SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
La classe inversée et la
baladodiffusion ou :
comment apprendre à ne plus s'en faire et à
aimer YouTube
Samuel Bernard
Professeur de mathématique
Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Plan de la conférence
• Présentation du conférencier
• Historique et fondements de la classe
inversée
• Récit sur l’implantation d’une classe inversée
• Et après…
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20132
PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20133
HISTORIQUE ET FONDEMENTS DE LA
CLASSE INVERSÉE
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20134
RÉCIT SUR L’IMPLANTATION D’UNE
CLASSE INVERSÉE
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20135
Mise en situation
• Cours de statistique (pondération 3-2-3)
• Programme Techniques de comptabilité et de
gestion.
• Cours suivi à la 3e session du parcours
régulier.
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20136
Contexte traditionnel
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20137
Automne 2010
Problématique
Comment faire afin que les étudiants
utilisent le plus efficacement possible le
temps de travail à la maison qu’ils
doivent consacrer au cours?
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20138
Automne 2010
Premier essai de la classe inversée
Travail à la
maison
3 heures
• Les étudiants se familiarisent avec les nouvelles notions à la maison.
• Lectures dans le manuel (théorie + exemples) et prise de notes
• Quelques exercices
Théorie
1,5 à 2 heures
• Retour en classe fait par le professeur selon les besoins des étudiants.
• Retour en groupe sur les lectures (questions + réponses)
• Approfondir certaines notions plus complexes
Pratique
3 à 3,5 heures
• Les étudiants peaufinent leurs apprentissages.
• Exercices et problèmes à résoudre
• Encadrement individuel (lectures, exercices, problèmes, etc.)
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20139
Automne 2010
Constats : Échec lamentable…
• La majorité des étudiants ne faisaient pas les lectures et
n’arrivaient pas préparés en classe.
• Impossibilité de faire un retour en classe.
• La partie théorique est vue de façon magistrale et prend
3 heures.
• Moins de temps pour approfondir les notions les plus
complexes.
• Moins de temps que prévu pour les exercices pratiques.
• Impossibilité d’encadrer individuellement les étudiants.
• Retour à la case départ (contexte traditionnel).
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201310
Automne 2010
…sauf pour ceci!
Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excel
à des fins statistiques.
– Premier atelier
• À la maison, les étudiants devaient :
– lire un guide d’utilisation;
– faire un exercice préparatoire.
• En classe, les étudiants devaient refaire l’exercice
préparatoire, mais avec une nouvelle base de données.
– Utilisation très approximative du logiciel.
– Résultats insatisfaisants lors de l’évaluation.
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201311
Automne 2010
…sauf pour ceci!
Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excel
à des fins statistiques.
– Ateliers subséquents
• À la maison, les étudiants devaient :
– regarder une vidéo (baladodiffusion) expliquant l’utilisation de
certaines fonctionnalités d’Excel;
– faire un exercice préparatoire.
• En classe, les étudiants devaient refaire l’exercice
préparatoire, mais avec une nouvelle base de données.
– Utilisation presque parfaite du logiciel.
– Résultats très satisfaisants lors des évaluations.
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201312
Automne 2011
Problématique
Comment faire utiliser la baladodiffusion
vidéo afin que les étudiants utilisent le
plus efficacement possible le temps de
travail à la maison qu’ils doivent
consacrer au cours?
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201313
Automne 2011
Deuxième essai de la classe inversée
Travail à la
maison
3 heures
•Les étudiants se familiarisent avec les nouvelles notions à la maison.
•Visionnement de baladodiffusions sur YouTube (théorie) et prise de notes
•Tests formatifs en ligne portant sur les vidéos
Théorie
1,5 à 2 heures
•Retour en classe fait par les étudiants et professeur selon les besoins des étudiants.
•Retour en équipe sur les tests formatifs
•Retour en groupe sur les vidéos (questions + réponses + exemples)
•Approfondir certaines notions plus complexes
Pratique
3 à 3,5 heures
•Les étudiants peaufinent leurs apprentissages.
•Exercices et problèmes à résoudre
•Encadrement individuel (vidéos, exercices, problèmes, etc.)
•Travail synthèse de session (recherche marketing - collaboration avec un autre professeur)
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201314
Automne 2011
Constats : Réussite!
• La très grande majorité des étudiants (voire la totalité) visionnaient les
vidéos, faisaient les tests formatifs et arrivaient préparés en classe.
• Retours en classe relativement brefs. La partie théorique est vue de
façon informelle et prend environ 1,5 heure.
• Plus de temps pour approfondir les notions les plus complexes.
• Plus de temps que prévu pour les exercices pratiques.
• Encadrement individuel des étudiants.
• Libération considérable d’heures contacts mises à la disposition des
étudiants afin de réaliser un travail synthèse de session d’envergure
(recherche marketing).
• Étudiants presque totalement autonomes avec Microsoft Excel.
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201315
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201316
Moyenne du
cours
Écart type du
cours
Taux de réussite
du cours
GEN MELS
Moyenne - GEN
MELS
Moyennes 2007-2010 68.1% 14.3% 84.0% 73.3% -5.2%
Moyennes 2011-2012 73.2% 10.7% 93.3% 74.5% -1.3%
-10%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Pourcentage
Comparaison
Classe inversée (A2011 - A2012)
et classe traditionnelle (A2007 - A2010)
ET APRÈS…
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201317
Le projet Mathéma-TIC
Actuellement
• Site Internet regroupant toutes les vidéos
présentes sur YouTube, de façon thématique.
• Visionnements :
– au Québec;
– en Europe (Belgique, France);
– en Afrique du Nord (Maghreb).
• Depuis septembre 2011, plus de 180 000
visionnements (moyenne de 9 000 /mois).
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201318
Le projet Mathéma-TIC
Actuellement
• Un seul contributeur
• Financement par le Cégep régional de
Lanaudière à Terrebonne (CRLT)
– Année scolaire 2011-2012 : 0,2 ETC (Volet 3)
– Année scolaire 2012-2013 : 0,1 ETC (Volet 3)
– Année scolaire 2013-2014 : 0,0 ETC
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201319
Le projet Mathéma-TIC
À moyen et long terme
• Site Internet :
– vidéos, pour tous les cours du niveau collégial;
– ressources pour étudiants et professeurs;
– espace collaboratif pour professeurs du réseau;
– gratuité, contribution, partage
• Collaboration inter-ordre (postsecondaire)
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201320
La recherche
Les classes actives
• Partenariat université-cégep
– Université de Montréal (Bruno Poellhuber — Professeur adjoint au
département de psychopédagogie et d'andragogie)
– Collège Ahuntsic (Samuel Fournier St-Laurent – CPTIC)
– Collège Rosemont (Louis Normand – Physique)
– Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne (Samuel Bernard –
Mathématique)
– Cégep de Trois-Rivières (Chantal Desrosiers – CPTIC)
– Collège Dawson (Élizabeth Charles - Educational Technology
Researcher)
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201321
La recherche
Les classes actives
• Subventions obtenues :
– Au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)
• Subventions de développement de partenariat (Programmes Savoir et
Connexion)
– Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et
l'apprentissage (PAREA)
• Subvention en attente :
– Programme de Collaboration Universités-Collèges (PCUC)
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201322
www.samuelbernard.ca
www.projetmathematic.com
Pour plus d’informations, visitez le
Samuel Bernard, professeur de mathématique 23 ACPQ, mai 2013

