SlideShare une entreprise Scribd logo

Contrôle de qualité des médicaments en Afrique : Quels moyens, quelles limites ?

Contrôle de qualité des médicaments en Afrique : Quels moyens, quelles limites ? - Présentation de la 3e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - HASSANE MOUSSA Hadiza - CERMES - Niger BP 10887, NIAMEY, Niger - Etudiante en thèse des sciences dans l'unité de Parasitologie au Centre de Recherches Médicales et Sanitaires - hadiza@cermes.ne

1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
Contrôle de qualité des
médicaments en Afrique.
Quels moyens? Quelles
       limites?
     Présenté par
     Hassane Moussa Hadiza
     CERMES-NIAMEY/NIGER
PLAN


 •   Qu’est ce que le contrôle de qualité ?
 •   Pourquoi contrôler la qualité en Afrique ?
 •   Quels sont les moyens nécessaires ?
 •   Quels sont les limites ?
 •   Conclusion

Mots clés: contrôle qualité, médicaments, Afrique,
moyens, limites.
Définition: Contrôle qualité

Système destiné à vérifier et à maintenir le
 niveau de qualité souhaité d' produit ou
                               un
 d' processus par une planification
   un
 approfondie:
• l'
   utilisation d' matériel adéquat par un
                un
  personnel qualifié,
• une inspection continue,
• une action corrective si besoin.
        Source: Contrôle qualité: catalogue et Index des sites Francophones
Pourquoi contrôler les
médicaments en Afrique ?
La qualité des médicaments

                                  Pendant                APRES fabrication
  AVANT la fabrication




                                                         QUALITE
                                  QUALITE                du produit fini
  QUALITE
  Des matières premières          Des différentes
                                  étapes                 (analyse, transports,
                                                         revendeurs,
                                                         conservation)

S’assurer de la fiabilité des fabricants et revendeurs     En Afrique
  (conforme à des normes européennes, USA…)
Exemple de contrôle de qualité au Cameroun

L’IRD a analysé l’origine et la qualité de comprimés ou de gélules de
     plusieurs antipaludiques supposés contenir de la chloroquine,
     quinine, sulfadoxine-pyriméthamine(SP).

284 échantillons                    132 sources de vente (16 localités)

38 % de la chloroquine
74 % de la quinine                      ne contenaient pas le principe actif
12 % de la SP


61                 Union européenne
6                  Europe de l’Est
39                 Asie
12                 Afrique

 Source: Cahiers d’études et de recherches francophones / Santé.Volume 14,Numero 2, 2004, Infos

Recommandé

controle microbiologique des médicaments
controle microbiologique des médicamentscontrole microbiologique des médicaments
controle microbiologique des médicamentsKamilia Donghae
 
Generalites sur la sterilisation industrielle
Generalites sur la sterilisation industrielle Generalites sur la sterilisation industrielle
Generalites sur la sterilisation industrielle Dr Taoufik Djerboua
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologiearezki sadoudi
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireAbdel Hårii
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireS/Abdessemed
 
les techniques de controle microbiologique des medicaments
les techniques de controle microbiologique des medicamentsles techniques de controle microbiologique des medicaments
les techniques de controle microbiologique des medicamentsCamélia ADJOUT
 
Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Point 4. Principes généraux du controle de qualité Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Point 4. Principes généraux du controle de qualité Soils FAO-GSP
 

Contenu connexe

Tendances

Hygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireHygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireS/Abdessemed
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxZINEBAGOURRAM1
 
l'analyse chimique du fromage
l'analyse chimique du fromage l'analyse chimique du fromage
l'analyse chimique du fromage Omar EL Shabassy
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiqueAli Ali
 
Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)mejdida
 
Le contrôle toxicologique des médicaments (2)
Le contrôle toxicologique des médicaments (2)Le contrôle toxicologique des médicaments (2)
Le contrôle toxicologique des médicaments (2)Kamilia Donghae
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieDr Taoufik Djerboua
 
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Soils FAO-GSP
 
Toxicologie d'urgence - Analyses toxicologiques
Toxicologie d'urgence - Analyses toxicologiquesToxicologie d'urgence - Analyses toxicologiques
Toxicologie d'urgence - Analyses toxicologiquesFrançois PARANT
 
Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...
Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...
Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...Dr Taoufik Djerboua
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...Pasteur_Tunis
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Nissem Abdeljelil
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentssallmama
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptMî Rã
 
Fromage ppt
Fromage pptFromage ppt
Fromage ppthanane
 
les moyens d'étude de la croissance microbienne
les moyens d'étude de la croissance microbienneles moyens d'étude de la croissance microbienne
les moyens d'étude de la croissance microbienneMiraj Microbio
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules ivUSIGGENEVE
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 

