SlideShare une entreprise Scribd logo
EVALUATION


                                                   par les FACILITATEURS




Quel est l’intérêt de connaître les faciès
  épidémiologiques du paludisme?


                         Dr YARO Jean-Baptiste Bibié
                        Centre National de Recherche et de
                       Formation sur la Paludisme (CNRFP)
                          Ouagadougou – Burkina Faso




                                         Ministère de la Santé, du Planning
                                         Familial et de la Protection Sociale
                                                     Madagascar
Plan

    • Introduction
    • Les faciès épidémiologiques
    • L’exemple de Madagascar
    • Stratifications épidémiologiques
      et lutte contre le paludisme
    • Conclusion



2
Introduction


    OMS: 1993 (Amsterdam)
           Stratégies globales de lutte antipaludique
           Caractéristiques régionales et locales
           Établir les plans nationaux
           Définir des méthodes d’intervention durables.


    La notion de polymorphisme épidémiologique du paludisme (réalité)
              Les facteurs de diversité se situent à trois niveaux:

                 •Biogéographique: espèce de vecteurs et parasites

                 •Régional: climats et reliefs déterminant la transmission

                 •Local et anthropique: variations locales et activités humaines


3
Faciès épidémiologiques (1)

     Définition
          Un faciès épidémiologique est un ensemble des lieux où
     le paludisme présente des caractéristiques épidémiologiques
     identiques: quantité et saisonnalité de la transmission,
     stabilité, immunité des populations. (Mouchet et al., 1995)

       L’infection par le Plasmodium n’est pas synonyme de sujet
    cliniquement malade. Or les indices, spléniques ou parasitaires,
    les plus fréquemment utilisés, mesurent l’infection parasitaire ou
    sa traduction splénique mais pas la maladie, en particulier dans
    les régions de forte endémicité.



4
Faciès épidémiologiques (2)
        En fonction d’indice
                      Holoendémique          Hyperendémique            Mésoendémique      Hypoendémique
                                                                                          & épidémique
Indice splénique      >75%                   >50% chez les             11 à 50% chez      <10% chez les
(Kampala, 1950)       Diminution des         enfants de 2 à 9          les enfants de 2   enfants de 2 à 9
                      splénomégalies         ans.                      à 9 ans.           ans.
                      à partir de 10
                      ans.
Indice parasitaire >75% chez les             >50% chez les             11 à 50% chez      <10% chez les
(Yaoundé, 1962)    enfants de 6              enfants de 2 à 9          les enfants de 2   enfants de 2 à 9
                   mois à 11ans              ans.                      à 9 ans.           ans, mais peut
                   Diminution de                                                          augmenter à
                   la densité                                                             certaines
                   parasitaire de 2                                                       saisons et lors
                   à 9 ans. Plus                                                          des épidémies
                   lents au dessus
                   de 10 ans.

       Classification en zones d’endémie palustre selon Metsalaar & Van Thiel, 1959

5
Faciès épidémiologiques (3)
    En fonction du risque de transmission
    Indice de stabilité   (Macdonald):

    caractérise « l’enracinement » du paludisme

           les zones de paludisme stable où la forte transmission
           entraîne une prémunition qui n’empêche pas les habitants d’être
           parasités mais limite les manifestations pathologiques aux
           classes d’âge les plus jeunes alors que les adultes sont peu
           touchés ;
           les zones instables où le caractère épisodique de la
         transmission ne permet pas le développement de la prémunition;
         la maladie sévit sous forme d’épidémies meurtrières touchant
         toutes les classes d’âge ;

           les zones intermédiaires entre ces deux situations.



6
Faciès épidémiologiques (4)

       Indice de stabilité (I.St) :    dépend de l’anthropophilie et de
                                       la longévité des vecteurs
          ISt > 2.5: Zone à paludisme stable

          ISt < 0.5: Zone à paludisme instable

          0.5< ISt < 2.5: Zone à paludisme moyennement stable ou
       intermediaire


      Le niveau de transmission du paludisme
     Le taux entomologique moyen d’inoculation « ha »: nombre de
    piqûres d’anophèles femelles porteuses de sporozoïtes que reçoit
    un individu par une unité de temps (/an).
     Le niveau de transmission ainsi que la durée de vie de la
    population anophélienne conditionnent le degré de stabilité
    (fixation et enracinement) du paludisme avec ses conséquences
    chez l'homme.
7
Faciès épidémiologiques primaires
          du paludisme en Afrique
    Stable
         Équatorial : forêt et savanes postforestières
                   Transmission pérenne : An. gambiae, An. funestus, An. nili, An.
                  moucheti
                   Prémunition forte dès 5 ans
                   Morbidité : 30 à 50 % des cas fébriles

