Page 1
SYNDROME D’APNNEEOBSTRUCTIVE DU SOMMEIL                Dr HENZAZI Hind                CES pneumologie                  CHN...
PLAN I- GENERALITES :   1.1. Définitions.   1.2. Intérêt.   1.3. Rappel historique. II- PHYSIOPATHOLOGIE :   2.1. Sommeil....
PLAN III- DIAGNOSTIC POSITIF . VI - TRAITEMENT. VI- CONCLUSION.                             Page 4
I. GÉNÉRALITÉS                 Page 5
1.1. Définitions :   SOMMEIL État physiologique récurrent de perte de conscience (mais sans perte de réception sensitive) ...
1.1. Définitions :      APNEEArrêt du débit aérien naso-buccal pdt au moins 10 s.   Obstructive : persistance des efforts...
1.1. Définitions :    HYPOPNEE   Pas définition consensuelle.   Réduction de plus de 50 % du flux resp, pdt au    moins ...
1.1. Définitions :                   - Ronflement sévères et quotidiens.                   - Sensation d’étouffement ou de...
1.1. Définitions :    IAH    ( Nbre Apnée + Nbre Hypopnée) / Durée du    sommeil (min) ͯ 60.   Valeur si associée à des s...
1.1. Définitions : RONFLEMENTBruit au cours du sommeil d’origine respiratoire                svt inspiratoire, pfs expirat...
1.1. Définitions :     MICRO-REVEIL   Événement transitoire qui ne réveille pas le    malade.   Description électro-encé...
1.2. Intérêt :   ÉPIDÉMIOLOGIQUE :        Fréquente : 5 à 10 % population.        Adulte jeune.        Prédominance ma...
Page 14
1.2. Intérêt :   CLINIQUE :       Pathologie sous Dic.       Problème de santé dans PD : coût Dic et Ttt.       Problè...
1.2. Intérêt :   PRONOSTIQUE :        Facteurs de morbidité CVx et co-facteurs         d’IR.        Nombre non négligea...
1.2. Intérêt :   THÉRAPEUTIQUE :        PPC : Ttt de choix.        Autres : expérimentation.                           ...
1.3. Rappel historique :1836 :Charles DickensRoman « les  aventures de Mr Pickwick »                               Page 18
1.3. Rappel historique :   « les  aventures de Mr Pickwick »                                       Page 19
1.3. Rappel historique :1908 :Williams OSLER« Sd pickwickien »                           Page 20
1.3. Rappel historique :1965 :Henri GastaudPSG                           Page 21
1.3. Rappel historique :1972 :1èr symposium : tbles  respiratoires du sommeil.Nouveau concept : Sd des apnées induites par...
1.3. Rappel historique :1976 :GuilleminaultSAOS individualisé.                           Page 23
1.3. Rappel historique :1978 :Remmersapnées dues aux occlusions  pharyngées                             Page 24
1.3. Rappel historique :1981 :SullivanVentilation nasale en PPC                            Page 25
II. PHYSIOPATHOLOGIE                 Page 26
2.1. Sommeil :   Etre humain : cyclique.   Rythme éveil/sommeil : circadien.   Durant la journée : Éveil.   En fin de ...
2.1. Sommeil :   Temps impt de notre vie : 1/3.     Exemple : à 60 ans, on a dormi 20 ans,               dont 5 ans de rê...
2.1.Sommeil :   Caractéristiques morphologiques :                                       Page 29
2.1. Sommeil :   Reconnaissance des phases du sommeil : données    électro physiologiques provenant de :                 ...
2.1. Sommeil :       Un cycle de sommeil                             Page 31
2.1. Sommeil :       Une nuit de sommeil                             Page 32
2.1. Sommeil :         Rôle du sommeil                           Page 33
2.1. Sommeil :         Rôle du sommeil            Restauration du repos CVx et            respiratoire.            Régén...
2.1. Sommeil :           Record de privation du sommeil1964                                           2007       Randy Gar...
2.2. SAOS :              Mécanisme..SAOSRESMED CD PRESENTATIONAutoPlayDocsResMed 1. Comprendre les troubles respiratoires ...
Page 37
2.2. SAOS :             Facteurs de risque• Obésité +++ - Graisse dans cou qui pèse   sur VAS. - Obésité abdo : travail du...
