SlideShare une entreprise Scribd logo
HTA et DIABETE:HTA et DIABETE:
HITACHE Hakim
Médecine Interne
hhitache@hotmail.com
Formation Intensive en Hypertensiologie
AMPT - Décembre 2012
Votre Attention SVP:
Concernant ce qui va suivre, il s’agit
d’une fiction, toute ressemblance
avec des faits ou des personnes
réelles n’est que fortuite et pure
coïncidence .
L’auteur s’en excusera !
Monsieur Diabète Madame HTA
C’est la seule guerre ou l’on dort
avec l’ennemie !
Qui tue qui ?
Maladies l'appareil  circulatoire 40,57
Symptômes et signes   18,06
Tumeurs 11,23
Maladies endocriniennes 7,87
Maladies l'appareil  respiratoire 7,59
Maladies l'appareil digestif  3,26
Causes externes de mortalité 3,13
Maladies de l'appareil urogénital 2,93
Maladies infectieuses   2,08
Lésions traumatiques  1,14
Maladies du système nerveux  1,02
Troubles mentaux  0,53
Maladies du sang  0,28
Maladies du système ostéo‐articulaire 0,21
Maladies de la peau  0,09
Malformations congénitales  0,03
La poule et l’œuf !
• DT1: 20% essentielle, 80% HTA
secondaire / néphropathie..
• DT2 : 80% essentielle, 20%
secondaire à néphropathie.
Les chiffres fi Bled el dzair
Diabète:
• 426000 cas de diabète.
• SAHA : 11,8 % ( plus de 18 ans )
• 20 % des coronariens ont un DT 2.
HTA:
• 35 % : ( SAHA ).
• 26 % : (OMS)
• 25 % : ( TAHINA ) 35 – 65 ans.
Données épidémiologiques
1. 1922 ( MARRANON) : HTA fréquente si
Diabète (HTA = “ Syndrome pré-
diabétique ”).
2. HTA 2 fois plus fréquente si diabète.
3. HTA chez les DT2 : > 50%
4. Isulinorésistance chez les HTA : > 58 %
• HTA et Type de diabète :DT1 :15% / DT2 : 55%
• Age : DT1 : > 13 ans / DT2 : > 40 ans
• Sexe : Femme > Homme
• Type d ’ hypertension : HTA systolique
• Souvent non Dippers
• Hérédité : Antécédents familiaux HTA.
• Race : Noirs >Blancs > Asiatiques
Autres données épidémiologiques
Je ne suis pas raciste !!!
Complications communes:
1. M o r t a l i t é e t
M o r b i d i t é .
2. M a l a d i e
c o r o n a i r e .
3. Ice. Cardiaque.
4. A . V . C .
5. A . O . M . I .
6. N é p h r o p a t h i e .
7. R é t i n o p a t h i e .
0
50
100
150
200
250
-10 -5 0 5 10 15 20 25 30
Années de DS
Fonctionβ(%)
Insulino Résistance
Insulinosecrétion
ß Cell Function
Années d’insulinorésist
avant le diagnostic
70 % HTA avant HTA après
Qui est le Premier ?
HTA pendant
Les mécanismes de cette
association qui n’est pas fortuite:
L’insulinorésistance, une cause
commune
Adipose
tissue
IL-6
Adiponectine
Leptine
TNFα
Adipsine
(Complement D )
Plasminogen
activator inhibitor-1
(PAI-1)
Resistine
Acides gras libres
Insuline
Angiotensinogène
Lipoproteine lipase
Acide lactique
Inflammation
Diabetes de type 2Hypertension
Troubles lipidiques
Thrombose
Athérosclérose
IDM
Insuf. Cardiaque
