SlideShare une entreprise Scribd logo
http://www.MedeSpace.net
                                      Share what you know, learn what you don't

                                         Coarctation Aortique
1. Généralités

1.1 - La coarctation ou sténose isthmique de l'aorte est un rétrécissement siègeant sur l'isthme
aortique, à la jonction de l'aorte horizontale et de l'aorte descendante, en aval de l'implantation de la
sous clavière gauche, au niveau du ligament artériel.


1.2 - Affection relativement fréquente. Nette prédominance masculine : 4 fois plus fréquente chez l'homme.
Il peut s'agir d'une cardiopathie génétique : elle est fréquente dans le contexte polymalformatif du syndrome de
Turner (45, X0).
Fréquemment associée à d'autres malformations cardiaques congénitales (persistance du canal artériel, CIV,
anomalie valvulaire aortique ou mitrale).


1.3 - Physiopathologie
Les trois syndromes physiopathologiques de la coarctation sont donc :
→ l'hypertension en amont de l'obstacle, donc de la partie supérieure du corps,
→ l'hypotension en aval de la coarctation, donc dans la moitié inférieure du corps.
→ Développement d'une circulation collatérale court-circuitant l'obstacle, permettant au sang du segment sus-
strictural de gagner le segment sous-strictural par des voies détournées ; les anastomoses sont essentiellement
constituées par des branches des sous-clavières:
→ réseau périscapulaire (entre sous-clavière et 4e, 5e, et 6e intercostales),
→ réseau intercostal (entre branches intercostales antérieures nées de la mammaire interne et intercostales
postérieures par lesquelles le sang rejoint l'aorte à contre-courant),
→ anastomoses mammaire interne-épigastrique,
→ anastomoses intra-rachidiennes, entre l'artère vertébrale et spinale antérieure.
Ces artères anastomotiques sont volumineuses, sinueuses et érodent le bord inférieur des arcs costaux
postérieurs.


2. Clinique

Type de description : la forme du grand enfant ou de l'adolescent.
2.1 - Signes cliniques :
L'association d'une HTA des MS et d'une diminution ou une abolition des pouls fémoraux est quasi-
pathognomonique de la coarctation.


- HTA de la moitié supérieure du corps, systolo-diastolique, de degré très variable. Elle s'accompagne d'une
hyperpulsatilité des artères des MS et de vaisseaux du cou, en particulier soulèvement de la crosse de l'aorte au
http://www.MedeSpace.net
                                      Share what you know, learn what you don't

niveau du creux sus-sternal.
Parfois signes fonctionnels liés à l'HTA: céphalées, bourdonnements d'oreilles, épistaxis...
Des complications de l'HTA sont possibles, en particulier cérébrales (hémorragie méningée, oedème cérébral...).
Il existe parfois une asymétrie tensionnelle entre les 2MS, liée à l'implantation de la sous clavière gauche au
niveau de la coarctation.


- Le syndrome d'hypo-vascularisation des MI contraste avec cette HTA des MS :
→fatigabilité ou crampes des MI à l'effort
→ parfois, contraste entre la morphologie de la partie supérieure du corps, trapue et robuste et celle de la moitié
inférieure, avec MI grêles.


- Absence des pouls fémoraux +++ avec TA beaucoup plus basse aux MI qu'aux MS (gradient MS-MI > 20
mmHg).
→ Souffle systolique discret, diffusant dans tout le thorax, max. au 3e EICG, entendu dans le dos ; parfois
souffle systolodiastolique dû à la circulation collatérale.
→ Circulation collatérale, mise en évidence à jour frisant, le patient courbé en avant, sous forme de
soulèvements systoliques des espaces intercostaux ou de battements à la palpation.


2.2 - Rx
Parfois image quot;en cheminéequot; du médiastin supérieur, avec disparition du bouton aortique ; ou dilatation pré ou
post-stricturale visible au niveau de l'arc supérieur gauche ; typiquement même, image en quot;3quot; de chiffre : double
genou aortique avec une indentation séparant la saillie supérieure de l'inférieure.
HVG éventuelle.
Encoches costales (dues à l'érosion osseuse par les grosses artères intercostales).


2.3 - ECG
HVG éventuelle.


