SlideShare une entreprise Scribd logo
Nouvelles technologies




           Ma commune
           et ses élus
           sur Facebook


                  EDOUARD VERCRUYSSE, CONSEILLER EXPERT




                                                                       P
   Facebook, un outil dont personne ne parlait il y a seulement                OUR AIDER LES COMMUNES à
                                                                               mieux appréhender ce phénomène,
   5 ans, fait aujourd’hui partie de la vie quotidienne de centaines           l’Union des Villes et Communes de
   de millions de citoyens à travers le monde, qui en ont fait le              Wallonie lui a consacré une séance
   prolongement électronique de leur vie sociale « réelle ». Loin      de son Forum TIC en décembre 2011.
   de n’intéresser que les particuliers, le réseau social séduit       Pour Emmanuel Briard, Fondateur de
                                                                       l’agence web Un pas plus loin, « Facebook
   également les entreprises et les organisations. De plus en plus     est un outil qu’on ne peut absolument pas
   de communes y sont présentes et l’utilisent pour enrichir leur      ignorer aujourd’hui », même s’il faut res-
   communication avec les citoyens.                                    ter raisonnable : « Ce n’est pas l’outil qui va
                                                                       prendre la place de tous les autres ».

50 MOUVEMENT COMMUNAL N°866 MARS 2012
Nouvelles technologies

                                                                                                       qu’on appelle l’e-réputation. C’est le service
                                                                                                       minimum ».
                                                                                                       Dans une seconde étape, la commune
                                                                                                       pourra choisir d’ouvrir un compte sur
                                                            Enrichir                                   Facebook et d’alimenter une page officielle
                                                      la communication                                 de l’administration. Elle participera alors
                                                                                                       de manière active et positive à la réputa-
                                                       avec les citoyens                               tion en ligne de l’entité.
                                                          via facebook                                                 Le dialogue,
                                                                                                                      une révolution
                                                                                                       Attention toutefois, si la commune décide
                                                                                                       de se lancer sur Facebook, ça ne doit pas
                                                                                                       être pour communiquer à sens unique,
                                                  Comme avec tout outil de communication,              comme avec un site internet. « Celui qui
                                                  l’important n’est pas tellement l’outil lui-         pense qu’être sur un média social, c’est
                                                  même, mais plutôt ce que l’on va en faire.           juste avoir une valve supplémentaire, pour
                                                                                                       mettre les affiches de ses événements, il se
                                                            Des réseaux sociaux                        trompe », dit M. Briard. « Il doit accepter
                                                          entrés dans les moeurs                       que ce qui va être le plus important, ce sont
                                                  Il ressort du dernier baromètre des usages           les commentaires ».
                                                  des TIC en Wallonie, réalisé par l’AWT, que          Car la philosophie du dialogue est la dif-
                                                  43 % des Belges participent à des réseaux.           férence essentielle qu’amène un média
                                                  Ce qui fait dire à M. Briard que « la pra-           social comme Facebook par rapport aux
                                                  tique des réseaux sociaux est entrée dans les        autres outils de communication. « C’est ça
                                                  mœurs en Belgique ».                                 la véritable révolution, bien plus que l’ou-
                                                  Qui sont ces 4 millions d’utilisateurs               til technologique. Les gens veulent donner
                                                  belges de Facebook ? Remarquons                      leur avis, ils veulent pouvoir s’exprimer, ils
                                                  d’abord qu’il s’agit autant de femmes que            veulent être écoutés », poursuit M. Briard.
                                                  d’hommes. Leur moyenne d’âge est de                  Cédric Tumelaire, Echevin à Waterloo,
                                                  31 ans. « La tranche d’âge qui progresse             abonde dans le même sens : « Les réseaux
                                                  le plus aujourd’hui sont les femmes de 55            sociaux nous posent la question : est-on
                                                  ans », dit M. Briard. « Croire que Facebook          prêt à aller à la rencontre des citoyens, sur
                                                  est un média de jeunes est faux. C’est réel-         internet aussi, et de communiquer avec eux
                                                  lement un média transgénérationnel et, si            dans le vrai sens du partage ? Soit on pousse
                                                  on regarde les pays nordiques, on voit que           l’information et on verra bien aux pro-
                                                  les plus gros utilisateurs des médias sociaux        chaines élections, soit on construit quelque
                                                      sont les per
                                                               personnes âgées ».                      chose avec les citoyens et on a des projets
                                                                   « Je pense qu’il est difficile      communs ».
                                                                     aujourd’hui de se fermer          On retrouve chez les communes présentes
                                                                     les yeux et les oreilles à 43 %   sur Facebook une même motivation à
Si l’on parle tant de                                                des personnes qui peuvent         enrichir leur communication avec un outil
Facebook aujourd’hui,                                                s’exprimer », dit M. Briard.      qui est largement utilisé par les citoyens.
c’est parce que c’est le                                          Cela signifie-t-il que les           Comme le dit Julien Vanderweerden, Res-
leader des réseaux sociaux.                       communes n’ont pas d’autre choix que de              ponsable Communication de la commune
Il en existe toutefois de nombreux autres         se lancer sur Facebook ? « Cette question, le        de Braine-l’Alleud, « s’engager sur Face-
qui ont plus ou moins de succès en                citoyen ne se la pose pas. On parle de toutes        book est une façon de s’ouvrir aux 4 millions
fonction des zones géographiques, des             les communes sur Facebook, que vous le               de Belges qui y sont déjà ».
usages,… « Il ne faut pas être trop fétichiste    vouliez ou non, que vous soyez présents ou           Et de fait, Facebook offre l’opportunité aux
de la plate-forme Facebook », dit M. Briard.      pas ».                                               villes et communes d’élargir de manière
« Il vaut mieux se dire : j’ai une stratégie de   Pour M. Briard, l’attitude minimale est              intéressante la cible de leur communi-
communication vis-à-vis de mes citoyens,          celle de l’observation : « On peut être pré-         cation. « La motivation était avant tout
aujourd’hui je passe par Facebook mais            sent sur les réseaux sociaux d’une première          de créer de la visibilité auprès d’un public
peut-être que demain je complèterai avec          manière : simplement en observant ce qui se          qui ne va pas forcément sur le site internet
d’autres choses. Ce sera peut-être avec           raconte. Pour les communes et les hommes             communal », explique pour sa part Pascal
Google +, le nouveau réseau lancé par             politiques, ça peut être une position de base.       Vandercruyssen, Responsable de la Com-
Google ».                                         Simplement savoir ce qui se raconte, ce              munication numérique à Tournai.