             Tropical : savanes humides
                     Transmission régulière saisonnière longue > 6 mois : An. gambiae,
                                                                               gambiae,
                      An. arabiensis, An. funestus, An. nili
                          arabiensis,      funestus,
                     Prémunition établie à 10 ans
                     Morbidité : 30 à 50 % des cas fébriles (augmente en saison des pluies)



    Intermédiaire
             Sahélien : savanes sèches et steppes
                    Transmission saisonnière courte < 6 mois : An. arabiensis, An. gambiae,
                  An. funestus
                    Morbidité > 70 % des cas fébriles en saison de transmission (pluies)
                   Prémunition plus longue à s‘établir, liée à la régularité de la transmission


8
Faciès épidémiologiques primaires du
             paludisme en Afrique
    Instable
                 Désertique : steppes sahélo-sahariennes ; déserts de la
               Corne de l‘Afrique
                 Transmission courte ou aléatoire, grande différence d’une année à An.
               arabiensis, An. gambiae
                 Prémunition faible. Epidémies.


                 Austral : plateaux du sud de l‘Afrique
                 Transmission saisonnière. L‘interruption de l’hiver s‘ajoute à celle de la
                  longue saison sèche : An, arabiensis,, An. funestus
                 Immunité apparemment peu solide. Epidémies



                 Montagnard : montagnes 1000 à 2000 m
                Transmission limitée par la température (cap des 18° et les pentes (gîtes) :
                                                                    C)
               An. funestus, An, arabiensis
                Peu ou pas d’immunité. Épidémies violentes (Burundi, Madagascar)
                Grandes variations interannuelles (température et pluies).

9
Facteurs secondaires de variation du paludisme
                      en Afrique

       Environnement                Anthropisme
                                      Déforestations,
     Aménagements,
                                      Barrages,
     Cours d’eau,
                                      Irrigations
     Pluviométrie plus
     abondante
     Cyclone




10
Facteurs secondaires de variation du
              paludisme en Afrique
     Anthropisme
           Urbanisation, Habitats, mode de
           stabulation du bétail




                     Guerres
                     Déplacements de
                     populations
                     Les opérations de
                     lutte antipaludique


11
L’exemple de Madagascar

     Madagascar: un caractère très « africain ».
            La grande île mérite bien son appellation de sous-continent
                   (homologues des faciès majeurs de l’Afrique)




     une très grande hétérogénéité de la transmission
            5 faciès, preuve d’une remarquable adaptation des vecteurs




12
13
L’exemple de Madagascar




14
Faciès épidémiologiques et lutte contre le
                   paludisme




15
Variété des faciès épidémiologiques
                              =
      diversification des méthodes de lutte / Adaptation
             des mesures de lutte aux situations
                       épidémiologiques



       Cas de Madagascar: stratégies et méthodes de
     lutte antipaludique = celles pour l’ensemble du
     continent.

               Stratégies par faciès épidémiologique




16
OUEST               Stratégies par faciès
          -PECADOM
          -ACT-FS
          MID/TPI
          CAID
          -Mobilisation communautaire
                                                                        EST
                                                                -PECADOM
                                                                -ACT-FS
                                                                -MID/TPI
                                                                Mobilisation
        MARGES                                                  communautaire
 -CAID
 -PECADOM
 -ACT-FS
 -MID/TPI
                                                                        HTC
                                                                -CAID
 -Surveillance
                                                                - ACT-FS
 épidémiologique
                                                                -Surveillance
 -Mobilisation
                                                                épidémiologique
 communautaire
                                                                - Mobilisation
                                                                communautaire


          SUD
-ACT-FS
-PECADOM
-MID/TPI
-Surveillance
épidémiologique
-Mobilisation
17
communautaire
Conclusion

         Diversité du paludisme en Afrique et dans le monde


          Les faciès: évaluation du risque palustre


           Notion non figée dans le temps et l’espace



       Nécessité de réévaluer régulièrement les modalités de
     transmission du paludisme.
18
Conclusion
     La stratification: identifier, caractériser et délimiter les
     différents types de situations paludéennes pour
     lesquelles différentes stratégies de lutte pourront être
     appliquées. OMS, 1991

     L’Afrique doit élaborer ses propres stratégies en
     tournant le dos au concept de stratégie globale;
                      Stratégies par faciès
          (s’adapter aux réalités culturelles et aux contraintes économiques)
                                                                J. Mouchet, 1995




