SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  60
Télécharger pour lire hors ligne
PAROI	
  DIGESTIVE	
  	
  
EN	
  PEDIATRIE	
  
Ph	
  Devred	
  
Ph	
  Pe3t	
  
Marseille	
  
HANOI	
  2015	
  
Différentes techniques permettent une approche
indirecte de la paroi digestive
Mais seule l’échographie
montre de manière
précise la paroi digestive
et permet son analyse
haute frequence
Globalement à tout les niveaux, la paroi
digestive présente différentes couches qu’il
faut savoir reconnaitre
La couche de référence est
la sous muqueuse hyperéchogène
séreuse
musculeuse
sous muqueuse
muqueuse
Dernière anse iléale
estomac sigmoide
Tous les segments présentent
les mêmes couches
une épaisseur égale ou inferieure à 3 mm
colon
Paroi < 3 mm
Paroi colique
a b
a: musculeuse b: sous muqueuse
c: muqueuse
plis semi lunaires
*
* haustrations
c
Paroi et US
Importance de la dynamique
avec la réplétion et le péristaltisme
l’épaisseur peut diminuer de 1 à 2 mm
Fleisher AC et al. AJR 1981;136:887-891
La dynamique ne modifie pas un
épaississement pathologique
Iléon terminal
Paroi de plus de 4 mm
Epaisseur de la paroi
au niveau du grêle peut
être difficile à évaluer très peu de graisse
anses agglutinées
mobilité+++
Invagination du grêle
diamètre environ 0,5 cm
toujours inferieur à 1,5cm
paroi normale
formation transitoire
aspect dynamique normal
Phénomènes
dynamiques
Les différents segments digestifs de l’estomac au
rectum, peuvent être reconnus par leur topographie
et leur morphologie
Ceux qui se reconnaissent facilement sont
- région antro-pylorique
- le duodénum
- la valvule iléocæcal et le caecum
- le rectum
Approche topographique
Les pathologies du tube digestif
sont nombreuses et d’origine multiple
la majorité se traduit par un épaississement
de la paroi digestive
3 modes d’approche sont utiles
topographique: de l’estomac au rectum
morphologique: paroi, mésentère, ganglions
âge et contexte clinique
Epaississement de la paroi antro pylórique
Sténose hypertrophique du pylore
Gastrites ulcérative
à partir de 10 ans, avec doleurs et vomissements
Entérocolites granulomateuse chronique
déficit immunitaire et infections répétitives
Gastroentérites éosinophilique
hyper éosinophilie sanguine possible
autres localisations digestives
Sténose hypertrophique du pylore
clinique caractéristique
15 jours/2,5 mois
garçon>fille
vomissements lactés
faim
Pylore normal
SHP
Epaississement de la paroi antro pylórique
Sténose hypertrophique du pylore
Gastrites ulcérative
à partir de 10 ans, avec douleurs et vomissements
Entérocolites granulomateuse chronique
déficit immunitaire et infections répétitives
Gastroentérites éosinophilique
hyper éosinophilie sanguine possible
autres localisations digestives
Fille
11 ans
Déficit immunitaire
Epaississement de la paroi duodénale
et des premières anses jejunales
Hématome duodénal
Purpura de Schonlein Henoch
symptomatologie clinique douleurs abdominales
purpura et des arthralgies
épaississement avec dédifférenciation pariétale
Fille 6 ans
Echographie du grêle
Long, doit se faire selon un protocole rigoureux
- exploration complète de la cavité abdomino
pelvienne
- compression douce des différents segments
- identification de la jonction iléo-colique
- exploration ascendante jusqu’à la jonction duodéno
