M-learning et e-littératie

2 258 vues

Publié le

Diaporama de la présentation au camp d'été du PALE, secteur anglophone, à l'été 2011.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 258
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

M-learning et e-littératie

  1. 1. m-learning ete-littératieFrançois Guité
  2. 2. 1. m-learning
  3. 3. 2. littératie numérique
  4. 4. 3. considérations pédagogiques
  5. 5. Quiz question 1Lequel de ces appareils est propice au m-learning ? 1 2 3 ordinateur de burau portable tablette 4 5 6 lecteur MP3 cellulaire smartphone
  6. 6. Quiz question 2Aujourdhui, un ordinateur personnel a la puissancecomputationnel du cerveau… d’un insecte d’une souris d’un babouin
  7. 7. Quiz question 3Vrai ou faux? Internet est la principale cause de labaisse de la lecture sur papier. vrai faux
  8. 8. Quiz question 4Vrai ou faux? Les Canadiens consacrent moins detemps à la lecture que les autres pays industrialisés. vrai faux
  9. 9. Quiz question 5Vrai ou faux? Les enseignants utilisent moins lesmobiles que les autres professionnels. vrai faux
  10. 10. 1. m-learning
  11. 11. Le m-learning est l’acquisition deconnaissances et d’habiletés parl’intermédiaire des technologiesmobiles, n’importe où, n’importequand, qui modifient le comportement.Définition du m-learning (apprentissage nomade) (S.J. Geddes, 2004)
  12. 12. 2000 2010 1ère révolution : la machine numériqueReflectionOf.Me : http://reflectionof.me/2000-vs-2010
  13. 13. 2000 2010ReflectionOf.Me : http://reflectionof.me/2000-vs-2010
  14. 14. 2000 2010
  15. 15. Un ordinateur de 1000 $ US procure :CALCULS PAR SECONDE CERVEAU DE LʼHUMANITÉ CERVEAU DʼUN ÊTRE HUMAIN CERVEAU DʼUNE SOURIS CERVEAU DʼUN INSECTE ANNÉE Adaptation de R. Kurzweill (2001) : http://www.kurzweilai.net/the-law-of-accelerating-returns
  16. 16. Le prisme dela conversation 2e révolution : la production d’information Brian Solis: The Conversation Prism v.3 (2010) http://www.theconversationprism.com/
  17. 17. Le prisme dela conversation L’internet ne permet pas seulement de distribuer l’information à des millions de gens, il permet à des millions de gens de distribuer l’information. (Douglas Rushkoff) Brian Solis: The Conversation Prism v.3 (2010) http://www.theconversationprism.com/
  18. 18. http://www.go-gulf.com/blog/60-seconds
  19. 19. Texte 2.0 3e révolution : le langage informatique http://www.youtube.com/watch?v=8QocWsWd7fc
  20. 20. Copyleft 4e révolution : la propriété intellectuelle
  21. 21. La taille deWikipédia Britannica zUniversalis Wikimedia (2010 )http://blog.wikimedia.fr/apprehender-la-veritable-taille-de-wikipedia-1249
  22. 22. 5e révolution : les réseaux
  23. 23. Ce que font les utilisateurs Qui participe (usagers en ligne - États-Unis) Jeunes ados Jeunes Génération Y Génération X Jeunes boomers Vieux boomers Aînés 12 à 17 18 à 21 22 à 26 27 à 40 41 à 50 51 à 60 62+ Créateurs : publient des Créateurs : publient des pagesbloguent, bloguent, pages Web, Web, téléchargent des vidéos surtéléchargent des vidéos sur des sites comme YouTube des sites comme YouTube 34% 37% 30% 19% 12% 7% 5% Critiques : commentent les blogues, évaluent et publient des critiques 24% 37% 34% 25% 18% 15% 11% Collectionneurs : ont recours aux fils RSS et aux outils dʼétiquetage pour colliger lʼinformation 11% 16% 18% 16% 15% 16% 11% Adhérents : utilisent les sites de réseaux sociaux 51% 70% 57% 29% 15% 8% 6% Spectateurs : lisent des blogues, regardent des vidéos produites par leurs pairs et écoutent des podcasts 49% 59% 54% 41% 31% 26% 19% Inactifsenpas encore en ligne, mais Inactifs : sont : ligne, mais ne participent sont ne participent pas encore aux médias sociaux aux médias sociaux 34% 17% 21% 42% 54% 61% 70%http://www.businessweek.com/magazine/content/07_24/b4038405.htm
  24. 24. Tendances en m-learning■ intégration localisée ■ apprentissage collaboratif■ gestion de classe en ligne ■ tablettes numériques■ domination des livrels ■ médias sociaux éducatifs■ infonuagique ■ apprentissage par objets■ BYOD ■ m-learning en formation professionnelle(Online College, 2011) http://www.onlinecollege.org/2011/07/05/10-major-mobile-learning-trends-to-watch-for/
  25. 25. 2. littératie numérique
  26. 26. Anecdote de métro
