Le seuil de rentabilité

1 494 vues

Publié le

Présentation du seuil de rentabilité à partir du compte de résultat différentiel. Marge/coût variable. Seuil en valeur, volume, date. Graphique.

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 494
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
62
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le seuil de rentabilité

  1. 1. Les coûts partiels Coût variable et seuil de rentabilité Contrôle de gestion
  2. 2. Mise en situation Vous devez organiser la prochaine soirée étudiants de votre association. Entre la location de la salle, la sono, les boissons, l’assurance, les sandwichs… sachant aussi que vous faites payer l’entrée… …quel doit être le nombre minimum d’étudiants présents pour rentrer dans les frais ?
  3. 3. Les charges variables qui sont liées à l’activité de l’entreprise et qui varient relativement proportionnellement au niveau d’activité (CA) : matières premières, transport, énergie,... Charges fixes, charges variables Il est possible de répartir les charges de la comptabilité générale en deux groupes. Les charges fixes qui sont indépendantes du niveau d’activité de l’entreprise : loyers, salaires, amortissements, remboursements d’emprunt…
  4. 4. La méthode du coût variable aide à prendre de nombreuses décisions : •Apprécier la profitabilité des différents produits à partir de leurs marges sur coûts variables (M/CV) •Développer les produits à forte marge •Abandonner une ligne de produits dont la marge sur coût variable serait négative •Indiquer un prix minimum (le coût variable) pour tarifer une commande supplémentaire •Décider de « faire » soi-même une activité dès lors que les coûts variables sont inférieurs au prix des sous-traitants Méthode du coût variable : finalités
  5. 5. Schématisation de la démarche Identification des coûts variables et fixes Calcul du résultat analytique global Seuil de rentabilité en valeur Seuil de rentabilité en date Seuil de rentabilité en volume Calcul de la marge sur coût variable Calcul du taux de marge sur coût variable
  6. 6. Le compte de résultat différentiel (ex) Il a pour objet de faire apparaître la notion de marge sur coût variable : M/CV Libellés Coûts Marges % du CA Chiffre d’affaires net HT 2400 100 - Charges variables (coût d’achat des marchandises vendues, énergie, téléphone…) - 720 = Marge sur coût variable M/CV = 1680 70 - Charges fixes (loyers, salaires, emprunts, amortissements, …) - 1200 = Résultat = 480 20 Ici, l’entreprise a réalisé un bénéfice de 480 milliers €. A votre avis, quel chiffre d’affaires suffit à couvrir toutes ses charges sans faire ni perte ni profit ?
  7. 7. Le seuil de rentabilité C’est le chiffre d’affaires minimum que l’entreprise doit réaliser pour couvrir toutes ses charges. Au seuil de rentabilité, l’entreprise ne dégage ni perte ni profit, le résultat est donc égal à 0. Chiffres d’affaires HT Totalité des charges Marge sur coût variable (M/CV) Charges variables Charges fixes Résultat Ce qui revient à dire : CA – charges variables – charges fixes = 0 ou M/CV = charges fixes
  8. 8. Le seuil de rentabilité Quel est donc le montant de ce chiffre d’affaires ? Si on appelle x est le chiffre d’affaires recherché, • la marge sur coût variable (M/CV) est de 0,70 x • les charges fixes étant à 1200, on peut écrire : 1200 = 0,70 x donc x = 1714 En résumé : Charges fixes Seuil de Rentabilité (SR) = ----------------------- Taux de M/CV Dans notre cas, l’entreprise doit donc réaliser un chiffre d’affaires minimum de 1714 milliers € pour être rentable. C’est son seuil de rentabilité.
  9. 9. CA M/CV CF 1200 0 2400 1680 CF M/CV 0,70 x SR (résultat = 0, ni perte ni profit) 1714 Le seuil de rentabilité par le graphique Zone de perte Zone de profit
  10. 10. Calcul du point mort L’entreprise réalise ici un chiffre d’affaires de 2400 milliers € en un an. Combien faut-il de temps pour réaliser le chiffre d’affaires minimum de 1714 milliers € ? Si l’activité de l’entreprise est constante sur les 12 mois, le seuil de rentabilité est atteint le : 2400 k€  360 jours 1714 k€  x jours x = 257 jours Soit le 17 septembre
  11. 11. Marge et indice de sécurité Plus le seuil de rentabilité est atteint tôt, plus l’entreprise dispose d’une marge de sécurité permettant de faire face aux problèmes de livraison, de pannes sur les machines, de grève … La marge de sécurité est égale au CA – le SR : 2400 - 1714 = 686 k€ L’indice de sécurité est égal à la marge de sécurité en % du CA : 686 / 2400 * 100 = 29 %
  12. 12. Serge Potiron Agrégé Économie et gestion spotiron@wanadoo.fr http://sergepotiron.space-blogs.com/

×