19
Références bibliographiques
     •    MOUCHET J., CARNEVALE P., COOSEMANS M. et Coll. - Typologie du paludisme en
         Afrique. Cahiers Santé 1993 ; 3 : 220-238.
     •    CHARMOT G., MOUCHET J.et Coll. - Paludisme. Cahiers Santé 1999 ; 3 : 211-338.
     •    CARNEVALE P., ROBERT V., MOLEZ J-F., BAUDON D. - Faciès épidémiologique des
         paludismes en Afrique sub-saharienne. Etudes médicales 1984 ; 3 : 123-133
     •    BAUDON D., CARNEVALE P., AMBROISE-THOMAS P., ROUX J. - La lutte antipaludique en
         Afrique : de l'éradication du paludisme au contrôle des paludismes. Rev. Epidemiol. Sante
         Publ. 1987 ; 35 : 401-415.
     •    CARNEVALE P., MOUCHET J. - Lutte antivectorielle et lutte antipaludique. Med. Trop. 1990
         ; 50 : 391-398.
     •   Mouchet J, Carnevale P. Le paludisme, composante de l'environnement africain. ORSTOM
         Actualités 1988 ; 20 : I-VIII.
     •   Macdonald G. The Epidemiology and control of Malaria. Oxford Univ Press, 1957 ; 201 p.
     •   Carnevale P, Robert V, Molez JF, Baudon D. Faciès épidémioiogiques des paludismes en
         Afrique subsaharienne. €tudes médicales 1984 ; 3 : 123-33




20
21
Intermédiaire
     3) Sahélien : savanes sèches et steppes
     Transmission saisonnière courte < 6 mois : An. arabiensis, An. gambiae,
     An. funestus
     Morbidité > 70 % des cas fébriles en saison de transmission (pluies)
     Prémunition plus longue à s‘établir, liée à la régularité de la transmission


     Instable
     4) Désertique : steppes sahélo-sahariennes ; déserts de la Corne de l‘Afrique
     Transmission courte ou aléatoire, grande différence d’une année à l’autre :
     An. arabiensis, An. gambiae
     Prémunition faible. Epidémies. Écotype mal connu
     5) Austral : plateaux du sud de l‘Afrique (Afrique du Sud, Swaziland,
     Botswana, Namibie, Zimbabwe, Zambie, Mozambique)
     Transmission saisonnière. L‘interruption de l’hiver s‘ajoute à celle de la
     longue saison sèche : An, arabiensis,, An. funestus (localement)
     Immunité apparemment peu solide. Epidémies
     6) Montagnard : montagnes entre 1 O00 et 2 O00 m (suivant latitude)
     Transmission limitée par la température (cap des 1 8 O C) et les pentes
     (gîtes) : An. funestus, An, arabiensis
     Peu ou pas d’immunité. Epidémies violentes (Burundi, Madagascar)
     Grandes variations inter-annuelles (température et pluies).
     Problème du réchauffement




22
Facteurs secondaires de variation du
                        paludisme en Afrique
         Facteurs naturels
                 Reliefs : pentes                                           Facteurs anthropiques (suite)
                 Grands fleuves : An. gambiae et An. arabiensis ;
                 allongement de la saison de transmission
                 Lagunes saumâtres : An. melas 3 l'ouest, An. merus A   •   * Urbanisation
                 l'est ;
                 mauvais vecteurs du paludisme
                                                                        •   Forages citernes : établissement de vecteurs
                 Sols : perméabilité et absence d'eaux de surface       •   Diminution des surfaces disponibles pour les
         Facteurs anthropiques                                              gîtes : An. gambiae, An. arabiensis
     •   * Modifications des couverts vkgktaux                          •   Pollution des eaux de surface
     •   Déforestatilon : pénétration des espèces héliophiles           •   Baisse de la transmission et de la
         : An. gambiae                                                      prémunition
     •   Désertification : gîtes de piétinement : An.
         arabiensis                                                     •   Cas moins nombreux mais souvent sévères.
     •   Barrages et irrigation, prolifération des anophèles                Adultes touchés, se comportent
         surtout An. gambiae et                                         •   comme migrants non immuns
     •   An. arabiensis :                                               •   Habitat et modes de stabulation du bétail
     •   Modifications du réseau hydrographique                         •   * Facteurs événementiels
     •   - zone stable ; volant d'inertie de la prémunition
         absorbe variations                                             •   Catastrophes naturelles ; changements
     •   locales                                                            climatiques
     •   - zone instable ; création de situations épidémiques           •   Lutte antipaludique
         ou endémisation                                                •   Migrations de population : problème des
     •   plus forte                                                         réfugiés
                                                                        •   Développement des transports aériens et
                                                                            terrestres ; l'implantation de nouveaux
                                                                        •   vecteurs pourrait être favorisée par des
                                                                            modifications climatiques OU
                                                                        •   anthropiaues

