SPORT AU FEMININ :
Dr Mehdi Roudesli
Institut Régional de médecine du sport de Haute Normandie
Triade de la sportive
Définition 1992 , actualisée en 2007
Association de :
-  Troubles menstruels
(≠ Aménorrhée)
-  Insuf...
90 à 100 % en gymnastique,
65 à 75 % en cyclisme,
40 à 60 % en aviron,
40 à 50 % en course de
fond,
30 à 40 % en natation,...
physiopathologie
ž  Recherche d’un contrôle de poids et
notamment par le contrôle de la masse
grasse
—  Apport calorique...
Troubles menstruels
ž  Insuffisance de disponibilité énergétique
( apports < besoins majorés par l’AP)
ž  Action sur axe...
Troubles
!
Conséquences de cette triade
ž  Complications :
ž  Baisse immuno compétence
ž  Augmentation fdrcv
ž  Augmentation risq...
Conduite à tenir
ž  Dépistage de la triade à évoquer lors
—  CNCI
—  Suivi fédéral
—  CS dédiée ( troubles menstruels ...
Prise en charge
ž  Suivi multidisciplinaire :
Traitement :
Augmenter disponibilité énergétique
Agir sur habitudes aliment...
Épidémiologie
1,5 à 3,5 fois plus fréquent chez la femme
Pas de différence d’incidence avant l'Age adulte
Différentes loca...
Physiopathologie
Traction &
pression
Modification du remodelage osseux :
ìActivité ostéclastique
î Activité ostéoblastiq...
Diagnostic & Conduite à tenir
ž  Diagnostic
—  Anamnèse
—  Clinique
—  Imagerie : IRM > Rx + scintigraphie
ž  Recherc...
Épidémiologie
En France 35 000 rupture du LCA par an
Risque de lésion du LCA supérieur chez la femme que chez
l’homme
RR :...
Facteurs favorisants
ž  Facteurs
extrinsèques :
○  Compétition versus
entraînement.
○  Surface du terrain
○  Equipement, ...
Facteurs intrinsèques :
ž  Facteurs anatomiques :
—  Laxité ligamentaire
—  Échancrure inter-condylienne plus étroite
—...
Conclusion
Un LCA plus petit,
moins rigide
moins résistant à la rupture et
une plus grande laxité des
articulations
Un val...
Les traumatismes
Fréquents dans les sports de raquette et les sports de
contact
Importante vascularisation des seins :
- p...
Affections du mamelon
Chez la femme comme chez l’homme
Frottement du T-shirt sur le mamelon
Tableau clinique :
Abrasion de...
Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques
Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques
Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques
Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques

602 vues

Publié le

Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques

www.institut-medecine-sport.fr

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Sport au féminin : 5 pathologies spécifiques

