SlideShare une entreprise Scribd logo
L
’interrogatoire et
l’examen clinique en
sémiologie médicale
Dr. FirasChaouch
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
⚫Connaître les différentes étapes de l'interrogatoire.
⚫Connaître les principaux symptômes.
⚫Connaître les principales étapes de l'examen clinique.
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
⚫Laqualitédessoinsdépendbeaucoupdelaqualitédel’anamnèse
⚫Lien étroit rapide entre deux étrangers (soignant et soigné)
⚫But:recueil dumaximumd’informationsconcernantlamaladie
L’art de parler et d’écouter est au centre de la
relation soignant- soigné:
Poser des questions faciles àcomprendre
Être poli, respectueux, attentif
Écouter plus,parler moins,interrompre rarement
Observer les expressionsdu visage et du corps
Utiliser le langage corporel (sourire,silence,regard ..)
Ne pas imposer ses propres conceptions
Utilité de «toucher »le patient
T
enue soignée
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
 Patient installé confortablement
 Lesaluer par son nom
 Luiserrer lamain
 L’appeler «Mr »,«Mme»..
 Seprésenter (nom, grade)
 Être en face de lui avecun bon contact visuel
 Orienterl’interrogatoire(commencerpardesquestionsouvertespuis
surtout des questionsfermées)
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
1. Adresse, téléphone, date et lieu de naissance
2. Motif de consultation
3. Antécédents pathologiques
 Familiaux: maladies (diabète, HT
A, autres FRCV
, cancers,
tuberculose..), maladies héréditaires,décès et causes
 Personnels:
 Médicaux
 Chirurgicaux
 Gynéco-obstétriques si femme
4. Habitudes toxiques
 T
abac:actif (en paquetsannées), passif,sevré
 Alcool (quantité, fréquence)
 Drogue
5. Allergies(à quoi, manifestations)
6. Médicaments en cours(nom, posologie, durée)
7. Vaccinations
8. Mode de vie (situation familiale,profession,voyages,sport ..)
9. L’histoire actuelle de la maladie:
⚫ Signes fonctionnels: manifestations ressenties par le patient,exprimées
sous forme de plaintes
Essayerde les avoir par ordre CHRONOLOGIQUE
⚫ Chercher des signes généraux (quatre):
 Asthénie:perte d’énergie
 Anorexie:perte d’appétit
 Amaigrissement: perte de poids
 Fièvre:élevation de température centrale au dessus de 37.5°c
Exemples de signes fonctionnels de
« dysfonction d’organes »
1. Pulmonaires et cardiaques
 Douleur thoracique:
 Siège (retro-sternale, précordiale,en barre ..)
 Irradiation (épaules,bras,mâchoire,abdomen..)
 Qualité (pression,constriction,brûlure, coup de poignard, pesanteur ..)
 Intensité (échelle EV
Ade 0 à10)
 Début (brutal,progressif)
 Durée , signes associés, facteurs aggravant, facteursd’amélioration
L’Echelle Visuelle Analogique
EVA:
 Exemplesde causes de douleur thoracique:
Insuffisance coronaire
Dissectiondel’aorte
Embolie pulmonaire
Péricardite
Pneumothorax
Pleurésie
Douleur pariétale
Douleur d’originedigestive
 Dyspnée:sensationd’étouffement,dedifficultéàrespirer
 T
emps ventilatoire de ladyspnée
 Inspiratoire:obstacle haut situé (larynx,trachée,bronche souche)
 Expiratoire:obstacle bas situé (bronches)
 Mixte
 Mode de survenue: aigue, progressive
 Circonstances de survenue : effort, allergène, horaire
 Sévérité de la dyspnée:classificationNYHA
Signesassociés:toux,hémoptysie(rejetdesangrougelorsd’uneffortde
toux),fièvre ..
 Exemplesde causes de dyspnée:
Insuffisance cardiaque
Asthme
Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
Embolie pulmonaire
Pneumothorax,pleurésie
Obstruction des voies aériennes supérieures
Origine neurologique
Origine métabolique
Exemples de signes fonctionnels de
« dysfonction d’organes »
2. Neurologiques
 Céphalées: douleur à la tête
 Siège (diffuse,frontale,hémicranienne,occipitale..)
 Irradiation (face,oreille,œil,nez,joue..)
 Qualité (en éclair, pulsatile, tension, serrement ..)
 Intensité (échelle EV
Ade 0 à10)
 Début (brutal,progressif)
 F
. déclenchants (effort, stress, lumière, bruit ..)
 S.associés (vomissement,photophobie, phonophobie,fièvre, SNL..)
 Exemples de causes de céphalée:
 Aigue brutale:
 Hémorragie méningée
 Hématome intra-crânien,hématome extra-dural
 Malformations artério-veineuses
 Méningite, encéphalite
 Sinusite aigue
 Chronique paroxystique
 Migraine
 Algie faciale
 Permanente progressive
 Tumeur cérébrale
 Thrombophlébite cérébrale
 Hématome sous-dural
 Troubles de conscience
 confusion
 Comitialité
 Déficit moteur ou sensitif ..
Exemples de signes fonctionnels de
« dysfonction d’organes »
3. Abdominaux, digestifs:
 Douleurs abdominales:
 Siège :
 Irradiation (dos,omoplate et épaule, autre région abdominale..)
 Qualité (crampe, brûlure, compression, pesanteur..)
 Intensité (échelle EVAde 0 à10)
 Début (brutal,progressif)
 F.aggravant (décubitus dorsal, aliment,toux, médicament ..)
 S.associés (ictère, vomissement,nausée,ballonnement abdominal,arrêt de
matières et gaz,fièvre, amaigrissement..)
 F
.d’amélioration(alimentation,position penché en avant, émission de
