SlideShare une entreprise Scribd logo
HISTOSEMINAIRE SFP - CARREFOUR PATHOLOGIE 2016
DIFFICULTES DIAGNOSTIQUES
SUR BIOPSIES MAMMAIRES
CAS N°3
Elisabeth Russ
SENOPATH75
115 rue du Château
75014 Paris
Renseignements cliniques et radiologiques
• Patiente de 67 ans
• Masse lobulée centimétrique du QSE gauche,
ACR4b selon la classification BIRADS
• Kyste épais? Lésion nécrosée?
Lame à examiner
Etude immunohistochimique :
- P63 et CK14-CK5/6 négatives dans les papilles et
sous la capsule : absence de cellules
myoépithéliales
- CK14-CK5/6 : négativité des cellules tumorales
CK5/6 P63
Diagnostic proposé : Carcinome papillaire encapsulé
Nb votes 38
 Quel est votre diagnostic ? (1 seule réponse)
 carcinome papillaire in situ 4
 carcinome papillaire infiltrant 1
 carcinome papillaire encapsulé 25
 carcinome canalaire in situ colonisant un papillome 5
 hyperplasie épithéliale canalaire simple dans un papillome 3
CPE
• Prolifération d’architecture papillaire,
•Atypies nucléaires légères à modérées,
•Capsule,
•Absence de cellules myoépithéliales,
•Patiente de 67 ans,
•Imagerie : tumeur ronde,
•Diagnostic de CPE parfois difficile à affirmer sur
biopsie : savoir l’évoquer
Description microscopique
•Prolifération épithéliale
bien limitée par une
capsule
capsule
capsule
Capsule : assez épaisse, interface entre la tumeur et
la réaction stromale
Parfois difficile à mettre en évidence sur biopsie
capsule
papille : prolifération épithéliale
papille : axe fibro-vasculaire
papille
capsule
Description microscopique
• Prolifération
épithéliale
d’architecture
papillaire,
cribriforme,
- Absence de cellules myoépithéliales au sein
de la prolifération, ni sous la capsule
- Absence d’invasion de la capsule
- Atypies nucléaires faibles à modérées
- Mitoses rares
étude immunohistochimique : aide précieuse
• Absence de cellules myoépithéliales
P63 et CK14-CK5/6 négatives
•CK14 - CK5/6 : négativité des cellules tumorales
•RE+, RP+, HER2 -
RO
4 sous-groupes de CPE
• CPE classique
• CPE + CCIS
• CPE + carcinome infiltrant +/-CCIS
• CPE de haut grade
CPE classique
• CPE pur : appartient aux
lésions papillaires intra-
canalaires (OMS 2012)
• Forme la plus fréquente
• Nature in situ ou « invasive
encapsulée » encore
débattue
Capsule : aspect discontinu du Collagène IV et
dégradation de la membrane basale et de la matrice
extra-cellulaire, caractère invasif?
Clinique et imagerie
• Carcinome papillaire encapsulé : CPE est
rare (moins de 1% des carcinomes
mammaires)
• Âge moyen : 6ème décennie
• Croissance lente
• Clinique identique à un papillome central
• Appartient au spectre des tumeurs rondes à
l’imagerie
macroscopie
• CPE mesure 17 mm en moyenne
• Tumeur arrondie friable assez bien limitée à
bords irréguliers, encapsulée, parfois intra-
kystique (ancienne dénomination carcinome
papillaire intra-kystique)
Evoquer le diagnostic sur biopsie
• Multiples prélèvements de la tumeur et de la
périphérie de la tumeur, bien échantillonner :
CCIS? CCI?
Forme classique
Forme intra-kystique
CPE + CCIS
•CCIS : dans le tissu mammaire adjacent en
périphérie de la capsule
•Parfois diagnostiqué sur biopsie
CPE + carcinome infiltrant +/-CCIS
Attention sur biopsie : pseudo-infiltration
Dans le tissu mammaire adjacent en
périphérie de la capsule