jéjunale
Paroi
Contenu
Mésentère
Mobilité spontanée
Mobilité sous compression
Pathologie du grêle
Nouveau né prématuré: entérocolite nécrosante
3-8 ans IIA
purpura de Schonlein Hénoch
entérites
6-16 ans Crohn
mucoviscidoses
Entérocolite ulcéro nécrosante
Voir M.Panuel
IIA
US et abdomen aigu
Purpura de Schonlein-Henoch
vascularite à immunoglobulines
entre 3 et 8 ans
10 à 30% douleur abdominales initiales, avant
les arthralgies et le purpura cutané
- 
Epaississement circonférentiel par œdème
dédifférencié avec perte du relief valvulaire
Hypervascularisation de la sous
muqueuse
Premières crises touchent
le duodénum…
… et les anses jejunales
Anomalie jéjunale modérée
Anomalie jéjunale grave
L’importance de l’epaississement
pariétal est variable
Complication possible classique
l’invagination
Epaississement de la paroi
de la région iléocæcale
Hyperplasie lymphoïde
Salmonelle
Campylobacter
Yersiniose
Tuberculose
Crohn
Certains germes comme
salmonella
campylobacter jejuni
yersinia
BK
ont une grande affinité pour le tissu lymphoïde
de l’iléon terminal
de même l’adénovirus et d’autres virus
Diagnostic différentiel
avec l’appendicite aigue
L’atteinte virale de l’iléon
distal est fréquent
épaississement de la paroi
stratification absente ou anormale
nodules hypo échogènes qui
soulèvent la muqueuse
aspect normal
du caecum
du mésentère
de la mobilité de l’iléon
l’association
à adénopathies mésentériques est constante
Par contre les adénopathies peuvent exister
sans anomalie de la paroi iléale :
adénolymphite mésentérique
Hyperplasie lymphoïde et adénopathies
mésentériques virales sont la cause
fréquente de l’invagination intestinale aigue
Iléites infectieuses salmonella
campylobacter jejuni
yersinia
Eléments communs
mésentère normal
extension au caecum fréquente
adénopathies mésentériques
Eléments spécifiques: stratification autres
salmonella conservée hépatobiliaire
campylobacter conservée
yersinia absente appendice?
Garçon 7 ans
Épaississement localisé
annulaire
Contexte de leucémie en
rémission
Ponction sous US:
récidive
Fille 10 ans douleurs abdominales
Epaississement asymétrique de l’iléon
Lymphome de Burkitt
Dernière anse iléale
La maladie de Crohn
la plus fréquente des pathologies inflammatoires
18% se s’expriment avant l’âge de 10 ans
localisation préférentielle: la région iléocæcale
Peuvent se présenter sur mode aigu
douleur
fièvre
diarrhée…
et US est la première technique utilisée
Anomalies sont variables
- épaississement de la paroi
- avec ou sans perte de sa stratification
- hyper vascularisation en phase active
- hyper échogénicité mésentérique
- immobilité des anses atteintes
Ulcération avec fistule
Lésion segmentaire avec
perte de stratification
Hyper échogénicité
mésentérique
abcès
T1 Gado SG
IRM permet
- préciser la topographie
- suivre l’évolution
- détecter les complications
T2 : abcès
extension
activité
RM de diffusion
Permet de reconnaitre sans injection de gadolinium les
zones inflammatoires qui potentiellement peuvent disparaitre
sous traitement
Gado SG
Diffusion
Pathologie du colon
A côté des pathologies de la jonction iléo colique
il y a certaines maladies plus spécifiques du colon
Colites infectieuses
Colite ischémique
Colite pseudomenbraneuse
Colite neutropénique