Tendances (20)

Hygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireHygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au Laboratoire
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
 
l'analyse chimique du fromage
l'analyse chimique du fromage l'analyse chimique du fromage
l'analyse chimique du fromage
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
 
Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)
 
Le contrôle toxicologique des médicaments (2)
Le contrôle toxicologique des médicaments (2)Le contrôle toxicologique des médicaments (2)
Le contrôle toxicologique des médicaments (2)
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologie
 
Emballage
  Emballage  Emballage
Emballage
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
 
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
 
Toxicologie d'urgence - Analyses toxicologiques
Toxicologie d'urgence - Analyses toxicologiquesToxicologie d'urgence - Analyses toxicologiques
Toxicologie d'urgence - Analyses toxicologiques
 
Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...
Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...
Exploration du métabolisme energetique bactérien / investigating bacterial en...
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait ppt
 
Fromage ppt
Fromage pptFromage ppt
Fromage ppt
 
les moyens d'étude de la croissance microbienne
les moyens d'étude de la croissance microbienneles moyens d'étude de la croissance microbienne
les moyens d'étude de la croissance microbienne
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules iv
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 

En vedette

E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al
E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et alE poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al
E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et alpharmex
 
Meubles et accessoires de la maison
Meubles et accessoires de la maisonMeubles et accessoires de la maison
Meubles et accessoires de la maisonOswaldo Castillo
 
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015Jean-Pierre CROZEMARIE
 
La protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludisme
La protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludismeLa protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludisme
La protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
Flyer groupes 2013 2014 FRANCAIS
Flyer groupes 2013 2014 FRANCAISFlyer groupes 2013 2014 FRANCAIS
Flyer groupes 2013 2014 FRANCAISChristian Giordano
 
E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)Communication_HT
 
La carta de resposta (Bona)
La carta de resposta (Bona)La carta de resposta (Bona)
La carta de resposta (Bona)PEPASC4
 
Guide ademe incitations_financieres_vehicules
Guide ademe incitations_financieres_vehiculesGuide ademe incitations_financieres_vehicules
Guide ademe incitations_financieres_vehiculesBenoît Quenet-Beauvallet
 
Presentation metier plus - simon brunelle
Presentation metier plus - simon brunellePresentation metier plus - simon brunelle
Presentation metier plus - simon brunelleSimon Brunelle
 
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarPieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarRemorques Sylmar
 
Objectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccin
Objectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccinObjectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccin
Objectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccinInstitut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al
E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et alE poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al
E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al
 
Meubles et accessoires de la maison
Meubles et accessoires de la maisonMeubles et accessoires de la maison
Meubles et accessoires de la maison
 
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
 
La protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludisme
La protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludismeLa protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludisme
La protection cellulaire dans l'immunité acquise contre le paludisme
 
Flyer groupes 2013 2014 FRANCAIS
Flyer groupes 2013 2014 FRANCAISFlyer groupes 2013 2014 FRANCAIS
Flyer groupes 2013 2014 FRANCAIS
 
Bourgogne basket camp 2014
Bourgogne basket camp 2014Bourgogne basket camp 2014
Bourgogne basket camp 2014
 
E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)E bulletin (vol1 - no. 35)
E bulletin (vol1 - no. 35)
 
Spreecast4 27 mai 2014
Spreecast4 27 mai 2014Spreecast4 27 mai 2014
Spreecast4 27 mai 2014
 
Francia camp
Francia campFrancia camp
Francia camp
 
Journal7
Journal7Journal7
Journal7
 
La carta de resposta (Bona)
La carta de resposta (Bona)La carta de resposta (Bona)
La carta de resposta (Bona)
 
18 87-1-sp
18 87-1-sp18 87-1-sp
18 87-1-sp
 
E bulletin vol1 #7
E  bulletin vol1 #7E  bulletin vol1 #7
E bulletin vol1 #7
 
Guide ademe incitations_financieres_vehicules
Guide ademe incitations_financieres_vehiculesGuide ademe incitations_financieres_vehicules
Guide ademe incitations_financieres_vehicules
 
Presentation metier plus - simon brunelle
Presentation metier plus - simon brunellePresentation metier plus - simon brunelle
Presentation metier plus - simon brunelle
 
Aivar guide
Aivar guideAivar guide
Aivar guide
 
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarPieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
 
Luciano tantely
Luciano tantelyLuciano tantely
Luciano tantely
 
Drep sisto oct2012
Drep sisto oct2012Drep sisto oct2012
Drep sisto oct2012
 
Objectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccin
Objectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccinObjectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccin
Objectifs visés et méthodes de mesure de la protection par un vaccin
 

Similaire à Contrôle de qualité des médicaments en Afrique : Quels moyens, quelles limites ?

Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...
Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...
Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...LIEGE CREATIVE
 
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....Pôle Qualiméditerranée
 
Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012
Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012
Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012ptramoy
 
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoAnalyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoChantalDelh
 
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoAnalyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoChantalDelh
 
Expose Yvon Gervaise Rrennes colloque adria maison de l' agriculture 6-11-14
Expose  Yvon Gervaise Rrennes  colloque adria  maison de l' agriculture 6-11-14 Expose  Yvon Gervaise Rrennes  colloque adria  maison de l' agriculture 6-11-14
Expose Yvon Gervaise Rrennes colloque adria maison de l' agriculture 6-11-14 Yvon Gervaise
 
Le cycle de vie d'une biotech
Le cycle de vie d'une biotechLe cycle de vie d'une biotech
Le cycle de vie d'une biotechOlivier Moccafico
 
Directives de l'ICH bonnes pratiques de fabrication
Directives de l'ICH   bonnes pratiques de fabricationDirectives de l'ICH   bonnes pratiques de fabrication
Directives de l'ICH bonnes pratiques de fabricationFrançois PARANT
 
BPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.pptBPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.pptmebarki5
 
H.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaire
H.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaireH.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaire
H.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaireTanguySmykla
 
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?Hervé Faltot
 
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Market iT
 
Plaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs MédicauxPlaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs MédicauxCamilleDrubigny
 
Les Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine Biotechnologique
Les Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine BiotechnologiqueLes Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine Biotechnologique
Les Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine BiotechnologiqueQuality Assistance s.a.
 

Similaire à Contrôle de qualité des médicaments en Afrique : Quels moyens, quelles limites ? (20)

microbio.pptx
microbio.pptxmicrobio.pptx
microbio.pptx
 
Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...
Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...
Qualité, sécurité, traçabilité, authentification des denrées alimentaires : u...
 
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
 
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiquesQualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiques
 
Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012
Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012
Essentiels Qualite Medicament 03 10 2012
 
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoAnalyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
 
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoAnalyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
 
Expose Yvon Gervaise Rrennes colloque adria maison de l' agriculture 6-11-14
Expose  Yvon Gervaise Rrennes  colloque adria  maison de l' agriculture 6-11-14 Expose  Yvon Gervaise Rrennes  colloque adria  maison de l' agriculture 6-11-14
Expose Yvon Gervaise Rrennes colloque adria maison de l' agriculture 6-11-14
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
 
Le cycle de vie d'une biotech
Le cycle de vie d'une biotechLe cycle de vie d'une biotech
Le cycle de vie d'une biotech
 
Directives de l'ICH bonnes pratiques de fabrication
Directives de l'ICH   bonnes pratiques de fabricationDirectives de l'ICH   bonnes pratiques de fabrication
Directives de l'ICH bonnes pratiques de fabrication
 
2963 duval phenotypage
2963 duval phenotypage2963 duval phenotypage
2963 duval phenotypage
 
BPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.pptBPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.ppt
 
H.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaire
H.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaireH.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaire
H.A.C.C.P. : Contrôle de l'hygiène alimentaire
 
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
 
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2
 
Plaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs MédicauxPlaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs Médicaux
 
ILS Presentation
ILS PresentationILS Presentation
ILS Presentation
 
Mardis de l'AIGx
Mardis de l'AIGxMardis de l'AIGx
Mardis de l'AIGx
 
Les Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine Biotechnologique
Les Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine BiotechnologiqueLes Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine Biotechnologique
Les Impuretés dans les Principes Actifs d'Origine Biotechnologique
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Dernier

Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfStellaDiMare3
 
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptxSidoShinn
 
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptxS/Abdessemed
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptxSidoShinn
 
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREsoshepatites
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptxSidoShinn
 

Dernier (6)

Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
 
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
 
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
 
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
 

Contrôle de qualité des médicaments en Afrique : Quels moyens, quelles limites ?