Contenu connexe

Tendances

La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS)
 

Tendances (17)

Présentation de Sciences pour se qualifier +
Présentation de Sciences pour se qualifier +Présentation de Sciences pour se qualifier +
Présentation de Sciences pour se qualifier +
 
(RE)DÉCOUVRIR LES PROBABILITÉS AU LYCÉE
(RE)DÉCOUVRIR LES PROBABILITÉS AU LYCÉE(RE)DÉCOUVRIR LES PROBABILITÉS AU LYCÉE
(RE)DÉCOUVRIR LES PROBABILITÉS AU LYCÉE
 
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de voteFaire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
 
CLASSE TRANSPLANTÉE EN ANGLAIS ET EN MATH
CLASSE TRANSPLANTÉE EN ANGLAIS ET EN MATHCLASSE TRANSPLANTÉE EN ANGLAIS ET EN MATH
CLASSE TRANSPLANTÉE EN ANGLAIS ET EN MATH
 
SE FORMER À L'ENT EN TOUTE LIBERTÉ
SE FORMER À L'ENT EN TOUTE LIBERTÉSE FORMER À L'ENT EN TOUTE LIBERTÉ
SE FORMER À L'ENT EN TOUTE LIBERTÉ
 
La classe inversée
La classe inverséeLa classe inversée
La classe inversée
 
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
 
LA CLASSE INVERSÉE EN SCIENCES
LA CLASSE INVERSÉE EN SCIENCESLA CLASSE INVERSÉE EN SCIENCES
LA CLASSE INVERSÉE EN SCIENCES
 