                                                                                                                 MARS 2012 N°866 MOUVEMENT COMMUNAL 51
Nouvelles technologies

   Par rapport au site internet communal,           avant de concrétiser leur présence sur          L’expérience de Tournai est similaire : « En
   Facebook a un réel avantage, celui de            Facebook. La principale crainte concer-         deux ans d’expérience sur Facebook, on a eu
   fonctionner en mode « push », c’est-à-dire       nait l’aspect participatif de l’outil et les    deux soucis, un commentaire qui s’en pre-
   en poussant l’information vers l’utilisateur.    commentaires des utilisateurs. Et qui dit       nait directement à une personnalité poli-
   M. Vanderweerden : « Quand on publie             commentaire, dit risque de dérives.             tique, et un autre qui prônait le nazisme »,
   une information sur notre site internet, il      « Curieusement, cette crainte ne s’est pas      explique Pascal Vandercruyssen. « Les
   faut que les gens se rendent sur celui-ci pour   confirmée », rassure Julien Vanderweerden       deux commentaires ont été rapidement sup-
   la découvrir. Sur Facebook, l’information        de Braine-l’Alleud. « Il y a bien sûr parfois   primés. Ce sont les deux seuls cas, je m’atten-
   arrive tout de suite dans la poche des gens.     des choses à modérer, mais c’est rare. Cela     dais à plus ».
   C’est le gros avantage qui nous a poussé à       s’explique sans doute par le fait qu’on ne      Par prudence, Tournai a également pris le
   nous lancer sur les médias sociaux ».            s’exprime pas de manière anonyme sur            parti de supprimer systématiquement les
                                                    Facebook. Quand quelqu’un poste un com-         commentaires qui contiennent une infor-
           Des commentaires,                        mentaire sur notre page, son nom et son         mation commerciale ou un lien vers un site
              peu de dérives                        prénom figurent à côté ». En quand on parle     commercial.
   A Tournai comme à Braine-l’Alleud, les           à son nom, on fait généralement attention       Les craintes ne viennent pas uniquement
   appréhensions n’ont toutefois pas manqué         à ce qu’on dit.                                 des mandataires mais aussi de l’adminis-
                                                                                                    tration. « Avec Facebook, c’est tout le pro-
                                                                                                    cessus administratif qui est remis en cause »,
                                                                                                    dit M. Vandercruyssen. L’immédiateté des
                                                                                                    réseaux sociaux se confronte au temps de
                                                                                                    l’administration. « Quand on a un com-
                                                                                                    mentaire, faut-il l’imprimer, l’envoyer à
                                                                                                    l’échevin responsable et attendre le retour
                                                                                                    d’une note de service avant de republier
                                                                                                    l’information ? ». Ce cheminement admi-
                                                                                                    nistratif classique n’est pas possible avec
                                                                                                    Facebook, trop long, pas assez réactif.




                                                                                                              L’important
                                                                                                             n’est pas l’outil
                                                                                                              lui-même…


                                                                                                              Un outil séduisant
                                                                                                    mais exigeant pour le mandataire
                                                                                                    Le mandataire perçoit généralement plus
                                                                                                    rapidement que l’administration com-
                                                                                                    munale l’opportunité d’utiliser Facebook
                                                                                                    pour sa communication personnelle.
                                                                                                    Cédric Tumelaire, Echevin à Waterloo :
                                                                                                    « Il y a des milliers de Waterlootois qui
                                                                                                    sont sur Facebook. Cela veut dire autant
                                                                                                    d’électeurs. En tant qu’homme politique,
                                                                                                    c’est ce qu’on va chercher. Si on va sur
                                                                                                    Facebook, c’est pour faire du networking,
                                                                                                    c’est pour dire ‘les amis de mes amis sont
                                                                                                    mes amis’».
                                                                                                    Pourquoi avoir choisi Facebook plutôt
                                                                                                    qu’un autre outil ? « Le premier argument
                                                                                                    pour moi était que c’était gratuit. Il ne faut

