Formation online Promotion Vente et ROI

8 151 vues

Publié le

Promotion, vente et ROI sur Internet : Les règles d’or

Identifier sa cible et son comportement web :
Les canaux sont multiples, mais s’avère plus ou moins efficace en fonction du votre public cible. Il faut donc adapter ses canaux à sa cible.

Générer du trafic:
Les différents moyens de générer du trafic à vos pages:

SEM (SEO + Liens Commerciaux) : Optimiser sa visibilité sur les moteurs de recherche
Affiliation :
Proposer le relais de vos offre à une multitude de site.
Comparateurs :
Référencer ses offres sur les guides et moteurs
de shopping.
E-mailing de prospection ou de conquête :
Adresser des prospects directement par e-mail.
E-Pub :
Communiquer en affichage publicitaire sur des réseaux
Partenariat :
Ventes privées, deals
Social Media :
Facebook, twitter


Mesurer sa présence:

Formule de calcul du ROI:
( gain de l’investissement – coût de l’investissement) / coût de l’investissement

Pour mesurer le ROI nous disposons d’outils site-centric (Google Analytics) et d’outils tiers off-site .
Étudier les résultats par levier de trafic entrant permet de mesurer le ROI de chaque offre et de chaque support.
Attention, il y un aspect financier prioritaire dans le ROI mais il ne faut pas négliger les autres aspects tels que la valeur de la marque qui est transmise.
Toujours utiliser le même outils de mesure, les résultats peuvent varié selon les outils, et se baser sur ‘évolution de résultats plus que les chiffres eux mêmes.

Garder ses clients
Il est important de “chouchouter” des clients, de les fidéliser.
Garder à l’esprit le modèle e communication 360, utiliser au mieux tous les outils et relier les entre eux!
Proposer des promotions applicable uniquement via internet
Ne pas oublier l’importance du rapport humain sur les réseau sociaux

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 151
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
986
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation online Promotion Vente et ROI