23
Facteurs secondaires de variation du
                         paludisme en Afrique


                                                        •   * Urbanisation
                                                        •   Forages citernes : établissement de vecteurs
                                                        •   Diminution des surfaces disponibles pour les
     •   B) Facteurs anthropiques                           gîtes : An. gambiae, An. arabiensis
     •   * Modifications des couverts végétaux          •   Pollution des eaux de surface
     •   Déforestatilon : pénétration des espèces       •   Baisse de la transmission et de la
         héliophiles : An. gambiae                          prémunition
     •   Désertification : gîtes de piétinement : An.   •   Cas moins nombreux mais souvent sévères.
         arabiensis                                         Adultes touchés, se comportent comme
     •   Barrages et irrigation, prolifération des          migrants non immuns
         anophèles surtout An. gambiae et An.           •   Habitat et modes de stabulation du bétail
         arabiensis :                                   •   * Facteurs événementiels
     •   Modifications du réseau hydrographique         •   Catastrophes naturelles ; changements
     •   - zone stable ; volant d'inertie de la             climatiques
         prémunition absorbe variations locales         •   Lutte antipaludique
     •   - zone instable ; création de situations       •   Migrations de population : problème des
         épidémiques ou endémisation plus forte             réfugiés
                                                        •   Développement des transports aériens et
                                                            terrestres ; l'implantation de nouveaux
                                                        •   vecteurs pourrait être favorisée par des
                                                            modifications climatiques OU anthropiaues


24
Faciès épidémiologiques (2)




     Classification en zones d’endémie selon Metselaar & Van Thiel, 1959.
25
Faciès épidémiologiques primaires du
             paludisme en Afrique




26
Facteurs secondaires de variation du paludisme en Afrique




27
28

Contenu connexe

Tendances

Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux QuinoléiquesMécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Cinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaire
Cinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaireCinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaire
Cinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaire
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et préventionPaludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniquesLe cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Cycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèle
Cycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèleCycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèle
Cycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...
Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...
Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...
Institut Pasteur de Madagascar
 
human immunodeficiency virus
human immunodeficiency virushuman immunodeficiency virus
human immunodeficiency virus
Dr Taoufik Djerboua
 
Le diagnostic biologique du paludisme
Le diagnostic biologique du paludismeLe diagnostic biologique du paludisme
Le diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Cycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïte
Cycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïteCycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïte
Cycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïte
Institut Pasteur de Madagascar
 
Physiopathologie du paludisme chez la femme enceinte
Physiopathologie du paludisme chez la femme enceintePhysiopathologie du paludisme chez la femme enceinte
Physiopathologie du paludisme chez la femme enceinte
Institut Pasteur de Madagascar
 
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInfection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
Idi Amadou
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simplePhysiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Institut Pasteur de Madagascar
 
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygoteCycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Institut Pasteur de Madagascar
 
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (20)

Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux QuinoléiquesMécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
 
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
 
Cinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaire
Cinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaireCinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaire
Cinq espèces plasmodiales infectant l'homme: commentaire
 
Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et préventionPaludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
Paludisme de la femme enceinte, épidémiologie et prévention
 
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniquesLe cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
Le cycle de Plasmodium falciparum: aspects genetiques et antigéniques
 
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
Réponses immunes de l'hôte contre les ligands parasitaires dans le paludisme ...
 
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
 
Cycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèle
Cycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèleCycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèle
Cycle biologique de Plasmodium: le parasite et l'anophèle
 
Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...
Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...
Identité et caractéristiques des espèces anophéliennes, vecteurs majeurs de p...
 
human immunodeficiency virus
human immunodeficiency virushuman immunodeficiency virus
human immunodeficiency virus
 
Le diagnostic biologique du paludisme
Le diagnostic biologique du paludismeLe diagnostic biologique du paludisme
Le diagnostic biologique du paludisme
 
Cycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïte
Cycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïteCycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïte
Cycle biologique de Plasmodium: processus d'invasion du mérozoïte
 
Physiopathologie du paludisme chez la femme enceinte
Physiopathologie du paludisme chez la femme enceintePhysiopathologie du paludisme chez la femme enceinte
Physiopathologie du paludisme chez la femme enceinte
 
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInfection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
 
Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
 
Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simplePhysiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
 
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygoteCycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
 
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
 

En vedette

Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Importance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludisme
Importance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludismeImportance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludisme
Importance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Surveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludisme
Surveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludismeSurveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludisme
Surveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les stades sanguins
Les stades sanguinsLes stades sanguins
Les stades sanguins
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme: la cytoadherence et la maladie
Paludisme: la cytoadherence et la maladiePaludisme: la cytoadherence et la maladie
Paludisme: la cytoadherence et la maladie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le paludisme à Madagascar
Le paludisme à MadagascarLe paludisme à Madagascar
Le paludisme à Madagascar
Institut Pasteur de Madagascar
 
