SlideShare une entreprise Scribd logo
HTA ET DYSLIPIDEMIES:HTA ET DYSLIPIDEMIES:
HITACHE HakimHITACHE Hakim
MMéédecine Interne Constantinedecine Interne Constantine
hhitache@hotmail.comhhitache@hotmail.com
Formation Intensive enFormation Intensive en HypertensiologieHypertensiologie
FMCFMC –– AMPTAMPT -- decembredecembre 20122012
Les Points communs:Les Points communs:
Physiopathologie intriquPhysiopathologie intriquéée.e.
Grands facteurs de risque CVX.Grands facteurs de risque CVX.
DDéépistage systpistage systéématique.matique.
Seuils dSeuils d’’intervention problintervention probléématique.matique.
Observance difficile.Observance difficile.
Controverses efficacitControverses efficacitéé StatinesStatines –– mortalitmortalitéé..
Deux Facteurs de risques
1. HTA *.
2. Tabagisme.
3. Hypercholestérolémies* .
4. Diabète*.
5. Obésité abdominale*.
6. Sédentarité.
7. Stress.
8. Alimentation.
9. Alcool.
SM*SM*
«« Super Facteur deSuper Facteur de
risque CVXrisque CVX »»
Le syndrome métabolique est défini comme l’association de plusieurs
anomalies métaboliques, notamment : Tour de T + 2 autres facteurs
- Obésité abdominale ( tour de taille) H ≥ 94
cm; F ≥ 80 cm
- Dyslipidémie (taux élevé de triglycérides* et faible taux de C-
HDL*)
- HTA
- Glycémie sérique élevée
Les sujets souffrant du syndrome métabolique sont 
susceptibles d’être exposés à un risque CVX plus 
important que ne l’indiquerait le Score de risque de 
Framingham.
Le Fameux Syndrome MLe Fameux Syndrome Méétabolique :tabolique :
DDééccèès dans le mondes dans le monde ((20002000))
Mortalité attribuable
(en millions; total de 55 861 000)
Mortalité élevée, pays en voie de développement
Faible mortalité, pays en voie de développement
Pays développés
0 87654321
Hypertension
Tabagisme
Hypercholestérolémie
Pratiques sexuelles à risque
IMC élevé
Inactivité physique
Alcool
Fumées de combustion
Déficience en
fer
Surcharge pondérale
Pondération du risque CVX
Cible prCible prééfféérentielle:rentielle:
HTA, (x 9)
LDL Ch / Diabète
Tabac et
Diabète
Un rappel nUn rappel néécessaire !cessaire !
Les LipoprotLes Lipoprotééines Cines C’’est quoiest quoi ??
CC’’est un cocktail !est un cocktail !
la dyslipidémie athérogène
TG Lipase
hépatique
Cellules
adipeuses Foie
Rein
CETP
CE
CETP
↑VLDL ↓ HDL
LDL
TG
Apo A-1
TGCE
AG
Libres
↑ LDL
p et d
Les lipoprotéines athérogènes
LP riches en TGLP riches en TG
VLDLVLDL
VLDLVLDLRR IDLIDL LDLLDL
Petites etPetites et densesdenses
LDLLDL
Apolipoprotein B Non-HDL-C
0
1
2
3
100 160 220 85
65
45
25
HDLHDL--C et son importance:C et son importance:
Etude FraminghamEtude Framingham
LDL-C, mg/dL
HDL-C, mg/dL
RiskofCHD
*Men 50 to 70 years of age
3
2
1
4
Equivalent RiskEquivalent Risk
Un peu de PhysiopathologieUn peu de Physiopathologie
Le tissu adipeux, un Acteur central...
Adipose
tissue
IL-6
Adiponectine
Leptine
TNFα
Adipsine
(Complement D )
Plasminogen
activator inhibitor-1
(PAI-1)
Resistine
Acides gras libres
Insuline
Angiotensinogène
Lipoproteine lipase
Acide lactique
Inflammation
diabete de type 2
Hypertension
Troubles lipidiques
Thrombose
Athérosclérose
Lyon 2003; Trayhurn et al 2004; Eckel et al 2005
FoieFoie
Acides Gras Libres
↑Cofacteurs (NADH,ATP,Acétyl-CoA)
Néoglucogénèse
Inhibition de
l’oxydation
du glucose
IRS1
Signal insulinique
GLUT
(tissu hépatique,adipeux,musculaire)
Dyslipidémie (↓HDL, ↑VLDL) TA
↑ ATP, Acétyl-CoA, Citrate
ADIPONECTINE
IL-6, TNF α, Résistine
:
Régime hyperlipidique
Hypo-Adiponectinémie
InsulinoRésistance
Dyslipidémie HTA
DT2
Dans un puit de pDans un puit de péétrole !trole !
Il y a toujours:Il y a toujours:
1.1. De lDe l’’EauEau
2.2. Du PDu Péétroletrole
3.3. Du GazDu Gaz