2.2. SAOS :            Facteurs de risque• Anomalies maxillo-faciales :                                 Page 39
Facteurs de risque :     Anomalies maxillo-faciales                                  Page 40
Facteurs de risque :     Anomalies maxillo-faciales                                  Page 41
2.2. SAOS :        Facteurs de risque                             Page 42
2.2. SAOS :              Facteurs de risque• Tabac :  l’inflammation  dans pharynx et réduit sa taille.• Alcool, sédatifs...
2.2. SAOS :             Facteurs de risque• Position couchée sur le dos +++                                    Page 44
2.2. SAOS :         Conséquences              APNEEFRAGMENTATION            BAISSE DE  DU SOMMEIL          L’OXYGENATION  ...
FRAGMENTATION DU SOMMEIL                    Page 46
Conséquences :     Fragmentation du sommeil                                Page 47
Conséquences :         Fragmentation du sommeil Somnolence diurne excessive. Difficulté de la concentration. Irritabili...
Conséquences :         Accidents de la routeSomnolence excessive affecte de manièresignificative la vigilance et les perfo...
Conséquences :          Accidents du travail Risque 40 x plus important de somnolenceexcessive au travail. 2 x plus d’ac...
BAISSE DE L’OXYGENATION                     Page 51
Page 52
Conséquences :  Fréquence du SAOS dans maladies CVx                  Congrès de la SFRMS 2008, Lille                      ...
Page 54
Conséquences :           Troubles métaboliquesRisque de 40%.Facteur de risque Vx.           SYNDROME METABOLIQUEObésité ab...
III. DIAGNOSTIC POSITIF                   Page 56
3.1. Circonstances de découverte : Symptômes et signes. Facteurs de risque. Complications et conséquences.             ...
3.1. Circonstances de découverte :             Symptômes ou signes Diurnes :  •   Somnolence excessive.  •   Altération d...
3.1. Circonstances de découverte :       Symptômes ou signes diurnes Somnolence excessive :  • Déstructuration du sommeil...
3.1. Circonstances de découverte :              Symptômes ou signes Nocturnes : •   Ronflement (80%). •   Apnées respirat...
3.1. Circonstances de découverte :       Symptômes ou signes nocturnes Ronflement : • 70 à 95%. • Bruit intense, entrecou...
3.1. Circonstances de découverte :       Symptômes ou signes nocturnes Apnées nocturnes : • Conjoint +++ • Sensations dét...
3.1. Circonstances de découverte :        Facteurs de risque                             Page 63
3.1. Circonstances de découverte :                Complications• CVx : tbles du rythme, HTA, IDM, AVC.• Accident : route, ...
3.2. Éléments du diagnostic : Interrogatoire. Examen physique. Examens complémentaires.                                ...
3.2. Éléments du diagnostic :                Interrogatoire Chez conjoint :     • Importance du ronflement .     • Existe...
3.2. Éléments du diagnostic :              Interrogatoire Chez malade :        État civil.        ATCD :          • CVx...
3.2. Éléments du diagnostic :              Interrogatoire Chez malade :        Symptômes nocturnes et diurnes.        É...
Interrogatoire :     EHELLE D’EPWORTH                        Page 69
Interrogatoire :        EHELLE D’EPWORTH• Score > 10 : somnolence pathologique      10 à 11 : hyper somnolence légère    ...
3.2. Éléments du diagnostic :                 Interrogatoire Profil de sommeil :  •    Heures de coucher et de lever.  • ...
3.2. Éléments du diagnostic :            Examen physique Examen général :  • État général.  • Poids, taille, périmètre ab...
3.2. Éléments du diagnostic :             Examen physique Examen général :  • Obésité : IMC > 30 kg / m2,  • Circonférenc...
3.2. Éléments du diagnostic :            Examen physique Examen ORL :    • Allongement de la luette.    • Macroglossie.  ...
3.2. Éléments du diagnostic :             Examen physique Examen complet :     • Insuffisance Respiratoire.     • Insuffi...
3.2. Éléments du diagnostic :        Examens complémentaires Oxymétrie nocturne :      Principe :        • Enregistremen...
3.2. Éléments du diagnostic :        Examens complémentaires Oxymétrie nocturne :     • Peu sensible bien que spécifique....