Rectocolite hémorragique
et la maladie de Crohn
Différents aspects de la paroi colique
Baud C et col. In Imagerie Pédiatrique et Fœtal, Flammarion 2007
a b
c d
stratification conservée
raccourcissement des plis
Stratification absente
Disparition des plis
Stratification absente
Conservation des plis
Siegel MJ et al. Bowell thickening in children: differentiation with US. Radiology 1997
Conservation de la stratification
épaisseur? Augmentée: plus de 4 mm
plis semi lunaires ? massifs et courts
haustrations diminuées
aspect de colite sans specificité
Clinique+++ fibrose kystique ou mucoviscidoses
Garçon 11 mois
diarrhée sanglante
augmentation de la différenciation
cortico-medullaire
Epaississement pan colique
Stratification absente
Colite ischémique du
syndrome hémolytique
et urémique
- Syndrome de coagulation intra vasculaire :
- responsable de insuffisance rénale aigue
thrombopénie,
anémie hémolytique
- étiologie toxine produite par E Coli, Shigelle
- Les anomalies coliques peuvent se manifester avant
insuffisance rénale
Syndrome hémolytique et urémique
Friedland JA et coll. Pediatr Radiol.
1995; 25 (1):65-7
Caecum
Garçon, 5 ans, leucémie traitée, en aplasie
douleur et masse palpable dans le flanc droit
Colite
neutropenique
Fevrier
Garçon, 12 ans : traitement pour lymphome de Burkitt
sortie d’aplasie, traitement antibiotique
douleur abdominale avec diarrhée et fièvre
Quel est votre diagnostic?
Colite pseudo membraneuse ?
Paroi sans strate, épaissie,
avec respect des plis
fevrier
mars juin
Prolifération de Clostridium difficile
- Eléments cliniques:
- antibiothérapie, flux vasculaire diminué
- neutropénie importante, sortie d’aplasie, transplantation
- circonstances mélangées
Eléments d’orientation entre colite
neutropenique ou pseudo membraneuse
- Aspect US :
- localisation pancolique, gauche, rectum et sigmoïde / droite
- épaisseur, relief, vascularisation = 0
- inflammation pericolique = 0
- Biologie:
- toxine du clostridium en les selles et fausses membranes
- neutropénie et hémocultures
Garçon 10 ans
Diarrhée
Douleur
Maladie de Crohn
o
Rectocolite ulcéro hémorragique
Colon gauche
Crohn
discontinuité
multifocale
grêle et/ou colon
superficiel ou profond
Rectocolite
continuité
du rectum vers le colon
exclusivement colon
exclusivement superficiel
inflammation de la graisse
péricolique
fistule – abcès
Anomalies associées
aucune
(exceptionnel avant 10 ans)
Pathologie inflammatoire du tube digestif
L’âge et le contexte clinique
nouveau né
purpura et arthralgies
antibiothérapie….
Intérêt de l'échographie
origine digestive
topographie
doppler
normalité de l’appendice
aspect peri digestif
IRM
cảm ơn
merci
Les MICI
dans 25% débutent avant 18 ans
Avant l’âge de 10 ans
Maladie de Crohn: 18%
Rectocolite ulcero-hémorragique: exceptionnelle
Mais il y a d’autres pathologies inflammatoires
Antro pylorique
gastrites ulcérative
entérocolites granulomatose chronique
gastroentérites éosinophilique
Jéjunum et iléon
purpura de Schonlein-Henoch
hyperplasie lymphoïde virale
iléites infectieuses
Colon
colites infectieuses
colites neutropéniques
colites pseudomembraneuses
entérocolites nécrosante
Sans oublier l’appendicite!
zone de transition
signification pronostique
hyper vascularisation
RCH
Crohn
Colon gauche

