SlideShare une entreprise Scribd logo
Grossesse et Diabète
Diabète gestationnel
Service de gynécologie et obstétrique
CHU Mahdia Tunisie
Interne : Amine Dafaâ
Plan :
I
II
III
IV
V
VI

• Définition

• Facteurs de risque
• Physiopathologie

• Conséquences du DG
• Dépistage
•

Prise en charge

1

• Après le diagnostique positif du DG

2

• En post-partum

3

• A long terme
I- Définition : ( OMS )
• Le diabète gestationnel (DG) est un trouble
de la tolérance glucidique de gravité variable ,
survenant ou diagnostiqué pour la première fois
pendant la grossesse , quel que soit le
traitement nécessaire et quelle que soit
son évolution après l'accouchement .
• Cette définition englobe en fait deux entités
différentes qu’il convient de distinguer :
• Un diabète patent, le plus souvent de type 2
(DT2) , préexistant à la grossesse et découvert
seulement à l'occasion de celle-ci, et qui
persistera après l'accouchement.

• Une anomalie de la tolérance glucidique
réellement apparue en cours de grossesse,
généralement en deuxième partie, et
disparaissant , au moins temporairement,
en post-partum. Donc , « un authentique

diabète gestationnel » .
La prévalence du DG est estimée
entre 5 et 15 % .
• Les facteurs de risque principaux sont :
Surcharge pondérale et Sédentarité
HTA
Age ≥ 35 ans
ATCD familial de 1er degré de diabète de type 2
ATCD personnel de diabète gestationnel
de diabète transitoire ou
d’hyperglycémie (sous
pilule, lors d’une intervention
ou d’une corticothérapie ) .

 ATCD obstétricaux de pré-éclampsie , de
mort in utero, macrosomie fœtale ,
malformation congénitale , hydramnios
et de prématurité inexpliquée .
Syndrome des ovaires poly-kystiques .
• Pas de relation du DG avec :

×La prise de poids gestationnelle
× La multiparité
× Les grossesses multiples
× Le tabagisme
III – Physiopathologie :
Grossesse normale
Modifications
métaboliques
Progestérone
HPL
prolactine, cortisol,
leptine…
Majoration de
l’insulinorésistance

Oestrogène

Hyperinsulinisme
maternel

Baisse glycémie à jeun
Élévation des post-prandiales
Privilégier l’alimentation foetale
Diabète gestationnel
Modifications
métaboliques

Progestérone
prolactine,
cortisol , leptine…

Oestogène
Surpoids
Age

Majoration de
l’insulinorésistance

Sédentarité

Insulinosécrétion
insuffisante

Hyperglycémie post prandiale maternelle
Passage transplacentaire de glucose

Hyperinsulinisme
fœtal +++
IV- Conséquences du DG :
• Le DG est associé à un ensemble de
complications ou pathologies tant chez la mère
que chez l'enfant :
à court
et
à long terme .
À court terme
Chez la mère

Chez l’enfant

HTA gravidique

Macrosomie

Sensibilité aux infections

Dystocie des épaules avec risque
de traumatismes fœtaux

Césarienne

Mortalité périnatale (
malformation , prématurité , mort
inexpliquée )

Des troubles psychologiques à type
d’anxiété et d’altération de la
perception de soi

Hypoglycémie

( peuvent apparaître suite
à l’annonce du diagnostic de DG )

Hypocalcémie

Hyper bilirubinémie
Polyglobulie
Remarque :

 Les taux d’extraction instrumentale ,
de déchirure périnéale sévère et
d’hémorragie du post-partum
ne sont pas modifiés par le DG .
 Le traitement précoce du DG diminue le risque de
dépression du post-partum .
À long terme
Chez la mère

Récidive

Risque de développer un diabète non
insulinodépendant ( Type 2 ) et
ses complications
Prolapsus , incontinence
urinaire & anale

Chez l’enfant

Obésité

Intolérance au glucose … diabète
type 2
V – Dépistage :
• Quelle population ?
Le dépistage doit-être systématique à toutes les
femmes enceintes
car environ 45 % des DG
n’ont pas de FDR .

• À quel moment de la grossesse ?
 Sans FDR : 24ème – 28ème SA
 Avec FDR : 1° - 1er trimestre ( 1ère consultation )
2° - 24ème – 28ème SA
3°- 32ème – 34ème SA
• Quelle Test utilisé ?
Le Test d’ O’ Sullivan :

Consiste à doser la glycémie

veineuse 1 h après ingestion de 50 g de glucose , que la
femme soit à Jeun ou non .