2.4 - Examens spécialisés
  Echocardiogramme Doppler : il permet souvent de visualiser la coarctation et de mesurer le gradient de

pression à travers la zone sténosée : il précise l'HVG réactionnelle et l'existence d'anomalies associées.
  La pathologie de l'aorte thoracique est une excellente indication de l'examen par résonance magnétique
nucléaire (IRM). Actuellement, l'intervention est souvent fait sur les données de l'écho-Doppler et de l'IRM,

sans angiographie préalable.
http://www.MedeSpace.net
                                       Share what you know, learn what you don't



  L'angiographie : indirecte (temps gauche d'une angio droite chez le nourrisson ou angio numérisée) ou
directe : aortographie par voie artérielle rétrograde ; elle confirme le diagnostic et précise les conditions
anatomiques : Le plus souvent, sténose courte, en diaphragme réduisant considérablement la lumière aortique.
Parfois hypoplasie étendue de l'isthme, fréquente chez le nourrisson. L'angio met en évidence la circulation
collatérale et le niveau d'implantation des gros vaisseaux de la base.


3. Evolution - Complications
  HTA, avec ses complications, qui peut persister après l'intervention, si celle-ci est trop tardive d'où l'intérêt
du dépistage et du traitement chirurgical précoces.
  - Rupture ou dissection aortique.
  - Complications cérébrales (hémorragies, anévrysmes, hémiplégies).
  - IVG.
  - Endocardite infectieuse.
  - En l'absence d'intervention, la mort survient en général avant 40 ans dans les formes serrées.


4. Formes cliniques
Forme grave du nouveau-né et du nourrisson.
Tableau d'asystolie très sévère, précoce (premiers jours ou premières semaines de vie), parfois dramatique lors de
la fermeture du canal artériel.


Il s'agit généralement dans ce cas d'une coarctation serrée, associée à un canal artériel sous-strictural (en effet,
dans ce cas, la circulation foetale a pu se faire normalement et aucune circulation collatérale ne s'est développée ;
alors que, en cas de canal sus-strictural, la circulation collatérale s'est développée durant la vie foetale et la
tolérance à la naissance est bien meilleure). Association fréquente d'une CIV.


Le diagnostic est fait à l'échographie. Mise sous Prostaglandine E1 qui maintient le CA ouvert et améliore
nettement l'état. Indication opératoire urgente, sans cathétérisme préalable.


5. Traitement
Toute coarctation symptomatique doit être opérée.
Le plus souvent, l'intervention de Crafoord (résection de la zone de coarctation avec anastomose bout à bout)
est possible.
Importance du dépistage précoce (palpation systématique des fémorales chez l'enfant), afin d'opérer tôt,
idéalement avant l'âge de 4 ans, afin d'éviter l'HTA résiduelle+++.

Contenu connexe

Tendances

35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx
35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx
35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx
MarieChhim1
 
Luxation traumatique de la hanche
Luxation traumatique de la hancheLuxation traumatique de la hanche
Luxation traumatique de la hanche
Ben Mekki
 
Cat devant un souffle cardiaque
Cat devant un souffle cardiaqueCat devant un souffle cardiaque
Cat devant un souffle cardiaque
Dr A. ILBOUDO
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguAmel Ammar
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
Claude EUGENE
 
Adenomes foie 2019
Adenomes foie 2019Adenomes foie 2019
Adenomes foie 2019
Claude EUGENE
 
Classification pi rads
Classification pi radsClassification pi rads
Classification pi radsRegis Portalez
 
MALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALE
MALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALEMALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALE
MALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALE
Claude EUGENE
 
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSEHEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
Claude EUGENE
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
Claude EUGENE
 
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenTumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
Foie et coeur
Foie et coeurFoie et coeur
Foie et coeur
Claude EUGENE
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
Ahmed Hadj Ammar
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
BayaAZIZA
 
Spondylarthropathies
SpondylarthropathiesSpondylarthropathies
Spondylarthropathies
Hamlaoui Saddek
 
Csp 2021
Csp 2021Csp 2021
Csp 2021
Claude EUGENE
 
Les maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEF
Les maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEFLes maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEF
Les maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEF
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
Cat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagieCat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagie
Salim KHELIF
 

Tendances (20)

35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx
35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx
35 Cas cliniques en Neuro-imagerie d'urgence.pptx
 
Luxation traumatique de la hanche
Luxation traumatique de la hancheLuxation traumatique de la hanche
Luxation traumatique de la hanche
 
