SlideShare une entreprise Scribd logo
Présentation élaborée par:
- Maroua CHETMI
- Afef OUANNEN
Année universitaire: 2018-2019
En quoi le Knowledge Management
s’inscrit-il dans une stratégie
d’entreprise?
Typologie des systèmes d’information
Marie DESPRES-LONNET
M1 VIC
- Noémie GLORIEUX
- Emilie MEUNIER
PLAN
Introduction
I/- Définition du Knowledge Management
+ De la donnée au savoir
+ Freins à la compréhension du Knowledge Management
+ Relation entre Knowledge management, Veille stratégique et Intelligence économique
II/- Les apports du Knowledge Management pour l’entreprise
+ L’interdépendance entre le Knowledge Management et la culture d’un pays
+ Les enjeux du Knowledge management
+ Les limites de la mise en place d’une démarche Knowledge Management
III/- Comment réussir une mise en place du Knowledge Management ?
+ Les stratégies du Knowledge Management
+ Les méthodologies du Knowledge management
+ Le rôle des individus dans la réussite du Knowledge Management
+ Comment choisir son outil logiciel ?
+ Les outils actuellement sur le marché
Conclusion 2
INTRODUCTION
+ En détenant l’information, on détient le pouvoir.
+ Un salarié d’une entreprise qui détient des connaissances précises ou une
compétence rare, possède un pouvoir d’expertise dont l’entreprise ne
peut s’en passer et doit le repérer, l’entendre, le reconnaître, et faire
émerger ces règles tacites, ces connaissances et modèles de travail afin
de les mettre à la disposition de sa stratégie.
+ Cette formalisation des connaissances constitue un enjeu de pouvoir.
3
+ La méthodologie qui permet d’identifier ces connaissances, de les
formaliser et de les capitaliser est: le Knowledge Management.
+ Problématique: En quoi le KM s’inscrit-il dans une stratégie
d’entreprise?
+ Présentation: C’est un travail de recherche réalisé par
Noémie GLORIEUX et Emilie MEUNIER dans le cadre d’un
Master 2 « GIDE (Gestion de l'Information et du Document pour
l'Entreprise )» à l’Université de Lille 3 – Année universitaire
2007-2008 et encadré par Marie DESPRES-LONNET.
4
Méthodologie: de recherche
documentaire
Définition du thème de recherche à
partir d’ouvrages de référence
- Consulter les références recueillies et
les sélectionner selon certains critères
(notoriété de l’auteur, les références
bibliographiques,…)
- Eviter les articles et les sites
commerciaux
5
Méthodologie:
I/- Définition du Knowledge Management
Selon l’expert Jean-Louis Ermine de l’Université de Technologie de Troyes, le KM est « un
phénomène global à l’entreprise. Il fait intervenir tous les processus qui permettent de
capitaliser, partager, faire évoluer le patrimoine des connaissances de l’organisation,
maintenant une richesse critique de l’entreprise. L’objectif stratégique de la gestion des
connaissances est de comprendre, soutenir, optimiser et accélérer ces processus, en
synergie et de manière cohérente ».
6
Selon Serge CACALY, le KM est « La gestion organisée, coordonnée et opérationnelle des
savoirs et des savoir-faire individuels et collectifs dans les organisations. Le
management des connaissances ou Knowledge Management se distingue de la veille
stratégique et de l'intelligence économique en ce qu'il s'intéresse aux informations et
aux connaissances internes, mêmes si celles-ci sont alimentées et enrichies par des
apports externes. ».
7
De la donnée au savoir
+ Pour bien définir le Knowledge Management ou gestion des connaissances, il
est important de situer la notion de « connaissance » par rapport à plusieurs
notions adjacentes : donnée, information, connaissance (explicite et
implicite), et savoir.
8
• « C’est un fait, une notion ou instruction
représentée sous forme conventionnelle
convenant à une communication, une
interprétation ou un traitement soit par l’homme,
soit par des moyens automatiques » la norme ISO
5127 [AFNOR 81]
Donnée
• C’est « la signification que l’homme attribue à des
données à l’aide de conventions employées pour
les représenter » [AFNOR 81]- J. VAN GIGCH
• C’est une donnée ou un ensemble de données
articulées pour donner forme à un message ayant
un sens et résultant d’un contexte.
Information
9
10
•« C’est une démarche intellectuelle qui vise à aborder des phénomènes dans le
but de les comprendre, de les prévoir, de les capitaliser ou de les reproduire »
•La gestion des connaissances distingue deux grands types de connaissances,
selon la psychologie cognitive :
•« La connaissance tacite personnelle, elle regroupe des compétences innées ou
acquises, le savoir-faire et l’expérience de l’individu. Difficile à formaliser et à
communiquer ».
•« La connaissance explicite peut être clairement articulée sur un support, plus
facilement transférable et partagée par une communauté».
Connaissance
•« C’est l’ensemble des connaissances acquises par l’apprentissage ou
l’expérience. »
•Il peut faire référence au savoir-faire qui est : « L’habileté à mettre en
œuvre son expérience et ses connaissances acquises pour réaliser une tâche
précise. Les savoir-faire sont l’ensemble des connaissances acquises enrichie
d’expérimentations successives (succès ou échec) rendant apte à réaliser
une activité dans un contexte donné et dans le cadre d’une fonction précise»
[Cigref 2000]
•Ou au savoir-être: « un comportement, une conduite ou une habileté
appropriée à l’emploi (l’initiative, l’esprit critique, l’autonomie)
Savoir
11
Schéma réalisé par
Gilles BALMISSE
(Cabinet Knowledge
Consult)
Freins à la compréhension du KM :
La gestion des connaissances ou KM renferme plusieurs notions, constituant « la partie