Contenu connexe

Tendances

Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantimma-dr
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fracturesmedo parta
 
Anatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épauleAnatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épauleimma-dr
 
Cas cliniques urgences génito-urinaires
Cas cliniques   urgences génito-urinairesCas cliniques   urgences génito-urinaires
Cas cliniques urgences génito-urinairesimma-dr
 
Angiographie par résonance magnétique de l’artère carotide e
Angiographie par résonance magnétique de l’artère carotide eAngiographie par résonance magnétique de l’artère carotide e
Angiographie par résonance magnétique de l’artère carotide eimma-dr
 
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)Med Achraf Hadj Ali
 
Imagerie du Tendon d'Achille
Imagerie du Tendon d'AchilleImagerie du Tendon d'Achille
Imagerie du Tendon d'AchilleRegenlab
 
Classification pi rads
Classification pi radsClassification pi rads
Classification pi radsRegis Portalez
 
Imagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthroseImagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthrosedanielle colin
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2killua zoldyck
 
Foie et voies biliaires
Foie et voies biliairesFoie et voies biliaires
Foie et voies biliairesEgn Njeba
 
Trauma cervical Pédiatrique
Trauma cervical Pédiatrique Trauma cervical Pédiatrique
Trauma cervical Pédiatrique Urgencehsj
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatalesMehdi Razzok
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalwayma
 

Tendances (20)

Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
 
Traumato genou
 Traumato genou Traumato genou
Traumato genou
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fractures
 
Traumato hanche
 Traumato hanche Traumato hanche
Traumato hanche
 
Anatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épauleAnatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épaule
 
pied diabetique
pied diabetiquepied diabetique
pied diabetique
 
Cas cliniques urgences génito-urinaires
Cas cliniques   urgences génito-urinairesCas cliniques   urgences génito-urinaires
Cas cliniques urgences génito-urinaires
 
Angiomes hépatiques
Angiomes hépatiquesAngiomes hépatiques
Angiomes hépatiques
 
Chapitre 3 rachis
 Chapitre 3 rachis Chapitre 3 rachis
Chapitre 3 rachis
 
Angiographie par résonance magnétique de l’artère carotide e
Angiographie par résonance magnétique de l’artère carotide eAngiographie par résonance magnétique de l’artère carotide e
Angiographie par résonance magnétique de l’artère carotide e
 
Document
DocumentDocument
Document
 
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
1 anatomie et semiologie rdiologique5 (version5)
 
Imagerie du Tendon d'Achille
Imagerie du Tendon d'AchilleImagerie du Tendon d'Achille
Imagerie du Tendon d'Achille
 
Classification pi rads
Classification pi radsClassification pi rads
Classification pi rads
 
Imagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthroseImagerie de la gonarthrose
Imagerie de la gonarthrose
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
 
Foie et voies biliaires
Foie et voies biliairesFoie et voies biliaires
Foie et voies biliaires
 
Trauma cervical Pédiatrique
Trauma cervical Pédiatrique Trauma cervical Pédiatrique
Trauma cervical Pédiatrique
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervical
 

En vedette

Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxLes ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxRose De Sable
 
Le cancer de_l_estomac
Le cancer de_l_estomacLe cancer de_l_estomac
Le cancer de_l_estomacmelduf0185
 
8 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-20108 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-2010donnano
 
7 cours-veto-suc-gastrique 2010
7 cours-veto-suc-gastrique 20107 cours-veto-suc-gastrique 2010
7 cours-veto-suc-gastrique 2010donnano
 
Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Olfa Bouraoui
 
Cours 4 pensée réflexive rate reins surrénales
Cours 4 pensée réflexive rate reins surrénalesCours 4 pensée réflexive rate reins surrénales
Cours 4 pensée réflexive rate reins surrénalesericlach
 
Cours 3 auto apprentissage tube digestif
Cours 3 auto apprentissage tube digestifCours 3 auto apprentissage tube digestif
Cours 3 auto apprentissage tube digestifericlach
 

En vedette (9)

Ph devred masses médiastinales pediatriques jfim hanoi 2015
Ph devred masses médiastinales pediatriques jfim hanoi 2015Ph devred masses médiastinales pediatriques jfim hanoi 2015
Ph devred masses médiastinales pediatriques jfim hanoi 2015
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxLes ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
 
Le cancer de_l_estomac
Le cancer de_l_estomacLe cancer de_l_estomac
Le cancer de_l_estomac
 
8 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-20108 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-2010
 
7 cours-veto-suc-gastrique 2010
7 cours-veto-suc-gastrique 20107 cours-veto-suc-gastrique 2010
7 cours-veto-suc-gastrique 2010
 
Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)
 
