SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  63
Télécharger pour lire hors ligne
1
UNIVERSITE D’ALGER
DEPARTEMENT DE MEDECINE
CENTRE MAHERZI
COURS DE BIOCHIMIE
(2eme annee Medecine)
• ETUDE DES VITAMINES
• Dr RAAF NOVEMBRE 2009
•
INTRODUCTION
1. Vitale :vie
amine : molécule organique
2. Ne pas confondre vitamines et oligoéléments (qui
ne sont pas organiques )
3. Ce mot est Utilise pour la première fois par
CASIMIR FUNK
 Funk, Casimir 1884-1967, biochimiste américain
d’origine polonaise ( beri beri )
LES VITAMINES
I- Définition:
Les vitamines sont des substances très hétérogène mais
définies selon 4 critères:
1. Substances organiques
2. Sans valeurs énergétiques
3. Elles sont nécessaires a l’organisme à des doses
infinitésimales (mg –µg)
4. L’organisme ne peut les synthétiser(sauf vit D,B8 et
K)
II. Nomenclature et Classification des
vitamines
A. Nomenclature:
Au départ et au fur et a mesure de leurs découvertes, la
composition chimique des vitamines était partiellement ou
totalement méconnue on a pris l’habitude de les désigner par des
lettres de l’alphabet.
Actuellement on les désigne essentiellement par leur nom chimique
.
B.classification :
 Les vitamines sont classées selon un seul critère qui est la
SOLUBILITE.
Il existe 13 vitamines: 9 hydrosolubles et
4 liposolubles.
Donc deux formes :
1. Les vitamines liposolubles :qui sont absorbées au même temps
que les graisses et qui peuvent être stockées de manière
prolongée (A,D,E,K,F).
2. Les vitamines hydrosolubles: qui a l’exception de la vitamine
B12 ne peuvent pas être stockées de manière prolongée
III.METABOLISME
-L’apport de vitamines se fait au travers de
l’alimentation .
-Les vitamines sont absorbées dans l’intestin grêle,
principalement au niveau du duodénum et du
jéjunum.
-Seules la vitamines C et la vitamine B12 sont
absorbées au niveau de l’iléon.
-La vitamine K2 est absorbée au niveau du colon.
IV.SOURCES VITAMINIQUES
1. VITAMINES HYDRO-SOLUBLES :
On les retrouve dans les légumes frais ,les fruits ,les
semences, le lait et les organes d’animaux tels que :le
cœur ,le foie .
2. VITAMINES LIPO-SOLUBLES :
Elles sont surtout rencontrées dans les huiles de foie de
poisson et d’autres animaux de boucherie , dans le
lait, le beurre, les carottes .
voir tableaux
REMARQUES :
Il existe d’autres sources vitaminiques :
1. Le 7 déshydrocholestérol (au niveau du derme)
transformé par les UV( ultra violet ) en vitamine D3.
2. La vitamine K2 est transformée par la flore
intestinale.
3. La vitamine PP dont les 2/3 sont synthétisés par
l’organisme a partir du tryptophane.
V.CONSERVATION
1. Les vitamines hydrosolubles ont tendance a
s’éliminer lors d’un stockage trop prolongé
ou d’un trempage long et répété dans l’eau :
exemple (les salades ) .
2. Les conserves alimentaires sont souvent
stérilisées par une chaleur sèche (pendant une
heure ) :
 La vitamine PP(B3) résiste à la chaleur.
 Il y’a une perte considérable en vitamine C.
 Légère diminution des autres vitamines .
3. La congélation ou surgélation modifie très peu
la teneur en vitamine.
VI. Absorption et élimination des vitamines
A. Absorption :
1-vitamines liposolubles :
leur absorption est en relation étroite avec celle des
graisses neutres et du cholestérol.
Remarque 1 : il y a risque d’hypervitaminose des
vitamines liposolubles (métabolisme lent).
Cette hypervitaminose concerne essentiellement deux
Vitamines vitamine A et la vitamine D.
Remarque 2 : toute diminution de l’absorption des
lipides entraîne une diminution de l’absorption des
vitamines liposolubles ( surtout les vitamines E et K ).
2-vitamines hydrosolubles :
Leur absorption nécessite des transporteurs spécifiques.
Cette absorption est maximale au niveau du jéjunum ;
elle est minimale au niveau de l’iléon.
*cas particulier de la vitamine B12:
1)l’absorption de la vitamine B12 se fait dans l’iléon.
2)la vitamine B12 nécessite pour être absorbée, une
glycoprotéine fabriquée par la paroi de l’estomac appelée
facteur intrinsèque.
B. Élimination :
1. Les vitamines liposolubles :
Elles subissent une glucurono-conjugaison hépatique et sont
excrétées par voie urinaire ou biliaire (élimination plus
lente donc risque d’hypervitaminose).
2. Les vitamines hydrosolubles :
Elles sont éliminées par voie rénale soit sous forme
inchangée ou sous forme de métabolites.
Elles peuvent être aussi éliminées par la sueur.
Remarque : concernant les vitamines hydrosoluble, il n’y a
pas de risque d’hypervitaminose.
VII. Fonctions biochimiques des vitamines
1. Fonction coenzymatique :
Il s’agit essentiellement des vitamines du groupe B, des
vitamines C,E et K.
Enzyme = apoenzyme (protéine)+ coenzyme = holoenzyme.
Le coenzyme est de nature organique mais non protéique
(thermostable).
ces coenzymes vont assurer le bon fonctionnement de
l’enzyme.
Les vitamines jouent un rôle dans le métabolisme énergétique
des cellules.
Exemple de coenzymes :
(vitamine précurseur de coenzymes)
 La thiamine ou vit B1: dont la forme active est la thiamine
pyrophosphate (TPP).
 Le TPP intervient dans les réactions de décarboxylation
oxydative des cétoacides,les deux principaux sont:
*l’acide  cétoglutarique’
*l’acide pyruvique’.
 Intervient dans le fonctionnement du SN ou elle participe
à la production de l’acétylcholine.
 Rôle dans la mémorisation .
 Rôle dans le fonctionnement du muscle cardiaque.
 Le béribéri résulte d’une carence en vit B1 elle se manifeste
par des troubles neurologiques et cardio-vasculaires.
Carence
elle touche les sujets consommant le riz poli qui constitue
leur alimentation de base .
Le riz poli est débarrassé de son enveloppe or cette enveloppe
contient une vitamine anti béribéri c’est la vitamine B1.
signes cliniques:
-perte de mémoire
-asthénie
-anorexie
-constipation
traitement
la forme de supplémentation est le chlorhydrate de thiamine.
*la vitamine B2 ou riboflavine :
Elle est le précurseur de deux coenzymes :
**« la flavine mono nucléotide » FMN
** « la flavine adénine di nucléotide » FAD.
Ces coenzymes font partie des coenzymes d’oxydoréduction
et qui interviennent dans le cycle de Krebs et dans la chaîne
respiratoire,
ils interviennent aussi comme groupements prosthétiques des
flavoprotéines dans la  oxydation des acides gras.
Le FAD intervient aussi dans le catabolisme des purines.
Besoins
l’apport journalier est de 1.7mg
La vitamine B2est abondante dans l ’alimentation et les
besoins journaliers sont normalement couverts.
Signes cliniques d’une Carence:
-lésions de la peau et des muqueuses(dermite séborrhéique
lèvres crevassées)
-Lésions oculaires(larmoiement, yeux injectes)
Traitement: Riboflavine :La supplémentation de vit B2
réduirait la survenue de certains cancers.
*la vitamine PP (B3) ou niacine :
Elle est synthétisée a partir du tryptophane,mais une faible
partie est apportée par l’alimentation.
Précurseur de deux coenzymes:
**la « nicotinamide adénine di nucléotide » NAD
**la « nicotinamide adénine di nucléotide phosphate »
NADP.
Ces deux coenzymes ont des propriétés spectrales très
utiles pour le dosage des activités enzymatiques.
Ils absorbent dans l’UV à 340 nm.
NAD et NADP ont la propriété d’être alternativement
oxydés et réduits, ce qui leur confèrent le rôle
d’accepteur ou de donneur d’hydrogène H+ dans de
nombreuses déshydrogénases.
Elle intervient dans le mécanisme de réparation de
l’ADN
*le NAD intervient essentiellement dans les réactions de
catabolisme qui est une propriété génératrice d’énergie, au