  1. 1. Formation OnlinePromotion, vente et ROI sur internet : les règles dor 01 48 07 40 40 armania@armania.com http://www.armania.com/ http://www.socialmania.fr https://www.facebook.com/ArmaniaSocialmania https://twitter.com/SocialmaniaFR
  2. 2. INTERVENANTS- CLAUDE CHARPIN -(DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT) & BENJAMIN VARNIOL(DIRECTEUR E-COMMERCE) FRANCE ABONNEMENTS / ADL PARTNERS- PATRICIA TRINQUAND - RESPONSABLE DU PÔLE MARKETING / COMMUNICATIONOPÉRATIONNEL – UCPA- ISABELLE PROT - CHEF DE PRODUIT MARKETING MOBILE ET DIGITAL - ORANGE- LAMBERT TATOU - CONSEIL ET DÉVELOPPEMENT SITES WEB ET OUTILSNUMÉRIQUES - ARMANIA / SOCIALMANIA- QUESTIONS ET REMARQUES SUR LE CHAT
  3. 3. Formation Online Promotion, vente et ROI sur internet : les règles dorClaude Charpin -(Directeur développement) France AbonnementsBenjamin Varniol (Directeur e-commerce) ADL Partners 01 48 07 40 40 armania@armania.com http://www.armania.com/ http://www.socialmania.fr https://www.facebook.com/ArmaniaSocialmania https://twitter.com/SocialmaniaFR
  4. 4. Promotion, vente et ROI sur Internet : les règles d’or Webconférence du 21 février 2013
  5. 5. Rappel des règles d’orS’assurer que l’on dispose d’un site et d’une offre optimisés pour le e-Commerce AVANT de dépenser son argent en génération de trafic ! Diversifier ses sources de trafic avec un mix Push/Pull optimal permettant les interactions entre les leviers.Tracker systématiquement ses campagnes par levier de trafic entrant permet de mesurer le ROI de chaque offre et de chaque support.Rester ouvert aux « niches de marché » et prendre en considération les nouveaux comportements, notamment sur les réseaux sociaux.Constituer et exploiter sa propre base de données de prospects et clients permet d’activer un levier puissant et récurrent de ventes et d’upsell. Webconférence du 21 février 2013
  6. 6. Formation Online Promotion, vente et ROI sur internet : les règles dorPatricia Trinquand - Responsable du pôle marketing communication opérationnel – UCPA 01 48 07 40 40 armania@armania.com http://www.armania.com/ http://www.socialmania.fr https://www.facebook.com/ArmaniaSocialmania https://twitter.com/SocialmaniaFR
  7. 7. Promotion, vente et ROI sur InternetLes règles d’orPatricia TRINQUAND - Responsable du pôle MarketingCommunication UCPA - Février 2013
  8. 8. La mesure du ROI :De la simplicité à la complexité
  9. 9. Le ROI : un sujet très actuel… mais pas nouveau!  AVANT : une mesure simple • Peu de canaux • Des consommateurs souvent très attachés à un canal • Des canaux très différenciés (points de vente, tél., mailing papier / VAD…) • Peu de supports de communication (catalogues, PLV….) • Une pression communicationnelle assez légère 1 mailing « print » = 1 code promo 1 vente rattachée à 1 client / 1 canal / 1 support ou 1 opération 1 point de vente / 1 opération = 1 code promo ou un assortiment de produits 1 vente rattachée à 1 client / 1 canal / 1 support ou 1 opération13
  10. 10. Le ROI : un sujet très actuel… mais pas nouveau!  AUJOURD’HUI : une mesure complexe • Multiplicité des canaux • Ere du CROSS CANAL / Des consommateurs multi canaux • Des canaux très imbriqués, avec des renvois de l’un à l’autre • Multiplicité des supports de communications, accentuée par le DIGITAL • Une pression communicationnelle de plus en plus forte Nous sommes rentrés dans l’ère de la communication 360° ! Comment rattacher 1 achat à 1 opération / à 1 canal??? Obligation de changer de point de vue14
  11. 11. Le ROI :Une mesure insuffisante aujourd’hui?
  12. 12. Le ROI : une mesure très financière…  Rappel de la formule de calcul du ROI: ( gain de l’investissement – coût de l’investissement) / coût de l’investissement Le ROI sert à mesurer l’impact de mon investissement INCONVENIENT : le ROI ne tient compte que des retombées purement financières mais omet les autres impacts !!! Compter n’est pas mesurer… Il convient de prendre aussi en compte tout ce qui créée de la valeur pour la marque !16 Apparition du ROO : Return On Objectives
  13. 13. Au-delà du ROI…  Aujourdhui, face à la complexité, il convient de prendre en compte :  Des KPI (Key Performance indicators) quantitatifs  Mais aussi des KPI qualitatifs … ceci afin de ne pas passer à coté de bénéfices non quantifiables !!! Il faut aussi prendre en compte toutes les retombées de mes investissements qui créent de la valeur pour la marque (motivation, satisfaction, fidélisation, impacts segments, valeur client, capacité à augmenter le Panier moyen…)17
  14. 14. Mesure du ROI :Les indicateurs clé
  15. 15. Mesure du ROI de mon site web Relativement facile : possibilité de rattacher du CA à beaucoup d’actions… toutefois intérêt de nombreux indicateurs non financiers pour optimiser mon site!…  Nombre de visiteurs  Nombre de visites par visiteurs  Pages vues  % de transformation  Temps passé par visiteurs  Taux de rebond  Visite d’une page « opération »  Tracking : parcours du visiteurs  Abandons de panier  Sources de visites sur le site  CA généré selon les sources  ROI de mon SEM/SEO (visites, pages vues, conversion…)19