invisible de l’iceberg » et qui génèrent une quantité importante de connaissances tels que :
• « Les processus : savoir-faire, tours de mains, trucs et astuces transmis grâce au tutorat,
au compagnonnage .
• La gestion de l’information : informations orales, échanges informels recueillis lors de
réunions, grâce au storytelling, sur des forums ou des blogs .
12
• L’expertise : expériences contenues au sein de livres de connaissances, de
blogs ;
• La formation : micro-formations réalisées par le biais de séquences
multimédia ou de foires aux questions ;
• La mémoire : mémoires individuelles, parcours personnels contenus au sein
de récits de vie, de films ;
• La communication, le lien social : relations sociales, groupes visibles grâce au
storytelling ou à la « machine à café ». »
13
14
Knowledge
Management
Processus
Gestion de
l’information
Expertise
Formation
Mémoire
Communication
La Relation entre Knowledge management, Veille
stratégique et Intelligence économique
15
16
La complémentarité entre le knowledge management et l’intelligence
économique
Source: Revue vie et sciences de l’entreprise- 2007
17
 La Veille stratégique et le Knowledge Management sont toutefois liés.
 LE KM est la synthèse des informations ou de savoirs gérées par l’entreprise.
1- Interdépendance entre le KM et la culture d’un pays
Le Knowledge Management nécessite l’implication et l’adhésion de l’ensemble des acteurs de
l’entreprise afin de conserver, transmettre et développer les connaissances.
 La mise en place d’un projet de Knowledge Management doit donc s’adapter à la culture de
l’entreprise, qui dépend fortement de la culture du pays dans lequel elle est pratiquée.
18
II/- Les apports du KM pour l’entreprise
2- Les enjeux du Knowledge Management:
- La spirale de la connaissance de Nonaka :
Elle permet à l’entreprise de créer la connaissance sans interruption et de manière dynamique.
La création de connaissances est présentée comme un processus continu entre les
connaissances tacites et les connaissances explicites.
19
II/- Les apports du Knowledge Management
pour l’entreprise
20
• Correspond au partage de la connaissance par observation, imitation,
expérience partagée (exemple : apprentissage)La socialisation
• C’est la phase qui permet de communiquer la connaissance au sein de
l’entreprise (exemple : formation)L’externalisation
• Permet de combiner, d’établir des liens entre différentes ressources
issues de la connaissance explicite. L’aboutissement d’un projet, d’un
produit correspond à la mise en pratique de cette phase
La combinaison
• Correspond à la connaissance explicite « de base » de l’individu. Elle
est intégrée et devient active pour l’ensemble de l’entrepriseL’internalisation
- La spirale de la connaissance de Nonaka :
- Les Avantages d’une démarche de Knowledge Management :
Les enjeux d’une démarche de Knowledge Management concernent 4 aspects majeurs :
1- Optimisation de la production / Augmentation de la productivité :
 En évitant de reproduire des erreurs déjà commises
 En transférant de l’expérience d’un individu à un autre
2- Aide à la décision :
 l’échange de multiples sources d’information et de points de vue
 l’écoute du client
 l’anticipation des besoins
21
2- Les enjeux du Knowledge Management:
22
3- Valorisation des compétences des individus :
 En ayant une meilleure visibilité concernant le recrutement, la formation et
les orientations stratégiques.
 En adoptant une meilleure politique de motivation et de reconnaissance des
personnes.
 En ayant un accès plus aisé aux experts.
4- Soutien à l’innovation :
 En créant un environnement propice à l’émergence d’idées nouvelles, à
leur capture, à leur validation et à leur transformation en innovation.
- Les Avantages d’une démarche de Knowledge Management :
23
Freins à l’implémentation du KM Taux de
répondants
(%)
- Faible compréhension des concepts et bénéfices
du Knowledge Management, Communication
insuffisante
55%
- Manque de temps 47%
- Manque de soutien et de conviction de la
Direction générale
34%
- Difficulté de changer la culture de l’entreprise 34%
- Trop de projets en cours 29%
- Les Freins à l’implémentation:
Selon une enquête française
menée en 2000 par Arthur
Andersen (avec 750 entreprises
interrogées, et seulement 72
réponses), Jean-Yves PRAX a décrit
les freins liés à l’implémentation
du knowledge management :
3- Les limites de la mise en place d’une démarche de Knowledge
Management
- Les Obstacles à la mise au point d’une démarche de Knowledge Management :
• La formalisation des savoirs peut paralyser l’innovation.
• Tous les savoirs ne sont pas modélisables et formalisables sous forme de
procédures fixes.
• Il n’est pas possible d’exploiter des connaissances qui ne sont pas partagées
• Le partage des connaissances est une chose, le mettre au travail est autre
chose.
24
3- Les limites de la mise en place d’une démarche de Knowledge
Management
III/- Comment réussir une mise en place du KM?
Pour mettre en place une solution de Knowledge Management, l’organisation fait appel
à des cabinets de prestations spécialisés.
+ Deux méthodes d’applications sont proposées :
1- La stratégie de codification : elle concerne une gestion globale des connaissances,
dominée par les processus et les technologies. Elle répond à des attentes de
productivité et est reproduite dans divers environnements à travers des normes et des
standards .
25
2- La stratégie de personnalisation : se focalise sur le dialogue et sur l’échange de connaissances par
l’application « du face à face ».