Cours 4 pensée réflexive rate reins surrénales
Cours 4 pensée réflexive rate reins surrénalesCours 4 pensée réflexive rate reins surrénales
Cours 4 pensée réflexive rate reins surrénales
 
Cours 3 auto apprentissage tube digestif
Cours 3 auto apprentissage tube digestifCours 3 auto apprentissage tube digestif
Cours 3 auto apprentissage tube digestif
 
Appareil digestif
Appareil digestifAppareil digestif
Appareil digestif
 

Similaire à Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015

Les vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantLes vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantkillua zoldyck
 
Semiologie 160321170735
Semiologie 160321170735Semiologie 160321170735
Semiologie 160321170735Jalal Chafiq
 
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitementsHernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitementsHugo Lebrun
 
1-Appendicites aigues.pdf
1-Appendicites aigues.pdf1-Appendicites aigues.pdf
1-Appendicites aigues.pdfdoria23
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
Invagination intestinale aigue
Invagination intestinale aigueInvagination intestinale aigue
Invagination intestinale aiguePascal Boulet
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Cat devant des vomissents
Cat devant des vomissentsCat devant des vomissents
Cat devant des vomissentskillua zoldyck
 
Cat devant des vomissents
Cat devant des vomissentsCat devant des vomissents
Cat devant des vomissentskillua zoldyck
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguëdrchamadi
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleRose De Sable
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]benkourdel mohamed
 

Similaire à Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015 (20)

Les vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantLes vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfant
 
M panuel, ph devred Echographie abdominales en urgence chez l'enfant jfim han...
M panuel, ph devred Echographie abdominales en urgence chez l'enfant jfim han...M panuel, ph devred Echographie abdominales en urgence chez l'enfant jfim han...
M panuel, ph devred Echographie abdominales en urgence chez l'enfant jfim han...
 
Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
 
Semiologie 160321170735
Semiologie 160321170735Semiologie 160321170735
Semiologie 160321170735
 
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitementsHernies internes : types, diagnostic et traitements
Hernies internes : types, diagnostic et traitements
 
1-Appendicites aigues.pdf
1-Appendicites aigues.pdf1-Appendicites aigues.pdf
1-Appendicites aigues.pdf
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
Mici
MiciMici
Mici
 
Invagination intestinale aigue
Invagination intestinale aigueInvagination intestinale aigue
Invagination intestinale aigue
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Cat devant des vomissents
Cat devant des vomissentsCat devant des vomissents
Cat devant des vomissents
 
Cat devant des vomissents
Cat devant des vomissentsCat devant des vomissents
Cat devant des vomissents
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinale
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
 
Amp gastrites casablanca 2011
Amp gastrites casablanca 2011Amp gastrites casablanca 2011
Amp gastrites casablanca 2011
 

Plus de JFIM - Journées Francophones d'Imagerie Médicale

Plus de JFIM - Journées Francophones d'Imagerie Médicale (20)

TRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL Sarrazin
TRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL SarrazinTRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL Sarrazin
TRAUMATIC BRAIN INJURY - F. Benoudiba, JL Sarrazin
 
Acute Aortic Syndromes: Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph Douek
Acute Aortic Syndromes:Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph DouekAcute Aortic Syndromes:Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph Douek
Acute Aortic Syndromes: Vascular Radiologist Point of View - Pr Ph Douek
 
Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet
Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet
Veinous thrombectomy new interventional technique - M.Cuinet
 
DIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERAN
DIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERANDIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERAN
DIAGNOSIS OF A CERVICAL TUMEFACTION - F HERAN
 
Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017
Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017
Françoise Heran Horner Syndrome, the essential, Jfim Buenos Aires 2017
 
Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017
Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017
Sophie Taieb How to avoid Errors in uterine imaging ? Jfim Buenos-Aires 2017
 
Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017
Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017 Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017
Matias Borensztein Thoracic biopsies and ablation, Jfim Buenos-Aires 2017
 
Mehdi Cadi CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017
Mehdi Cadi  CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017Mehdi Cadi  CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017
Mehdi Cadi CT colonography Jfim Buenos-Aires 2017
 
Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018
Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018
Lionel Arrive, non contrast mr lymphography, jfim ifupi milan 2018
 
Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...
Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...
Jean Michel Correas, prostate cancer use of multiparametric ultrasound imagin...
 
Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...
Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...
Jean Michel Correas, small renal tumors multiparametric characterization is t...
 
Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...
Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...
Christine Hoeffel, update on imaging gastroenteropancreatic neuroendocrine tu...
 
Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling, jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling,  jfim ifupi milan 2018Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling,  jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, ASL - Arterial Spin Labeling, jfim ifupi milan 2018
 
Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018
Jean Yves Gauvrit, Dementia daily exploration, jfim ifupi milan 2018
 
Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...
Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...
Mirko D'Onofrio, advanced multiparametric imaging in pancreas, jfim ifupi mil...
 
Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...
Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...
Gianpaolo Carrafiello, follow up after thermoablation therapy, jfim ifupi mil...
 
Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...
Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...
Giovanni Morana, diagnostic imaging of small hcc in liver cirrhosis, jfim ifu...
 
Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...
Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...
Luigi Grazioli, imaging following stereotactic radiotherapy in the liver, jfi...
 
Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...
Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...
Jean Michel Correas, place and role of shear wave elastography for liver fibr...
 
Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...
Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...
Jean Yves Gauvrit, gadolinium retention in the brain or other tissues jfim if...
 

Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015

  • 1. PAROI  DIGESTIVE     EN  PEDIATRIE   Ph  Devred   Ph  Pe3t   Marseille   HANOI  2015  
  • 2. Différentes techniques permettent une approche indirecte de la paroi digestive
  • 3. Mais seule l’échographie montre de manière précise la paroi digestive et permet son analyse haute frequence
  • 4. Globalement à tout les niveaux, la paroi digestive présente différentes couches qu’il faut savoir reconnaitre
  • 5. La couche de référence est la sous muqueuse hyperéchogène séreuse musculeuse sous muqueuse muqueuse Dernière anse iléale
  • 6. estomac sigmoide Tous les segments présentent les mêmes couches une épaisseur égale ou inferieure à 3 mm colon
  • 7. Paroi < 3 mm Paroi colique a b a: musculeuse b: sous muqueuse c: muqueuse plis semi lunaires * * haustrations c
  • 8. Paroi et US Importance de la dynamique avec la réplétion et le péristaltisme l’épaisseur peut diminuer de 1 à 2 mm Fleisher AC et al. AJR 1981;136:887-891
  • 9. La dynamique ne modifie pas un épaississement pathologique Iléon terminal Paroi de plus de 4 mm
  • 10. Epaisseur de la paroi au niveau du grêle peut être difficile à évaluer très peu de graisse anses agglutinées mobilité+++
  • 11. Invagination du grêle diamètre environ 0,5 cm toujours inferieur à 1,5cm paroi normale formation transitoire aspect dynamique normal Phénomènes dynamiques
  • 12. Les différents segments digestifs de l’estomac au rectum, peuvent être reconnus par leur topographie et leur morphologie Ceux qui se reconnaissent facilement sont - région antro-pylorique - le duodénum - la valvule iléocæcal et le caecum - le rectum Approche topographique
  • 13. Les pathologies du tube digestif sont nombreuses et d’origine multiple la majorité se traduit par un épaississement de la paroi digestive 3 modes d’approche sont utiles topographique: de l’estomac au rectum morphologique: paroi, mésentère, ganglions âge et contexte clinique