Hack le droid
Hack le droidHack le droid
Hack le droid
While42
 
Présentations du Unity User Group Angoulême #2
Présentations du Unity User Group Angoulême #2Présentations du Unity User Group Angoulême #2
Présentations du Unity User Group Angoulême #2
Frédéric Rolland-Porché
 
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçonsEtude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Institut Pasteur de Madagascar
 
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavéeStratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Institut Pasteur de Madagascar
 
UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013
UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013
UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013
UDOTSI50
 
Paludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfant
Paludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfantPaludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfant
Paludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfant
Institut Pasteur de Madagascar
 
Mbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - SantéMbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - Santé
bombrand3
 
Aero et Hydrogommage
Aero et HydrogommageAero et Hydrogommage
Aero et Hydrogommage
aimeric
 
Les Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - InfographieLes Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - Infographie
Kantar Media TGI France
 

En vedette (20)

Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
Elimination du paludisme sous les tropiques au début du 21è siècle: mythes ou...
 
Importance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludisme
Importance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludismeImportance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludisme
Importance de la notion de faciès dans l'epidemiologie du paludisme
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Surveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludisme
Surveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludismeSurveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludisme
Surveillance sentinelle des fièvres : Intérêt dans la surveillance du paludisme
 
Les stades sanguins
Les stades sanguinsLes stades sanguins
Les stades sanguins
 
Paludisme: la cytoadherence et la maladie
Paludisme: la cytoadherence et la maladiePaludisme: la cytoadherence et la maladie
Paludisme: la cytoadherence et la maladie
 
Le paludisme à Madagascar
Le paludisme à MadagascarLe paludisme à Madagascar
Le paludisme à Madagascar
 
Hack le droid
Hack le droidHack le droid
Hack le droid
 
Luciano tantely
Luciano tantelyLuciano tantely
Luciano tantely
 
Présentations du Unity User Group Angoulême #2
Présentations du Unity User Group Angoulême #2Présentations du Unity User Group Angoulême #2
Présentations du Unity User Group Angoulême #2
 
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçonsEtude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
Etude de la réponse immunitaire in vitro contre Plasmodium: exemples et leçons
 
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavéeStratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
 
Premiers pas
Premiers pasPremiers pas
Premiers pas
 
UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013
UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013
UDOTSI Manche - Rapport d'activité AG 2013
 
Paludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfant
Paludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfantPaludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfant
Paludisme pendant la grossesse: répercussions chez l'enfant
 
Mbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - SantéMbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - Santé
 
Aero et Hydrogommage
Aero et HydrogommageAero et Hydrogommage
Aero et Hydrogommage
 
Les Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - InfographieLes Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - Infographie
 
Journal6
Journal6Journal6
Journal6
 
faux_final
faux_finalfaux_final
faux_final
 

Similaire à Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme?

Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmissionDéfinition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...
L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...
L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Institut Pasteur de Madagascar
 
L'infection asymptomatique
L'infection asymptomatiqueL'infection asymptomatique
L'infection asymptomatique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...
Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...
Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en AfriqueBioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmissionMortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en AfriqueVecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustreLe devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustre
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielleBioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à MadagascarRelation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Institut Pasteur de Madagascar
 
7 leishmanies tripanozomess
7 leishmanies tripanozomess7 leishmanies tripanozomess
7 leishmanies tripanozomess
killua zoldyck
 

Similaire à Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme? (20)

Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmissionDéfinition d'une population à risque et intensité de la transmission
Définition d'une population à risque et intensité de la transmission
 
L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...
L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...
L'infection palustre est fonction de l'âge et du niveau de transmission; quel...
 
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de la prévalence: illus...
 
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémieDéfinition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
Définition des populations à risque palustre en fonction du niveau d'endémie
 
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
Apports respectifs des mesures de taux d'incidence et de taux de prévalence ;...
 
L'infection asymptomatique
L'infection asymptomatiqueL'infection asymptomatique
L'infection asymptomatique
 
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
 
Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...
Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...
Surveillance et alerte-Que doit-on surveiller? Pour quelle réponse? Comment p...
 
