SlideShare une entreprise Scribd logo
PALUDISME ET
 URBANISATION

   REVUE GENERALE


Institut Pasteur de Madagascar
      Unité d’épidémiologie
Urbanisation

Phénomène majeur au niveau mondial

 60 millions de nouveaux urbains/an
                contre
 20 millions de nouveaux ruraux/an
Urbanisation
  Taux de croissance annuel
         1995 - 2000:
–au niveau mondial : 2,5%
–au niveau européen : 0,7%
–au niveau des PED : 3,3%
–en Afrique : 4,3 %
Urbanisation

%
Urbanisation

En 2003, près de 40% de la population
    africaine vivait en zone urbaine
La situation n’est pas homogène sur tout le
                  continent
Urbanisation

Augmentation dans les prochaines
            années

  le taux annuel d’accroissement de la population
          urbaine en Afrique est d’environ 6%



     un doublement de la population urbaine
                 tous les 15 ans
Urbanisation

CAUSES DE CET ACCROISSEMENT:
           FLUX MIGRATOIRES
   Zone                         Zone
  rurale                       rurale
                    Milieu
                    Urbain
   Zone                         Zone
  rurale                       rurale

           TAUX DE NATALITE
Caractéristiques de
          l’urbanisation
• Incontrôlée
  – Zone périurbaine = bidonville

• Non planifiée
  – Absence de réseau d’eau potable
  – Absence de réseau d’évacuation des
    eaux usées
  – Absence de ramassage des ordures
    ménagères
PARADIGME RURAL


 ANTHROPISATION DU MILIEU
FAVORISE L’IMPLANTATION DES
  VECTEURS DU PALUDISME

MAIS EN MILIEU URBAIN ?
Cycle du paludisme
Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
IMPACT DE L’URBANISATION
      SUR LE PLAN
    ENTOMOLOGIQUE
Urbanisation & Transmission
 Augmentation de la densité humaine
                 =
 Facteurs défavorables aux vecteurs

 – Pression foncière : diminution des gites
   naturels
 – Pollution du milieu : culicinés +/ anophèles-
 – Réduction du degré d’exposition : dilution
   dans une population humaine dense
Urbanisation & Transmission



 La transmission anophélienne
 est globalement plus faible en
 zone urbaine qu’en zone rurale
Exemple
               CONGO - Brazzaville
• Urbanisation :
    – Moins de 1 piqûre infectante par pers./ 3 ans
    – 100 piqûres infectantes par pers./an


• Zone rurale :
    – 200 à 1000 piqûres infectantes par pers./an

(Source JF TRAPE et al - 1985)
Urbanisation & Transmission

 Hétérogénéité de la transmission

 – faciès épidémiologiques
Fasciés intermédiaire                       Fasciés stable




Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
Urbanisation & Transmission
 Hétérogénéité
     de la
 transmission

  structure propre de l’agglomération
Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
Structure des quartiers




                                                                                 Fasciés épidémiologique




Source J KEISER et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 71(Suppl 2), 2004, pp. 118–127
Exemple
               CONGO - Brazzaville

• Urbanisation ancienne :
    – Moins de 1 piqûre infectante/pers./ 3 ans

• Urbanisation récente :
    – 100 piqûres infectantes par pers./an


(Source JF TRAPE et al - 1985)
Exemple
   BURKINA F. – Bobo-Dioulasso

• Urbanisation ancienne
    – Moins de 1 piqûre infectante par pers./ 7ans
• Urbanisation ancienne + rivière
    – 1 piqûre infectante par pers/2 ans
• Urbanisation récente
    – 5 piqûres infectantes par pers./an

(Source V ROBERT et al - 1986)
Exemple
        BURKINA F. – Ouagadougou

• Urbanisation centrale (Saint Léon)
     – 1 piqûre infectante/pers./ 3 ans
• Urbanisation lotie Nord-Ouest (Gounghin Nord)
     – 1 piqûre infectante/pers/an
• Urbanisation récente + marigots + barrage
     – 9 à 12 piqûres infectantes par pers./an

(Source G. SABATINELLI et al - 1984)
167.7
                                                    45.8
                                                              91.0
                                    7.07     36.5