  • 14. Epaississement de la paroi antro pylórique Sténose hypertrophique du pylore Gastrites ulcérative à partir de 10 ans, avec doleurs et vomissements Entérocolites granulomateuse chronique déficit immunitaire et infections répétitives Gastroentérites éosinophilique hyper éosinophilie sanguine possible autres localisations digestives
  • 15. Sténose hypertrophique du pylore clinique caractéristique 15 jours/2,5 mois garçon>fille vomissements lactés faim
  • 17. Epaississement de la paroi antro pylórique Sténose hypertrophique du pylore Gastrites ulcérative à partir de 10 ans, avec douleurs et vomissements Entérocolites granulomateuse chronique déficit immunitaire et infections répétitives Gastroentérites éosinophilique hyper éosinophilie sanguine possible autres localisations digestives
  • 19. Epaississement de la paroi duodénale et des premières anses jejunales Hématome duodénal Purpura de Schonlein Henoch symptomatologie clinique douleurs abdominales purpura et des arthralgies épaississement avec dédifférenciation pariétale
  • 21. Echographie du grêle Long, doit se faire selon un protocole rigoureux - exploration complète de la cavité abdomino pelvienne - compression douce des différents segments - identification de la jonction iléo-colique - exploration ascendante jusqu’à la jonction duodéno jéjunale
  • 23. Pathologie du grêle Nouveau né prématuré: entérocolite nécrosante 3-8 ans IIA purpura de Schonlein Hénoch entérites 6-16 ans Crohn mucoviscidoses
  • 24. Entérocolite ulcéro nécrosante Voir M.Panuel IIA US et abdomen aigu
  • 25. Purpura de Schonlein-Henoch vascularite à immunoglobulines entre 3 et 8 ans 10 à 30% douleur abdominales initiales, avant les arthralgies et le purpura cutané - 
  • 26. Epaississement circonférentiel par œdème dédifférencié avec perte du relief valvulaire Hypervascularisation de la sous muqueuse
  • 27. Premières crises touchent le duodénum… … et les anses jejunales
  • 28. Anomalie jéjunale modérée Anomalie jéjunale grave L’importance de l’epaississement pariétal est variable
  • 30. Epaississement de la paroi de la région iléocæcale Hyperplasie lymphoïde Salmonelle Campylobacter Yersiniose Tuberculose Crohn
  • 31. Certains germes comme salmonella campylobacter jejuni yersinia BK ont une grande affinité pour le tissu lymphoïde de l’iléon terminal de même l’adénovirus et d’autres virus Diagnostic différentiel avec l’appendicite aigue
  • 32. L’atteinte virale de l’iléon distal est fréquent épaississement de la paroi stratification absente ou anormale nodules hypo échogènes qui soulèvent la muqueuse aspect normal du caecum du mésentère de la mobilité de l’iléon
  • 33. l’association à adénopathies mésentériques est constante Par contre les adénopathies peuvent exister sans anomalie de la paroi iléale : adénolymphite mésentérique
  • 34. Hyperplasie lymphoïde et adénopathies mésentériques virales sont la cause fréquente de l’invagination intestinale aigue
  • 35. Iléites infectieuses salmonella campylobacter jejuni yersinia Eléments communs mésentère normal extension au caecum fréquente adénopathies mésentériques Eléments spécifiques: stratification autres salmonella conservée hépatobiliaire campylobacter conservée yersinia absente appendice?
  • 36. Garçon 7 ans Épaississement localisé annulaire Contexte de leucémie en rémission Ponction sous US: récidive Fille 10 ans douleurs abdominales Epaississement asymétrique de l’iléon Lymphome de Burkitt Dernière anse iléale
  • 37. La maladie de Crohn la plus fréquente des pathologies inflammatoires 18% se s’expriment avant l’âge de 10 ans localisation préférentielle: la région iléocæcale Peuvent se présenter sur mode aigu douleur fièvre diarrhée… et US est la première technique utilisée
  • 38. Anomalies sont variables - épaississement de la paroi - avec ou sans perte de sa stratification - hyper vascularisation en phase active - hyper échogénicité mésentérique - immobilité des anses atteintes