Les actions dLes actions dééllééttèères deres de
ll’’Angiotensine IIAngiotensine II
Sur le cSur le cœœur :ur : Fibrose, biosynthFibrose, biosynthèèse de collagse de collagèène,ne,
Arythmie, IschArythmie, Ischéémie S/mie S/endoendo., Remodelage., Remodelage……HVG ,HVG ,
IC... IDM.IC... IDM.
Sur le Rein :Sur le Rein : SclScléérose glomrose gloméérulaire,rulaire,
ProtProtééinurie,diminution filtration glominurie,diminution filtration gloméérulaire,rulaire, IceIce
rréénale.nale.
Sur la Paroi artSur la Paroi artéérielle :rielle : AthAthéérosclroscléérose,rose,
vasoconstriction,vasoconstriction, éépaississement paroi, HTA, AVC.paississement paroi, HTA, AVC.
Sur lSur l’’inflammation :inflammation : activation des monocytes etactivation des monocytes et
macrophages.macrophages.
Sur les plaquettes :Sur les plaquettes : Thromboses.Thromboses.
LL’’AthAthéérosclrosclééroserose ::
Passons aux choses sPassons aux choses séérieuses !rieuses !
Le bilan lipidiqueLe bilan lipidique
Aspect du sAspect du séérum drum déécantcantéé**
CholestCholestéérol total,rol total,
HDLHDL--cholestcholestéérolrol mesurmesuréé,,
LDLLDL--cholestcholestéérolrol calculcalculéé,,
TriglycTriglycééridesrides
Calcul duCalcul du LDLLDL--cholestcholestéérolrol : la formule de: la formule de FriedewaldFriedewald permet le calculpermet le calcul
du LDLdu LDL--CC àà partir des chiffres du Cholestpartir des chiffres du Cholestéérol Total et des Triglycrol Total et des Triglycéérides.rides.
Cette formule nCette formule n’’est validest validéée que si les TG < 3,40 g/l (3,75e que si les TG < 3,40 g/l (3,75 mmolmmol/l)./l).
–– CC--LDL g/l=(CT)LDL g/l=(CT)--(C(C--HDL)HDL)--(TG/5)(TG/5)
–– CC--LDLLDL mmolmmol/l=(CT)/l=(CT)--(C(C--HDL)HDL)--(TG/2,2)(TG/2,2)
PrPréécaution et rcaution et réésultats:sultats:
12 heures12 heures de jede jeûûnene
LDLLDL--cholestcholestéérolrol <1.60 g/l<1.60 g/l
TriglycTriglycéérides <1.50 g/lrides <1.50 g/l
HDLHDL--cholestcholestéérolrol >0.40 g/l>0.40 g/l
Si anomalieSi anomalie refairerefaire ll’’examen.examen.
Pas de dPas de déépistage aupistage au--deldelàà dede 80 ans.80 ans.
DG diffDG difféérentielrentiel ::
•• HypothyroHypothyroïïdiedie
•• IceIce rréénale, syndromenale, syndrome nnééphrotiquephrotique..
•• HHéépatopathiespatopathies..
•• mméédicaments (Corticodicaments (Corticoïïdes,des,
B.BloqueursB.Bloqueurs etcetc……))
ÉÉvaluation*** du risque CVXvaluation*** du risque CVX
Indispensable.Indispensable.
Si possibleSi possible scorerscorer sinon nombre desinon nombre de FRcvxFRcvx..
La cible thLa cible théérapeutique drapeutique déépend du niveau depend du niveau de
RcvxRcvx..
Si haut risque CVXSi haut risque CVX TrtTrt en pren prééventionvention
primaire quelque soit le niveau de LDL Ch.primaire quelque soit le niveau de LDL Ch.
LeLe LDLLDL--cholestcholestéérolrol reste la ciblereste la cible
ththéérapeutique principalerapeutique principale,, mais l'mais l'apoapo
B et leB et le nonnon--HDLHDL--cc sont dessont des
alternatives possibles.alternatives possibles.
Objectif thObjectif théérapeutiquerapeutique
–– En lEn l’’absence de facteur de risque :absence de facteur de risque :
CC--LDL < 2,20 g/lLDL < 2,20 g/l
–– unun facteur de risque :facteur de risque :
CC--LDL < 1,90 g/lLDL < 1,90 g/l
–– deuxdeux facteurs de risque :facteurs de risque :
CC--LDL < 1,60 g/lLDL < 1,60 g/l
–– Plus de deuxPlus de deux facteurs de risque :facteurs de risque :
CC--LDL < 1,30 g/lLDL < 1,30 g/l
PatientsPatients àà haut risque CVXhaut risque CVX ::
le Cle C--LDL doit être <1g/lLDL doit être <1g/l
1/ Pr1/ Préévention secondairevention secondaire ::
–– Maladie coronaire avMaladie coronaire avéérrééee
–– Maladie vasculaire avMaladie vasculaire avéérrééee (AVC(AVC
