SlideShare une entreprise Scribd logo
Assigner la bonne personne au bon poste … …  qui maîtrise les compétences requises … …  afin que son travail réponde aux besoins de son organisation pour survivre et croître Car c’est vital ! Copyright 2010. Tous droits réservés. Claude Trépanier Spécialiste en mesure, évaluation et développement de compétences
Déroulement 4. Méthode synergique 1.  Défis des entreprises 7. Applications de la méthode synergique 6. Plan de perfectionnement des compétences 5. Exercice : arrimer un candidat avec un poste 2.  Problématique 3. Caractéristiques recherchées 8. Références
[object Object],1. Défis des entreprises ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Pénurie de personnel qualifié
Faible compétitivité et faible productivité  des entreprises québécoises  ,[object Object],“ Malgré des ressources humaines parmi les plus qualifies au monde, les entreprises quèbécoises traînent la patte en matière de croissance de la productivité. Les carences en matière d’innovation  du travail nous coûtent cher.  »  -  André Grenier, coordonnateur, analyste du marché du travail, Emploi-Québec, dans le Devoir du 12 mai 2010, p. B4.
Des études révèlent  que la formation en entreprise est peu efficace et que cela est dû à sa faible pertinence en regard des besoins réels de changements de comportements. 2.1 Lacunes dans l’arrimage entre la formation  et  les besoins 2. Problématique “ The World Bank finances about US$720 million in training every year, through both its lending projects and its in-house World Bank Institute (WBI). The evaluation found that while most of the training reviewed resulted in demonstrable participant learning, this learning frequently did not lead to real change in participants' workplace performance. Poor training outcomes most often resulted from training content that wasn't relevant to the needs and goals of the target institutions, or from the trainees' lack of incentives or resources to apply learning in their workplaces.”  -  www.worldbank.org/ieg/training
2.2 Lacunes des méthodes de définition  de profils de compétences pour des postes 1.  Les nombreuses définitions de compétences, d’habileté, d’éléments d’évaluation, de compétences disciplinaires, de compétences transversales, etc., créent de la confusion (Palmon et al, 2006. p.356). 2. L’analyse des situations de travail focalisant uniquement sur des tâches statiques et des comportements professionnels, ne sont plus appropriées (Sanchez, 1994, dans Palmon et al, 2006. p.357). Les habiletés procurent une approche plus dynamique et plus flexible (Palmon et al, 2006. p.357). 3. Les connaissances, habiletés, activités et autres facteurs relatifs à la performance dans un poste, tels que définis par des experts, tendent à être extrêmement spécifiques.  Cette spécificité les rend comparables à  des tâches ou à des comportements, ils ne sont pas basés sur des théories en psychologie, et ne peuvent être comparés entre différents postes de travail. (Brannick & Levine, 2002;Williams&Crafts, 1997, dans Palmon et al. 2006. p.357).  4. Le besoin de comprendre les habiletés et les taxonomies d’habiletés est impératif pour développer des applications de gestion ressources humaines qui s’adressent au problème de personnel qualifié (skills gap) Palmon et al. 2006. p.357).
2.2 Lacunes des méthodes de définition  de profils de compétences pour des postes  (suite) 5. La caractérisation de certaines habiletés s’avère plus difficile que pour d’autres, et il  s’avère un grand défi de la faire avec une validité suffisante . 6. Soumis à une grande quantité d’informations relatives, lors d’un exercice d’analyse d’un poste de travail, les experts du poste voient leurs capacités cognitives saturées, réduisant ainsi la fiabilité inter-codeur ainsi que la validité des connaissances, habiletés, activités et autres facteurs relatifs à la performance dans un poste qui sont inférés. (Morgeson & Campion, 1997 dans Goffin, Woycheshin. 2006. p.122 ). 7. La précision des inférences entre les tâches et les habiletés correspondantes peuvent être amoindries si les suppositions des experts sont erronées. (Goffin, Woycheshin. 2006. p. 122).).
Éventail  des responsabilités et des habiletés essentielles pour le poste Les experts du poste définissent les responsabilités et habiletés d’un poste en faisant appel  seulement à leur mémoire de leur expérience du poste , induisant ainsi des  biais  : mémoire sélective, interprétations, souvenirs émotifs, etc.. 2.2 Lacunes des méthodes de définition  de profils de compétences pour des postes  (suite) Responsabilités et habiletés relatées par la mémoire de l’expérience du poste Responsabilités et habiletés  qui ne peuvent être observées  visuellement Observateur intuitif  Poste
Au sujet de la validité des résultats Quelle est la  validité  des responsabilités et habiletés ainsi définies ? C’est bien que des experts d’un poste fassent appel à leur expérience passée d’un poste et à leur mémoire pour définir des responsabilités et des habiletés.  1. Comment peuvent-ils être confiants qu’ils ont couverts tous les aspects?  2. Comment savent-ils qu’ils n’ont pas surreprésentés certains aspects  et omis certains autres ?  3. Peuvent-ils assurer que les énoncés des compétences et des  habiletés peuvent être réutilisés par des enseignants afin de concevoir des cours  qui développeront et évalueront exactement les compétences désirées? Il y a ainsi de sérieuses limitations qui proviennent d’une approche intuitive et empirique, qui ne recourt pas à un modèle conceptuel valide, ancré dans des théorie pertinentes Mais :
2.3 Conséquences Ces lacunes génèrent d’importantes conséquences car le profil des compétences pour un poste est utilisé pour (Rivard, 2000. p.38) : ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Ceci pose problème car : ,[object Object],[object Object],[object Object]
2.4  Limites des référentiels (frameworks) d’habiletés professionnelles ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],DACUM  (Developing a Curriculum)  Tâches, connaissances, comportements, habiletés, outils et équipements Compétence A   Préparer des repas Sous-compétence A1  Acheter nourriture  Sous-compétence A2  Laver nourriture Sous-compétence A3  Couper  nourriture Compétences clés Compétences périphériques Compétences secondaires ICTC
2.4  Limites des référentiels (frameworks) d’habiletés professionnelles  (suite) 6.  Aucune systémique, pas de relations en flux, de cause à effet. 3.  Aucun basé sur des théories (éducation, organisation, psychologique). 4.  Relation équivoque entre activité, compétence et habileté : «  une habileté est la capacité d’entreprendre une activité ». Définition circulaire. 5.  L’énoncé des habiletés n’utilise que la logique de la syntaxe de la langue. Comment s’assurer qu’une habileté est vraiment bien énoncée ?   Observations : 1.  Principalement basés sur des faits, des informations et des tâches concrètes (empirique). 7.  Aucun ne permet l’alignement du capital humain avec les besoins de l’organisation. 2.  La plupart ne font que regrouper des compétences dans des catégories homogènes, quelque fois dans une séquence de tâches visibles.
2.5 Limites des typologies d'habiletés 1.  Basées sur des groupes d’applications des habiletés  (domaines où elles sont utilisées) Typologies d'habiletés ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Attention : Zone à risque ! ,[object Object],1. des principes et des théories en psychologie et en éducation; 3. Des critères universels, objectifs, observables et mesurables pour définir des habiletés spécifiques … 2. Un modèle-cadre sous-jacent représentant le fonctionnement de tous les domaines d’une personne; 2.5 Limites des typologies d'habiletés  (suite) …  le résultat  sera similaire à  une tour de Babel
3. Caractéristiques recherchées ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Considérant : ,[object Object]
«  Dans la réalité, aucune méthode (de gestion) n’est applicable si elle n’est pas intégrée au savoir-faire, à la compétence globale du dirigeant.».  -  Maisons, 2003, auteur de : Le coaching stratégique : pilotage et transformation des entreprises et des organisations  3.1 Caractéristiques souhaitables d’un système de formation en entreprise Nous souscrivons de plus à ces recommandations : "I think it's important for students to learn how all the parts of a company function.  It's the only way to understand a business and to work effectively.“ -  Marcel Desautels, président de Canadian Credit Management Foundation. Sa fondation a donné plus de 40 M$ à des institutions d’enseignement en gestion et en finance au Canada. L’analyse de la problématique de la formation en entreprise nous suggère le recours à une approche plus systématique, rigoureuse et empreinte de cohérence.