Page 78
Page 79
3.2. Éléments du diagnostic :        Examens complémentaires Actimétrie :      Principe :        • Enregistrement mvts c...
Examens complémentaires :    Actimétrie d’un bon dormeur                                  Page 81
Examens complémentaires :    Actimétrie d’un petit dormeur                                    Page 82
Examens complémentaires :    Actimétrie d’un long dormeur                                   Page 83
3.2. Éléments du diagnostic :             Polysomnographie Définition :  Enregistrement, au cours du sommeil, plusieurs  ...
3.2. Éléments du diagnostic :            Polysomnographie Classement :                                Page 85
Page 86
Page 87
3.2. Éléments du diagnostic :               Polysomnographie Apports :  •   Confirme Dic de l’apnée du sommeil.  •   Diff...
Résultats ► polygraphie :         Respiration normale                               Page 89
Résultats ► polygraphie :              SAOS                            Page 90
Résultats ► polygraphie :   •   IAH >= 30 polygraphie suffisante pour       le diagnostic    •   IAH < 30 polysomnographie...
Résultats ► polysomnographie :             SAOS                           Page 92
Résultats ► polysomnographie :                       SAOSNiveau de sévérité du SAOS : IAH        Légère : 5 à 15 événemen...
Page 94
3.2. Éléments du diagnostic :         Examens complémentaires Biologie :  • Bilan thyroïdien, bilan lipidique, glycémie  ...
3.2. Éléments du diagnostic :          Examens complémentaires EFR :  • Association BPCO et SAOS fortuite.  • BPCO : fact...
3.2. Éléments du diagnostic :          Examens complémentaires Fibroscopie naso-pharyngée :  •   Rétrécissement VAS.  •  ...
3.3. Evolution - complications : Immédiat :     • Bradycardies sévères.     • Asystolies.     • BAV.     • Salves de TA o...
3.3. Evolution - complications : Long terme :      Troubles cognitifs :           Irritabilité.           Hypersomnola...
3.3. Evolution - complications : Long terme :   Cardiovasculaires :          HTA          HTAP avec ICD          IDM ...
3.3. Evolution - complications : Long terme :      Troubles neuropsychiques :        Dépression.        Apathie.      ...
3.3. Evolution - complications : Long terme :      Troubles métaboliques :        Obésité.        Diabète.        Tro...
IV. TRAITEMENT                 Page 103
4.1. Buts :• Arrêter la survenue des apnées.• Améliorer la qualité du sommeil.• Améliorer les signes diurnes et nocturnes....
4.2. Moyens :4.2.1. Moyens médicaux : Mesures hygiéno-diététiques     o Perte de poids +++     o Hygiène du sommeil et de...
 Mesures hygiéno-diététiques        Traitement postural                              Page 106
4.2. Moyens :4.2.1. Moyens médicaux : Ttt rhinite chronique. Correction dune affection endocrinienne   (acromégalie, hyp...
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC :     • Méthode de référence.     • Très efficace.     • Éducation.       ...
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC :  Principe :  Machine à turbine qui propulse sous P° l’air ambiant  dans ...
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC :  Technique :  ..SAOSRESMED CD PRESENTATIONAutoPlay                      ...
PPC :        Résultats                    Page 111
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC :  Effets indésirables :      Mineurs :          Irritation cutanée.   Rh...
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC :   Effets indésirables :            Majeurs :                Épistaxis, ...
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire :   Principe :    propulser la mandibule pe...
4.2.2. Moyens instrumentaux :   Orthèse d’avancement mandibulaire                                   Page 115
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire :   Conditions :     Dentition de qualité (...
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire :   Effets secondaires :        Hypersialho...
4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Trachéotomie :   exceptionnellement pratiquée.   cas sévères (hypoxie profonde ...
4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Chirurgie nasale :    Correction d’une déviation septale.    Turbinectomie.    ...
4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Amygdalectomie :                               Page 120
4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Uvulo-Palato-Pharyngoplastie :    Enlever la luette et une partie du palais mou...
 Uvulo-Palato-Pharyngoplastie                          Page 122
4.2. Moyens :4.2.2. Moyens chirurgicaux : Uvulo-Palato-Pharyngoplastie :   Complications :      Douleurs post opératoire...
4.3. Indications :        Recommandations SPLF 2010SAOS sévère (IAH >30) :   PPC en 1ère intention   OAM en 2ème intenti...