ischischéémique, AOMI).mique, AOMI).
2/ DT22/ DT2,, sanssans atcdatcd vasculaire mais ayant unvasculaire mais ayant un
haut risque cardiovasculaire dhaut risque cardiovasculaire dééfini par :fini par :
–– Une atteinte rUne atteinte réénalenale
–– Ou au moinsOu au moins deux des facteurs dedeux des facteurs de
risquerisque ::
LL’é’élléévation isolvation isoléée des triglyce des triglycéérides entre 1,5 etrides entre 1,5 et
4 g/l n4 g/l néécessite avant tout un traitementcessite avant tout un traitement
didiééttéétique .tique .
Plus de 4g/l recours auxPlus de 4g/l recours aux fibratesfibrates..
Si hautSi haut RcvxRcvx et 2g/let 2g/l fibratesfibrates (2011)(2011)
Si DiabSi Diabèète, HDL bas, Statine +te, HDL bas, Statine + fibratesfibrates
Pour les TG:Pour les TG:
Toujours le rToujours le réégime en premier!gime en premier!
1.1. une limitation de lune limitation de l’’apport en AG saturapport en AG saturééss
((graisses dgraisses d’’origine animaleorigine animale), au profit), au profit
des AG mono ou polydes AG mono ou poly--insaturinsaturéés ;s ;
2.2. une augmentation de la consommation enune augmentation de la consommation en
AG polyAG poly--insaturinsaturéés oms omééga 3 (ga 3 (poissonspoissons))
3.3. une augmentation de la consommation deune augmentation de la consommation de
fibres : les fruits, lfibres : les fruits, léégumes et produitsgumes et produits
ccéérrééaliersaliers
Statines***Statines*** ::
–– Taux rTaux rééduit de Cduit de C--LDLLDL
Inhibiteurs des acides biliaires ou de lInhibiteurs des acides biliaires ou de l’’absorption duabsorption du
cholestcholestéérol, ou les deuxrol, ou les deux ::
–– RRééduction possible du taux de Cduction possible du taux de C--LDLLDL
FibratesFibrates****** ::
–– Permettent de rPermettent de rééduire le taux de triglycduire le taux de triglycéérides, et derides, et de
prpréévenir la pancrvenir la pancrééatite chez les patients atteintsatite chez les patients atteints
dd’’hypertriglychypertriglycééridridéémiemie..
NiacineNiacine ::
–– Permet parfois dPermet parfois d’’augmenter le taux de Caugmenter le taux de C--HDL et deHDL et de
rrééduire le taux de Cduire le taux de C--LDL.LDL.
Armes Pharmacologiques:Armes Pharmacologiques:
Atorvastatine (Tahor) 10-80 mg
Fluvastatine (Lescol) 20-80 mg
Lovastatine (Mevacor) 20-80 mg
Pravastatine (Pravachol) 10-40 mg
Rosuvastatine*** (Crestor) 10-40 mg
Simvastatine (Zocor) 10-80 mg
Ezetimibe (Ezetrol) 10 mg
Cholestyramine (Questran) 4-24 g
Fenofibrate (Lipidil) 67-200 mg
Niacine Acide nicotinique 1-3 g
A baisse deA baisse de LDLLDL--cc éégale, il n'existe pas degale, il n'existe pas de
diffdifféérence de brence de béénnééfice entre les statines.fice entre les statines.
seuil de prescription sup.seuil de prescription sup. àà 1,90 g/l1,90 g/l
au lieu de 2.20au lieu de 2.20
Nouvelles recommandationsNouvelles recommandations
de l'de l'EASEAS et de l'et de l'ESCESC 20122012
Surveillance du traitementSurveillance du traitement
20122012
Le risque d'insuffisance hLe risque d'insuffisance héépatocellulairepatocellulaire
est extrêmement rare,est extrêmement rare, Si TGO TGP 3 fois la normale,Si TGO TGP 3 fois la normale,
Stop.Stop.
CPK :CPK :
–– A contrôler avant traitement en casA contrôler avant traitement en cas
dd’’insuffisance rinsuffisance réénale, hypothyronale, hypothyroïïdie, ATCD dedie, ATCD de
maladie musculaire, patient > 70 ans.maladie musculaire, patient > 70 ans.
–– A doserA doser devant tout symptômedevant tout symptôme
musculaire inexpliqumusculaire inexpliquéé apparaissant sousapparaissant sous
traitement.traitement.
Ce quCe qu’’il faut reteniril faut retenir……