L’entreprise essaye de connecter les connaissances de chacun et d’édifier des réseaux humains pour assurer
l’efficacité de leur stratégie.
Elle s’appuie sur l’expertise et l’expérience et répond à des objectifs d’innovation
 L’entreprise doit prendre en compte lors du choix de son prestataire, la méthodologie adoptée par ce
dernier et qui doit être conforme avec les objectifs et la politique de Knowledge Management choisie.
26
27
Les méthodologies du KM
La méthodologie globale du KM:
+ Une méthode de KM doit être en adéquation
avec le terrain et avec la stratégie de l’entreprise
+ Les étapes récurrentes dans une démarche de
KM sont:
28
Choix de la
méthode en
fonction des
besoins
Définition de la
démarche de KM
et évaluation des
changements à
mettre en oeuvre
Mise en place de
la démarche de
KM
29
 Ces étapes sont essentielles pour mener a bien une méthode de KM
Les étapes récurrentes
Les méthodologies spécifiques:
Méthode de capitalisation du système de connaissance de l’entreprise (REX):
+ Elle est basée sur des «éléments d’expériences».
Méthodes de modélisation du système de connaissance de l’entreprise :
+ Elle s’appuie sur la dimension humaine.
Méthodes de repérage de la connaissance tacite:
+ Elle se base sur des situations vécues.
30
Les méthodologies du KM
Cinq méthodes de Knowledge Management ont été créées pour un besoin spécifique et
classées par Jean-Yves PRAX :
- Retour d’expérience (REX): Méthode de capitalisation
- Methodology for Knowledge System Management (MKSM): Méthode de modélisation
- Cycle de vie et de la Gestion des Métiers et Applications (CYGMA) : Méthode de
capitalisation
- Knowledge and Learning in Action Mapping (KALAM): Méthode de modélisation
- Storytelling : Méthode de repérage de la connaissance tacite
31
Le rôle des individus dans la réussite du KM
Le rôle des individus dans la réussite du KM
L’implication du personnel de l’entreprise ainsi que leur participation dans
l’échange de savoirs et de connaissances est indispensable pour réaliser et
atteindre les objectifs fixés par le Knowledge Management.
Dans une conduite de changement, Jean-Yves PRAX, distingue 5 phases d’action
inspirées du management et pouvant être adaptées à un projet de Knowledge
Management :
- Les dirigeants doivent avoir une vision globale, fournissant un cadre pour
mobiliser au maximum les acteurs .
32
- Les projets doivent être fédérés. Une communauté d’acteurs doit être créée pour
faciliter une démarche participative .
- Les projets transversaux doivent se rassembler pour former un ensemble cohérent
afin d’atteindre l’objectif commun et global de l’entreprise .
- Les dirigeants doivent adapter un cadre de formation et d’accompagnement pour
faciliter le travail.
 Il faut impulser, mobiliser et communiquer autour de ce projet d’entreprise pour
qu’il soit efficace et réussie.
33
Le rôle des individus dans la réussite du KM
Comment choisir son outil logiciel ?
L’entreprise doit choisir un outil adapté à son projet de Knowledge Management
ainsi qu’à ses objectifs et enjeux stratégiques.
« Les origines du Knowledge Management s’inspirent de cinq courants
technologiques :
• les moteurs de recherche et outils linguistiques permettant la recherche,
l’extraction, la classification et le traitement linguistique
34
35
• le Web avec les sites et les portails ;
• le travail collaboratif participant au partage et à la communication ;
• la GEIDE33 qui décrit, gère et stocke les documents. La connaissance est
mise en valeur ;
• la documentation qui permet la description et la normalisation des
connaissances ».
Comment choisir son outil logiciel ?
36
Jean-Yves PRAX détermine 6 familles de technologies du Knowledge
Management :
- « échanger des idées,
- échanger de la connaissance,
- veiller et accéder aux sources externes,
- produire et gérer la documentation interne
- transférer la connaissance, le e-learning,
- cartographier l’expertise ».
 L’entreprise devra hiérarchiser ces technologies en fonction de sa
stratégie pour répondre à ses besoins.
Comment choisir son outil logiciel ?
Les outils actuellement sur le marché
 Outils d’accès aux connaissances : Exalead Corporate, Verity K2 Entreprise
37
 Outils de gestion des processus : Aris Process Platform , Mega
Process, Business Process Manager….
38
Les outils actuellement sur le marché
39
 Outils de cartographie : VizServer , Kartoo Knowledge…
 Outils d’extraction des connaissances : Inxight Smart Discovery,
LexiQuest Mine…
 Outils collaboratifs de publication : Drupal, Movable Type, Vignette
Content….
 Outils de travail collaboratif : eRoom, QuickPlace, MayeticVillage….
 Outil de localisation d’expertise : ActiveNet
Les outils actuellement sur le marché
Conclusion
40
+ La gestion des connaissances est une richesse pour l’entreprise et la mise
place de cette démarche doit émaner de la volonté politique et managériale
des dirigeants.
+ Pour réussir la mise en place d’un telle démarche, il faut savoir qu’on
récoltera ses fruits à long terme, qu’elle est coûteuse en temps et qu’elle
nécessite l’implication de l’ensemble des acteurs, notamment le knowledge
manager et les professionnels de l’information.
+ Cette collaboration permet à l’entreprise de répondre à ses enjeux , d’être
réactive et innovante.
Webographie
+ https://www.commentcamarche.net/contents/325-knowledge-
management-km-gestion-des-connaissances
+ http://wikimemoires.net/2012/09/concepts-cles-du-knowledge-
management-information/
+ https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-180368-quest-ce-quun-
knowledge-manager-a-lere-de-lintelligence-artificielle
41
42