Cat devant un souffle cardiaque
Cat devant un souffle cardiaqueCat devant un souffle cardiaque
Cat devant un souffle cardiaque
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
 
Adenomes foie 2019
Adenomes foie 2019Adenomes foie 2019
Adenomes foie 2019
 
Classification pi rads
Classification pi radsClassification pi rads
Classification pi rads
 
MALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALE
MALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALEMALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALE
MALADIE VASCULAIRE PORTO-SINUSOIDALE
 
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSEHEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
 
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenTumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
 
Foie et coeur
Foie et coeurFoie et coeur
Foie et coeur
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
 
Ascites
AscitesAscites
Ascites
 
Spondylarthropathies
SpondylarthropathiesSpondylarthropathies
Spondylarthropathies
 
Csp 2021
Csp 2021Csp 2021
Csp 2021
 
Les maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEF
Les maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEFLes maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEF
Les maladies vasculaires du foie : le point de vue de 2020 - Laure ELKRIEF
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Cat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagieCat devant une dysphagie
Cat devant une dysphagie
 

En vedette

Cardiopathies par obstacle du cœur gauche
Cardiopathies par obstacle du cœur gaucheCardiopathies par obstacle du cœur gauche
Cardiopathies par obstacle du cœur gauche
imma-dr
 
TGF SERIE ERGIT_'09 FRA
TGF SERIE ERGIT_'09 FRATGF SERIE ERGIT_'09 FRA
TGF SERIE ERGIT_'09 FRAantoniocarraro
 
BOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑA
BOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑABOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑA
BOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑA
Fernando Cabo Díaz
 
Réseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignements
Réseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignementsRéseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignements
Réseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignementsPatrick Michaud
 
Méthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: ScrumMéthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: Scrum
ChaymaMghazli
 
Simon Lighting Ensembles - Linet
 Simon Lighting Ensembles - Linet Simon Lighting Ensembles - Linet
Simon Lighting Ensembles - Linet
Mktlighting
 
Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013
Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013
Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013
Banco Popular
 
Avantages et réglementations de la dématérialisation
Avantages et réglementations de la dématérialisationAvantages et réglementations de la dématérialisation
Avantages et réglementations de la dématérialisationDivalto
 
Lessensiel En Gastro HéPatologie
Lessensiel En Gastro HéPatologieLessensiel En Gastro HéPatologie
Lessensiel En Gastro HéPatologie
Mede Space
 
13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo
13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo
13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo
Miguel Rivera
 
2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex
2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex
2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex
Miguel Rivera
 
Trabajo infantil
Trabajo infantilTrabajo infantil
Trabajo infantil
IRCA
 
Relaciones de negocios
Relaciones de negociosRelaciones de negocios
Relaciones de negocios
Ronald Ordoñez
 
Dr arturo yanez
Dr arturo yanezDr arturo yanez
Dr arturo yanez
Miguel Rivera
 
La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...
La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...
La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...
Alexandre PONTE
 
La ville de Tours
La ville de ToursLa ville de Tours
La ville de Tours
Emeline3
 
Okeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilité
Okeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilitéOkeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilité
Okeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilité
OKEENEA
 

En vedette (20)

Cardiopathies par obstacle du cœur gauche
Cardiopathies par obstacle du cœur gaucheCardiopathies par obstacle du cœur gauche
Cardiopathies par obstacle du cœur gauche
 
Iroy cdt 2
Iroy cdt 2Iroy cdt 2
Iroy cdt 2
 
TGF SERIE ERGIT_'09 FRA
TGF SERIE ERGIT_'09 FRATGF SERIE ERGIT_'09 FRA
TGF SERIE ERGIT_'09 FRA
 
BOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑA
BOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑABOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑA
BOE PLAN GENERAL CONTABILIDAD 2007 ESPAÑA
 
Scanned questionnaire
Scanned questionnaireScanned questionnaire
Scanned questionnaire
 
Réseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignements
Réseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignementsRéseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignements
Réseau conventionnel de la France en matière d’échange de renseignements
 
Méthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: ScrumMéthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: Scrum
 
Simon Lighting Ensembles - Linet
 Simon Lighting Ensembles - Linet Simon Lighting Ensembles - Linet
Simon Lighting Ensembles - Linet
 
Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013
Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013
Angel ron junto a banco popular ganan 325,3 millones € en 2013
 
Avantages et réglementations de la dématérialisation
Avantages et réglementations de la dématérialisationAvantages et réglementations de la dématérialisation
Avantages et réglementations de la dématérialisation
 
Lessensiel En Gastro HéPatologie
Lessensiel En Gastro HéPatologieLessensiel En Gastro HéPatologie
Lessensiel En Gastro HéPatologie
 
13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo
13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo
13. luis manuel munguía. atención por narcomenudeo
 
These 3eme oeil
These 3eme oeilThese 3eme oeil
These 3eme oeil
 
2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex
2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex
2. sergio rojas andersen. epidemiologia en el edomex
 
Trabajo infantil
Trabajo infantilTrabajo infantil
Trabajo infantil
 
Relaciones de negocios
Relaciones de negociosRelaciones de negocios
Relaciones de negocios
 
Dr arturo yanez
Dr arturo yanezDr arturo yanez
Dr arturo yanez
 
La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...
La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...
La notion d'espace dans la musique electronique populaire - Mémoire Master 1 ...
 
La ville de Tours
La ville de ToursLa ville de Tours
La ville de Tours
 
Okeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilité
Okeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilitéOkeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilité
Okeenea gabarit référentiel solutions et produits d'accessibilité
 

Similaire à Coarctation Aortique

Avc Par Thrombose Veineuse
Avc Par Thrombose VeineuseAvc Par Thrombose Veineuse
Avc Par Thrombose Veineuse
Mede Space
 
Insuffisance mitrale
Insuffisance mitraleInsuffisance mitrale
Insuffisance mitrale
soumaia bendjaballah
 
Insuffisance aortique
Insuffisance aortiqueInsuffisance aortique
Insuffisance aortique
soumaia bendjaballah
 
Classification des cardiopathies congénitales
Classification des cardiopathies congénitalesClassification des cardiopathies congénitales
Classification des cardiopathies congénitales
imma-dr
 
Valvulopathies
ValvulopathiesValvulopathies
Valvulopathies
Mede Space
 
LéSsenti..
LéSsenti..LéSsenti..
LéSsenti..
Mede Space
 
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominaleAnatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
imma-dr
 
L’infarctus du myocarde
L’infarctus du myocarde L’infarctus du myocarde
L’infarctus du myocarde
KhayatiSalman
 
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégéeAnomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
imma-dr
 
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégéeAnomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
imma-dr
 
OrthopéDi..
OrthopéDi..OrthopéDi..
OrthopéDi..
Mede Space
 
Pathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculairePathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculaire
drcusse
 
Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)Rose De Sable
 
Anomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémiqueAnomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémique
imma-dr
 
Anomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémiqueAnomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémique
imma-dr
 
Rao
RaoRao
L’hemorragie meningee spontanee
L’hemorragie  meningee spontaneeL’hemorragie  meningee spontanee
L’hemorragie meningee spontaneeAhmad AlFourati
 
2014session2 3
2014session2 32014session2 3
2014session2 3acvq
 
AVC accident vasculaire cérébrale .pptx
AVC  accident vasculaire cérébrale .pptxAVC  accident vasculaire cérébrale .pptx
AVC accident vasculaire cérébrale .pptx
IMANE EL MAHDAOUI
 

Similaire à Coarctation Aortique (20)

Avc Par Thrombose Veineuse
Avc Par Thrombose VeineuseAvc Par Thrombose Veineuse
Avc Par Thrombose Veineuse
 
AnéVrysme Bf
AnéVrysme BfAnéVrysme Bf
AnéVrysme Bf
 
Insuffisance mitrale
Insuffisance mitraleInsuffisance mitrale
Insuffisance mitrale
 
Insuffisance aortique
Insuffisance aortiqueInsuffisance aortique
Insuffisance aortique
 
Classification des cardiopathies congénitales
Classification des cardiopathies congénitalesClassification des cardiopathies congénitales
Classification des cardiopathies congénitales
 
Valvulopathies
ValvulopathiesValvulopathies
Valvulopathies
 
LéSsenti..
LéSsenti..LéSsenti..
LéSsenti..
 
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominaleAnatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
 
L’infarctus du myocarde
L’infarctus du myocarde L’infarctus du myocarde
L’infarctus du myocarde
 
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégéeAnomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
 
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégéeAnomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
Anomalies artérielles congénitales (artères poplitées piégée
 
OrthopéDi..
OrthopéDi..OrthopéDi..
OrthopéDi..
 
Pathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculairePathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculaire
 
Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)
 
Anomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémiqueAnomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémique
 
Anomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémiqueAnomalies du retour veineux systémique
Anomalies du retour veineux systémique
 
Rao
RaoRao
Rao
 
L’hemorragie meningee spontanee
L’hemorragie  meningee spontaneeL’hemorragie  meningee spontanee
L’hemorragie meningee spontanee
 
2014session2 3
2014session2 32014session2 3
2014session2 3
 
AVC accident vasculaire cérébrale .pptx
AVC  accident vasculaire cérébrale .pptxAVC  accident vasculaire cérébrale .pptx
AVC accident vasculaire cérébrale .pptx
 

Plus de Mede Space

FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSFRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
Mede Space
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
Mede Space
 
Obesite et poumon
Obesite et poumonObesite et poumon
Obesite et poumon
Mede Space
 
Syndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueSyndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chronique
Mede Space
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Mede Space
 
Evaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesEvaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicales
Mede Space
 
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteRestaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Mede Space
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Mede Space
 
évaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesévaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicales
Mede Space
 
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeQuestions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Mede Space
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Mede Space
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
Mede Space
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
Mede Space
 
Serodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseSerodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic Tuberculose
Mede Space
 
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesLa tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
Mede Space
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
Mede Space
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
Mede Space
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURMede Space
 
Rein et toxicomanie
Rein et toxicomanieRein et toxicomanie
Rein et toxicomanieMede Space
 
lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4Mede Space
 

Plus de Mede Space (20)

FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSFRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
 
Obesite et poumon
Obesite et poumonObesite et poumon
Obesite et poumon
 
Syndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueSyndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chronique
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
 
Evaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesEvaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicales
 
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteRestaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1
 
évaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesévaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicales
 
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeQuestions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
 
Serodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseSerodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic Tuberculose
 
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesLa tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTUR
 