Contenu connexe

Tendances

Antihypertenseurs
AntihypertenseursAntihypertenseurs
Antihypertenseurs
Mehdi Razzok
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
rebas
 
Recommandations 2013 HTA
Recommandations 2013 HTARecommandations 2013 HTA
Recommandations 2013 HTA
Alain Cmi
 
Formes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'htaFormes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'hta
myahyab
 
HTA ET ARA II
HTA ET ARA IIHTA ET ARA II
HTA ET ARA II
LeCoguicA
 
Pr Xavier Girerd
Pr Xavier GirerdPr Xavier Girerd
Pr Xavier Girerdall-in-web
 
Dr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPADr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPA
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMIDr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMI
BENAOUDA67
 
HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)
Jean-Francois GIRMENS
 
Dr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REINDr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REIN
BENAOUDA67
 
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
DrKourdache
 
Hta qcm
Hta qcmHta qcm
Hta qcm
Nisrine Bouji
 
Hypertension artérielle item 221
Hypertension artérielle item 221Hypertension artérielle item 221
Hypertension artérielle item 221
Aymeric Menet
 
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique   enoncé 1 rédigé par cnermCas clinique   enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Réseau Pro Santé
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
raymondteyrouz
 
Médicaments hypolipémiants
Médicaments hypolipémiantsMédicaments hypolipémiants
Médicaments hypolipémiants
Emna Jaoued
 
Cas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risque
Cas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risqueCas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risque
Cas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risquemahfay
 
Hypertension artérielle 2020
Hypertension artérielle 2020Hypertension artérielle 2020
Hypertension artérielle 2020
Mostafa Gasmi
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131mai13
 

Tendances (20)

Antihypertenseurs
AntihypertenseursAntihypertenseurs
Antihypertenseurs
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 
Recommandations 2013 HTA
Recommandations 2013 HTARecommandations 2013 HTA
Recommandations 2013 HTA
 
Formes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'htaFormes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'hta
 
HTA ET ARA II
HTA ET ARA IIHTA ET ARA II
HTA ET ARA II
 
Pr Xavier Girerd
Pr Xavier GirerdPr Xavier Girerd
Pr Xavier Girerd
 
Xavier.Girerd
Xavier.GirerdXavier.Girerd
Xavier.Girerd
 
Dr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPADr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPA
 
Dr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMIDr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMI
 
HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)
 
Dr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REINDr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REIN
 
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
 
Hta qcm
Hta qcmHta qcm
Hta qcm
 
Hypertension artérielle item 221
Hypertension artérielle item 221Hypertension artérielle item 221
Hypertension artérielle item 221
 
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique   enoncé 1 rédigé par cnermCas clinique   enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
 
Médicaments hypolipémiants
Médicaments hypolipémiantsMédicaments hypolipémiants
Médicaments hypolipémiants
 
Cas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risque
Cas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risqueCas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risque
Cas clinique: évaluation, diagnostic et prise en charge de l'HTA à risque
 
Hypertension artérielle 2020
Hypertension artérielle 2020Hypertension artérielle 2020
Hypertension artérielle 2020
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131
 

En vedette

DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHDDr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHD
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
BENAOUDA67
 
Cas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHDCas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHD
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIEDr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SASDr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SAS
BENAOUDA67
 
WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014
WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014
WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014
Fabian Möschter
 
IntroToArt-Unit1 test
IntroToArt-Unit1 testIntroToArt-Unit1 test
IntroToArt-Unit1 test
fanzheng
 
Secret Ingredients of Better Marketing
Secret Ingredients of Better MarketingSecret Ingredients of Better Marketing
Secret Ingredients of Better Marketing
Rand Fishkin
 
Open Government Data Peru
Open Government Data PeruOpen Government Data Peru
Open Government Data Peru
Augusto Castañeda
 
Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR
BENAOUDA67
 
Finish Line Project
Finish Line ProjectFinish Line Project
Finish Line Project
Beth Kanter
 
Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.
Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.
Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.
Hernán Rubio
 
InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016
InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016
InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016Elena Bugnolo
 
Buscadores Academicos V2
Buscadores Academicos V2Buscadores Academicos V2
Buscadores Academicos V2
Rafael Pedraza-Jimenez
 
Dr Hitache DT2 ET NEPHROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2  ET NEPHROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2  ET NEPHROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEPHROPATHIE DIABETIQUE
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINESDr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINESBENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVCDr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVC
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
BENAOUDA67
 