1. Considérer une entreprise comme un système traitant des ressources à travers un ensemble de fonctions (groupe d’activités ou processus homogènes) afin de générer des résultats; 2. Tenter de relier les résultats de l’entreprise aux fonctions et activités qui y concourent ainsi qu’aux compétences du personnel sollicitées par ces activités; 3. Une entreprise étant constituée d’humains qui y oeuvrent selon leur personnalité, s’inspirer de théories et de modèles en psychologie comportementale (comportements observables et mesurables); 4. Utiliser des typologies d’habiletés dotées d’une syntaxe inspirée du modèle d’un système, par souci de clarté, de sens unique et de cohérence avec le modèle d’une entreprise comme un système ; 5. Employer des processus évaluatifs également centrés sur le développement de l’entreprise et du capital humain des employés; 6. Préserver la cohérence, du diagnostic de l’entreprise jusqu’à l’évaluation du rendement de l’investissement dans la formation, afin d’assurer l’arrimage entre les compétences qui concourent aux résultats dans un rôle ou un poste avec celles qui sont développées lors de formations. 3.1 Caractéristiques souhaitables d’un système de formation en entreprise  (suite)
3.2  Caractéristiques souhaitables  d’un référentiel de compétences 4.  Permet de traduire des activités en compétences par l’emploi de typologies d’habiletés afin de rendre opérationnel leurs énoncés de façon univoque.  1.  Basé sur un cadre conceptuel doté au minimum d’une validité apparente conférée par l’intégration de théories en psychologie comportementale . ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],3.  Définit de façon claire, univoque et opérationnelle les termes « compétences » et « habiletés » ainsi que leur relation.
3.3 Caractéristiques souhaitables  de typologies d’habiletés ,[object Object],2. Les habiletés définies couvrent l’ensemble des comportements observables et mesurables d’une personne (incluant les dimensions internes influençant l’expression des comportements); 1. Définit les habiletés comme étant des comportements observables et mesurables ; 3. Intègre des théories   pertinentes au fonctionnement d’une personne et à son développement; 4. Regroupe ensemble des habiletés d’un même type; 6.  Permet une utilisation universelle : développement personnel, relations interpersonnelles, enseignement, apprentissage et coaching en classe aussi bien qu’en milieu de travail auprès de gens de tous âges et cultures.
… et les instruments de mesure et d’évaluation 3.4 Caractéristiques souhaitables d’un modèle intégrant l’enseignement et l’apprentissage Afin qu’un système de formation soit performant, en plus d’être doté d’un référentiel d’habiletés professionnelles  et de typologies d’habiletés adéquats, il doit aussi  prescrire un appariement cohérent entre  : …  les compétences requises dans le rôle ou le poste visé … …  les activités pédagogiques …
4. Méthode synergique Méthode de mesure, d’évaluation et de développement de compétences qui prend sa source dans un modèle scientifiquement validé de fonctionnement d’une personne. Permet: ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Cadre conceptuel Modèle qui représente une personne comme un système qui traite des ressources à travers cinq fonctions (imaginative, affective, physique, cognitive et sociale), qui ont des effets les unes sur les autres. Une typologie d’habiletés correspondantes est intégrée à chacune des fonctions. Modèle de la personne synergique © Serge Racine Ph.D. Éducation Professeur retraité de l’Université de Montréal ,[object Object],[object Object],[object Object]
La théorie  « La personne synergique© » Racine, S. (2003) Habiletés:  25 types d’habiletés : cinq catégories et cinq niveaux Fonctions L’utilisation d’un type d’habiletés engendre une fonction L’emploi intégré de plusieurs catégories habiletés Apprentissage Compétence Un changement désiré dans les fonctions Synergie Une amélioration du système de fonctionnement
Constat  Nous avons des préférences pour certains  types de fonctionnement plutôt que d’autres :  Ils deviennent des besoins, instincts ou habitudes  de fonctionnement Nous pouvons classer les types de fonctionnement personnel en cinq catégories ou fonctions de la personne: Physique Physique Imaginative Affective Sociale Cognitive
Moyen d’évaluer le fonctionnement personnel d’une personne ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Résultat d’un TFP MD Résultat d’un test de  fonctionnement personnel Imaginative   Affective  Physique  Cognitive   Sociale
Type de fonctionnement   Imaginatif ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Type de fonctionnement   Affectif ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Type de fonctionnement   Physique ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Type de fonctionnement   Cognitif ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Type de fonctionnement   Social ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Descripteurs des fonctions Racine, S. (2003) Imaginative Affective Physique Cognitive Sociale Besoins Défi Sécurité Etre vue Responsabilité Etre acceptée Désirs Etre la première Choisir Performer Environnement sécuritaire Etre populaire Peurs Etre supervisée (C) Changement (S) Etre mal vue par le leader (I) Superviseur émotif (A) Ne pas pouvoir négocier (P) Styles de travail Directe Patiente Performante Précise Persuasive Orientation Résultats Projets Action Tâches Gens Motivé par Pouvoir Procédures Rêves Standards Liberté Allure Nerveuse Bilieuse Énergique Réservée Enthousiasme avec les autres
Il n’y a pas de types purs,  que des types hybrides Racine, S. (2003)
Types de fonctionnement personnel ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Racine, S. (2003) L’exercice répété d’habiletés … comme … favorise l’émergence de la compétence ... Imaginatif visualiser, créer des scénarios et des œuvres artistiques, résoudre des problèmes nouveaux et méditer d’auteur, de visionnaire, d’entrepreneur et de développeur Affectif accepter une valeur, la choisir, s’y engager, s’organiser autour de celle-ci et en être caractérisé de gestionnaire et de spécialiste Physique sentir, percevoir, faire du sport, mimer ou parler devant les autres d’acteur, de sportif ou d’orateur Cognitif  reproduire des connaissances, conceptualiser, appliquer des règles, analyser et synthétiser d’expert à traiter l’information, de critique et d’évaluateur Social être courtois, accepter les autres, les aider, collaborer, coopérer, travailler en collégialité de communicateur, de négociateur, de conseiller et d’ambassadeur
Modèle systémique de la personne synergique © Extrants Résultat des fonctions  en action  afin de  satisfaire les besoins Boucles de rétro-action Effets secondaires (Dy) Dynamique  (St) Statique  (Fo) Formateur Processus de transformation des intrants en extrants Requête Forme Imaginative Physique Dy Dy Dy Dy Dy Promesse Déclaration Connaissances Imaginative Affective Physique Cognitive St St St St St Doute Contestation Informe Inquiétude Distraction Fo Fo Sociale Sociale Fo Fo Fo Fonctions  I ,  A ,  P ,  C  et  S ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Intrants
Liste de 25 actions regroupées en 5 typologies (fonctions) Racine, S. (2003) * : Plus le niveau d’une habileté est élevé, plus au cours d’une action particulière elle est susceptible d’être utilisée simultanément,  en collaboration (synergie) avec des habiletés d’autres fonctions.  Les niveaux d’habiletés dans chacune des fonctions sont inspirés des stades de développement de  Piaget: Préstructurel, Unistructurel, Multistructurel, Relationnel, et Abstrait généralisé, (Biggs, J.B., Collis, K.F. 1982).  Fonctions Niveaux de Synergie *  5 4 3 2 1 Imaginative  Gordon (1985) Méditer  (donner un sens) Résoudre des problèmes Créer artistiquement Produire des images Visualiser des images Affective  Krathwohl (1964) Se caractériser S’organiser autour d’une valeur Valoriser une option Répondre Accepter Physique  Harrow (1972) S’exprimer verbalement S’exprimer non verbalement Avoir des habitudes de vie saines Agir avec adresse Percevoir (avec ses 5 sens) Cognitive  D’hainau (1988) Mobiliser son répertoire cognitif Explorer (analyser) Appliquer Conceptualiser Reproduire des connaissances Sociale  Kohlberg (1969) Négocier collégialement Coopérer Aider Écouter Agir avec courtoisie
Représentation d’une compétence selon une typologie d’habiletés Racine, S. (2003) ,[object Object],On peut représenter visuellement une compétence en coloriant les cellules dans le tableau ci-dessous. Par exemple, nous représentons visuellement la compétence  Résoudre des problèmes avec une pensée non linéaire  ainsi: L’on peut décrire la compétence en termes d’une addition d’habiletés de chacune des cinq fonctions, intégrées dans l’action :  Fonctions 5 4 3 2 1 Résoudre des problèmes Valoriser des solutions Agir avec dextérité  Explorer de nouvelles façons de résoudre le problème Aider
Habileté : Définition, structure et formule Objet (ressource) Racine, S. (2003) Définition: Toute action humaine apprise ayant une certaine qualité reconnue portant sur un objet et engendrant un produit (effet). Habileté = Structure Une habileté est composée de trois éléments:  Processus  (activités qui transforment des ressources en extrants) + Produit  (l’extrant est un comportement observable et mesurable  ou un livrable  généré par un acte) + Système
Habiletés: Exemples I4   Résoudre (processus) un problème (objet)  afin de générer une solution (produit) A4   S’organiser (processus) autour d’une valeur (objet)  afin de vivre en paix dans son propre système de valeurs (produit) C3  Appliquer (processus) des règles de traitement d’information (objet)  afin de produire un livrable attendu dans notre rôle/poste (produit) S3   Aider (processus) des clients à satisfaire leurs besoins (objet)  afin qu’ils puissent prendre des décisions dans leur meilleur intérêt (produit)  P5  Communiquer un message (objet)   par l’art oratoire (processus)  afin d’informer, divertir, convaincre ou mobiliser (produit)