  16. 16. Mesure du ROI de mes emails L’un des plus faciles : rattachement direct du CA à une action  Taux d’ouverture  Taux de clic  création de trafic sur le site web  Taux de réactivité (clics / ouvertures)  % de transformation  CA généré (PAX x Panier moyen) Tracking : zones cliquées / zones « chaudes » NB : nous faisons nos analyses à 7 jours20
  17. 17. Mesure du ROI de mes catalogues Peu significatif à l’ère de la com 360°!!! : Quel CA est vraiment lié à l’envoi de catalogue???  Rendement  Nombre de séjours  Panier moyen  CA total généré NB : nous faisons nos analyses à 3 mois21
  18. 18. Mesure du ROI de mes actions d’animation des ventes Relativement facile à calculer Exemple : Snowparty OBJECTIFS :  Nombre de personnes venues sur le Création de trafic point de point de vente vente et  Nombre de participants au jeu concours prospection sur tablette  CA réalisé sur la journée  CA généré a posteriori via les coupons de réduction distribués  Ca généré sur les opt in récupérés  Impact sur l’activité du Spot en global  Buzz sur les réseaux sociaux22
  19. 19. Mesure du ROI sur les salons, les événements… Relativement facile à calculer  Nombre de visiteurs sur le salon, sur le stand  Nombre de participants au jeu concours  CA réalisé  CA réalisé sur les opt in récupérés23
  20. 20. Mesure du ROI sur les Réseaux sociaux… Le ROI des réseaux sociaux est « la grande question du moment »! Ils nous obligent à changer de point de vue sur le ROI!!!  La notion stricte de ROI n’est pas adaptée aux réseaux sociaux. Il faut aussi prendre en compte tous les bénéfices pour l’image de marque!!!24
  21. 21. Réseaux sociaux et ROI… Des impacts directement quantifiables :  Évolution du nombre de fans, de followers, de vues (Youtube…)…  Réactivité des fans sur facebook : nombre de LIKE, de commentaires… = engagement de la communauté  Trafic créé par les résaux sur le site web avec possibilité de mesurer le CA généré par ce trafic On voit apparaître de nouveaux KPI qui prennent en compte les particularités des réseaux et la complexité :  KLOUT : permet de calculer notre influence sur le web (prise en compte de la taille de notre réseau, des interactions, de la viralité…)  PEOPLE REACHED : % de fans qui voient l’un de nos posts La mesure du ROI des réseaux sociaux est en pleine réflexion Ne surtout pas se limiter à la mesure stricte du ROI25 Voir aussi la création de valeur pour la marque !
  22. 22. Réseaux sociaux et ROI… Les réseaux sociaux (et Facebook en particulier) :  Un formidable outil de FIDELISATION  Un média permanent de communication de l’ACTUALITE de la marque  De l’info non commerciale, qui joue sur l’AFFECTIF par rapport à la marque  Un moyen d’entretenir la PRESENCE A l’ESPRIT de la marque et le LIEN / la CONVERSATION avec nos clients  Un LABORATOIRE : possibilité de tester des idées / marketing « participatif »…26
  23. 23. Site web et ROI… Comme pour les réseaux sociaux : ne pas se limiter aux mesures purement quantitatives! Ainsi, à l’UCPA, le site web c’est aussi :  Une expérience immersive unique • dans l’univers UCPA (Rich media / photos, vidéos…)  L’humanisation de la relation avec l’internaute  Un lieu d’échanges et d’expression : forums, blogs Montagne / Nautique, réseaux sociaux…  Une démonstration de l’expertise UCPA : • pages Sport, emag (magazine digital sportif)  De l’info en lien avec la marque, • son projet, ses valeurs… • Exemple : Charte Kids, • Projet éducatif, • Formules de séjours…27
  24. 24. Formation Online Promotion, vente et ROI sur internet : les règles dorIsabelle Prot - Chef de produit marketing mobile et digital - Orange 01 48 07 40 40 armania@armania.com http://www.armania.com/ http://www.socialmania.fr https://www.facebook.com/ArmaniaSocialmania https://twitter.com/SocialmaniaFR
  25. 25. Promotion, vente et ROI sur internet: les règles d’or Isabelle Prot Chef de produit marketing digital et mobile Domaine Mobile Entreprise – Orange France SA
  26. 26. Une stratégie globale Besoin d’un média qui fasse à la fois de la pédagogie digitale, du e-shop et du e-care Besoin d’un média transverse, qui parle à tous nos segments de marché Besoin d’un média disponible sur tous les formats digitaux : webapp, web, applis mobiles, médias sociaux. 1 support de communication: Business Lounge:  Au total: 500K VU/mois  20 000 fans Facebook (page lancée en novembre)  100 000 téléchargements de l’appli (lancée en octobre)  600 leads générés en 2012
  27. 27. Une stratégie de communication owned-media Un travail sur le owned-media d’Orange:  Des campagnes sms sur notre base avec launcher ciblé  Relais des contenus sur les portails orange.fr sur le web et le mobile, installés par défaut sur le navigateur  Publicités sur l’ensemble des sites institutionnels d’Orange  Auto-promotion au sein des autres supports Business Lounge  Habillage, articles, bannières sur les sites des blogueurs influents, dont le contenu est repris dans Business Lounge  Présence dans les boutiques Orange grâce aux applis days La mise en avant de killer-services poussant les usagers à revenir:  Cinéday  Suivi conso  Aides à la prise en main et à l’usage quotidien de son mobile