Contenu connexe

Tendances

Tableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectifTableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectif
ABDELDJALIL DERRASCHOUK
 
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
INTELLIGENCE ECONOMIQUEINTELLIGENCE ECONOMIQUE
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
Babacar LO
 
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueEntrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Réda ALLAL
 
Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...
Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...
Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...
IEAM-Paris
 
La veille stratégique
La veille stratégiqueLa veille stratégique
La veille stratégique
ghizlane bennour
 
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Fadhel El Fahem
 
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
IbtissemSlimeni
 
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdfCulture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
ssuserc06f96
 
Scéance introductive 1 introduction au management
Scéance introductive 1 introduction au managementScéance introductive 1 introduction au management
Scéance introductive 1 introduction au management
Amjad Soltani
 
Cours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr FalloulCours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr Falloul
Professeur Falloul
 
Exercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.com
Exercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.comExercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.com
Exercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Management Stratégique.pptx
Management Stratégique.pptxManagement Stratégique.pptx
Management Stratégique.pptx
NawalOuzellal1
 
Entrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fstEntrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fst
Sanae HANINE
 
La culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseLa culture de l’entreprise
La culture de l’entreprise
Mariem SELLAMI
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
Abdellah Ben Messaoud
 
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneurialesChapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
Charfi Mohamed Amin
 
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Carole TACHEAU
 
Découvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat socialDécouvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat social
EnactusFrance
 
Mettre en place une démarche de gestion des connaissances
Mettre en place une démarche de gestion des connaissancesMettre en place une démarche de gestion des connaissances
Mettre en place une démarche de gestion des connaissances
TayssirLimem
 
Soutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'étudesSoutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'études
Fabrice HAUHOUOT
 

Tendances (20)

Tableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectifTableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectif
 
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
INTELLIGENCE ECONOMIQUEINTELLIGENCE ECONOMIQUE
INTELLIGENCE ECONOMIQUE
 
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueEntrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économique
 
Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...
Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...
Management de l'information et des connaissances - IEAM - Nicolas BOURNEZ DES...
 
La veille stratégique
La veille stratégiqueLa veille stratégique
La veille stratégique
 
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
 
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
 
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdfCulture Entrepreneuriale Cours.pdf
Culture Entrepreneuriale Cours.pdf
 
Scéance introductive 1 introduction au management
Scéance introductive 1 introduction au managementScéance introductive 1 introduction au management
Scéance introductive 1 introduction au management
 
Cours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr FalloulCours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr Falloul
 
Exercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.com
Exercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.comExercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.com
Exercices corrigés recherche opérationnelle par www.coursdefsjes.com
 
Management Stratégique.pptx
Management Stratégique.pptxManagement Stratégique.pptx
Management Stratégique.pptx
 
Entrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fstEntrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fst
 
La culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseLa culture de l’entreprise
La culture de l’entreprise
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
 
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneurialesChapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
 
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
 
Découvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat socialDécouvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat social
 
Mettre en place une démarche de gestion des connaissances
Mettre en place une démarche de gestion des connaissancesMettre en place une démarche de gestion des connaissances
Mettre en place une démarche de gestion des connaissances
 
Soutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'étudesSoutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'études
 

Similaire à Km

Tc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc Fr
Tc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc FrTc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc Fr
Tc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc Fr
Sacha8
 
savoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologies
savoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologiessavoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologies
savoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologies
Eric Blot
 
Knowledge management : méthodes , pratiques et outils
Knowledge management : méthodes , pratiques et outils Knowledge management : méthodes , pratiques et outils
Knowledge management : méthodes , pratiques et outils
Morjen Henda
 
Présentation de Prometheo
Présentation de PrometheoPrésentation de Prometheo
Présentation de Prometheo
Philippe Charlier
 
Intelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la ConnaissanceIntelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la Connaissance
BENCHERIF Amir Nidhal
 
Le Projet Airmis
Le Projet AirmisLe Projet Airmis
Le Projet Airmis
Airmis
 
Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?
Erwan Hernot
 
Si km rse
Si km   rseSi km   rse
Si km rse
jmbnzc
 
Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management
Sanae HANINE
 
Libro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . Frances
Libro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . FrancesLibro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . Frances
Libro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . Frances
eraser Juan José Calderón
 
Blended Learning For French Business
Blended Learning For French BusinessBlended Learning For French Business
Blended Learning For French Business
Peter G Collier
 
Blended learning for French Business
Blended learning for French BusinessBlended learning for French Business
Blended learning for French Business
Home
 
L'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogies
L'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogiesL'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogies
L'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogies
Hejer Zhiri
 
Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...
Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...
Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...
Michel Héon PhD
 
Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...
Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...
Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...
Camille V
 
Reconnaitre les compétences
Reconnaitre les compétences Reconnaitre les compétences
Reconnaitre les compétences
Philippe-Didier GAUTHIER
 
Séminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultants
Séminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultantsSéminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultants
Séminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultants
Conseils Atelya
 
CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3
CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3
CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3
IFIC performance et management intelligence collective
 

Similaire à Km (20)

Tc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc Fr
Tc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc FrTc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc Fr
Tc Managers Conference Km Workshop Nov 5 Efpc Fr
 
savoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologies
savoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologiessavoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologies
savoir, savoir faire, faire savoir : du bon dosage des technologies
 
De lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collective
De lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collectiveDe lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collective
De lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collective
 
Knowledge management : méthodes , pratiques et outils
Knowledge management : méthodes , pratiques et outils Knowledge management : méthodes , pratiques et outils
Knowledge management : méthodes , pratiques et outils
 
Présentation de Prometheo
Présentation de PrometheoPrésentation de Prometheo
Présentation de Prometheo
 
Intelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la ConnaissanceIntelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la Connaissance
 
Le Projet Airmis
Le Projet AirmisLe Projet Airmis
Le Projet Airmis
 
Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?
 
