Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Qu'est-ce que l'UX et comment peut-elle aider votre bibliothèque ?

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 44 Publicité

Qu'est-ce que l'UX et comment peut-elle aider votre bibliothèque ?

Télécharger pour lire hors ligne

Traduction en français d'un diaporama original anglais créé par Ned Potter qui présente de manière synthétique l'intérêt d'une approche orientée utilisateur (User Experience ou UX) et de méthodes d'ethnographie et de design pour proposer des services en bibliothèque qui ont un vrai impact sur le quotidien des usagers.

Traduction en français d'un diaporama original anglais créé par Ned Potter qui présente de manière synthétique l'intérêt d'une approche orientée utilisateur (User Experience ou UX) et de méthodes d'ethnographie et de design pour proposer des services en bibliothèque qui ont un vrai impact sur le quotidien des usagers.

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Qu'est-ce que l'UX et comment peut-elle aider votre bibliothèque ? (20)

Publicité

Plus par ADBU (16)

Plus récents (20)

Publicité

Qu'est-ce que l'UX et comment peut-elle aider votre bibliothèque ?

  1. 1. ET COMMENT PEUT-ELLE AIDERVOTRE BU ? Qu’est-ce que l’UX
  2. 2. INTRODUCTION : L’UX, EN BREF
  3. 3. Les méthodes liées à l’Expérience Utilisateur (UX ou User Experience) ont d’abord été popularisées en bibliothèque aux Etats-Unis & en Scandinavie depuis 2005 et se diffusent aujourd’hui en France et ailleurs...
  4. 4. On parle beaucoup d’UX en lien avec l’utilisabilité des sites web. L’UX s’applique aussi aux bibliothèques en tant qu’espaces et services physiques.
  5. 5. L’UX est un mot IBRARIANSHI POMBRELLE pour désigner l’alliance de deux grands types d’outils : l’ ethnographie & le design.
  6. 6. EN BREF Les techniques ethnographiques & l’observation directe permettent de comprendre besoins et comportements des utilisateurs de manière plus fine que les méthodes habituelles de collecte de données quantitatives.
  7. 7. EN BREF, LE CENTRÉ SUR L’HUMAIN D E S I G N met l’accent sur l’usager à toutes les étapes de la conception des services et procède par petits changements pour améliorer l’expérience utilisateur…
  8. 8. L’UX n’est pas
  9. 9. L’UX n’est pas
  10. 10. Les bibliothèques utilisent l’UX pour avoir un IMPACT sur la vie de tous les jours de leurs usagers.
  11. 11. Les données quantitatives restent utiles mais les données qualitatives sont incroyablement riches et complètent bien ce que nous savons déjà. Comment et pourquoi faire ?
  12. 12. 1ère partie : ETHNOGRAPHIE
  13. 13. 6 TECHNIQUES ETHNOGRAPHIQUES Observation / cartes d’itinéraires Entretiens libres / semi-directifs Cartes cognitives Visites témoins Lettres d’amour/de rupture Sondes culturelles
  14. 14. 1. Observation / cartes d’itinéraires Observez vos utilisateurs lorsqu’ils se déplacent dans la bibliothèque
  15. 15. 1. Observation / cartes d’itinéraires Observez vos utilisateurs lorsqu’ils se déplacent dans la bibliothèque Où passent-ils ? Que voient-ils ? Qu’utilisent-ils ? A quoi ne font-ils pas attention ?
  16. 16. 1. Observation / Cartes d’itinéraires
  17. 17. 2. Entretiens libres / semi-directifs Centrez les entretiens sur leur VIE, pas seulement sur la bibliothèque. Posez des questions ouvertes basées sur ce qu’ils disent. Par exemple ne dites pas “Quelles bases de données utilisez-vous?” mais “Comment faites-vous quand vous préparez un exposé ?”
  18. 18. 3. Cartes cognitives Un bon point de départ d’ entretien : demandez à votre interlocuteur de vous dessiner de mémoire la bibiliothèque ou encore sa manière de faire une recherche ou de préparer un dossier… Donnez-lui 6 minutes, et changez de couleur de stylo toutes les 2 minutes.
