Approche de l’incertitude  en éducation aux médias Jacques Kerneis CREAD Centre de recherches sur l’éducation les apprenti...
Un objet « communicationnel » ?  <ul><li>Approche communicationnelle et  didactique d’un projet d’éducation aux médias. </...
Un objet scientifique à construire  <ul><li>C’est à chaque fois un défi (Davallon, 2004) : jamais  a priori et  donc à con...
Le tournant actionnel d’un collectif de pensée : <ul><li>Théorie des savoirs didactiques (Brousseau) et théorie anthropolo...
Une sémiose transactionnelle : <ul><li>Lien langage /action : pragmatique (Austin) </li></ul><ul><li>Inspiration wittgenst...
L’implicite qui caractérise le  contrat didactique  a deux sources :  <ul><li>L’action humaine et la communication « natur...
Méthodologie : <ul><ul><li>Epistémologie / théorie = grammaire /modèles / empirie : </li></ul></ul><ul><ul><li>éviter les ...
<ul><li>Visionnage vidéo </li></ul>Séance observée Synopsis et intrigue didactique Analyse  épistémique générique Analyse ...
Locuteur Paroles prononcées P1 les journaux, là, vous les avez depuis ? Depuis quand ?  Oui, depuis lundi... Alors, on vou...
L’incertitude  et la construction de certitudes : <ul><li>Ensemble des imprévus que l’élève rencontre potentiellement au c...
Incertitude (élève) Etat Doute : logique, questions bordées par des gonds : Première :  générique dans l’institution scola...
Inconnu (professeur) Doute de deux types qui se combinent :  Etat Jeu sur le doute des élèves : Réticence  Professeur phar...
Une schématisation à parfaire :
Une représentation dynamique :
Et problématique :
Des tendances à  contrarier <ul><ul><li>EAM et E par M à associer : </li></ul></ul><ul><ul><li>Les jeux d’apprentissage et...
<ul><li>Merci pour votre aimable attention </li></ul>
Dialectique médias / milieu <ul><li>Milieu : système dénué d’intention </li></ul><ul><li>Média : mu par une intention : in...
Plan : <ul><li>Un objet « communicationnel » ?  </li></ul><ul><li>Le tournant actionnel d’un collectif de pensée </li></ul...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Jacques Kerneis : Approches de l’incertitude en éducation aux médias

1 233 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 233
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je vais vous présenter quelques éléments de ma recherche Je m’interrogerai tout d’abord sur la question de l’objet « communicationnel » Je vous présenterais ensuite le tournant actionnel d’un collectif de pensée en didactique Puis la manière dont j’ai approché l’incertitude et la construction de certitudes Je terminerai par une schématisation à parfaire et à discuter
  • Jacques Kerneis : Approches de l’incertitude en éducation aux médias