  • 39. Ulcération avec fistule Lésion segmentaire avec perte de stratification
  • 41. T1 Gado SG IRM permet - préciser la topographie - suivre l’évolution - détecter les complications
  • 43. RM de diffusion Permet de reconnaitre sans injection de gadolinium les zones inflammatoires qui potentiellement peuvent disparaitre sous traitement Gado SG Diffusion
  • 44. Pathologie du colon A côté des pathologies de la jonction iléo colique il y a certaines maladies plus spécifiques du colon Colites infectieuses Colite ischémique Colite pseudomenbraneuse Colite neutropénique Rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn
  • 45. Différents aspects de la paroi colique Baud C et col. In Imagerie Pédiatrique et Fœtal, Flammarion 2007 a b c d stratification conservée raccourcissement des plis Stratification absente Disparition des plis Stratification absente Conservation des plis Siegel MJ et al. Bowell thickening in children: differentiation with US. Radiology 1997
  • 46. Conservation de la stratification épaisseur? Augmentée: plus de 4 mm plis semi lunaires ? massifs et courts haustrations diminuées aspect de colite sans specificité Clinique+++ fibrose kystique ou mucoviscidoses
  • 47. Garçon 11 mois diarrhée sanglante augmentation de la différenciation cortico-medullaire Epaississement pan colique Stratification absente Colite ischémique du syndrome hémolytique et urémique
  • 48. - Syndrome de coagulation intra vasculaire : - responsable de insuffisance rénale aigue thrombopénie, anémie hémolytique - étiologie toxine produite par E Coli, Shigelle - Les anomalies coliques peuvent se manifester avant insuffisance rénale Syndrome hémolytique et urémique Friedland JA et coll. Pediatr Radiol. 1995; 25 (1):65-7
  • 49. Caecum Garçon, 5 ans, leucémie traitée, en aplasie douleur et masse palpable dans le flanc droit Colite neutropenique
  • 50. Fevrier Garçon, 12 ans : traitement pour lymphome de Burkitt sortie d’aplasie, traitement antibiotique douleur abdominale avec diarrhée et fièvre Quel est votre diagnostic? Colite pseudo membraneuse ? Paroi sans strate, épaissie, avec respect des plis
  • 51. fevrier mars juin Prolifération de Clostridium difficile
  • 52. - Eléments cliniques: - antibiothérapie, flux vasculaire diminué - neutropénie importante, sortie d’aplasie, transplantation - circonstances mélangées Eléments d’orientation entre colite neutropenique ou pseudo membraneuse - Aspect US : - localisation pancolique, gauche, rectum et sigmoïde / droite - épaisseur, relief, vascularisation = 0 - inflammation pericolique = 0 - Biologie: - toxine du clostridium en les selles et fausses membranes - neutropénie et hémocultures
  • 53. Garçon 10 ans Diarrhée Douleur Maladie de Crohn o Rectocolite ulcéro hémorragique Colon gauche
  • 54. Crohn discontinuité multifocale grêle et/ou colon superficiel ou profond Rectocolite continuité du rectum vers le colon exclusivement colon exclusivement superficiel inflammation de la graisse péricolique fistule – abcès Anomalies associées aucune (exceptionnel avant 10 ans)
  • 55. Pathologie inflammatoire du tube digestif L’âge et le contexte clinique nouveau né purpura et arthralgies antibiothérapie…. Intérêt de l'échographie origine digestive topographie doppler normalité de l’appendice aspect peri digestif IRM
  • 57. Les MICI dans 25% débutent avant 18 ans Avant l’âge de 10 ans Maladie de Crohn: 18% Rectocolite ulcero-hémorragique: exceptionnelle
  • 58. Mais il y a d’autres pathologies inflammatoires Antro pylorique gastrites ulcérative entérocolites granulomatose chronique gastroentérites éosinophilique Jéjunum et iléon purpura de Schonlein-Henoch hyperplasie lymphoïde virale iléites infectieuses Colon colites infectieuses colites neutropéniques colites pseudomembraneuses entérocolites nécrosante Sans oublier l’appendicite!
  • 59. zone de transition signification pronostique hyper vascularisation