SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
22SVTJ2ME1 Page : 1/8
BACCALAURÉAT GÉNÉRAL
ÉPREUVE D’ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ
SESSION 2022
SCIENCES DE LA VIE ET DE LA
TERRE
JOUR 2
Jeudi 12 Mai 2022
Durée de l’épreuve : 3 h 30
L’usage de la calculatrice et du dictionnaire n’est pas autorisé.
Dès que ce sujet vous est remis, assurez-vous qu’il est complet.
Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8.
Le candidat traite :
L’un des deux exercices 1 au choix
ET
L’exercice 2
22SVTJ2ME1 Page : 2/8
Vous traiterez au choix un des deux exercices 1
Vous préciserez l’exercice choisi sur votre copie
EXERCICE 1 - première proposition : Géologie et climat (7 POINTS)
L’étude des paléoclimats a permis d’identifier des paramètres utiles pour le développement
des modèles climatiques afin d'envisager les climats du futur. Ces paramètres sont divers
et liés à des phénomènes géologiques variés. Leurs importances relatives dépendent de
l’échelle de temps considérée.
QUESTION :
Montrer comment des phénomènes géologiques ont pu influencer les climats du
passé.
Vous rédigerez un texte argumenté. Vous appuierez votre exposé et argumenterez
votre propos à partir d'expériences, d'observations et/ou d’exemples judicieusement
choisis.
22SVTJ2ME1 Page : 3/8
EXERCICE 1 - deuxième proposition :
Fleur et diversité génétique des végétaux (7 POINTS)
Même s’il existe différents types d’organisation florale, la fleur présente une architecture
commune constituée de pièces stériles et fertiles. Cet appareil clé de la reproduction sexuée
des Angiospermes participe à la grande diversité des individus de ce groupe.
QUESTION :
Montrer comment, grâce à leurs différentes pièces florales, des individus parentaux
peuvent produire une descendance génétiquement variée, lors de la reproduction
sexuée.
Vous rédigerez un texte argumenté. On attend des expériences, des observations, des
exemples pour appuyer votre exposé et argumenter votre propos.
22SVTJ2ME1 Page : 4/8
Vous traiterez obligatoirement cet exercice 2
EXERCICE 2 : Régulation de la glycémie lors d’un jeûne (8 POINTS)
Le jeûne correspond à la privation totale ou partielle de nourriture pour une période
donnée. Au-delà de 10 heures de jeûne des mécanismes physiologiques particuliers
impliqués dans la régulation de la glycémie et nécessaires à son maintien autour de
sa valeur de consigne se mettent en place. On cherche à comprendre certains
mécanismes impliqués dans la régulation de la glycémie lors d’un jeûne prolongé.
QUESTION :
Expliquer les mécanismes pouvant être impliqués dans le maintien de la
glycémie dans un intervalle de valeurs normales lors d’un jeûne prolongé.
Vous organiserez votre réponse selon une démarche de votre choix intégrant des
données des documents et les connaissances utiles.
Document 1 : concentration de cortisol sanguin avant et après un jeûne
prolongé
On mesure la concentration de cortisol sanguin chez 8 hommes avant la période de
jeûne et après un jeûne de 5 jours. Les résultats sont présentés dans le graphique.
Chaque point sur le graphique correspond à la moyenne des valeurs de cortisol
sanguin mesurées chez un homme pendant 24 heures. Les valeurs obtenues chez un
même individu sont reliées par un trait.
Les valeurs indiquées dans le graphique sous les points correspondent aux moyennes
calculées à partir des valeurs des concentrations moyennes des 8 hommes avant et
après un jeûne de 5 jours.
Source : Bergendhal et al, Cortisol secretion during fasting, Journal of Clinical
Endocrinology and Metabolism, 1996
22SVTJ2ME1 Page : 5/8
Document 2 : rôle des glucocorticoïdes dans l’expression de certains gènes
Afin de comprendre le rôle des glucocorticoïdes (comme par exemple le cortisol) dans
la régulation de la glycémie, on mesure la quantité de deux ARN messagers différents
extraits de cellules du foie de souris sauvages, 2 heures après l’injection d’une solution
physiologique (PBS) ou de dexaméthasone (DEX), un analogue des glucocorticoïdes
qui possède les mêmes effets (agoniste) que les glucocorticoïdes.
* : différence significative
PEPCK : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine
phosphoénolpyruvate carboxykinase