    1. 1. Approche de l’incertitude en éducation aux médias Jacques Kerneis CREAD Centre de recherches sur l’éducation les apprentissages et la didactique Université Rennes 2-IUFM de Bretagne/UBO
    2. 2. Un objet « communicationnel » ? <ul><li>Approche communicationnelle et didactique d’un projet d’éducation aux médias. </li></ul><ul><li>Le but est de décrire et comprendre l’action conjointe du professeur et des élèves en présence d’outils médiatiques (Moeglin, 2005). </li></ul><ul><li>Quelques constats : </li></ul><ul><ul><li>Éducation aux médias : 2 interdisciplines : Jacquinot, 2002 </li></ul></ul><ul><ul><li>« Toute éducation implique une communication » : Porcher 2006 </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais : </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas dans les objets classiques : médias et leurs publics ... Olivesi 2007. Info-documentation : accès au savoir et savoirs SIC (outils) </li></ul></ul>
    3. 3. Un objet scientifique à construire <ul><li>C’est à chaque fois un défi (Davallon, 2004) : jamais a priori et donc à concrétiser, objectiver. </li></ul><ul><li>Les transactions didactiques que nous allons expliciter se situent au sein d’un processus communicationnel spécifique : </li></ul><ul><ul><li>Les savoirs sont les objets de la transaction </li></ul></ul><ul><ul><li>Les deux pôles intersubjectifs et intramondains sont produits grammaticalement pa r les savoirs (Vernant) </li></ul></ul><ul><ul><li>Est produit dans une institution qui dure : la classe </li></ul></ul><ul><ul><li>Est fondamentalement dissymétrique </li></ul></ul>
    4. 4. Le tournant actionnel d’un collectif de pensée : <ul><li>Théorie des savoirs didactiques (Brousseau) et théorie anthropologique du didactique (Chevallard) : centrées sur les savoirs ... en évolutions </li></ul><ul><li>« Qu’est ce que les élèves apprennent ? » </li></ul><ul><li>Théorie de l’action conjointe didactique » (Sensevy et al. 2007) : </li></ul><ul><li>« Qu’est ce qui se passe quand on apprend quoi ? » </li></ul>
    5. 5. Une sémiose transactionnelle : <ul><li>Lien langage /action : pragmatique (Austin) </li></ul><ul><li>Inspiration wittgensteinienne : voir comme des systèmes de jeux, des transactions </li></ul><ul><li>Deux thèses récentes (2008) : </li></ul><ul><ul><li>Marlot : analyse du discours et distinction entre jeux génériques / spécifiques aux enjeux de savoir (densité) </li></ul></ul><ul><ul><li>Rilhac : jeux alternatifs : logique transactionnelle / logique des savoirs </li></ul></ul><ul><ul><li>L’incertitude et ses différentes dimensions peu travaillée dans la théorie (TACD). EAM : « effet loupe ». </li></ul></ul>
    6. 6. L’implicite qui caractérise le contrat didactique a deux sources : <ul><li>L’action humaine et la communication « naturelle » : abstraction des situations de connaissances (Perruchet, 2007) : apprentissages implicites </li></ul><ul><li>Nature même du jeu didactique : nécessité de la réticence : P. joue à faire gagner E (apprendre). </li></ul><ul><li> Grande complexité des processus communicationnels : en définir la structure grammaticale (W) et les étudier empiriquement. </li></ul>
    7. 7. Méthodologie : <ul><ul><li>Epistémologie / théorie = grammaire /modèles / empirie : </li></ul></ul><ul><ul><li>éviter les grands sauts </li></ul></ul><ul><ul><li>De la cohérence : ex : trans-action : si A agit (ou parle), penser à regarder le complémentaire chez B (instance) </li></ul></ul><ul><ul><li>Un algorithme adaptable : séances ordinaires / Ingénieries didactiques coopératives. </li></ul></ul>
    8. 8. <ul><li>Visionnage vidéo </li></ul>Séance observée Synopsis et intrigue didactique Analyse épistémique générique Analyse des jeux d’apprentissage Paraphrases Analyses multiscalaires (micro, meso, macro) Caractérisation de la séance
    9. 9. Locuteur Paroles prononcées P1 les journaux, là, vous les avez depuis ? Depuis quand ? Oui, depuis lundi... Alors, on voudrait savoir un petit peu ce que vous avez fait/ On va faire un petit [tour de table]. Mickael Pour allumer le feu, c'est bien ! P1 On va faire un petit tour de table, pour savoir ce que vous avez fait des journaux ? Alors, Jordan ? Jordan Ben, je les ai gardés P1 Alors, vas-y. Chut. Allez, tout le monde va t'écouter... Jordan On les garde, y a des sacs, pour le recyclage... P1 Donc, toi, tu les gardes, oui ...D'accord. P2 Donc, tu les apportes après au collecteur de papier, d'accord, c'est bien ! ...Mais avant, quand même / Jordan Je les ai lus ... P2 Y a des pages que tu regardes plus particulièrement ? Jordan Le sport P2 Le sport. Oui. Je m'en doute. Et une autre page aussi, peut-être ? Et à mon avis, y a une autre page, aussi, non ?
    10. 10. L’incertitude et la construction de certitudes : <ul><li>Ensemble des imprévus que l’élève rencontre potentiellement au cours d’un jeu didactique. </li></ul><ul><li>Ils sont constitués à part variable d’états et de doutes plus ou moins rationnels. </li></ul><ul><li>Une partie de ces imprévus servent à la construction de certitudes. </li></ul>
    11. 11. Incertitude (élève) Etat Doute : logique, questions bordées par des gonds : Première : générique dans l’institution scolaire et plus spécifique dans la situation. Compétition entre élèves Lieu de pouvoir : places et rôles / questions : Définition du jeu : Règles définitoires : explicites (ou qui devraient l’être) : Permet de : jouer au jeu / réponses : Maîtrise du jeu Règles stratégiques qui doivent rester implicites Permet théoriquement de gagner au jeu
    12. 12. Inconnu (professeur) Doute de deux types qui se combinent : Etat Jeu sur le doute des élèves : Réticence Professeur phare qui » place les gonds », dans la mesure où il est en situation de pouvoir (et de vouloir) le faire. personnel : par rapport à la situation didactique incertaine Maîtrise épistémique relative Méconnaissance des savoirs et usages des élèves / médias et / aux sujets traités dans les médias.
    13. 13. Une schématisation à parfaire :
    14. 14. Une représentation dynamique :
    15. 15. Et problématique :
    16. 16. Des tendances à contrarier <ul><ul><li>EAM et E par M à associer : </li></ul></ul><ul><ul><li>Les jeux d’apprentissage et la sélection des élèves selon leur capital d’adéquation : </li></ul></ul><ul><ul><li>Montrer une action conjointe (qui ne va pas de soi) milieu/média </li></ul></ul><ul><li>  il semblerait que les élèves à plus faible capital d’adéquation s élection nent des jeux d’apprentissage plus génériques » </li></ul><ul><ul><li>le capital à travers une forme particulière d’élection : </li></ul></ul><ul><li>la sollicitation en retour </li></ul>
    17. 17. <ul><li>Merci pour votre aimable attention </li></ul>
    18. 18. Dialectique médias / milieu <ul><li>Milieu : système dénué d’intention </li></ul><ul><li>Média : mu par une intention : informer, souvent. </li></ul><ul><li>En conséquence, l’un des grands problèmes éducatifs et citoyens de notre temps est celui de la généralisation de la capacité (de l’élève, du professeur, du formateur, du chercheur, du citoyen, etc.) à situer sa pensée et son action dans une dialectique des médias et des milieux adéquate à l’évaluation de ses assertions et de ses décisions. </li></ul>
    19. 19. Plan : <ul><li>Un objet « communicationnel » ? </li></ul><ul><li>Le tournant actionnel d’un collectif de pensée </li></ul><ul><li>Une sémiose transactionnelle </li></ul><ul><li>L’incertitude et la construction de certitudes </li></ul><ul><li>Une méthodologie en phase </li></ul><ul><li>Une schématisation à parfaire </li></ul>

    ×