52 MOUVEMENT COMMUNAL N°866 MARS 2012
Nouvelles technologies

rien payer, vous êtes dessus du jour au len-    La stratégie est la même à Braine-l’Alleud.      donc faire court. « Quelque chose qui tient
demain », dit M. Tumelaire. « C’est facile      « On évite ainsi de se disperser et de devoir    sur un demi-A4 sur le site, j’essaye d’en
d’accès, c’est très rapide. Cela permet de      maintenir et alimenter plusieurs commu-          faire 3 ou 4 lignes sur Facebook, pas plus.
vivre virtuellement 24h sur 24 ».               nautés », dit Julien Vanderweerden.              Il s’agit souvent de contenu dupliqué. Ce
Attention toutefois : un mandataire             Ce n’est pas le contenu qui manque pour          n’est qu’un résumé de ce qui se trouve sur
actif sur Facebook peut y passer beau-          alimenter la page de la commune. Mais            le site », dit M. Vandercruyssen.
coup de temps. « C’est du 7 jours sur 7 »,      on ne publie pas sur Facebook comme sur          Miser sur Facebook n’implique pas que la
confirme M. Tumelaire. « Quand on est           un site internet. Car, étant donné que les       commune doit délaisser son site internet.
sur Facebook, les gens attendent qu’on leur     informations que la commune poste sur            Les deux outils ont leurs spécificités et se
réponde, que ce soit à 7h du matin quand        sa page Facebook s’affichent également           complètent mutuellement. Cette complé-
vous vous levez ou à 22h quand vous allez       dans le flux d’annonces de l’ensemble de         mentarité peut utilement être mise à profit.
vous coucher. Quand on regarde les com-         ses « amis », il faut veiller à ce qu’elles ne   « Le site internet est alimenté régulièrement
mentaires qui défilent, on constate qu’à        submergent pas ceux-ci.                          et permet de publier des contenus longs. Sur
22h ça bouge pas mal ».                         Pour éviter cela, Braine-l’Alleud a pris         Facebook, on communique de l’info pure-
Au niveau de la commune, la gestion du          l’habitude de ne publier sur Facebook            ment fonctionnelle, par exemple ‘C’est la
compte Facebook requiert également              qu’une information par jour. « On évite          Toussaint, le ramassage des poubelles est
une grande disponibilité. A Tournai, une        ainsi que les gens qui vont consulter leur       décalé de deux jours’ Cela tient en une ligne
                                                                                                                        .
personne seule s’y consacre environ 2           compte Facebook en fin de journée se             et ça permet au gens de ne pas l’oublier », dit
heures par semaine. « Ce ne sont pas de         retrouvent avec 5 informations de la com-        Julien Vanderweerden.
long moments passés derrière le PC. J’y tra-    mune parmi leurs informations d’amis.
vaille par courte période mais de manière       Cela risquerait de les noyer avec des choses                  Mesurer le succès
régulière, souvent au moyen de mon smart-       qui ne sont pas forcément leur premier           La commune peut suivre l’évolution des
phone. Cela peut être le samedi matin 5         centre d’intérêt », explique Julien Van-         visites et des commentaires sur sa page
minutes, sur l’heure de midi ¼ d’heure »,       derweerden. « Le fait de publier une info        Facebook grâce à un certain nombre d’ou-
explique M. Vandercruyssen.                     par jour nous permet aussi de garder un          tils statistiques que propose Facebook.
A Braine-l’Alleud comme à Tournai, c’est        certain dynamisme et d’éviter que la page        « Le module statistique permet d’avoir une
le Service Communication qui a été dési-        de Braine-l’Alleud soit une page morte »,        idée du succès de notre présence sur Face-
gné pour gérer la présence de l’entité sur      poursuit-il.                                     book », dit M. Vanderweerden. « On peut y
Facebook. C’est lui qui poste les actualités                                                     voir le nombre de « j’aime », la population
et qui modère les commentaires. Chaque                                                           qui vient sur notre compte, le nombre de fois
fois qu’un commentaire est publié sur la                                                         où une publication est vue, le nombre de fois
page de la commune, le responsable le                                                            où les gens ont cliqué dessus, le nombre de
reçoit directement sous forme de courrier                   … mais                               fois où une publication a été partagée,...
électronique. Cela permet une réaction
rapide le cas échéant.
                                                         ce que l’on va                          C’est pratique et ça permet de voir les thé-
                                                                                                 matiques qui fonctionnent le mieux. », dit
La gestion des médias sociaux représente                    en faire                             M. Vanderweerden.
une nouvelle tâche au sein des communes.                                                         M. Vandercruyssen : « On est actuellement
« De plus en plus de sociétés et d’adminis-                                                      à 4936 personnes qui aiment la page Ville
trations désignent ou engagent un ‘commu-                                                        de Tournai. De janvier à novembre 2011, les
nity manager’pour cela », dit Emmanuel                                                           contenus qui ont été publiés sur le mur de
Briard. « C’est une nouvelle fonction qui       Facebook se prête également bien à la            Tournai ont été affichés 786 000 fois sur des
offre des perspectives. Il faut savoir animer   publication d’informations plus anecdo-          murs d’amis de la page. Pendant la même
une communauté et la modérer. Il peut être      tiques, qui sont parfois celles que les uti-     période, 1 413 commentaires ont été publiés.
intéressant pour une commune d’investir         lisateurs apprécient le plus. Par exemple,       La tranche d’âge 18-34 ans représente plus
dans ce genre de profil ».                      « pour la date anniversaire de la mort de        ou moins 50 % des visites. La tranche 35-44
                                                Clovis, on a fait un petit in memoriam.          représente 16 % des visites mais elle aug-
       La stratégie du contenu                  Voilà une petite communication. Il y a           mente. Par contre, au-delà de 50 ans, on ne
Les communes actives sur Facebook ont           des gens qui répondent à ce type d’infor-        voit pas encore de réelle augmentation ».
généralement choisi de rassembler sur un        mation. Cela montre qu’on n’est pas tou-         Facebook permet d’aller assez loin dans
unique compte Facebook l’ensemble des           jours obligé d’avoir une communication           l’analyse des statistiques. On peut par
informations relatives à la vie de l’entité.    très calibrée, administrative », dit Pascal      exemple voir le nombre de fois que chaque
Pascal Vandercruyssen : « Tout est centra-      Vandercruyssen.                                  billet a été affiché sur une page Facebook.
lisé dans une page qui s’appelle Ville de       En ce qui concerne le formatage des              Depuis peu, les statistiques peuvent éga-
Tournai. On n’ouvre pas pour le moment          textes, il est indispensable d’adapter le        lement être exportées, ce qui donne la
de pages par service ou par thématique.         contenu de manière à permettre une lec-          possibilité à ceux qui le souhaitent de les
C’est un choix pour pouvoir plus facilement     ture rapide. Facebook n’est pas adapté           intégrer à des rapports ou à des outils de
contrôler ce qui se dit ».                      pour la lecture de longs textes. Il faut         reporting existants.