S26 : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine ribosomique
S26 exprimée de manière constitutive dans toutes les cellules quelles que soient les
conditions et qui est donc utilisée pour vérifier la qualité technique de la manipulation
Source : Ophrek et al, Glucocorticoid Receptor and Gluconeogenesis, 2004
Quantité d’ARN messager
(en unités arbitraires)
22SVTJ2ME1 Page : 6/8
Document 3 : exemples de réactions chimiques pouvant se dérouler dans les
cellules hépatiques
En moyenne, chez un homme de 70 kg, les réserves de glycogène sont estimées à
100 g et sont utilisées à une vitesse de 5 g par heure lors d’un jeûne.
D’autres réactions que celles impliquées dans la glycogénolyse peuvent se dérouler
dans les cellules hépatiques. Certaines d’entre elles sont présentées sur le schéma ci-
dessous. Elles sont catalysées par différentes enzymes (protéines notées en italique
et encadrées).
Source : Beale et al, Cell Biochem. Biophys., 2007
Certains acides
aminés
22SVTJ2ME1 Page : 7/8
Document 4 : rôle du récepteur des glucocorticoïdes dans l’expression de
certains gènes lors d’un jeûne
Afin de comprendre le mode d’action des glucocorticoïdes dans la régulation de la
glycémie, on réalise des expériences sur des souris sauvages et des souris mutantes
dont le gène codant pour le récepteur des glucocorticoïdes a été inactivé dans les
cellules de leur foie.
Le Northern blot est une méthode de biologie moléculaire permettant l'analyse des
ARN messagers. Les ARN messagers sont extraits de cellules, séparés par
électrophorèse en fonction de leur taille puis détectés grâce à des sondes (séquences
de nucléotides complémentaires à l’ARN messager étudié). La présence d’un ARN
messager spécifique est révélée par radiographie et apparaît sous forme d’une tache
noire (plus la tache est sombre et grande, plus la quantité d’ARN messagers détectée
est importante).
Résultats de Northern blot obtenus à partir d’ARN messagers extraits des cellules du
foie de souris sauvages et de souris mutantes
PEPCK : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine
phosphoénolpyruvate carboxykinase
S26 : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine ribosomique
S26 exprimée de manière constitutive dans toutes les cellules quelles que soient les
conditions et qui est donc utilisée pour vérifier la qualité technique de la manipulation
Source : Ophrek et al, Glucocorticoid Receptor and Gluconeogenesis, 2004
5 souris
sauvages
nourries
5 souris
mutantes
nourries
5 souris
mutantes après
un jeûne de 48
h
5 souris
sauvages après
un jeûne de 48
h
22SVTJ2ME1 Page : 8/8
Document 5 : étude de la localisation cellulaire des récepteurs des
glucocorticoïdes
Pour étudier le mode d’action des glucocorticoïdes au niveau cellulaire, on intègre une
construction génique comportant le gène codant pour le récepteur des
glucocorticoïdes associé au gène codant pour la GFP (green fluorescent protein) dans
des cellules vivantes (fibroblastes de singe) en culture. Une cellule ayant intégré dans
son génome la construction génique exprime alors des récepteurs émettant une
fluorescence observable avec un microscope optique à fluorescence lorsque la cellule
est éclairée avec des rayons ultra-violets.
Photographies de l’observation au microscope optique à fluorescence d’un
fibroblaste de singe ayant intégré la construction génique depuis 24 heures
Sur les deux photographies (A et F), on repère la membrane plasmique de la cellule
étudiée par le trait blanc continu et l’emplacement de son noyau par les pointillés
blancs.
À t = 0 min, on injecte dans le milieu extracellulaire de la dexaméthasone.
La photographie A est réalisée à t = 0 minute et la photographie F à t = 12 minutes.
La fluorescence observée apparaît en gris sur les photographies ; l’intensité de
fluorescence se maintient tout au long de l’expérience.
En absence d’injection de dexaméthasone dans le milieu extracellulaire, la localisation
de la fluorescence est équivalente à celle observée dans la cellule correspondant à la
photographie A tout au long de l’expérience.
Source : Kino et al, GR Nucleocytoplasmic Trafficking and Glucocorticoid
Resistance,The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2001

