SlideShare une entreprise Scribd logo
Incertitude de mesure
Application du GUM et du GUM S1
Jean-Michel POU – Delta Mu
5th International Metrology Conference
CAFMET 2014 – Pretoria
Contexte
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Afin de développer quelques calculs à titre d’exemples, nous allons développer
l’exemple suivant :
Détermination d’un volume d’eau au cours d’une journée par la mesure à différents
moments du débit instantané d’un canal rectangulaire.
Le débit du canal est déterminé par la mesure d’une hauteur d’eau et d’une vitesse,
suivant la formule :
Débit = Surface x Vitesse (1)
La quantité d’eau déversée se calcule, quant à elle, en déterminant la surface sous
la courbe construite à partir des mesures de débits instantanés :
Contexte
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Pour l’équation (1), nous avons besoin :
De la « surface d’eau » du canal :
•La largeur est déterminée une fois pour toute
•La hauteur d’eau est mesurée à chaque détermination du débit instantané
De la vitesse instantanée :
La vitesse d’écoulement de l’eau dans le canal est déterminée en mesurant les
temps de passage d’une balle de ping pong devant 4 marques par 4 opérateurs
différents. Chaque marque est distance de 5 mètres de la précédente. La vitesse
est alors définie à partir de la pente de la droite des moindres carrés qui décrit les
points :
Contexte
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
A partir des résultats expérimentaux :
Quel est le résultat de la mesure quant au mesurande recherché :
la quantité d’eau déversée « Q » ?
X
Q calculé
Ensemble des
valeurs
possibles de
« Q vraie »
Solution : le G.U.M et le G.U.M S1
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Rappels :
Le G.U.M (NF ENV 13005) définit la méthode d’évaluation des incertitudes de
mesure :
1 : Ecrire le modèle de mesure
2 : Evaluer les incertitudes (variations et biais) sur les paramètres du modèle
3 : Appliquer la loi de propagation des incertitudes
Analyse des processus de mesure
Application de la loi de propagation
Solution : le G.U.M et le G.U.M S1
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Rappels :
Solution : le G.U.M et le G.U.M S1
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Rappels :
Evaluation des écarts-types :
Méthode de type A :
-Attention au nombre de valeurs (Loi du Khi Deux)
-Calcul de l’écart-type après avoir exclu d’éventuelles valeurs douteuses
-Vérifier d’éventuelles tendances dans les séries de données.
Méthode de type B :
-Evaluer une erreur maximale (Bibliographie, documents et connaissances
scientifiques diverses)
-Attribuer une loi de distribution de l’erreur (Corriger si systématique)
Loi Uniforme : Erreur Max / Racine (3)
Loi Normale : Erreur Max / ?
Loi Dérivée d’Arc-Sinus : Erreur Max / Racine (2)
Solution : le G.U.M et le G.U.M S1
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Rappels :
Le G.U.M S1 propose une approche différente pour de la loi de propagation des
incertitudes : la simulation numérique
Dans le cas de la mesure de la vitesse par exemple, la simulation numérique
consiste à faire varier chaque point de mesure dans l’ensemble de ses valeurs
possibles et de recalculer la droite des moindres carrés. On obtient ainsi plusieurs
évaluations possibles de la vitesse, plusieurs valeurs qui proviennent de la
propagation des incertitudes sur les données d’entrée dans le résultat final
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
1 : Mesure de la largeur du canal et de la hauteur d’eau à l’aide d’un réglet
Evaluation de la répétabilité : 5 opérateurs mesurent 15 fois la largeur du canal
Pour la répétabilité, nous retenons la moyenne des écarts-types (0,169 mm)
La dispersion des moyennes obtenues par les opérateurs représente l’effet « inter-