gaz,vomissement, médicament ..)
 Exemples de causesde douleur abdominale:
 chirurgicale:
 Appendicite, Cholecystite aigue
 Occlusion intestinale
 Ulcère perforé
 pancréatite
 Médicale:
 Insuffisance coronaire
 Pneumopathie
 Diabète décompensé
 Pyélonéphrite, Colique néphrétique
 Hématémèse:
Rejetdesang(rougeounoir) lorsd’uneffort devomissement
 Rectorragie
Émissiondesangrougeparl’anus
 Melena
Selles noires,malodorantes, liquides (sang digéré)
 Troubles de transit
 Diarrhée:selles liquides et fréquentes
 Vomissement
 constipation
Exemples de signes fonctionnels
de « dysfonction d’organes »
4. Uro-génitales
 Pollakiurie (augmentation du nombre de mictions)
 Dysurie (douleur lors de la miction)
5. Ostéo-articulaires:
 Douleur articulaire
 Mécanique:aggravéeparl’effort, amélioréeparle repos,maximum
en fin de journée
 Inflammatoire:réveil nocturne,dérouillagematinal > 5 min,
maximum le matin
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
⚫ Gériatrie:patients de plus de 65 ans,dépendants ou àrisque de le devenir
⚫ L’évaluationcliniquedoit êtreGLOBALE:
⚫Évaluation médico-sociale:
⚫Autonomie:capacité àeffectuer les activités de la vie quotidienne et
continence urinaire et anale
⚫Entourage ?
⚫Antécédents: POL
YP
A
THOLOGIES (diagnostic difficile)
⚫Traitement : polymédications!!
⚫ sémiologie clinique spécifique:
Poser des questions SIMPLESet attendre la réponse avantde reformuler la
question
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
⚫Recueil de données «objectives »
⚫Priorité aux organes vitaux ou ceux pour lesquels
l’interrogatoireamisenévidenceundysfonctionnement
évident
I. Signes vitaux:
1. Lapression artérielle
2. Lafréquence cardiaque:
- Palper le pouls radial (30 secondes,multiplier par 2)
- < 50 bpm: bradycardie, > 100 bpm: tachycardie
3. Lafréquence respiratoire:
- Nombredecyclesrespiratoires/ 30’’,multiplierpar2
- < 12 cpm: bradypnée, > 20 cpm: polypnée
4. Saturation en Oxygène:
- < 95%:hypoxie périphérique  chercher une cyanose
5. Température
Lebrassard est positionné autour du brasdu
patient
Lestéthoscopeestplacéenregarddel’artère
humérale
Ongonfle le brassardjusqu’à200-250mm Hg.
On le dégonfle ensuite progressivement
6. Laconscience:Score de Glasgow
 Ouverture des yeux:
 Spontanée:4
 Au bruit: 3
 Àladouleur: 2
 Aucune:1
 Réponse verbale:
 Orientée:5
 Confuse:4
 Inappropriée:3
 Incompréhensible:2
 Aucune:1
 Réponse motrice:
 Àlaparole:6
 Orientée:5
 Évitement: 4
 Flexion-
décortication:3
 Extension-
décérébration:2
 Aucune:1
II. Lerestedel’examenphysique:
 Système par système
 Quatre temps àrespecter pour chaque système:
 Inspection
 Palpation
 Percussion
 Auscultation
⚫Examen cardio-vasculaire:
⚫Inspection:cage thoracique (coloration,déformation,
circulation collatérale ..)
⚫Palpation:choc de pointe, signe de harzer, pouls
périphériques
⚫Auscultation:rythme cardiaque régulier ou pas,souffles,
bruits surajoutés
⚫Savoir faire un éléctrocardiogramme
Poulsradial Signe de harzer
Auscultation cardiaque
ECG
⚫Examen pleuro-pulmonaire:
⚫Inspection: rythme respiratoire, cyanose,tirage sus-sternal,
muscles accessoires
⚫Palpation:mains àplat sur le thorax  vibrations vocales
(le patient disant 33)
⚫Percussion:matité ?
⚫Auscultation:murmures vésiculaires, sibilants, crépitants,
scilence ..
Tirage sus sternal et
intercostal
cyanose
⚫Examen abdominal:
⚫Inspection:ictère, circulation collatérale,distension
abdominale, cicatrice opératoire
⚫Palpation:sensibilité,défense,contracture,viscéromégalie,
hernie
⚫Percussion:matité, tympanisme
⚫Auscultation:bruits hydroaériques
Ictère
Distension abdominale
(ascite)
⚫Examen dermatologique:
⚫Inspection ++:
⚫purpura
⚫signes de déshydratation intracellulaire (muqueuses sèches,
yeux cernés, hypotonie des GO)
⚫Signesde déshydratation extracellulaire ( pli cutané, veines
plates)
⚫Œdèmes
purpura
Cernes oculaires
œdèmes
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
⚫Récapitulatif des données de l’interrogatoire
⚫Mots clés (antécédents,facteurs de risque, histoire de la maladie)
⚫Donnéesessentielles de l’examenphysique
 Pour formuler des hypothèses diagnostiques et orienter la
demande desexamenscomplémentaires
Plan
I. Objectifs du cours
II. Pland’une observation médicale
1. L’interrogatoire
a. Principes de communication avec le patient
b. Conduite del’interrogatoire
c. Recueil desdonnées
d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie
2. L’examenphysique
3. Lasynthèse
III. Conclusion
⚫ L’interrogatoire:
⚫étape fondamentale de la prise en charge du malade
⚫Qualitésd’écoute,deneutralité,dediscernement
⚫Doitreprésenterles2/3 dutempsdel’examen
⚫70- 80%desdiagnosticssontfaitsdèscette étapequandl’interrogatoire
estfaitdanslesrègles del’art
⚫L’examenphysique:
⚫Doit être complet et détaillé
⚫Commençant par les paramètres vitaux
⚫Orientéselonlesdonnéesdel’anamnèse
⚫Àla fin de ces deux étapes:dégager des hypothèses diagnostiques