                                                                                                           MARS 2012 N°866 MOUVEMENT COMMUNAL 53

Contenu connexe

Tendances

Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitaleFacebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Ardesi Midi-Pyrénées
 
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Ardesi Midi-Pyrénées
 
Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)
Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)
Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)
Aymeric
 
Contribuer au développement du lien social local
Contribuer au développement du lien social localContribuer au développement du lien social local
Contribuer au développement du lien social local
Coraia
 
Communication PLU Sennse
Communication PLU SennseCommunication PLU Sennse
Communication PLU Sennse
Sennse
 
Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...
Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...
Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...
vincbr
 
Mémoire 1 Kenny PIERRE
Mémoire 1 Kenny PIERREMémoire 1 Kenny PIERRE
Mémoire 1 Kenny PIERRE
Kenny PIERRE
 
Comment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyen
Comment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyenComment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyen
Comment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyen
Franck Confino
 
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Ardesi Midi-Pyrénées
 
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociauxMémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Nina Mangeot
 
Les relations de couples à l'ère de Facebook
Les relations de couples à l'ère de FacebookLes relations de couples à l'ère de Facebook
Les relations de couples à l'ère de Facebook
camillereed
 
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Ardesi Midi-Pyrénées
 
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Ardesi Midi-Pyrénées
 
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands muséesPO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
St John's
 
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantanéTwitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Ardesi Midi-Pyrénées
 
Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3
 Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3 Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3
Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3
maussas
 
Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?
Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?
Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?
Cap'Com
 

Tendances (20)

Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitaleFacebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
Facebook Twitter dans les collectivités : boostez sa com digitale
 
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
 
Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)
Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)
Les réseaux sociaux (pour les TPE et PME)
 
Contribuer au développement du lien social local
Contribuer au développement du lien social localContribuer au développement du lien social local
Contribuer au développement du lien social local
 
Communication PLU Sennse
Communication PLU SennseCommunication PLU Sennse
Communication PLU Sennse
 
Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...
Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...
Internet, moteur de solidarités de proximité. Le « proxi-web » et « web solid...
 
Mémoire 1 Kenny PIERRE
Mémoire 1 Kenny PIERREMémoire 1 Kenny PIERRE
Mémoire 1 Kenny PIERRE
 
Comment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyen
Comment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyenComment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyen
Comment les réseaux sociaux transforment la relation maire-citoyen
 
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
 
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociauxMémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
 
Tome 8 : introduction
Tome 8 : introductionTome 8 : introduction
Tome 8 : introduction
 
Les relations de couples à l'ère de Facebook
Les relations de couples à l'ère de FacebookLes relations de couples à l'ère de Facebook
Les relations de couples à l'ère de Facebook
 
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
Citoyen 2.0 - Déjeuner sur le web - 16 décembre 2011
 
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites InternetWeb Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
Web Public Intercommunal : grille d'analyse 2011 des sites Internet
 
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands muséesPO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
 
Enquete 2012
Enquete 2012Enquete 2012
Enquete 2012
 
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantanéTwitter mode d'emploi - le média de l'instantané
Twitter mode d'emploi - le média de l'instantané
 
Entrez dans le conversationnel !
Entrez dans le conversationnel !Entrez dans le conversationnel !
Entrez dans le conversationnel !
 
Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3
 Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3 Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3
Reseaux-sociaux-et-strategies-de-communication-des-annonceurs vf3
 
Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?
Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?
Carrefour numérique - Est-il l'heure de Twitter ?
 

En vedette

1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...
1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...
1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Herramientas Digitales
Herramientas Digitales Herramientas Digitales
Herramientas Digitales
LilianaMAguilar
 
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenirConseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
fotos de escenas
fotos de escenasfotos de escenas
fotos de escenas
juliannbueno
 
Gestión de redes
Gestión de redesGestión de redes
Gestión de redes
Samuel González Macías
 
Automoviles de alta gama
Automoviles de alta gamaAutomoviles de alta gama
Automoviles de alta gama
angiecmrgo
 
Choisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entreprise
Choisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entrepriseChoisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entreprise
Choisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entreprise
CCI de Bordeaux
 
Codigos qr
Codigos qrCodigos qr
Codigos qr
Joss Arias
 
Teoria de colas o lineas de espera
Teoria de colas o lineas de esperaTeoria de colas o lineas de espera
Teoria de colas o lineas de espera
Jacinta-Pineda
 
Diapo droit
Diapo droitDiapo droit
Actualslideshare
ActualslideshareActualslideshare
Actualslideshare
JohannaDiazLeiva
 
Estándar, competencia e indicadores de desempeño
Estándar, competencia e indicadores de desempeñoEstándar, competencia e indicadores de desempeño
Estándar, competencia e indicadores de desempeño
Andrés Alba Ederson Reyes
 
Des
DesDes
Topic page-thematique-seo-semantique-fr
Topic page-thematique-seo-semantique-frTopic page-thematique-seo-semantique-fr
Topic page-thematique-seo-semantique-fr
Jean Delahousse
 
Réseaux sociaux et recrutement
Réseaux sociaux et recrutementRéseaux sociaux et recrutement
Réseaux sociaux et recrutement
Fanch Daniel
 
Plaquette scenario city 2012
Plaquette scenario city 2012Plaquette scenario city 2012
Plaquette scenario city 2012
Scenariocity
 
Présentation copil 24 novembre 2011 meloisey
Présentation copil 24 novembre 2011 meloiseyPrésentation copil 24 novembre 2011 meloisey
Présentation copil 24 novembre 2011 meloisey
michaelsthal
 

En vedette (20)

1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...
1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...
1er juin 2011, nouvelles obligations en matière de certification peb pour les...
 
Herramientas Digitales
Herramientas Digitales Herramientas Digitales
Herramientas Digitales
 
El patufet
El patufetEl patufet
El patufet
 
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenirConseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
 
fotos de escenas
fotos de escenasfotos de escenas
fotos de escenas
 
Gestión de redes
Gestión de redesGestión de redes
Gestión de redes
 
Automoviles de alta gama
Automoviles de alta gamaAutomoviles de alta gama
Automoviles de alta gama
 
Choisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entreprise
Choisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entrepriseChoisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entreprise
Choisir le bon parcours pour créer ou reprendre une entreprise
 
Ppt presentation
Ppt presentationPpt presentation
Ppt presentation
 
Enigme 8correction
Enigme 8correctionEnigme 8correction
Enigme 8correction
 
Codigos qr
Codigos qrCodigos qr
Codigos qr
 
Teoria de colas o lineas de espera
Teoria de colas o lineas de esperaTeoria de colas o lineas de espera
Teoria de colas o lineas de espera
 
Diapo droit
Diapo droitDiapo droit
Diapo droit
 
Actualslideshare
ActualslideshareActualslideshare
Actualslideshare
 
Estándar, competencia e indicadores de desempeño
Estándar, competencia e indicadores de desempeñoEstándar, competencia e indicadores de desempeño
Estándar, competencia e indicadores de desempeño
 