opérateurs » : 0,433 mm.
2 : Mesure de la hauteur d’eau dans le canal
Le niveau de l’eau n’est pas régulier (vaguelettes). Une série de 15 mesures
réalisées par 1 opérateurs donne un écart-type de 0,514 mm
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
3 : Exploitation des résultats d’étalonnage du réglet fois la largeur du canal
Quelle valeur retenir ?
L’erreur la plus grande : 0,19 mm mais quelle loi de distribution ?
•Uniforme ? 0,19 / Racine (3) : 0,110 mm
•Normale à 95% : 0,095 mm
L’écart-type des écarts : 0,102 mm
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Bilan des causes d’incertitude sur L :
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Bilan des causes d’incertitude sur H :
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Loi de propagation pour la détermination de la surface :
La surface est égale au produit de la largeur du canal par la hauteur d’eau :
S = L x H
D’où :
Pour des paramètres mesurés L = 300 mm et H = 100 mm, on obtient :
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation de la vitesse instantanée :
La vitesse est évalué en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong
devant 4 marques, par 4 opérateurs. Le départ de la balle est donné en un point 0.
La position des marques est déterminée à partir du point « 0 » à l’aide du réglet
(longueur 2 mètres).
1 : Bilan sur l’incertitude sur la position des marques
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation de la vitesse instantanée :
1 : Bilan sur l’incertitude sur la position des marques
Et ainsi de suite pour les marques 3 et 4 …
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation de la vitesse instantanée :
La vitesse est évalué en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong
devant 4 marques, par 4 opérateurs. Le départ de la balle est donné en un point 0.
La position des marques est déterminée à partir du point « 0 » à l’aide du réglet
(longueur 2 mètres).
2 : Bilan sur l’incertitude sur la mesure des temps de passage
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation de la vitesse instantanée :
La vitesse est évalué en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong
devant 4 marques, par 4 opérateurs. Le départ de la balle est donné en un point 0.
La position des marques est déterminée à partir du point « 0 » à l’aide du réglet
(longueur 2 mètres).
3 : Evaluation de l’incertitude sur la vitesse par simulation numérique
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation du débit instantané:
Les hydrologues considèrent que la vitesse réelle (Vm) est différente de la vitesse
de surface (Vs mesurée précédemment). Les2 vitesses sont liées par un simple
coefficient
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation de la quantité d’eau déversée
Des relevés de vitesse et de hauteur sont faits sur une période de 1é heures et
donnent les résultats suivants :
Applications numériques
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Evaluation de la quantité d’eau déversée
Soit le profil de débit ci-dessous :
La quantité d’eau déversée V est estimée en calculant la surface (méthode des
trapèzes) sous la courbe définie par les points expérimentaux, l’incertitude par
simulation numérique.
V = (3031 ± 22695%) m3
Contexte
5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
Merci pour votre attention
Jean-Michel POU
•Président Fondateur de la société Delta Mu
•Président du Cluster d’Excellence « Auvergne Efficience Industrielle »
•Membre des commissions Métrologie et Méthodes Statistiques de
l’AFNOR
•Blog : http://www.lametrologieautrement.com
•Animateur du groupe « Pour une métrologie différente » sur Viadeo
•Animateur du groupe « The Lean Metrology » sur LinkedIn
Site : www.deltamu.fr
Mail : jmpou@deltamu.fr