Contenu connexe

Tendances

CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHACAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
Dr Riyadh Essefi
 
Cat colite grave
Cat colite graveCat colite grave
Cat colite grave
Vincent Di Martino
 
observation medicale en psychiatrie corr lien videos.docx
observation medicale en psychiatrie corr lien videos.docxobservation medicale en psychiatrie corr lien videos.docx
observation medicale en psychiatrie corr lien videos.docx
Mohamed Tem
 
Cirrhose 2017
Cirrhose 2017Cirrhose 2017
Cirrhose 2017
Claude EUGENE
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
Sandro Zorzi
 
Etats de choc
Etats de chocEtats de choc
Etats de choc
Hamlaoui Saddek
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
Mehdi Razzok
 
Appendicite aiguë
Appendicite aiguëAppendicite aiguë
Appendicite aiguë
Mehdi Razzok
 
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenirANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
Claude EUGENE
 
hypertension portale these medecine 14 11
 hypertension portale these  medecine 14 11 hypertension portale these  medecine 14 11
hypertension portale these medecine 14 11
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Cat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestiveCat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestive
Hamlaoui Saddek
 
Le guide pratique des principales urgences pédiatriques
Le guide pratique des principales urgences pédiatriquesLe guide pratique des principales urgences pédiatriques
Le guide pratique des principales urgences pédiatriqueskillua zoldyck
 
