SlideShare une entreprise Scribd logo
L ’HEMODIALYSE
PRESENTATION DU SERVICE
En règle générale et en majorité, les patients sont 
dialysés 3 fois/semaine, les jours et heures étant 
déterminés en fonction :
• des nécessités et impératifs du service
• des souhaits et des besoins des patients
L ’EQUIPE
Pluridisciplinaire
Composée de médecins, cadre infirmier, 
infirmier(e)s, aides soignant(e)s, ASH, techniciens 
biomédicaux, diététiciennes, secrétaires...
DIFFERENTS MODES DE PRISE 
EN CHARGE
• 15 postes répartis en 
3 salles de 4 et 3 
salles de 1 
• patient nécessitant 
un plateau technique 
et/ou médical 
important
• 2 postes d’urgence :  
1 en Réa,
1 aux SI 5ème
• ouvert 6 jours/7 y compris 
les jours fériés
  - L.Me.V. de 6h30 à 24h 
        (3 tournées de patients)
  - Ma.J.S. de 6h30 à 19h30
    (2 tournées de patients)
• fermeture le dimanche
• astreinte de samedi 19h au 
lundi 07h
 
  CENTRE LOURD
• Entraînement : éducation 
pour le domicile ou 
l’autodialyse
• Repli : destiné aux 
pannes éventuelles sur 
sites
• Orientation : selon grille 
d’évaluation, orientation 
des patients sur sites
• 4 postes répartis dans 2   
salles
• ouverture, selon 
nécessité, du lundi au 
samedi de 06h30 à 19h30
 HDERO (Hémodialyse-Entraînement-Repli-
                         Orientation)
• gérée par un organisme 
privé
• patient ne nécessitant 
pas un plateau 
technique et/ou médical 
important
•  2 sites : 
      - la «Lizaine» à 
Montbéliard (8 postes)
      - le «Salbert» à Belfort 
(16 postes)
• formule intermédiaire 
entre le centre lourd et 
l’autodialyse
• ouvertes, selon 
nécessité, du lundi au 
samedi
de 6h30 à 19h30
 UDM   (Unité de Dialyse Médicalisée)
 AUTODIALYSE
• située à Belfort sur le 
site du «Salbert»
• 8 postes
• gérée par un 
organisme  privé
• patients autonomes, 
éduqués à la prise en 
charge de leur dialyse
• L.M.V. de 7h à 14h
• locaux extra-
hospitaliers sous 
surveillance IDE
 DOMICILE
• patient se traitant à 
domicile après avoir 
été éduqué
• installation et matériel 
gérés par un 
organisme privé
• tierce personne 
obligatoire
• locaux adaptés
• horaires de dialyse 
compatibles avec 
ceux du centre pour 
éventuel repli
DEFINITION
Procédé d’épuration extra-rénal qui permet de
débarrasser le sang des déchets toxiques et
liquidiens à travers une membrane semi-perméable
appelée «rein artificiel» dont les principes sont
la diffusion et l’ultra-filtration
DE QUOI AVONS-NOUS BESOIN
 POUR DIALYSER ?
  DU DIALYSAT
    Fabriqué avec de l’eau de ville (adoucie, filtrée, 
déminéralisée, osmosée) mélangée à des 
électrolytes et du bicarbonate
  DU REIN ARTIFICIEL OU CAPILLAIRE
A usage unique, stérile
  DU GENERATEUR
  - assure la circulation extra-corporelle
  - prépare et contrôle le dialysat et le fait circuler
  - assure la diffusion et l’ultra-filtration
  - renseigne sur la qualité de la dialyse
RAPPELS
• DIFFUSION : les échanges se font du milieu le
                           plus concentré vers le milieu le
                           moins concentré au travers de la
                           membrane (osmose)
• ULTRA-FILTRATION = perte de poids
                       