En vedette (20)

DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
 
Dr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHDDr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHD
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
 
Cas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHDCas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHD
 
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIEDr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
 
Dr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SASDr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SAS
 
WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014
WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014
WerWasWann - Beitrag zur Gründer Garage 2014
 
IntroToArt-Unit1 test
IntroToArt-Unit1 testIntroToArt-Unit1 test
IntroToArt-Unit1 test
 
Secret Ingredients of Better Marketing
Secret Ingredients of Better MarketingSecret Ingredients of Better Marketing
Secret Ingredients of Better Marketing
 
Open Government Data Peru
Open Government Data PeruOpen Government Data Peru
Open Government Data Peru
 
Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR
 
Finish Line Project
Finish Line ProjectFinish Line Project
Finish Line Project
 
Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.
Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.
Breve historia de la educación escolar en el municipio de El Líbano.
 
InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016
InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016
InfoJobs Italia - Soluzioni per il Reclutamento e l'Employer Branding 2016
 
Buscadores Academicos V2
Buscadores Academicos V2Buscadores Academicos V2
Buscadores Academicos V2
 
Dr Hitache DT2 ET NEPHROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2  ET NEPHROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2  ET NEPHROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEPHROPATHIE DIABETIQUE
 
Dr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINESDr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINES
 
Dr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVCDr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVC
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
 

Similaire à DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE

Dyslipidémies et prévisions primaires.ppt
Dyslipidémies et prévisions primaires.pptDyslipidémies et prévisions primaires.ppt
Dyslipidémies et prévisions primaires.ppt
joelamefiam
 
Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?
Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?
Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?
Nacer CHRAIBI
 
Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018
SMMI2015
 
Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09Medif
 
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptxcardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
SaraSarouaa
 
Statine -fiche_bum_has
Statine  -fiche_bum_hasStatine  -fiche_bum_has
Statine -fiche_bum_has
etbib
 
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oilParis Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Pelouze Guy-André
 
Statines 2014 Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-
Statines 2014  Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-Statines 2014  Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-
Statines 2014 Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-mahfay
 
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptLe risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
EttayibEttayib
 
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubonTriglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubonsfa_angeiologie
 
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubonTriglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubonsfa_angeiologie
 
Dyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 ptDyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 pt
Pierre Troisfontaines
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
rebas
 
Prise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémiesPrise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémies
oussama El-h
 
Prise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémiesPrise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémies
oussama El-h
 
Diabète type 2 partie 1
Diabète type 2 partie 1 Diabète type 2 partie 1
Diabète type 2 partie 1
Scheimann Alain
 
Obésité et cancer v filipe
Obésité et cancer v filipeObésité et cancer v filipe
Obésité et cancer v filipevdimartino
 
MALADIES DU FOIE ET LIPIDES
MALADIES DU FOIE ET LIPIDESMALADIES DU FOIE ET LIPIDES
MALADIES DU FOIE ET LIPIDES
Claude EUGENE
 
Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008jjmourad
 

Similaire à DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE (20)

Dyslipidémies et prévisions primaires.ppt
Dyslipidémies et prévisions primaires.pptDyslipidémies et prévisions primaires.ppt
Dyslipidémies et prévisions primaires.ppt
 
Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?
Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?
Le cholestérol Hdl est-il réellement cardioprotecteur ?
 
Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018
 
Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09
 
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptxcardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
 
Statine -fiche_bum_has
Statine  -fiche_bum_hasStatine  -fiche_bum_has
Statine -fiche_bum_has
 
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oilParis Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
 
Statines 2014 Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-
Statines 2014  Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-Statines 2014  Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-
Statines 2014 Arguments et controverses - Dr Mahmoudi-
 
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptLe risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
 
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubonTriglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubon
 
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubonTriglycerides et maladies cv darioli cazaubon
Triglycerides et maladies cv darioli cazaubon
 
Dyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 ptDyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 pt
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
Prise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémiesPrise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémies
 
Prise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémiesPrise en charge des dyslipidémies
Prise en charge des dyslipidémies
 
Diabète type 2 partie 1
Diabète type 2 partie 1 Diabète type 2 partie 1
Diabète type 2 partie 1
 
Obésité et cancer v filipe
Obésité et cancer v filipeObésité et cancer v filipe
Obésité et cancer v filipe
 
What's Up Collector Prévention
What's Up Collector PréventionWhat's Up Collector Prévention
What's Up Collector Prévention
 