cours desquelles il est réduit en NADH,H+.
*au contraire, le NADP se trouve le plus souvent au cours
des réactions métaboliques, consommatrices d’énergie
(biosynthèse des acides gras).
*le NADP ( oxydé ) intervient dans le cycle des pentoses
phosphate. La conséquence est la régénération du
NADPH,H+.
*la vitamine B5 ou acide pantothénique :
*C’est le précurseur du coenzyme A qui est
indispensable à la vie cellulaire.
*Le coenzyme A intervient dans la biosynthèse des
acides gras, des stérols et des stéroïdes.
*la vitamine B6 ou pyridoxine :
Trois composés présentent une activité vitaminique B6:
*pyridoxamine,
*pyridoxal
* pyridoxine.
La vitamine B6 circule principalement sous forme liée a
l’albumine.
La forme active est le « phosphate de pyridoxal » qui est
de façon générale le coenzyme des enzymes du
catabolisme des acides aminés, à savoir :
A- Réactions de transamination : les enzymes sont
des amino-transférase.
B- Réactions de décarboxylation : les enzymes sont
des décarboxylases.
C- Réactions de désamination : les enzymes sont des
désaminase.
*la vitamine H ou biotine (B8) :
La forme active est la carboxybiotine, c’est l’agent
fondamental de la carboxylation.
Exemples:
- La carboxylation de l’acide pyruvique en acide
oxaloacétique.
- La réaction de synthèse des acides gras, carboxylation de
l’acétyle en malonyl CoA.
*la vitamine B9 ou acide folique :
sa forme active est l’acide tétrahydrofolique :THF.
participe au transfert des groupements monocarbonés tels le
groupement méthyle ou hydroxy méthyle.
Le transfert des groupements monocarbonés qui servent à la
biosynthèse de la méthionine des purines et des acides nucléique
intervient dans hématopoïèse sa carence entraine une
anémie mégaloblastique
intervient dans la synthèse de certains neurotransmetteurs.
*la vitamine B12 ou cobalamine :
deux formes actives :
1/ La méthylcobalamine (cytoplasmique) qui intervient
- * dans la conversion de l’homocystéine en méthionine,
- *dans la conversion du méthyle THF en THF.
- 2/ La 5’désoxyadénosyl cobalamine (mitochondriale) qui permet
la conversion du malonyl CoA en succinyl CoA
- La carence en vitamine B12 entraine une anémie
mégaloblastique.
*la vitamine C ou acide ascorbique :
forme active acide dehydro ascorbique
Agit comme antioxydant (destruction des radicaux
libres) .
Elle intervient dans la synthèse du collagène
Elle réduit les réactions allergiques en diminuant
le taux d’histamine dans le sang.
Elle favorise l’absorption intestinale du fer.
( dans le traitement de l’anemie par manque de fer
on donne aussi de la vitamine C en plus du
traitement martial
Intervient dans la conversion du Cholesterol en acide
biliaires.
Elle maintien le glutathion sous sa forme active.
Elle intervient au niveau de la chaîne respiratoire.
Elle intervient aussi au niveau de la biosynthèse de la
noradrénaline.
*vitamine K
Vitamine K1: phytonadione d’origine végétale;
Vitamine K2 : menaquinone d’origine animale).
vitamineK3 :menadione synthétique
Indispensable aux facteurs de la coagulation (II, VII, IX et X).
Ces facteurs sont fabriqués par le foie sous forme inactives
leur transformation en forme active nécessite l’action d’une
carboxylase qui utilise la vitamine K comme cofacteur.
En cas de carence il ya risque d’hémorragies
En prévention de la maladie hémorragique du nouveau né 1
injection intramusculaire de vit K3 est injectée a la naissance
*vitamine E
La forme active est l’α tocophérol.
Agit comme antioxydant puissant qui protège les membranes
cellulaires ,les lipoprotéines et les autres vitamines
liposolubles.
C’est aussi une vitamine impliquée dans la fertilité.
Transportées dans le sang par les lipoprotéines LDL et L’HDL
2. Fonction de type hormonale :
Le calciférol peut être d’origine endogène ou exogène
Il y a deux types de vitamines :
*la vitamine D : * D2(Ergocalciférol); d’origine végétale
* D3(cholécalciférol) d’Origine animale
Sur le plan métabolique le cholécalciférol subi une 1ere
hydroxylation en 25 dans le foie (25 hydroxycholécalciférol )
qui est la forme circulante puis une seconde hydroxylation au
niveau rénal ( grâce a 1 hydroxylase rénale ) Pour donner la
f
forme active : (1,25 dihydroxycholécalciférol)
le calciférol est absorbé au niveau du
Duodénum et du jéjunum et rejoint la
circulation générale.
Dans le sang, le calciférol se fixe à une
protéine D spécifique, la vitamin D Binding
Protéin ou DBP qui le transporte vers le foie
La vit D a un rôle dans la régulation du mb phosphocalcique
Le 1,25 dihydroxycholécalciférol (calcitriol) se lie à son
récepteur nucléaire et induit la synthese de la calcium binding
protein CaBP .qui est responsable des effets biologiques de la
vit D celle-ci contribue :-a la minéralisation du squelette fœtal.
-a la synthèse d’insuline
- a la régulation de la concentration en
calcium du lait maternel .
fonction principale : est l’absorption du Calcium au niveau
de l’enthérocyte,
la fonction secondaire : est la fixation du Calcium sur l’os.
CARENCE EN VITAMINE D
CHEZ LE NOURISSON;
rachitisme commun , (carentiel) dans les pays faiblement ensoleillés
il apparaît principalement entre six mois et deux ans.
Déformations osseuses(d’abord crane puis thorax puis puis membres).
tétanies ,convulsions ….
CHEZ L’ADULTE: on parle d’osteomalacie
douleurs osseuses et musculaires. Risque de fractures
RACHITISME
RACHITISME PSEUDO-CARENTIEL DE TYPE I:
maladie génétique autosomique récessive rare causant un défaut
d’activité enzymatique(1 alpha-hydroxylase rénale) d’ou défaut de
synthèse de 1,25(OH)2D.
RACHITISME PSEUDO-CARENTIEL DE TYPE II:
anomalie génétique rare à transmission autosomique récessive .
Elle entraîne une résistance a la l’action du 1.25 (OH)2D
du fait d’une anomalie des récepteurs
on parle de rachitisme vitamino résistant
 Il est recommandé d’exposer les enfants en bas âge au
soleil surtout en hiver ( membres supérieurs ++)
 L'exposition au soleil peut procurer entre 80 et 90 % de
la vitamine D requise 15 a 20 minutes 3 fois par semaine
 NB : pas derrière la vitre !!!
 Pour le Traitement prophylactique du rachistisme La
vit D3 est donnée a l’age de 1 mois et 6 mois
ON UTILISE EGALEMENT UNE
VITAMINOTHERAPIE D dans :
La Prévention du cancer des os
Le Traitement du psoriasis
la vitamine A ou rétinol :
Agit à différents niveaux, principalement :
Maintien de la vision crépusculaire par la synthèse d’un
pigment appelé ‘RHODOPSINE’ au niveau des bâtonnets de
la rétine, celui-ci résulte de l’association d’une protéine
‘l’opsine’ et un isomère du rétinol, le 11 cis rétinol.
Régulation de l’expression génétique et la différentiation
cellulaire, elle peut ainsi avoir un effet anticancéreux.
Elle intervient également dans le phénomène de
glycosylation, d’où son usage en thérapeutique (acide
rétinoïque) contre l’acné.
 C’est une vitamine liposoluble
 constituée par des acides gras insaturés.
 Anti atherosclereuse
 elle permet de brûler les graisses saturées .
 améliore la santé de la peau.
Vitamine F
La vitamine P
 On la trouve dans de nombreux agrumes sous formes de
substances hydrosolubles associées à la vitamine C
 Elle participe a la formation de collagène,
 Elle participe a la résistance des vaisseaux sanguins
mécanismes d’une carence vitaminique
Soit :
par carence d’apport
par pertes
par prise d’anti vitamines
Par augmentation et besoins ( grossesse et croissance )
Déséquilibre de la ration alimentaire