Compétence :  Définition, structure et formule ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Formule d’une compétence Comp. = ( I hab   *   pond.(%) I )+ ( A hab  * pond. (%) A ) + (P hab  * pond. (%) P ) + ( I hab  * pond. (%) C )  +  (I hab  * pond. (%) S )  Comp. =  Σ  habiletés pondérées (%) Exemple: Compétence =   Exprimer verbalement     ( P5 ) * 25 %  Ses propres émotions     +  ( A2 ) * 35 %  et  coopérer  volontairement avec des co-équipiers  dans la résolution de problèmes interpersonnels   +  ( S4 ) * 40 % TOTAL   100 %
Devenir plus compétent, mais dans quel  but  ? ,[object Object],Concepts d’efficience et d’efficacité Efficience  ; utilisation des  ressources Efficacité  ; atteinte des  objectifs
Processus Définir un profil de poste Extrants ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Intrants Communiquer et vendre Traiter de l’information Réaliser des gestes/tâches Choisir, s’organiser  et s’engager Résoudre des problèmes Fonctions correspondantes  du poste Sociale Cognitive Physique Affective Imaginative Fonctions d’une personne Boucles de rétroaction Système
Exemple : Schéma du syst è me synergique  du poste de formateur Boucles de rétroaction Intrants Traitement Extrants ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Fonctions de la personne Fonctions correspondantes  du poste de formateur Imaginative Planifier : finalité de l’enseignement ; compétences et habiletés, perspective Affective Gérer :  s’organiser et s’engager Physique Enseigner : Activités d’enseignement Cognitive Évaluer : Mesurer et évaluer les apprentissages Sociale Communiquer : reconnaître le succès
Test d’appariement poste-personne© Auteur:  - Serge Racine. Ph.D
Une fois connues les habiletés recherchées ans un poste et celles maitrisées par un individu, il s’agit d’évaluer les écarts entre … ,[object Object],Résultats au test d’appariement poste-personne (TAPP) (consensus des experts) Résultats au test de compétences Les colonnes colorées indiquent le niveau requis de maîtrise des habiletés dans chacune des fonctions …  et celles d’un individu …  les compétences   jugées désirables dans le poste …
Identification des habiletés  acquises et des habiletés manquantes  Résultat du TAPP : Habiletés recherchées dans le poste  => Résultats au test de compétences Habiletés maitrisées par l’individu => Méditer  (donner un sens) S’exprimer verbalement Résoudre des problèmes S’organiser autour d’une valeur S’exprimer non verbalement Explorer (analyser) Créer artistiquement Valoriser une option Avoir des habitudes de vie saines Appliquer Aider Produire des images Répondre Agir avec adresse Conceptualiser Écouter Visualiser des images Accepter Percevoir (avec ses 5 sens) Reproduire des connaissances Agir avec courtoisie Méditer  (donner un sens) S’exprimer verbalement Résoudre des problèmes S’organiser autour d’une valeur S’exprimer non verbalement Explorer (analyser) Créer artistiquement Valoriser une option Avoir des habitudes de vie saines Appliquer Aider Produire des images Répondre Agir avec adresse Conceptualiser Écouter Visualiser des images Accepter Percevoir (avec ses 5 sens) Reproduire des connaissances Agir avec courtoisie Habiletés qui doivent être développées =>
Une fois identifiées les habiletées génériques recherchées par fonction I, A, P, C et S que l’on a retenu des typologies d’habiletés, il s’agit de les personnaliser à une situation, rôle ou poste de travail. Personnaliser les habiletés des typologies  à une situation, rôle ou poste de travail Exemple pour le rôle de formateur:  Fonctions de la personne Compétences Imaginative Planifier : finalité de l’enseignement ; compétences et habiletés, perspective Affective Gérer :  s’organiser et s’engager Physique Enseigner : Activités d’enseignement Cognitive Évaluer : Mesurer et évaluer les apprentissages Sociale Communiquer : reconnaître le succès
Il s’agit maintenant de traduire les activités en terme de compétences  et d’habiletés pour chacune des fonctions I, A, P, C et S en se servant  du résultat du TAPP et de la typologie des habiletés : Exemple de l’utilisation des résultats du TAPP© Imaginons que des experts du poste d’enseignant complètent chacun le TAPP.  La moyenne des résultats révèle ce profil => Fonctions d’une personne Compétences  d’un enseignant Imaginative   Concevoir des solutions aux besoins de formation Affective   Planifier l’enseignement Physique   Développer les compétences et habiletés des apprenants Cognitive   Évaluer les apprentissages Sociale Communiquer les résultats de l’évaluation formative et sommative Pondération de son importance 4 cases sur 16 = 25%  3 cases sur 16 = 19%   2 cases sur 16 = 12% 3 cases sur 16 = 19%  4 cases sur 16 = 25%
Test administré en situation d’action  par un observateur - expert ,[object Object],Fonction d’un projet de formation : Planifier Compétence #1 : Concevoir des solutions aux besoins de formation Habileté #4 : Évaluer les pistes de solution de formation Processus : évaluer les pistes de solution Efficience Critères (indicateurs de comportements désirables) Pas du tout = 0,  un peu = 1,  suffisamment = 2  tout à fait = 3 Identifier les fonctions de l’entreprise les plus défectueuses Évalue et questionne l’analyse des besoins 0, 1, 2 ou 3 Identifier les tâches impliquées dans ces fonctions  Reconnaît les tâches des fonctions défectueuses 0, 1, 2 ou 3 Évaluer l’ampleur du changement à apporter par rapport aux ressources et à la capacité de changer Évalue différents scénarios réalistes  0, 1, 2 ou 3 Valider les changements à apporter avec les objectifs de l’organisation Valide auprès des parties prenantes concernées 0, 1, 2 ou 3
Test administré en situation d’action  par un observateur - expert  (suite) Produit : Recommandation de solutions  Efficacité Critères (indicateurs de comportements désirables) Pas du tout = 0,  un peu = 1,  suffisamment = 2  tout à fait = 3 Analyse et synthèse des fonctions défectueuses Niveau de détail approprié et synthèse compréhensible 0, 1, 2 ou 3 Tâches appartenant aux fonctions défectueuses Pertinence et exhaustivité des tâches  0, 1, 2 ou 3 Évaluation du changement Détails et réalisme des changements proposés 0, 1, 2 ou 3 Changements proposés Changements validés 0, 1, 2 ou 3
Mesure des compétences par un test Compétences dont la fonction … est prépondérante  Habiletés Pondération Mesure (%) Note pondérée Imaginative Planifier Habileté #1 Habileté #2 12,5% 12,5% 55% 40% 7% 5% Affective Gérer Habileté #3 Habileté #4 5% 5% 90% 80% 5% 4% Physique Enseigner Habileté #5 Habileté #6 12,5% 12,5% 65% 70% 8% 9% Cognitive Évaluer Habileté #7 Habileté #8 10% 5% 90% 80% 9% 4% Sociale Communiquer Habileté #9 Habileté #10 12,5% 12,5% 55% 60% 7% 8% TOTAL 100% 65%
1. Définir le type de fonctionnement personnel (personnalité) qui prédispose à une compétence et à une efficacité dans le poste => TAPP et profil de compétences.  5. Exercice Afin d’apparier une personne avec un poste: 2. En décliner un test de compétences I, A, P, C et S.  3. Interviewer le candidat, vérifier la maîtrise des compétences essentielles par des techniques d’entrevues.  4. Comparer ce profil avec le profil de compétences cibles.
Maintenant que nous connaissons : ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],6. Plan de perfectionnement  des compétences
Définition d’apprentissage ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Racine, S. (2003)
Prescription d’une sélection  cohérente de modèles d’enseignement et des instruments de mesure et d’évaluation les plus appropriés pour chacune des habiletés visées par les objectifs Instruments de mesure et d’évaluation Grilles d’évaluation critériées Critères pertinents (comportements observables et mesurables) Objectifs de développement d’habiletés Modèles d’enseignement Cohérence validée par des expérimentations Synectique Imaginatives Pédagogie non directive Affectives Entraînement Physiques Jeux de rôles Sociales Concepts Jeux et simulations Cognitives
7. Applications de la méthode synergique ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Permet : en toute rigueur et cohérence par l’utilisation d’un modèle synergique de fonctionnement d’une personne.
[object Object],[object Object],Diagnostic d’une organisation Mesure et évaluation d’indicateurs clés de performance  :  Fonction de  Direction ,  Gestion,  Production,  Évaluation   et  Vente   Tableau de bord de gestion, Prescription d’activités d’amélioration  Analyse de situation de travail  Profil de compétences :  Attentes de compétences  Imaginative s,  Affectives ,  Physiques ,  Cognitives  et  Sociales  dans un rôle ou un poste Programme de développement de compétences:  Plan de cours, pré-test, matériel pédagogique,  instruments de mesure et d’évaluation, post-test
La bonne personne au bon poste,  dotée des compétences essentielles,  qui y génère la performance requise,  en lien cohérent avec les besoins de son organisation …  et le bénéfice recherché
8. Références ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
ClaudeTrépanier  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[email_address]   http://eduportfolio.org/18764