Mesurer le carcinome infiltrant,
grade histopronostique EE,
souvent NST
Pseudo-infiltration de la capsuleCarcinome invasif associé
CPE de haut grade
 3 à 14% des CPE
 Âge moyen plus précoce 58 ans
 Taille plus grande 27 mm
 Pléomorphisme nucléaire important,
mitoses
 Phénotype triple négatif dans 68%
 Souvent associé à des foyers invasifs de
grade 3 selon EE
 Seule différence : capsule
 Grade histopronostique comme un
CCI?
 Important de l’évoquer sur biopsie
Diagnostics différentiels
• Papillome
• Papillome colonisé par une hyperplasie
canalaire atypique/CCIS
• Carcinome papillaire in situ
• Carcinome papillaire solide
• Carcinome papillaire invasif
Papillome
Papillome avec HCS
CK14
Papillome colonisé par de l’HCA/CCIS
CK14
Carcinome papillaire in situ
Présence de cellules
myoépithéliales.
Positivité de la P63 en
périphérie
Cible radiologique
différente :
microcalcifications+++,
CPS : carcinome papillaire solide
• Âge : 6è décennie
• Tumeur ronde
• Papillaire mais solide
• Atypies nucléaires faibles à
modérées
• Absence de cellules
myoépithéliales
• Absence de capsule
• Différenciation
neuroendocrine
CPE
CPS
papille
Carcinome papillaire invasif
Anomalies génomiques
et profils moléculaires
Duprez R et al. J Pathol. 2012 Feb; 226(3): 427–
441.
Immunophenotypic and genomic
characterisation of papillary carcinomas of the
breast
•Plus forte prévalence de mutations PIK3CA
•Taux plus faible d’aberrations génomiques dans
toutes les formes de carcinomes papillaires
(CPE, CPS, CPI)/carcinomes infiltrants
luminaux de type NST de grade identique
Pronostic - prise en charge - traitement
RCP pré-thérapeutique
Ganglion sentinelle peut être proposé
• Si la biopsie mammaire évoque un CPE, on
ne peut préjuger de son association à des
lésions de pronostic moins favorable (CCIS
et/ou un carcinome infiltrant)
Pronostic- prise en charge - traitement
CPE classique
-pronostic très favorable,
-risque de récidive locale
très faible,
-risque d’envahissement gg
et métastatique quasi-nuls,
-pTis
-Radiothérapie peut être
discutée
Pronostic- prise en charge - traitement
CPE + CCIS
-pronostic favorable, risque de récidive locale
plus élevé,
-risque d’envahissement gg et métastatique
très faible,
-pTis
-Radiothérapie
Pronostic- prise en charge - traitement
CPE + carcinome infiltrant +/-CCIS
- risque de récidive locale,
- risque d’envahissement gg et métastatique
liés au carcinome infiltrant,
- pTNM fonction du foyer de CI
- prise en charge identique à celle du CI
Pronostic- prise en charge – traitement
CPE de haut grade
- prise en charge identique à celle du CCI de
grade 3 selon EE
Points à retenir : Carcinome papillaire
encapsulé
caractérisation d’un CPE est parfois difficile à
affirmer sur biopsie : savoir l’évoquer sur
biopsie
âge : 60aine
imagerie : tumeur ronde
prolifération papillaire avec atypies légères à
modérées
capsule
absence de cellules myoépithéliales : étude
immunohistochimique, aide précieuse de P63 et
CK14-CK5/6
Points à retenir : Carcinome papillaire
encapsulé
• RCP pré-thérapeutique
• exérèse chirurgicale +/- GS
• bon échantillonnage : CCIS ou CCI associés ?
• CPE classique de grade nucléaire faible à
modéré, de très bon pronostic
• CPE de haut grade : prise en charge serait
identique à un CCI de grade 3