                             2.00




Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
Urbanisation & Anophèles
Faible mobilité des anophèles

     EIR 20Xmoins
                        DONNEES DE DAKAR
      EIR 5Xmoins
                            TAUX ANNUEL
       EIR ref            ENTOMOLOGIQUE
                           D’INOCULATION
        gite
                    20 fois inférieur – 500 à 700 m
       0-100 m
                     5 fois inférieur – 200 à 300 m
     200-300 m
                       Versus taux de référence
                               0 – 100m
      500-700 m
Vecteurs urbains
Urbanisation et paludisme
Urbanisation et paludisme
IMPACT
  SUR LE PLAN
PARASITOLOGIQUE
Urbanisation & Prévalence

Hétérogénéité de la transmission



 Hétérogénéité de la prévalence
Indice plasmodique
 chez les enfants de 1 à 15 ans
             Congo
• Zone rurale
  – 79 à 94% selon les villages
• Zone urbaine
  – 3 à 81% selon les quartiers:
    •   81% à Massina
    •   66% à Talangaï
    •   40% à Bacongo
    •   9% à Moungali
    •   3% à Poto-Poto
Indice plasmodique
  chez les enfants de 0 à 5 ans
         Ouagadougou

• Zone rurale
  – 62% pour villages limitrophes
• Zone urbaine
  – 14,8% selon les quartiers:
    •   3% à Saint Léon
    •   9,5% à Gounghin Nord
    •   15,6% à St Camille
    •   20% à Kologh-Naba
    •   26,4% à Nongremassm
Prévalence chez les consultants
        à Abidjan - 2001




La fraction estimée des fièvres attribuables au paludisme est modérée :0.12-0.24

   Source SJ Wang et al –Malaria journal 2006
Prévalence chez les consultants
          à Ouagadougou - 2001




          La fraction estimée des fièvres attribuables au paludisme est faible :0.04
Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
Prévalence chez les enfants
        scolarisés à Ouaga- 2001




Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
Prévalence chez les enfants
      scolarisés à Cotonou- 2001




Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
Prévalence chez les enfants
     scolarisés à Dar Es Salaam
                2003




Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
Prévalence chez les
 consultants à Tananarive - 2003

• 2 ETUDES TRANSVERSALES (43 centres)
• Population cible : tout consultant présentant
  une température axillaire >37.5°

   – en février et mars : 1.9% des fièvres Palu+
   – en Juin et Juillet : 1.5% des fièvres Palu+




  Source L Rabarijoana et al –Malaria journal 2006
IMPACT
SUR LE PLAN
BIOLOGIQUE
Urbanisation & Immunité
• Moindre transmission     Acquisition
  retardée de l’immunité :

  – Brazzaville :
    • 63% des enfants de 6 à 7 ans n’avaient pas
      d’anticorps antipaludiques (1986)
  – Zone rurale :
    • 100% des enfants avaient des Ac avant l’âge de 5
      ans
Urbanisation & Immunité
  Niveau d’immunité faible



   Absence de prémunition



    Risque accru d’épidémie
IMPACT
SUR LE PLAN
 CLINIQUE
Evolutions attendues
• Point Positif : une diminution globale de
  l’incidence du paludisme

• Point Négatif : augmentation relative des
  formes graves de paludisme et risque de
  développement d’épidémie
Accès simples
• 33% à 50% des cas de fièvres en
  zone rurale (Brazzaville)
• 2 fois moins en zone urbaine
  – 24% dans les quartiers périphériques
    (Bobo)
  – 13% dans les quartiers centraux (Bobo)
Accès simples
• Age d’acquisition des premiers
  accès retardé en zone urbaine
  (5 à 10 ans)

• Part des accès palustres dans la
  pathologie fébrile maximum à 10-
  14 ans :    50%
Formes graves

Le risque de formes graves chez l’enfant
est plus bas dans les populations où le
risque de transmission est le plus élevé.
                    (Source : RW SNOW et al . Lancet 1997)
Formes graves

                                                            ACCES SIMPLES
                                                            DANS LES
                                                            QUARTIERS
                                                            PERIPHERIQUES




    IMPORTANCE DES
    FORMES GRAVES DANS
    LES QUARTIERS ANCIENS

Source : SEVEROV MV et al . Médecine d’Afrique noire 2000
Mortalité
• Aucune différence entre zone urbaine et
  zone rurale
  – Meilleure prise en charge générale au cours
    de ces dernières années?