Contenu connexe

Similaire à BAC 2022 - SVT

Génomique généralités jd
Génomique généralités jdGénomique généralités jd
Génomique généralités jd
judec12
 
Mémoire b avisse
Mémoire b avisseMémoire b avisse
Mémoire b avisse
vdimartino
 
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
esf3
 

Similaire à BAC 2022 - SVT (17)

Polycopie_Aouf.pdf
Polycopie_Aouf.pdfPolycopie_Aouf.pdf
Polycopie_Aouf.pdf
 
Controle sc exp fr asmae
Controle sc exp fr asmaeControle sc exp fr asmae
Controle sc exp fr asmae
 
atb.pdf
atb.pdfatb.pdf
atb.pdf
 
Participez à la recherche sur l’athérosclérose
Participez à la recherche sur l’athéroscléroseParticipez à la recherche sur l’athérosclérose
Participez à la recherche sur l’athérosclérose
 
cours Horloge biologique physiologie
cours Horloge biologique physiologie cours Horloge biologique physiologie
cours Horloge biologique physiologie
 
Fr-NutraStem-stress-oxydatif
Fr-NutraStem-stress-oxydatifFr-NutraStem-stress-oxydatif
Fr-NutraStem-stress-oxydatif
 
22SVTJ1ME1.pdf
22SVTJ1ME1.pdf22SVTJ1ME1.pdf
22SVTJ1ME1.pdf
 
Génomique généralités jd
Génomique généralités jdGénomique généralités jd
Génomique généralités jd
 
1ere-S2-SVT.pdf
1ere-S2-SVT.pdf1ere-S2-SVT.pdf
1ere-S2-SVT.pdf
 
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens poburLes Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
 
Mémoire b avisse
Mémoire b avisseMémoire b avisse
Mémoire b avisse
 
B mbioch
B mbiochB mbioch
B mbioch
 
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
 
Dynamique intracellulaire des protéines en temps réel
Dynamique intracellulaire des protéines en temps réelDynamique intracellulaire des protéines en temps réel
Dynamique intracellulaire des protéines en temps réel
 
Steroids
Steroids Steroids
Steroids
 
Extrapolation des bioréacteurs.ppt
Extrapolation des bioréacteurs.pptExtrapolation des bioréacteurs.ppt
Extrapolation des bioréacteurs.ppt
 
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptxBIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
 

Plus de LETUDIANT1

Plus de LETUDIANT1 (20)

bac 2022 correction sujet 2 OK
bac 2022 correction sujet 2 OKbac 2022 correction sujet 2 OK
bac 2022 correction sujet 2 OK
 
Corrigé NSI- J2
Corrigé NSI- J2Corrigé NSI- J2
Corrigé NSI- J2
 
Correction bac STSS 2022
Correction bac STSS 2022Correction bac STSS 2022
Correction bac STSS 2022
 
bac 2022 - correction SES jour 2
bac 2022 - correction SES jour 2bac 2022 - correction SES jour 2
bac 2022 - correction SES jour 2
 
Correction HLP
Correction HLPCorrection HLP
Correction HLP
 
bac 2022 correction HGGSP Jour 2
bac 2022 correction HGGSP Jour 2bac 2022 correction HGGSP Jour 2
bac 2022 correction HGGSP Jour 2
 
Correction bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisCorrection bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglais
 
Correction bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisCorrection bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglais
 
Correction-bac-physique-chimie-12.05.pdf
Correction-bac-physique-chimie-12.05.pdfCorrection-bac-physique-chimie-12.05.pdf
Correction-bac-physique-chimie-12.05.pdf
 
BAC 2022 - NSI - Jour 2
BAC 2022 - NSI - Jour 2BAC 2022 - NSI - Jour 2
BAC 2022 - NSI - Jour 2
 
Bac 2022 - Physique Chimie Sujet jour 2
Bac 2022 - Physique Chimie Sujet jour 2Bac 2022 - Physique Chimie Sujet jour 2
Bac 2022 - Physique Chimie Sujet jour 2
 
22-LLCERALME1.pdf
22-LLCERALME1.pdf22-LLCERALME1.pdf
22-LLCERALME1.pdf
 
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
 
22-LLCERPort.pdf
22-LLCERPort.pdf22-LLCERPort.pdf
22-LLCERPort.pdf
 
22-LLCERITME1.pdf
22-LLCERITME1.pdf22-LLCERITME1.pdf
22-LLCERITME1.pdf
 
22-LLCERESPA.pdf
22-LLCERESPA.pdf22-LLCERESPA.pdf
22-LLCERESPA.pdf
 
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
 
bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2
 
22-LLCERANGLAIS.pdf
22-LLCERANGLAIS.pdf22-LLCERANGLAIS.pdf
22-LLCERANGLAIS.pdf
 
BAC 2022 - SES - Jour 2
BAC 2022 - SES - Jour 2BAC 2022 - SES - Jour 2
BAC 2022 - SES - Jour 2
 