Contenu connexe

Tendances

Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4
Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4
Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4
Jean-Michel POU
 
formation des inspecteurs qualité
formation des inspecteurs qualitéformation des inspecteurs qualité
formation des inspecteurs qualité
oumaimazizi
 
Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...
Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...
Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...
Jean-Michel POU
 
Cartes controle attributs
Cartes controle attributsCartes controle attributs
Cartes controle attributsEXPERT PLUS
 
La maintenance preventive
La maintenance preventiveLa maintenance preventive
La maintenance preventive
Hubert Faigner
 
La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...
La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...
La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...
Jean-Michel POU
 
Présentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISOPrésentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISO
Cynapsys It Hotspot
 
Procédure de contrôle qualité
Procédure de contrôle qualité Procédure de contrôle qualité
Procédure de contrôle qualité
Marwoua Ben Salem
 
AUDIT QUALITE .pptx
AUDIT QUALITE .pptxAUDIT QUALITE .pptx
AUDIT QUALITE .pptx
ssuserbbc8ed
 
Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Point 4. Principes généraux du controle de qualité Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Soils FAO-GSP
 
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Mohsen Sadok
 
01 organisation maintenance
01 organisation maintenance01 organisation maintenance
01 organisation maintenance
ahmed anaiber
 
contrôle non destructif
contrôle non destructifcontrôle non destructif
contrôle non destructifbadr zaimi
 
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
ibtissam el hassani
 
La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?
La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?
La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?
Jean-Michel POU
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenancemohamoha1
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasons
Rafael Nadal
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
Saber Ferjani
 
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADSManagement des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
ibtissam el hassani
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Noura BELAID
 

Tendances (20)

Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4
Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4
Optimisation des bandes de garde, suivant norme ISO/IEC Guide 98-4
 
formation des inspecteurs qualité
formation des inspecteurs qualitéformation des inspecteurs qualité
formation des inspecteurs qualité
 
Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...
Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...
Exemple de Smart Metrology dans un laboratoire d'étalonnage (Conférence CIM 2...
 
Cartes controle attributs
Cartes controle attributsCartes controle attributs
Cartes controle attributs
 
La maintenance preventive
La maintenance preventiveLa maintenance preventive
La maintenance preventive
 
La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...
La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...
La métrologie n'est pas ce que vous croyez, elle peut vous faire gagner beauc...
 
Présentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISOPrésentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISO
 
Procédure de contrôle qualité
Procédure de contrôle qualité Procédure de contrôle qualité
Procédure de contrôle qualité
 
AUDIT QUALITE .pptx
AUDIT QUALITE .pptxAUDIT QUALITE .pptx
AUDIT QUALITE .pptx
 
Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Point 4. Principes généraux du controle de qualité Point 4. Principes généraux du controle de qualité
Point 4. Principes généraux du controle de qualité
 
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
 
01 organisation maintenance
01 organisation maintenance01 organisation maintenance
01 organisation maintenance
 
contrôle non destructif
contrôle non destructifcontrôle non destructif
contrôle non destructif
 
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
Cours Mesure de travail en Industrie _ mis à jour 2017
 
La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?
La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?
La métrologie dans les L.A.B.M : faire ou faire faire ?
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenance
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasons
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
 
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADSManagement des risque   etude de cas 1 - MOSAR/MADS
Management des risque etude de cas 1 - MOSAR/MADS
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
 

En vedette

Metrologie dans l'entreprise
Metrologie  dans l'entrepriseMetrologie  dans l'entreprise
Metrologie dans l'entrepriseAyoub El'
 
Alliance Industrie du Futur
Alliance Industrie du FuturAlliance Industrie du Futur
Alliance Industrie du Futur
Jean-Michel POU
 
Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...
Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...
Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...
Jean-Michel POU
 
Pour une métrologie efficace et économique
Pour une métrologie efficace et économiquePour une métrologie efficace et économique
Pour une métrologie efficace et économique
Jean-Michel POU
 
Des mesures pour des décisions
Des mesures pour des décisionsDes mesures pour des décisions
Des mesures pour des décisions
Jean-Michel POU
 
Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...
Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...
Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...
Jean-Michel POU
 
Ecart type experimental : quelle formule choisir ?
Ecart type experimental : quelle formule choisir ?Ecart type experimental : quelle formule choisir ?
Ecart type experimental : quelle formule choisir ?
Jean-Michel POU
 
C.2.I
C.2.IC.2.I
Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?
Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?
Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?
Jean-Michel POU
 
Métrologie source de profits
Métrologie source de profitsMétrologie source de profits
Métrologie source de profits
Jean-Michel POU
 
Présentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-Fd
Présentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-FdPrésentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-Fd
Présentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-Fd
Jean-Michel POU
 
Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...
Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...
Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...
Jean-Michel POU
 
Deltamu 2016
Deltamu 2016Deltamu 2016
Deltamu 2016
Jean-Michel POU
 
Photos caravane région auvergne rhône alpes
Photos caravane région auvergne rhône alpesPhotos caravane région auvergne rhône alpes
Photos caravane région auvergne rhône alpes
Jean-Michel POU
 
Introduction à la conduite de projet
Introduction à la conduite de projetIntroduction à la conduite de projet
Introduction à la conduite de projet
Hassan EL ALLOUSSI
 