4.3. Indications :        Recommandations SPLF 2010SAOS léger et modéré (IAH<30) :   OAM en 1ère intention.   TTT positi...
V. CONCLUSION                Page 126
 Pathologie altérant la qualité de vie. Facilement soupçonnable par un bon interrogatoire  chez une personne à risque. ...
MERCI POUR VOTRE   ATTENTION                   Page 128
Page 129
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Syndrome d'apnee obstructive du sommeil

3 351 vues

Publié le

entité clinique récente.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 351
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
106
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Syndrome d'apnee obstructive du sommeil

  1. 1. Page 1
  2. 2. SYNDROME D’APNNEEOBSTRUCTIVE DU SOMMEIL Dr HENZAZI Hind CES pneumologie CHNU FANN Page 2
  3. 3. PLAN I- GENERALITES : 1.1. Définitions. 1.2. Intérêt. 1.3. Rappel historique. II- PHYSIOPATHOLOGIE : 2.1. Sommeil. 2.2. SAOS. Page 3
  4. 4. PLAN III- DIAGNOSTIC POSITIF . VI - TRAITEMENT. VI- CONCLUSION. Page 4
  5. 5. I. GÉNÉRALITÉS Page 5
  6. 6. 1.1. Définitions : SOMMEIL État physiologique récurrent de perte de conscience (mais sans perte de réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d’une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers. Page 6
  7. 7. 1.1. Définitions : APNEEArrêt du débit aérien naso-buccal pdt au moins 10 s. Obstructive : persistance des efforts respiratoires. Centrale : absence des efforts respiratoires. Mixte : début centrale, fin obstructive. Page 7
  8. 8. 1.1. Définitions : HYPOPNEE Pas définition consensuelle. Réduction de plus de 50 % du flux resp, pdt au moins 10 s associée à une diminution de la SaO2 d’au moins 4%, ou à un micro-reveil. Page 8
  9. 9. 1.1. Définitions : - Ronflement sévères et quotidiens. - Sensation d’étouffement ou de SAOS suffocation pdt sommeil. - ou B + diurne.Présence critères A Fatigue C : - Difficultés de concentration. - Nycturie (> 1 miction par nuit)- A : somnolence diurne excessive non expliquée par d’autres facteurs.- B : au moins Index critères suivants non expliqués par 2 des d’apnée hypopnée [IAH] = 5. d’autres facteurs.- C : critère polysomnographique ou polygraphique Page 9
  10. 10. 1.1. Définitions : IAH ( Nbre Apnée + Nbre Hypopnée) / Durée du sommeil (min) ͯ 60. Valeur si associée à des signes cliniques. Page 10
  11. 11. 1.1. Définitions : RONFLEMENTBruit au cours du sommeil d’origine respiratoire svt inspiratoire, pfs expiratoirerésultant des vibrations des parois pharyngées.Seuil d’intensité > 55 dB : minimum. Page 11
  12. 12. 1.1. Définitions : MICRO-REVEIL Événement transitoire qui ne réveille pas le malade. Description électro-encéphalograpgique dont la durée retenue est d’au moins 3 s. Page 12
  13. 13. 1.2. Intérêt : ÉPIDÉMIOLOGIQUE :  Fréquente : 5 à 10 % population.  Adulte jeune.  Prédominance masculine. Page 13
  14. 14. Page 14
  15. 15. 1.2. Intérêt : CLINIQUE :  Pathologie sous Dic.  Problème de santé dans PD : coût Dic et Ttt.  Problème Dic dans notre pays : défaut de moyens (Polysomnographie). Page 15
  16. 16. 1.2. Intérêt : PRONOSTIQUE :  Facteurs de morbidité CVx et co-facteurs d’IR.  Nombre non négligeable des AVP. Page 16
  17. 17. 1.2. Intérêt : THÉRAPEUTIQUE :  PPC : Ttt de choix.  Autres : expérimentation. Page 17
  18. 18. 1.3. Rappel historique :1836 :Charles DickensRoman « les  aventures de Mr Pickwick » Page 18
  19. 19. 1.3. Rappel historique : « les  aventures de Mr Pickwick » Page 19
  20. 20. 1.3. Rappel historique :1908 :Williams OSLER« Sd pickwickien » Page 20
  21. 21. 1.3. Rappel historique :1965 :Henri GastaudPSG Page 21