Le dépistage est considéré comme positif si :
la glycémie est > 1,30 g/l (7,2 mmol/l)
Test d’O’ Sullivan
(24-28 SA)

Seuil ( 1, 30 g/l)

Glycémie < 1,30
c

Glycémie ≥ 2 g/l
Glycémie ≥ 1,30

≥
O' Sullivan à
30 – 33 SA

HGPO à 100
(Critères de Carpenter et Coustan)

TO 0,95 g/l
T1H 1,80 g/l
T2 H 1,55 g/l
T3 H 1,40 g

Diabète
gestationnel
Résultats de HGPO 100
si = 1 valeur pathologique  Intolérance aux
hydrates de carbones
si ≥2valeurs pathologiques 

DG

Prise en charge
en diabétologie

Test négatif

HGPO 100
à 30 – 33 SA

Négatif
HGPO 75
• La méthode est un test d’hyperglycémie provoquée
avec 75 g de glucose chez toutes les femmes
enceintes entre la 24ème et la 28ème SA .
• Les seuils de diagnostic d’un DG sont:
– glycémie à jeun 5,1 mmol/l
– glycémie à 1 heure 10 mmol/l
– glycémie à 2 heures 8,5 mmol/l
 Un seul résultat pathologique suffit pour
poser le diagnostic de DG .
(Il faut s’assurer que la femme est vraiment à jeun depuis plus que 6 heures)
• Il faut noter que :

• Le dépistage et le diagnostic de DG ne doivent
pas reposer sur la recherche d'une glycosurie ni
sur la mesure de l'hémoglobine A1c ou de la
fructosamine .
• Lorsque le diagnostic de DG a été porté, il peut
être souhaitable d'éliminer la possibilité d'un
diabète de type I débutant par une recherche
d'anticorps anti-GAD ou anti-cellules d'Ilots de
Langerhans .
VI -1- Prise en charge (Après le diagnostique
positif du DG)
• La prise en charge sera multidisciplinaire +++ .

A/ Prise en charge diabétologique :
• 1) Une prise en charge rapide car l'efficacité d'un traitement
précoce est meilleure .
• 2) Auto surveillance glycémique quotidienne à l'aide d'un
lecteur de glycémie capillaire, au minimum le matin à jeun et
2 h après le début de chacun des trois principaux repas et une
recherche pluriquotidienne d'une cétonurie. Et c'est sur les
valeurs de glycémie qu'une décision de modifications
thérapeutiques peut être prise
• Les objectifs glycémiques sont une glycémie à jeun< 0,95 g/l
(5,3 mmol) et une glycémie mesurée 2h après chaque repas <
1,20 g/l (6,7 mmol).
• 3) Le traitement doit toujours comporter une

prescription diététique adaptée à chaque cas
après enquête alimentaire .

• 4) L'insulinothérapie doit être instaurée:
Si le régime ne suffit pas à obtenir les
objectifs glycémiques fixés OU d'emblée,
Si la glycémie à jeun est supérieure à 1,30 g/ l.
• 5) Dans la mesure du possible, le maintien d'une

activité physique compatible avec la grossesse
doit être encouragé.

• 6) Une hospitalisation de jour tous les 15 j avec prescription d’une écho
obstétricale, un RCF, un cycle glycémique , HbA1c, créatinine et un
ECBU et profil tensionnel .
B/ Prise en charge obstétricale :
•  Lorsque les objectifs glycémiques sont
atteints et en l'absence de complications, la
surveillance et l'accouchement ne présentent pas
de particularité.

•  Dans les autres cas, la surveillance est
directement liée au degré d'équilibre glycémique
et à la survenue de complications.
Conduite de l'accouchement
 En cas de diabète gestationnel simple et en
l’absence de complications, notamment
fœtales , l’accouchement avant terme n'a pas
d'indication ( à programmer au-delà de 38 SA où
un déclenchement sera envisagé ) .
 En cas de diabète de type 1 et/ou déséquilibré
et/ou de retentissement fœtal et/ou de
complications surajoutées(pré-éclampsie…)
la surveillance doit être rapprochée +++ .
• En cas d'immaturité pulmonaire, une corticothérapie
prénatale doit être envisagée avant 34 SA. Elle impose
une adaptation de la prise en charge diabétologique .
• À terme, le mode d'accouchement est fonction du degré
de macrosomie fœtale :
 si le poids fœtal estimé est ≥ 4500g, une césarienne de
principe est indiquée à 39 SA .
 En cas d’aggravation d’une HTA, de RCIU, d’un
mauvais contrôle glycémique et d’antécédent de mort in
utéro discuter l’extraction (déclenchement ou césarienne) .
Le choix de la voie d'accouchement dépend de la
confrontation foeto-pelvienne : si la voie basse est
acceptée, les recommandations pour l'accouchement du
macrosome peuvent être rapprochées de celles de
l'accouchement du siège .
• L'insulinothérapie doit être interrompue au moment de
l'accouchement, la dernière injection étant réalisée la
veille d'une extraction programmée.
• Dès le début de l'accouchement, la glycémie capillaire
sera surveillée toutes les heures et les apports de solutés
glucosés seront limités au minimum.
• Une double perfusion insuline/glucose en IV peut-être
nécessaire en cas d'accouchement par voie basse
spontanée chez les femmes diabétiques avant la
grossesse et débutera alors au moment du travail ;
En cas de déclenchement ou de césarienne sur diabète
préexistant à la grossesse, elle sera débutée le matin du
déclenchement (ou durant la nuit si la patiente à jeun
présente une hypoglycémie).
VI-2- Prise en charge (