Si km rse
Si km   rseSi km   rse
Si km rse
 
Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management
 
Libro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . Frances
Libro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . FrancesLibro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . Frances
Libro Blanco: La sistematización del aprendizaje informal. Thot . Frances
 
Blended Learning For French Business
Blended Learning For French BusinessBlended Learning For French Business
Blended Learning For French Business
 
Blended learning for French Business
Blended learning for French BusinessBlended learning for French Business
Blended learning for French Business
 
L'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogies
L'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogiesL'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogies
L'enseignement de l'entreprneuriat à l'université enjeux et pédagogies
 
Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...
Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...
Transfert des connaissances en milieu de travail: Conférence des traducteurs ...
 
mémoire_Laila_Brujerdi
mémoire_Laila_Brujerdimémoire_Laila_Brujerdi
mémoire_Laila_Brujerdi
 
Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...
Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...
Différences et complémentarité des rôle de Knowledge Manager et de Community ...
 
Reconnaitre les compétences
Reconnaitre les compétences Reconnaitre les compétences
Reconnaitre les compétences
 
Séminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultants
Séminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultantsSéminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultants
Séminaire conduite du changement ère20 by_voirin_consultants
 
CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3
CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3
CV Manager de TRANSITION Philippe Olivier CLEMENT 032014 v3
 

Plus de MarouaChetmi

Cm ben-gouta-vf
Cm ben-gouta-vfCm ben-gouta-vf
Cm ben-gouta-vf
MarouaChetmi
 
Structures d'appui vf
Structures d'appui vf Structures d'appui vf
Structures d'appui vf
MarouaChetmi
 
Veille digitale
Veille digitaleVeille digitale
Veille digitale
MarouaChetmi
 
L'intelligence territoriale zaghouan vf
L'intelligence territoriale zaghouan vfL'intelligence territoriale zaghouan vf
L'intelligence territoriale zaghouan vf
MarouaChetmi
 
Outils de veille
Outils de veilleOutils de veille
Outils de veille
MarouaChetmi
 
Int.terr
Int.terrInt.terr
Int.terr
MarouaChetmi
 
Innorpi
InnorpiInnorpi
Innorpi
MarouaChetmi
 
Sd
SdSd
Système de sécurité d'information
Système de sécurité d'informationSystème de sécurité d'information
Système de sécurité d'information
MarouaChetmi
 
l'intelligence économique
l'intelligence économiquel'intelligence économique
l'intelligence économique
MarouaChetmi
 
la veille
la veillela veille
la veille
MarouaChetmi
 
Barometre du e commerce
Barometre du e commerceBarometre du e commerce
Barometre du e commerce
MarouaChetmi
 
Barometre du e commerce (1)
Barometre du e commerce (1)Barometre du e commerce (1)
Barometre du e commerce (1)
MarouaChetmi
 
Veille
VeilleVeille
Veille
MarouaChetmi
 
la veille
la veillela veille
la veille
MarouaChetmi
 
Dessins et modèles
Dessins et modèlesDessins et modèles
Dessins et modèles
MarouaChetmi
 
Techniques de communication vf
Techniques de communication vfTechniques de communication vf
Techniques de communication vf
MarouaChetmi
 
Facebook for business power point
Facebook for business power pointFacebook for business power point
Facebook for business power point
MarouaChetmi
 

Plus de MarouaChetmi (18)

Cm ben-gouta-vf
Cm ben-gouta-vfCm ben-gouta-vf
Cm ben-gouta-vf
 
Structures d'appui vf
Structures d'appui vf Structures d'appui vf
Structures d'appui vf
 
Veille digitale
Veille digitaleVeille digitale
Veille digitale
 
L'intelligence territoriale zaghouan vf
L'intelligence territoriale zaghouan vfL'intelligence territoriale zaghouan vf
L'intelligence territoriale zaghouan vf
 
Outils de veille
Outils de veilleOutils de veille
Outils de veille
 
Int.terr
Int.terrInt.terr
Int.terr
 
Innorpi
InnorpiInnorpi
Innorpi
 
Sd
SdSd
Sd
 
Système de sécurité d'information
Système de sécurité d'informationSystème de sécurité d'information
Système de sécurité d'information
 
l'intelligence économique
l'intelligence économiquel'intelligence économique
l'intelligence économique
 
la veille
la veillela veille
la veille
 
Barometre du e commerce
Barometre du e commerceBarometre du e commerce
Barometre du e commerce
 
Barometre du e commerce (1)
Barometre du e commerce (1)Barometre du e commerce (1)
Barometre du e commerce (1)
 
Veille
VeilleVeille
Veille
 
la veille
la veillela veille
la veille
 
Dessins et modèles
Dessins et modèlesDessins et modèles
Dessins et modèles
 
Techniques de communication vf
Techniques de communication vfTechniques de communication vf
Techniques de communication vf
 
Facebook for business power point
Facebook for business power pointFacebook for business power point
Facebook for business power point
 