  1. 1. SPORT AU FEMININ : Dr Mehdi Roudesli Institut Régional de médecine du sport de Haute Normandie
  2. 2. Triade de la sportive Définition 1992 , actualisée en 2007 Association de : -  Troubles menstruels (≠ Aménorrhée) -  Insuffisances des apports alimentaires (≠Trouble du comportement alimentaire) -  Densité minérale osseuse basse ( ≠ostéoporose) -  chez une femme pratiquant une activité physique ou sportive
  3. 3. 90 à 100 % en gymnastique, 65 à 75 % en cyclisme, 40 à 60 % en aviron, 40 à 50 % en course de fond, 30 à 40 % en natation, 20 à 45 % en danse.
  4. 4. physiopathologie ž  Recherche d’un contrôle de poids et notamment par le contrôle de la masse grasse —  Apport calorique strict < besoins induits par le sport —  Situation de malnutrition —  —  +/- aggravée par un trouble du comportement alimentaire
  5. 5. Troubles menstruels ž  Insuffisance de disponibilité énergétique ( apports < besoins majorés par l’AP) ž  Action sur axe hypothalamo- hypophysaire : —  Diminution pulsatilité de GnRH —  Diminution de la pulsatilité de LH —  Dysfonction ovarienne le seuil de déficit énergétique quotidien à partir duquel la fréquence et l'amplitude des pulses de LH diminuent significativement est de 670 kcal/jour ž  En parallèle déficit qualitatif d’apport en lipide ( - 10 à 15% )
  6. 6. Troubles !
  7. 7. Conséquences de cette triade ž  Complications : ž  Baisse immuno compétence ž  Augmentation fdrcv ž  Augmentation risque blessure musculo squelettique —  Fractures de fatigues —  tendinopathies
  8. 8. Conduite à tenir ž  Dépistage de la triade à évoquer lors —  CNCI —  Suivi fédéral —  CS dédiée ( troubles menstruels , avis nutritionnel) ž  Examen clinique complet (IMC < 18) ž  Echo pelvienne : ovaires multi-folliculaires ž  Bio : NFS , IONO , phospho calcique et thyroide , ECBU —  Hypo-metabolisme ( TSH normale) ○  Hypo E2 ○  LH basse ○  FSH normale ž  Densitométrie osseuse —  DMO diminuée : Z-score entre 1 & 2 —  ( normalllement >5 a 15% )
  9. 9. Prise en charge ž  Suivi multidisciplinaire : Traitement : Augmenter disponibilité énergétique Agir sur habitudes alimentaires diminution AP augmentation apports Plus efficace que Contraception orale
  10. 10. Épidémiologie 1,5 à 3,5 fois plus fréquent chez la femme Pas de différence d’incidence avant l'Age adulte Différentes localisations parfois atypiques Le bassin , y penser chez la femme Le rachis : Lyse isthmique
  11. 11. Physiopathologie Traction & pression Modification du remodelage osseux : ìActivité ostéclastique î Activité ostéoblastique Fracture parcellaire corticale Nutrition Génotype Passé sportif ( ìdensité osseuse) Pathologies évolutives Médicaments ( corticoïdes) Statut hormonal ( îE2
  12. 12. Diagnostic & Conduite à tenir ž  Diagnostic —  Anamnèse —  Clinique —  Imagerie : IRM > Rx + scintigraphie ž  Rechercher une triade chez la femme ž  Fracture de fatigue souvent synonyme de diminution de la densité osseuse —  Plus lié à un déficit énergétique que déficit calcique ○  Biologie : E2 – LH – FSH ○  Densitométrie osseuse ž  TTT classique de la fracture de fatigue : —  Repos +/- Béquillage —  Selon localisation —  PEC facteur favorisant
  13. 13. Épidémiologie En France 35 000 rupture du LCA par an Risque de lésion du LCA supérieur chez la femme que chez l’homme RR : 3 à 6 Risque plus important dans les accidents de pivot sans contact: Décélération Pivotement ou changement de direction Réception de saut Basket 0,29 LCA/1000 expositions chez les filles 0,08 LCA/1000 expositions chez les garçons sex-ratio : 3,6 Football 0,32 LCA/1000 expositions chez les filles 0,12 LCA/1000 expositions chez les garçons sex-ratio 2,77 sex-ratio 4,05 Hand-ball: 0.82 LCA rupture /1000 heures de hand/ femmes 0.31 LCA rupture /1000 heures de hand / hommes Sex-ratio 2,6
  14. 14. Facteurs favorisants ž  Facteurs extrinsèques : ○  Compétition versus entraînement. ○  Surface du terrain ○  Equipement, port de genouillère ○  La météo ○  Antécédent d’entorse du genou ž  Facteur intrinsèques : ○  Facteurs anatomiques ○  Facteur biomécaniques ○  Facteurs neuromusculaires ○  Facteurs hormonaux
  15. 15. Facteurs intrinsèques : ž  Facteurs anatomiques : —  Laxité ligamentaire —  Échancrure inter-condylienne plus étroite —  Pente tibiale ž  Facteurs biomécaniques —  Réception de saut en valgus —  Forte composante de traction antérieure ž  Facteurs neuro-musculaires : —  Déséquilibre neuromusculaire : ○  Femmes sont « quadriceps- dominant » ž  Facteurs hormonaux : —  Il existe de façon significative une plus grande fréquence de rupture pendant la phase pré-ovulatoire que lors de la phase post-ovulatoire. —  Entre J9 et J13
  16. 16. Conclusion Un LCA plus petit, moins rigide moins résistant à la rupture et une plus grande laxité des articulations Un valgus jambier plus important Un déséquilibre neuromusculaire Des facteurs hormonaux participant à cette différence. Importance d’un travail : Prévention Éducation Conditionnement physique
  17. 17. Les traumatismes Fréquents dans les sports de raquette et les sports de contact Importante vascularisation des seins : - plaies qui saignent abondamment - Hématomes superficiels ou profonds Les traumatismes ne favorisent pas la genèse d’un cancer du sein . Conduite à tenir : Cryothérapie pour limiter saignement et constitution de l’hématome Pas d’indication à une échographie systématique Rares hématomes qui aboutissent à cytosétatonécorse Prévention : Pour certaines disciplines : plastron Sinon brassière de sport renforcée
  18. 18. Affections du mamelon Chez la femme comme chez l’homme Frottement du T-shirt sur le mamelon Tableau clinique : Abrasion de la peau Phlyctènes Saignements Prévention : Hommes : pansement et vaseline Femmes : emplâtre adhésif ( mamelon patch) ou brassière Affection rare Liée à l’exposition au froid Sous vêtement humide et froid ( évaporation et rafraichissement de l’air) Diminution température du mamelon Tableau clinique : Mamelons douloureux et froids Peut durée plusieurs jours après la sortie Traitement Réchauffer les seins ( sous vêtements chauds et secs ) Éviter les sorties pendant plusieurs jours Prévention :

×