Des
DesDes
Des
 
Topic page-thematique-seo-semantique-fr
Topic page-thematique-seo-semantique-frTopic page-thematique-seo-semantique-fr
Topic page-thematique-seo-semantique-fr
 
Réseaux sociaux et recrutement
Réseaux sociaux et recrutementRéseaux sociaux et recrutement
Réseaux sociaux et recrutement
 
Plaquette scenario city 2012
Plaquette scenario city 2012Plaquette scenario city 2012
Plaquette scenario city 2012
 
Présentation copil 24 novembre 2011 meloisey
Présentation copil 24 novembre 2011 meloiseyPrésentation copil 24 novembre 2011 meloisey
Présentation copil 24 novembre 2011 meloisey
 

Similaire à Ma commune et ses élus sur Facebook

Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)
Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)
Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)
Louis François Mavoungou
 
« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »
« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »
« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »
Adverbia
 
PO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociaux
PO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociauxPO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociaux
PO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociaux
St John's
 
Medias&resaux sociauxen2011 - N. Razafinimanana
Medias&resaux sociauxen2011 - N. RazafinimananaMedias&resaux sociauxen2011 - N. Razafinimanana
Medias&resaux sociauxen2011 - N. Razafinimanana
Indépendante
 
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
Ville de Besançon
 
"Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?"
"Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?""Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?"
"Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?"
Franck Confino
 
Réseaux Sociaux et Territoires
Réseaux Sociaux et TerritoiresRéseaux Sociaux et Territoires
Réseaux Sociaux et Territoires
FormaVia
 
La nouvelle sphere_publique
La nouvelle sphere_publiqueLa nouvelle sphere_publique
La nouvelle sphere_publique
Antonio Medina
 
DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIESDÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
eraser Juan José Calderón
 
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Franck Confino
 
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Frédéric GASNIER
 
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Jean-Philippe POISSON
 
Memoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012 document final
Memoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012  document finalMemoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012  document final
Memoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012 document final
Elisabeth Burnouf
 
Compte-Rendu Avignon Juillet 2012
Compte-Rendu Avignon Juillet 2012Compte-Rendu Avignon Juillet 2012
Compte-Rendu Avignon Juillet 2012
Cité des Médias et de la Communication
 
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
St John's
 
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communicationUp 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 Social
 
Le social est-il l'avenir de la communication ?
Le social est-il l'avenir de la communication ?Le social est-il l'avenir de la communication ?
Le social est-il l'avenir de la communication ?
Agence Double Numérique
 
Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'
Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'
Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'
Tinkuy
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre auberger
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre aubergerLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre auberger
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre auberger
Alban Jarry
 

Similaire à Ma commune et ses élus sur Facebook (20)

Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)
Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)
Rapport de stage final (mavoungou louis françois tais cian)
 
« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »
« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »
« Facebook et Twitter ne sont pas des gadgets ! »
 
PO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociaux
PO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociauxPO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociaux
PO-ST : Les mobilisations non institutionnelles et les réseaux sociaux
 
Medias&resaux sociauxen2011 - N. Razafinimanana
Medias&resaux sociauxen2011 - N. RazafinimananaMedias&resaux sociauxen2011 - N. Razafinimanana
Medias&resaux sociauxen2011 - N. Razafinimanana
 
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
 
"Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?"
"Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?""Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?"
"Le buzz territorial. Twitter, Facebook, en être ou ne pas en être ?"
 
Réseaux Sociaux et Territoires
Réseaux Sociaux et TerritoiresRéseaux Sociaux et Territoires
Réseaux Sociaux et Territoires
 
La nouvelle sphere_publique
La nouvelle sphere_publiqueLa nouvelle sphere_publique
La nouvelle sphere_publique
 
DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIESDÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE BONHEUR COLLECTIF ET NOUVELLES TECHNOLOGIES
 
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
 
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
 
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux   l'a...
Quels retours sur investissement de la présence sur les réseaux sociaux l'a...
 
Memoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012 document final
Memoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012  document finalMemoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012  document final
Memoire elisabeth burnouf mastere dimt 2012 document final
 
Compte-Rendu Avignon Juillet 2012
Compte-Rendu Avignon Juillet 2012Compte-Rendu Avignon Juillet 2012
Compte-Rendu Avignon Juillet 2012
 
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
 
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communicationUp 2 social - Le social est il l avenir de la communication
Up 2 social - Le social est il l avenir de la communication
 
Le social est-il l'avenir de la communication ?
Le social est-il l'avenir de la communication ?Le social est-il l'avenir de la communication ?
Le social est-il l'avenir de la communication ?
 
Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'
Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'
Etude Tinkuy 'Votre avis sur la concertation territoriale'
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre auberger
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre aubergerLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre auberger
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre auberger
 
Assises des médias sociaux 5 sept 2011 paris
Assises des médias sociaux 5 sept 2011 parisAssises des médias sociaux 5 sept 2011 paris
Assises des médias sociaux 5 sept 2011 paris
 

Plus de Union des Villes et Communes de Wallonie

La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...
La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...
La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Communes sportives, communes actives
Communes sportives, communes activesCommunes sportives, communes actives
Communes sportives, communes actives
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Calendrier des élections communales 2012
Calendrier des élections communales 2012Calendrier des élections communales 2012
Calendrier des élections communales 2012
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Nouveautés au sein des bibliothèques…
Nouveautés au sein des bibliothèques…Nouveautés au sein des bibliothèques…
Nouveautés au sein des bibliothèques…
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Adhésion à la Convention des maires - Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Adhésion à la Convention des maires -  Le projet POLLEC offre un tremplin à u...Adhésion à la Convention des maires -  Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Adhésion à la Convention des maires - Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Intégration de la personne handicapée: les communes s'y engagent
Intégration de la personne handicapée: les communes s'y engagentIntégration de la personne handicapée: les communes s'y engagent
Intégration de la personne handicapée: les communes s'y engagent
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
L'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
L'invité du mois: Béatrice Van BastelaerL'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
L'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Le plan communal de mobilité - Enjeux et développement
Le plan communal de mobilité - Enjeux et développementLe plan communal de mobilité - Enjeux et développement
Le plan communal de mobilité - Enjeux et développement
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation
Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisationFleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation
Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...
L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...
L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...
L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...
L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Soixante bougies pour le ccre
Soixante bougies pour le ccreSoixante bougies pour le ccre
Soixante bougies pour le ccre
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...
L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...
L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Déclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinte
Déclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinteDéclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinte
Déclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinte
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...
Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...
Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Des logements basse énergie et durables à hastière
Des logements basse énergie et durables à hastièreDes logements basse énergie et durables à hastière
Des logements basse énergie et durables à hastière
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...
Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...
Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...
Union des Villes et Communes de Wallonie
 

Plus de Union des Villes et Communes de Wallonie (20)

La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...
La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...
La certification PEB des bâtiments communaux: comment se préparer à une futur...
 