  19. 19. 3. Cartes cognitives Notez ce qu’il dessine en premier, ses ajouts de dernière minute, ce dont il ne parle pas... Vous pourrez synthétiser plus tard. Ensuite, pour lancer l’entretien, demandez-lui de commenter “sa” carte. Utilisez ses réponses pour guider la suite de l’entretiien..
  20. 20. 3. Cartes Cognitives
  21. 21. 3. Cartes cognitives
  22. 22. 3. Cartes cognitives
  23. 23. 4. Visites témoins Plutôt que de leur faire visiter la bibliothèque, demandez à vos utilisateurs de vous la présenter et enregistrez ce qu’ils en disent. Ce qu’ils comprennent des espaces et des services correspond-il à ce que vous imaginiez ?
  24. 24. 5. Lettres d’amour / Lettres de rupture Demandez à vos usagers d’écrire une lettre à un des services de la BU (PAS à un bibliothécaire !) : au choix, une déclaration d’amour à ce service ou une lettre de rupture. Cela paraît un peu gadget et ne plaît pas à tout le monde mais quand ça marche, cela vous permet de bien mieux comprendre les émotions de vos utilisateurs.
  25. 25. 6. Sondes culturelles Prêtez à vos usagers des outils pour avoir leur propre démarche ethnographique – journaux intimes, dictaphone, appareil photo… Incitez-les à tenir compte de leurs ressentis, de ce qui leur arrive et de leurs interactions avec les autres.
  26. 26. Ces méthodes de recueil de données révèlent des points de vue, expériences personnelles & ressentis riches et variés.
  27. 27. L’essentiel : ne pas rester englué dans la phase d’ethnographie. L’étape suivante : concevoir et implémenter des changements sur la base de ce que vous en avez appris.
  28. 28. 2ème PARTIE : DESIGN
  29. 29. Votre but : faire évoluer le service pour améliorer l’expérience utilisateur. Cela peut impliquer quelques gros changements - vous ne pouvez présumer de ce que vous allez apprendre – mais bien souvent, il s’agira plutôt de nombreux petits changements qui vous permettront d’améliorer la vie de tous les jours de vos usagers.
  30. 30. La méthode de DesignThinking commence par définir le problème puis met en œuvre des solutions en restant toujours centrée sur les besoins de l'utilisateur. Cette méthode consiste à identifier les besoins, comprendre, imaginer, réfléchir et faire. Agir et imaginer sont au cœur du processus : en créant et testant quelque chose, vous apprenez et améliorez vos idées initiales en permanence. “ Stanford Design School
  31. 31. Autrement dit : C’est itératif. Plutôt que concentrer tous vos efforts sur 1 gros changement testez rapidement des prototypes plus modestes.
  32. 32. Changez vite et souvent, observez les réactions de vos usagers et n’ayez pas peur d’échouer. Assurez-vous juste de le reconnaître et d’apprendre de vos échecs.
  33. 33. Il vaut peut-être mieux faire quelque chose de correctible et évolutif plutôt que de rechercher une perfection immuable. Vos utilisateurs peuvent-ils adapter à leur manière ce que vous leur proposez ?
  34. 34. Utilisez des techniques issues du Design pour mieux travailler Exemples aimablement fournis par Modern Human
  35. 35. Voilà. C’est la fin de ce tour rapide à propos d’UX, d’ethnographie et de design.
  36. 36. Voilà. C’est la fin de ce tour rapide à propos d’UX, d’ethnographie et de design. Faites des essais dans votre bibliothèque et voyez si vous en tirez quelque chose ! BONNE CHANCE !
  37. 37. CREDITS PHOTO
  38. 38. Toutes les images sont CC0 (via Pixabay & Pexels) sauf leTouchstoneTour pic, courtesy of GeorginaCronin, et les cartes Modern Human. CREDITS PHOTO
  39. 39. EN SAVOIR + SUR l’ UX
  40. 40. L’UX à l’University ofYork Library libinnovation.blogspot.co.uk Une liste de lectures structurée (eng) ned-potter.com Ned Potter surTwitter @ned_potter EN SAVOIR + SUR l’ UX
  41. 41. Journée d’étude UXADBU 5 octobre 2016 Diaporama traduit par #ADBUMétiers avec l’aimable autorisation de Ned Potter MERCI DEVOTRE INTÉRÊT ! Congrès Uxlibs III 5 juin 2017 Glasgow EN SAVOIR + SUR l’ UX A. Schmidt, A. Etches, Utile, nécessaire, désirée Méthodes de design UX en bibliothèque, E-pub, Presses de l’enssib, 2016

×