  27. 27. Anecdote de métro
  28. 28. Codes QR
  29. 29. L’évolution de la lecture Bohn, R.E. et Short, J.E (2009) http://hmi.ucsd.edu/pdf/HMI_2009_ConsumerReport_Dec9_2009.pdf
  30. 30. L’ensemble des connaissances enlecture et en écriture permettant à unepersonne d’être fonctionnelle en société.Définition de littératie (OLF, 2002)
  31. 31. La capacité d’analyser des problèmes,de comprendre des idées ou destermes généraux, d’utiliser dessymboles dans des contextescomplexes, d’appliquer des théories.Définition de littératie (CCA, 2009)
  32. 32. Adultes canadiens ayantun faible niveau delittératieConseil canadien surl’apprentissage (2008) http://www.ccl-cca.ca/ccl/Reports/ReadingFuture/Snapshot-2.html
  33. 33. Pays Minutes par jour Finlande AustralieTemps moyen consacré Allemagneà la lecture Norvège Suède G.-B. États-Unis Italie Espagne http://www.theglobeandmail.com/news/arts/books/national-book-count-aims-to-show-that-books-count/article1866480/
  34. 34. L’ensemble des prises de conscience,des habiletés, des compréhensions, etdes réflexions nécessaires à un individupour fonctionner confortablement dansdes environnements riches en informationet en technologies de l’information.Définition de littératie numérique (Martin, A. & Ashworth, S.; 2004)
  35. 35. Les définitions de littératie numérique,reposent habituellement sur trois principes :■ les aptitudes et les connaissances voulues pour utiliser une série de logiciels et d’applications de médias numériques■ la capacité à comprendre et à jeter un regard critique sur les applications et les contenus des médias numériques■ les connaissances et les capacités à créer à l’aide de la technologie numérique Réseau Éducation-Médias (2010) http://www.media-awareness.ca/francais/organisation/galerie_de_presse/memoire_litteratie_numerique_pdf/memoirelitteratienumerique.pdf
  36. 36. TranslittératieLa translittératie est l’habileté à lire, écrire etinteragir en utilisant une variété de plateformes,d’outils et de moyens de communications. Sue Thomas, Université de Montford
  37. 37. Le savoir est plus…
  38. 38. accessible
  39. 39. filtrable
  40. 40. archivable / organisable
  41. 41. multimédia
  42. 42. multiculturel
  43. 43. maillé / hyperlié
  44. 44. collaboratif
  45. 45. social
  46. 46. collectif
  47. 47. interactif
  48. 48. intégré
  49. 49. synthétique
  50. 50. immédiat
  51. 51. aléatoire
  52. 52. organique
  53. 53. augmenté
  54. 54. http://www.youtube.com/watch?v=JDN_ZN0XEow
  55. 55. Et si c’étaient les professeurs qui nesavaient plus lire? Mabrito M. et Medley R. (2008) http://www.innovateonline.info/pdf/vol4_issue6/Why_Professor_Johnny_Cant_Read-__Understanding_the_Net_Generations_Texts.pdf
  56. 56. Liseuses
  57. 57. Adapter la lecture à l’écran
  58. 58. Différences de lecture
  59. 59. 3. considérations pédagogiques
  60. 60. Homogénéité Hétérogénéité DiversitéLes apprenants, Les apprenants Les apprenantsregroupés dans sont perçus comme sont perçus commedes institutions différents. Des différents. Leurdun seul type, ajustements sont différence sert desont perçus faits pour répondre ressource àcomme à leurs divers lapprentissagesemblables et, par besoins. mutuel et auconséquent, développementreçoivent le même individuel.traitement. La différence vue La différence vue La différence comme un défi à comme un atout et non reconnue surmonter une opportunitéOCDE : De l’homogénéité à la diversité
  61. 61. Nous préparons les élèves à des emploisqui n’existent pas encore, (Scott McLeod, Karl Fisch) http://thefischbowl.blogspot.com/2006/08/did-you-know.html
  62. 62. Nous préparons les élèves à des emploisqui n’existent pas encore,à l’utilisation de technologies inexistantes, (Scott McLeod, Karl Fisch) http://thefischbowl.blogspot.com/2006/08/did-you-know.html
  63. 63. Nous préparons les élèves à des emploisqui n’existent pas encore,à l’utilisation de technologies inexistantes,et pour résoudre des problèmes que nousignorons. (Scott McLeod, Karl Fisch) http://thefischbowl.blogspot.com/2006/08/did-you-know.html
  64. 64. Remplacer par : • pédagogie • didactique • TIC • ouverture • innovation • etc. changement social évolution scolaireLe fossé numérique