• Meilleure accessibilité aux soins en milieu
  urbain
ORIGINE
DE L’INFECTION
   DES CAS
CAS AUTOCHTONES
               EXEMPLE: ANTANANARIVO - MADAGASCAR

20% des cas
confirmés (5/26)
Facteur de risque :
proximité des
rizières
CAS D’IMPORTATION
• Antécédent de voyage en zone rurale :
  – Antananarivo : 80% des cas(21/26)
       (Source Rabarijaona LP et al. Malaria j 2006)


  – Antananarivo :
    • OR = 1,36 (IC à 95% : [1,02 – 1,80])
       (Source Domarle O et al. Malaria j 2006)


  – Abidjan : Atcd de séjour en zone rurale au
    cours des 3 derniers mois :
    • OR = 1,75 (IC à 95% : [1,25-2,45])
       (Source SJ Wang et al –Malaria journal 2006)
CONCLUSION (1)

paludisme en milieu urbain




 Plus faible transmission
    qu’en milieu rural
CONCLUSION (2)

Paludisme en milieu urbain


     Mosaïque de profils


Stratégie de prévention ciblée
   Cartographie des zones
CONCLUSION (3)
Paludisme en milieu urbain


  Paludisme instable


   Formes graves
  Risque d’épidémie
CONCLUSION (4)

Paludisme en milieu urbain




Paludisme de demain ?
Merci pour votre attention

Contenu connexe

En vedette

Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Interet du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludisme
Interet du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludismeInteret du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludisme
Interet du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...
Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...
Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...
Institut Pasteur de Madagascar
 
TP Système d'Information Géographique
TP Système d'Information GéographiqueTP Système d'Information Géographique
TP Système d'Information Géographique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Où sont et qui sont les malades du paludisme ?
Où sont et qui sont les malades du paludisme ?Où sont et qui sont les malades du paludisme ?
Où sont et qui sont les malades du paludisme ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Epidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risque
Epidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risqueEpidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risque
Epidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risque
Institut Pasteur de Madagascar
 
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....
Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....
Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....
Institut Pasteur de Madagascar
 
Plaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en Afrique
Plaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en AfriquePlaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en Afrique
Plaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en Afrique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Situation du paludisme dans le monde
Situation du paludisme dans le mondeSituation du paludisme dans le monde
Situation du paludisme dans le monde
Institut Pasteur de Madagascar
 
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmissionDéfinition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...
Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...
Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...
Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...
Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiquesQualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Tests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiques
Tests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiquesTests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiques
Tests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Introduction seminaire groupe flowline
Introduction seminaire groupe flowlineIntroduction seminaire groupe flowline
Introduction seminaire groupe flowline
pimp uncle
 

En vedette (20)

Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
 
Interet du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludisme
Interet du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludismeInteret du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludisme
Interet du SIG dans la prediction du risque epidemique au paludisme
 
Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...
Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...
Télédétection et Systèmes d'Information Géographique (SIG): leur apport dans ...
 
TP Système d'Information Géographique
TP Système d'Information GéographiqueTP Système d'Information Géographique
TP Système d'Information Géographique
 
Où sont et qui sont les malades du paludisme ?
Où sont et qui sont les malades du paludisme ?Où sont et qui sont les malades du paludisme ?
Où sont et qui sont les malades du paludisme ?
 
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
 
Epidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risque
Epidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risqueEpidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risque
Epidémiologie du paludisme: les nouveaux groupes à risque
 
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
 
Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....
Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....
Diversité, multiplicité des infections et résistance aux antipaludiques de P....
 
Plaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en Afrique
Plaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en AfriquePlaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en Afrique
Plaidoyer pour une recherche sur le paludisme urbain en Afrique
 
Situation du paludisme dans le monde
Situation du paludisme dans le mondeSituation du paludisme dans le monde
Situation du paludisme dans le monde
 
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmissionDéfinition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
 
Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...
Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...
Relation entre intensité de transmission de plasmodies et gravité des accès p...
 