Km

  • 1. Présentation élaborée par: - Maroua CHETMI - Afef OUANNEN Année universitaire: 2018-2019 En quoi le Knowledge Management s’inscrit-il dans une stratégie d’entreprise? Typologie des systèmes d’information Marie DESPRES-LONNET M1 VIC - Noémie GLORIEUX - Emilie MEUNIER
  • 2. PLAN Introduction I/- Définition du Knowledge Management + De la donnée au savoir + Freins à la compréhension du Knowledge Management + Relation entre Knowledge management, Veille stratégique et Intelligence économique II/- Les apports du Knowledge Management pour l’entreprise + L’interdépendance entre le Knowledge Management et la culture d’un pays + Les enjeux du Knowledge management + Les limites de la mise en place d’une démarche Knowledge Management III/- Comment réussir une mise en place du Knowledge Management ? + Les stratégies du Knowledge Management + Les méthodologies du Knowledge management + Le rôle des individus dans la réussite du Knowledge Management + Comment choisir son outil logiciel ? + Les outils actuellement sur le marché Conclusion 2
  • 3. INTRODUCTION + En détenant l’information, on détient le pouvoir. + Un salarié d’une entreprise qui détient des connaissances précises ou une compétence rare, possède un pouvoir d’expertise dont l’entreprise ne peut s’en passer et doit le repérer, l’entendre, le reconnaître, et faire émerger ces règles tacites, ces connaissances et modèles de travail afin de les mettre à la disposition de sa stratégie. + Cette formalisation des connaissances constitue un enjeu de pouvoir. 3
  • 4. + La méthodologie qui permet d’identifier ces connaissances, de les formaliser et de les capitaliser est: le Knowledge Management. + Problématique: En quoi le KM s’inscrit-il dans une stratégie d’entreprise? + Présentation: C’est un travail de recherche réalisé par Noémie GLORIEUX et Emilie MEUNIER dans le cadre d’un Master 2 « GIDE (Gestion de l'Information et du Document pour l'Entreprise )» à l’Université de Lille 3 – Année universitaire 2007-2008 et encadré par Marie DESPRES-LONNET. 4
  • 5. Méthodologie: de recherche documentaire Définition du thème de recherche à partir d’ouvrages de référence - Consulter les références recueillies et les sélectionner selon certains critères (notoriété de l’auteur, les références bibliographiques,…) - Eviter les articles et les sites commerciaux 5 Méthodologie:
  • 6. I/- Définition du Knowledge Management Selon l’expert Jean-Louis Ermine de l’Université de Technologie de Troyes, le KM est « un phénomène global à l’entreprise. Il fait intervenir tous les processus qui permettent de capitaliser, partager, faire évoluer le patrimoine des connaissances de l’organisation, maintenant une richesse critique de l’entreprise. L’objectif stratégique de la gestion des connaissances est de comprendre, soutenir, optimiser et accélérer ces processus, en synergie et de manière cohérente ». 6
  • 7. Selon Serge CACALY, le KM est « La gestion organisée, coordonnée et opérationnelle des savoirs et des savoir-faire individuels et collectifs dans les organisations. Le management des connaissances ou Knowledge Management se distingue de la veille stratégique et de l'intelligence économique en ce qu'il s'intéresse aux informations et aux connaissances internes, mêmes si celles-ci sont alimentées et enrichies par des apports externes. ». 7
  • 8. De la donnée au savoir + Pour bien définir le Knowledge Management ou gestion des connaissances, il est important de situer la notion de « connaissance » par rapport à plusieurs notions adjacentes : donnée, information, connaissance (explicite et implicite), et savoir. 8
  • 9. • « C’est un fait, une notion ou instruction représentée sous forme conventionnelle convenant à une communication, une interprétation ou un traitement soit par l’homme, soit par des moyens automatiques » la norme ISO 5127 [AFNOR 81] Donnée • C’est « la signification que l’homme attribue à des données à l’aide de conventions employées pour les représenter » [AFNOR 81]- J. VAN GIGCH • C’est une donnée ou un ensemble de données articulées pour donner forme à un message ayant un sens et résultant d’un contexte. Information 9
  • 10. 10 •« C’est une démarche intellectuelle qui vise à aborder des phénomènes dans le but de les comprendre, de les prévoir, de les capitaliser ou de les reproduire » •La gestion des connaissances distingue deux grands types de connaissances, selon la psychologie cognitive : •« La connaissance tacite personnelle, elle regroupe des compétences innées ou acquises, le savoir-faire et l’expérience de l’individu. Difficile à formaliser et à communiquer ». •« La connaissance explicite peut être clairement articulée sur un support, plus facilement transférable et partagée par une communauté». Connaissance •« C’est l’ensemble des connaissances acquises par l’apprentissage ou l’expérience. » •Il peut faire référence au savoir-faire qui est : « L’habileté à mettre en œuvre son expérience et ses connaissances acquises pour réaliser une tâche précise. Les savoir-faire sont l’ensemble des connaissances acquises enrichie d’expérimentations successives (succès ou échec) rendant apte à réaliser une activité dans un contexte donné et dans le cadre d’une fonction précise» [Cigref 2000] •Ou au savoir-être: « un comportement, une conduite ou une habileté appropriée à l’emploi (l’initiative, l’esprit critique, l’autonomie) Savoir
  • 11. 11 Schéma réalisé par Gilles BALMISSE (Cabinet Knowledge Consult)
  • 12. Freins à la compréhension du KM : La gestion des connaissances ou KM renferme plusieurs notions, constituant « la partie invisible de l’iceberg » et qui génèrent une quantité importante de connaissances tels que : • « Les processus : savoir-faire, tours de mains, trucs et astuces transmis grâce au tutorat, au compagnonnage . • La gestion de l’information : informations orales, échanges informels recueillis lors de réunions, grâce au storytelling, sur des forums ou des blogs . 12
