SlideShare une entreprise Scribd logo
Connaissances sur les maladies transmises par les
moustiques, dont la dengue, dans une aire sanitaire
de la ville de Ouagadougou
JSSB 2016
Sié Ahmed BARRO
Paul André SOME
Mabel CARABALI
Samiratou OUEDRAOGO
Valéry RIDDE
equitesante.org
Introduction (1/2)
• Maladies à transmission vectorielle = 17% de la
charge mondiale des maladies infectieuses;
• Agent pathogène parasitaire (paludisme) ou virale
(dengue);
• 3,2 milliards de personnes exposées au paludisme
dans le monde;
• Actualité: émergence de la dengue;
• Transmise par le moustique Aedes aegypti, virus a 4
formes (DENV1, DENV2, DENV3, DENV4).
Equitesante.org
03/05/2016
Introduction (2/2)
• Prévalence de la dengue = 3,9 milliards de
personnes,128 pays. 390 millions de cas/an;
• Relativement méconnue au BF. Identifiée en 1920.
• Première épidémie en 1925; Révélée à Ouaga en
2013;
• Etudes récentes à Ouagadougou et dans d’autres
villes;
• Symptômes similaires à ceux du paludisme;
• Que savent les populations sur les maladies
transmises par les moustiques?
Equitesante.org
03/05/2016
Méthodologie (1/2)
 Volet quantitatif
• Environ 3000 enquêtés de 1 à 55 ans (expérience de la
dengue);
• 5 aires sanitaires de 5 CSPS de Ouaga;
 Volet sérologique
• Prélèvement sanguin;
• Analyse sérologique (exposition antérieure au virus de la
dengue);
• Collectées préalablement: première enquête (T0) sur la
séroprévalence de la dengue à Ouagadougou.
Equitesante.org
03/05/2016
Méthodologie (2/2)
 Volet qualitatif
• Zone circulaire: rayon de 1
km autour du CSPS;
• Subdivisée en 3 portions à
partir de deux axes (rues);
• 5 entrevues de groupe ont
été réalisés avec: 1 groupe
de leaders, 1 groupe
d’hommes, 1 groupe de
femmes et 2 groupes
mixtes de jeunes;
• 15 entrevues de groupe
avec environ 200
participants.
Aperçu de la zone d’étude
Equitesante.org
03/05/2016
Résultats (1/4)
1. Connaissances sur les maladies transmises par le moustique
 Paludisme, principale maladie vectorielle connue
• Paludisme: principale connue de tous;
• Connu comme cause de beaucoup de décès;
• Exposition aux piqûres de moustiques:
 Fièvres,
 démangeaisons,
 Oedèmes/plaies,
 Insomnies,
 « Folies » / évanouissement,
 Avortement,
 Mort.
• Distinction: « palu simple », « palu grave »
Equitesante.org
03/05/2016
Résultats (2/4)
 Autres maladies vectorielles transmises par le moustique
• Jaunisse (fièvre jaune), l’éléphantiasis: rarement
évoquées;
• Zika : « une invention du blanc » après Ebola;
 Des maladies non transmises par le moustique
• Fièvre de lassa, choléra, maladie du sommeil,
onchocercose comme étant transmises par les moustiques.
 Persistance de certaines croyances
• Sur la transmission du paludisme par le moustique;
• Alimentation et fatigue comme autres causes du
paludisme;
• Transmission du Vih par le moustique.
Equitesante.org
03/05/2016
Résultats (3/4)
2. Méconnaissance de la dengue: paludisme vs « palu dingue »
• Palu plus grave: « palu dingue », « palu ginga », « palu
toogo »;
• Caractéristiques: mal de tête très fort, forte fièvre;
• Symptômes plus douloureux et persistants;
• Connaissance de la dengue floue, en lien avec le paludisme;
• Enquête de séroprévalence:
 82,81% disent n’avoir jamais souffert de la dengue;
 14,03% ne savent pas si ils en ont déjà souffert;
 79,9% jamais assisté à une rencontre sur les maladies
fébriles;
• Analyse sérologique
 Plus de 60% positifs (ont déjà été exposés à la dengue)
Equitesante.org
03/05/2016
Résultats (4/4)
3. Ignorance des vecteurs du paludisme et de la
dengue
• Pas de différence entre les deux vecteurs ( une
personne a fait référence au « moustique du jour »;
• Pas de distinction entre les gites propices au
développement des deux vecteurs;
• Période hivernale: éclosion des moustiques;
• Mais sévit plus dans des zones (ex, périphériques).
• Moyen de protection: usage de la moustiquaire;
• Prévention: l’hygiène et l’assainissement.
Equitesante.org
03/05/2016
Discussion (1/1)
 Sur les maladies transmises par les moustiques
• Existence des idées reçues
• Croyances sur les certaines causes du palu;
• Confusion entre les deux maladies ;
 Sur la réemergence de la dengue
• Pas de campagne d’information et de
communication de masse;
• Pas de formation des professionnels de la santé;
• Similarité de certains signes/symptômes
implique: comportements préventifs et
thérapeutiques identiques.
Equitesante.org
03/05/2016
Conclusion (1/1)
• Inexistence du « palu dingue »;
• Dengue est virale et traitement
symptomatique;
• Vecteur: aedes (diurne, développe dans gites
contenant de l’eau propre;
• Nécessaire de mener des campagnes
d’informations et de communication;
• Nécessaire de former les professionnelles de
la santé (approches diagnostic et
thérapeutique de la dengue).
Equitesante.org
03/05/2016
equitesante.org
@equitesante