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en AfriqueBioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
Bioécologie larvaire et distribution des anophèles en Afrique
 
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmissionMortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
 
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en AfriqueVecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
 
Le devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustreLe devenir de l'infection palustre
Le devenir de l'infection palustre
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielleBioécologie des anophèles et capacité vectorielle
Bioécologie des anophèles et capacité vectorielle
 
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à MadagascarRelation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
Relation entre riziculture et paludisme en Afrique et à Madagascar
 
7 leishmanies tripanozomess
7 leishmanies tripanozomess7 leishmanies tripanozomess
7 leishmanies tripanozomess
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
 

Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme?

  • 1. EVALUATION par les FACILITATEURS Quel est l’intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme? Dr YARO Jean-Baptiste Bibié Centre National de Recherche et de Formation sur la Paludisme (CNRFP) Ouagadougou – Burkina Faso Ministère de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale Madagascar
  • 2. Plan • Introduction • Les faciès épidémiologiques • L’exemple de Madagascar • Stratifications épidémiologiques et lutte contre le paludisme • Conclusion 2
  • 3. Introduction OMS: 1993 (Amsterdam) Stratégies globales de lutte antipaludique Caractéristiques régionales et locales Établir les plans nationaux Définir des méthodes d’intervention durables. La notion de polymorphisme épidémiologique du paludisme (réalité) Les facteurs de diversité se situent à trois niveaux: •Biogéographique: espèce de vecteurs et parasites •Régional: climats et reliefs déterminant la transmission •Local et anthropique: variations locales et activités humaines 3
  • 4. Faciès épidémiologiques (1) Définition Un faciès épidémiologique est un ensemble des lieux où le paludisme présente des caractéristiques épidémiologiques identiques: quantité et saisonnalité de la transmission, stabilité, immunité des populations. (Mouchet et al., 1995) L’infection par le Plasmodium n’est pas synonyme de sujet cliniquement malade. Or les indices, spléniques ou parasitaires, les plus fréquemment utilisés, mesurent l’infection parasitaire ou sa traduction splénique mais pas la maladie, en particulier dans les régions de forte endémicité. 4
  • 5. Faciès épidémiologiques (2) En fonction d’indice Holoendémique Hyperendémique Mésoendémique Hypoendémique & épidémique Indice splénique >75% >50% chez les 11 à 50% chez <10% chez les (Kampala, 1950) Diminution des enfants de 2 à 9 les enfants de 2 enfants de 2 à 9 splénomégalies ans. à 9 ans. ans. à partir de 10 ans. Indice parasitaire >75% chez les >50% chez les 11 à 50% chez <10% chez les (Yaoundé, 1962) enfants de 6 enfants de 2 à 9 les enfants de 2 enfants de 2 à 9 mois à 11ans ans. à 9 ans. ans, mais peut Diminution de augmenter à la densité certaines parasitaire de 2 saisons et lors à 9 ans. Plus des épidémies lents au dessus de 10 ans. Classification en zones d’endémie palustre selon Metsalaar & Van Thiel, 1959 5
  • 6. Faciès épidémiologiques (3) En fonction du risque de transmission Indice de stabilité (Macdonald): caractérise « l’enracinement » du paludisme les zones de paludisme stable où la forte transmission entraîne une prémunition qui n’empêche pas les habitants d’être parasités mais limite les manifestations pathologiques aux classes d’âge les plus jeunes alors que les adultes sont peu touchés ; les zones instables où le caractère épisodique de la transmission ne permet pas le développement de la prémunition; la maladie sévit sous forme d’épidémies meurtrières touchant toutes les classes d’âge ; les zones intermédiaires entre ces deux situations. 6
  • 7. Faciès épidémiologiques (4) Indice de stabilité (I.St) : dépend de l’anthropophilie et de la longévité des vecteurs ISt > 2.5: Zone à paludisme stable ISt < 0.5: Zone à paludisme instable 0.5< ISt < 2.5: Zone à paludisme moyennement stable ou intermediaire Le niveau de transmission du paludisme Le taux entomologique moyen d’inoculation « ha »: nombre de piqûres d’anophèles femelles porteuses de sporozoïtes que reçoit un individu par une unité de temps (/an). Le niveau de transmission ainsi que la durée de vie de la population anophélienne conditionnent le degré de stabilité (fixation et enracinement) du paludisme avec ses conséquences chez l'homme. 7