MALADIES DU FOIE ET LIPIDES
MALADIES DU FOIE ET LIPIDESMALADIES DU FOIE ET LIPIDES
MALADIES DU FOIE ET LIPIDES
 
Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008
 

DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE

  • 1. HTA ET DYSLIPIDEMIES:HTA ET DYSLIPIDEMIES: HITACHE HakimHITACHE Hakim MMéédecine Interne Constantinedecine Interne Constantine hhitache@hotmail.comhhitache@hotmail.com Formation Intensive enFormation Intensive en HypertensiologieHypertensiologie FMCFMC –– AMPTAMPT -- decembredecembre 20122012
  • 2. Les Points communs:Les Points communs: Physiopathologie intriquPhysiopathologie intriquéée.e. Grands facteurs de risque CVX.Grands facteurs de risque CVX. DDéépistage systpistage systéématique.matique. Seuils dSeuils d’’intervention problintervention probléématique.matique. Observance difficile.Observance difficile. Controverses efficacitControverses efficacitéé StatinesStatines –– mortalitmortalitéé..
  • 3. Deux Facteurs de risques 1. HTA *. 2. Tabagisme. 3. Hypercholestérolémies* . 4. Diabète*. 5. Obésité abdominale*. 6. Sédentarité. 7. Stress. 8. Alimentation. 9. Alcool. SM*SM* «« Super Facteur deSuper Facteur de risque CVXrisque CVX »»
  • 4. Le syndrome métabolique est défini comme l’association de plusieurs anomalies métaboliques, notamment : Tour de T + 2 autres facteurs - Obésité abdominale ( tour de taille) H ≥ 94 cm; F ≥ 80 cm - Dyslipidémie (taux élevé de triglycérides* et faible taux de C- HDL*) - HTA - Glycémie sérique élevée Les sujets souffrant du syndrome métabolique sont  susceptibles d’être exposés à un risque CVX plus  important que ne l’indiquerait le Score de risque de  Framingham. Le Fameux Syndrome MLe Fameux Syndrome Méétabolique :tabolique :
  • 5.
  • 6. DDééccèès dans le mondes dans le monde ((20002000)) Mortalité attribuable (en millions; total de 55 861 000) Mortalité élevée, pays en voie de développement Faible mortalité, pays en voie de développement Pays développés 0 87654321 Hypertension Tabagisme Hypercholestérolémie Pratiques sexuelles à risque IMC élevé Inactivité physique Alcool Fumées de combustion Déficience en fer Surcharge pondérale
  • 8. Cible prCible prééfféérentielle:rentielle: HTA, (x 9) LDL Ch / Diabète Tabac et Diabète
  • 9. Un rappel nUn rappel néécessaire !cessaire !
  • 10. Les LipoprotLes Lipoprotééines Cines C’’est quoiest quoi ??
  • 11. CC’’est un cocktail !est un cocktail !
  • 12. la dyslipidémie athérogène TG Lipase hépatique Cellules adipeuses Foie Rein CETP CE CETP ↑VLDL ↓ HDL LDL TG Apo A-1 TGCE AG Libres ↑ LDL p et d
  • 13.
  • 14. Les lipoprotéines athérogènes LP riches en TGLP riches en TG VLDLVLDL VLDLVLDLRR IDLIDL LDLLDL Petites etPetites et densesdenses LDLLDL Apolipoprotein B Non-HDL-C
  • 15. 0 1 2 3 100 160 220 85 65 45 25 HDLHDL--C et son importance:C et son importance: Etude FraminghamEtude Framingham LDL-C, mg/dL HDL-C, mg/dL RiskofCHD *Men 50 to 70 years of age 3 2 1 4 Equivalent RiskEquivalent Risk
  • 16. Un peu de PhysiopathologieUn peu de Physiopathologie
  • 17. Le tissu adipeux, un Acteur central... Adipose tissue IL-6 Adiponectine Leptine TNFα Adipsine (Complement D ) Plasminogen activator inhibitor-1 (PAI-1) Resistine Acides gras libres Insuline Angiotensinogène Lipoproteine lipase Acide lactique Inflammation diabete de type 2 Hypertension Troubles lipidiques Thrombose Athérosclérose Lyon 2003; Trayhurn et al 2004; Eckel et al 2005
  • 18. FoieFoie Acides Gras Libres ↑Cofacteurs (NADH,ATP,Acétyl-CoA) Néoglucogénèse Inhibition de l’oxydation du glucose IRS1 Signal insulinique GLUT (tissu hépatique,adipeux,musculaire) Dyslipidémie (↓HDL, ↑VLDL) TA ↑ ATP, Acétyl-CoA, Citrate ADIPONECTINE IL-6, TNF α, Résistine
  • 20.