Notion d’hypovitaminose
A- Étapes de la constitution de la vitamine-déficience :
1 :diminution des réserves vitaminiques de l’organisme.
2 : apparition des signes biologiques
3 :apparition de manifestations cliniques non spécifiques
amaigrissement, anorexie, asthénie, insomnie et irritabilité.
4 :si la carence persiste, il y a apparition de manifestations
cliniques spécifiques qui peuvent être parfois irréversibles.
Exemples :
-Troubles cutanés (déficit en vitamines du groupe B)
-Carence importante et prolongée en vitamine C ‘Scorbut’
ou maladie des gencives.
-La carence importante et prolongée en vitamine B1 peut
faire apparaître la maladie ‘Béribéri’ caractérisée par une
polynévrite avec troubles neurologiques
-l’hypovitaminose A provoque un retard d’adaptation à la
vision nocturne (crépusculaire).
-À un stade avancé, si la carence persiste, il s’installe une
anomalie irréversible de la cornée appelée ‘xérophtalmie’
(sécheresse et opacité de la cornée) avec ‘kératomalacie’ qui
entraîne la cécité.
4- les autres causes de carences :
a- les anti vitamines :
L’avidine : protéine thermosensible du blanc d’œuf, elle
forme un complexe avec la biotine au niveau de l’intestin,
ce qui empêche son absorption.
Les Consommateurs d’oeufs crus risquent une carence
La thiaminase : enzyme qui détruit la thiamine, elle se
trouve dans la chair crue de certain poisson d’eau douce.
les coumarines : ce sont des anti vitamines K ( utilisée
comme traitement anticoagulant chez les cardiopathes)
b- le déséquilibre de la ration alimentaire :
-L’augmentation des acides gras insaturés dans la ration
alimentaire augmente les besoins en vitamine E.
-Un régime hyperprotidique, augmente les besoins en
vitamine B6.
-Un régime hyperglucidique, augmente les besoins en
vitamine B1.
-En cas d’alcoolisme (éthylisme chronique), il y a un
besoin accru en vitamine B1, mais aussi pour les autres
vitamines.
vitamine sources fonctions carences excès Besoins journaliers
Provitamine A
ou Rétinol
Jaune d'œufs,
beurre, lait,
légumes verts
(choux). Foie
d’animaux, huile
foie de morue,
carotte crue,
beurre, œuf cuit,
lait entier
Entretien de
la peau et de
la muqueuse,
détoxification,
métabolisme
des hormones
et des lipides.
Recommandé
e lors d'efforts
longs.
Trouble de la
vision nocturne,
dessèchement de la
peau. Trouble de la
fonction
testiculaire
Nausée.
Troubles
hépatique,
céphalées,
douleurs
osseuse, couleur
orange de la
peau.
Homme Femme
800ug 800ug
sportif (H) 1000ug
(F) 800ug
Mini Maxi
120ug 1800ug
K
(ménaquinone)
Foie, tomate,
pamplemousse,
épinard, avocats,
choux de Bruxelles,
+synthèse
intestinale
Choucroute, persil,
choux, brocoli,
salade, viande
Hémorragie
interne,
Caillots sanguin,
troubles
hépatique chez
nouveaux-nés
Homme Femme
45ug 35ug
Mini Maxi
45ug
D
(calciférol)
œufs, huile de foie
de morue, poisson
gras, beurre,
fromages, (+
synthèse cutanée)
Lait (entier), foie
Absorption du
calcium et
magnésium,
croissance et
minéralisation
des os et dents
Douleur osseuse et
musculaire,
transparence
osseuse marquée,
risque de fracture
(ostéomalacie),
déformation du
squelette
rachitisme
Troubles
digestifs,
calcification des
tissu,
détérioration de
certains organes
(cœur, poumons,
reins)
Homme 10ug
Femme 20ug
sportif (H) et (F)
15ug
Mini Maxi
0,75ug 15ug
Anti
Hémo
rragie
E
(tocophérol)
Amandes, jaune
d'œuf, raisins,
huiles de
tournesol et
pépins de raisins,
légumes verts,
poisson gras
Huiles végétales
(germe de blé,
colza tournesol,
arachide, soja,
olive), graines
oléagineuses
(germe de blé,
céréales,
amandes)
margarine,
abricot secs
Antioxydant,
anti-
vieillissement
=lutte contre les
radicaux
libres*,
améliore la
fonction
sexuelle par
formation
d'hormones
Anémie*
hémolytique,
fragilité
capillaire
lipofuscine,
caillots,
détérioration du
système
immunitaire
Hypertension
, action anti-
vitamine K à
haute dose
Homme Femme
12mg 12mg spor
tif (H) et (F)
24mg
Mini Maxi
10ug 50ug
hydrosolubles
B1
(thiamine)
Levure de bière,
germe de
blé, porc, foie,
céréales, pain
complet, légumes
secs, pistaches,
pomme de terre,
corn flackes
Levure de
boulanger, levure
sèche, légumes
verts cuits
Métabolisme*
des glucides et
lipides en
énergie,
antalgique,
santé du
système nerveux
et musculaire,
"facilite
l'élimination de
l'acide lactique"
Béribéri,
léthargie,
nausées,
dépression, perte
d'appétit,
faiblesses
musculaire, perte
de sensibilité
(extrémités)
Élimination
par les reins,
symptôme
inconnus
Homme Femme
1,3mg 1,1mg
B2
(riboflavine)
Levure de bière,
foie, corn flackes,
lait écrémé
poudre, fromage
"bleu" et
camembert,
amandes, poisson,
œufs,
champignons
Participation au
métabolisme des
acides gras*des
acides aminés* des
glucides de la
vitamine B3 et B6,
utilisation du fer.
Les exercices répétés
en augmente le
besoin.
Lèvres
crevassées
desséchées,
conjonctive,
légère
anémie,
photophobie
Urine coloré
jaune vif,
symptômes
méconnus
Homme Femme
1,6mg 1,5mg
sportif
(H) 2,6mg
(F) 2,5mg
Mini Maxi
0,24mg 10mg
B3 ou PP
(niacine)
Levure de bière,
foie, volaille, thon,
céréales
complètes,
cacahuètes,pomm
e de terre, pain
complet, soja,
sardines
Entretient de la peau
et du tube digestif,
participe à la
production d'énergie
dans tous les
métabolisme
Fatigue,
dépression,
éruptions
cutanée,
perte de
poids,
diarrhée
Rougeur du
visage, lésion du
foie,troubles
digestif
Homme Femme
14mg 11mgs
portif
(H) 17mg
(F) 14mg
Mini Maxi
2,7mg 30mg
C
(acide
ascorbique)
Fruits, légumes
(choux), agrumes,
kiwi, cassis,
poivrons, cresson,
citrons, fenouil,
persil, églantier,
fruits rouges
Cerise acérola,
fruits exotique
(mangue…)
Stimule les défenses
immunitaire,
augmente la charge
en glycogène du foie
et des muscles,
facilite l'assimilation
du fer et du calcium
(d'origine végétal),
accroît le tonus et la
récupération,
antioxydant
Fatigue,
baisse
d'appétit,
cicatrisation
plus lente,
carence
grave =
scorbut,
trouble
mentaux,
faiblesse
Insomnie,
excitation, calcul
rénaux, maux de
tête, troubles
stomacal
HommeFemme110
mg 110mgsportif
(H) et (F)
220mgMiniMaxi60
mg600mg
B8
(biotine)
Foie, rognons, œufs
légumes secs,
laitages.
Levure sèche, riz
complet, avocat,
haricots, banane
Synthèse des
acide gras,
transformation
en énergie des
aliments
Nausées,
douleur
musculaire,
chute des
cheveux
Homme Femme
50ug 50ug
sportif (H) et/ (F)
250ug
Mini Maxi
45ug 300ug
B9
(acide folique)
Foie, levure de bière,
épinard, salade
verte, persil, choux,
germe de blé, noix,
œufs, légumes verts.
Levure sèche, farine
de soja, betterave
rouge, endive,
choucroute, tomate
Synthèse
protéinique,
production
d'ADN,
intéressant
durant une
grossesse
Fatigue, baisse
d'appétit,
troubles
psychique,
diarrhée,
nausée, lésion
des muqueuses,
asthénie
Aucune toxicité
Pas de risque
jusqu’a 50 fois
les apports
conseillés
Homme Femme
330ug 300ug
sportif (H) 430ug
(F) 400ug
Mini Maxi
30ug 800ug
B12
(cobalamine)
Tous produits
animaux, foie
Anti-
anémique=
formation des
globules
rouges,
croissance des
cellules,
synthèse
d'ADN, rôle
antalgique,
détoxiquant,
anabolisant
Fatigue jambes
dures à l'effort,
baisse de
l'appétit,
anémie,
détérioration
du système
immunitaire.
Fréquent chez
les végétariens
Acné juvénile Homme
Femme
2,5ug 2,5ug
sportif (H) et (F)
4ug
Mini
Maxi
0,15ug 5ug
RACHITISME
RACHITISME
Beri Beri déficit en Biotine
Perlèche carence en B 12
xérophtalmie et keratomalacie
Pellagre
Pellagre
Pellagre
Bon trimestre et bon courage
pour en savoir plus sur les vitamines :
http://www.dico-vitamines.com