Contenu connexe

Tendances

La pandémie de sida
La pandémie de sida La pandémie de sida
La pandémie de sida
Kclassroom
 
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLEL INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
El Mostafa Makani
 
A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !
A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !
A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !
soshepatites
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b français
soshepatites
 
Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010
Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010
Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010
soshepatites
 

Tendances (20)

Communique de presse sixieme journee autoimmunite
Communique de presse sixieme journee autoimmuniteCommunique de presse sixieme journee autoimmunite
Communique de presse sixieme journee autoimmunite
 
Sida by maroun ghazal
Sida by maroun ghazalSida by maroun ghazal
Sida by maroun ghazal
 
Un accès palustre, oui mais: infection multiple, infection mixte ou co-infect...
Un accès palustre, oui mais: infection multiple, infection mixte ou co-infect...Un accès palustre, oui mais: infection multiple, infection mixte ou co-infect...
Un accès palustre, oui mais: infection multiple, infection mixte ou co-infect...
 
Croissant Rouge Algérien : Prévention VIH/SIDA
Croissant Rouge Algérien : Prévention VIH/SIDA Croissant Rouge Algérien : Prévention VIH/SIDA
Croissant Rouge Algérien : Prévention VIH/SIDA
 
La pandémie de sida
La pandémie de sida La pandémie de sida
La pandémie de sida
 
La situation du paludisme dans le monde
La situation du paludisme dans le mondeLa situation du paludisme dans le monde
La situation du paludisme dans le monde
 
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLEL INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
 
Tpe
TpeTpe
Tpe
 
A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !
A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !
A la rentrée, faites-vous dépister et plaquez l’hépatite C !
 
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défisLes maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
 
Hepatant55 w
Hepatant55 wHepatant55 w
Hepatant55 w
 
Sida
SidaSida
Sida
 
Tpe
TpeTpe
Tpe
 
Les infections mixtes
Les infections mixtesLes infections mixtes
Les infections mixtes
 
Le paludisme
Le paludismeLe paludisme
Le paludisme
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b français
 
Ebola
EbolaEbola
Ebola
 
SIDA
SIDASIDA
SIDA
 
Guérir de l'hépatite C C possible
Guérir de l'hépatite C C possibleGuérir de l'hépatite C C possible
Guérir de l'hépatite C C possible
 
Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010
Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010
Journal L'Hépatant N°49 Octobre 2010
 

Similaire à Connaissances sur les maladies transmises par les moustiques, dont la dengue, dans une aire sanitaire de la ville de Ouagadougou

Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Khadija Moussayer
 
Les virus, principale menace mondiale
Les virus, principale menace mondialeLes virus, principale menace mondiale
Les virus, principale menace mondiale
guiguitalia
 
29 Questions-Réponses Covid-19
29 Questions-Réponses Covid-1929 Questions-Réponses Covid-19
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
soshepatites
 
Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs
Raphael Bastide
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sida
lara4567
 

Similaire à Connaissances sur les maladies transmises par les moustiques, dont la dengue, dans une aire sanitaire de la ville de Ouagadougou (20)

Paludisme.pdf
Paludisme.pdfPaludisme.pdf
Paludisme.pdf
 
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
 
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaireReg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
 
Les virus, principale menace mondiale
Les virus, principale menace mondialeLes virus, principale menace mondiale
Les virus, principale menace mondiale
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptx
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
 
29 Questions-Réponses Covid-19
29 Questions-Réponses Covid-1929 Questions-Réponses Covid-19
29 Questions-Réponses Covid-19
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs
 
Atelier Ebola 2015
Atelier Ebola 2015Atelier Ebola 2015
Atelier Ebola 2015
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
 
Mini projet sur " Le virus des oreillons "
Mini projet sur " Le virus des oreillons "Mini projet sur " Le virus des oreillons "
Mini projet sur " Le virus des oreillons "
 
Lyme
LymeLyme
Lyme
 
Sey
SeySey
Sey
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sida
 
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernéLes hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
 
Diaporama Grippe A
Diaporama Grippe ADiaporama Grippe A
Diaporama Grippe A
 

Connaissances sur les maladies transmises par les moustiques, dont la dengue, dans une aire sanitaire de la ville de Ouagadougou