  • 1. Contrôle de qualité des médicaments en Afrique. Quels moyens? Quelles limites? Présenté par Hassane Moussa Hadiza CERMES-NIAMEY/NIGER
  • 2. PLAN • Qu’est ce que le contrôle de qualité ? • Pourquoi contrôler la qualité en Afrique ? • Quels sont les moyens nécessaires ? • Quels sont les limites ? • Conclusion Mots clés: contrôle qualité, médicaments, Afrique, moyens, limites.
  • 3. Définition: Contrôle qualité Système destiné à vérifier et à maintenir le niveau de qualité souhaité d' produit ou un d' processus par une planification un approfondie: • l' utilisation d' matériel adéquat par un un personnel qualifié, • une inspection continue, • une action corrective si besoin. Source: Contrôle qualité: catalogue et Index des sites Francophones
  • 5. La qualité des médicaments Pendant APRES fabrication AVANT la fabrication QUALITE QUALITE du produit fini QUALITE Des matières premières Des différentes étapes (analyse, transports, revendeurs, conservation) S’assurer de la fiabilité des fabricants et revendeurs En Afrique (conforme à des normes européennes, USA…)
  • 6. Exemple de contrôle de qualité au Cameroun L’IRD a analysé l’origine et la qualité de comprimés ou de gélules de plusieurs antipaludiques supposés contenir de la chloroquine, quinine, sulfadoxine-pyriméthamine(SP). 284 échantillons 132 sources de vente (16 localités) 38 % de la chloroquine 74 % de la quinine ne contenaient pas le principe actif 12 % de la SP 61 Union européenne 6 Europe de l’Est 39 Asie 12 Afrique Source: Cahiers d’études et de recherches francophones / Santé.Volume 14,Numero 2, 2004, Infos
  • 7. Moyens (1): S’assurer de la fiabilité des fournisseurs • Ex: Niger – L’ONPPC s’approvisionne en médicaments sous DCI par appel d’offre restreint après pré- sélection des fournisseurs. – Il existe un système de suivi des fournisseurs. Des échantillons sont envoyés au laboratoire de contrôle de qualité le Lanspex pour analyse. Source: http://www.remed.org/html/fr_niger.html
  • 8. Moyens (1-bis): S’assurer de la fiabilité des fournisseurs: CHMP L’exemple de la « Centrale Humanitaire Médico-Pharmaceutique » – fabricants principalement européens (plus de 350 à travers le monde). – fournir des références spéciales – audités avant toute commande: de nouveaux audits sont ensuite effectués régulièrement afin de garantir la qualité et l’origine des matières premières. – pour chaque lot de médicaments, le bulletin d’analyse est exigé. – si le fournisseur ou le produit sont nouveaux, chaque lot est mis dans une zone de quarantaine et subit un contrôle systématique par le laboratoire. Source: La CHMP: Favoriser l’accès aux médicaments des pays en voie de développement, Avril 2003, numéro 77
  • 9. Moyen 2: Organisation du laboratoire de contrôle de qualité des médicaments – chaîne HPLC avec détecteur UV, spectromètre UV-VIS, spectromètre IRFT, enceinte climatique avec régulateur de température et d’humidité, – relations avec des partenaires nécessaires à la réalisation des tests prévus par les différentes pharmacopées (USP, BP, Pharmacopée Européenne). – Il effectue des analyses physico-chimiques et des tests en externe comme la recherche de pyrogènes et de stérilité. Plus de 250 analyses de médicaments en moyenne sont réalisées chaque année.
  • 10. HPLC
  • 12. But du laboratoire la garantie de la qualité des médicaments génériques distribués, le contrôle de la qualité des médicaments distribués par d’autres structures humanitaires à but non lucratif (OMS, MSF…), la réalisation d’études pharmaceutiques sur des médicaments essentiels génériques, la comparaison des profils de dissolution des formes orales sèches, la participation à des contrôles visant à déceler les contrefaçons et les malfaçons présentes sur les marchés illicites de médicaments.
  • 13. Moyens (3): Inspecteurs • Ex: Bénin Ministère de la Santé Direction des Pharmacies et des Laboratoires Inspecteurs privé public
  • 14. Limites Équipements coûteux (Bénin Niger) Personnel qualifié S.A.V. (maintenance ++++) Ressources humaines (inspection) – Manque – corruption
  • 15. Limites (suite) la présence croissante sur le marché de contrefaçons ou de médicaments de qualité inférieure L’absence de contrôle aux frontières, l’insuffisance des mécanismes de réglementation et la mondialisation du commerce ont contribué à l’augmentation de la contrefaçon des médicaments et à l’existence de produits de piètre qualité sur le marché.
  • 16.   Conclusion
  • 17. Références bibliographiques • Contrôle qualité: catalogue et Index des sites Francophones htt://WWW.chu-rouen.fr/ssf/tecnol/controlequalite.html • Cahiers d’études et de recherches francophones / Santé.Volume 14,Numero 2, 2004, Infos • http://www.remed.org/html/fr_niger.html • La CHMP: Favoriser l’accès aux médicaments des pays en voie de développement, Avril 2003, numero77 • htt://www.gazettelabo.fr/2002archives/2003/77chmp.htm
  • 18. Saï watarana ! Veloma ! Au revoir !