Pmp : management des parties prenantes
Pmp : management des parties prenantesPmp : management des parties prenantes
Pmp : management des parties prenantes
Hassan EL ALLOUSSI
 
Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...
Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...
Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
L'Itinérant numéro 1141
L'Itinérant numéro 1141L'Itinérant numéro 1141
L'Itinérant numéro 1141
L'Itinérant Annonces Légales
 
PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5
PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5
PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5
Ahmed Al-Senosy Ph.D(cand),MSc,PMP,RMP
 

En vedette (20)

Metrologie dans l'entreprise
Metrologie  dans l'entrepriseMetrologie  dans l'entreprise
Metrologie dans l'entreprise
 
Alliance Industrie du Futur
Alliance Industrie du FuturAlliance Industrie du Futur
Alliance Industrie du Futur
 
Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...
Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...
Logiciel de gestion de parcs d'instruments de mesure : Quelles fonctionnalité...
 
Pour une métrologie efficace et économique
Pour une métrologie efficace et économiquePour une métrologie efficace et économique
Pour une métrologie efficace et économique
 
Des mesures pour des décisions
Des mesures pour des décisionsDes mesures pour des décisions
Des mesures pour des décisions
 
Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...
Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...
Pourquoi avons nous tant de mal à appréhender le concept d'incertitude de mes...
 
Ecart type experimental : quelle formule choisir ?
Ecart type experimental : quelle formule choisir ?Ecart type experimental : quelle formule choisir ?
Ecart type experimental : quelle formule choisir ?
 
C.2.I
C.2.IC.2.I
C.2.I
 
Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?
Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?
Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?
 
Métrologie source de profits
Métrologie source de profitsMétrologie source de profits
Métrologie source de profits
 
Présentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-Fd
Présentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-FdPrésentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-Fd
Présentation de la Smart Metrology - 9 Juin 2016 - Clermont-Fd
 
Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...
Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...
Inférence bayésienne : Une approche enthousiasmante pour l'exploitation des i...
 
Deltamu 2016
Deltamu 2016Deltamu 2016
Deltamu 2016
 
Photos caravane région auvergne rhône alpes
Photos caravane région auvergne rhône alpesPhotos caravane région auvergne rhône alpes
Photos caravane région auvergne rhône alpes
 
Métrologie
MétrologieMétrologie
Métrologie
 
Introduction à la conduite de projet
Introduction à la conduite de projetIntroduction à la conduite de projet
Introduction à la conduite de projet
 
Pmp : management des parties prenantes
Pmp : management des parties prenantesPmp : management des parties prenantes
Pmp : management des parties prenantes
 
Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...
Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...
Rapport national-offre-formation-metrologie (http://www.industrie.gouv.fr/por...
 
L'Itinérant numéro 1141
L'Itinérant numéro 1141L'Itinérant numéro 1141
L'Itinérant numéro 1141
 
PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5
PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5
PMP,Lecture 1 Projects Frame Work based on PMBOK v5
 

Similaire à Quelques exemples de calcul d'incertitudes (GUM et GUMS1)

Calmez vos réseaux d'eau!
Calmez vos réseaux d'eau!Calmez vos réseaux d'eau!
Calmez vos réseaux d'eau!
Benoit Cliche
 
Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012
Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012
Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012
Sam Rich
 
Accutrol Vortek G3 presentation - Evap-Tech MTC
Accutrol Vortek G3 presentation -  Evap-Tech MTCAccutrol Vortek G3 presentation -  Evap-Tech MTC
Accutrol Vortek G3 presentation - Evap-Tech MTC
atgagnon
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
MATENE ELHACENE
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
MATENE ELHACENE
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
MATENE ELHACENE
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
MATENE ELHACENE
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
MATENE ELHACENE
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
MATENE ELHACENE
 
Université Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi Bessieu
Université Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi BessieuUniversité Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi Bessieu
Université Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi BessieuXL Formation
 
Université Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi Bessieu
Université Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi BessieuUniversité Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi Bessieu
Université Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi BessieuXL Formation
 
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa rinerEtude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
dahri dahri
 
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.pptCOURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
SoumayaIdrissi2
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
ssuser4c73c8
 
métrologie internationnal et national.ppt
métrologie internationnal  et national.pptmétrologie internationnal  et national.ppt
métrologie internationnal et national.ppt
haykel aloui
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
Ahmed Touati
 
