françaisLes outils 2013 du Presencing institute - process en U en français
Les outils 2013 du Presencing institute - process en U en françaisAnna Matard
 
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas tropPetit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas tropFrançois - Sylvie MEULEMAN
 
Formation flash résolution de problèmes
Formation flash résolution de problèmesFormation flash résolution de problèmes
Formation flash résolution de problèmesXL Groupe
 
Initiation méthodes UX en bibliothèque
Initiation méthodes UX en bibliothèqueInitiation méthodes UX en bibliothèque
Initiation méthodes UX en bibliothèqueNathalie Clot
 
Bonnes et mauvaises pratiques du daily meeting
Bonnes et mauvaises pratiques du daily meetingBonnes et mauvaises pratiques du daily meeting
Bonnes et mauvaises pratiques du daily meetingCéline Stauder
 
Précis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idée
Précis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idéePrécis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idée
Précis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idéeFrançois - Sylvie MEULEMAN
 
5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement
5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement
5s.pdf cour 3 ème année industrie habillementayaabidi5
 
Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009
Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009
Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009Jean Claude GROSJEAN
 
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaireFormation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaireThibaut TATRY
 
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaireFormation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaireThibaut TATRY
 

Similaire à 2 5 s (20)

lamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdf
lamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdflamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdf
lamethodedes5s-101025102228-phpapp02.pdf
 
les_5s.pdf
les_5s.pdfles_5s.pdf
les_5s.pdf
 
Les 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficace
Les 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficaceLes 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficace
Les 5S : vers un environnement clair, sûr, et efficace
 
Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017
Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017 Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017
Betaleadership - Séminaire Afad juin 2017
 
The Agilists Agile Tour Bordeaux
The Agilists Agile Tour BordeauxThe Agilists Agile Tour Bordeaux
The Agilists Agile Tour Bordeaux
 
The agilists
The agilistsThe agilists
The agilists
 
The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"
The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"
The Agilists ou "Duo de retour d’expérience sauce aigre douce"
 
Ameliorez vous qu ils disaient 2019
Ameliorez vous qu ils disaient 2019Ameliorez vous qu ils disaient 2019
Ameliorez vous qu ils disaient 2019
 
Amelioration poste-travail 2475
Amelioration poste-travail 2475Amelioration poste-travail 2475
Amelioration poste-travail 2475
 
Gemba walk
Gemba walkGemba walk
Gemba walk
 
Les outils 2013 du Presencing institute - process en U en français
Les outils 2013 du Presencing institute - process en U en françaisLes outils 2013 du Presencing institute - process en U en français
Les outils 2013 du Presencing institute - process en U en français
 
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas tropPetit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
 
Formation flash résolution de problèmes
Formation flash résolution de problèmesFormation flash résolution de problèmes
Formation flash résolution de problèmes
 
Initiation méthodes UX en bibliothèque
Initiation méthodes UX en bibliothèqueInitiation méthodes UX en bibliothèque
Initiation méthodes UX en bibliothèque
 
Bonnes et mauvaises pratiques du daily meeting
Bonnes et mauvaises pratiques du daily meetingBonnes et mauvaises pratiques du daily meeting
Bonnes et mauvaises pratiques du daily meeting
 
Précis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idée
Précis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idéePrécis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idée
Précis de motivation pour ceux qui n’ont plus d’idée
 
5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement
5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement
5s.pdf cour 3 ème année industrie habillement
 
Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009
Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009
Grosjean Agile User Experience XP DAY France 2009
 
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaireFormation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaire
 
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaireFormation : retour sur la pratique d'un stagiaire
Formation : retour sur la pratique d'un stagiaire
 

Dernier

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (16)