 D ’UNE VOIE D ’ABORD
Permet la réalisation de l’hémodialyse
- 1 - la fistule artério-veineuse (= FAV)
définition : création chirurgicale d ’une anastomose
entre une artère et une veine
superficielle. La veine artérialisée se
dilate, le sang y circule à gros débit.
Elle peut ainsi être ponctionnée après
3 à 4 semaines
Ponction : doit être réalisée avec une grande
asepsie
L ’ARTERE : aiguille mise en place dans la veine
artérialisée pour l’aspiration du sang
LA VEINE : aiguille mise en place soit dans la veine
artérialisée, soit dans le réseau adjacent
pour le retour du sang.
Si l’aiguille veineuse est impossible à
poser, dialyse réalisée en unipuncture
avec un connecteur en Y
Conduite à tenir chez les patients porteurs
de FAV :
→ bras exclusivement réservé à la dialyse (pas de
TA, prise de sang, injection……)
→ éducation du patient pour qu’il sache :
- apprécier le bon fonctionnement de sa FAV
(thrill = frémissement)
- la préserver des risques . de compression
. infectieux
. traumatiques
→ dépister les éventuelles complications
(thromboses, infections, saignements,
hématomes, allergies, irritations) et réagir en
conséquence
- 2 - Les autres abords vasculaires
Il est possible d’implanter des prothèses synthétiques
en cas de capital veineux déficient
- 3 - Les cathétérismes per-cutanés
Réalisé par le médecin néphrologue (assisté par une
IDE) en cas d ’urgence ou en attendant la création et/ou
la maturation de la FAV
Il en existe différents types : fémoral, jugulaire….
Peuvent rester en place plusieurs semaines et doivent
être manipulés avec une asepsie maximum
DEROULEMENT D ’UNE SEANCE
 INTRODUCTION
L’IDE est responsable du bon déroulement de la
dialyse et est chargée de la surveillance de la
séance (décret professionnel - art. 5 et 6).
Cela vise à :
- prévenir et/ou traiter d ’éventuels incidents
ou accidents
- surveiller la tolérance du traitement
- atteindre les objectifs fixés (perte de poids,
épuration optimale…..)
 MISE EN ROUTE ET PREPARATION DU
GENERATEUR
1 - Vérification du matériel suivant prescription
médicale (lignes, capillaire, anticoagulant….)
2 - Pour la fabrication du dialysat : ouverture de l ’eau,
mise en place de la solution d ’acide et de la
cartouche de bicarbonate
3 - Montage et purge du circuit de C.E.C.
 PREPARATION DES TRAITEMENTS
ANNEXES
Suivant prescription médicale
 ACCUEIL ET INSTALLATION DU PATIENT
1 - Passage au vestiaire pour mettre un vêtement
adapté
2 - Lavage soigneux du bras selon protocole
3 - Pesée et prise de TA
4 - Installation confortable au lit (ou au fauteuil suivant
site)
5 - Entretien pour s’enquérir du vécu depuis la dernière
séance
6 - Vérification de l’état cutané du bras de la FAV
 DEMARRAGE DE LA SEANCE
2 IDE sont nécessaires pour le branchement
IDE QUI PROGRAMME
IDE QUI PONCTIONNE ET AIDE
. Lavage chirurgical des . Programmation des
mains et avant-bras + paramètres de dialyse
habillage stérile (temps, perte de poids…)
. Ouverture du matériel
nécessaire à la ponction
. Antisepsie du bras – pose
du manchon et du champ
stérile
. Vérification du bon
fonctionnement de la FAV
. Ponction aseptique puis
évacuation immédiate du
mandrin dans le collecteur
à aiguilles
. Protection des points de
ponction avec des panse-
ments stériles
. Prélèvements sanguins
éventuels
. Passage et fixation des
lignes de CEC
. Anticoagulation et mise
en route de la pompe à
sang
. Début de la dialyse et véri-
fication des pressions
. Tri et évacuation du matériel
souillé
. Prise des constantes (TA,
T°) et vérification des para-
mètres de dialyse
. Installation confortable du
patient en fonction de ses
désirs (lecture, TV….)
 SURVEILLANCE DE LA SEANCE
- 1 - Évaluer sa qualité
Régulièrement et aussi souvent que nécessaire :
. prise de TA, de T°
. surveillance glycémique si besoin
. mesure des paramètres : PA, PV, PTM, débit de la
pompe à sang….
Toutes ces données seront inscrites dans le cahier de
dialyse et permettront, suivant leur modification,
d’anticiper et/ou de pallier à un problème
- 2 - Dépister les incidents
Les principaux étant :
. l’hypotension : due à une hypovolémie
. les crampes : dues à une hyponatrémie
. l’hyperthermie
- 3 - Remédier aux incidents
En appliquant notre rôle propre et en suivant les
prescriptions médicales
- 4 - Écouter et éduquer
→ Importance d’être à l’écoute du patient car celui-ci
évoque souvent des signes avant-coureurs. Cela va
permettre à l’IDE de réagir très rapidement
→ Importance d’enseigner ces signes d’appel
 DEBRANCHEMENT ET COMPRESSION
- 1 - Débranchement
= Restitution de son sang au patient après avoir retiré
l’aiguille artérielle et l’avoir raccordée à un sérum phy.
- 2 - Compression
Ablation des aiguilles et compression des points avec
des compresses stériles jusqu’à l’hémostase complète
puis pose de pansements stériles de protection
 PRISE DES CONSTANTES
TA, poids
 DESINFECTION DU GENERATEUR
Systématique entre chaque séance et selon des
protocoles pré-établis
 MENAGE DE LA SALLE
Systématique une fois que tous les patients ont
quitté les locaux
VIE QUOTIDIENNE
DU DIALYSE
 SUIVI MEDICAL
. bilans biologiques réguliers
. examens cliniques et paracliniques si nécessaires
 REGIME
Vise à :
. limiter la surcharge hydrique
. limiter l’absorption d’aliments toxiques (Na, K….)
. maintenir un apport protéique, calcique et
vitaminique
suffisant
Il est → très contraignant
→ adapté à chaque patient par la diététicienne
en accord avec les médecins
→ évolutif et modulable
 VIE PROFESSIONNELLE
Pas incompatible avec la dialyse mais des aménagements
sont nécessaires de la part :
→ de l’employeur (changement de poste, emploi
à temps partiel….)
→ du service de dialyse (aménagement des
horaires….)
 SPORT
Choix personnel
Doit être encouragé dans la mesure ou la pratique n’est
pas excessive et/ou traumatisante
 VACANCES
Le patient dialysé peut partir en vacances dans la
mesure où celles-ci auront été planifiées et organisées
à l’avance
 GREFFE
Après décision d ’inscription sur liste de greffe par les
médecins, le bilan est réalisé par l’hôpital de jour