  • 8. Faciès épidémiologiques primaires du paludisme en Afrique Stable Équatorial : forêt et savanes postforestières Transmission pérenne : An. gambiae, An. funestus, An. nili, An. moucheti Prémunition forte dès 5 ans Morbidité : 30 à 50 % des cas fébriles Tropical : savanes humides Transmission régulière saisonnière longue > 6 mois : An. gambiae, gambiae, An. arabiensis, An. funestus, An. nili arabiensis, funestus, Prémunition établie à 10 ans Morbidité : 30 à 50 % des cas fébriles (augmente en saison des pluies) Intermédiaire Sahélien : savanes sèches et steppes Transmission saisonnière courte < 6 mois : An. arabiensis, An. gambiae, An. funestus Morbidité > 70 % des cas fébriles en saison de transmission (pluies) Prémunition plus longue à s‘établir, liée à la régularité de la transmission 8
  • 9. Faciès épidémiologiques primaires du paludisme en Afrique Instable Désertique : steppes sahélo-sahariennes ; déserts de la Corne de l‘Afrique Transmission courte ou aléatoire, grande différence d’une année à An. arabiensis, An. gambiae Prémunition faible. Epidémies. Austral : plateaux du sud de l‘Afrique Transmission saisonnière. L‘interruption de l’hiver s‘ajoute à celle de la longue saison sèche : An, arabiensis,, An. funestus Immunité apparemment peu solide. Epidémies Montagnard : montagnes 1000 à 2000 m Transmission limitée par la température (cap des 18° et les pentes (gîtes) : C) An. funestus, An, arabiensis Peu ou pas d’immunité. Épidémies violentes (Burundi, Madagascar) Grandes variations interannuelles (température et pluies). 9
  • 10. Facteurs secondaires de variation du paludisme en Afrique Environnement Anthropisme Déforestations, Aménagements, Barrages, Cours d’eau, Irrigations Pluviométrie plus abondante Cyclone 10
  • 11. Facteurs secondaires de variation du paludisme en Afrique Anthropisme Urbanisation, Habitats, mode de stabulation du bétail Guerres Déplacements de populations Les opérations de lutte antipaludique 11
  • 12. L’exemple de Madagascar Madagascar: un caractère très « africain ». La grande île mérite bien son appellation de sous-continent (homologues des faciès majeurs de l’Afrique) une très grande hétérogénéité de la transmission 5 faciès, preuve d’une remarquable adaptation des vecteurs 12
  • 13. 13
  • 15. Faciès épidémiologiques et lutte contre le paludisme 15
  • 16. Variété des faciès épidémiologiques = diversification des méthodes de lutte / Adaptation des mesures de lutte aux situations épidémiologiques Cas de Madagascar: stratégies et méthodes de lutte antipaludique = celles pour l’ensemble du continent. Stratégies par faciès épidémiologique 16
  • 17. OUEST Stratégies par faciès -PECADOM -ACT-FS MID/TPI CAID -Mobilisation communautaire EST -PECADOM -ACT-FS -MID/TPI Mobilisation MARGES communautaire -CAID -PECADOM -ACT-FS -MID/TPI HTC -CAID -Surveillance - ACT-FS épidémiologique -Surveillance -Mobilisation épidémiologique communautaire - Mobilisation communautaire SUD -ACT-FS -PECADOM -MID/TPI -Surveillance épidémiologique -Mobilisation 17 communautaire
  • 18. Conclusion Diversité du paludisme en Afrique et dans le monde Les faciès: évaluation du risque palustre Notion non figée dans le temps et l’espace Nécessité de réévaluer régulièrement les modalités de transmission du paludisme. 18
  • 19. Conclusion La stratification: identifier, caractériser et délimiter les différents types de situations paludéennes pour lesquelles différentes stratégies de lutte pourront être appliquées. OMS, 1991 L’Afrique doit élaborer ses propres stratégies en tournant le dos au concept de stratégie globale; Stratégies par faciès (s’adapter aux réalités culturelles et aux contraintes économiques) J. Mouchet, 1995 19
  • 20. Références bibliographiques • MOUCHET J., CARNEVALE P., COOSEMANS M. et Coll. - Typologie du paludisme en Afrique. Cahiers Santé 1993 ; 3 : 220-238. • CHARMOT G., MOUCHET J.et Coll. - Paludisme. Cahiers Santé 1999 ; 3 : 211-338. • CARNEVALE P., ROBERT V., MOLEZ J-F., BAUDON D. - Faciès épidémiologique des paludismes en Afrique sub-saharienne. Etudes médicales 1984 ; 3 : 123-133 • BAUDON D., CARNEVALE P., AMBROISE-THOMAS P., ROUX J. - La lutte antipaludique en Afrique : de l'éradication du paludisme au contrôle des paludismes. Rev. Epidemiol. Sante Publ. 1987 ; 35 : 401-415. • CARNEVALE P., MOUCHET J. - Lutte antivectorielle et lutte antipaludique. Med. Trop. 1990 ; 50 : 391-398. • Mouchet J, Carnevale P. Le paludisme, composante de l'environnement africain. ORSTOM Actualités 1988 ; 20 : I-VIII. • Macdonald G. The Epidemiology and control of Malaria. Oxford Univ Press, 1957 ; 201 p. • Carnevale P, Robert V, Molez JF, Baudon D. Faciès épidémioiogiques des paludismes en Afrique subsaharienne. €tudes médicales 1984 ; 3 : 123-33 20