Contenu connexe

Tendances

Cancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCC
Cancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCCCancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCC
Cancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCC
Elisabeth RUSS
 
Prognostic & predictive factors of breast cancer
Prognostic & predictive factors of breast cancerPrognostic & predictive factors of breast cancer
Prognostic & predictive factors of breast cancer
Mohammed Fathy
 
Cancers du larynx
Cancers du larynxCancers du larynx
Cancers du larynx
Abdoulaye DJIBO
 
Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...
Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...
Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...
Ronan Le Calloch
 
Neutropénie fébrile
Neutropénie fébrileNeutropénie fébrile
Neutropénie fébrile
Abdelilah Kouchih
 
Cancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mgCancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mgesf3
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
Dr Oufroukhi.Yacir
 
Thyroid Neoplasms an update based on latest WHO
Thyroid Neoplasms an update based on latest WHOThyroid Neoplasms an update based on latest WHO
Thyroid Neoplasms an update based on latest WHO
Vivekanand A
 
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Islem Soualhi
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantlaamlove
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
Les biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaquesLes biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaques
SALIM ABDALLAH EL HADJ
 
Les malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux centralLes malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux central
Asmae LGUENSAT
 
Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013Hassan HAMALA
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprungHana Hanouna
 
Imagerie scannographique du thorax
Imagerie scannographique du thoraxImagerie scannographique du thorax
Imagerie scannographique du thorax
Myriam Mbakop
 

Tendances (20)

Cancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCC
Cancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCCCancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCC
Cancers du sein : nouvelle classification TNM - 8è édition / AJCC
 
Prognostic & predictive factors of breast cancer
Prognostic & predictive factors of breast cancerPrognostic & predictive factors of breast cancer
Prognostic & predictive factors of breast cancer
 
Cancers du larynx
Cancers du larynxCancers du larynx
Cancers du larynx
 
Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...
Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...
Complications neurologiques de la maladie de Waldenström : le syndrome de Bin...
 
Icono imagerie ecn
Icono imagerie ecnIcono imagerie ecn
Icono imagerie ecn
 
Neutropénie fébrile
Neutropénie fébrileNeutropénie fébrile
Neutropénie fébrile
 
Cancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mgCancer du sein 2010, mg
Cancer du sein 2010, mg
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
 
Thyroid Neoplasms an update based on latest WHO
Thyroid Neoplasms an update based on latest WHOThyroid Neoplasms an update based on latest WHO
Thyroid Neoplasms an update based on latest WHO
 
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Les biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaquesLes biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaques
 
Les malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux centralLes malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux central
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Depistage neonatal 1
Depistage neonatal 1Depistage neonatal 1
Depistage neonatal 1
 
Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013Les ictères-fébriles-2013
Les ictères-fébriles-2013
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprung
 
Cancer du rein
Cancer du reinCancer du rein
Cancer du rein
 
Imagerie scannographique du thorax
Imagerie scannographique du thoraxImagerie scannographique du thorax
Imagerie scannographique du thorax
 

En vedette

CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISESCANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
Elisabeth RUSS
 
Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.
Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.
Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.
Elisabeth RUSS
 
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Elisabeth RUSS
 
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
Elisabeth RUSS
 
L’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapie
L’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapieL’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapie
L’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapie
Elisabeth RUSS
 
CANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUE
CANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUECANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUE
CANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUE
Elisabeth RUSS
 
CARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES
CARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIESCARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES
CARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES
Elisabeth RUSS
 
Actualité 2016 : les cancers de l’endometre
Actualité 2016 : les cancers de l’endometreActualité 2016 : les cancers de l’endometre
Actualité 2016 : les cancers de l’endometre
Elisabeth RUSS
 
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDXCANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
Elisabeth RUSS
 
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ. Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Elisabeth RUSS
 
Cancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriques
Cancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriquesCancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriques
Cancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriques
Elisabeth RUSS
 
Cancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulaires
Cancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulairesCancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulaires
Cancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulaires
Elisabeth RUSS
 
Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013
Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013
Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013
Elisabeth RUSS
 
Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...
Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...
Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...
Elisabeth RUSS
 
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
Elisabeth RUSS
 
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
 CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio... CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
Elisabeth RUSS
 
CANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES
CANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUESCANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES
CANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES
Elisabeth RUSS
 
CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?
CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?
CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?
Elisabeth RUSS
 
CLIS jfr2015.pdf%%
CLIS jfr2015.pdf%%CLIS jfr2015.pdf%%
CLIS jfr2015.pdf%%
Elisabeth RUSS
 
Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...
Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...
Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...
Elisabeth RUSS
 

En vedette (20)

CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISESCANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
 
Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.
Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.
Cancer mammaire : Le radiologue, HER2 & le pré-analytique.
 
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
 
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
 
L’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapie
L’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapieL’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapie
L’année du sein 2017 - Biomarqueurs : signatures génomiques & immunothérapie
 
CANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUE
CANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUECANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUE
CANCERS MAMMAIRES ET HER2 : LE ROLE CLE DU RADIOLOGUE DANS LE PRE-ANALYTIQUE
 
CARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES
CARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIESCARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES
CARCINOMES MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES
 
Actualité 2016 : les cancers de l’endometre
Actualité 2016 : les cancers de l’endometreActualité 2016 : les cancers de l’endometre
Actualité 2016 : les cancers de l’endometre
 
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDXCANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
 
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ. Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
 
Cancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriques
Cancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriquesCancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriques
Cancer mammaire : les tumeurs infra-centimétriques
 
Cancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulaires
Cancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulairesCancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulaires
Cancer mammaire - JFR2015 - Microcalcifications et néoplasies lobulaires
 
Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013
Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013
Cancers mammaires infra-centimétriques - JFR2013
 
Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...
Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...
Cancer mammaire et envahissement ganglionnaire - 2015 gynecologie obstetrique...
 