Contenu connexe

Tendances

Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysatRisque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Alain Birbes
 
Desinsertion aiguille a fistule
Desinsertion aiguille a fistuleDesinsertion aiguille a fistule
Desinsertion aiguille a fistule
Alain Birbes
 
Transfusion
TransfusionTransfusion
Transfusion
Patou Conrath
 
Cathéter longue durée
Cathéter longue duréeCathéter longue durée
Cathéter longue durée
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
moha coursante
 
PLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES en pratique (3).docx
PLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES  en pratique (3).docxPLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES  en pratique (3).docx
PLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES en pratique (3).docx
RBGroup
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
SANAA TOUZAMI
 
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Alain Birbes
 
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimationPrescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Olivier Imauven
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
SANAA TOUZAMI
 
Machine d'anesthesie
Machine d'anesthesieMachine d'anesthesie
Machine d'anesthesie
zemmouri younes
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Alain Birbes
 
Etude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE Dräger
Etude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE DrägerEtude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE Dräger
Etude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE Dräger
Anis Ben Brahim
 
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Alain Birbes
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1Jamal Ti
 
Transfusions à l'Urgence
Transfusions à l'Urgence Transfusions à l'Urgence
Transfusions à l'Urgence
Urgencehsj
 
Les Abords vasculaire
Les Abords vasculaireLes Abords vasculaire
Les Abords vasculaire
Mouad Boutadghart
 
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSELES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
Dept of Kidney disease, HCA Hospital, Algiers
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
Sandro Zorzi
 

Tendances (20)

Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysatRisque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
 
Desinsertion aiguille a fistule
Desinsertion aiguille a fistuleDesinsertion aiguille a fistule
Desinsertion aiguille a fistule
 