Contenu connexe

Tendances

Le crédit bail mobilier en droit marocain
Le crédit bail mobilier en droit marocainLe crédit bail mobilier en droit marocain
Le crédit bail mobilier en droit marocainAllaeddine Makhlouk
 
Plan d'action pour le management de la qualite
Plan d'action pour le management de la qualitePlan d'action pour le management de la qualite
Plan d'action pour le management de la qualitePaul Henri KOUAKOU
 
Huile dolive PPT
Huile dolive PPTHuile dolive PPT
Huile dolive PPTMî Rã
 
Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)
Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)
Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)ExternalEvents
 
Rapport de stage Attijariwafa bank
Rapport de stage Attijariwafa bankRapport de stage Attijariwafa bank
Rapport de stage Attijariwafa bankRapport de Stage
 
Schema etude-de-projet
Schema etude-de-projetSchema etude-de-projet
Schema etude-de-projetFatima Abboud
 
Les 5 etapes de constitution d'une équipe
Les 5 etapes de constitution d'une équipeLes 5 etapes de constitution d'une équipe
Les 5 etapes de constitution d'une équipeAntonin GAUNAND
 
Metabolisme phospho calcique
Metabolisme phospho calciqueMetabolisme phospho calcique
Metabolisme phospho calciqueYassine SatMax
 
La fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au MarocLa fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au MarocHafsa EL Ghazoui
 
Evaluation financiere de projet
Evaluation financiere de projetEvaluation financiere de projet
Evaluation financiere de projetHassan EL ALLOUSSI
 
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018Claude EUGENE
 
Redaction d'un proces verbal
Redaction d'un proces verbalRedaction d'un proces verbal
Redaction d'un proces verbalBary Jonas
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireS/Abdessemed
 
Rapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriRapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriadnane bouzri
 
Partie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financierPartie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financierZouhair Aitelhaj
 
Démarche qualité slideshare
Démarche qualité slideshareDémarche qualité slideshare
Démarche qualité slideshareBéatrice BRINET
 

Tendances (20)

Leadership
Leadership Leadership
Leadership
 
Le crédit bail mobilier en droit marocain
Le crédit bail mobilier en droit marocainLe crédit bail mobilier en droit marocain
Le crédit bail mobilier en droit marocain
 
Plan d'action pour le management de la qualite
Plan d'action pour le management de la qualitePlan d'action pour le management de la qualite
Plan d'action pour le management de la qualite
 
Huile dolive PPT
Huile dolive PPTHuile dolive PPT
Huile dolive PPT
 
Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)
Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)
Huile d’Olive Tyout-Chiadma Coopérative Tyout-Chiadma (french)
 
Rapport de stage Attijariwafa bank
Rapport de stage Attijariwafa bankRapport de stage Attijariwafa bank
Rapport de stage Attijariwafa bank
 
Schema etude-de-projet
Schema etude-de-projetSchema etude-de-projet
Schema etude-de-projet
 
Assurance qualité
Assurance qualitéAssurance qualité
Assurance qualité
 
Gestion d'entreprise
Gestion d'entrepriseGestion d'entreprise
Gestion d'entreprise
 
Les 5 etapes de constitution d'une équipe
Les 5 etapes de constitution d'une équipeLes 5 etapes de constitution d'une équipe
Les 5 etapes de constitution d'une équipe
 