Communes sportives, communes actives
Communes sportives, communes activesCommunes sportives, communes actives
Communes sportives, communes actives
 
Calendrier des élections communales 2012
Calendrier des élections communales 2012Calendrier des élections communales 2012
Calendrier des élections communales 2012
 
Nouveautés au sein des bibliothèques…
Nouveautés au sein des bibliothèques…Nouveautés au sein des bibliothèques…
Nouveautés au sein des bibliothèques…
 
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
 
Adhésion à la Convention des maires - Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Adhésion à la Convention des maires -  Le projet POLLEC offre un tremplin à u...Adhésion à la Convention des maires -  Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Adhésion à la Convention des maires - Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
 
12063 uvc mc3-2012_v4_120-compresse
12063 uvc mc3-2012_v4_120-compresse12063 uvc mc3-2012_v4_120-compresse
12063 uvc mc3-2012_v4_120-compresse
 
Intégration de la personne handicapée: les communes s'y engagent
Intégration de la personne handicapée: les communes s'y engagentIntégration de la personne handicapée: les communes s'y engagent
Intégration de la personne handicapée: les communes s'y engagent
 
L'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
L'invité du mois: Béatrice Van BastelaerL'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
L'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
 
Le plan communal de mobilité - Enjeux et développement
Le plan communal de mobilité - Enjeux et développementLe plan communal de mobilité - Enjeux et développement
Le plan communal de mobilité - Enjeux et développement
 
Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation
Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisationFleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation
Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation
 
L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...
L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...
L’implication des communes dans le développement de projets éoliens : limites...
 
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
Les outils de conception de l’aménagement du territoire: comment les choses é...
 
L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...
L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...
L'indicateur expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des...
 
Soixante bougies pour le ccre
Soixante bougies pour le ccreSoixante bougies pour le ccre
Soixante bougies pour le ccre
 
L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...
L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...
L'invité du mois - Alain de Roover - Secrétaire général de Wallonie Développe...
 
Déclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinte
Déclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinteDéclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinte
Déclaration de politique générale - Impacts sur les CPAS - Présentation succinte
 
Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...
Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...
Bilan des communes énerg éthiques, développement durable et économies substan...
 
Des logements basse énergie et durables à hastière
Des logements basse énergie et durables à hastièreDes logements basse énergie et durables à hastière
Des logements basse énergie et durables à hastière
 
Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...
Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...
Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir én...
 