Transfusion
TransfusionTransfusion
Transfusion
 
Cathéter longue durée
Cathéter longue duréeCathéter longue durée
Cathéter longue durée
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 
PLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES en pratique (3).docx
PLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES  en pratique (3).docxPLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES  en pratique (3).docx
PLAN DE SOINS INFIRMIERS EXAMPLES en pratique (3).docx
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
 
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
 
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimationPrescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
Machine d'anesthesie
Machine d'anesthesieMachine d'anesthesie
Machine d'anesthesie
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
 
Etude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE Dräger
Etude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE DrägerEtude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE Dräger
Etude technique du respirateur d'anesthésie Fabius CE Dräger
 
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
 
Transfusions à l'Urgence
Transfusions à l'Urgence Transfusions à l'Urgence
Transfusions à l'Urgence
 
Les Abords vasculaire
Les Abords vasculaireLes Abords vasculaire
Les Abords vasculaire
 
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSELES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
LES ABORDS VASCULAIRES CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES EN HÉMODIALYSE
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 

En vedette

Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014
Alain Birbes
 
Desinfection globale ab 2005
Desinfection globale ab  2005Desinfection globale ab  2005
Desinfection globale ab 2005
Alain Birbes
 
Droit du travail
Droit du travail Droit du travail
Droit du travail
Fatimezzahra Moun
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
odeckmyn
 
2013session5 4
2013session5 42013session5 4
2013session5 4acvq
 
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyseTele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Alain Birbes
 
Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006
Alain Birbes
 
Fresenius 4008 s dialysis machine
Fresenius 4008 s dialysis machineFresenius 4008 s dialysis machine
Fresenius 4008 s dialysis machine
Anup Patwari
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)Med Achraf Hadj Ali
 
Diaporama type EPU
Diaporama type EPUDiaporama type EPU
Diaporama type EPU
jrlarue
 
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre  - collège pilote TunisieCours photo filtre  - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
Tunisie collège
 
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.endocrinologie
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)Med Achraf Hadj Ali
 
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Assia Mounir
 
Les outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenanceLes outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenanceFabio Sanders
 
La douleur
La douleurLa douleur
La douleur
Aurélien Bataille
 

En vedette (19)

Dialyse
DialyseDialyse
Dialyse
 
Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014
 
Desinfection globale ab 2005
Desinfection globale ab  2005Desinfection globale ab  2005
Desinfection globale ab 2005
 
Droit du travail
Droit du travail Droit du travail
Droit du travail
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
 
2013session5 4
2013session5 42013session5 4
2013session5 4
 
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyseTele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
 
5 20 377
5 20 3775 20 377
5 20 377
 
Corinne.Isnard Bagnis
Corinne.Isnard BagnisCorinne.Isnard Bagnis
Corinne.Isnard Bagnis
 
Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006
 
Fresenius 4008 s dialysis machine
Fresenius 4008 s dialysis machineFresenius 4008 s dialysis machine
Fresenius 4008 s dialysis machine
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
 
Diaporama type EPU
Diaporama type EPUDiaporama type EPU
Diaporama type EPU
 
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre  - collège pilote TunisieCours photo filtre  - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
 
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
 
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
 
Les outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenanceLes outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenance
 
La douleur
La douleurLa douleur
La douleur
 

Similaire à Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier

12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx
JAMILNOEME
 
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les NancyProgramme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Hervé Faltot
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
hayzen120
 
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERREPEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
Lucie Beylacq
 
soins en chirurgie
soins en chirurgiesoins en chirurgie
soins en chirurgie
salmamahzoul
 
Jlar role iade
Jlar role iadeJlar role iade
Jlar role iade
samirsharshar
 
POLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.pptPOLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.ppt
BahaEddine11
 
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxCaderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
SimoChabbai
 
Role du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTORole du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTO
Hervé Faltot
 
Cas clinic of medical student study intern
Cas clinic of medical student study internCas clinic of medical student study intern
Cas clinic of medical student study intern
Kosal9
 
Programme CTO NHC Strasbourg
Programme CTO NHC StrasbourgProgramme CTO NHC Strasbourg
Programme CTO NHC Strasbourg
Hervé Faltot
 