Metabolisme phospho calcique
Metabolisme phospho calciqueMetabolisme phospho calcique
Metabolisme phospho calcique
 
La Gestion du Temps
La Gestion du TempsLa Gestion du Temps
La Gestion du Temps
 
La fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au MarocLa fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au Maroc
 
Evaluation financiere de projet
Evaluation financiere de projetEvaluation financiere de projet
Evaluation financiere de projet
 
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
 
Redaction d'un proces verbal
Redaction d'un proces verbalRedaction d'un proces verbal
Redaction d'un proces verbal
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoire
 
Rapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriRapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzri
 
Partie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financierPartie 1 audit comptable et financier
Partie 1 audit comptable et financier
 
Démarche qualité slideshare
Démarche qualité slideshareDémarche qualité slideshare
Démarche qualité slideshare
 

Similaire à biochimie2an-etude_des_vitamines.ppt

BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptxBIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptxOuattaraBamory3
 
Cours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiariCours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiariLakhiarii
 
métabolisme phosphocalcique.pptx
métabolisme phosphocalcique.pptxmétabolisme phosphocalcique.pptx
métabolisme phosphocalcique.pptxMohaMed42217
 
Avitaminose B12 en Neurologie
Avitaminose B12 en NeurologieAvitaminose B12 en Neurologie
Avitaminose B12 en Neurologiesaddek khellaf
 
metabolites des végétaux dintéret alimentaire (2)
 metabolites des végétaux dintéret alimentaire  (2) metabolites des végétaux dintéret alimentaire  (2)
metabolites des végétaux dintéret alimentaire (2)Mî Rã
 
15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipideslongbong
 
BIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étude
BIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étudeBIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étude
BIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étudeMdBourabah
 
Mattia.pptx
Mattia.pptxMattia.pptx
Mattia.pptxTyMon4
 
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhbMétabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhbGhGh63
 
Cholesterol et pathologie
Cholesterol et pathologieCholesterol et pathologie
Cholesterol et pathologieAhmed Dellaa
 
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolublesBTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolublesFranckRencurel
 
Metabolisme des proteines
Metabolisme des proteinesMetabolisme des proteines
Metabolisme des proteinesnoraeah med
 
Nutrition des personnes âgées au Maroc
Nutrition des personnes âgées au MarocNutrition des personnes âgées au Maroc
Nutrition des personnes âgées au MarocKhadija Moussayer
 
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdfMODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdfJulien Rayes
 

Similaire à biochimie2an-etude_des_vitamines.ppt (20)

Vitamines1
Vitamines1Vitamines1
Vitamines1
 
Vitamines
VitaminesVitamines
Vitamines
 
Vitamines
VitaminesVitamines
Vitamines
 
L´alimentation
L´alimentationL´alimentation
L´alimentation
 
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptxBIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
 
Cours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiariCours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiari
 
métabolisme phosphocalcique.pptx
métabolisme phosphocalcique.pptxmétabolisme phosphocalcique.pptx
métabolisme phosphocalcique.pptx
 
Avitaminose B12 en Neurologie
Avitaminose B12 en NeurologieAvitaminose B12 en Neurologie
Avitaminose B12 en Neurologie
 
metabolites des végétaux dintéret alimentaire (2)
 metabolites des végétaux dintéret alimentaire  (2) metabolites des végétaux dintéret alimentaire  (2)
metabolites des végétaux dintéret alimentaire (2)
 
15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides
 
BIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étude
BIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étudeBIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étude
BIOCHIMIE-MICROBIENNE- explication étude
 
Mattia.pptx
Mattia.pptxMattia.pptx
Mattia.pptx
 
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhbMétabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
 
Cholesterol et pathologie
Cholesterol et pathologieCholesterol et pathologie
Cholesterol et pathologie
 
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolublesBTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
 
Metabolisme des proteines
Metabolisme des proteinesMetabolisme des proteines
Metabolisme des proteines
 
NUTRITION RUMINANTSA.pdf
NUTRITION RUMINANTSA.pdfNUTRITION RUMINANTSA.pdf
NUTRITION RUMINANTSA.pdf
 
Nutrition des personnes âgées au Maroc
Nutrition des personnes âgées au MarocNutrition des personnes âgées au Maroc
Nutrition des personnes âgées au Maroc
 
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdfMODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
 
Les bases de la nutrition: kit enseignant
Les bases de la nutrition: kit enseignantLes bases de la nutrition: kit enseignant
Les bases de la nutrition: kit enseignant
 