  28. 28. Un support essentiel pour la promotion et lacommunication 1 support de promotion des nouveaux services/produits:  Des articles sur les nouveaux usages, en partenariat avec des blogueurs influents  Des articles et push notif sur les nouveaux services / les nouvelles offres Orange Business Services  Des boutons de « clic to call/clic to get » dans les articles avec rappel immédiat et gratuit par le service client pour de la conquête ou de la montée en gamme  Un accès privilégié vers le e-shop/m-shop
  29. 29. Des résultats probants 1 support de « chouchoutage » de nos clients:  Un accès immédiat et gratuit à l’assistance (via clic to call et twitter)  Un univers complet de services (web, tablette, mobile, réseaux sociaux)  La boite à outils complète et indispensable: Cinéday, assistance, reco d’applis pro, montée en gamme, aides à l’usage… Augmentation de l’ARPU et baisse du churn  Meilleure information du client sur les usages possibles de son mobile  Meilleure connaissance des nouvelles offres et astuces  Plus grande satisfaction Génération de leads vers le e-shop  clic sur bannière  clic to call  Très bons résultats des campagne de com’ via Business Lounge à très faibles coûts Réduction du flux d’appels au service clients donc des coûts  Favorisation de l’autonomie du client qui peut trouver lui-même l’information  Mise en avant du clic to call ou des réseaux sociaux
  30. 30. ROI sur internet Une approche centrée sur soi Lambert TATOU – Armania / SociaMania01 48 07 40 40 armania@armania.com http://www.armania.com/ http://www.socialmania.fr https://www.facebook.com/ArmaniaSocialmania https://twitter.com/SocialmaniaFR
  31. 31. Quels sont mes besoins & objectifs ? Notoriété ? Lancement ? Différenciation ? Fidélisation ? …Implantation ? Segmentation ? Industrialisation ? Intégration ? … Amplification ? Fidélisation ? Développement ? Franchise ? Recrutement ? … … et quelles techniques peuvent m’y conduire ?
  32. 32. Quelles sont mes ressources & compétences internes ?… Compétences produit ? Compétences techniques ? Appétencenouveaux outils ? Appétence pour le contact direct ? Savoir-fairedéveloppé par un autre service ? … … et dans quelles opérations les employer ?
  33. 33. Au final, je sélectionne les techniques…… les plus … et les mieux maîtriséesenthousiasmantes pour techniquementles équipes (gage de (car l’ecommerce segrande implication interne) distingue parfois par une complexité excessive)
  34. 34. Réussir sa mise en place grâce au professionnalisme et aux tests1er principe : ce nest pas tel ou tel type dOP qui"marche" tout seul, mais le professionnalisme, lequelest un levier d’efficacité (parce qu’il traite les chosesen profondeur et se passionne pour les détails) ;2ème principe : tester, tester, et pour finir, tester... sansoublier de faire tester par de « vrais » utilisateurs.
  35. 35. Maîtriser les métriques pour mieux piloter l’action 1er principe : penser en amont à mettre en place les dispositifs de mesure nécessaires (tracking & cie) ; 2ème principe : l’évaluation des progressions compte plus que celle des valeurs absolues (il faut donc utiliser des dispositifs pérennes) ; 3ème principe : ne pas hésiter à mesurer plusieurs dimensions, ce qui permet d’évaluer les influences croisées (par exemple entre offline online) ; 4ème principe : ne pas fuir la redondance (pour anticiper sur les défaillances).
  36. 36. Alimenter le cercle vertueux Mesurer - Des dispositifs de mesure  Inventer ont été mis en place => sen servir Impossible de trouver "toutes faites" Comparer les méthodes qui marcheront pour son - avec lhistorique de lentreprise business => Il faut les créer. - avec la concurrence On apprend beaucoup dans le debrief : les méthodes, les manières de Debriefer, comprendre, progresser faire, ladéquation avec son - identifier ce qui a marché business, linvention... sélaborent à - ce qui na pas marché travers le debrief (même quand on sy …> Pourquoi ? attend le moins). Au final on découvre ainsi les manières les plus pertinentes dêtre en phase avec soi (son business), et avec son marché (les consommateurs, les besoins de son secteur, la manière dont la concurrence sexprime).
  37. 37. Formation OnlineLes prochaines sessions:- Jeudi 28 mars 2013 - 11h00 - Comment réussir son site internet- Jeudi 25 avril 2013 - 11h00 : Tout savoir sur twitter- Jeudi 23 mai 2013 - 11h00 : Gérer et mesurer sa présence- Jeudi 20 juin 2013 - 11h00 : Etat de l’art média sociaux et réseaux émergents- Jeudi 19 septembre 2013 - 11h00 : Emploi et numérique- Jeudi 17 octobre 2013 – 11h00 : Mobile et média sociaux

×