2023tipe resume la detection acoustique des fuites
2023tipe resume la detection acoustique des fuites2023tipe resume la detection acoustique des fuites
2023tipe resume la detection acoustique des fuites
FatiSadik
 
Metrologie 2009
Metrologie 2009Metrologie 2009
Metrologie 2009
M. Youness
 
Deversoir
DeversoirDeversoir
Deversoir
Abdelhadi Ammari
 

Similaire à Quelques exemples de calcul d'incertitudes (GUM et GUMS1) (20)

Calmez vos réseaux d'eau!
Calmez vos réseaux d'eau!Calmez vos réseaux d'eau!
Calmez vos réseaux d'eau!
 
Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012
Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012
Etude directique-evaluation-qo s-sondes-fixes-nov2012
 
Accutrol Vortek G3 presentation - Evap-Tech MTC
Accutrol Vortek G3 presentation -  Evap-Tech MTCAccutrol Vortek G3 presentation -  Evap-Tech MTC
Accutrol Vortek G3 presentation - Evap-Tech MTC
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
 
Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009Pfe Matene 2009
Pfe Matene 2009
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Université Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi Bessieu
Université Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi BessieuUniversité Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi Bessieu
Université Lean Six Sigma -- Projet Black Belt -- Rémi Bessieu
 
Université Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi Bessieu
Université Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi BessieuUniversité Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi Bessieu
Université Lean 6 Sigma - Projet Black Belt - Rémi Bessieu
 
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa rinerEtude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
 
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.pptCOURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
 
métrologie internationnal et national.ppt
métrologie internationnal  et national.pptmétrologie internationnal  et national.ppt
métrologie internationnal et national.ppt
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
 
2023tipe resume la detection acoustique des fuites
2023tipe resume la detection acoustique des fuites2023tipe resume la detection acoustique des fuites
2023tipe resume la detection acoustique des fuites
 
Metrologie 2009
Metrologie 2009Metrologie 2009
Metrologie 2009
 
Deversoir
DeversoirDeversoir
Deversoir
 

Plus de Jean-Michel POU

Comment analyser des données multivariées pour suivre une production
Comment analyser des données multivariées pour suivre une productionComment analyser des données multivariées pour suivre une production
Comment analyser des données multivariées pour suivre une production
Jean-Michel POU
 
Conformité multidimensionnelle
Conformité multidimensionnelleConformité multidimensionnelle
Conformité multidimensionnelle
Jean-Michel POU
 
Evaluate and quantify the drift of a measuring
Evaluate and quantify the drift of a measuringEvaluate and quantify the drift of a measuring
Evaluate and quantify the drift of a measuring
Jean-Michel POU
 
Annexe D du FD X 07-039
Annexe D du FD X 07-039Annexe D du FD X 07-039
Annexe D du FD X 07-039
Jean-Michel POU
 
Révolution copernicienne pour la métrologie
Révolution copernicienne pour la métrologieRévolution copernicienne pour la métrologie
Révolution copernicienne pour la métrologie
Jean-Michel POU
 
Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?
Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?
Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?
Jean-Michel POU
 
Congrès International de Métrologie - Paris 2017
Congrès International de Métrologie - Paris 2017Congrès International de Métrologie - Paris 2017
Congrès International de Métrologie - Paris 2017
Jean-Michel POU
 
Pourquoi le concept de capabilité est insuffisant
Pourquoi le concept de capabilité est insuffisantPourquoi le concept de capabilité est insuffisant
Pourquoi le concept de capabilité est insuffisant
Jean-Michel POU
 

Plus de Jean-Michel POU (8)

Comment analyser des données multivariées pour suivre une production
Comment analyser des données multivariées pour suivre une productionComment analyser des données multivariées pour suivre une production
Comment analyser des données multivariées pour suivre une production
 
Conformité multidimensionnelle
Conformité multidimensionnelleConformité multidimensionnelle
Conformité multidimensionnelle
 
Evaluate and quantify the drift of a measuring
Evaluate and quantify the drift of a measuringEvaluate and quantify the drift of a measuring
Evaluate and quantify the drift of a measuring
 
Annexe D du FD X 07-039
Annexe D du FD X 07-039Annexe D du FD X 07-039
Annexe D du FD X 07-039
 
Révolution copernicienne pour la métrologie
Révolution copernicienne pour la métrologieRévolution copernicienne pour la métrologie
Révolution copernicienne pour la métrologie
 
Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?
Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?
Digitalisation des entreprises : pour faire quoi, et quand ?
 