biochimie2an-etude_des_vitamines.ppt

  • 1. 1 UNIVERSITE D’ALGER DEPARTEMENT DE MEDECINE CENTRE MAHERZI COURS DE BIOCHIMIE (2eme annee Medecine) • ETUDE DES VITAMINES • Dr RAAF NOVEMBRE 2009 •
  • 2. INTRODUCTION 1. Vitale :vie amine : molécule organique 2. Ne pas confondre vitamines et oligoéléments (qui ne sont pas organiques ) 3. Ce mot est Utilise pour la première fois par CASIMIR FUNK
  • 3.  Funk, Casimir 1884-1967, biochimiste américain d’origine polonaise ( beri beri )
  • 4. LES VITAMINES I- Définition: Les vitamines sont des substances très hétérogène mais définies selon 4 critères: 1. Substances organiques 2. Sans valeurs énergétiques 3. Elles sont nécessaires a l’organisme à des doses infinitésimales (mg –µg) 4. L’organisme ne peut les synthétiser(sauf vit D,B8 et K)
  • 5. II. Nomenclature et Classification des vitamines A. Nomenclature: Au départ et au fur et a mesure de leurs découvertes, la composition chimique des vitamines était partiellement ou totalement méconnue on a pris l’habitude de les désigner par des lettres de l’alphabet. Actuellement on les désigne essentiellement par leur nom chimique .
  • 6. B.classification :  Les vitamines sont classées selon un seul critère qui est la SOLUBILITE. Il existe 13 vitamines: 9 hydrosolubles et 4 liposolubles. Donc deux formes : 1. Les vitamines liposolubles :qui sont absorbées au même temps que les graisses et qui peuvent être stockées de manière prolongée (A,D,E,K,F). 2. Les vitamines hydrosolubles: qui a l’exception de la vitamine B12 ne peuvent pas être stockées de manière prolongée
  • 7. III.METABOLISME -L’apport de vitamines se fait au travers de l’alimentation . -Les vitamines sont absorbées dans l’intestin grêle, principalement au niveau du duodénum et du jéjunum. -Seules la vitamines C et la vitamine B12 sont absorbées au niveau de l’iléon. -La vitamine K2 est absorbée au niveau du colon.
  • 8. IV.SOURCES VITAMINIQUES 1. VITAMINES HYDRO-SOLUBLES : On les retrouve dans les légumes frais ,les fruits ,les semences, le lait et les organes d’animaux tels que :le cœur ,le foie . 2. VITAMINES LIPO-SOLUBLES : Elles sont surtout rencontrées dans les huiles de foie de poisson et d’autres animaux de boucherie , dans le lait, le beurre, les carottes . voir tableaux
  • 9. REMARQUES : Il existe d’autres sources vitaminiques : 1. Le 7 déshydrocholestérol (au niveau du derme) transformé par les UV( ultra violet ) en vitamine D3. 2. La vitamine K2 est transformée par la flore intestinale. 3. La vitamine PP dont les 2/3 sont synthétisés par l’organisme a partir du tryptophane.
  • 10. V.CONSERVATION 1. Les vitamines hydrosolubles ont tendance a s’éliminer lors d’un stockage trop prolongé ou d’un trempage long et répété dans l’eau : exemple (les salades ) . 2. Les conserves alimentaires sont souvent stérilisées par une chaleur sèche (pendant une heure ) :  La vitamine PP(B3) résiste à la chaleur.  Il y’a une perte considérable en vitamine C.  Légère diminution des autres vitamines . 3. La congélation ou surgélation modifie très peu la teneur en vitamine.
  • 11. VI. Absorption et élimination des vitamines A. Absorption : 1-vitamines liposolubles : leur absorption est en relation étroite avec celle des graisses neutres et du cholestérol. Remarque 1 : il y a risque d’hypervitaminose des vitamines liposolubles (métabolisme lent). Cette hypervitaminose concerne essentiellement deux Vitamines vitamine A et la vitamine D. Remarque 2 : toute diminution de l’absorption des lipides entraîne une diminution de l’absorption des vitamines liposolubles ( surtout les vitamines E et K ).
  • 12. 2-vitamines hydrosolubles : Leur absorption nécessite des transporteurs spécifiques. Cette absorption est maximale au niveau du jéjunum ; elle est minimale au niveau de l’iléon. *cas particulier de la vitamine B12: 1)l’absorption de la vitamine B12 se fait dans l’iléon. 2)la vitamine B12 nécessite pour être absorbée, une glycoprotéine fabriquée par la paroi de l’estomac appelée facteur intrinsèque.
  • 13. B. Élimination : 1. Les vitamines liposolubles : Elles subissent une glucurono-conjugaison hépatique et sont excrétées par voie urinaire ou biliaire (élimination plus lente donc risque d’hypervitaminose). 2. Les vitamines hydrosolubles : Elles sont éliminées par voie rénale soit sous forme inchangée ou sous forme de métabolites. Elles peuvent être aussi éliminées par la sueur. Remarque : concernant les vitamines hydrosoluble, il n’y a pas de risque d’hypervitaminose.
  • 14. VII. Fonctions biochimiques des vitamines 1. Fonction coenzymatique : Il s’agit essentiellement des vitamines du groupe B, des vitamines C,E et K. Enzyme = apoenzyme (protéine)+ coenzyme = holoenzyme. Le coenzyme est de nature organique mais non protéique (thermostable). ces coenzymes vont assurer le bon fonctionnement de l’enzyme. Les vitamines jouent un rôle dans le métabolisme énergétique des cellules.
  • 15. Exemple de coenzymes : (vitamine précurseur de coenzymes)  La thiamine ou vit B1: dont la forme active est la thiamine pyrophosphate (TPP).  Le TPP intervient dans les réactions de décarboxylation oxydative des cétoacides,les deux principaux sont: *l’acide  cétoglutarique’ *l’acide pyruvique’.  Intervient dans le fonctionnement du SN ou elle participe à la production de l’acétylcholine.  Rôle dans la mémorisation .  Rôle dans le fonctionnement du muscle cardiaque.  Le béribéri résulte d’une carence en vit B1 elle se manifeste par des troubles neurologiques et cardio-vasculaires.
  • 16. Carence elle touche les sujets consommant le riz poli qui constitue leur alimentation de base . Le riz poli est débarrassé de son enveloppe or cette enveloppe contient une vitamine anti béribéri c’est la vitamine B1. signes cliniques: -perte de mémoire -asthénie -anorexie -constipation traitement la forme de supplémentation est le chlorhydrate de thiamine.
  • 17. *la vitamine B2 ou riboflavine : Elle est le précurseur de deux coenzymes : **« la flavine mono nucléotide » FMN ** « la flavine adénine di nucléotide » FAD. Ces coenzymes font partie des coenzymes d’oxydoréduction et qui interviennent dans le cycle de Krebs et dans la chaîne respiratoire, ils interviennent aussi comme groupements prosthétiques des flavoprotéines dans la  oxydation des acides gras. Le FAD intervient aussi dans le catabolisme des purines.
  • 18. Besoins l’apport journalier est de 1.7mg La vitamine B2est abondante dans l ’alimentation et les besoins journaliers sont normalement couverts. Signes cliniques d’une Carence: -lésions de la peau et des muqueuses(dermite séborrhéique lèvres crevassées) -Lésions oculaires(larmoiement, yeux injectes) Traitement: Riboflavine :La supplémentation de vit B2 réduirait la survenue de certains cancers.
  • 19. *la vitamine PP (B3) ou niacine : Elle est synthétisée a partir du tryptophane,mais une faible partie est apportée par l’alimentation. Précurseur de deux coenzymes: **la « nicotinamide adénine di nucléotide » NAD **la « nicotinamide adénine di nucléotide phosphate » NADP. Ces deux coenzymes ont des propriétés spectrales très utiles pour le dosage des activités enzymatiques. Ils absorbent dans l’UV à 340 nm.
  • 20. NAD et NADP ont la propriété d’être alternativement oxydés et réduits, ce qui leur confèrent le rôle d’accepteur ou de donneur d’hydrogène H+ dans de nombreuses déshydrogénases. Elle intervient dans le mécanisme de réparation de l’ADN