Dernier

Dernier (12)

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 

BAC 2022 - SVT

  • 1. 22SVTJ2ME1 Page : 1/8 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ÉPREUVE D’ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ SESSION 2022 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE JOUR 2 Jeudi 12 Mai 2022 Durée de l’épreuve : 3 h 30 L’usage de la calculatrice et du dictionnaire n’est pas autorisé. Dès que ce sujet vous est remis, assurez-vous qu’il est complet. Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. Le candidat traite : L’un des deux exercices 1 au choix ET L’exercice 2
  • 2. 22SVTJ2ME1 Page : 2/8 Vous traiterez au choix un des deux exercices 1 Vous préciserez l’exercice choisi sur votre copie EXERCICE 1 - première proposition : Géologie et climat (7 POINTS) L’étude des paléoclimats a permis d’identifier des paramètres utiles pour le développement des modèles climatiques afin d'envisager les climats du futur. Ces paramètres sont divers et liés à des phénomènes géologiques variés. Leurs importances relatives dépendent de l’échelle de temps considérée. QUESTION : Montrer comment des phénomènes géologiques ont pu influencer les climats du passé. Vous rédigerez un texte argumenté. Vous appuierez votre exposé et argumenterez votre propos à partir d'expériences, d'observations et/ou d’exemples judicieusement choisis.
  • 3. 22SVTJ2ME1 Page : 3/8 EXERCICE 1 - deuxième proposition : Fleur et diversité génétique des végétaux (7 POINTS) Même s’il existe différents types d’organisation florale, la fleur présente une architecture commune constituée de pièces stériles et fertiles. Cet appareil clé de la reproduction sexuée des Angiospermes participe à la grande diversité des individus de ce groupe. QUESTION : Montrer comment, grâce à leurs différentes pièces florales, des individus parentaux peuvent produire une descendance génétiquement variée, lors de la reproduction sexuée. Vous rédigerez un texte argumenté. On attend des expériences, des observations, des exemples pour appuyer votre exposé et argumenter votre propos.
  • 4. 22SVTJ2ME1 Page : 4/8 Vous traiterez obligatoirement cet exercice 2 EXERCICE 2 : Régulation de la glycémie lors d’un jeûne (8 POINTS) Le jeûne correspond à la privation totale ou partielle de nourriture pour une période donnée. Au-delà de 10 heures de jeûne des mécanismes physiologiques particuliers impliqués dans la régulation de la glycémie et nécessaires à son maintien autour de sa valeur de consigne se mettent en place. On cherche à comprendre certains mécanismes impliqués dans la régulation de la glycémie lors d’un jeûne prolongé. QUESTION : Expliquer les mécanismes pouvant être impliqués dans le maintien de la glycémie dans un intervalle de valeurs normales lors d’un jeûne prolongé. Vous organiserez votre réponse selon une démarche de votre choix intégrant des données des documents et les connaissances utiles. Document 1 : concentration de cortisol sanguin avant et après un jeûne prolongé On mesure la concentration de cortisol sanguin chez 8 hommes avant la période de jeûne et après un jeûne de 5 jours. Les résultats sont présentés dans le graphique. Chaque point sur le graphique correspond à la moyenne des valeurs de cortisol sanguin mesurées chez un homme pendant 24 heures. Les valeurs obtenues chez un même individu sont reliées par un trait. Les valeurs indiquées dans le graphique sous les points correspondent aux moyennes calculées à partir des valeurs des concentrations moyennes des 8 hommes avant et après un jeûne de 5 jours. Source : Bergendhal et al, Cortisol secretion during fasting, Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, 1996
  • 5. 22SVTJ2ME1 Page : 5/8 Document 2 : rôle des glucocorticoïdes dans l’expression de certains gènes Afin de comprendre le rôle des glucocorticoïdes (comme par exemple le cortisol) dans la régulation de la glycémie, on mesure la quantité de deux ARN messagers différents extraits de cellules du foie de souris sauvages, 2 heures après l’injection d’une solution physiologique (PBS) ou de dexaméthasone (DEX), un analogue des glucocorticoïdes qui possède les mêmes effets (agoniste) que les glucocorticoïdes. * : différence significative PEPCK : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine phosphoénolpyruvate carboxykinase S26 : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine ribosomique S26 exprimée de manière constitutive dans toutes les cellules quelles que soient les conditions et qui est donc utilisée pour vérifier la qualité technique de la manipulation Source : Ophrek et al, Glucocorticoid Receptor and Gluconeogenesis, 2004 Quantité d’ARN messager (en unités arbitraires)