Ice cardiaque Terminale
rupture Plaque
Facteurs de risque
Hypertension
Hyperlipidemie
Diabetes
Atherosclerose
dysfonction
Endotheliale
Maladie coronaire
Dilatation VG
Angiotensin II
THE IMPACTS :
le chargeur d’un PA
(Pistolet automatique)
contient 7 balles
Impact 1
Le Dépistage réciproque.
Impact 2
Évaluation du RCVX
Rappel :
Haut risque CV:
c’était en (2005)
1. Coronarien, AVC, AOMI
2. DT2 + HTA + 1 FDR
3. DT2 + Atteinte rénale ou 2 FDR
4. Autres si RR sup. 20%
AFSSAPS
Évaluons le risque CVX
Depuis 2007
4 Niveaux de risque CV:
• 15 % Faiblement majoré
• 15 – 20 % Modérément
• 20 – 30 % Fortement*
• Sup. 30 % Très Fortement
Prévention primaire, secondaire:
1. Statines quelque soit niveau LDL/Ch.
2. Antiagrégants plaquettaires:
après stabilisation TA.
Le TRT par aspirine n’est pas recommandé en prévention primaire
chez l’HTA à faible RCVX, ni chez l’HTA à haut RCVX , risque
hémorragique. Recommandé, en prévention secondaire et
chez le diabétique hypertendu ou à haut RCVX.
Diabète* mal équilibré : 75%
HTA non contrôlée : 50.0%
Pas de Statines : 69.4%
Pas d’Aspirine : 78.6%
Nous traitons très mal nos malades !
Voyons la vérité en face :
29,2% 30,1%
17,9%
15,6%
29,5% 28%
25,5%
0
5
10
15
20
25
30
35
%
Espagne
France
U
K
N
orvège
FinlandeA
llem
agne
Tous
EQUILIBRE GLYCEMIQUE EN EUROPE HbA1c<6,5%)
La preuve !
Impact 2
Toujours Rechercher
Microalbuminurie.
Il est con ce tableau !
Stades I II III IV V
Lésions Néphropathie
Fct :
hypertrophie,
hyper-fct rénales
Lésions rénales
Histologiques sans
clinique
Néphropathie
incipiens
Néphropathie
clinique
Insuffisance
Rénale
terminale
Délai Rapide > 2 ans > 10 ans > 15 ans > 20–30 ans
MicroAlbuminurie
mg / 24h
< 20 > 20 20 - 300 > 300 > 300
F G ↑ 20 – 40 % ↑ 20 – 30 % ↑ 20 – 30 % ≈ - 1 ml/mn/mois < 10 ml/mn
TA Normale Instable Nle ou limite
HTA effort
HTA HTA
volodépendante
Réversible
/ équilibre
du diabète
Oui Oui ? Non Non
TRT HTA +++ ? ? Plutôt oui Oui -
Intervenir tôt sinon trop tard !
Stades I II III IV V
Lésions Néphropathie
Fct :
hypertrophie,
hyper-fct rénales
Lésions rénales
Histologiques sans
clinique
Néphropathie
incipiens
Néphropathie
clinique
Insuffisance
Rénale
terminale
Délai Rapide > 2 ans > 10 ans > 15 ans > 20–30 ans
MicroAlbuminurie
mg / 24h
< 20 > 20 20 - 300 > 300 > 300
F G ↑ 20 – 40 % ↑ 20 – 30 % ↑ 20 – 30 % ≈ - 1 ml/mn/mois < 10 ml/mn
TA Normale Instable Nle ou limite
HTA effort
HTA HTA
volodépendante
Réversible
/ équilibre
du diabète
Oui Oui ? Non Non
TRT HTA +++ ? ? Plutôt oui Oui -NONOUI
Réversible
si
TRT
Microalbuminurie Macroalbuminurie
?
Impact 4
Néphroprotection:
(TRT par BSRAA)
IEC***
Impact 5
Atteindre « Bessif »
les cibles PA et glycémiques.
Impact 6
Proscrire l’association
Thiasidiques - bétabloquants
Pourquoi ?