  • 21. *le NAD intervient essentiellement dans les réactions de catabolisme qui est une propriété génératrice d’énergie, au cours desquelles il est réduit en NADH,H+. *au contraire, le NADP se trouve le plus souvent au cours des réactions métaboliques, consommatrices d’énergie (biosynthèse des acides gras). *le NADP ( oxydé ) intervient dans le cycle des pentoses phosphate. La conséquence est la régénération du NADPH,H+.
  • 22. *la vitamine B5 ou acide pantothénique : *C’est le précurseur du coenzyme A qui est indispensable à la vie cellulaire. *Le coenzyme A intervient dans la biosynthèse des acides gras, des stérols et des stéroïdes.
  • 23. *la vitamine B6 ou pyridoxine : Trois composés présentent une activité vitaminique B6: *pyridoxamine, *pyridoxal * pyridoxine. La vitamine B6 circule principalement sous forme liée a l’albumine.
  • 24. La forme active est le « phosphate de pyridoxal » qui est de façon générale le coenzyme des enzymes du catabolisme des acides aminés, à savoir : A- Réactions de transamination : les enzymes sont des amino-transférase. B- Réactions de décarboxylation : les enzymes sont des décarboxylases. C- Réactions de désamination : les enzymes sont des désaminase.
  • 25. *la vitamine H ou biotine (B8) : La forme active est la carboxybiotine, c’est l’agent fondamental de la carboxylation. Exemples: - La carboxylation de l’acide pyruvique en acide oxaloacétique. - La réaction de synthèse des acides gras, carboxylation de l’acétyle en malonyl CoA.
  • 26. *la vitamine B9 ou acide folique : sa forme active est l’acide tétrahydrofolique :THF. participe au transfert des groupements monocarbonés tels le groupement méthyle ou hydroxy méthyle. Le transfert des groupements monocarbonés qui servent à la biosynthèse de la méthionine des purines et des acides nucléique intervient dans hématopoïèse sa carence entraine une anémie mégaloblastique intervient dans la synthèse de certains neurotransmetteurs.
  • 27. *la vitamine B12 ou cobalamine : deux formes actives : 1/ La méthylcobalamine (cytoplasmique) qui intervient - * dans la conversion de l’homocystéine en méthionine, - *dans la conversion du méthyle THF en THF. - 2/ La 5’désoxyadénosyl cobalamine (mitochondriale) qui permet la conversion du malonyl CoA en succinyl CoA - La carence en vitamine B12 entraine une anémie mégaloblastique.
  • 28. *la vitamine C ou acide ascorbique : forme active acide dehydro ascorbique Agit comme antioxydant (destruction des radicaux libres) . Elle intervient dans la synthèse du collagène Elle réduit les réactions allergiques en diminuant le taux d’histamine dans le sang. Elle favorise l’absorption intestinale du fer. ( dans le traitement de l’anemie par manque de fer on donne aussi de la vitamine C en plus du traitement martial
  • 29. Intervient dans la conversion du Cholesterol en acide biliaires. Elle maintien le glutathion sous sa forme active. Elle intervient au niveau de la chaîne respiratoire. Elle intervient aussi au niveau de la biosynthèse de la noradrénaline.
  • 30. *vitamine K Vitamine K1: phytonadione d’origine végétale; Vitamine K2 : menaquinone d’origine animale). vitamineK3 :menadione synthétique Indispensable aux facteurs de la coagulation (II, VII, IX et X). Ces facteurs sont fabriqués par le foie sous forme inactives leur transformation en forme active nécessite l’action d’une carboxylase qui utilise la vitamine K comme cofacteur. En cas de carence il ya risque d’hémorragies En prévention de la maladie hémorragique du nouveau né 1 injection intramusculaire de vit K3 est injectée a la naissance
  • 31. *vitamine E La forme active est l’α tocophérol. Agit comme antioxydant puissant qui protège les membranes cellulaires ,les lipoprotéines et les autres vitamines liposolubles. C’est aussi une vitamine impliquée dans la fertilité. Transportées dans le sang par les lipoprotéines LDL et L’HDL
  • 32. 2. Fonction de type hormonale : Le calciférol peut être d’origine endogène ou exogène Il y a deux types de vitamines : *la vitamine D : * D2(Ergocalciférol); d’origine végétale * D3(cholécalciférol) d’Origine animale Sur le plan métabolique le cholécalciférol subi une 1ere hydroxylation en 25 dans le foie (25 hydroxycholécalciférol ) qui est la forme circulante puis une seconde hydroxylation au niveau rénal ( grâce a 1 hydroxylase rénale ) Pour donner la f forme active : (1,25 dihydroxycholécalciférol)
  • 33. le calciférol est absorbé au niveau du Duodénum et du jéjunum et rejoint la circulation générale. Dans le sang, le calciférol se fixe à une protéine D spécifique, la vitamin D Binding Protéin ou DBP qui le transporte vers le foie
  • 34.
  • 35.
  • 36. La vit D a un rôle dans la régulation du mb phosphocalcique Le 1,25 dihydroxycholécalciférol (calcitriol) se lie à son récepteur nucléaire et induit la synthese de la calcium binding protein CaBP .qui est responsable des effets biologiques de la vit D celle-ci contribue :-a la minéralisation du squelette fœtal. -a la synthèse d’insuline - a la régulation de la concentration en calcium du lait maternel . fonction principale : est l’absorption du Calcium au niveau de l’enthérocyte, la fonction secondaire : est la fixation du Calcium sur l’os.
  • 37. CARENCE EN VITAMINE D CHEZ LE NOURISSON; rachitisme commun , (carentiel) dans les pays faiblement ensoleillés il apparaît principalement entre six mois et deux ans. Déformations osseuses(d’abord crane puis thorax puis puis membres). tétanies ,convulsions …. CHEZ L’ADULTE: on parle d’osteomalacie douleurs osseuses et musculaires. Risque de fractures
  • 38. RACHITISME RACHITISME PSEUDO-CARENTIEL DE TYPE I: maladie génétique autosomique récessive rare causant un défaut d’activité enzymatique(1 alpha-hydroxylase rénale) d’ou défaut de synthèse de 1,25(OH)2D. RACHITISME PSEUDO-CARENTIEL DE TYPE II: anomalie génétique rare à transmission autosomique récessive . Elle entraîne une résistance a la l’action du 1.25 (OH)2D du fait d’une anomalie des récepteurs on parle de rachitisme vitamino résistant
  • 39.  Il est recommandé d’exposer les enfants en bas âge au soleil surtout en hiver ( membres supérieurs ++)  L'exposition au soleil peut procurer entre 80 et 90 % de la vitamine D requise 15 a 20 minutes 3 fois par semaine  NB : pas derrière la vitre !!!  Pour le Traitement prophylactique du rachistisme La vit D3 est donnée a l’age de 1 mois et 6 mois
  • 40. ON UTILISE EGALEMENT UNE VITAMINOTHERAPIE D dans : La Prévention du cancer des os Le Traitement du psoriasis
  • 41. la vitamine A ou rétinol : Agit à différents niveaux, principalement : Maintien de la vision crépusculaire par la synthèse d’un pigment appelé ‘RHODOPSINE’ au niveau des bâtonnets de la rétine, celui-ci résulte de l’association d’une protéine ‘l’opsine’ et un isomère du rétinol, le 11 cis rétinol. Régulation de l’expression génétique et la différentiation cellulaire, elle peut ainsi avoir un effet anticancéreux. Elle intervient également dans le phénomène de glycosylation, d’où son usage en thérapeutique (acide rétinoïque) contre l’acné.
  • 42.  C’est une vitamine liposoluble  constituée par des acides gras insaturés.  Anti atherosclereuse  elle permet de brûler les graisses saturées .  améliore la santé de la peau. Vitamine F
  • 43. La vitamine P  On la trouve dans de nombreux agrumes sous formes de substances hydrosolubles associées à la vitamine C  Elle participe a la formation de collagène,  Elle participe a la résistance des vaisseaux sanguins
  • 44. mécanismes d’une carence vitaminique Soit : par carence d’apport par pertes par prise d’anti vitamines Par augmentation et besoins ( grossesse et croissance ) Déséquilibre de la ration alimentaire