  • 21. Dans un puit de pDans un puit de péétrole !trole ! Il y a toujours:Il y a toujours: 1.1. De lDe l’’EauEau 2.2. Du PDu Péétroletrole 3.3. Du GazDu Gaz
  • 22. Les actions dLes actions dééllééttèères deres de ll’’Angiotensine IIAngiotensine II Sur le cSur le cœœur :ur : Fibrose, biosynthFibrose, biosynthèèse de collagse de collagèène,ne, Arythmie, IschArythmie, Ischéémie S/mie S/endoendo., Remodelage., Remodelage……HVG ,HVG , IC... IDM.IC... IDM. Sur le Rein :Sur le Rein : SclScléérose glomrose gloméérulaire,rulaire, ProtProtééinurie,diminution filtration glominurie,diminution filtration gloméérulaire,rulaire, IceIce rréénale.nale. Sur la Paroi artSur la Paroi artéérielle :rielle : AthAthéérosclroscléérose,rose, vasoconstriction,vasoconstriction, éépaississement paroi, HTA, AVC.paississement paroi, HTA, AVC. Sur lSur l’’inflammation :inflammation : activation des monocytes etactivation des monocytes et macrophages.macrophages. Sur les plaquettes :Sur les plaquettes : Thromboses.Thromboses.
  • 23.
  • 25.
  • 26.
  • 27.
  • 28. Passons aux choses sPassons aux choses séérieuses !rieuses !
  • 29. Le bilan lipidiqueLe bilan lipidique Aspect du sAspect du séérum drum déécantcantéé** CholestCholestéérol total,rol total, HDLHDL--cholestcholestéérolrol mesurmesuréé,, LDLLDL--cholestcholestéérolrol calculcalculéé,, TriglycTriglycééridesrides Calcul duCalcul du LDLLDL--cholestcholestéérolrol : la formule de: la formule de FriedewaldFriedewald permet le calculpermet le calcul du LDLdu LDL--CC àà partir des chiffres du Cholestpartir des chiffres du Cholestéérol Total et des Triglycrol Total et des Triglycéérides.rides. Cette formule nCette formule n’’est validest validéée que si les TG < 3,40 g/l (3,75e que si les TG < 3,40 g/l (3,75 mmolmmol/l)./l). –– CC--LDL g/l=(CT)LDL g/l=(CT)--(C(C--HDL)HDL)--(TG/5)(TG/5) –– CC--LDLLDL mmolmmol/l=(CT)/l=(CT)--(C(C--HDL)HDL)--(TG/2,2)(TG/2,2)
  • 30. PrPréécaution et rcaution et réésultats:sultats: 12 heures12 heures de jede jeûûnene LDLLDL--cholestcholestéérolrol <1.60 g/l<1.60 g/l TriglycTriglycéérides <1.50 g/lrides <1.50 g/l HDLHDL--cholestcholestéérolrol >0.40 g/l>0.40 g/l Si anomalieSi anomalie refairerefaire ll’’examen.examen. Pas de dPas de déépistage aupistage au--deldelàà dede 80 ans.80 ans.
  • 31. DG diffDG difféérentielrentiel :: •• HypothyroHypothyroïïdiedie •• IceIce rréénale, syndromenale, syndrome nnééphrotiquephrotique.. •• HHéépatopathiespatopathies.. •• mméédicaments (Corticodicaments (Corticoïïdes,des, B.BloqueursB.Bloqueurs etcetc……))
  • 32. ÉÉvaluation*** du risque CVXvaluation*** du risque CVX Indispensable.Indispensable. Si possibleSi possible scorerscorer sinon nombre desinon nombre de FRcvxFRcvx.. La cible thLa cible théérapeutique drapeutique déépend du niveau depend du niveau de RcvxRcvx.. Si haut risque CVXSi haut risque CVX TrtTrt en pren prééventionvention primaire quelque soit le niveau de LDL Ch.primaire quelque soit le niveau de LDL Ch.
  • 33. LeLe LDLLDL--cholestcholestéérolrol reste la ciblereste la cible ththéérapeutique principalerapeutique principale,, mais l'mais l'apoapo B et leB et le nonnon--HDLHDL--cc sont dessont des alternatives possibles.alternatives possibles.
  • 34. Objectif thObjectif théérapeutiquerapeutique –– En lEn l’’absence de facteur de risque :absence de facteur de risque : CC--LDL < 2,20 g/lLDL < 2,20 g/l –– unun facteur de risque :facteur de risque : CC--LDL < 1,90 g/lLDL < 1,90 g/l –– deuxdeux facteurs de risque :facteurs de risque : CC--LDL < 1,60 g/lLDL < 1,60 g/l –– Plus de deuxPlus de deux facteurs de risque :facteurs de risque : CC--LDL < 1,30 g/lLDL < 1,30 g/l