Contenu connexe

Tendances

Les points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe Limbourg
Les points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe LimbourgLes points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe Limbourg
Les points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe Limbourg
J'ai besoin de com
 
Formation Transformation Digitale 2016
Formation Transformation Digitale 2016Formation Transformation Digitale 2016
Formation Transformation Digitale 2016
Guillaume Eouzan
 
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceDigitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceGCX Conseil
 
LE MANAGEMENT
LE MANAGEMENTLE MANAGEMENT
LE MANAGEMENT
Hugo Santisteban
 
Les couleurs du comportement par Moovaxis
Les couleurs du comportement par MoovaxisLes couleurs du comportement par Moovaxis
Les couleurs du comportement par Moovaxis
Christelle LEBEAU
 
L’implantation d’un système de gestion documentaire
L’implantation d’un système de gestion documentaireL’implantation d’un système de gestion documentaire
L’implantation d’un système de gestion documentaire
Didier Labonte
 
Mémoire : Etude des usages d'internet par les ONG
Mémoire : Etude des usages d'internet par les ONGMémoire : Etude des usages d'internet par les ONG
Mémoire : Etude des usages d'internet par les ONG
Julien Occhiali
 
Concevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapes
Concevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapesConcevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapes
Concevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapes
Julien Dereumaux
 
Manager a distance
Manager a distance Manager a distance
Manager a distance
Pascal Thery Formations
 
Présentation de l'ouvrage Marketing de soi
Présentation de l'ouvrage Marketing de soiPrésentation de l'ouvrage Marketing de soi
Présentation de l'ouvrage Marketing de soi
SProtassieff
 
Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...
Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...
Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...
Lucas Girardin
 
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Sami Tahar Loucif
 
Kanban pour l'it lkfr13
Kanban pour l'it lkfr13Kanban pour l'it lkfr13
Kanban pour l'it lkfr13
Laurent Morisseau
 
Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!
Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!
Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!
Drake International
 
Faire preuve d'agilité dans son organisation
Faire preuve d'agilité dans son organisation Faire preuve d'agilité dans son organisation
Faire preuve d'agilité dans son organisation
Camille Coste
 
Management des hommes
Management des hommes Management des hommes
Management des hommes
WissalBen10
 
Ingénierie de formation, compil de P. Clauzard
Ingénierie de formation, compil de P. ClauzardIngénierie de formation, compil de P. Clauzard
Ingénierie de formation, compil de P. Clauzard
philip61
 
Risques et dangers des réseaux sociaux.
Risques et dangers des réseaux sociaux.Risques et dangers des réseaux sociaux.
Risques et dangers des réseaux sociaux.
Stephane Duchemin
 
AP2 Gestion du stress
AP2 Gestion du stressAP2 Gestion du stress
AP2 Gestion du stress
Cap'Com
 

Tendances (20)

Caractéristiques d'une équipe performante. les 4 rôles du manager. les styles...
Caractéristiques d'une équipe performante. les 4 rôles du manager. les styles...Caractéristiques d'une équipe performante. les 4 rôles du manager. les styles...
Caractéristiques d'une équipe performante. les 4 rôles du manager. les styles...
 
Les points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe Limbourg
Les points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe LimbourgLes points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe Limbourg
Les points essentiels d'une stratégie de communication par Philippe Limbourg
 
Formation Transformation Digitale 2016
Formation Transformation Digitale 2016Formation Transformation Digitale 2016
Formation Transformation Digitale 2016
 
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceDigitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
 
LE MANAGEMENT
LE MANAGEMENTLE MANAGEMENT
LE MANAGEMENT
 
Les couleurs du comportement par Moovaxis
Les couleurs du comportement par MoovaxisLes couleurs du comportement par Moovaxis
Les couleurs du comportement par Moovaxis
 
L’implantation d’un système de gestion documentaire
L’implantation d’un système de gestion documentaireL’implantation d’un système de gestion documentaire
L’implantation d’un système de gestion documentaire
 
Mémoire : Etude des usages d'internet par les ONG
Mémoire : Etude des usages d'internet par les ONGMémoire : Etude des usages d'internet par les ONG
Mémoire : Etude des usages d'internet par les ONG
 
Concevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapes
Concevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapesConcevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapes
Concevoir une ligne editoriale la methodologie en 4 etapes
 
Manager a distance
Manager a distance Manager a distance
Manager a distance
 
Présentation de l'ouvrage Marketing de soi
Présentation de l'ouvrage Marketing de soiPrésentation de l'ouvrage Marketing de soi
Présentation de l'ouvrage Marketing de soi
 
Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...
Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...
Soutenance mémoire : La digitalisation : une nouvelle source de Shadow IT ? C...
 