Contenu connexe

Tendances

Transaminases
TransaminasesTransaminases
Transaminases
Claude EUGENE
 
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Claude EUGENE
 
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques duAvancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Vincent Di Martino
 
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique  olivier saint jeanSyndrome myélodysplasique  olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
SMMI2015
 
Cirrhose 2017
Cirrhose 2017Cirrhose 2017
Cirrhose 2017
Claude EUGENE
 
Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09Medif
 
Les anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéLes anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agé
SMMI2015
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
rebas
 
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 22006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2APRHOC
 
Serfaty l hcv obdiabinsulin 2014
Serfaty l  hcv obdiabinsulin  2014Serfaty l  hcv obdiabinsulin  2014
Serfaty l hcv obdiabinsulin 2014odeckmyn
 
Cholangite sclérosante primitive
Cholangite sclérosante primitiveCholangite sclérosante primitive
Cholangite sclérosante primitive
Claude EUGENE
 
Urgences hyperglycemiques
Urgences hyperglycemiquesUrgences hyperglycemiques
Urgences hyperglycemiques
Hedia Mili
 
Dr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SASDr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SAS
BENAOUDA67
 
Alcool et foie
Alcool et foieAlcool et foie
Alcool et foie
Claude EUGENE
 
HEPATITE B
HEPATITE BHEPATITE B
HEPATITE B
Claude EUGENE
 
Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...
Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...
Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)
Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)
Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)
Claude EUGENE
 
Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...
Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...
Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
HTA : approche pratique 2014
HTA :  approche pratique  2014 HTA :  approche pratique  2014
HTA : approche pratique 2014 mahfay
 

Tendances (19)

Transaminases
TransaminasesTransaminases
Transaminases
 
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
 
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques duAvancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
 
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique  olivier saint jeanSyndrome myélodysplasique  olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
 
Cirrhose 2017
Cirrhose 2017Cirrhose 2017
Cirrhose 2017
 
Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09
 
Les anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéLes anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agé
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 22006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
 
Serfaty l hcv obdiabinsulin 2014
Serfaty l  hcv obdiabinsulin  2014Serfaty l  hcv obdiabinsulin  2014
Serfaty l hcv obdiabinsulin 2014
 
Cholangite sclérosante primitive
Cholangite sclérosante primitiveCholangite sclérosante primitive
Cholangite sclérosante primitive
 
Urgences hyperglycemiques
Urgences hyperglycemiquesUrgences hyperglycemiques
Urgences hyperglycemiques
 
Dr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SASDr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SAS
 
Alcool et foie
Alcool et foieAlcool et foie
Alcool et foie
 
HEPATITE B
HEPATITE BHEPATITE B
HEPATITE B
 
Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...
Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...
Quelle place pour la chirurgie bariatrique dans la NAFLD et la NASH ? - Guill...
 
Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)
Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)
Insuffisance hépatique aiguë (Hépatite fulminante)
 
Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...
Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...
Fer et syndrome métabolique : faut-il s’en préoccuper, a-t-elle un impact, qu...
 
HTA : approche pratique 2014
HTA :  approche pratique  2014 HTA :  approche pratique  2014
HTA : approche pratique 2014
 

En vedette

Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIEDr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPADr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPA
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
BENAOUDA67
 
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
BENAOUDA67
 
Cas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHDCas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHD
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHDDr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHD
BENAOUDA67
 
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIEDR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
BENAOUDA67
 
Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REINDr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REIN
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMIDr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMI
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINESDr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINESBENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVCDr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVC
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
BENAOUDA67
 
25 Portero
25 Portero25 Portero
25 Portero
Pierre Trudelle
 
Cas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostateCas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostate
urologiebj
 
SDH technology
SDH technologySDH technology
SDH technology
marwan23
 
Pied diabetique
Pied diabetiquePied diabetique
Pied diabetique
Salah Benmoussa
 
Continual improvement tools
Continual improvement toolsContinual improvement tools
Continual improvement tools
RADHWEN HRIZI
 

En vedette (20)

Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIEDr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
 
Dr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPADr Hitache HTA et MAPA
Dr Hitache HTA et MAPA
 
Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
 
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
 
Cas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHDCas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHD
 
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
 
Dr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHDDr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHD
 
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIEDR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
 
Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR
 
Dr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REINDr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REIN
 
Dr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMIDr Hitache HTA et AOMI
Dr Hitache HTA et AOMI
 
Dr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINESDr Hitache DT2 ET INCRETINES
Dr Hitache DT2 ET INCRETINES
 
Dr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVCDr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVC
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
 
25 Portero
25 Portero25 Portero
25 Portero
 
Cas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostateCas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostate
 
SDH technology
SDH technologySDH technology
SDH technology
 
Pied diabetique
Pied diabetiquePied diabetique
Pied diabetique
 
Continual improvement tools
Continual improvement toolsContinual improvement tools
Continual improvement tools
 

Similaire à DR HITACHE : HTA et diabete de type 2

Metabolic syndrome and kidney
Metabolic syndrome and kidneyMetabolic syndrome and kidney
Metabolic syndrome and kidney
International clinic Hannibal Tunis Tunisia
 
Elisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoenElisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoenlifeiseasy
 
Memoire mika des pc
Memoire mika des pcMemoire mika des pc
Memoire mika des pcvdimartino
 
Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009odeckmyn
 
Avancees de la connaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la connaissance des maladies metaboliques duAvancees de la connaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la connaissance des maladies metaboliques duvdimartino
 
Serfati hcv obésité
Serfati   hcv obésitéSerfati   hcv obésité
Serfati hcv obésitéodeckmyn
 