  • 35. PatientsPatients àà haut risque CVXhaut risque CVX :: le Cle C--LDL doit être <1g/lLDL doit être <1g/l 1/ Pr1/ Préévention secondairevention secondaire :: –– Maladie coronaire avMaladie coronaire avéérrééee –– Maladie vasculaire avMaladie vasculaire avéérrééee (AVC(AVC ischischéémique, AOMI).mique, AOMI). 2/ DT22/ DT2,, sanssans atcdatcd vasculaire mais ayant unvasculaire mais ayant un haut risque cardiovasculaire dhaut risque cardiovasculaire dééfini par :fini par : –– Une atteinte rUne atteinte réénalenale –– Ou au moinsOu au moins deux des facteurs dedeux des facteurs de risquerisque ::
  • 36. LL’é’élléévation isolvation isoléée des triglyce des triglycéérides entre 1,5 etrides entre 1,5 et 4 g/l n4 g/l néécessite avant tout un traitementcessite avant tout un traitement didiééttéétique .tique . Plus de 4g/l recours auxPlus de 4g/l recours aux fibratesfibrates.. Si hautSi haut RcvxRcvx et 2g/let 2g/l fibratesfibrates (2011)(2011) Si DiabSi Diabèète, HDL bas, Statine +te, HDL bas, Statine + fibratesfibrates Pour les TG:Pour les TG:
  • 37. Toujours le rToujours le réégime en premier!gime en premier!
  • 38. 1.1. une limitation de lune limitation de l’’apport en AG saturapport en AG saturééss ((graisses dgraisses d’’origine animaleorigine animale), au profit), au profit des AG mono ou polydes AG mono ou poly--insaturinsaturéés ;s ; 2.2. une augmentation de la consommation enune augmentation de la consommation en AG polyAG poly--insaturinsaturéés oms omééga 3 (ga 3 (poissonspoissons)) 3.3. une augmentation de la consommation deune augmentation de la consommation de fibres : les fruits, lfibres : les fruits, léégumes et produitsgumes et produits ccéérrééaliersaliers
  • 39. Statines***Statines*** :: –– Taux rTaux rééduit de Cduit de C--LDLLDL Inhibiteurs des acides biliaires ou de lInhibiteurs des acides biliaires ou de l’’absorption duabsorption du cholestcholestéérol, ou les deuxrol, ou les deux :: –– RRééduction possible du taux de Cduction possible du taux de C--LDLLDL FibratesFibrates****** :: –– Permettent de rPermettent de rééduire le taux de triglycduire le taux de triglycéérides, et derides, et de prpréévenir la pancrvenir la pancrééatite chez les patients atteintsatite chez les patients atteints dd’’hypertriglychypertriglycééridridéémiemie.. NiacineNiacine :: –– Permet parfois dPermet parfois d’’augmenter le taux de Caugmenter le taux de C--HDL et deHDL et de rrééduire le taux de Cduire le taux de C--LDL.LDL. Armes Pharmacologiques:Armes Pharmacologiques:
  • 40. Atorvastatine (Tahor) 10-80 mg Fluvastatine (Lescol) 20-80 mg Lovastatine (Mevacor) 20-80 mg Pravastatine (Pravachol) 10-40 mg Rosuvastatine*** (Crestor) 10-40 mg Simvastatine (Zocor) 10-80 mg Ezetimibe (Ezetrol) 10 mg Cholestyramine (Questran) 4-24 g Fenofibrate (Lipidil) 67-200 mg Niacine Acide nicotinique 1-3 g
  • 41. A baisse deA baisse de LDLLDL--cc éégale, il n'existe pas degale, il n'existe pas de diffdifféérence de brence de béénnééfice entre les statines.fice entre les statines. seuil de prescription sup.seuil de prescription sup. àà 1,90 g/l1,90 g/l au lieu de 2.20au lieu de 2.20 Nouvelles recommandationsNouvelles recommandations de l'de l'EASEAS et de l'et de l'ESCESC 20122012
  • 42. Surveillance du traitementSurveillance du traitement 20122012 Le risque d'insuffisance hLe risque d'insuffisance héépatocellulairepatocellulaire est extrêmement rare,est extrêmement rare, Si TGO TGP 3 fois la normale,Si TGO TGP 3 fois la normale, Stop.Stop. CPK :CPK : –– A contrôler avant traitement en casA contrôler avant traitement en cas dd’’insuffisance rinsuffisance réénale, hypothyronale, hypothyroïïdie, ATCD dedie, ATCD de maladie musculaire, patient > 70 ans.maladie musculaire, patient > 70 ans. –– A doserA doser devant tout symptômedevant tout symptôme musculaire inexpliqumusculaire inexpliquéé apparaissant sousapparaissant sous traitement.traitement.
  • 43. Ce quCe qu’’il faut reteniril faut retenir……