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
 
Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...
Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...
Conséquences des résistances aux insecticides dans l’histoire de la lutte con...
 
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et préventionLe paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
Le paludisme de la femme enceinte. Épidémiologie et prévention
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
 
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiquesQualité et contrôle de qualité des antipaludiques
Qualité et contrôle de qualité des antipaludiques
 
Tests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiques
Tests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiquesTests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiques
Tests de Diagnostic Rapide (TDR) du paludisme sous les tropiques
 
Introduction seminaire groupe flowline
Introduction seminaire groupe flowlineIntroduction seminaire groupe flowline
Introduction seminaire groupe flowline
 

Similaire à Urbanisation et paludisme

Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?
Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?
Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Interet des mesures de la mortalité liée au paludisme
Interet des mesures de la mortalité liée au paludismeInteret des mesures de la mortalité liée au paludisme
Interet des mesures de la mortalité liée au paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
Relations entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relations entre riziculture et paludisme en Afrique et à MadagascarRelations entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relations entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Institut Pasteur de Madagascar
 
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Institut Pasteur de Madagascar
 
L'infection asymptomatique
L'infection asymptomatiqueL'infection asymptomatique
L'infection asymptomatique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bioécologie des anophèles et transmission des plasmodies
Bioécologie des anophèles et transmission des plasmodiesBioécologie des anophèles et transmission des plasmodies
Bioécologie des anophèles et transmission des plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludismeSurveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodiesMobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmissionMortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...
Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...
Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielleComment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en AfriqueBioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défisLes maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Pasteur_Tunis
 
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à MadagascarRelation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Institut Pasteur de Madagascar
 
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueAnophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
Institut Pasteur de Madagascar
 
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
Ahmed Salem
 

Similaire à Urbanisation et paludisme (20)

Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?
Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?
Lutte contre le paludisme en Asie ou en Afrique, même combat ?
 
Interet des mesures de la mortalité liée au paludisme
Interet des mesures de la mortalité liée au paludismeInteret des mesures de la mortalité liée au paludisme
Interet des mesures de la mortalité liée au paludisme
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
 
Relations entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relations entre riziculture et paludisme en Afrique et à MadagascarRelations entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relations entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
 
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
Apport d’un Système d’Information Géographique et de la télédétection dans le...
 
L'infection asymptomatique
L'infection asymptomatiqueL'infection asymptomatique
L'infection asymptomatique
 
Bioécologie des anophèles et transmission des plasmodies
Bioécologie des anophèles et transmission des plasmodiesBioécologie des anophèles et transmission des plasmodies
Bioécologie des anophèles et transmission des plasmodies
 
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludismeSurveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
 
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodiesMobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
 
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmissionMortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
 
Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...
Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...
Répartition du paludisme dans le monde et situation épidémiologique en quelqu...
 
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielleComment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
 
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en AfriqueBioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
 
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
 
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défisLes maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
Les maladies génétiques en Tunisie: entre réalités et défis
 
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à MadagascarRelation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
 
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueAnophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Urbanisation et paludisme