En post-partum

)

• Prise en charge du nouveau-né :

 Un examen clinique complet , en particulier
à la recherche d'une malformation .
 L'alimentation doit être débutée dès la
naissance .
 La surveillance doit être renforcée pendant
au minimum les 24 premières heures.
•

Prise en charge de la mère :
L'allaitement doit être conseillé. Il contribue au retour
à la normale de la tolérance au glucose à distance de
l'accouchement .

 Après l’accouchement, en cas de diabète gestationnel
insulino-traité à partir du 3ème trimestre, on arrête
toute insulinothérapie. Une surveillance glycémique doit
être maintenue pendant quelques jours pour vérifier le
retour à la normale des glycémies.

 En cas de diabète préexistant, on diminue de moitié
les doses d’insuline dès la délivrance.
 Le choix d'un contraceptif doit être prudent car certains
progestatifs utilisés seuls ou en traitement combiné
pourraient favoriser l'évolution vers le diabète de type 2
chez une femme ayant eu un DG.

 Trois à six mois après l'accouchement, il est nécessaire
de contrôler la tolérance au glucose par une
hyperglycémie provoquée par voie orale avec 75 g de
glucose .
VI-3- Prise en charge ( à long terme)
De la mère :
• Le DG constitue un marqueur précoce du risque de
survenue d'un diabète non insulinodépendant .
• Il est donc nécessaire de surveiller régulièrement la
tolérance au glucose de ces femmes et de mettre en
œuvre des mesures préventives: normalisation ou
stabilisation du poids, maintien d'une activité physique
régulière, limitation des autres facteurs de risque
vasculaire.

• Pas de consensus sur les modalités de la surveillance;
néanmoins une HGPO à 75 g tous les 12 à 24 mois peut
être proposée.
• Un traitement précoce doit être assuré en cas de
nouvelles grossesses . +++
De l’enfant :
• Le risque d'obésité et de diabète de type 2 est
augmenté chez ces enfants.
• Une surveillance régulière des enfants et une
éducation nutritionnelle de la mère et de l'enfant
sont donc nécessaires.
Conclusion + Points essentiels
• Dépister le diabète gestationnel a un intérêt de santé publique
: dépister une population à risque de diabète Type 2.
• Le dépistage sur des facteurs de risque a une sensibilité
insuffisante 60 à 70%.
SYSTEMATIQUE +++.
• La prise en charge est pluridisciplinaire : obstétricien,
diabétologue, anesthésiste et pédiatre.
• L'allaitement maternel sera conseillé. Il contribue au retour à
la normale de la tolérance au glucose à distance de
l'accouchement.
• Au cours d'une grossesse ultérieure, le risque de DG est
supérieur à 40%.
• Un bilan diabétologique +++ sera réalisé 3-6 mois après la
naissance.
Les références
• Collège National des Gynécologues et
Obstétriciens Français (Extrait des mises à jour du
10/12/2010; du 16/08/2006 ; de 1996).