LA CLASSE INVERSÉE EN MATHÉMATIQUES
LA CLASSE INVERSÉE EN MATHÉMATIQUESLA CLASSE INVERSÉE EN MATHÉMATIQUES
LA CLASSE INVERSÉE EN MATHÉMATIQUES
 
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
 
RÉSOLUTION D'ÉNIGMES SCIENTIFIQUES AU COLLÈGE
RÉSOLUTION D'ÉNIGMES SCIENTIFIQUES AU COLLÈGERÉSOLUTION D'ÉNIGMES SCIENTIFIQUES AU COLLÈGE
RÉSOLUTION D'ÉNIGMES SCIENTIFIQUES AU COLLÈGE
 
INITIATION À LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE
INITIATION À LA RECHERCHE DOCUMENTAIREINITIATION À LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE
INITIATION À LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE
 
PEINTURE ET ENT EN SEGPA
PEINTURE ET ENT EN SEGPAPEINTURE ET ENT EN SEGPA
PEINTURE ET ENT EN SEGPA
 
ENT ET TABLETTES EN MATERNELLE
ENT ET TABLETTES EN MATERNELLEENT ET TABLETTES EN MATERNELLE
ENT ET TABLETTES EN MATERNELLE
 
RECHERCHES EN SCIENCES
RECHERCHES EN SCIENCESRECHERCHES EN SCIENCES
RECHERCHES EN SCIENCES
 
Présentation de Neurones +
Présentation de Neurones + Présentation de Neurones +
Présentation de Neurones +
 
Marie-Haps-classes-inversées
Marie-Haps-classes-inverséesMarie-Haps-classes-inversées
Marie-Haps-classes-inversées
 

En vedette

Presentation sq 5
Presentation sq 5Presentation sq 5
Presentation sq 5
BisonC
 
Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)
desintocx
 
Inde implantation exemple
Inde implantation exempleInde implantation exemple
Inde implantation exemple
Benoit Teppe
 
Guide juridique 2012 Autisme
Guide juridique 2012 AutismeGuide juridique 2012 Autisme
Guide juridique 2012 Autisme
Marta Montoro
 
M-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der Betriebssysteme
M-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der BetriebssystemeM-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der Betriebssysteme
M-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der Betriebssysteme
SIC! Software GmbH
 
Que Sigue. ??
Que Sigue. ??Que Sigue. ??
Que Sigue. ??
airdog28
 
Das Wunder Von Bern
Das Wunder Von BernDas Wunder Von Bern
Das Wunder Von Bern
guestbea553
 

En vedette (20)

2011 01 06 11-45 thomas brenzikofer
2011 01 06 11-45 thomas brenzikofer2011 01 06 11-45 thomas brenzikofer
2011 01 06 11-45 thomas brenzikofer
 
François Rabelais
François RabelaisFrançois Rabelais
François Rabelais
 
Atelier 4 Evénementiel, l'exemple de Chartres en lumières #RTB8
Atelier 4 Evénementiel, l'exemple de Chartres en lumières #RTB8Atelier 4 Evénementiel, l'exemple de Chartres en lumières #RTB8
Atelier 4 Evénementiel, l'exemple de Chartres en lumières #RTB8
 
Presentation sq 5
Presentation sq 5Presentation sq 5
Presentation sq 5
 
Media evaluation question 1
Media evaluation question 1Media evaluation question 1
Media evaluation question 1
 
Le pôle national éducation au développement durable
Le pôle national éducation au développement durableLe pôle national éducation au développement durable
Le pôle national éducation au développement durable
 
Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)
 
Inde implantation exemple
Inde implantation exempleInde implantation exemple
Inde implantation exemple
 
Art et papier
Art et papierArt et papier
Art et papier
 
Tome 5 : Éducation
Tome 5 : ÉducationTome 5 : Éducation
Tome 5 : Éducation
 
Patterson wt diapo
Patterson wt diapoPatterson wt diapo
Patterson wt diapo
 
Réponse de la FFTélécoms à la consultation de l'ARCEP sur la nouvelle numérot...
Réponse de la FFTélécoms à la consultation de l'ARCEP sur la nouvelle numérot...Réponse de la FFTélécoms à la consultation de l'ARCEP sur la nouvelle numérot...
Réponse de la FFTélécoms à la consultation de l'ARCEP sur la nouvelle numérot...
 