  • 1. PALUDISME ET URBANISATION REVUE GENERALE Institut Pasteur de Madagascar Unité d’épidémiologie
  • 2. Urbanisation Phénomène majeur au niveau mondial 60 millions de nouveaux urbains/an contre 20 millions de nouveaux ruraux/an
  • 3. Urbanisation Taux de croissance annuel 1995 - 2000: –au niveau mondial : 2,5% –au niveau européen : 0,7% –au niveau des PED : 3,3% –en Afrique : 4,3 %
  • 5. Urbanisation En 2003, près de 40% de la population africaine vivait en zone urbaine
  • 6. La situation n’est pas homogène sur tout le continent
  • 7. Urbanisation Augmentation dans les prochaines années le taux annuel d’accroissement de la population urbaine en Afrique est d’environ 6% un doublement de la population urbaine tous les 15 ans
  • 8. Urbanisation CAUSES DE CET ACCROISSEMENT: FLUX MIGRATOIRES Zone Zone rurale rurale Milieu Urbain Zone Zone rurale rurale TAUX DE NATALITE
  • 9. Caractéristiques de l’urbanisation • Incontrôlée – Zone périurbaine = bidonville • Non planifiée – Absence de réseau d’eau potable – Absence de réseau d’évacuation des eaux usées – Absence de ramassage des ordures ménagères
  • 10. PARADIGME RURAL ANTHROPISATION DU MILIEU FAVORISE L’IMPLANTATION DES VECTEURS DU PALUDISME MAIS EN MILIEU URBAIN ?
  • 12. Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
  • 13. IMPACT DE L’URBANISATION SUR LE PLAN ENTOMOLOGIQUE
  • 14. Urbanisation & Transmission Augmentation de la densité humaine = Facteurs défavorables aux vecteurs – Pression foncière : diminution des gites naturels – Pollution du milieu : culicinés +/ anophèles- – Réduction du degré d’exposition : dilution dans une population humaine dense
  • 15. Urbanisation & Transmission La transmission anophélienne est globalement plus faible en zone urbaine qu’en zone rurale
  • 16. Exemple CONGO - Brazzaville • Urbanisation : – Moins de 1 piqûre infectante par pers./ 3 ans – 100 piqûres infectantes par pers./an • Zone rurale : – 200 à 1000 piqûres infectantes par pers./an (Source JF TRAPE et al - 1985)
  • 17. Urbanisation & Transmission Hétérogénéité de la transmission – faciès épidémiologiques
  • 18. Fasciés intermédiaire Fasciés stable Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
  • 19. Urbanisation & Transmission Hétérogénéité de la transmission structure propre de l’agglomération
  • 20. Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
  • 21. Structure des quartiers Fasciés épidémiologique Source J KEISER et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 71(Suppl 2), 2004, pp. 118–127
  • 22. Exemple CONGO - Brazzaville • Urbanisation ancienne : – Moins de 1 piqûre infectante/pers./ 3 ans • Urbanisation récente : – 100 piqûres infectantes par pers./an (Source JF TRAPE et al - 1985)
  • 23. Exemple BURKINA F. – Bobo-Dioulasso • Urbanisation ancienne – Moins de 1 piqûre infectante par pers./ 7ans • Urbanisation ancienne + rivière – 1 piqûre infectante par pers/2 ans • Urbanisation récente – 5 piqûres infectantes par pers./an (Source V ROBERT et al - 1986)
  • 24. Exemple BURKINA F. – Ouagadougou • Urbanisation centrale (Saint Léon) – 1 piqûre infectante/pers./ 3 ans • Urbanisation lotie Nord-Ouest (Gounghin Nord) – 1 piqûre infectante/pers/an • Urbanisation récente + marigots + barrage – 9 à 12 piqûres infectantes par pers./an (Source G. SABATINELLI et al - 1984)
  • 25. 167.7 45.8 91.0 7.07 36.5 2.00 Source V. ROBERT et al . Am. J. Trop. Med. Hyg., 68(2), 2003, pp. 169–176
  • 26. Urbanisation & Anophèles Faible mobilité des anophèles EIR 20Xmoins DONNEES DE DAKAR EIR 5Xmoins TAUX ANNUEL EIR ref ENTOMOLOGIQUE D’INOCULATION gite 20 fois inférieur – 500 à 700 m 0-100 m 5 fois inférieur – 200 à 300 m 200-300 m Versus taux de référence 0 – 100m 500-700 m
  • 30. IMPACT SUR LE PLAN PARASITOLOGIQUE
  • 31. Urbanisation & Prévalence Hétérogénéité de la transmission Hétérogénéité de la prévalence