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Claude EUGENE
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2killua zoldyck
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndrome
Sandro Zorzi
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguAmel Ammar
 
plan de présentation.pptx
plan de présentation.pptxplan de présentation.pptx
plan de présentation.pptx
mbusa2
 

Tendances (20)

CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHACAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
 
Cat colite grave
Cat colite graveCat colite grave
Cat colite grave
 
observation medicale en psychiatrie corr lien videos.docx
observation medicale en psychiatrie corr lien videos.docxobservation medicale en psychiatrie corr lien videos.docx
observation medicale en psychiatrie corr lien videos.docx
 
Cirrhose 2017
Cirrhose 2017Cirrhose 2017
Cirrhose 2017
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
Maladie de Behçet
Maladie de BehçetMaladie de Behçet
Maladie de Behçet
 
Rhinite allergique
Rhinite allergiqueRhinite allergique
Rhinite allergique
 
Etats de choc
Etats de chocEtats de choc
Etats de choc
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
Appendicite aiguë
Appendicite aiguëAppendicite aiguë
Appendicite aiguë
 
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenirANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
ANOMALIES DU BILAN HEPATIQUE Conduite à tenir
 
hypertension portale these medecine 14 11
 hypertension portale these  medecine 14 11 hypertension portale these  medecine 14 11
hypertension portale these medecine 14 11
 
Staphylococcies pleuro pulmonaires
Staphylococcies  pleuro pulmonairesStaphylococcies  pleuro pulmonaires
Staphylococcies pleuro pulmonaires
 
Cat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestiveCat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestive
 
Le guide pratique des principales urgences pédiatriques
Le guide pratique des principales urgences pédiatriquesLe guide pratique des principales urgences pédiatriques
Le guide pratique des principales urgences pédiatriques
 
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndrome
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
 
plan de présentation.pptx
plan de présentation.pptxplan de présentation.pptx
plan de présentation.pptx
 

Similaire à 1.e en sémiologie médicale.pptx

211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
GloriaMupoyi
 
semiologie_.ppt
semiologie_.pptsemiologie_.ppt
semiologie_.ppt
HassaneDiallo2
 
2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf
2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf
2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf
NanfaFotso
 
Lombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjmLombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjm
Vangakui
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
Mede Space
 
semiologie_(1).pdf
semiologie_(1).pdfsemiologie_(1).pdf
semiologie_(1).pdf
SamiraMBasskar
 
La dysphagie 2023-2024.pptx
La dysphagie 2023-2024.pptxLa dysphagie 2023-2024.pptx
La dysphagie 2023-2024.pptx
larryfonkou
 
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptxSyndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
JeanMalherbeLolo1
 
Essais cliniques
Essais cliniquesEssais cliniques
Essais cliniques
MichelJuste
 
Nausée et vomissement 2023-2024.pptx
Nausée et vomissement 2023-2024.pptxNausée et vomissement 2023-2024.pptx
Nausée et vomissement 2023-2024.pptx
larryfonkou
 
Medecine minimum vital_2002_niveau_a
Medecine minimum vital_2002_niveau_aMedecine minimum vital_2002_niveau_a
Medecine minimum vital_2002_niveau_aElsa von Licy
 
Pr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdf
Pr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdfPr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdf
Pr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdf
OmarBlach
 
La méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuseLa méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuse
Dr. Kerfah Soumia
 
Rancier 19 10-2019
Rancier 19 10-2019Rancier 19 10-2019
Rancier 19 10-2019
Marc RANCIER, MD, PhD
 
Poly semiologie
Poly semiologiePoly semiologie
Poly semiologie
Egn Njeba
 
Ménopause master 2024 .pdf Comprendre les
Ménopause master 2024 .pdf Comprendre lesMénopause master 2024 .pdf Comprendre les
Ménopause master 2024 .pdf Comprendre les
tadaye
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettiqueDouleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Dr. Jiri Pazdirek
 

Similaire à 1.e en sémiologie médicale.pptx (20)

211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
 
semiologie_.ppt
semiologie_.pptsemiologie_.ppt
semiologie_.ppt
 
2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf
2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf
2. Observation Pediatrie_V(2)_Janvier2021.pdf
 
Lombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjmLombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjm
 