Congrès International de Métrologie - Paris 2017
Congrès International de Métrologie - Paris 2017Congrès International de Métrologie - Paris 2017
Congrès International de Métrologie - Paris 2017
 
Pourquoi le concept de capabilité est insuffisant
Pourquoi le concept de capabilité est insuffisantPourquoi le concept de capabilité est insuffisant
Pourquoi le concept de capabilité est insuffisant
 

Dernier

De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO Technology
 
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWSCOURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
AlbertSmithTambwe
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
abderrahimbourimi
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
OCTO Technology
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
AlbertSmithTambwe
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 

Dernier (9)

De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
 
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWSCOURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 

Quelques exemples de calcul d'incertitudes (GUM et GUMS1)

  • 1. Incertitude de mesure Application du GUM et du GUM S1 Jean-Michel POU – Delta Mu 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria
  • 2. Contexte 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Afin de développer quelques calculs à titre d’exemples, nous allons développer l’exemple suivant : Détermination d’un volume d’eau au cours d’une journée par la mesure à différents moments du débit instantané d’un canal rectangulaire. Le débit du canal est déterminé par la mesure d’une hauteur d’eau et d’une vitesse, suivant la formule : Débit = Surface x Vitesse (1) La quantité d’eau déversée se calcule, quant à elle, en déterminant la surface sous la courbe construite à partir des mesures de débits instantanés :
  • 3. Contexte 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Pour l’équation (1), nous avons besoin : De la « surface d’eau » du canal : •La largeur est déterminée une fois pour toute •La hauteur d’eau est mesurée à chaque détermination du débit instantané De la vitesse instantanée : La vitesse d’écoulement de l’eau dans le canal est déterminée en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong devant 4 marques par 4 opérateurs différents. Chaque marque est distance de 5 mètres de la précédente. La vitesse est alors définie à partir de la pente de la droite des moindres carrés qui décrit les points :
  • 4. Contexte 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria A partir des résultats expérimentaux : Quel est le résultat de la mesure quant au mesurande recherché : la quantité d’eau déversée « Q » ? X Q calculé Ensemble des valeurs possibles de « Q vraie »
  • 5. Solution : le G.U.M et le G.U.M S1 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Rappels : Le G.U.M (NF ENV 13005) définit la méthode d’évaluation des incertitudes de mesure : 1 : Ecrire le modèle de mesure 2 : Evaluer les incertitudes (variations et biais) sur les paramètres du modèle 3 : Appliquer la loi de propagation des incertitudes Analyse des processus de mesure Application de la loi de propagation
  • 6. Solution : le G.U.M et le G.U.M S1 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Rappels :
  • 7. Solution : le G.U.M et le G.U.M S1 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Rappels : Evaluation des écarts-types : Méthode de type A : -Attention au nombre de valeurs (Loi du Khi Deux) -Calcul de l’écart-type après avoir exclu d’éventuelles valeurs douteuses -Vérifier d’éventuelles tendances dans les séries de données. Méthode de type B : -Evaluer une erreur maximale (Bibliographie, documents et connaissances scientifiques diverses) -Attribuer une loi de distribution de l’erreur (Corriger si systématique) Loi Uniforme : Erreur Max / Racine (3) Loi Normale : Erreur Max / ? Loi Dérivée d’Arc-Sinus : Erreur Max / Racine (2)
  • 8. Solution : le G.U.M et le G.U.M S1 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Rappels : Le G.U.M S1 propose une approche différente pour de la loi de propagation des incertitudes : la simulation numérique Dans le cas de la mesure de la vitesse par exemple, la simulation numérique consiste à faire varier chaque point de mesure dans l’ensemble de ses valeurs possibles et de recalculer la droite des moindres carrés. On obtient ainsi plusieurs évaluations possibles de la vitesse, plusieurs valeurs qui proviennent de la propagation des incertitudes sur les données d’entrée dans le résultat final