  22. 22. 1.3. Rappel historique :1972 :1èr symposium : tbles respiratoires du sommeil.Nouveau concept : Sd des apnées induites par sommeil. Page 22
  23. 23. 1.3. Rappel historique :1976 :GuilleminaultSAOS individualisé. Page 23
  24. 24. 1.3. Rappel historique :1978 :Remmersapnées dues aux occlusions pharyngées Page 24
  25. 25. 1.3. Rappel historique :1981 :SullivanVentilation nasale en PPC Page 25
  26. 26. II. PHYSIOPATHOLOGIE Page 26
  27. 27. 2.1. Sommeil : Etre humain : cyclique. Rythme éveil/sommeil : circadien. Durant la journée : Éveil. En fin de journée : Sommeil. Page 27
  28. 28. 2.1. Sommeil : Temps impt de notre vie : 1/3. Exemple : à 60 ans, on a dormi 20 ans, dont 5 ans de rêve. Moyenne : 8 heures. Essentiel pour la survie de l’individu. Page 28
  29. 29. 2.1.Sommeil : Caractéristiques morphologiques : Page 29
  30. 30. 2.1. Sommeil : Reconnaissance des phases du sommeil : données électro physiologiques provenant de : Page 30
  31. 31. 2.1. Sommeil : Un cycle de sommeil Page 31
  32. 32. 2.1. Sommeil : Une nuit de sommeil Page 32
  33. 33. 2.1. Sommeil : Rôle du sommeil Page 33
  34. 34. 2.1. Sommeil : Rôle du sommeil Restauration du repos CVx et respiratoire. Régénération cellulaire. Sécrétion hormonale. Apprentissage et mémorisation Page 34
  35. 35. 2.1. Sommeil : Record de privation du sommeil1964 2007 Randy Gardner Tony Wright 264 heures 266 heures Page 35
  36. 36. 2.2. SAOS : Mécanisme..SAOSRESMED CD PRESENTATIONAutoPlayDocsResMed 1. Comprendre les troubles respiratoires du sommeil.exe Page 36
  37. 37. Page 37
  38. 38. 2.2. SAOS : Facteurs de risque• Obésité +++ - Graisse dans cou qui pèse sur VAS. - Obésité abdo : travail du diaphragme. Page 38
  39. 39. 2.2. SAOS : Facteurs de risque• Anomalies maxillo-faciales : Page 39
  40. 40. Facteurs de risque : Anomalies maxillo-faciales Page 40
  41. 41. Facteurs de risque : Anomalies maxillo-faciales Page 41
  42. 42. 2.2. SAOS : Facteurs de risque Page 42
  43. 43. 2.2. SAOS : Facteurs de risque• Tabac :  l’inflammation dans pharynx et réduit sa taille.• Alcool, sédatifs : relâchement musculaire et  l’activité cérébrale Page 43
  44. 44. 2.2. SAOS : Facteurs de risque• Position couchée sur le dos +++ Page 44
  45. 45. 2.2. SAOS : Conséquences APNEEFRAGMENTATION BAISSE DE DU SOMMEIL L’OXYGENATION Page 45
  46. 46. FRAGMENTATION DU SOMMEIL Page 46
  47. 47. Conséquences : Fragmentation du sommeil Page 47
  48. 48. Conséquences : Fragmentation du sommeil Somnolence diurne excessive. Difficulté de la concentration. Irritabilité. Page 48
  49. 49. Conséquences : Accidents de la routeSomnolence excessive affecte de manièresignificative la vigilance et les performances. 1 accident sur 3 sur autoroute. 1 accident sur 5 de la circulation en général. Risque aussi important que l’alcool au volant. Connor J et al. Sleep 2001; 24(6):688 94 Page 49
  50. 50. Conséquences : Accidents du travail Risque 40 x plus important de somnolenceexcessive au travail. 2 x plus d’accidents du travail. Presque 2 x plus de risque d’être en congésmaladie de longue durée. Terran Santos, NEJM 1999; 340: 881-883 Page 50
  51. 51. BAISSE DE L’OXYGENATION Page 51
  52. 52. Page 52
  53. 53. Conséquences : Fréquence du SAOS dans maladies CVx Congrès de la SFRMS 2008, Lille Page 53
  54. 54. Page 54
  55. 55. Conséquences : Troubles métaboliquesRisque de 40%.Facteur de risque Vx. SYNDROME METABOLIQUEObésité abdominale + au moins 2 de ces facteurs :  HTA  Diabète  Troubles lipidiques Page 55
  56. 56. III. DIAGNOSTIC POSITIF Page 56
  57. 57. 3.1. Circonstances de découverte : Symptômes et signes. Facteurs de risque. Complications et conséquences. Page 57