  • 13. • L’expertise : expériences contenues au sein de livres de connaissances, de blogs ; • La formation : micro-formations réalisées par le biais de séquences multimédia ou de foires aux questions ; • La mémoire : mémoires individuelles, parcours personnels contenus au sein de récits de vie, de films ; • La communication, le lien social : relations sociales, groupes visibles grâce au storytelling ou à la « machine à café ». » 13
  • 15. La Relation entre Knowledge management, Veille stratégique et Intelligence économique 15
  • 16. 16 La complémentarité entre le knowledge management et l’intelligence économique Source: Revue vie et sciences de l’entreprise- 2007
  • 17. 17  La Veille stratégique et le Knowledge Management sont toutefois liés.  LE KM est la synthèse des informations ou de savoirs gérées par l’entreprise.
  • 18. 1- Interdépendance entre le KM et la culture d’un pays Le Knowledge Management nécessite l’implication et l’adhésion de l’ensemble des acteurs de l’entreprise afin de conserver, transmettre et développer les connaissances.  La mise en place d’un projet de Knowledge Management doit donc s’adapter à la culture de l’entreprise, qui dépend fortement de la culture du pays dans lequel elle est pratiquée. 18 II/- Les apports du KM pour l’entreprise
  • 19. 2- Les enjeux du Knowledge Management: - La spirale de la connaissance de Nonaka : Elle permet à l’entreprise de créer la connaissance sans interruption et de manière dynamique. La création de connaissances est présentée comme un processus continu entre les connaissances tacites et les connaissances explicites. 19 II/- Les apports du Knowledge Management pour l’entreprise
  • 20. 20 • Correspond au partage de la connaissance par observation, imitation, expérience partagée (exemple : apprentissage)La socialisation • C’est la phase qui permet de communiquer la connaissance au sein de l’entreprise (exemple : formation)L’externalisation • Permet de combiner, d’établir des liens entre différentes ressources issues de la connaissance explicite. L’aboutissement d’un projet, d’un produit correspond à la mise en pratique de cette phase La combinaison • Correspond à la connaissance explicite « de base » de l’individu. Elle est intégrée et devient active pour l’ensemble de l’entrepriseL’internalisation - La spirale de la connaissance de Nonaka :
  • 21. - Les Avantages d’une démarche de Knowledge Management : Les enjeux d’une démarche de Knowledge Management concernent 4 aspects majeurs : 1- Optimisation de la production / Augmentation de la productivité :  En évitant de reproduire des erreurs déjà commises  En transférant de l’expérience d’un individu à un autre 2- Aide à la décision :  l’échange de multiples sources d’information et de points de vue  l’écoute du client  l’anticipation des besoins 21 2- Les enjeux du Knowledge Management:
  • 22. 22 3- Valorisation des compétences des individus :  En ayant une meilleure visibilité concernant le recrutement, la formation et les orientations stratégiques.  En adoptant une meilleure politique de motivation et de reconnaissance des personnes.  En ayant un accès plus aisé aux experts. 4- Soutien à l’innovation :  En créant un environnement propice à l’émergence d’idées nouvelles, à leur capture, à leur validation et à leur transformation en innovation. - Les Avantages d’une démarche de Knowledge Management :
  • 23. 23 Freins à l’implémentation du KM Taux de répondants (%) - Faible compréhension des concepts et bénéfices du Knowledge Management, Communication insuffisante 55% - Manque de temps 47% - Manque de soutien et de conviction de la Direction générale 34% - Difficulté de changer la culture de l’entreprise 34% - Trop de projets en cours 29% - Les Freins à l’implémentation: Selon une enquête française menée en 2000 par Arthur Andersen (avec 750 entreprises interrogées, et seulement 72 réponses), Jean-Yves PRAX a décrit les freins liés à l’implémentation du knowledge management : 3- Les limites de la mise en place d’une démarche de Knowledge Management
  • 24. - Les Obstacles à la mise au point d’une démarche de Knowledge Management : • La formalisation des savoirs peut paralyser l’innovation. • Tous les savoirs ne sont pas modélisables et formalisables sous forme de procédures fixes. • Il n’est pas possible d’exploiter des connaissances qui ne sont pas partagées • Le partage des connaissances est une chose, le mettre au travail est autre chose. 24 3- Les limites de la mise en place d’une démarche de Knowledge Management
  • 25. III/- Comment réussir une mise en place du KM? Pour mettre en place une solution de Knowledge Management, l’organisation fait appel à des cabinets de prestations spécialisés. + Deux méthodes d’applications sont proposées : 1- La stratégie de codification : elle concerne une gestion globale des connaissances, dominée par les processus et les technologies. Elle répond à des attentes de productivité et est reproduite dans divers environnements à travers des normes et des standards . 25
  • 26. 2- La stratégie de personnalisation : se focalise sur le dialogue et sur l’échange de connaissances par l’application « du face à face ». L’entreprise essaye de connecter les connaissances de chacun et d’édifier des réseaux humains pour assurer l’efficacité de leur stratégie. Elle s’appuie sur l’expertise et l’expérience et répond à des objectifs d’innovation  L’entreprise doit prendre en compte lors du choix de son prestataire, la méthodologie adoptée par ce dernier et qui doit être conforme avec les objectifs et la politique de Knowledge Management choisie. 26
  • 27. 27