  • 1. Connaissances sur les maladies transmises par les moustiques, dont la dengue, dans une aire sanitaire de la ville de Ouagadougou JSSB 2016 Sié Ahmed BARRO Paul André SOME Mabel CARABALI Samiratou OUEDRAOGO Valéry RIDDE equitesante.org
  • 2. Introduction (1/2) • Maladies à transmission vectorielle = 17% de la charge mondiale des maladies infectieuses; • Agent pathogène parasitaire (paludisme) ou virale (dengue); • 3,2 milliards de personnes exposées au paludisme dans le monde; • Actualité: émergence de la dengue; • Transmise par le moustique Aedes aegypti, virus a 4 formes (DENV1, DENV2, DENV3, DENV4). Equitesante.org 03/05/2016
  • 3. Introduction (2/2) • Prévalence de la dengue = 3,9 milliards de personnes,128 pays. 390 millions de cas/an; • Relativement méconnue au BF. Identifiée en 1920. • Première épidémie en 1925; Révélée à Ouaga en 2013; • Etudes récentes à Ouagadougou et dans d’autres villes; • Symptômes similaires à ceux du paludisme; • Que savent les populations sur les maladies transmises par les moustiques? Equitesante.org 03/05/2016
  • 4. Méthodologie (1/2)  Volet quantitatif • Environ 3000 enquêtés de 1 à 55 ans (expérience de la dengue); • 5 aires sanitaires de 5 CSPS de Ouaga;  Volet sérologique • Prélèvement sanguin; • Analyse sérologique (exposition antérieure au virus de la dengue); • Collectées préalablement: première enquête (T0) sur la séroprévalence de la dengue à Ouagadougou. Equitesante.org 03/05/2016
  • 5. Méthodologie (2/2)  Volet qualitatif • Zone circulaire: rayon de 1 km autour du CSPS; • Subdivisée en 3 portions à partir de deux axes (rues); • 5 entrevues de groupe ont été réalisés avec: 1 groupe de leaders, 1 groupe d’hommes, 1 groupe de femmes et 2 groupes mixtes de jeunes; • 15 entrevues de groupe avec environ 200 participants. Aperçu de la zone d’étude Equitesante.org 03/05/2016
  • 6. Résultats (1/4) 1. Connaissances sur les maladies transmises par le moustique  Paludisme, principale maladie vectorielle connue • Paludisme: principale connue de tous; • Connu comme cause de beaucoup de décès; • Exposition aux piqûres de moustiques:  Fièvres,  démangeaisons,  Oedèmes/plaies,  Insomnies,  « Folies » / évanouissement,  Avortement,  Mort. • Distinction: « palu simple », « palu grave » Equitesante.org 03/05/2016
  • 7. Résultats (2/4)  Autres maladies vectorielles transmises par le moustique • Jaunisse (fièvre jaune), l’éléphantiasis: rarement évoquées; • Zika : « une invention du blanc » après Ebola;  Des maladies non transmises par le moustique • Fièvre de lassa, choléra, maladie du sommeil, onchocercose comme étant transmises par les moustiques.  Persistance de certaines croyances • Sur la transmission du paludisme par le moustique; • Alimentation et fatigue comme autres causes du paludisme; • Transmission du Vih par le moustique. Equitesante.org 03/05/2016
  • 8. Résultats (3/4) 2. Méconnaissance de la dengue: paludisme vs « palu dingue » • Palu plus grave: « palu dingue », « palu ginga », « palu toogo »; • Caractéristiques: mal de tête très fort, forte fièvre; • Symptômes plus douloureux et persistants; • Connaissance de la dengue floue, en lien avec le paludisme; • Enquête de séroprévalence:  82,81% disent n’avoir jamais souffert de la dengue;  14,03% ne savent pas si ils en ont déjà souffert;  79,9% jamais assisté à une rencontre sur les maladies fébriles; • Analyse sérologique  Plus de 60% positifs (ont déjà été exposés à la dengue) Equitesante.org 03/05/2016
  • 9. Résultats (4/4) 3. Ignorance des vecteurs du paludisme et de la dengue • Pas de différence entre les deux vecteurs ( une personne a fait référence au « moustique du jour »; • Pas de distinction entre les gites propices au développement des deux vecteurs; • Période hivernale: éclosion des moustiques; • Mais sévit plus dans des zones (ex, périphériques). • Moyen de protection: usage de la moustiquaire; • Prévention: l’hygiène et l’assainissement. Equitesante.org 03/05/2016
  • 10. Discussion (1/1)  Sur les maladies transmises par les moustiques • Existence des idées reçues • Croyances sur les certaines causes du palu; • Confusion entre les deux maladies ;  Sur la réemergence de la dengue • Pas de campagne d’information et de communication de masse; • Pas de formation des professionnels de la santé; • Similarité de certains signes/symptômes implique: comportements préventifs et thérapeutiques identiques. Equitesante.org 03/05/2016
  • 11. Conclusion (1/1) • Inexistence du « palu dingue »; • Dengue est virale et traitement symptomatique; • Vecteur: aedes (diurne, développe dans gites contenant de l’eau propre; • Nécessaire de mener des campagnes d’informations et de communication; • Nécessaire de former les professionnelles de la santé (approches diagnostic et thérapeutique de la dengue). Equitesante.org 03/05/2016