  58. 58. 3.1. Circonstances de découverte : Symptômes ou signes Diurnes : • Somnolence excessive. • Altération de l’humeur, irritabilité, dépression. • Asthénie. • Céphalées matinales. • Troubles de concentration & de mémoire. • Ralentissement psychomoteur. Page 58
  59. 59. 3.1. Circonstances de découverte : Symptômes ou signes diurnes Somnolence excessive : • Déstructuration du sommeil. • Postprandiale puis en l’absence de stimulation (réunion, conduite+++, en lisant…). • Évaluation peut être :  Subjective.  Questionnaire d’auto-évaluation de la somnolence diurne +++ Page 59
  60. 60. 3.1. Circonstances de découverte : Symptômes ou signes Nocturnes : • Ronflement (80%). • Apnées respiratoires. • Réveils fréquents, sensation d’étouffement. • Nycturie. • Troubles de la sexualité. • Sueurs nocturnes Page 60
  61. 61. 3.1. Circonstances de découverte : Symptômes ou signes nocturnes Ronflement : • 70 à 95%. • Bruit intense, entrecoupé de gargouillements, allant crescendo pour être interrompu par apnée et réapparaître de façon explosive à la reprise ventilatoire. • Vibration des parties molles du pharynx • Conflits conjugaux +++ Page 61
  62. 62. 3.1. Circonstances de découverte : Symptômes ou signes nocturnes Apnées nocturnes : • Conjoint +++ • Sensations détouffement nocturne avec réveil en sursaut. • 65 à 92% des cas de SAOS / PSG. • 31 à 64% des cas PSG (-). Page 62
  63. 63. 3.1. Circonstances de découverte : Facteurs de risque Page 63
  64. 64. 3.1. Circonstances de découverte : Complications• CVx : tbles du rythme, HTA, IDM, AVC.• Accident : route, travail.• Troubles métaboliques : diabète, hyperthyroïdie..• Dépression. Page 64
  65. 65. 3.2. Éléments du diagnostic : Interrogatoire. Examen physique. Examens complémentaires. Page 65
  66. 66. 3.2. Éléments du diagnostic : Interrogatoire Chez conjoint : • Importance du ronflement . • Existence dapnées, leurs durées. • Modifications de l’humeur…. Page 66
  67. 67. 3.2. Éléments du diagnostic : Interrogatoire Chez malade :  État civil.  ATCD : • CVx. • Pathologie ORL. • Tabac, alcool. • Médicaments. Page 67
  68. 68. 3.2. Éléments du diagnostic : Interrogatoire Chez malade :  Symptômes nocturnes et diurnes.  Échelle d’EPWORTH : (somnolence).  Échelle de Hamilton : (dépression).  Échelle de Pichot : (fatigue) Page 68
  69. 69. Interrogatoire : EHELLE D’EPWORTH Page 69
  70. 70. Interrogatoire : EHELLE D’EPWORTH• Score > 10 : somnolence pathologique  10 à 11 : hyper somnolence légère  12 à 18 : hyper somnolence modérée  >18 : hyper somnolence grave Page 70
  71. 71. 3.2. Éléments du diagnostic : Interrogatoire Profil de sommeil : • Heures de coucher et de lever. • Sieste. • Contraintes horaires de travail +++ • Insomnie. • Éveils nocturnes fréquents. • Impressions qualité de sommeil. Page 71
  72. 72. 3.2. Éléments du diagnostic : Examen physique Examen général : • État général. • Poids, taille, périmètre abdominal, Circonférence du cou en cm. • Constantes hémodynamiques : TA+++ Page 72
  73. 73. 3.2. Éléments du diagnostic : Examen physique Examen général : • Obésité : IMC > 30 kg / m2, • Circonférence du cou en cm : < 43cm : risque faible 43 et 48cm : risque modéré > 48 cm : risque élevé Page 73
  74. 74. 3.2. Éléments du diagnostic : Examen physique Examen ORL : • Allongement de la luette. • Macroglossie. • Rétrognatisme. • Hypertrophie amygdalienne. • Déviation de la cloison nasale. • Inflammation nasale ou pharyngée. Page 74
  75. 75. 3.2. Éléments du diagnostic : Examen physique Examen complet : • Insuffisance Respiratoire. • Insuffisance Cardiaque…. Page 75