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
 
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
 CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio... CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
CANCERS MAMMAIRES : Peut-on présager de l’exactitude des résultats d’une bio...
 
CANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES
CANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUESCANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES
CANCERS MAMMAIRES INFRA-CENTIMETRIQUES
 
CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?
CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?
CARCINOMES MAMMAIRES : CYTOPONCTION GANGLIONNAIRE OU MICROBIOPSIE GANGLIONNAIRE?
 
CLIS jfr2015.pdf%%
CLIS jfr2015.pdf%%CLIS jfr2015.pdf%%
CLIS jfr2015.pdf%%
 
Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...
Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...
Cancer mammaire - St Paul 2015 - Peut-on présager de l’exactitude des résulta...
 

Similaire à CANCER MAMMAIRE : Carcinome papillaire encapsulé

Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
KHETTABDJOUHER
 
Polypectomie
PolypectomiePolypectomie
Polypectomie
Vincent Di Martino
 
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Elisabeth RUSS
 
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréasPr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréasFatimazohra Elamrani
 
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADSENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
asafu00
 
2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonorisé2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonoriséGlehen
 
Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019
Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019
Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019
Prof. Eric Raymond Oncologie Medicale
 
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasCarcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Hugo Lebrun
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Rose De Sable
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
madiassakonate1
 
Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11raymondteyrouz
 
Pathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du SeinPathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du SeinPOPOV007
 
Primary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitisPrimary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitis
merdaci dhia elhak
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageRose De Sable
 
Cancer du sien.ppt
Cancer    du   sien.pptCancer    du   sien.ppt
Cancer du sien.ppt
cyliabenali1
 
Cours IFSI.2023 VN.pptx
Cours IFSI.2023 VN.pptxCours IFSI.2023 VN.pptx
Cours IFSI.2023 VN.pptx
zhtrhremvyrqpdzcab
 
Quelleplacedelatepdanschcmacastilla
QuelleplacedelatepdanschcmacastillaQuelleplacedelatepdanschcmacastilla
Quelleplacedelatepdanschcmacastilla
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Cancers Ovariens
Cancers OvariensCancers Ovariens
Cancers Ovariens
Mede Space
 
Place de la génétique ...
Place de la génétique ...Place de la génétique ...
Place de la génétique ...
Vincent Di Martino
 

Similaire à CANCER MAMMAIRE : Carcinome papillaire encapsulé (20)

Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
Polypectomie
PolypectomiePolypectomie
Polypectomie
 
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
 
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréasPr aqodad nourdin   tumeurs kystiques du pancréas
Pr aqodad nourdin tumeurs kystiques du pancréas
 
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADSENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
 
2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonorisé2014 cours carcinoses des sonorisé
2014 cours carcinoses des sonorisé
 
Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019
Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019
Le Quotidien du Médecin spécial cancérologie 2019
 
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasCarcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
 
P75
P75P75
P75
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
 
Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11
 
Pathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du SeinPathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du Sein
 
Primary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitisPrimary sclerosing cholangitis
Primary sclerosing cholangitis
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophage
 
Cancer du sien.ppt
Cancer    du   sien.pptCancer    du   sien.ppt
Cancer du sien.ppt
 
Cours IFSI.2023 VN.pptx
Cours IFSI.2023 VN.pptxCours IFSI.2023 VN.pptx
Cours IFSI.2023 VN.pptx
 
Quelleplacedelatepdanschcmacastilla
QuelleplacedelatepdanschcmacastillaQuelleplacedelatepdanschcmacastilla
Quelleplacedelatepdanschcmacastilla
 
Cancers Ovariens
Cancers OvariensCancers Ovariens
Cancers Ovariens
 
Place de la génétique ...
Place de la génétique ...Place de la génétique ...
Place de la génétique ...
 