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 

2 5 s

  • 1.
  • 3. Supprimer Etre Rendre Seiri 10 Seiso Seiton rigoureux Shitsuke l’inutile évident seiketsu Ranger ettoyer N 1 2 3 4 5 . Les cinq S
  • 4. Japon Attention!! l’origine des 5S est le japon surtout que son nom nous donne cette impression?? Seiri 整理 Seiton 整頓 Seiso 清掃 Seiketsu 清潔 Shitsuke 躾
  • 5. USA •L’origine des 5S est l’amérique À la fin de la 2ème guerre mondiale. •Méthode TWI 1. Job Instruction: accroître la productivité et qualité model de base de la de service  réduire pertes de temps liés aux méthode 5S. instructions insuffisantes / inadéquates. 2. Job Relations : harmoniser relations au travail/collaboration entre collègues. 3. Job Methods : utilisation efficiente des matériaux et équipements/amélioration continue et chasse au gaspillage
  • 6. Les bonnes questions à poser: POURQUOI? COMMENT? QUI? COMBIEN? Où? QUEL? QUAND? P Q O Q C C Q
  • 7. P Q O Q C C Q POURQUOI Utliser les 5S? QUI Utilise les 5S? Où Faire les 5S QUAND Pratiquer les 5S? COMMENT Se manifeste le problème ? COMBIEN Ça coute ? QUEL Objectif nous fixons nous?
  • 8. Pour ….. Qualité de vie!!! Les pannes!!! Libérer espace!!
  • 9. Pour éliminer le temps perdu à chercher ses outils, ses habits… •clef dans l’atelier dernière personne de l’équipe précédente ne l’a pas rangée à sa place… Pour améliorer la sécurité : •Prévention des incendies et des accidents ( chute d’objets, la pollution…) Pour avoir une meilleure qualité de vie : •Propreté  meilleur rendement/ qualité de vie
  • 10. - Pour diminueret prévenir les pannes : •les machines ne veulent plus redémarrerla poussière s’y dépose au cours du week-end. - Pour libérer de l’espace inutilement utilisé : •Etre plus organisé - Pour inspirer confiance : •un médecin, qui a une salle de soins bien rangée, inspire confiance. -Pour ne plus courir : •rapport que le chef a demandé alors qu’on l’a pas vu depuis longtemps!
  • 11. Qui ? •à chaque personne de les appliquer. Qui est concerné ? •Personnes qui vivent ou travaillent dans une zone. Qui pourrait aider à le résoudre ? •sens pratique / n’est pas conservateur de nature. •Quelqu’un n’ayant pas de souvenir sur la zone. Qui est gêné par les 5S? •personnes désordonné.
  • 12. Où faire du 5 S ? • Appartement • Bureau • Atelier Quand pratiquer le 5 S ? • Immédiatement et à tout instant. • Aucun matériel nécessaire Comment se manifeste le problème ? • Ne plus retrouver un document/ un outil/ une assiette… Combien ça coûte? • RIEN Quel objectif? • zone quelconque.
  • 13. Supprimer l’inutile Suivre Standardiser Ranger Nettoyer
  • 14. SEIRI — SUPPRIMER L’INUTILE Trier et ne conserver que le strict nécessaire sur le poste et se débarrasser du reste.
  • 15. Application: Pour vérifier si un objet est utile :on suit la démarche suivante: On trace un tableau pareil à celui ci-dessous. Chaque fois que quelqu’un aura besoin de cet objet, il marquera son nom et la date d’utilisation Après quelques jours ou quelques semaines, nous regarderons les noms qui figurent sur l’étiquette pour décider si on va le garder ou non. OUI NE SAIS PAS NON Conserver Temps Ne pas conserver d’observation Ranger Réemployer Recycler Jeter
  • 16. Remarque: On peut aussi trier les objets grâce à la classification de Pareto ;les classes seront donc: A = usage quotidien, B = usage hebdomadaire ou mensuel, C = usage rarissime Permet de déterminer ce qui mérite effectivement d'être au poste de travail, ce que l'on peut en éloigner et ce dont il faut se débarrasser.
  • 17. SEITON – SITUER, RANGER But: Déterminer une place pour ranger les choses utiles Regrouper les objets par nature. C’est un « arrangement » pour visualiser et/ou situer facilement les objets Chaque pièce et chaque outil se voient attribuer une place bien définie, facilement accessible.
  • 18. Fréquence d’utilisation Emplacement Utilisation Très Fréquente Au poste de travail Utilisation courante A proximité du poste Utilisation épisodique Au magasin Utilisation Rangement Plusieurs fois par ¼ heure Sur opérateur Plusieurs fois par heure Sur poste Plusieurs fois par jour Tiroirs inférieurs En fonction de la fréquence d’utilisation de l’objet ,on va lui accorder un emplacement spécifique.
  • 19. Application Recherche efficace et rapide d’outils ou de pièces *Réduire les temps d’arrêt machine pour changements de séries ou d’outils. *Réduire les temps d’indisponibilité des machines, lors de l’entretien ou de pannes
  • 20. Seiso – Nettoyer, faire scintiller Dans un environnement propre on détecte plus rapidement la fuite. •Examiner le poste de travail point par point. •Nettoyer le poste de travail et son environnement. •Identifier et si possible éliminer les causes de salissures •Définir ce qui doit être nettoyé, les moyens et la fréquence.
  • 21. Le nettoyage régulier est une forme d’inspection
  • 22. Seiketsu — Standardiser Standardiser et respecter les 3S précédents. Trois premiers S : Actions à mener sur le terrain, Quatrième S :construire un cadre formel pour les respecter et les faire respecter. Favoriser les: *Standards visuels. *Repérages de couleurs. *Repérages de zones.
  • 23. Exemple: La standardisation peut consister à repérer les serrages sur les écrous. Une fois les écrous serrés à la valeur du couple voulu, on trace un trait de couleur indélébile sur l’écrou en débordant sur le support De cette manière, tout desserrage ou serrage excessif se verra par le désalignement des deux portions de trait.
  • 24. Shitsuke — Suivre et faire évoluer (la rigueur) Pour faire vivre les quatre premiers S, il faut les stabiliser et les maintenir. Surveiller régulièrement l’application des règles. Les remettre en mémoire, en corriger les dérives mais aussi les faire évoluer en fonction des progrès accomplis.
  • 25. Domaines d’application: 5S d’atelier
  • 27. Bureau Trier - Pas de documents périmés, les documents obsolètes Débarrasser Ranger Documents et classeurs, identifiés, facile à trouver Pas de salissure, environnement agréable (mobilier, Nettoyer vitres,...) Conserver en Eradiquer les causes de salissures, l'origine des ordre et propre poussières Impliquer / Le Respect des consignes, les procédures, l'affichage Formaliser
  • 28. Exemple d’application 5S: Une Démarche Incontournable pour Accélérer les progrès du groupe Gemy premier distributeur de voiture PEUGEOT en France. Appliqués de manière systématique sur leurs sites du réseau GEMY, les 5S connaissent un succès grandissant leur quotidien.
  • 29. •Résultats immédiats en Qualité Coûts Délais et Sécurité grâce à une plus grande efficacité au poste de travail. • Augmentation forte et durable de la motivation et de l'état d'esprit «Amélioration Continue» de chaque collaborateur. •Démarrer un chantier 5S a permis d'apprécier ses multiples facettes et d'en tirer les premiers bénéfices. •Réalisation : Jean Marc BOULAY ... Gemy PEUGEOT atelier Sur la période de 5 mois(1 S chaque mois)

Notes de l'éditeur

  1. Voici un autre exemple de diapositives de vue d’ensemble utilisant des transitions.
  2. Voici un autre exemple de diapositives de vue d’ensemble utilisant des transitions.
  3. Voici un autre exemple de diapositives de vue d’ensemble utilisant des transitions.