• Faculté de Médecine de Strasbourg Année 2004-2005 (
Module de la conception à la naissance ) .
• Geburtshilfe und feto-maternale Medizin, UniversitätsFrauenklinik, Inselspital, Bern (Forum Med Suisse) .
• Réseau Gentiane – Classeur Protocoles de soins Mai 2003 « Diabète gestationnel » .
Grossesse et diabète

Contenu connexe

Tendances

Allo immunisation foeto maternelle
Allo immunisation foeto maternelleAllo immunisation foeto maternelle
Allo immunisation foeto maternelle
Ayoub EL KADDOURI
 
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossessecours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
Ilham El Azizi
 
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie   examen clinique salle de travailObservation en gynecologie   examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
Idi Amadou
 
Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16
raymondteyrouz
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantkillua zoldyck
 
Hypothyroidie et_grossesse
 Hypothyroidie et_grossesse Hypothyroidie et_grossesse
Hypothyroidie et_grossesse
Aissam Elmaataoui
 
Pied diabetique
Pied diabetiquePied diabetique
Pied diabetique
Salah Benmoussa
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinaleRose De Sable
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
Sandro Zorzi
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
Claude EUGENE
 
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©killua zoldyck
 
Insuffisance mitrale
Insuffisance mitraleInsuffisance mitrale
Insuffisance mitrale
soumaia bendjaballah
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
SANAA TOUZAMI
 
Diabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM FoundationDiabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
cours d'obstétrique : Dystocie des épaules
cours d'obstétrique : Dystocie des épaules cours d'obstétrique : Dystocie des épaules
cours d'obstétrique : Dystocie des épaules
Ilham El Azizi
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
Dr Taoufik Djerboua
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Nouhoum L Traore
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
soumaia bendjaballah
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
Idi Amadou
 

Tendances (20)

Allo immunisation foeto maternelle
Allo immunisation foeto maternelleAllo immunisation foeto maternelle
Allo immunisation foeto maternelle
 
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossessecours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
cours d'obstétrique : Hémorragies du premier trimestre de la grossesse
 
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie   examen clinique salle de travailObservation en gynecologie   examen clinique salle de travail
Observation en gynecologie examen clinique salle de travail
 
Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfant
 
Hypothyroidie et_grossesse
 Hypothyroidie et_grossesse Hypothyroidie et_grossesse
Hypothyroidie et_grossesse
 
Pied diabetique
Pied diabetiquePied diabetique
Pied diabetique
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
 
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
 
Insuffisance mitrale
Insuffisance mitraleInsuffisance mitrale
Insuffisance mitrale
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
 
Diabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM FoundationDiabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes in Pregnancy (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Mici
MiciMici
Mici
 
cours d'obstétrique : Dystocie des épaules
cours d'obstétrique : Dystocie des épaules cours d'obstétrique : Dystocie des épaules
cours d'obstétrique : Dystocie des épaules
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
 

En vedette

La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminetLa grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminetall-in-web
 
Dépistage du diabète gestationnel
Dépistage du diabète gestationnelDépistage du diabète gestationnel
Dépistage du diabète gestationnel
Sam Sobsam
 
Diabete et grossesse
Diabete et grossesseDiabete et grossesse
Diabete et grossesseSam Sobsam
 
Les complications aigues du diabète sucré
Les complications aigues du diabète sucréLes complications aigues du diabète sucré
Les complications aigues du diabète sucréNAM1986
 
Alimentation et grossesse
Alimentation et grossesse Alimentation et grossesse
Alimentation et grossesse
MDnutrition
 
mon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdfmon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdfDalida Badaoui
 
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
Didier Cosserat
 
Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)anas bennani
 
Mission reporter
Mission reporterMission reporter
Mission reporter
fabiennemo
 
MADE IN Namur (2015)
MADE IN Namur (2015)MADE IN Namur (2015)
MADE IN Namur (2015)
CCILVN
 
Panfletos del Centenario
Panfletos del CentenarioPanfletos del Centenario
Panfletos del Centenario
IES Juan B Justo
 
V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]
V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]
V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]
Moustapha Gueye
 
Securité et santé dans les construction
Securité et santé dans les construction Securité et santé dans les construction
Securité et santé dans les construction
GENICIMO
 
Cesar (1)
Cesar (1)Cesar (1)
Cesar (1)
Alex Granda
 
Fondation et ouvrages en terre
Fondation et ouvrages en terreFondation et ouvrages en terre
Fondation et ouvrages en terreGENICIMO
 
Salud
SaludSalud
La politique au Ecuador
La politique au Ecuador La politique au Ecuador
La politique au Ecuador shaulrodriguez
 
Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien
Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien
Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien
CaissEpargne
 
Geografía ii
Geografía iiGeografía ii
Geografía ii
Felipe R
 

En vedette (20)

La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminetLa grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
La grossesse chez une femme diabétique s.jacqueminet
 
Dépistage du diabète gestationnel
Dépistage du diabète gestationnelDépistage du diabète gestationnel
Dépistage du diabète gestationnel
 
Diabete et grossesse
Diabete et grossesseDiabete et grossesse
Diabete et grossesse
 
Les complications aigues du diabète sucré
Les complications aigues du diabète sucréLes complications aigues du diabète sucré
Les complications aigues du diabète sucré
 