Ma commune et ses élus sur Facebook

  • 1. Nouvelles technologies Ma commune et ses élus sur Facebook EDOUARD VERCRUYSSE, CONSEILLER EXPERT P Facebook, un outil dont personne ne parlait il y a seulement OUR AIDER LES COMMUNES à mieux appréhender ce phénomène, 5 ans, fait aujourd’hui partie de la vie quotidienne de centaines l’Union des Villes et Communes de de millions de citoyens à travers le monde, qui en ont fait le Wallonie lui a consacré une séance prolongement électronique de leur vie sociale « réelle ». Loin de son Forum TIC en décembre 2011. de n’intéresser que les particuliers, le réseau social séduit Pour Emmanuel Briard, Fondateur de l’agence web Un pas plus loin, « Facebook également les entreprises et les organisations. De plus en plus est un outil qu’on ne peut absolument pas de communes y sont présentes et l’utilisent pour enrichir leur ignorer aujourd’hui », même s’il faut res- communication avec les citoyens. ter raisonnable : « Ce n’est pas l’outil qui va prendre la place de tous les autres ». 50 MOUVEMENT COMMUNAL N°866 MARS 2012
  • 2. Nouvelles technologies qu’on appelle l’e-réputation. C’est le service minimum ». Dans une seconde étape, la commune pourra choisir d’ouvrir un compte sur Enrichir Facebook et d’alimenter une page officielle la communication de l’administration. Elle participera alors de manière active et positive à la réputa- avec les citoyens tion en ligne de l’entité. via facebook Le dialogue, une révolution Attention toutefois, si la commune décide de se lancer sur Facebook, ça ne doit pas être pour communiquer à sens unique, Comme avec tout outil de communication, comme avec un site internet. « Celui qui l’important n’est pas tellement l’outil lui- pense qu’être sur un média social, c’est même, mais plutôt ce que l’on va en faire. juste avoir une valve supplémentaire, pour mettre les affiches de ses événements, il se Des réseaux sociaux trompe », dit M. Briard. « Il doit accepter entrés dans les moeurs que ce qui va être le plus important, ce sont Il ressort du dernier baromètre des usages les commentaires ». des TIC en Wallonie, réalisé par l’AWT, que Car la philosophie du dialogue est la dif- 43 % des Belges participent à des réseaux. férence essentielle qu’amène un média Ce qui fait dire à M. Briard que « la pra- social comme Facebook par rapport aux tique des réseaux sociaux est entrée dans les autres outils de communication. « C’est ça mœurs en Belgique ». la véritable révolution, bien plus que l’ou- Qui sont ces 4 millions d’utilisateurs til technologique. Les gens veulent donner belges de Facebook ? Remarquons leur avis, ils veulent pouvoir s’exprimer, ils d’abord qu’il s’agit autant de femmes que veulent être écoutés », poursuit M. Briard. d’hommes. Leur moyenne d’âge est de Cédric Tumelaire, Echevin à Waterloo, 31 ans. « La tranche d’âge qui progresse abonde dans le même sens : « Les réseaux le plus aujourd’hui sont les femmes de 55 sociaux nous posent la question : est-on ans », dit M. Briard. « Croire que Facebook prêt à aller à la rencontre des citoyens, sur est un média de jeunes est faux. C’est réel- internet aussi, et de communiquer avec eux lement un média transgénérationnel et, si dans le vrai sens du partage ? Soit on pousse on regarde les pays nordiques, on voit que l’information et on verra bien aux pro- les plus gros utilisateurs des médias sociaux chaines élections, soit on construit quelque sont les per personnes âgées ». chose avec les citoyens et on a des projets « Je pense qu’il est difficile communs ». aujourd’hui de se fermer On retrouve chez les communes présentes les yeux et les oreilles à 43 % sur Facebook une même motivation à Si l’on parle tant de des personnes qui peuvent enrichir leur communication avec un outil Facebook aujourd’hui, s’exprimer », dit M. Briard. qui est largement utilisé par les citoyens. c’est parce que c’est le Cela signifie-t-il que les Comme le dit Julien Vanderweerden, Res- leader des réseaux sociaux. communes n’ont pas d’autre choix que de ponsable Communication de la commune Il en existe toutefois de nombreux autres se lancer sur Facebook ? « Cette question, le de Braine-l’Alleud, « s’engager sur Face- qui ont plus ou moins de succès en citoyen ne se la pose pas. On parle de toutes book est une façon de s’ouvrir aux 4 millions fonction des zones géographiques, des les communes sur Facebook, que vous le de Belges qui y sont déjà ». usages,… « Il ne faut pas être trop fétichiste vouliez ou non, que vous soyez présents ou Et de fait, Facebook offre l’opportunité aux de la plate-forme Facebook », dit M. Briard. pas ». villes et communes d’élargir de manière « Il vaut mieux se dire : j’ai une stratégie de Pour M. Briard, l’attitude minimale est intéressante la cible de leur communi- communication vis-à-vis de mes citoyens, celle de l’observation : « On peut être pré- cation. « La motivation était avant tout aujourd’hui je passe par Facebook mais sent sur les réseaux sociaux d’une première de créer de la visibilité auprès d’un public peut-être que demain je complèterai avec manière : simplement en observant ce qui se qui ne va pas forcément sur le site internet d’autres choses. Ce sera peut-être avec raconte. Pour les communes et les hommes communal », explique pour sa part Pascal Google +, le nouveau réseau lancé par politiques, ça peut être une position de base. Vandercruyssen, Responsable de la Com- Google ». Simplement savoir ce qui se raconte, ce munication numérique à Tournai. MARS 2012 N°866 MOUVEMENT COMMUNAL 51
  • 3. Nouvelles technologies Par rapport au site internet communal, avant de concrétiser leur présence sur L’expérience de Tournai est similaire : « En Facebook a un réel avantage, celui de Facebook. La principale crainte concer- deux ans d’expérience sur Facebook, on a eu fonctionner en mode « push », c’est-à-dire nait l’aspect participatif de l’outil et les deux soucis, un commentaire qui s’en pre- en poussant l’information vers l’utilisateur. commentaires des utilisateurs. Et qui dit nait directement à une personnalité poli- M. Vanderweerden : « Quand on publie commentaire, dit risque de dérives. tique, et un autre qui prônait le nazisme », une information sur notre site internet, il « Curieusement, cette crainte ne s’est pas explique Pascal Vandercruyssen. « Les faut que les gens se rendent sur celui-ci pour confirmée », rassure Julien Vanderweerden deux commentaires ont été rapidement sup- la découvrir. Sur Facebook, l’information de Braine-l’Alleud. « Il y a bien sûr parfois primés. Ce sont les deux seuls cas, je m’atten- arrive tout de suite dans la poche des gens. des choses à modérer, mais c’est rare. Cela dais à plus ». C’est le gros avantage qui nous a poussé à s’explique sans doute par le fait qu’on ne Par prudence, Tournai a également pris le nous lancer sur les médias sociaux ». s’exprime pas de manière anonyme sur parti de supprimer systématiquement les Facebook. Quand quelqu’un poste un com- commentaires qui contiennent une infor- Des commentaires, mentaire sur notre page, son nom et son mation commerciale ou un lien vers un site peu de dérives prénom figurent à côté ». En quand on parle commercial. A Tournai comme à Braine-l’Alleud, les à son nom, on fait généralement attention Les craintes ne viennent pas uniquement appréhensions n’ont toutefois pas manqué à ce qu’on dit. des mandataires mais aussi de l’adminis- tration. « Avec Facebook, c’est tout le pro- cessus administratif qui est remis en cause », dit M. Vandercruyssen. L’immédiateté des réseaux sociaux se confronte au temps de l’administration. « Quand on a un com- mentaire, faut-il l’imprimer, l’envoyer à l’échevin responsable et attendre le retour d’une note de service avant de republier l’information ? ». Ce cheminement admi- nistratif classique n’est pas possible avec Facebook, trop long, pas assez réactif. L’important n’est pas l’outil lui-même… Un outil séduisant mais exigeant pour le mandataire Le mandataire perçoit généralement plus rapidement que l’administration com- munale l’opportunité d’utiliser Facebook pour sa communication personnelle. Cédric Tumelaire, Echevin à Waterloo : « Il y a des milliers de Waterlootois qui sont sur Facebook. Cela veut dire autant d’électeurs. En tant qu’homme politique, c’est ce qu’on va chercher. Si on va sur Facebook, c’est pour faire du networking, c’est pour dire ‘les amis de mes amis sont mes amis’». Pourquoi avoir choisi Facebook plutôt qu’un autre outil ? « Le premier argument pour moi était que c’était gratuit. Il ne faut 52 MOUVEMENT COMMUNAL N°866 MARS 2012