Topo fatigue
Topo fatigueTopo fatigue
Topo fatigue
 
Diapo Bourgain
Diapo BourgainDiapo Bourgain
Diapo Bourgain
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
 
semiologie_(1).pdf
semiologie_(1).pdfsemiologie_(1).pdf
semiologie_(1).pdf
 
La dysphagie 2023-2024.pptx
La dysphagie 2023-2024.pptxLa dysphagie 2023-2024.pptx
La dysphagie 2023-2024.pptx
 
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptxSyndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
 
Essais cliniques
Essais cliniquesEssais cliniques
Essais cliniques
 
Nausée et vomissement 2023-2024.pptx
Nausée et vomissement 2023-2024.pptxNausée et vomissement 2023-2024.pptx
Nausée et vomissement 2023-2024.pptx
 
Medecine minimum vital_2002_niveau_a
Medecine minimum vital_2002_niveau_aMedecine minimum vital_2002_niveau_a
Medecine minimum vital_2002_niveau_a
 
Pr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdf
Pr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdfPr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdf
Pr+El+Khattabi+PID+U+2022.pdf
 
La méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuseLa méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuse
 
Rancier 19 10-2019
Rancier 19 10-2019Rancier 19 10-2019
Rancier 19 10-2019
 
Poly semiologie
Poly semiologiePoly semiologie
Poly semiologie
 
Ménopause master 2024 .pdf Comprendre les
Ménopause master 2024 .pdf Comprendre lesMénopause master 2024 .pdf Comprendre les
Ménopause master 2024 .pdf Comprendre les
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
 
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettiqueDouleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
 