  • 32. Indice plasmodique chez les enfants de 1 à 15 ans Congo • Zone rurale – 79 à 94% selon les villages • Zone urbaine – 3 à 81% selon les quartiers: • 81% à Massina • 66% à Talangaï • 40% à Bacongo • 9% à Moungali • 3% à Poto-Poto
  • 33. Indice plasmodique chez les enfants de 0 à 5 ans Ouagadougou • Zone rurale – 62% pour villages limitrophes • Zone urbaine – 14,8% selon les quartiers: • 3% à Saint Léon • 9,5% à Gounghin Nord • 15,6% à St Camille • 20% à Kologh-Naba • 26,4% à Nongremassm
  • 34. Prévalence chez les consultants à Abidjan - 2001 La fraction estimée des fièvres attribuables au paludisme est modérée :0.12-0.24 Source SJ Wang et al –Malaria journal 2006
  • 35. Prévalence chez les consultants à Ouagadougou - 2001 La fraction estimée des fièvres attribuables au paludisme est faible :0.04 Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
  • 36. Prévalence chez les enfants scolarisés à Ouaga- 2001 Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
  • 37. Prévalence chez les enfants scolarisés à Cotonou- 2001 Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
  • 38. Prévalence chez les enfants scolarisés à Dar Es Salaam 2003 Source SJ Wang et al –Malaria journal 2005
  • 39. Prévalence chez les consultants à Tananarive - 2003 • 2 ETUDES TRANSVERSALES (43 centres) • Population cible : tout consultant présentant une température axillaire >37.5° – en février et mars : 1.9% des fièvres Palu+ – en Juin et Juillet : 1.5% des fièvres Palu+ Source L Rabarijoana et al –Malaria journal 2006
  • 41. Urbanisation & Immunité • Moindre transmission Acquisition retardée de l’immunité : – Brazzaville : • 63% des enfants de 6 à 7 ans n’avaient pas d’anticorps antipaludiques (1986) – Zone rurale : • 100% des enfants avaient des Ac avant l’âge de 5 ans
  • 42. Urbanisation & Immunité Niveau d’immunité faible Absence de prémunition Risque accru d’épidémie
  • 43. IMPACT SUR LE PLAN CLINIQUE
  • 44. Evolutions attendues • Point Positif : une diminution globale de l’incidence du paludisme • Point Négatif : augmentation relative des formes graves de paludisme et risque de développement d’épidémie
  • 45. Accès simples • 33% à 50% des cas de fièvres en zone rurale (Brazzaville) • 2 fois moins en zone urbaine – 24% dans les quartiers périphériques (Bobo) – 13% dans les quartiers centraux (Bobo)
  • 46. Accès simples • Age d’acquisition des premiers accès retardé en zone urbaine (5 à 10 ans) • Part des accès palustres dans la pathologie fébrile maximum à 10- 14 ans : 50%
  • 47. Formes graves Le risque de formes graves chez l’enfant est plus bas dans les populations où le risque de transmission est le plus élevé. (Source : RW SNOW et al . Lancet 1997)
  • 48. Formes graves ACCES SIMPLES DANS LES QUARTIERS PERIPHERIQUES IMPORTANCE DES FORMES GRAVES DANS LES QUARTIERS ANCIENS Source : SEVEROV MV et al . Médecine d’Afrique noire 2000
  • 49. Mortalité • Aucune différence entre zone urbaine et zone rurale – Meilleure prise en charge générale au cours de ces dernières années? • Meilleure accessibilité aux soins en milieu urbain
  • 51. CAS AUTOCHTONES EXEMPLE: ANTANANARIVO - MADAGASCAR 20% des cas confirmés (5/26) Facteur de risque : proximité des rizières
  • 52. CAS D’IMPORTATION • Antécédent de voyage en zone rurale : – Antananarivo : 80% des cas(21/26) (Source Rabarijaona LP et al. Malaria j 2006) – Antananarivo : • OR = 1,36 (IC à 95% : [1,02 – 1,80]) (Source Domarle O et al. Malaria j 2006) – Abidjan : Atcd de séjour en zone rurale au cours des 3 derniers mois : • OR = 1,75 (IC à 95% : [1,25-2,45]) (Source SJ Wang et al –Malaria journal 2006)
  • 53. CONCLUSION (1) paludisme en milieu urbain Plus faible transmission qu’en milieu rural
  • 54. CONCLUSION (2) Paludisme en milieu urbain Mosaïque de profils Stratégie de prévention ciblée Cartographie des zones
  • 55. CONCLUSION (3) Paludisme en milieu urbain Paludisme instable Formes graves Risque d’épidémie
  • 56. CONCLUSION (4) Paludisme en milieu urbain Paludisme de demain ?
  • 57. Merci pour votre attention