Livre blanc entreprise_20_acte4_voirin_atelya
Livre blanc entreprise_20_acte4_voirin_atelyaLivre blanc entreprise_20_acte4_voirin_atelya
Livre blanc entreprise_20_acte4_voirin_atelya
 
Cariere
Cariere Cariere
Cariere
 
Atelier 12 Habitants, mes 1ers touristes - exemple de Biscarosse #RTB8
Atelier 12 Habitants, mes 1ers touristes - exemple de Biscarosse #RTB8Atelier 12 Habitants, mes 1ers touristes - exemple de Biscarosse #RTB8
Atelier 12 Habitants, mes 1ers touristes - exemple de Biscarosse #RTB8
 
Guide juridique 2012 Autisme
Guide juridique 2012 AutismeGuide juridique 2012 Autisme
Guide juridique 2012 Autisme
 
Fehlerfreundliche Lehr-Lern-Arrangements: Selbstorganisationsoffener Unterricht
Fehlerfreundliche Lehr-Lern-Arrangements: Selbstorganisationsoffener UnterrichtFehlerfreundliche Lehr-Lern-Arrangements: Selbstorganisationsoffener Unterricht
Fehlerfreundliche Lehr-Lern-Arrangements: Selbstorganisationsoffener Unterricht
 
M-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der Betriebssysteme
M-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der BetriebssystemeM-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der Betriebssysteme
M-Commerce Tagung Feb 2007 / Düsseldorf - Der Kampf der Betriebssysteme
 
Que Sigue. ??
Que Sigue. ??Que Sigue. ??
Que Sigue. ??
 
Das Wunder Von Bern
Das Wunder Von BernDas Wunder Von Bern
Das Wunder Von Bern
 

Similaire à La classe inversée et la baladodiffusion (ACPQ)

Classe inversée - retour d'expérience et initiation
Classe inversée - retour d'expérience et initiationClasse inversée - retour d'expérience et initiation
Classe inversée - retour d'expérience et initiation
I MT
 
Soutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologie
Soutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologieSoutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologie
Soutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologie
plgctreq
 

Similaire à La classe inversée et la baladodiffusion (ACPQ) (20)

La classe inversée et la baladodiffusion (AESTQ)
La classe inversée et la baladodiffusion (AESTQ)La classe inversée et la baladodiffusion (AESTQ)
La classe inversée et la baladodiffusion (AESTQ)
 
La classe inversée : bilan, enjeux actuels, perspectives futures et réflexion...
La classe inversée :bilan, enjeux actuels, perspectives futures et réflexion...La classe inversée :bilan, enjeux actuels, perspectives futures et réflexion...
La classe inversée : bilan, enjeux actuels, perspectives futures et réflexion...
 
Classe inversée - retour d'expérience et initiation
Classe inversée - retour d'expérience et initiationClasse inversée - retour d'expérience et initiation
Classe inversée - retour d'expérience et initiation
 
Animer un enseignement interactif
Animer un enseignement interactifAnimer un enseignement interactif
Animer un enseignement interactif
 
Learning analytics&classejanvier2017
Learning analytics&classejanvier2017Learning analytics&classejanvier2017
Learning analytics&classejanvier2017
 
Présentation Maroc 3 novembre 2010
Présentation Maroc 3 novembre 2010Présentation Maroc 3 novembre 2010
Présentation Maroc 3 novembre 2010
 
Soutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologie
Soutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologieSoutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologie
Soutenir l’innovation pédagogique en classe de Science et technologie
 
Enseigner a distance
Enseigner a distance Enseigner a distance
Enseigner a distance
 
Vincent laberge classes_inversees_23oct2019_cirta
Vincent laberge classes_inversees_23oct2019_cirtaVincent laberge classes_inversees_23oct2019_cirta
Vincent laberge classes_inversees_23oct2019_cirta
 
Moodlemoot 2016 : Transformer un MOOC en SPOC
Moodlemoot 2016 : Transformer un MOOC en SPOCMoodlemoot 2016 : Transformer un MOOC en SPOC
Moodlemoot 2016 : Transformer un MOOC en SPOC
 
M1 du pg au cours-2016
M1 du pg au cours-2016M1 du pg au cours-2016
M1 du pg au cours-2016
 
Preface
PrefacePreface
Preface
 
Présentation 15 avril 2015 DANE-REGION- LP Paul Langevin
Présentation 15 avril 2015   DANE-REGION- LP Paul LangevinPrésentation 15 avril 2015   DANE-REGION- LP Paul Langevin
Présentation 15 avril 2015 DANE-REGION- LP Paul Langevin
 
En classe inversée: comment motiver les étudiants à se préparer adéquatement?
En classe inversée: comment motiver les étudiants à se préparer adéquatement?En classe inversée: comment motiver les étudiants à se préparer adéquatement?
En classe inversée: comment motiver les étudiants à se préparer adéquatement?
 