Plus de Elisabeth RUSS

BREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomas
BREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomasBREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomas
BREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomas
Elisabeth RUSS
 
Breast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableaux
Breast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableauxBreast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableaux
Breast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableaux
Elisabeth RUSS
 
MICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRES
MICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRESMICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRES
MICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRES
Elisabeth RUSS
 
CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?
CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?
CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?
Elisabeth RUSS
 
Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016
Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016
Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016
Elisabeth RUSS
 
CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...
CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...
CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...
Elisabeth RUSS
 
Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".
Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".
Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".
Elisabeth RUSS
 

Plus de Elisabeth RUSS (7)

BREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomas
BREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomasBREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomas
BREAST CANCER : pathology report table for breast carcinomas
 
Breast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableaux
Breast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableauxBreast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableaux
Breast Cancer : Le Pathologiste et les biopsies mammaires, utilité des tableaux
 
MICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRES
MICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRESMICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRES
MICROCALCIFICATIONS ET NEOPLASIES LOBULAIRES
 
CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?
CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?
CARCINOMES MAMMAIRES INFILTRANTS : MICROBIOPSIES OU MACROBIOPSIES?
 
Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016
Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016
Cancers mammaires : Impacts des recommandations du NCCN 2016
 
CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...
CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...
CANCER MAMMAIRE - JFR2012 : biopsies mammaires & comptes rendus fiches standa...
 
Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".
Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".
Cancers mammaires & Lymphocytes infiltrant les tumeurs "TIL".
 