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
 
Kanban pour l'it lkfr13
Kanban pour l'it lkfr13Kanban pour l'it lkfr13
Kanban pour l'it lkfr13
 
Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!
Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!
Développer des Leaders Efficaces: un Atout Stratégique pour votre Organisation!
 
Faire preuve d'agilité dans son organisation
Faire preuve d'agilité dans son organisation Faire preuve d'agilité dans son organisation
Faire preuve d'agilité dans son organisation
 
Management des hommes
Management des hommes Management des hommes
Management des hommes
 
Ingénierie de formation, compil de P. Clauzard
Ingénierie de formation, compil de P. ClauzardIngénierie de formation, compil de P. Clauzard
Ingénierie de formation, compil de P. Clauzard
 
Risques et dangers des réseaux sociaux.
Risques et dangers des réseaux sociaux.Risques et dangers des réseaux sociaux.
Risques et dangers des réseaux sociaux.
 
AP2 Gestion du stress
AP2 Gestion du stressAP2 Gestion du stress
AP2 Gestion du stress
 

En vedette

Appli suivi-credit-slideshare
Appli suivi-credit-slideshareAppli suivi-credit-slideshare
Appli suivi-credit-slidesharemonabanq
 
Application Suivi credits - Présentation
Application Suivi credits - PrésentationApplication Suivi credits - Présentation
Application Suivi credits - Présentationmonabanq
 
Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...
Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...
Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...
ANAP
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
Zouhair Aitelhaj
 
Gestion de la relation client
Gestion de la relation clientGestion de la relation client
Gestion de la relation client
Yassine Hafid
 
Ms project 2 outils de gestion
Ms project 2  outils de gestionMs project 2  outils de gestion
Ms project 2 outils de gestion
Joom La
 
La pratique du contrôle de gestion
La pratique du contrôle de gestionLa pratique du contrôle de gestion
La pratique du contrôle de gestionOULAAJEB YOUSSEF
 
Introduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projets
Introduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projetsIntroduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projets
Introduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projets
Claude Emond
 
Evolutions mobile et tablette Crédit Agricole
Evolutions mobile et tablette Crédit AgricoleEvolutions mobile et tablette Crédit Agricole
Evolutions mobile et tablette Crédit Agricole
credit agricole
 
Cas Marketing iPhone - Marketing Apple
Cas Marketing iPhone - Marketing AppleCas Marketing iPhone - Marketing Apple
Cas Marketing iPhone - Marketing AppleCas Marketing
 
Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client
 Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client
Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client
Lozere Développement
 
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Pénélope Cardera
 
Viavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et Emotions
Viavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et EmotionsViavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et Emotions
Viavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et Emotions
Anne-Sophie Esnault
 
Manager developpeur de talents
Manager developpeur de talentsManager developpeur de talents
Manager developpeur de talents
HR SCOPE
 
Presentation cv
Presentation cv Presentation cv
Presentation cv
geoffroy2489
 

En vedette (16)

Appli suivi-credit-slideshare
Appli suivi-credit-slideshareAppli suivi-credit-slideshare
Appli suivi-credit-slideshare
 
Application Suivi credits - Présentation
Application Suivi credits - PrésentationApplication Suivi credits - Présentation
Application Suivi credits - Présentation
 
Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...
Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...
Des réponses existent : REX sur la gestion de portefeuille de projets - J-N. ...
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
 
Gestion de la relation client
Gestion de la relation clientGestion de la relation client
Gestion de la relation client
 
Ms project 2 outils de gestion
Ms project 2  outils de gestionMs project 2  outils de gestion
Ms project 2 outils de gestion
 
La pratique du contrôle de gestion
La pratique du contrôle de gestionLa pratique du contrôle de gestion
La pratique du contrôle de gestion
 
Introduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projets
Introduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projetsIntroduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projets
Introduction à la GPP - Gestion de portefeuille de projets
 
Evolutions mobile et tablette Crédit Agricole
Evolutions mobile et tablette Crédit AgricoleEvolutions mobile et tablette Crédit Agricole
Evolutions mobile et tablette Crédit Agricole
 
Cas Marketing iPhone - Marketing Apple
Cas Marketing iPhone - Marketing AppleCas Marketing iPhone - Marketing Apple
Cas Marketing iPhone - Marketing Apple
 
Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client
 Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client
Journée e-tourisme 2014 : Gestion de la relation client
 
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
 
Viavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et Emotions
Viavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et EmotionsViavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et Emotions
Viavoice Brand-Perception - Les Marques : Personnalités et Emotions
 
Contrôle de gestion
Contrôle de gestionContrôle de gestion
Contrôle de gestion
 
Manager developpeur de talents
Manager developpeur de talentsManager developpeur de talents
Manager developpeur de talents
 
Presentation cv
Presentation cv Presentation cv
Presentation cv
 

Similaire à Bonne personne au bon poste c.trepanier

Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competencesGpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Marah Yassine
 
Gpec cours
Gpec coursGpec cours
Gpec cours
hafsa560116
 
Un référentiel de compétences lalmi ikram berr ucef
Un référentiel de compétences lalmi ikram berr ucefUn référentiel de compétences lalmi ikram berr ucef
Un référentiel de compétences lalmi ikram berr ucefIkea Lal's
 
L'identification des competences dans le recrutement de cadres
L'identification des competences dans le recrutement de cadresL'identification des competences dans le recrutement de cadres
L'identification des competences dans le recrutement de cadres
IouliaMikaloff
 
Soft_skills.pdf
Soft_skills.pdfSoft_skills.pdf
Soft_skills.pdf
ZakiaHafid
 
Introducing talent management_fr
Introducing talent management_frIntroducing talent management_fr
Introducing talent management_fr
Dale Carnegie Tunisie
 
La triple concordance dans l’enseignement
La triple concordance dans l’enseignementLa triple concordance dans l’enseignement
La triple concordance dans l’enseignement
Université de Dschang
 
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)Audrey Jacob
 
Ofpc competences cles
Ofpc competences clesOfpc competences cles
Ofpc competences cles
M7saneripar
 
Projet Professionnel et Personnel
Projet Professionnel et PersonnelProjet Professionnel et Personnel
Projet Professionnel et Personnel
Hemant Ramphul
 
Cours gpec
Cours gpec Cours gpec
Cours gpec Ayoub BA
 
26064588 formation-du-personnel-grh
26064588 formation-du-personnel-grh26064588 formation-du-personnel-grh
26064588 formation-du-personnel-grhMamadou Gueye
 
Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...
Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...
Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...
Apec
 
مرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar rema
مرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar remaمرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar rema
مرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar remaIkea Lal's
 
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Université Mohamed Premier
 
M01 Metier et Formation
M01 Metier et FormationM01 Metier et Formation
M01 Metier et Formation
Chingongou ­
 
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsRédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Moiraud Jean-Paul
 
LA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREKLA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREK
ezzeddine
 
85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx
85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx
85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx
TarekDHAHRI3
 
Edias - Compétences des chefs de projets - Référentiel des compétences - E...
Edias  -  Compétences des chefs de projets -  Référentiel des compétences - E...Edias  -  Compétences des chefs de projets -  Référentiel des compétences - E...
Edias - Compétences des chefs de projets - Référentiel des compétences - E...
Guillaume BROUSSEAU
 