Orientation et Elyco
Orientation et ElycoOrientation et Elyco
Orientation et Elyco
 
Présentation REPTIC Vincent Laberge 2017
Présentation REPTIC Vincent Laberge 2017Présentation REPTIC Vincent Laberge 2017
Présentation REPTIC Vincent Laberge 2017
 
Retours d'exprience MOOC à l'ENSAM
Retours d'exprience MOOC à l'ENSAMRetours d'exprience MOOC à l'ENSAM
Retours d'exprience MOOC à l'ENSAM
 
Augmenter la persévérance dans les CLOM / MOOC? Possible!
Augmenter la persévérance dans les CLOM / MOOC? Possible!Augmenter la persévérance dans les CLOM / MOOC? Possible!
Augmenter la persévérance dans les CLOM / MOOC? Possible!
 
Pédagogie inversée
Pédagogie inverséePédagogie inversée
Pédagogie inversée
 
La charge de travail des étudiant-e-s à l'Université
La charge de travail des étudiant-e-s à l'UniversitéLa charge de travail des étudiant-e-s à l'Université
La charge de travail des étudiant-e-s à l'Université
 

La classe inversée et la baladodiffusion (ACPQ)

  • 1. La classe inversée et la baladodiffusion ou : comment apprendre à ne plus s'en faire et à aimer YouTube Samuel Bernard Professeur de mathématique Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
  • 2. Plan de la conférence • Présentation du conférencier • Historique et fondements de la classe inversée • Récit sur l’implantation d’une classe inversée • Et après… Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20132
  • 3. PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20133
  • 4. HISTORIQUE ET FONDEMENTS DE LA CLASSE INVERSÉE Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20134
  • 5. RÉCIT SUR L’IMPLANTATION D’UNE CLASSE INVERSÉE Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20135
  • 6. Mise en situation • Cours de statistique (pondération 3-2-3) • Programme Techniques de comptabilité et de gestion. • Cours suivi à la 3e session du parcours régulier. Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20136
  • 7. Contexte traditionnel Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20137
  • 8. Automne 2010 Problématique Comment faire afin que les étudiants utilisent le plus efficacement possible le temps de travail à la maison qu’ils doivent consacrer au cours? Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20138
  • 9. Automne 2010 Premier essai de la classe inversée Travail à la maison 3 heures • Les étudiants se familiarisent avec les nouvelles notions à la maison. • Lectures dans le manuel (théorie + exemples) et prise de notes • Quelques exercices Théorie 1,5 à 2 heures • Retour en classe fait par le professeur selon les besoins des étudiants. • Retour en groupe sur les lectures (questions + réponses) • Approfondir certaines notions plus complexes Pratique 3 à 3,5 heures • Les étudiants peaufinent leurs apprentissages. • Exercices et problèmes à résoudre • Encadrement individuel (lectures, exercices, problèmes, etc.) Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20139
  • 10. Automne 2010 Constats : Échec lamentable… • La majorité des étudiants ne faisaient pas les lectures et n’arrivaient pas préparés en classe. • Impossibilité de faire un retour en classe. • La partie théorique est vue de façon magistrale et prend 3 heures. • Moins de temps pour approfondir les notions les plus complexes. • Moins de temps que prévu pour les exercices pratiques. • Impossibilité d’encadrer individuellement les étudiants. • Retour à la case départ (contexte traditionnel). Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201310
  • 11. Automne 2010 …sauf pour ceci! Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excel à des fins statistiques. – Premier atelier • À la maison, les étudiants devaient : – lire un guide d’utilisation; – faire un exercice préparatoire. • En classe, les étudiants devaient refaire l’exercice préparatoire, mais avec une nouvelle base de données. – Utilisation très approximative du logiciel. – Résultats insatisfaisants lors de l’évaluation. Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201311
  • 12. Automne 2010 …sauf pour ceci! Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excel à des fins statistiques. – Ateliers subséquents • À la maison, les étudiants devaient : – regarder une vidéo (baladodiffusion) expliquant l’utilisation de certaines fonctionnalités d’Excel; – faire un exercice préparatoire. • En classe, les étudiants devaient refaire l’exercice préparatoire, mais avec une nouvelle base de données. – Utilisation presque parfaite du logiciel. – Résultats très satisfaisants lors des évaluations. Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201312