  76. 76. 3.2. Éléments du diagnostic : Examens complémentaires Oxymétrie nocturne :  Principe : • Enregistrement nocturne prolongé de SaO2 et de FC. • À domicile ou à lhôpital. • Durée : au moins 5 heures. Page 76
  77. 77. 3.2. Éléments du diagnostic : Examens complémentaires Oxymétrie nocturne : • Peu sensible bien que spécifique. • Excellente VPP (97%) : reconnaître avec spécificité SAOS. Page 77
  78. 78. Page 78
  79. 79. Page 79
  80. 80. 3.2. Éléments du diagnostic : Examens complémentaires Actimétrie :  Principe : • Enregistrement mvts corporels pdt plusieurs jours pour analyser rythme veille-sommeil. Page 80
  81. 81. Examens complémentaires : Actimétrie d’un bon dormeur Page 81
  82. 82. Examens complémentaires : Actimétrie d’un petit dormeur Page 82
  83. 83. Examens complémentaires : Actimétrie d’un long dormeur Page 83
  84. 84. 3.2. Éléments du diagnostic : Polysomnographie Définition : Enregistrement, au cours du sommeil, plusieurs variables physiologiques afin de déterminer certains troubles liés au sommeil. Page 84
  85. 85. 3.2. Éléments du diagnostic : Polysomnographie Classement : Page 85
  86. 86. Page 86
  87. 87. Page 87
  88. 88. 3.2. Éléments du diagnostic : Polysomnographie Apports : • Confirme Dic de l’apnée du sommeil. • Différencie entre apnée centrale et obstructive. • Apprécie la gravité du SAOS. • Reconnaît une pathologie associée. • Valide l’installation de PPC. Page 88
  89. 89. Résultats ► polygraphie : Respiration normale Page 89
  90. 90. Résultats ► polygraphie : SAOS Page 90
  91. 91. Résultats ► polygraphie : • IAH >= 30 polygraphie suffisante pour le diagnostic  • IAH < 30 polysomnographie nécessaire Page 91
  92. 92. Résultats ► polysomnographie : SAOS Page 92
  93. 93. Résultats ► polysomnographie : SAOSNiveau de sévérité du SAOS : IAH  Légère : 5 à 15 événements par heure.  Modérée : 15 à 30 événements par heure.  Sévère : >30 événements par heure. Page 93
  94. 94. Page 94
  95. 95. 3.2. Éléments du diagnostic : Examens complémentaires Biologie : • Bilan thyroïdien, bilan lipidique, glycémie • NFS : rarement polyglobulie (SAOS majeur désaturant). Page 95
  96. 96. 3.2. Éléments du diagnostic : Examens complémentaires EFR : • Association BPCO et SAOS fortuite. • BPCO : facteur prédictif de mortalité dans le SAOS traité par PPC Page 96
  97. 97. 3.2. Éléments du diagnostic : Examens complémentaires Fibroscopie naso-pharyngée : • Rétrécissement VAS. • Obstacles nasal ou vélaire. • Anomalies linguales. • Aspect ogival de voûte palatine. • Hyperplasie tissus pharyngés et l’hypertrophie amygdalienne Page 97
  98. 98. 3.3. Evolution - complications : Immédiat : • Bradycardies sévères. • Asystolies. • BAV. • Salves de TA ou TV. • Mort subite au cours du sommeil. Page 98
  99. 99. 3.3. Evolution - complications : Long terme :  Troubles cognitifs :  Irritabilité.  Hypersomnolance diurne.  Troubles de vigilance.  Difficulté de concentration. Page 99
  100. 100. 3.3. Evolution - complications : Long terme :  Cardiovasculaires :  HTA  HTAP avec ICD  IDM  AVC Page 100
  101. 101. 3.3. Evolution - complications : Long terme :  Troubles neuropsychiques :  Dépression.  Apathie.  Sentiment de dévalorisation.  Anorexie. Page 101
  102. 102. 3.3. Evolution - complications : Long terme :  Troubles métaboliques :  Obésité.  Diabète.  Troubles lipidiques. Page 102
  103. 103. IV. TRAITEMENT Page 103
  104. 104. 4.1. Buts :• Arrêter la survenue des apnées.• Améliorer la qualité du sommeil.• Améliorer les signes diurnes et nocturnes.• Eviter la survenue des complications. Page 104