63_ppt.pdf
63_ppt.pdf63_ppt.pdf
63_ppt.pdf
RahmaChaouachi1
 
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
Claude EUGENE
 
Serfaty du 2012
Serfaty du  2012Serfaty du  2012
Serfaty du 2012odeckmyn
 
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
odeckmyn
 
Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008jjmourad
 
Formes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'htaFormes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'hta
myahyab
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
rebas
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
Jean-Francois GIRMENS
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
raymondteyrouz
 
NAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdfNAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdf
Claude EUGENE
 
Serfaty du 2015
Serfaty  du  2015Serfaty  du  2015
Serfaty du 2015
odeckmyn
 
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptxcardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
SaraSarouaa
 

Similaire à DR HITACHE : HTA et diabete de type 2 (20)

Metabolic syndrome and kidney
Metabolic syndrome and kidneyMetabolic syndrome and kidney
Metabolic syndrome and kidney
 
Epidemio aomi diabete
Epidemio aomi diabeteEpidemio aomi diabete
Epidemio aomi diabete
 
Elisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoenElisabeth frija orvoen
Elisabeth frija orvoen
 
Memoire mika des pc
Memoire mika des pcMemoire mika des pc
Memoire mika des pc
 
Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009
 
Avancees de la connaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la connaissance des maladies metaboliques duAvancees de la connaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la connaissance des maladies metaboliques du
 
Serfati hcv obésité
Serfati   hcv obésitéSerfati   hcv obésité
Serfati hcv obésité
 
63_ppt.pdf
63_ppt.pdf63_ppt.pdf
63_ppt.pdf
 
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
 
Serfaty du 2012
Serfaty du  2012Serfaty du  2012
Serfaty du 2012
 
Zabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm VihZabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm Vih
 
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
 
Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008
 
Formes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'htaFormes cliniques de l'hta
Formes cliniques de l'hta
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
 
NAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdfNAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdf
 
Serfaty du 2015
Serfaty  du  2015Serfaty  du  2015
Serfaty du 2015
 
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptxcardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
cardio4an-atherosclerose2020rhouati (1).pptx
 