Similaire à Bonne personne au bon poste c.trepanier (20)

Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competencesGpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
 
Gpec cours
Gpec coursGpec cours
Gpec cours
 
Un référentiel de compétences lalmi ikram berr ucef
Un référentiel de compétences lalmi ikram berr ucefUn référentiel de compétences lalmi ikram berr ucef
Un référentiel de compétences lalmi ikram berr ucef
 
L'identification des competences dans le recrutement de cadres
L'identification des competences dans le recrutement de cadresL'identification des competences dans le recrutement de cadres
L'identification des competences dans le recrutement de cadres
 
Soft_skills.pdf
Soft_skills.pdfSoft_skills.pdf
Soft_skills.pdf
 
Introducing talent management_fr
Introducing talent management_frIntroducing talent management_fr
Introducing talent management_fr
 
La triple concordance dans l’enseignement
La triple concordance dans l’enseignementLa triple concordance dans l’enseignement
La triple concordance dans l’enseignement
 
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
 
Ofpc competences cles
Ofpc competences clesOfpc competences cles
Ofpc competences cles
 
Projet Professionnel et Personnel
Projet Professionnel et PersonnelProjet Professionnel et Personnel
Projet Professionnel et Personnel
 
Cours gpec
Cours gpec Cours gpec
Cours gpec
 
26064588 formation-du-personnel-grh
26064588 formation-du-personnel-grh26064588 formation-du-personnel-grh
26064588 formation-du-personnel-grh
 
Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...
Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...
Etude Apec/Cesi - Les compétences mobilisées dans les métiers cadres de l’ind...
 
مرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar rema
مرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar remaمرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar rema
مرجعية و تقييم الكفاءات lalmi ikram berrouche youcef chouar rema
 
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
 
M01 Metier et Formation
M01 Metier et FormationM01 Metier et Formation
M01 Metier et Formation
 
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsRédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
 
LA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREKLA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE Ezzeddine MBAREK
 
85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx
85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx
85405240-Gestion-Des-Ressources-Humaines (1).pptx
 
Edias - Compétences des chefs de projets - Référentiel des compétences - E...
Edias  -  Compétences des chefs de projets -  Référentiel des compétences - E...Edias  -  Compétences des chefs de projets -  Référentiel des compétences - E...
Edias - Compétences des chefs de projets - Référentiel des compétences - E...
 

Dernier

BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
AbdessamadAmimi1
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
mohammadaminejouini
 

Dernier (7)

BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
 

Bonne personne au bon poste c.trepanier

  • 1. Assigner la bonne personne au bon poste … … qui maîtrise les compétences requises … … afin que son travail réponde aux besoins de son organisation pour survivre et croître Car c’est vital ! Copyright 2010. Tous droits réservés. Claude Trépanier Spécialiste en mesure, évaluation et développement de compétences
  • 2. Déroulement 4. Méthode synergique 1. Défis des entreprises 7. Applications de la méthode synergique 6. Plan de perfectionnement des compétences 5. Exercice : arrimer un candidat avec un poste 2. Problématique 3. Caractéristiques recherchées 8. Références
  • 3.
  • 4.
  • 5. Des études révèlent que la formation en entreprise est peu efficace et que cela est dû à sa faible pertinence en regard des besoins réels de changements de comportements. 2.1 Lacunes dans l’arrimage entre la formation et les besoins 2. Problématique “ The World Bank finances about US$720 million in training every year, through both its lending projects and its in-house World Bank Institute (WBI). The evaluation found that while most of the training reviewed resulted in demonstrable participant learning, this learning frequently did not lead to real change in participants' workplace performance. Poor training outcomes most often resulted from training content that wasn't relevant to the needs and goals of the target institutions, or from the trainees' lack of incentives or resources to apply learning in their workplaces.” - www.worldbank.org/ieg/training
  • 6. 2.2 Lacunes des méthodes de définition de profils de compétences pour des postes 1. Les nombreuses définitions de compétences, d’habileté, d’éléments d’évaluation, de compétences disciplinaires, de compétences transversales, etc., créent de la confusion (Palmon et al, 2006. p.356). 2. L’analyse des situations de travail focalisant uniquement sur des tâches statiques et des comportements professionnels, ne sont plus appropriées (Sanchez, 1994, dans Palmon et al, 2006. p.357). Les habiletés procurent une approche plus dynamique et plus flexible (Palmon et al, 2006. p.357). 3. Les connaissances, habiletés, activités et autres facteurs relatifs à la performance dans un poste, tels que définis par des experts, tendent à être extrêmement spécifiques. Cette spécificité les rend comparables à des tâches ou à des comportements, ils ne sont pas basés sur des théories en psychologie, et ne peuvent être comparés entre différents postes de travail. (Brannick & Levine, 2002;Williams&Crafts, 1997, dans Palmon et al. 2006. p.357). 4. Le besoin de comprendre les habiletés et les taxonomies d’habiletés est impératif pour développer des applications de gestion ressources humaines qui s’adressent au problème de personnel qualifié (skills gap) Palmon et al. 2006. p.357).
  • 7. 2.2 Lacunes des méthodes de définition de profils de compétences pour des postes (suite) 5. La caractérisation de certaines habiletés s’avère plus difficile que pour d’autres, et il s’avère un grand défi de la faire avec une validité suffisante . 6. Soumis à une grande quantité d’informations relatives, lors d’un exercice d’analyse d’un poste de travail, les experts du poste voient leurs capacités cognitives saturées, réduisant ainsi la fiabilité inter-codeur ainsi que la validité des connaissances, habiletés, activités et autres facteurs relatifs à la performance dans un poste qui sont inférés. (Morgeson & Campion, 1997 dans Goffin, Woycheshin. 2006. p.122 ). 7. La précision des inférences entre les tâches et les habiletés correspondantes peuvent être amoindries si les suppositions des experts sont erronées. (Goffin, Woycheshin. 2006. p. 122).).
  • 8. Éventail des responsabilités et des habiletés essentielles pour le poste Les experts du poste définissent les responsabilités et habiletés d’un poste en faisant appel seulement à leur mémoire de leur expérience du poste , induisant ainsi des biais : mémoire sélective, interprétations, souvenirs émotifs, etc.. 2.2 Lacunes des méthodes de définition de profils de compétences pour des postes (suite) Responsabilités et habiletés relatées par la mémoire de l’expérience du poste Responsabilités et habiletés qui ne peuvent être observées visuellement Observateur intuitif Poste
  • 9. Au sujet de la validité des résultats Quelle est la validité des responsabilités et habiletés ainsi définies ? C’est bien que des experts d’un poste fassent appel à leur expérience passée d’un poste et à leur mémoire pour définir des responsabilités et des habiletés. 1. Comment peuvent-ils être confiants qu’ils ont couverts tous les aspects? 2. Comment savent-ils qu’ils n’ont pas surreprésentés certains aspects et omis certains autres ? 3. Peuvent-ils assurer que les énoncés des compétences et des habiletés peuvent être réutilisés par des enseignants afin de concevoir des cours qui développeront et évalueront exactement les compétences désirées? Il y a ainsi de sérieuses limitations qui proviennent d’une approche intuitive et empirique, qui ne recourt pas à un modèle conceptuel valide, ancré dans des théorie pertinentes Mais :
  • 10.
  • 11.
  • 12. 2.4 Limites des référentiels (frameworks) d’habiletés professionnelles (suite) 6. Aucune systémique, pas de relations en flux, de cause à effet. 3. Aucun basé sur des théories (éducation, organisation, psychologique). 4. Relation équivoque entre activité, compétence et habileté : «  une habileté est la capacité d’entreprendre une activité ». Définition circulaire. 5. L’énoncé des habiletés n’utilise que la logique de la syntaxe de la langue. Comment s’assurer qu’une habileté est vraiment bien énoncée ? Observations : 1. Principalement basés sur des faits, des informations et des tâches concrètes (empirique). 7. Aucun ne permet l’alignement du capital humain avec les besoins de l’organisation. 2. La plupart ne font que regrouper des compétences dans des catégories homogènes, quelque fois dans une séquence de tâches visibles.
  • 13.
  • 14.
  • 15.
  • 16. « Dans la réalité, aucune méthode (de gestion) n’est applicable si elle n’est pas intégrée au savoir-faire, à la compétence globale du dirigeant.». - Maisons, 2003, auteur de : Le coaching stratégique : pilotage et transformation des entreprises et des organisations 3.1 Caractéristiques souhaitables d’un système de formation en entreprise Nous souscrivons de plus à ces recommandations : "I think it's important for students to learn how all the parts of a company function. It's the only way to understand a business and to work effectively.“ - Marcel Desautels, président de Canadian Credit Management Foundation. Sa fondation a donné plus de 40 M$ à des institutions d’enseignement en gestion et en finance au Canada. L’analyse de la problématique de la formation en entreprise nous suggère le recours à une approche plus systématique, rigoureuse et empreinte de cohérence.
  • 17. 1. Considérer une entreprise comme un système traitant des ressources à travers un ensemble de fonctions (groupe d’activités ou processus homogènes) afin de générer des résultats; 2. Tenter de relier les résultats de l’entreprise aux fonctions et activités qui y concourent ainsi qu’aux compétences du personnel sollicitées par ces activités; 3. Une entreprise étant constituée d’humains qui y oeuvrent selon leur personnalité, s’inspirer de théories et de modèles en psychologie comportementale (comportements observables et mesurables); 4. Utiliser des typologies d’habiletés dotées d’une syntaxe inspirée du modèle d’un système, par souci de clarté, de sens unique et de cohérence avec le modèle d’une entreprise comme un système ; 5. Employer des processus évaluatifs également centrés sur le développement de l’entreprise et du capital humain des employés; 6. Préserver la cohérence, du diagnostic de l’entreprise jusqu’à l’évaluation du rendement de l’investissement dans la formation, afin d’assurer l’arrimage entre les compétences qui concourent aux résultats dans un rôle ou un poste avec celles qui sont développées lors de formations. 3.1 Caractéristiques souhaitables d’un système de formation en entreprise (suite)
  • 18.
  • 19.
  • 20. … et les instruments de mesure et d’évaluation 3.4 Caractéristiques souhaitables d’un modèle intégrant l’enseignement et l’apprentissage Afin qu’un système de formation soit performant, en plus d’être doté d’un référentiel d’habiletés professionnelles et de typologies d’habiletés adéquats, il doit aussi prescrire un appariement cohérent entre : … les compétences requises dans le rôle ou le poste visé … … les activités pédagogiques …
  • 21.
  • 22.
  • 23. La théorie « La personne synergique© » Racine, S. (2003) Habiletés: 25 types d’habiletés : cinq catégories et cinq niveaux Fonctions L’utilisation d’un type d’habiletés engendre une fonction L’emploi intégré de plusieurs catégories habiletés Apprentissage Compétence Un changement désiré dans les fonctions Synergie Une amélioration du système de fonctionnement
  • 24. Constat Nous avons des préférences pour certains types de fonctionnement plutôt que d’autres : Ils deviennent des besoins, instincts ou habitudes de fonctionnement Nous pouvons classer les types de fonctionnement personnel en cinq catégories ou fonctions de la personne: Physique Physique Imaginative Affective Sociale Cognitive
  • 25.
  • 26. Résultat d’un TFP MD Résultat d’un test de fonctionnement personnel Imaginative Affective Physique Cognitive Sociale
  • 27.
  • 28.
  • 29.
  • 30.
  • 31.
  • 32. Descripteurs des fonctions Racine, S. (2003) Imaginative Affective Physique Cognitive Sociale Besoins Défi Sécurité Etre vue Responsabilité Etre acceptée Désirs Etre la première Choisir Performer Environnement sécuritaire Etre populaire Peurs Etre supervisée (C) Changement (S) Etre mal vue par le leader (I) Superviseur émotif (A) Ne pas pouvoir négocier (P) Styles de travail Directe Patiente Performante Précise Persuasive Orientation Résultats Projets Action Tâches Gens Motivé par Pouvoir Procédures Rêves Standards Liberté Allure Nerveuse Bilieuse Énergique Réservée Enthousiasme avec les autres
  • 33. Il n’y a pas de types purs, que des types hybrides Racine, S. (2003)
  • 34.
  • 35. Racine, S. (2003) L’exercice répété d’habiletés … comme … favorise l’émergence de la compétence ... Imaginatif visualiser, créer des scénarios et des œuvres artistiques, résoudre des problèmes nouveaux et méditer d’auteur, de visionnaire, d’entrepreneur et de développeur Affectif accepter une valeur, la choisir, s’y engager, s’organiser autour de celle-ci et en être caractérisé de gestionnaire et de spécialiste Physique sentir, percevoir, faire du sport, mimer ou parler devant les autres d’acteur, de sportif ou d’orateur Cognitif reproduire des connaissances, conceptualiser, appliquer des règles, analyser et synthétiser d’expert à traiter l’information, de critique et d’évaluateur Social être courtois, accepter les autres, les aider, collaborer, coopérer, travailler en collégialité de communicateur, de négociateur, de conseiller et d’ambassadeur
  • 36.
  • 37. Liste de 25 actions regroupées en 5 typologies (fonctions) Racine, S. (2003) * : Plus le niveau d’une habileté est élevé, plus au cours d’une action particulière elle est susceptible d’être utilisée simultanément, en collaboration (synergie) avec des habiletés d’autres fonctions. Les niveaux d’habiletés dans chacune des fonctions sont inspirés des stades de développement de Piaget: Préstructurel, Unistructurel, Multistructurel, Relationnel, et Abstrait généralisé, (Biggs, J.B., Collis, K.F. 1982). Fonctions Niveaux de Synergie * 5 4 3 2 1 Imaginative Gordon (1985) Méditer (donner un sens) Résoudre des problèmes Créer artistiquement Produire des images Visualiser des images Affective Krathwohl (1964) Se caractériser S’organiser autour d’une valeur Valoriser une option Répondre Accepter Physique Harrow (1972) S’exprimer verbalement S’exprimer non verbalement Avoir des habitudes de vie saines Agir avec adresse Percevoir (avec ses 5 sens) Cognitive D’hainau (1988) Mobiliser son répertoire cognitif Explorer (analyser) Appliquer Conceptualiser Reproduire des connaissances Sociale Kohlberg (1969) Négocier collégialement Coopérer Aider Écouter Agir avec courtoisie
  • 38.
  • 39. Habileté : Définition, structure et formule Objet (ressource) Racine, S. (2003) Définition: Toute action humaine apprise ayant une certaine qualité reconnue portant sur un objet et engendrant un produit (effet). Habileté = Structure Une habileté est composée de trois éléments: Processus (activités qui transforment des ressources en extrants) + Produit (l’extrant est un comportement observable et mesurable ou un livrable généré par un acte) + Système
  • 40. Habiletés: Exemples I4 Résoudre (processus) un problème (objet) afin de générer une solution (produit) A4 S’organiser (processus) autour d’une valeur (objet) afin de vivre en paix dans son propre système de valeurs (produit) C3 Appliquer (processus) des règles de traitement d’information (objet) afin de produire un livrable attendu dans notre rôle/poste (produit) S3 Aider (processus) des clients à satisfaire leurs besoins (objet) afin qu’ils puissent prendre des décisions dans leur meilleur intérêt (produit) P5 Communiquer un message (objet) par l’art oratoire (processus) afin d’informer, divertir, convaincre ou mobiliser (produit)
  • 41.
  • 42. Formule d’une compétence Comp. = ( I hab * pond.(%) I )+ ( A hab * pond. (%) A ) + (P hab * pond. (%) P ) + ( I hab * pond. (%) C ) + (I hab * pond. (%) S ) Comp. = Σ habiletés pondérées (%) Exemple: Compétence = Exprimer verbalement ( P5 ) * 25 % Ses propres émotions + ( A2 ) * 35 % et coopérer volontairement avec des co-équipiers dans la résolution de problèmes interpersonnels + ( S4 ) * 40 % TOTAL 100 %
  • 43.
  • 44.
  • 45.
  • 46. Test d’appariement poste-personne© Auteur: - Serge Racine. Ph.D
  • 47.
  • 48. Identification des habiletés acquises et des habiletés manquantes Résultat du TAPP : Habiletés recherchées dans le poste => Résultats au test de compétences Habiletés maitrisées par l’individu => Méditer (donner un sens) S’exprimer verbalement Résoudre des problèmes S’organiser autour d’une valeur S’exprimer non verbalement Explorer (analyser) Créer artistiquement Valoriser une option Avoir des habitudes de vie saines Appliquer Aider Produire des images Répondre Agir avec adresse Conceptualiser Écouter Visualiser des images Accepter Percevoir (avec ses 5 sens) Reproduire des connaissances Agir avec courtoisie Méditer (donner un sens) S’exprimer verbalement Résoudre des problèmes S’organiser autour d’une valeur S’exprimer non verbalement Explorer (analyser) Créer artistiquement Valoriser une option Avoir des habitudes de vie saines Appliquer Aider Produire des images Répondre Agir avec adresse Conceptualiser Écouter Visualiser des images Accepter Percevoir (avec ses 5 sens) Reproduire des connaissances Agir avec courtoisie Habiletés qui doivent être développées =>
  • 49. Une fois identifiées les habiletées génériques recherchées par fonction I, A, P, C et S que l’on a retenu des typologies d’habiletés, il s’agit de les personnaliser à une situation, rôle ou poste de travail. Personnaliser les habiletés des typologies à une situation, rôle ou poste de travail Exemple pour le rôle de formateur: Fonctions de la personne Compétences Imaginative Planifier : finalité de l’enseignement ; compétences et habiletés, perspective Affective Gérer : s’organiser et s’engager Physique Enseigner : Activités d’enseignement Cognitive Évaluer : Mesurer et évaluer les apprentissages Sociale Communiquer : reconnaître le succès
  • 50. Il s’agit maintenant de traduire les activités en terme de compétences et d’habiletés pour chacune des fonctions I, A, P, C et S en se servant du résultat du TAPP et de la typologie des habiletés : Exemple de l’utilisation des résultats du TAPP© Imaginons que des experts du poste d’enseignant complètent chacun le TAPP. La moyenne des résultats révèle ce profil => Fonctions d’une personne Compétences d’un enseignant Imaginative Concevoir des solutions aux besoins de formation Affective Planifier l’enseignement Physique Développer les compétences et habiletés des apprenants Cognitive Évaluer les apprentissages Sociale Communiquer les résultats de l’évaluation formative et sommative Pondération de son importance 4 cases sur 16 = 25% 3 cases sur 16 = 19% 2 cases sur 16 = 12% 3 cases sur 16 = 19% 4 cases sur 16 = 25%
  • 51.
  • 52. Test administré en situation d’action par un observateur - expert (suite) Produit : Recommandation de solutions Efficacité Critères (indicateurs de comportements désirables) Pas du tout = 0, un peu = 1, suffisamment = 2 tout à fait = 3 Analyse et synthèse des fonctions défectueuses Niveau de détail approprié et synthèse compréhensible 0, 1, 2 ou 3 Tâches appartenant aux fonctions défectueuses Pertinence et exhaustivité des tâches 0, 1, 2 ou 3 Évaluation du changement Détails et réalisme des changements proposés 0, 1, 2 ou 3 Changements proposés Changements validés 0, 1, 2 ou 3
  • 53. Mesure des compétences par un test Compétences dont la fonction … est prépondérante Habiletés Pondération Mesure (%) Note pondérée Imaginative Planifier Habileté #1 Habileté #2 12,5% 12,5% 55% 40% 7% 5% Affective Gérer Habileté #3 Habileté #4 5% 5% 90% 80% 5% 4% Physique Enseigner Habileté #5 Habileté #6 12,5% 12,5% 65% 70% 8% 9% Cognitive Évaluer Habileté #7 Habileté #8 10% 5% 90% 80% 9% 4% Sociale Communiquer Habileté #9 Habileté #10 12,5% 12,5% 55% 60% 7% 8% TOTAL 100% 65%
  • 54. 1. Définir le type de fonctionnement personnel (personnalité) qui prédispose à une compétence et à une efficacité dans le poste => TAPP et profil de compétences. 5. Exercice Afin d’apparier une personne avec un poste: 2. En décliner un test de compétences I, A, P, C et S. 3. Interviewer le candidat, vérifier la maîtrise des compétences essentielles par des techniques d’entrevues. 4. Comparer ce profil avec le profil de compétences cibles.
  • 55.
  • 56.
  • 57. Prescription d’une sélection cohérente de modèles d’enseignement et des instruments de mesure et d’évaluation les plus appropriés pour chacune des habiletés visées par les objectifs Instruments de mesure et d’évaluation Grilles d’évaluation critériées Critères pertinents (comportements observables et mesurables) Objectifs de développement d’habiletés Modèles d’enseignement Cohérence validée par des expérimentations Synectique Imaginatives Pédagogie non directive Affectives Entraînement Physiques Jeux de rôles Sociales Concepts Jeux et simulations Cognitives
  • 58.
  • 59.
  • 60. La bonne personne au bon poste, dotée des compétences essentielles, qui y génère la performance requise, en lien cohérent avec les besoins de son organisation … et le bénéfice recherché
  • 61.
  • 62.
  • 63.