1.e en sémiologie médicale.pptx

  • 1. L ’interrogatoire et l’examen clinique en sémiologie médicale Dr. FirasChaouch
  • 2. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 3. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 4. ⚫Connaître les différentes étapes de l'interrogatoire. ⚫Connaître les principaux symptômes. ⚫Connaître les principales étapes de l'examen clinique.
  • 5. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 6. ⚫Laqualitédessoinsdépendbeaucoupdelaqualitédel’anamnèse ⚫Lien étroit rapide entre deux étrangers (soignant et soigné) ⚫But:recueil dumaximumd’informationsconcernantlamaladie
  • 7. L’art de parler et d’écouter est au centre de la relation soignant- soigné: Poser des questions faciles àcomprendre Être poli, respectueux, attentif Écouter plus,parler moins,interrompre rarement Observer les expressionsdu visage et du corps Utiliser le langage corporel (sourire,silence,regard ..) Ne pas imposer ses propres conceptions Utilité de «toucher »le patient T enue soignée
  • 8. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 9.  Patient installé confortablement  Lesaluer par son nom  Luiserrer lamain  L’appeler «Mr »,«Mme»..  Seprésenter (nom, grade)  Être en face de lui avecun bon contact visuel  Orienterl’interrogatoire(commencerpardesquestionsouvertespuis surtout des questionsfermées)
  • 10. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 11. 1. Adresse, téléphone, date et lieu de naissance 2. Motif de consultation 3. Antécédents pathologiques  Familiaux: maladies (diabète, HT A, autres FRCV , cancers, tuberculose..), maladies héréditaires,décès et causes  Personnels:  Médicaux  Chirurgicaux  Gynéco-obstétriques si femme
  • 12. 4. Habitudes toxiques  T abac:actif (en paquetsannées), passif,sevré  Alcool (quantité, fréquence)  Drogue 5. Allergies(à quoi, manifestations) 6. Médicaments en cours(nom, posologie, durée) 7. Vaccinations 8. Mode de vie (situation familiale,profession,voyages,sport ..)
  • 13. 9. L’histoire actuelle de la maladie: ⚫ Signes fonctionnels: manifestations ressenties par le patient,exprimées sous forme de plaintes Essayerde les avoir par ordre CHRONOLOGIQUE ⚫ Chercher des signes généraux (quatre):  Asthénie:perte d’énergie  Anorexie:perte d’appétit  Amaigrissement: perte de poids  Fièvre:élevation de température centrale au dessus de 37.5°c
  • 14. Exemples de signes fonctionnels de « dysfonction d’organes » 1. Pulmonaires et cardiaques  Douleur thoracique:  Siège (retro-sternale, précordiale,en barre ..)  Irradiation (épaules,bras,mâchoire,abdomen..)  Qualité (pression,constriction,brûlure, coup de poignard, pesanteur ..)  Intensité (échelle EV Ade 0 à10)  Début (brutal,progressif)  Durée , signes associés, facteurs aggravant, facteursd’amélioration
  • 16.  Exemplesde causes de douleur thoracique: Insuffisance coronaire Dissectiondel’aorte Embolie pulmonaire Péricardite Pneumothorax Pleurésie Douleur pariétale Douleur d’originedigestive
  • 17.  Dyspnée:sensationd’étouffement,dedifficultéàrespirer  T emps ventilatoire de ladyspnée  Inspiratoire:obstacle haut situé (larynx,trachée,bronche souche)  Expiratoire:obstacle bas situé (bronches)  Mixte  Mode de survenue: aigue, progressive  Circonstances de survenue : effort, allergène, horaire  Sévérité de la dyspnée:classificationNYHA Signesassociés:toux,hémoptysie(rejetdesangrougelorsd’uneffortde toux),fièvre ..
  • 18.  Exemplesde causes de dyspnée: Insuffisance cardiaque Asthme Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Embolie pulmonaire Pneumothorax,pleurésie Obstruction des voies aériennes supérieures Origine neurologique Origine métabolique
  • 19. Exemples de signes fonctionnels de « dysfonction d’organes » 2. Neurologiques  Céphalées: douleur à la tête  Siège (diffuse,frontale,hémicranienne,occipitale..)  Irradiation (face,oreille,œil,nez,joue..)  Qualité (en éclair, pulsatile, tension, serrement ..)  Intensité (échelle EV Ade 0 à10)  Début (brutal,progressif)  F . déclenchants (effort, stress, lumière, bruit ..)  S.associés (vomissement,photophobie, phonophobie,fièvre, SNL..)
  • 20.  Exemples de causes de céphalée:  Aigue brutale:  Hémorragie méningée  Hématome intra-crânien,hématome extra-dural  Malformations artério-veineuses  Méningite, encéphalite  Sinusite aigue  Chronique paroxystique  Migraine  Algie faciale  Permanente progressive  Tumeur cérébrale  Thrombophlébite cérébrale  Hématome sous-dural
  • 21.  Troubles de conscience  confusion  Comitialité  Déficit moteur ou sensitif ..
  • 22. Exemples de signes fonctionnels de « dysfonction d’organes » 3. Abdominaux, digestifs:  Douleurs abdominales:  Siège :
  • 23.  Irradiation (dos,omoplate et épaule, autre région abdominale..)  Qualité (crampe, brûlure, compression, pesanteur..)  Intensité (échelle EVAde 0 à10)  Début (brutal,progressif)  F.aggravant (décubitus dorsal, aliment,toux, médicament ..)  S.associés (ictère, vomissement,nausée,ballonnement abdominal,arrêt de matières et gaz,fièvre, amaigrissement..)  F .d’amélioration(alimentation,position penché en avant, émission de gaz,vomissement, médicament ..)