  105. 105. 4.2. Moyens :4.2.1. Moyens médicaux : Mesures hygiéno-diététiques o Perte de poids +++ o Hygiène du sommeil et de vie o Arrêt de l’alcool, tabac, somnifères et sédatifs o Ttt postural (balle de tennis) Page 105
  106. 106.  Mesures hygiéno-diététiques Traitement postural Page 106
  107. 107. 4.2. Moyens :4.2.1. Moyens médicaux : Ttt rhinite chronique. Correction dune affection endocrinienne (acromégalie, hypothyroïdie, diabète) Page 107
  108. 108. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC : • Méthode de référence. • Très efficace. • Éducation. Page 108
  109. 109. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC : Principe : Machine à turbine qui propulse sous P° l’air ambiant dans les VA de façon continue par l’intermédiaire d’un masque facial ( nez +/- bouche). Page 109
  110. 110. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC : Technique : ..SAOSRESMED CD PRESENTATIONAutoPlay Page 110
  111. 111. PPC : Résultats Page 111
  112. 112. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC : Effets indésirables :  Mineurs : Irritation cutanée. Rhinite. Conjonctivites. Bruit. Page 112
  113. 113. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : PPC : Effets indésirables :  Majeurs : Épistaxis, Pneumothorax, Trouble du rythme cardiaque. Page 113
  114. 114. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire :  Principe : propulser la mandibule pendant la nuit. agrandissement de la filière pharyngée post en écartant structures anatomiques collabables. Page 114
  115. 115. 4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire Page 115
  116. 116. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire :  Conditions : Dentition de qualité (maintien de lappareil). Respiration nasale libre. Bonne tolérance du patient Page 116
  117. 117. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens instrumentaux : Orthèse d’avancement mandibulaire :  Effets secondaires : Hypersialhorhée. Douleur temporo-mandibulaire. Inconfort dentaire. Page 117
  118. 118. 4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Trachéotomie : exceptionnellement pratiquée. cas sévères (hypoxie profonde et/ou arythmies cardiaques graves) Page 118
  119. 119. 4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Chirurgie nasale : Correction d’une déviation septale. Turbinectomie. Résection de polype Page 119
  120. 120. 4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Amygdalectomie : Page 120
  121. 121. 4.2. Moyens :4.2.3. Moyens chirurgicaux : Uvulo-Palato-Pharyngoplastie : Enlever la luette et une partie du palais mou pour dégager les VAS Page 121
  122. 122.  Uvulo-Palato-Pharyngoplastie Page 122
  123. 123. 4.2. Moyens :4.2.2. Moyens chirurgicaux : Uvulo-Palato-Pharyngoplastie :  Complications : Douleurs post opératoires. Hémorragie. Sténose du nasopharynx. Changement de voix. Page 123
  124. 124. 4.3. Indications : Recommandations SPLF 2010SAOS sévère (IAH >30) :  PPC en 1ère intention  OAM en 2ème intention si refus ou intolérance à la PPC  UPP si hypertrophie amygdalienne majeure.  Chir d’avancée maxillaire en 3ème intention. Page 124
  125. 125. 4.3. Indications : Recommandations SPLF 2010SAOS léger et modéré (IAH<30) :  OAM en 1ère intention.  TTT positionnel.  PPC en 1ère intention si co-morbidité CVx grave (HTA réfractaire, mldie coronaire mal contrôlée, AVC) ou somnolence diurne excessive Page 125
  126. 126. V. CONCLUSION Page 126
  127. 127.  Pathologie altérant la qualité de vie. Facilement soupçonnable par un bon interrogatoire chez une personne à risque. PSG PPC. Page 127
  128. 128. MERCI POUR VOTRE ATTENTION Page 128
  129. 129. Page 129

×