  65. 65. I Premiers Majorité MajoritéInnovateurs adeptes hâtive tardive RetardatairesLe gouffre Nombres d’adeptesCycle d’adoption de la technologie (Geoffrey Moore, 1999) http://en.wikipedia.org/wiki/Crossing_the_Chasm
  66. 66. Différences générationnelles d’adoption des TIChttps://www.mckinseyquarterly.com/Marketing/Digital_Marketing/Are_your_customers_becoming_digital_junkies_2839 (McKinsey, 2011)
  67. 67. Mes enseignants ont les compétences requises pourm’accompagner dans mon apprentissage des TI (CEFRIO, 2009) http://www.cefrio.qc.ca/index.php?id=74&tx_ttnews[tt_news]=4820&tx_ttnews[backPid]=45&cHash=d5a0460346
  68. 68. Sagesse Connaissance Information DonnéesLe modèle DIKW Ackoff, R. (1989)
  69. 69. L’attention
  70. 70. La manuel numérique http://www.youtube.com/watch?v=yX4i9K6upqU
  71. 71. Avantages du m-learning■ accès à l’information■ contexte■ collaboration■ motivation motivation■ littératie numérique■ connectivité connectivité (Geddes, S.J., 2004) http://knowledgetree.flexiblelearning.net.au/edition06/download/Geddes.pdf
  72. 72. La motivation scolaire (Viau, 1994)
  73. 73. Déterminants Perceptions de lʼélève • de la valeur de la tâche • de sa compétence • de la contrôlabilité de la tâcheLa motivation scolaire (Viau, 1994)
  74. 74. Engagement intellectuel% des élèves de la 5e à la 12e année engagés dans leurs apprentissages et dans leur école 100 75 82 76 67 50 57 48 45 42 41 25 0 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e (ACE, 2009) http://www.cea-ace.ca/sites/default/files/ace-2009-qatfaea-infographique.pdf
  75. 75. Construire ses savoirs http://www.francoisguite.com/2007/10/constructivisme-socioconstructivisme-et-connectivisme/
  76. 76. Socioconstruire ses savoirs http://www.francoisguite.com/2007/10/constructivisme-socioconstructivisme-et-connectivisme/
  77. 77. Sociomailler ses savoirs http://www.francoisguite.com/2007/10/constructivisme-socioconstructivisme-et-connectivisme/
  78. 78. méthodes constructivistes■ apprentissage coopératif■ apprentissage expérientiel■ apprentissage par problèmes■ apprentissage par projets source: Nicole Tardif
  79. 79. méthodes cognitivistes■ apprentissage stratégique■ gestion mentale■ actualisation du potentiel intellectuel■ transfert des apprentissages■ enseignement explicite des stratégies source: Nicole Tardif
  80. 80. approches individualisées■ programmes personnalisés■ enseignement modulaire■ enseignement à distance■ autogestion des apprentissages■ enseignement inversé source: Nicole Tardif / François Guité
  81. 81. approches individualisées■ programmes personnalisés■ enseignement modulaire■ enseignement à distance■ autogestion des apprentissages■ enseignement inversé source: Nicole Tardif / François Guité
  82. 82. approches connectivistes‟ Le connectivisme est la thèse que le savoir est distribué à travers un réseau de connexions, et donc que l’apprentissage consiste à l’habileté à construire et naviguer ces réseaux. (Siemens, G. et Downes, S., 2010)
  83. 83. approches connectivistes■ interaction en réseau■ communautés en ligne■ apprentissage social (social learning)■ apprentissage informel■ apprentissage nomade (mobile learning) source: François Guité
  84. 84. BYOD(appotez votre propreappareil)
  85. 85. Affordances
  86. 86. Si lécole ne sait pas intégrer les TIC,les TIC sauront intégrer l’éducation.
  87. 87. Expérience de classe
  88. 88. MerciTéléchargez les diapos à is.gd/onfrNL francoisguite.com francoisguite.posterous.com twitter.com/FrancoisGuite gplus.to/FrancoisGuite delicious.com/guitef
  89. 89. Quiz question 1Lequel de ces appareils est propice au m-learning ? 1 2 3 ✔ ✔ ordinateur de burau portable tablette 4 5 6 ✔ ✔ ✔ lecteur MP3 cellulaire smartphone
  90. 90. Quiz question 2Aujourdhui, un ordinateur personnel a la puissancecomputationnel du cerveau… d’un insecte ✔ d’une souris d’un babouin
  91. 91. Quiz question 3Vrai ou faux? Internet est la principale cause de labaisse de la lecture sur papier. vrai ✔ faux
  92. 92. Quiz question 4Vrai ou faux? Les Canadiens consacrent moins detemps à la lecture que les autres pays industrialisés. vrai ✔ faux
  93. 93. Quiz question 5Vrai ou faux? Les enseignants utilisent moins lesmobiles que les autres professionnels. ✔ vrai faux

×