Alimentation et grossesse
Alimentation et grossesse Alimentation et grossesse
Alimentation et grossesse
 
mon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdfmon rapport de stage pdf
mon rapport de stage pdf
 
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
 
Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)Surveillance de la grossesse (1)
Surveillance de la grossesse (1)
 
Mission reporter
Mission reporterMission reporter
Mission reporter
 
MADE IN Namur (2015)
MADE IN Namur (2015)MADE IN Namur (2015)
MADE IN Namur (2015)
 
Panfletos del Centenario
Panfletos del CentenarioPanfletos del Centenario
Panfletos del Centenario
 
V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]
V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]
V dubois dimensions_scientifiq_terre_oct11[1]
 
Securité et santé dans les construction
Securité et santé dans les construction Securité et santé dans les construction
Securité et santé dans les construction
 
Cesar (1)
Cesar (1)Cesar (1)
Cesar (1)
 
Fondation et ouvrages en terre
Fondation et ouvrages en terreFondation et ouvrages en terre
Fondation et ouvrages en terre
 
Salud
SaludSalud
Salud
 
La politique au Ecuador
La politique au Ecuador La politique au Ecuador
La politique au Ecuador
 
Fulletó de CFGM
Fulletó de CFGMFulletó de CFGM
Fulletó de CFGM
 
Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien
Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien
Caisse d'Epargne - Histoire de marque - Le Parisien
 
Geografía ii
Geografía iiGeografía ii
Geografía ii
 

Similaire à Grossesse et diabète

Nutrition.pptx
Nutrition.pptxNutrition.pptx
Nutrition.pptx
EchohndemTeku
 
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013drmouheb
 
FINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .pptFINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .ppt
MustaphaKherroubi
 
649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx
649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx
649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx
amdejuniorwawa
 
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdfParlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
ouattara58
 
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdfcours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
FerielAe
 
Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)
Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)
Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)
The CRUDEM Foundation
 
Hta et grossesse 2019
Hta et grossesse 2019Hta et grossesse 2019
Hta et grossesse 2019
Nacer CHRAIBI
 
Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
HTA ET GROSSESSE . 2014
HTA ET GROSSESSE .  2014HTA ET GROSSESSE .  2014
HTA ET GROSSESSE . 2014
Alain Cmi
 
L'insulinothérapie
L'insulinothérapieL'insulinothérapie
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)bendjelloul62
 
Présentation1 diabète et ramadan
Présentation1  diabète et ramadan Présentation1  diabète et ramadan
Présentation1 diabète et ramadan
Fateh Maamri
 
2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf
2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf
2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf
joelamefiam
 
Les médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéteLes médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéte
Emna Jaoued
 
5 étapes vers une alimentation correcte
5 étapes vers une alimentation correcte5 étapes vers une alimentation correcte
5 étapes vers une alimentation correcte
New Penta Réunion
 
Mise Sous Insuline Jd 04 03 08
Mise Sous Insuline Jd 04 03 08Mise Sous Insuline Jd 04 03 08
Mise Sous Insuline Jd 04 03 08raymondteyrouz
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfantAmel Ammar
 
Serfaty du 2015
Serfaty  du  2015Serfaty  du  2015
Serfaty du 2015
odeckmyn
 
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et cliniqueDiabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 

Similaire à Grossesse et diabète (20)

Nutrition.pptx
Nutrition.pptxNutrition.pptx
Nutrition.pptx
 
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
Endoc diabète ern omnipratique aout 2013
 
FINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .pptFINALE PREMIX++ .ppt
FINALE PREMIX++ .ppt
 
649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx
649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx
649160925-5dfa7a90-8f5f-450b-a5fe-8fa830a5a329.pptx
 
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdfParlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
Parlons 20_diabete resianat 15-mai-2022.pdf
 
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdfcours-Dgc-et-classification-2022.pdf
cours-Dgc-et-classification-2022.pdf
 
Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)
Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)
Care of Diabetic Patients in a Hospital Setting (French)
 
Hta et grossesse 2019
Hta et grossesse 2019Hta et grossesse 2019
Hta et grossesse 2019
 
Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008Diabète néonatal nov 2008
Diabète néonatal nov 2008
 
HTA ET GROSSESSE . 2014
HTA ET GROSSESSE .  2014HTA ET GROSSESSE .  2014
HTA ET GROSSESSE . 2014
 
L'insulinothérapie
L'insulinothérapieL'insulinothérapie
L'insulinothérapie
 
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
Actualités diabète et insulinothérapie (01 06-13)
 