  • 28. Les méthodologies du KM La méthodologie globale du KM: + Une méthode de KM doit être en adéquation avec le terrain et avec la stratégie de l’entreprise + Les étapes récurrentes dans une démarche de KM sont: 28
  • 29. Choix de la méthode en fonction des besoins Définition de la démarche de KM et évaluation des changements à mettre en oeuvre Mise en place de la démarche de KM 29  Ces étapes sont essentielles pour mener a bien une méthode de KM Les étapes récurrentes
  • 30. Les méthodologies spécifiques: Méthode de capitalisation du système de connaissance de l’entreprise (REX): + Elle est basée sur des «éléments d’expériences». Méthodes de modélisation du système de connaissance de l’entreprise : + Elle s’appuie sur la dimension humaine. Méthodes de repérage de la connaissance tacite: + Elle se base sur des situations vécues. 30 Les méthodologies du KM
  • 31. Cinq méthodes de Knowledge Management ont été créées pour un besoin spécifique et classées par Jean-Yves PRAX : - Retour d’expérience (REX): Méthode de capitalisation - Methodology for Knowledge System Management (MKSM): Méthode de modélisation - Cycle de vie et de la Gestion des Métiers et Applications (CYGMA) : Méthode de capitalisation - Knowledge and Learning in Action Mapping (KALAM): Méthode de modélisation - Storytelling : Méthode de repérage de la connaissance tacite 31 Le rôle des individus dans la réussite du KM
  • 32. Le rôle des individus dans la réussite du KM L’implication du personnel de l’entreprise ainsi que leur participation dans l’échange de savoirs et de connaissances est indispensable pour réaliser et atteindre les objectifs fixés par le Knowledge Management. Dans une conduite de changement, Jean-Yves PRAX, distingue 5 phases d’action inspirées du management et pouvant être adaptées à un projet de Knowledge Management : - Les dirigeants doivent avoir une vision globale, fournissant un cadre pour mobiliser au maximum les acteurs . 32
  • 33. - Les projets doivent être fédérés. Une communauté d’acteurs doit être créée pour faciliter une démarche participative . - Les projets transversaux doivent se rassembler pour former un ensemble cohérent afin d’atteindre l’objectif commun et global de l’entreprise . - Les dirigeants doivent adapter un cadre de formation et d’accompagnement pour faciliter le travail.  Il faut impulser, mobiliser et communiquer autour de ce projet d’entreprise pour qu’il soit efficace et réussie. 33 Le rôle des individus dans la réussite du KM
  • 34. Comment choisir son outil logiciel ? L’entreprise doit choisir un outil adapté à son projet de Knowledge Management ainsi qu’à ses objectifs et enjeux stratégiques. « Les origines du Knowledge Management s’inspirent de cinq courants technologiques : • les moteurs de recherche et outils linguistiques permettant la recherche, l’extraction, la classification et le traitement linguistique 34
  • 35. 35 • le Web avec les sites et les portails ; • le travail collaboratif participant au partage et à la communication ; • la GEIDE33 qui décrit, gère et stocke les documents. La connaissance est mise en valeur ; • la documentation qui permet la description et la normalisation des connaissances ». Comment choisir son outil logiciel ?
  • 36. 36 Jean-Yves PRAX détermine 6 familles de technologies du Knowledge Management : - « échanger des idées, - échanger de la connaissance, - veiller et accéder aux sources externes, - produire et gérer la documentation interne - transférer la connaissance, le e-learning, - cartographier l’expertise ».  L’entreprise devra hiérarchiser ces technologies en fonction de sa stratégie pour répondre à ses besoins. Comment choisir son outil logiciel ?
  • 37. Les outils actuellement sur le marché  Outils d’accès aux connaissances : Exalead Corporate, Verity K2 Entreprise 37
  • 38.  Outils de gestion des processus : Aris Process Platform , Mega Process, Business Process Manager…. 38 Les outils actuellement sur le marché
  • 39. 39  Outils de cartographie : VizServer , Kartoo Knowledge…  Outils d’extraction des connaissances : Inxight Smart Discovery, LexiQuest Mine…  Outils collaboratifs de publication : Drupal, Movable Type, Vignette Content….  Outils de travail collaboratif : eRoom, QuickPlace, MayeticVillage….  Outil de localisation d’expertise : ActiveNet Les outils actuellement sur le marché
  • 40. Conclusion 40 + La gestion des connaissances est une richesse pour l’entreprise et la mise place de cette démarche doit émaner de la volonté politique et managériale des dirigeants. + Pour réussir la mise en place d’un telle démarche, il faut savoir qu’on récoltera ses fruits à long terme, qu’elle est coûteuse en temps et qu’elle nécessite l’implication de l’ensemble des acteurs, notamment le knowledge manager et les professionnels de l’information. + Cette collaboration permet à l’entreprise de répondre à ses enjeux , d’être réactive et innovante.
  • 41. Webographie + https://www.commentcamarche.net/contents/325-knowledge- management-km-gestion-des-connaissances + http://wikimemoires.net/2012/09/concepts-cles-du-knowledge- management-information/ + https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-180368-quest-ce-quun- knowledge-manager-a-lere-de-lintelligence-artificielle 41
  • 42. 42

Notes de l'éditeur

  1. La veille permet la collecte et l’analyse de l’information, l’IE englobe la veille, la réflexion stratégique, la communication de ‘information et sa protection Le KM capitalise les expériences et les pratiques informationnelles, organisationnelles etc Le Knowledge Management peut faire appel aux techniques développées en Intelligence artificielle mais ils ne sont pas liés.
  2. Les quatre modes de la conversion de la connaissance agissent les uns sur les autres au sein de la spirale, chacun a son importance et permet à l’autre d’exister :