Rein et toxicomanie
Rein et toxicomanieRein et toxicomanie
Rein et toxicomanie
 
lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4
 

Coarctation Aortique

  • 1. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't Coarctation Aortique 1. Généralités 1.1 - La coarctation ou sténose isthmique de l'aorte est un rétrécissement siègeant sur l'isthme aortique, à la jonction de l'aorte horizontale et de l'aorte descendante, en aval de l'implantation de la sous clavière gauche, au niveau du ligament artériel. 1.2 - Affection relativement fréquente. Nette prédominance masculine : 4 fois plus fréquente chez l'homme. Il peut s'agir d'une cardiopathie génétique : elle est fréquente dans le contexte polymalformatif du syndrome de Turner (45, X0). Fréquemment associée à d'autres malformations cardiaques congénitales (persistance du canal artériel, CIV, anomalie valvulaire aortique ou mitrale). 1.3 - Physiopathologie Les trois syndromes physiopathologiques de la coarctation sont donc : → l'hypertension en amont de l'obstacle, donc de la partie supérieure du corps, → l'hypotension en aval de la coarctation, donc dans la moitié inférieure du corps. → Développement d'une circulation collatérale court-circuitant l'obstacle, permettant au sang du segment sus- strictural de gagner le segment sous-strictural par des voies détournées ; les anastomoses sont essentiellement constituées par des branches des sous-clavières: → réseau périscapulaire (entre sous-clavière et 4e, 5e, et 6e intercostales), → réseau intercostal (entre branches intercostales antérieures nées de la mammaire interne et intercostales postérieures par lesquelles le sang rejoint l'aorte à contre-courant), → anastomoses mammaire interne-épigastrique, → anastomoses intra-rachidiennes, entre l'artère vertébrale et spinale antérieure. Ces artères anastomotiques sont volumineuses, sinueuses et érodent le bord inférieur des arcs costaux postérieurs. 2. Clinique Type de description : la forme du grand enfant ou de l'adolescent. 2.1 - Signes cliniques : L'association d'une HTA des MS et d'une diminution ou une abolition des pouls fémoraux est quasi- pathognomonique de la coarctation. - HTA de la moitié supérieure du corps, systolo-diastolique, de degré très variable. Elle s'accompagne d'une hyperpulsatilité des artères des MS et de vaisseaux du cou, en particulier soulèvement de la crosse de l'aorte au
  • 2. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't niveau du creux sus-sternal. Parfois signes fonctionnels liés à l'HTA: céphalées, bourdonnements d'oreilles, épistaxis... Des complications de l'HTA sont possibles, en particulier cérébrales (hémorragie méningée, oedème cérébral...). Il existe parfois une asymétrie tensionnelle entre les 2MS, liée à l'implantation de la sous clavière gauche au niveau de la coarctation. - Le syndrome d'hypo-vascularisation des MI contraste avec cette HTA des MS : →fatigabilité ou crampes des MI à l'effort → parfois, contraste entre la morphologie de la partie supérieure du corps, trapue et robuste et celle de la moitié inférieure, avec MI grêles. - Absence des pouls fémoraux +++ avec TA beaucoup plus basse aux MI qu'aux MS (gradient MS-MI > 20 mmHg). → Souffle systolique discret, diffusant dans tout le thorax, max. au 3e EICG, entendu dans le dos ; parfois souffle systolodiastolique dû à la circulation collatérale. → Circulation collatérale, mise en évidence à jour frisant, le patient courbé en avant, sous forme de soulèvements systoliques des espaces intercostaux ou de battements à la palpation. 2.2 - Rx Parfois image quot;en cheminéequot; du médiastin supérieur, avec disparition du bouton aortique ; ou dilatation pré ou post-stricturale visible au niveau de l'arc supérieur gauche ; typiquement même, image en quot;3quot; de chiffre : double genou aortique avec une indentation séparant la saillie supérieure de l'inférieure. HVG éventuelle. Encoches costales (dues à l'érosion osseuse par les grosses artères intercostales). 2.3 - ECG HVG éventuelle. 2.4 - Examens spécialisés Echocardiogramme Doppler : il permet souvent de visualiser la coarctation et de mesurer le gradient de pression à travers la zone sténosée : il précise l'HVG réactionnelle et l'existence d'anomalies associées. La pathologie de l'aorte thoracique est une excellente indication de l'examen par résonance magnétique nucléaire (IRM). Actuellement, l'intervention est souvent fait sur les données de l'écho-Doppler et de l'IRM, sans angiographie préalable.
  • 3. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't L'angiographie : indirecte (temps gauche d'une angio droite chez le nourrisson ou angio numérisée) ou directe : aortographie par voie artérielle rétrograde ; elle confirme le diagnostic et précise les conditions anatomiques : Le plus souvent, sténose courte, en diaphragme réduisant considérablement la lumière aortique. Parfois hypoplasie étendue de l'isthme, fréquente chez le nourrisson. L'angio met en évidence la circulation collatérale et le niveau d'implantation des gros vaisseaux de la base. 3. Evolution - Complications HTA, avec ses complications, qui peut persister après l'intervention, si celle-ci est trop tardive d'où l'intérêt du dépistage et du traitement chirurgical précoces. - Rupture ou dissection aortique. - Complications cérébrales (hémorragies, anévrysmes, hémiplégies). - IVG. - Endocardite infectieuse. - En l'absence d'intervention, la mort survient en général avant 40 ans dans les formes serrées. 4. Formes cliniques Forme grave du nouveau-né et du nourrisson. Tableau d'asystolie très sévère, précoce (premiers jours ou premières semaines de vie), parfois dramatique lors de la fermeture du canal artériel. Il s'agit généralement dans ce cas d'une coarctation serrée, associée à un canal artériel sous-strictural (en effet, dans ce cas, la circulation foetale a pu se faire normalement et aucune circulation collatérale ne s'est développée ; alors que, en cas de canal sus-strictural, la circulation collatérale s'est développée durant la vie foetale et la tolérance à la naissance est bien meilleure). Association fréquente d'une CIV. Le diagnostic est fait à l'échographie. Mise sous Prostaglandine E1 qui maintient le CA ouvert et améliore nettement l'état. Indication opératoire urgente, sans cathétérisme préalable. 5. Traitement Toute coarctation symptomatique doit être opérée. Le plus souvent, l'intervention de Crafoord (résection de la zone de coarctation avec anastomose bout à bout) est possible. Importance du dépistage précoce (palpation systématique des fémorales chez l'enfant), afin d'opérer tôt, idéalement avant l'âge de 4 ans, afin d'éviter l'HTA résiduelle+++.