Présentation1 diabète et ramadan
Présentation1  diabète et ramadan Présentation1  diabète et ramadan
Présentation1 diabète et ramadan
 
2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf
2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf
2020-Cours-Diabète.ppt-Mode-de-compatibilité.pdf
 
Les médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéteLes médicaments du diabéte
Les médicaments du diabéte
 
5 étapes vers une alimentation correcte
5 étapes vers une alimentation correcte5 étapes vers une alimentation correcte
5 étapes vers une alimentation correcte
 
Mise Sous Insuline Jd 04 03 08
Mise Sous Insuline Jd 04 03 08Mise Sous Insuline Jd 04 03 08
Mise Sous Insuline Jd 04 03 08
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfant
 
Serfaty du 2015
Serfaty  du  2015Serfaty  du  2015
Serfaty du 2015
 
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et cliniqueDiabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent  - physiopathologie et clinique
Diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - physiopathologie et clinique
 

Grossesse et diabète

  • 1. Grossesse et Diabète Diabète gestationnel Service de gynécologie et obstétrique CHU Mahdia Tunisie Interne : Amine Dafaâ
  • 2. Plan : I II III IV V VI • Définition • Facteurs de risque • Physiopathologie • Conséquences du DG • Dépistage • Prise en charge 1 • Après le diagnostique positif du DG 2 • En post-partum 3 • A long terme
  • 3. I- Définition : ( OMS ) • Le diabète gestationnel (DG) est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable , survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse , quel que soit le traitement nécessaire et quelle que soit son évolution après l'accouchement . • Cette définition englobe en fait deux entités différentes qu’il convient de distinguer :
  • 4. • Un diabète patent, le plus souvent de type 2 (DT2) , préexistant à la grossesse et découvert seulement à l'occasion de celle-ci, et qui persistera après l'accouchement. • Une anomalie de la tolérance glucidique réellement apparue en cours de grossesse, généralement en deuxième partie, et disparaissant , au moins temporairement, en post-partum. Donc , « un authentique diabète gestationnel » . La prévalence du DG est estimée entre 5 et 15 % .
  • 5. • Les facteurs de risque principaux sont : Surcharge pondérale et Sédentarité HTA Age ≥ 35 ans ATCD familial de 1er degré de diabète de type 2 ATCD personnel de diabète gestationnel de diabète transitoire ou d’hyperglycémie (sous pilule, lors d’une intervention ou d’une corticothérapie ) .  ATCD obstétricaux de pré-éclampsie , de mort in utero, macrosomie fœtale , malformation congénitale , hydramnios et de prématurité inexpliquée . Syndrome des ovaires poly-kystiques .
  • 6. • Pas de relation du DG avec : ×La prise de poids gestationnelle × La multiparité × Les grossesses multiples × Le tabagisme
  • 8. Grossesse normale Modifications métaboliques Progestérone HPL prolactine, cortisol, leptine… Majoration de l’insulinorésistance Oestrogène Hyperinsulinisme maternel Baisse glycémie à jeun Élévation des post-prandiales Privilégier l’alimentation foetale
  • 9. Diabète gestationnel Modifications métaboliques Progestérone prolactine, cortisol , leptine… Oestogène Surpoids Age Majoration de l’insulinorésistance Sédentarité Insulinosécrétion insuffisante Hyperglycémie post prandiale maternelle Passage transplacentaire de glucose Hyperinsulinisme fœtal +++
  • 10. IV- Conséquences du DG : • Le DG est associé à un ensemble de complications ou pathologies tant chez la mère que chez l'enfant : à court et à long terme .
  • 11. À court terme Chez la mère Chez l’enfant HTA gravidique Macrosomie Sensibilité aux infections Dystocie des épaules avec risque de traumatismes fœtaux Césarienne Mortalité périnatale ( malformation , prématurité , mort inexpliquée ) Des troubles psychologiques à type d’anxiété et d’altération de la perception de soi Hypoglycémie ( peuvent apparaître suite à l’annonce du diagnostic de DG ) Hypocalcémie Hyper bilirubinémie Polyglobulie
  • 12. Remarque :  Les taux d’extraction instrumentale , de déchirure périnéale sévère et d’hémorragie du post-partum ne sont pas modifiés par le DG .  Le traitement précoce du DG diminue le risque de dépression du post-partum .