Surveillance post operatoire. en chirurgiepptx
Surveillance post operatoire. en chirurgiepptxSurveillance post operatoire. en chirurgiepptx
Surveillance post operatoire. en chirurgiepptx
TallaFall4
 
Processus transfusionnel en chirurgie pour stabiliser
Processus transfusionnel en chirurgie pour stabiliserProcessus transfusionnel en chirurgie pour stabiliser
Processus transfusionnel en chirurgie pour stabiliser
TallaFall4
 
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicalesCharte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
pquentin
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang
S/Abdessemed
 
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireChirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Antoine Thicoïpé
 
Presentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatriquePresentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatriquehournau
 
Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs
Patou Conrath
 
Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
Sandro Zorzi
 

Similaire à Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier (20)

12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx
 
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les NancyProgramme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
 
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERREPEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
PEC d’un patient transplanté pancréas et rein - Yohan VALET, Yohann LASSERRE
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
 
soins en chirurgie
soins en chirurgiesoins en chirurgie
soins en chirurgie
 
Jlar role iade
Jlar role iadeJlar role iade
Jlar role iade
 
POLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.pptPOLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.ppt
 
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxCaderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
 
Role du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTORole du paramédical dans la CTO
Role du paramédical dans la CTO
 
Cas clinic of medical student study intern
Cas clinic of medical student study internCas clinic of medical student study intern
Cas clinic of medical student study intern
 
Programme CTO NHC Strasbourg
Programme CTO NHC StrasbourgProgramme CTO NHC Strasbourg
Programme CTO NHC Strasbourg
 
Surveillance post operatoire. en chirurgiepptx
Surveillance post operatoire. en chirurgiepptxSurveillance post operatoire. en chirurgiepptx
Surveillance post operatoire. en chirurgiepptx
 
Processus transfusionnel en chirurgie pour stabiliser
Processus transfusionnel en chirurgie pour stabiliserProcessus transfusionnel en chirurgie pour stabiliser
Processus transfusionnel en chirurgie pour stabiliser
 
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicalesCharte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
Charte de fonctionnement des équipes anesthésiques et chirurgicales
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang
 
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireChirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
 
Presentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatriquePresentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatrique
 
Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs Peridurale compile pdfs
Peridurale compile pdfs
 
Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
 

Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier

Notes de l'éditeur

  1. Maquette du traitement d’eau : début de boucle
  2. Maquette du traitement d’eau
  3. Arrivée eau de ville (Fort Lachaux = arrivée secondaire)
  4. Tube UV – filtres à sable x 2
  5. Adoucisseurs x 2 – filtres à charbon x 6 – bac à sel x 2 – osmoseurs x 2
  6. Osmoseurs x 2 – cuve de pasteurisation
  7. Départ et retour d’eau osmosée
  8. Arrivée et évacuation de l’eau
  9. Cartouche de bicarbonate – bidon d’acide
  10. Générateur prêt à l’emploi
  11. Principaux types de fistules artério-veineuses
  12. Anesthésie par patch Emla
  13. Fistule Mr Stampfli
  14. Fistule Mr Altinier
  15. Fistule Mr Ruiz
  16. Fistule Mr Bitard
  17. Fistule Mr Prince
  18. Plateau de branchement
  19. Désinfection du bras
  20. Palpation du thrill de la fistule
  21. ponction
  22. Fistule Mr Prince
  23. Fistule Mr Ruiz
  24. Fistule Me xVéju
  25. KT fémoral (Me Vienot)
  26. KT Canon (Me Sellier)
  27. KT Canon (Mr Laville)
  28. Prélèvements sanguins
  29. CEC qui démarre
  30. Sang qui arrive dans le rein artificiel
  31. Retour au patient
  32. CEC
  33. Matériel de débranchement
  34. Débranchement et appui du premier point (Mr Martinez)
  35. Appui un point après l’autre (Mr Martinez)
  36. Appui des deux points en même temps – rapprochés (Mr Piquerez)
  37. Appui des deux points en même temps – éloignés (Mr Lemen)
  38. Appui des deux points en même temps – éloignés (Mr Bitard)
  39. Pansement de protection d’après