DR HITACHE : HTA et diabete de type 2

  • 1. HTA et DIABETE:HTA et DIABETE: HITACHE Hakim Médecine Interne hhitache@hotmail.com Formation Intensive en Hypertensiologie AMPT - Décembre 2012
  • 2. Votre Attention SVP: Concernant ce qui va suivre, il s’agit d’une fiction, toute ressemblance avec des faits ou des personnes réelles n’est que fortuite et pure coïncidence . L’auteur s’en excusera !
  • 4. C’est la seule guerre ou l’on dort avec l’ennemie !
  • 6. Maladies l'appareil  circulatoire 40,57 Symptômes et signes   18,06 Tumeurs 11,23 Maladies endocriniennes 7,87 Maladies l'appareil  respiratoire 7,59 Maladies l'appareil digestif  3,26 Causes externes de mortalité 3,13 Maladies de l'appareil urogénital 2,93 Maladies infectieuses   2,08 Lésions traumatiques  1,14 Maladies du système nerveux  1,02 Troubles mentaux  0,53 Maladies du sang  0,28 Maladies du système ostéo‐articulaire 0,21 Maladies de la peau  0,09 Malformations congénitales  0,03
  • 7. La poule et l’œuf ! • DT1: 20% essentielle, 80% HTA secondaire / néphropathie.. • DT2 : 80% essentielle, 20% secondaire à néphropathie.
  • 8. Les chiffres fi Bled el dzair Diabète: • 426000 cas de diabète. • SAHA : 11,8 % ( plus de 18 ans ) • 20 % des coronariens ont un DT 2. HTA: • 35 % : ( SAHA ). • 26 % : (OMS) • 25 % : ( TAHINA ) 35 – 65 ans.
  • 9. Données épidémiologiques 1. 1922 ( MARRANON) : HTA fréquente si Diabète (HTA = “ Syndrome pré- diabétique ”). 2. HTA 2 fois plus fréquente si diabète. 3. HTA chez les DT2 : > 50% 4. Isulinorésistance chez les HTA : > 58 %
  • 10. • HTA et Type de diabète :DT1 :15% / DT2 : 55% • Age : DT1 : > 13 ans / DT2 : > 40 ans • Sexe : Femme > Homme • Type d ’ hypertension : HTA systolique • Souvent non Dippers • Hérédité : Antécédents familiaux HTA. • Race : Noirs >Blancs > Asiatiques Autres données épidémiologiques Je ne suis pas raciste !!!
  • 11. Complications communes: 1. M o r t a l i t é e t M o r b i d i t é . 2. M a l a d i e c o r o n a i r e . 3. Ice. Cardiaque. 4. A . V . C . 5. A . O . M . I . 6. N é p h r o p a t h i e . 7. R é t i n o p a t h i e .
  • 12. 0 50 100 150 200 250 -10 -5 0 5 10 15 20 25 30 Années de DS Fonctionβ(%) Insulino Résistance Insulinosecrétion ß Cell Function Années d’insulinorésist avant le diagnostic 70 % HTA avant HTA après Qui est le Premier ? HTA pendant
  • 13. Les mécanismes de cette association qui n’est pas fortuite:
  • 14. L’insulinorésistance, une cause commune Adipose tissue IL-6 Adiponectine Leptine TNFα Adipsine (Complement D ) Plasminogen activator inhibitor-1 (PAI-1) Resistine Acides gras libres Insuline Angiotensinogène Lipoproteine lipase Acide lactique Inflammation Diabetes de type 2Hypertension Troubles lipidiques Thrombose Athérosclérose
  • 15.
  • 16. IDM Insuf. Cardiaque Ice cardiaque Terminale rupture Plaque Facteurs de risque Hypertension Hyperlipidemie Diabetes Atherosclerose dysfonction Endotheliale Maladie coronaire Dilatation VG Angiotensin II
  • 17. THE IMPACTS : le chargeur d’un PA (Pistolet automatique) contient 7 balles
  • 18. Impact 1 Le Dépistage réciproque.
  • 21. Haut risque CV: c’était en (2005) 1. Coronarien, AVC, AOMI 2. DT2 + HTA + 1 FDR 3. DT2 + Atteinte rénale ou 2 FDR 4. Autres si RR sup. 20% AFSSAPS
  • 22. Évaluons le risque CVX Depuis 2007
  • 23. 4 Niveaux de risque CV: • 15 % Faiblement majoré • 15 – 20 % Modérément • 20 – 30 % Fortement* • Sup. 30 % Très Fortement
  • 24. Prévention primaire, secondaire: 1. Statines quelque soit niveau LDL/Ch. 2. Antiagrégants plaquettaires: après stabilisation TA. Le TRT par aspirine n’est pas recommandé en prévention primaire chez l’HTA à faible RCVX, ni chez l’HTA à haut RCVX , risque hémorragique. Recommandé, en prévention secondaire et chez le diabétique hypertendu ou à haut RCVX.
  • 25. Diabète* mal équilibré : 75% HTA non contrôlée : 50.0% Pas de Statines : 69.4% Pas d’Aspirine : 78.6% Nous traitons très mal nos malades ! Voyons la vérité en face :
  • 28. Il est con ce tableau ! Stades I II III IV V Lésions Néphropathie Fct : hypertrophie, hyper-fct rénales Lésions rénales Histologiques sans clinique Néphropathie incipiens Néphropathie clinique Insuffisance Rénale terminale Délai Rapide > 2 ans > 10 ans > 15 ans > 20–30 ans MicroAlbuminurie mg / 24h < 20 > 20 20 - 300 > 300 > 300 F G ↑ 20 – 40 % ↑ 20 – 30 % ↑ 20 – 30 % ≈ - 1 ml/mn/mois < 10 ml/mn TA Normale Instable Nle ou limite HTA effort HTA HTA volodépendante Réversible / équilibre du diabète Oui Oui ? Non Non TRT HTA +++ ? ? Plutôt oui Oui -
  • 29. Intervenir tôt sinon trop tard ! Stades I II III IV V Lésions Néphropathie Fct : hypertrophie, hyper-fct rénales Lésions rénales Histologiques sans clinique Néphropathie incipiens Néphropathie clinique Insuffisance Rénale terminale Délai Rapide > 2 ans > 10 ans > 15 ans > 20–30 ans MicroAlbuminurie mg / 24h < 20 > 20 20 - 300 > 300 > 300 F G ↑ 20 – 40 % ↑ 20 – 30 % ↑ 20 – 30 % ≈ - 1 ml/mn/mois < 10 ml/mn TA Normale Instable Nle ou limite HTA effort HTA HTA volodépendante Réversible / équilibre du diabète Oui Oui ? Non Non TRT HTA +++ ? ? Plutôt oui Oui -NONOUI Réversible si TRT Microalbuminurie Macroalbuminurie ?
  • 31. Impact 5 Atteindre « Bessif » les cibles PA et glycémiques.
  • 32. Impact 6 Proscrire l’association Thiasidiques - bétabloquants Pourquoi ?