  • 6. 22SVTJ2ME1 Page : 6/8 Document 3 : exemples de réactions chimiques pouvant se dérouler dans les cellules hépatiques En moyenne, chez un homme de 70 kg, les réserves de glycogène sont estimées à 100 g et sont utilisées à une vitesse de 5 g par heure lors d’un jeûne. D’autres réactions que celles impliquées dans la glycogénolyse peuvent se dérouler dans les cellules hépatiques. Certaines d’entre elles sont présentées sur le schéma ci- dessous. Elles sont catalysées par différentes enzymes (protéines notées en italique et encadrées). Source : Beale et al, Cell Biochem. Biophys., 2007 Certains acides aminés
  • 7. 22SVTJ2ME1 Page : 7/8 Document 4 : rôle du récepteur des glucocorticoïdes dans l’expression de certains gènes lors d’un jeûne Afin de comprendre le mode d’action des glucocorticoïdes dans la régulation de la glycémie, on réalise des expériences sur des souris sauvages et des souris mutantes dont le gène codant pour le récepteur des glucocorticoïdes a été inactivé dans les cellules de leur foie. Le Northern blot est une méthode de biologie moléculaire permettant l'analyse des ARN messagers. Les ARN messagers sont extraits de cellules, séparés par électrophorèse en fonction de leur taille puis détectés grâce à des sondes (séquences de nucléotides complémentaires à l’ARN messager étudié). La présence d’un ARN messager spécifique est révélée par radiographie et apparaît sous forme d’une tache noire (plus la tache est sombre et grande, plus la quantité d’ARN messagers détectée est importante). Résultats de Northern blot obtenus à partir d’ARN messagers extraits des cellules du foie de souris sauvages et de souris mutantes PEPCK : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine phosphoénolpyruvate carboxykinase S26 : ARN messager issu de la transcription du gène codant la protéine ribosomique S26 exprimée de manière constitutive dans toutes les cellules quelles que soient les conditions et qui est donc utilisée pour vérifier la qualité technique de la manipulation Source : Ophrek et al, Glucocorticoid Receptor and Gluconeogenesis, 2004 5 souris sauvages nourries 5 souris mutantes nourries 5 souris mutantes après un jeûne de 48 h 5 souris sauvages après un jeûne de 48 h
  • 8. 22SVTJ2ME1 Page : 8/8 Document 5 : étude de la localisation cellulaire des récepteurs des glucocorticoïdes Pour étudier le mode d’action des glucocorticoïdes au niveau cellulaire, on intègre une construction génique comportant le gène codant pour le récepteur des glucocorticoïdes associé au gène codant pour la GFP (green fluorescent protein) dans des cellules vivantes (fibroblastes de singe) en culture. Une cellule ayant intégré dans son génome la construction génique exprime alors des récepteurs émettant une fluorescence observable avec un microscope optique à fluorescence lorsque la cellule est éclairée avec des rayons ultra-violets. Photographies de l’observation au microscope optique à fluorescence d’un fibroblaste de singe ayant intégré la construction génique depuis 24 heures Sur les deux photographies (A et F), on repère la membrane plasmique de la cellule étudiée par le trait blanc continu et l’emplacement de son noyau par les pointillés blancs. À t = 0 min, on injecte dans le milieu extracellulaire de la dexaméthasone. La photographie A est réalisée à t = 0 minute et la photographie F à t = 12 minutes. La fluorescence observée apparaît en gris sur les photographies ; l’intensité de fluorescence se maintient tout au long de l’expérience. En absence d’injection de dexaméthasone dans le milieu extracellulaire, la localisation de la fluorescence est équivalente à celle observée dans la cellule correspondant à la photographie A tout au long de l’expérience. Source : Kino et al, GR Nucleocytoplasmic Trafficking and Glucocorticoid Resistance,The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2001