  • 45. Notion d’hypovitaminose A- Étapes de la constitution de la vitamine-déficience : 1 :diminution des réserves vitaminiques de l’organisme. 2 : apparition des signes biologiques 3 :apparition de manifestations cliniques non spécifiques amaigrissement, anorexie, asthénie, insomnie et irritabilité. 4 :si la carence persiste, il y a apparition de manifestations cliniques spécifiques qui peuvent être parfois irréversibles.
  • 46. Exemples : -Troubles cutanés (déficit en vitamines du groupe B) -Carence importante et prolongée en vitamine C ‘Scorbut’ ou maladie des gencives. -La carence importante et prolongée en vitamine B1 peut faire apparaître la maladie ‘Béribéri’ caractérisée par une polynévrite avec troubles neurologiques
  • 47. -l’hypovitaminose A provoque un retard d’adaptation à la vision nocturne (crépusculaire). -À un stade avancé, si la carence persiste, il s’installe une anomalie irréversible de la cornée appelée ‘xérophtalmie’ (sécheresse et opacité de la cornée) avec ‘kératomalacie’ qui entraîne la cécité.
  • 48. 4- les autres causes de carences : a- les anti vitamines : L’avidine : protéine thermosensible du blanc d’œuf, elle forme un complexe avec la biotine au niveau de l’intestin, ce qui empêche son absorption. Les Consommateurs d’oeufs crus risquent une carence La thiaminase : enzyme qui détruit la thiamine, elle se trouve dans la chair crue de certain poisson d’eau douce. les coumarines : ce sont des anti vitamines K ( utilisée comme traitement anticoagulant chez les cardiopathes)
  • 49. b- le déséquilibre de la ration alimentaire : -L’augmentation des acides gras insaturés dans la ration alimentaire augmente les besoins en vitamine E. -Un régime hyperprotidique, augmente les besoins en vitamine B6. -Un régime hyperglucidique, augmente les besoins en vitamine B1. -En cas d’alcoolisme (éthylisme chronique), il y a un besoin accru en vitamine B1, mais aussi pour les autres vitamines.
  • 50. vitamine sources fonctions carences excès Besoins journaliers Provitamine A ou Rétinol Jaune d'œufs, beurre, lait, légumes verts (choux). Foie d’animaux, huile foie de morue, carotte crue, beurre, œuf cuit, lait entier Entretien de la peau et de la muqueuse, détoxification, métabolisme des hormones et des lipides. Recommandé e lors d'efforts longs. Trouble de la vision nocturne, dessèchement de la peau. Trouble de la fonction testiculaire Nausée. Troubles hépatique, céphalées, douleurs osseuse, couleur orange de la peau. Homme Femme 800ug 800ug sportif (H) 1000ug (F) 800ug Mini Maxi 120ug 1800ug K (ménaquinone) Foie, tomate, pamplemousse, épinard, avocats, choux de Bruxelles, +synthèse intestinale Choucroute, persil, choux, brocoli, salade, viande Hémorragie interne, Caillots sanguin, troubles hépatique chez nouveaux-nés Homme Femme 45ug 35ug Mini Maxi 45ug D (calciférol) œufs, huile de foie de morue, poisson gras, beurre, fromages, (+ synthèse cutanée) Lait (entier), foie Absorption du calcium et magnésium, croissance et minéralisation des os et dents Douleur osseuse et musculaire, transparence osseuse marquée, risque de fracture (ostéomalacie), déformation du squelette rachitisme Troubles digestifs, calcification des tissu, détérioration de certains organes (cœur, poumons, reins) Homme 10ug Femme 20ug sportif (H) et (F) 15ug Mini Maxi 0,75ug 15ug Anti Hémo rragie
  • 51. E (tocophérol) Amandes, jaune d'œuf, raisins, huiles de tournesol et pépins de raisins, légumes verts, poisson gras Huiles végétales (germe de blé, colza tournesol, arachide, soja, olive), graines oléagineuses (germe de blé, céréales, amandes) margarine, abricot secs Antioxydant, anti- vieillissement =lutte contre les radicaux libres*, améliore la fonction sexuelle par formation d'hormones Anémie* hémolytique, fragilité capillaire lipofuscine, caillots, détérioration du système immunitaire Hypertension , action anti- vitamine K à haute dose Homme Femme 12mg 12mg spor tif (H) et (F) 24mg Mini Maxi 10ug 50ug hydrosolubles B1 (thiamine) Levure de bière, germe de blé, porc, foie, céréales, pain complet, légumes secs, pistaches, pomme de terre, corn flackes Levure de boulanger, levure sèche, légumes verts cuits Métabolisme* des glucides et lipides en énergie, antalgique, santé du système nerveux et musculaire, "facilite l'élimination de l'acide lactique" Béribéri, léthargie, nausées, dépression, perte d'appétit, faiblesses musculaire, perte de sensibilité (extrémités) Élimination par les reins, symptôme inconnus Homme Femme 1,3mg 1,1mg
  • 52. B2 (riboflavine) Levure de bière, foie, corn flackes, lait écrémé poudre, fromage "bleu" et camembert, amandes, poisson, œufs, champignons Participation au métabolisme des acides gras*des acides aminés* des glucides de la vitamine B3 et B6, utilisation du fer. Les exercices répétés en augmente le besoin. Lèvres crevassées desséchées, conjonctive, légère anémie, photophobie Urine coloré jaune vif, symptômes méconnus Homme Femme 1,6mg 1,5mg sportif (H) 2,6mg (F) 2,5mg Mini Maxi 0,24mg 10mg B3 ou PP (niacine) Levure de bière, foie, volaille, thon, céréales complètes, cacahuètes,pomm e de terre, pain complet, soja, sardines Entretient de la peau et du tube digestif, participe à la production d'énergie dans tous les métabolisme Fatigue, dépression, éruptions cutanée, perte de poids, diarrhée Rougeur du visage, lésion du foie,troubles digestif Homme Femme 14mg 11mgs portif (H) 17mg (F) 14mg Mini Maxi 2,7mg 30mg C (acide ascorbique) Fruits, légumes (choux), agrumes, kiwi, cassis, poivrons, cresson, citrons, fenouil, persil, églantier, fruits rouges Cerise acérola, fruits exotique (mangue…) Stimule les défenses immunitaire, augmente la charge en glycogène du foie et des muscles, facilite l'assimilation du fer et du calcium (d'origine végétal), accroît le tonus et la récupération, antioxydant Fatigue, baisse d'appétit, cicatrisation plus lente, carence grave = scorbut, trouble mentaux, faiblesse Insomnie, excitation, calcul rénaux, maux de tête, troubles stomacal HommeFemme110 mg 110mgsportif (H) et (F) 220mgMiniMaxi60 mg600mg
  • 53. B8 (biotine) Foie, rognons, œufs légumes secs, laitages. Levure sèche, riz complet, avocat, haricots, banane Synthèse des acide gras, transformation en énergie des aliments Nausées, douleur musculaire, chute des cheveux Homme Femme 50ug 50ug sportif (H) et/ (F) 250ug Mini Maxi 45ug 300ug B9 (acide folique) Foie, levure de bière, épinard, salade verte, persil, choux, germe de blé, noix, œufs, légumes verts. Levure sèche, farine de soja, betterave rouge, endive, choucroute, tomate Synthèse protéinique, production d'ADN, intéressant durant une grossesse Fatigue, baisse d'appétit, troubles psychique, diarrhée, nausée, lésion des muqueuses, asthénie Aucune toxicité Pas de risque jusqu’a 50 fois les apports conseillés Homme Femme 330ug 300ug sportif (H) 430ug (F) 400ug Mini Maxi 30ug 800ug B12 (cobalamine) Tous produits animaux, foie Anti- anémique= formation des globules rouges, croissance des cellules, synthèse d'ADN, rôle antalgique, détoxiquant, anabolisant Fatigue jambes dures à l'effort, baisse de l'appétit, anémie, détérioration du système immunitaire. Fréquent chez les végétariens Acné juvénile Homme Femme 2,5ug 2,5ug sportif (H) et (F) 4ug Mini Maxi 0,15ug 5ug
  • 54.
  • 57. Beri Beri déficit en Biotine
  • 63. Bon trimestre et bon courage pour en savoir plus sur les vitamines : http://www.dico-vitamines.com