  • 13. À long terme Chez la mère Récidive Risque de développer un diabète non insulinodépendant ( Type 2 ) et ses complications Prolapsus , incontinence urinaire & anale Chez l’enfant Obésité Intolérance au glucose … diabète type 2
  • 14. V – Dépistage : • Quelle population ? Le dépistage doit-être systématique à toutes les femmes enceintes car environ 45 % des DG n’ont pas de FDR . • À quel moment de la grossesse ?  Sans FDR : 24ème – 28ème SA  Avec FDR : 1° - 1er trimestre ( 1ère consultation ) 2° - 24ème – 28ème SA 3°- 32ème – 34ème SA
  • 15. • Quelle Test utilisé ? Le Test d’ O’ Sullivan : Consiste à doser la glycémie veineuse 1 h après ingestion de 50 g de glucose , que la femme soit à Jeun ou non .  Le dépistage est considéré comme positif si : la glycémie est > 1,30 g/l (7,2 mmol/l)
  • 16. Test d’O’ Sullivan (24-28 SA) Seuil ( 1, 30 g/l) Glycémie < 1,30 c Glycémie ≥ 2 g/l Glycémie ≥ 1,30 ≥ O' Sullivan à 30 – 33 SA HGPO à 100 (Critères de Carpenter et Coustan) TO 0,95 g/l T1H 1,80 g/l T2 H 1,55 g/l T3 H 1,40 g Diabète gestationnel
  • 17. Résultats de HGPO 100 si = 1 valeur pathologique  Intolérance aux hydrates de carbones si ≥2valeurs pathologiques  DG Prise en charge en diabétologie Test négatif HGPO 100 à 30 – 33 SA Négatif
  • 18. HGPO 75 • La méthode est un test d’hyperglycémie provoquée avec 75 g de glucose chez toutes les femmes enceintes entre la 24ème et la 28ème SA . • Les seuils de diagnostic d’un DG sont: – glycémie à jeun 5,1 mmol/l – glycémie à 1 heure 10 mmol/l – glycémie à 2 heures 8,5 mmol/l  Un seul résultat pathologique suffit pour poser le diagnostic de DG . (Il faut s’assurer que la femme est vraiment à jeun depuis plus que 6 heures)
  • 19. • Il faut noter que : • Le dépistage et le diagnostic de DG ne doivent pas reposer sur la recherche d'une glycosurie ni sur la mesure de l'hémoglobine A1c ou de la fructosamine . • Lorsque le diagnostic de DG a été porté, il peut être souhaitable d'éliminer la possibilité d'un diabète de type I débutant par une recherche d'anticorps anti-GAD ou anti-cellules d'Ilots de Langerhans .
  • 20. VI -1- Prise en charge (Après le diagnostique positif du DG) • La prise en charge sera multidisciplinaire +++ . A/ Prise en charge diabétologique : • 1) Une prise en charge rapide car l'efficacité d'un traitement précoce est meilleure . • 2) Auto surveillance glycémique quotidienne à l'aide d'un lecteur de glycémie capillaire, au minimum le matin à jeun et 2 h après le début de chacun des trois principaux repas et une recherche pluriquotidienne d'une cétonurie. Et c'est sur les valeurs de glycémie qu'une décision de modifications thérapeutiques peut être prise • Les objectifs glycémiques sont une glycémie à jeun< 0,95 g/l (5,3 mmol) et une glycémie mesurée 2h après chaque repas < 1,20 g/l (6,7 mmol).
  • 21. • 3) Le traitement doit toujours comporter une prescription diététique adaptée à chaque cas après enquête alimentaire . • 4) L'insulinothérapie doit être instaurée: Si le régime ne suffit pas à obtenir les objectifs glycémiques fixés OU d'emblée, Si la glycémie à jeun est supérieure à 1,30 g/ l. • 5) Dans la mesure du possible, le maintien d'une activité physique compatible avec la grossesse doit être encouragé. • 6) Une hospitalisation de jour tous les 15 j avec prescription d’une écho obstétricale, un RCF, un cycle glycémique , HbA1c, créatinine et un ECBU et profil tensionnel .
  • 22. B/ Prise en charge obstétricale : •  Lorsque les objectifs glycémiques sont atteints et en l'absence de complications, la surveillance et l'accouchement ne présentent pas de particularité. •  Dans les autres cas, la surveillance est directement liée au degré d'équilibre glycémique et à la survenue de complications.
  • 23. Conduite de l'accouchement  En cas de diabète gestationnel simple et en l’absence de complications, notamment fœtales , l’accouchement avant terme n'a pas d'indication ( à programmer au-delà de 38 SA où un déclenchement sera envisagé ) .  En cas de diabète de type 1 et/ou déséquilibré et/ou de retentissement fœtal et/ou de complications surajoutées(pré-éclampsie…) la surveillance doit être rapprochée +++ .