  • 4. Nouvelles technologies rien payer, vous êtes dessus du jour au len- La stratégie est la même à Braine-l’Alleud. donc faire court. « Quelque chose qui tient demain », dit M. Tumelaire. « C’est facile « On évite ainsi de se disperser et de devoir sur un demi-A4 sur le site, j’essaye d’en d’accès, c’est très rapide. Cela permet de maintenir et alimenter plusieurs commu- faire 3 ou 4 lignes sur Facebook, pas plus. vivre virtuellement 24h sur 24 ». nautés », dit Julien Vanderweerden. Il s’agit souvent de contenu dupliqué. Ce Attention toutefois : un mandataire Ce n’est pas le contenu qui manque pour n’est qu’un résumé de ce qui se trouve sur actif sur Facebook peut y passer beau- alimenter la page de la commune. Mais le site », dit M. Vandercruyssen. coup de temps. « C’est du 7 jours sur 7 », on ne publie pas sur Facebook comme sur Miser sur Facebook n’implique pas que la confirme M. Tumelaire. « Quand on est un site internet. Car, étant donné que les commune doit délaisser son site internet. sur Facebook, les gens attendent qu’on leur informations que la commune poste sur Les deux outils ont leurs spécificités et se réponde, que ce soit à 7h du matin quand sa page Facebook s’affichent également complètent mutuellement. Cette complé- vous vous levez ou à 22h quand vous allez dans le flux d’annonces de l’ensemble de mentarité peut utilement être mise à profit. vous coucher. Quand on regarde les com- ses « amis », il faut veiller à ce qu’elles ne « Le site internet est alimenté régulièrement mentaires qui défilent, on constate qu’à submergent pas ceux-ci. et permet de publier des contenus longs. Sur 22h ça bouge pas mal ». Pour éviter cela, Braine-l’Alleud a pris Facebook, on communique de l’info pure- Au niveau de la commune, la gestion du l’habitude de ne publier sur Facebook ment fonctionnelle, par exemple ‘C’est la compte Facebook requiert également qu’une information par jour. « On évite Toussaint, le ramassage des poubelles est une grande disponibilité. A Tournai, une ainsi que les gens qui vont consulter leur décalé de deux jours’ Cela tient en une ligne . personne seule s’y consacre environ 2 compte Facebook en fin de journée se et ça permet au gens de ne pas l’oublier », dit heures par semaine. « Ce ne sont pas de retrouvent avec 5 informations de la com- Julien Vanderweerden. long moments passés derrière le PC. J’y tra- mune parmi leurs informations d’amis. vaille par courte période mais de manière Cela risquerait de les noyer avec des choses Mesurer le succès régulière, souvent au moyen de mon smart- qui ne sont pas forcément leur premier La commune peut suivre l’évolution des phone. Cela peut être le samedi matin 5 centre d’intérêt », explique Julien Van- visites et des commentaires sur sa page minutes, sur l’heure de midi ¼ d’heure », derweerden. « Le fait de publier une info Facebook grâce à un certain nombre d’ou- explique M. Vandercruyssen. par jour nous permet aussi de garder un tils statistiques que propose Facebook. A Braine-l’Alleud comme à Tournai, c’est certain dynamisme et d’éviter que la page « Le module statistique permet d’avoir une le Service Communication qui a été dési- de Braine-l’Alleud soit une page morte », idée du succès de notre présence sur Face- gné pour gérer la présence de l’entité sur poursuit-il. book », dit M. Vanderweerden. « On peut y Facebook. C’est lui qui poste les actualités voir le nombre de « j’aime », la population et qui modère les commentaires. Chaque qui vient sur notre compte, le nombre de fois fois qu’un commentaire est publié sur la où une publication est vue, le nombre de fois page de la commune, le responsable le où les gens ont cliqué dessus, le nombre de reçoit directement sous forme de courrier … mais fois où une publication a été partagée,... électronique. Cela permet une réaction rapide le cas échéant. ce que l’on va C’est pratique et ça permet de voir les thé- matiques qui fonctionnent le mieux. », dit La gestion des médias sociaux représente en faire M. Vanderweerden. une nouvelle tâche au sein des communes. M. Vandercruyssen : « On est actuellement « De plus en plus de sociétés et d’adminis- à 4936 personnes qui aiment la page Ville trations désignent ou engagent un ‘commu- de Tournai. De janvier à novembre 2011, les nity manager’pour cela », dit Emmanuel contenus qui ont été publiés sur le mur de Briard. « C’est une nouvelle fonction qui Facebook se prête également bien à la Tournai ont été affichés 786 000 fois sur des offre des perspectives. Il faut savoir animer publication d’informations plus anecdo- murs d’amis de la page. Pendant la même une communauté et la modérer. Il peut être tiques, qui sont parfois celles que les uti- période, 1 413 commentaires ont été publiés. intéressant pour une commune d’investir lisateurs apprécient le plus. Par exemple, La tranche d’âge 18-34 ans représente plus dans ce genre de profil ». « pour la date anniversaire de la mort de ou moins 50 % des visites. La tranche 35-44 Clovis, on a fait un petit in memoriam. représente 16 % des visites mais elle aug- La stratégie du contenu Voilà une petite communication. Il y a mente. Par contre, au-delà de 50 ans, on ne Les communes actives sur Facebook ont des gens qui répondent à ce type d’infor- voit pas encore de réelle augmentation ». généralement choisi de rassembler sur un mation. Cela montre qu’on n’est pas tou- Facebook permet d’aller assez loin dans unique compte Facebook l’ensemble des jours obligé d’avoir une communication l’analyse des statistiques. On peut par informations relatives à la vie de l’entité. très calibrée, administrative », dit Pascal exemple voir le nombre de fois que chaque Pascal Vandercruyssen : « Tout est centra- Vandercruyssen. billet a été affiché sur une page Facebook. lisé dans une page qui s’appelle Ville de En ce qui concerne le formatage des Depuis peu, les statistiques peuvent éga- Tournai. On n’ouvre pas pour le moment textes, il est indispensable d’adapter le lement être exportées, ce qui donne la de pages par service ou par thématique. contenu de manière à permettre une lec- possibilité à ceux qui le souhaitent de les C’est un choix pour pouvoir plus facilement ture rapide. Facebook n’est pas adapté intégrer à des rapports ou à des outils de contrôler ce qui se dit ». pour la lecture de longs textes. Il faut reporting existants. MARS 2012 N°866 MOUVEMENT COMMUNAL 53