  • 21. 21
  • 22. Intermédiaire 3) Sahélien : savanes sèches et steppes Transmission saisonnière courte < 6 mois : An. arabiensis, An. gambiae, An. funestus Morbidité > 70 % des cas fébriles en saison de transmission (pluies) Prémunition plus longue à s‘établir, liée à la régularité de la transmission Instable 4) Désertique : steppes sahélo-sahariennes ; déserts de la Corne de l‘Afrique Transmission courte ou aléatoire, grande différence d’une année à l’autre : An. arabiensis, An. gambiae Prémunition faible. Epidémies. Écotype mal connu 5) Austral : plateaux du sud de l‘Afrique (Afrique du Sud, Swaziland, Botswana, Namibie, Zimbabwe, Zambie, Mozambique) Transmission saisonnière. L‘interruption de l’hiver s‘ajoute à celle de la longue saison sèche : An, arabiensis,, An. funestus (localement) Immunité apparemment peu solide. Epidémies 6) Montagnard : montagnes entre 1 O00 et 2 O00 m (suivant latitude) Transmission limitée par la température (cap des 1 8 O C) et les pentes (gîtes) : An. funestus, An, arabiensis Peu ou pas d’immunité. Epidémies violentes (Burundi, Madagascar) Grandes variations inter-annuelles (température et pluies). Problème du réchauffement 22
  • 23. Facteurs secondaires de variation du paludisme en Afrique Facteurs naturels Reliefs : pentes Facteurs anthropiques (suite) Grands fleuves : An. gambiae et An. arabiensis ; allongement de la saison de transmission Lagunes saumâtres : An. melas 3 l'ouest, An. merus A • * Urbanisation l'est ; mauvais vecteurs du paludisme • Forages citernes : établissement de vecteurs Sols : perméabilité et absence d'eaux de surface • Diminution des surfaces disponibles pour les Facteurs anthropiques gîtes : An. gambiae, An. arabiensis • * Modifications des couverts vkgktaux • Pollution des eaux de surface • Déforestatilon : pénétration des espèces héliophiles • Baisse de la transmission et de la : An. gambiae prémunition • Désertification : gîtes de piétinement : An. arabiensis • Cas moins nombreux mais souvent sévères. • Barrages et irrigation, prolifération des anophèles Adultes touchés, se comportent surtout An. gambiae et • comme migrants non immuns • An. arabiensis : • Habitat et modes de stabulation du bétail • Modifications du réseau hydrographique • * Facteurs événementiels • - zone stable ; volant d'inertie de la prémunition absorbe variations • Catastrophes naturelles ; changements • locales climatiques • - zone instable ; création de situations épidémiques • Lutte antipaludique ou endémisation • Migrations de population : problème des • plus forte réfugiés • Développement des transports aériens et terrestres ; l'implantation de nouveaux • vecteurs pourrait être favorisée par des modifications climatiques OU • anthropiaues 23
  • 24. Facteurs secondaires de variation du paludisme en Afrique • * Urbanisation • Forages citernes : établissement de vecteurs • Diminution des surfaces disponibles pour les • B) Facteurs anthropiques gîtes : An. gambiae, An. arabiensis • * Modifications des couverts végétaux • Pollution des eaux de surface • Déforestatilon : pénétration des espèces • Baisse de la transmission et de la héliophiles : An. gambiae prémunition • Désertification : gîtes de piétinement : An. • Cas moins nombreux mais souvent sévères. arabiensis Adultes touchés, se comportent comme • Barrages et irrigation, prolifération des migrants non immuns anophèles surtout An. gambiae et An. • Habitat et modes de stabulation du bétail arabiensis : • * Facteurs événementiels • Modifications du réseau hydrographique • Catastrophes naturelles ; changements • - zone stable ; volant d'inertie de la climatiques prémunition absorbe variations locales • Lutte antipaludique • - zone instable ; création de situations • Migrations de population : problème des épidémiques ou endémisation plus forte réfugiés • Développement des transports aériens et terrestres ; l'implantation de nouveaux • vecteurs pourrait être favorisée par des modifications climatiques OU anthropiaues 24
  • 25. Faciès épidémiologiques (2) Classification en zones d’endémie selon Metselaar & Van Thiel, 1959. 25
  • 26. Faciès épidémiologiques primaires du paludisme en Afrique 26
  • 27. Facteurs secondaires de variation du paludisme en Afrique 27
  • 28. 28