  • 24. • En cas d'immaturité pulmonaire, une corticothérapie prénatale doit être envisagée avant 34 SA. Elle impose une adaptation de la prise en charge diabétologique . • À terme, le mode d'accouchement est fonction du degré de macrosomie fœtale :  si le poids fœtal estimé est ≥ 4500g, une césarienne de principe est indiquée à 39 SA .  En cas d’aggravation d’une HTA, de RCIU, d’un mauvais contrôle glycémique et d’antécédent de mort in utéro discuter l’extraction (déclenchement ou césarienne) . Le choix de la voie d'accouchement dépend de la confrontation foeto-pelvienne : si la voie basse est acceptée, les recommandations pour l'accouchement du macrosome peuvent être rapprochées de celles de l'accouchement du siège .
  • 25. • L'insulinothérapie doit être interrompue au moment de l'accouchement, la dernière injection étant réalisée la veille d'une extraction programmée. • Dès le début de l'accouchement, la glycémie capillaire sera surveillée toutes les heures et les apports de solutés glucosés seront limités au minimum. • Une double perfusion insuline/glucose en IV peut-être nécessaire en cas d'accouchement par voie basse spontanée chez les femmes diabétiques avant la grossesse et débutera alors au moment du travail ; En cas de déclenchement ou de césarienne sur diabète préexistant à la grossesse, elle sera débutée le matin du déclenchement (ou durant la nuit si la patiente à jeun présente une hypoglycémie).
  • 26. VI-2- Prise en charge ( En post-partum ) • Prise en charge du nouveau-né :  Un examen clinique complet , en particulier à la recherche d'une malformation .  L'alimentation doit être débutée dès la naissance .  La surveillance doit être renforcée pendant au minimum les 24 premières heures.
  • 27. • Prise en charge de la mère : L'allaitement doit être conseillé. Il contribue au retour à la normale de la tolérance au glucose à distance de l'accouchement .  Après l’accouchement, en cas de diabète gestationnel insulino-traité à partir du 3ème trimestre, on arrête toute insulinothérapie. Une surveillance glycémique doit être maintenue pendant quelques jours pour vérifier le retour à la normale des glycémies.  En cas de diabète préexistant, on diminue de moitié les doses d’insuline dès la délivrance.
  • 28.  Le choix d'un contraceptif doit être prudent car certains progestatifs utilisés seuls ou en traitement combiné pourraient favoriser l'évolution vers le diabète de type 2 chez une femme ayant eu un DG.  Trois à six mois après l'accouchement, il est nécessaire de contrôler la tolérance au glucose par une hyperglycémie provoquée par voie orale avec 75 g de glucose .
  • 29. VI-3- Prise en charge ( à long terme) De la mère : • Le DG constitue un marqueur précoce du risque de survenue d'un diabète non insulinodépendant . • Il est donc nécessaire de surveiller régulièrement la tolérance au glucose de ces femmes et de mettre en œuvre des mesures préventives: normalisation ou stabilisation du poids, maintien d'une activité physique régulière, limitation des autres facteurs de risque vasculaire. • Pas de consensus sur les modalités de la surveillance; néanmoins une HGPO à 75 g tous les 12 à 24 mois peut être proposée.
  • 30. • Un traitement précoce doit être assuré en cas de nouvelles grossesses . +++ De l’enfant : • Le risque d'obésité et de diabète de type 2 est augmenté chez ces enfants. • Une surveillance régulière des enfants et une éducation nutritionnelle de la mère et de l'enfant sont donc nécessaires.
  • 31. Conclusion + Points essentiels • Dépister le diabète gestationnel a un intérêt de santé publique : dépister une population à risque de diabète Type 2. • Le dépistage sur des facteurs de risque a une sensibilité insuffisante 60 à 70%. SYSTEMATIQUE +++. • La prise en charge est pluridisciplinaire : obstétricien, diabétologue, anesthésiste et pédiatre. • L'allaitement maternel sera conseillé. Il contribue au retour à la normale de la tolérance au glucose à distance de l'accouchement. • Au cours d'une grossesse ultérieure, le risque de DG est supérieur à 40%. • Un bilan diabétologique +++ sera réalisé 3-6 mois après la naissance.
  • 32. Les références • Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (Extrait des mises à jour du 10/12/2010; du 16/08/2006 ; de 1996). • Faculté de Médecine de Strasbourg Année 2004-2005 ( Module de la conception à la naissance ) . • Geburtshilfe und feto-maternale Medizin, UniversitätsFrauenklinik, Inselspital, Bern (Forum Med Suisse) . • Réseau Gentiane – Classeur Protocoles de soins Mai 2003 « Diabète gestationnel » .