  • 9. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria 1 : Mesure de la largeur du canal et de la hauteur d’eau à l’aide d’un réglet Evaluation de la répétabilité : 5 opérateurs mesurent 15 fois la largeur du canal Pour la répétabilité, nous retenons la moyenne des écarts-types (0,169 mm) La dispersion des moyennes obtenues par les opérateurs représente l’effet « inter- opérateurs » : 0,433 mm. 2 : Mesure de la hauteur d’eau dans le canal Le niveau de l’eau n’est pas régulier (vaguelettes). Une série de 15 mesures réalisées par 1 opérateurs donne un écart-type de 0,514 mm
  • 10. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria 3 : Exploitation des résultats d’étalonnage du réglet fois la largeur du canal Quelle valeur retenir ? L’erreur la plus grande : 0,19 mm mais quelle loi de distribution ? •Uniforme ? 0,19 / Racine (3) : 0,110 mm •Normale à 95% : 0,095 mm L’écart-type des écarts : 0,102 mm
  • 11. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Bilan des causes d’incertitude sur L :
  • 12. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Bilan des causes d’incertitude sur H :
  • 13. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Loi de propagation pour la détermination de la surface : La surface est égale au produit de la largeur du canal par la hauteur d’eau : S = L x H D’où : Pour des paramètres mesurés L = 300 mm et H = 100 mm, on obtient :
  • 14. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation de la vitesse instantanée : La vitesse est évalué en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong devant 4 marques, par 4 opérateurs. Le départ de la balle est donné en un point 0. La position des marques est déterminée à partir du point « 0 » à l’aide du réglet (longueur 2 mètres). 1 : Bilan sur l’incertitude sur la position des marques
  • 15. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation de la vitesse instantanée : 1 : Bilan sur l’incertitude sur la position des marques Et ainsi de suite pour les marques 3 et 4 …
  • 16. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation de la vitesse instantanée : La vitesse est évalué en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong devant 4 marques, par 4 opérateurs. Le départ de la balle est donné en un point 0. La position des marques est déterminée à partir du point « 0 » à l’aide du réglet (longueur 2 mètres). 2 : Bilan sur l’incertitude sur la mesure des temps de passage
  • 17. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation de la vitesse instantanée : La vitesse est évalué en mesurant les temps de passage d’une balle de ping pong devant 4 marques, par 4 opérateurs. Le départ de la balle est donné en un point 0. La position des marques est déterminée à partir du point « 0 » à l’aide du réglet (longueur 2 mètres). 3 : Evaluation de l’incertitude sur la vitesse par simulation numérique
  • 18. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation du débit instantané: Les hydrologues considèrent que la vitesse réelle (Vm) est différente de la vitesse de surface (Vs mesurée précédemment). Les2 vitesses sont liées par un simple coefficient
  • 19. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation de la quantité d’eau déversée Des relevés de vitesse et de hauteur sont faits sur une période de 1é heures et donnent les résultats suivants :
  • 20. Applications numériques 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Evaluation de la quantité d’eau déversée Soit le profil de débit ci-dessous : La quantité d’eau déversée V est estimée en calculant la surface (méthode des trapèzes) sous la courbe définie par les points expérimentaux, l’incertitude par simulation numérique. V = (3031 ± 22695%) m3
  • 21. Contexte 5th International Metrology Conference CAFMET 2014 – Pretoria Merci pour votre attention Jean-Michel POU •Président Fondateur de la société Delta Mu •Président du Cluster d’Excellence « Auvergne Efficience Industrielle » •Membre des commissions Métrologie et Méthodes Statistiques de l’AFNOR •Blog : http://www.lametrologieautrement.com •Animateur du groupe « Pour une métrologie différente » sur Viadeo •Animateur du groupe « The Lean Metrology » sur LinkedIn Site : www.deltamu.fr Mail : jmpou@deltamu.fr