  • 13. Automne 2011 Problématique Comment faire utiliser la baladodiffusion vidéo afin que les étudiants utilisent le plus efficacement possible le temps de travail à la maison qu’ils doivent consacrer au cours? Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201313
  • 14. Automne 2011 Deuxième essai de la classe inversée Travail à la maison 3 heures •Les étudiants se familiarisent avec les nouvelles notions à la maison. •Visionnement de baladodiffusions sur YouTube (théorie) et prise de notes •Tests formatifs en ligne portant sur les vidéos Théorie 1,5 à 2 heures •Retour en classe fait par les étudiants et professeur selon les besoins des étudiants. •Retour en équipe sur les tests formatifs •Retour en groupe sur les vidéos (questions + réponses + exemples) •Approfondir certaines notions plus complexes Pratique 3 à 3,5 heures •Les étudiants peaufinent leurs apprentissages. •Exercices et problèmes à résoudre •Encadrement individuel (vidéos, exercices, problèmes, etc.) •Travail synthèse de session (recherche marketing - collaboration avec un autre professeur) Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201314
  • 15. Automne 2011 Constats : Réussite! • La très grande majorité des étudiants (voire la totalité) visionnaient les vidéos, faisaient les tests formatifs et arrivaient préparés en classe. • Retours en classe relativement brefs. La partie théorique est vue de façon informelle et prend environ 1,5 heure. • Plus de temps pour approfondir les notions les plus complexes. • Plus de temps que prévu pour les exercices pratiques. • Encadrement individuel des étudiants. • Libération considérable d’heures contacts mises à la disposition des étudiants afin de réaliser un travail synthèse de session d’envergure (recherche marketing). • Étudiants presque totalement autonomes avec Microsoft Excel. Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201315
  • 16. Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201316 Moyenne du cours Écart type du cours Taux de réussite du cours GEN MELS Moyenne - GEN MELS Moyennes 2007-2010 68.1% 14.3% 84.0% 73.3% -5.2% Moyennes 2011-2012 73.2% 10.7% 93.3% 74.5% -1.3% -10% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Pourcentage Comparaison Classe inversée (A2011 - A2012) et classe traditionnelle (A2007 - A2010)
  • 17. ET APRÈS… Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201317
  • 18. Le projet Mathéma-TIC Actuellement • Site Internet regroupant toutes les vidéos présentes sur YouTube, de façon thématique. • Visionnements : – au Québec; – en Europe (Belgique, France); – en Afrique du Nord (Maghreb). • Depuis septembre 2011, plus de 180 000 visionnements (moyenne de 9 000 /mois). Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201318
  • 19. Le projet Mathéma-TIC Actuellement • Un seul contributeur • Financement par le Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne (CRLT) – Année scolaire 2011-2012 : 0,2 ETC (Volet 3) – Année scolaire 2012-2013 : 0,1 ETC (Volet 3) – Année scolaire 2013-2014 : 0,0 ETC Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201319
  • 20. Le projet Mathéma-TIC À moyen et long terme • Site Internet : – vidéos, pour tous les cours du niveau collégial; – ressources pour étudiants et professeurs; – espace collaboratif pour professeurs du réseau; – gratuité, contribution, partage • Collaboration inter-ordre (postsecondaire) Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201320
  • 21. La recherche Les classes actives • Partenariat université-cégep – Université de Montréal (Bruno Poellhuber — Professeur adjoint au département de psychopédagogie et d'andragogie) – Collège Ahuntsic (Samuel Fournier St-Laurent – CPTIC) – Collège Rosemont (Louis Normand – Physique) – Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne (Samuel Bernard – Mathématique) – Cégep de Trois-Rivières (Chantal Desrosiers – CPTIC) – Collège Dawson (Élizabeth Charles - Educational Technology Researcher) Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201321
  • 22. La recherche Les classes actives • Subventions obtenues : – Au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) • Subventions de développement de partenariat (Programmes Savoir et Connexion) – Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage (PAREA) • Subvention en attente : – Programme de Collaboration Universités-Collèges (PCUC) Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201322
  • 23. www.samuelbernard.ca www.projetmathematic.com Pour plus d’informations, visitez le Samuel Bernard, professeur de mathématique 23 ACPQ, mai 2013