Notes de l'éditeur

  1. In fact, when experts knowledgeable in a work function are asked to identify key activities and competencies/habiletésof a work function, they refer to their experience and to their knowledge, without using any structured mechanism to ensure they cover all essential aspects of the job. But: • How do they know they have covered all aspects? • How do they know they have not been too focused on certain aspects and omitted some? • Can they ensure their wording of competencies and habiletéscan be reused by teachers in order to design courses developing and assessing exactly the competencies sought
  2. Habileté: Nous avons catégorisé 25 types d’habiletés en 5 catégories: EX: Résoudre un problème, s’impliquer, persévérer, appliquer une règle, être empathique correspondent respectivement à des habiletés IAPCS Fonction : En utilisant des habiletés de même catégorie, la personne se construit des outils intelligents: les fonctions. Compétence : Dans des rôles ou des tâches définies socialement, par ex. en carrière, la personne intègre plusieurs habiletés reliées à différents types de fonctionnement. EX: activité médicale, comptable ou formatrice L’ Apprentissage est u n changement, planifié, amplifié par la formation et évalué, dans les fonctions de la personne vers ce gain qui prend la forme d’habiletés et de compétences. Comme toute action, l’habileté a un effet primaire, mais a aussi des effets secondaires qui sont souvent beaucoup plus importants et intéressants pour la personne qui apprend. La Synergie est un gain résultant de la combinaison, de l’organisation ou de la stratégie d’éléments dont la force de l’ensemble est supérieure à la somme des parties qui composent cet ensemble. Par exemple: l’amélioration des ses habiletés et de ses compétences par l’apprentissage.