  • 24.  Exemples de causesde douleur abdominale:  chirurgicale:  Appendicite, Cholecystite aigue  Occlusion intestinale  Ulcère perforé  pancréatite  Médicale:  Insuffisance coronaire  Pneumopathie  Diabète décompensé  Pyélonéphrite, Colique néphrétique
  • 25.  Hématémèse: Rejetdesang(rougeounoir) lorsd’uneffort devomissement  Rectorragie Émissiondesangrougeparl’anus  Melena Selles noires,malodorantes, liquides (sang digéré)  Troubles de transit  Diarrhée:selles liquides et fréquentes  Vomissement  constipation
  • 26. Exemples de signes fonctionnels de « dysfonction d’organes » 4. Uro-génitales  Pollakiurie (augmentation du nombre de mictions)  Dysurie (douleur lors de la miction) 5. Ostéo-articulaires:  Douleur articulaire  Mécanique:aggravéeparl’effort, amélioréeparle repos,maximum en fin de journée  Inflammatoire:réveil nocturne,dérouillagematinal > 5 min, maximum le matin
  • 27. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 28. ⚫ Gériatrie:patients de plus de 65 ans,dépendants ou àrisque de le devenir ⚫ L’évaluationcliniquedoit êtreGLOBALE: ⚫Évaluation médico-sociale: ⚫Autonomie:capacité àeffectuer les activités de la vie quotidienne et continence urinaire et anale ⚫Entourage ? ⚫Antécédents: POL YP A THOLOGIES (diagnostic difficile) ⚫Traitement : polymédications!! ⚫ sémiologie clinique spécifique: Poser des questions SIMPLESet attendre la réponse avantde reformuler la question
  • 29. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 30. ⚫Recueil de données «objectives » ⚫Priorité aux organes vitaux ou ceux pour lesquels l’interrogatoireamisenévidenceundysfonctionnement évident
  • 31. I. Signes vitaux: 1. Lapression artérielle 2. Lafréquence cardiaque: - Palper le pouls radial (30 secondes,multiplier par 2) - < 50 bpm: bradycardie, > 100 bpm: tachycardie 3. Lafréquence respiratoire: - Nombredecyclesrespiratoires/ 30’’,multiplierpar2 - < 12 cpm: bradypnée, > 20 cpm: polypnée 4. Saturation en Oxygène: - < 95%:hypoxie périphérique  chercher une cyanose 5. Température
  • 32. Lebrassard est positionné autour du brasdu patient Lestéthoscopeestplacéenregarddel’artère humérale Ongonfle le brassardjusqu’à200-250mm Hg. On le dégonfle ensuite progressivement
  • 33. 6. Laconscience:Score de Glasgow  Ouverture des yeux:  Spontanée:4  Au bruit: 3  Àladouleur: 2  Aucune:1  Réponse verbale:  Orientée:5  Confuse:4  Inappropriée:3  Incompréhensible:2  Aucune:1  Réponse motrice:  Àlaparole:6  Orientée:5  Évitement: 4  Flexion- décortication:3  Extension- décérébration:2  Aucune:1
  • 34. II. Lerestedel’examenphysique:  Système par système  Quatre temps àrespecter pour chaque système:  Inspection  Palpation  Percussion  Auscultation
  • 35. ⚫Examen cardio-vasculaire: ⚫Inspection:cage thoracique (coloration,déformation, circulation collatérale ..) ⚫Palpation:choc de pointe, signe de harzer, pouls périphériques ⚫Auscultation:rythme cardiaque régulier ou pas,souffles, bruits surajoutés ⚫Savoir faire un éléctrocardiogramme
  • 36. Poulsradial Signe de harzer Auscultation cardiaque
  • 37. ECG
  • 38. ⚫Examen pleuro-pulmonaire: ⚫Inspection: rythme respiratoire, cyanose,tirage sus-sternal, muscles accessoires ⚫Palpation:mains àplat sur le thorax  vibrations vocales (le patient disant 33) ⚫Percussion:matité ? ⚫Auscultation:murmures vésiculaires, sibilants, crépitants, scilence ..
  • 39. Tirage sus sternal et intercostal cyanose
  • 40. ⚫Examen abdominal: ⚫Inspection:ictère, circulation collatérale,distension abdominale, cicatrice opératoire ⚫Palpation:sensibilité,défense,contracture,viscéromégalie, hernie ⚫Percussion:matité, tympanisme ⚫Auscultation:bruits hydroaériques
  • 42. ⚫Examen dermatologique: ⚫Inspection ++: ⚫purpura ⚫signes de déshydratation intracellulaire (muqueuses sèches, yeux cernés, hypotonie des GO) ⚫Signesde déshydratation extracellulaire ( pli cutané, veines plates) ⚫Œdèmes
  • 44. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 45. ⚫Récapitulatif des données de l’interrogatoire ⚫Mots clés (antécédents,facteurs de risque, histoire de la maladie) ⚫Donnéesessentielles de l’examenphysique  Pour formuler des hypothèses diagnostiques et orienter la demande desexamenscomplémentaires
  • 46. Plan I. Objectifs du cours II. Pland’une observation médicale 1. L’interrogatoire a. Principes de communication avec le patient b. Conduite del’interrogatoire c. Recueil desdonnées d. Spécificitésdel’interrogatoire engériatrie 2. L’examenphysique 3. Lasynthèse III. Conclusion
  • 47. ⚫ L’interrogatoire: ⚫étape fondamentale de la prise en charge du malade ⚫Qualitésd’écoute,deneutralité,dediscernement ⚫Doitreprésenterles2/3 dutempsdel’examen ⚫70- 80%desdiagnosticssontfaitsdèscette étapequandl’interrogatoire estfaitdanslesrègles del’art
  • 48. ⚫L’examenphysique: ⚫Doit être complet et détaillé ⚫Commençant par les paramètres vitaux ⚫Orientéselonlesdonnéesdel’anamnèse ⚫Àla fin de ces deux étapes:dégager des hypothèses diagnostiques