CANCER MAMMAIRE : Carcinome papillaire encapsulé

  • 1. HISTOSEMINAIRE SFP - CARREFOUR PATHOLOGIE 2016 DIFFICULTES DIAGNOSTIQUES SUR BIOPSIES MAMMAIRES CAS N°3 Elisabeth Russ SENOPATH75 115 rue du Château 75014 Paris
  • 2. Renseignements cliniques et radiologiques • Patiente de 67 ans • Masse lobulée centimétrique du QSE gauche, ACR4b selon la classification BIRADS • Kyste épais? Lésion nécrosée?
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7. Etude immunohistochimique : - P63 et CK14-CK5/6 négatives dans les papilles et sous la capsule : absence de cellules myoépithéliales - CK14-CK5/6 : négativité des cellules tumorales CK5/6 P63
  • 8. Diagnostic proposé : Carcinome papillaire encapsulé Nb votes 38  Quel est votre diagnostic ? (1 seule réponse)  carcinome papillaire in situ 4  carcinome papillaire infiltrant 1  carcinome papillaire encapsulé 25  carcinome canalaire in situ colonisant un papillome 5  hyperplasie épithéliale canalaire simple dans un papillome 3
  • 9. CPE • Prolifération d’architecture papillaire, •Atypies nucléaires légères à modérées, •Capsule, •Absence de cellules myoépithéliales, •Patiente de 67 ans, •Imagerie : tumeur ronde, •Diagnostic de CPE parfois difficile à affirmer sur biopsie : savoir l’évoquer
  • 10. Description microscopique •Prolifération épithéliale bien limitée par une capsule capsule capsule
  • 11. Capsule : assez épaisse, interface entre la tumeur et la réaction stromale Parfois difficile à mettre en évidence sur biopsie
  • 12. capsule papille : prolifération épithéliale papille : axe fibro-vasculaire papille capsule
  • 14. - Absence de cellules myoépithéliales au sein de la prolifération, ni sous la capsule - Absence d’invasion de la capsule
  • 15. - Atypies nucléaires faibles à modérées - Mitoses rares
  • 16. étude immunohistochimique : aide précieuse • Absence de cellules myoépithéliales P63 et CK14-CK5/6 négatives •CK14 - CK5/6 : négativité des cellules tumorales •RE+, RP+, HER2 - RO
  • 17. 4 sous-groupes de CPE • CPE classique • CPE + CCIS • CPE + carcinome infiltrant +/-CCIS • CPE de haut grade
  • 18. CPE classique • CPE pur : appartient aux lésions papillaires intra- canalaires (OMS 2012) • Forme la plus fréquente • Nature in situ ou « invasive encapsulée » encore débattue
  • 19. Capsule : aspect discontinu du Collagène IV et dégradation de la membrane basale et de la matrice extra-cellulaire, caractère invasif?
  • 20. Clinique et imagerie • Carcinome papillaire encapsulé : CPE est rare (moins de 1% des carcinomes mammaires) • Âge moyen : 6ème décennie • Croissance lente • Clinique identique à un papillome central • Appartient au spectre des tumeurs rondes à l’imagerie
  • 21. macroscopie • CPE mesure 17 mm en moyenne • Tumeur arrondie friable assez bien limitée à bords irréguliers, encapsulée, parfois intra- kystique (ancienne dénomination carcinome papillaire intra-kystique) Evoquer le diagnostic sur biopsie • Multiples prélèvements de la tumeur et de la périphérie de la tumeur, bien échantillonner : CCIS? CCI?
  • 24. CPE + CCIS •CCIS : dans le tissu mammaire adjacent en périphérie de la capsule •Parfois diagnostiqué sur biopsie
  • 25. CPE + carcinome infiltrant +/-CCIS Attention sur biopsie : pseudo-infiltration Dans le tissu mammaire adjacent en périphérie de la capsule Mesurer le carcinome infiltrant, grade histopronostique EE, souvent NST Pseudo-infiltration de la capsuleCarcinome invasif associé
  • 26. CPE de haut grade  3 à 14% des CPE  Âge moyen plus précoce 58 ans  Taille plus grande 27 mm  Pléomorphisme nucléaire important, mitoses  Phénotype triple négatif dans 68%  Souvent associé à des foyers invasifs de grade 3 selon EE  Seule différence : capsule  Grade histopronostique comme un CCI?  Important de l’évoquer sur biopsie
  • 27. Diagnostics différentiels • Papillome • Papillome colonisé par une hyperplasie canalaire atypique/CCIS • Carcinome papillaire in situ • Carcinome papillaire solide • Carcinome papillaire invasif
  • 30. Papillome colonisé par de l’HCA/CCIS CK14
  • 31. Carcinome papillaire in situ Présence de cellules myoépithéliales. Positivité de la P63 en périphérie Cible radiologique différente : microcalcifications+++,
  • 32. CPS : carcinome papillaire solide • Âge : 6è décennie • Tumeur ronde • Papillaire mais solide • Atypies nucléaires faibles à modérées • Absence de cellules myoépithéliales • Absence de capsule • Différenciation neuroendocrine CPE CPS papille
  • 34. Anomalies génomiques et profils moléculaires Duprez R et al. J Pathol. 2012 Feb; 226(3): 427– 441. Immunophenotypic and genomic characterisation of papillary carcinomas of the breast •Plus forte prévalence de mutations PIK3CA •Taux plus faible d’aberrations génomiques dans toutes les formes de carcinomes papillaires (CPE, CPS, CPI)/carcinomes infiltrants luminaux de type NST de grade identique
  • 35. Pronostic - prise en charge - traitement RCP pré-thérapeutique Ganglion sentinelle peut être proposé • Si la biopsie mammaire évoque un CPE, on ne peut préjuger de son association à des lésions de pronostic moins favorable (CCIS et/ou un carcinome infiltrant)
  • 36. Pronostic- prise en charge - traitement CPE classique -pronostic très favorable, -risque de récidive locale très faible, -risque d’envahissement gg et métastatique quasi-nuls, -pTis -Radiothérapie peut être discutée
  • 37. Pronostic- prise en charge - traitement CPE + CCIS -pronostic favorable, risque de récidive locale plus élevé, -risque d’envahissement gg et métastatique très faible, -pTis -Radiothérapie
  • 38. Pronostic- prise en charge - traitement CPE + carcinome infiltrant +/-CCIS - risque de récidive locale, - risque d’envahissement gg et métastatique liés au carcinome infiltrant, - pTNM fonction du foyer de CI - prise en charge identique à celle du CI
  • 39. Pronostic- prise en charge – traitement CPE de haut grade - prise en charge identique à celle du CCI de grade 3 selon EE
  • 40. Points à retenir : Carcinome papillaire encapsulé caractérisation d’un CPE est parfois difficile à affirmer sur biopsie : savoir l’évoquer sur biopsie âge : 60aine imagerie : tumeur ronde prolifération papillaire avec atypies légères à modérées capsule absence de cellules myoépithéliales : étude immunohistochimique, aide précieuse de P63 et CK14-CK5/6
  • 41. Points à retenir : Carcinome papillaire encapsulé • RCP pré-thérapeutique • exérèse chirurgicale +/- GS • bon échantillonnage : CCIS ou CCI associés ? • CPE classique de grade nucléaire faible à modéré, de très bon pronostic • CPE de haut grade : prise en charge serait identique à un CCI de grade 3